Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Rabelais le Ven 26 Juin 2015 - 13:16

Voilà, tout est dit.
Je ne serai pas à la réunion pour la répartition des classes dans mon futur collège et en aurai connaissance bientôt. Je sais quel niveau je préfère et je compte bien ne pas être cantonnée seulement aux 6 et 5 iemes  mais le plus important est que je ne souhaite absolument pas prendre la classe ULIS .JAMAIS.
Si tel est le cas, puis-je refuser formellement ?


Dernière édition par Rabelais le Ven 26 Juin 2015 - 22:35, édité 1 fois

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Celeborn le Ven 26 Juin 2015 - 13:18

Non, tu ne peux pas.

C'est le chef d'établissement qui décide de la répartition des équipes. Tu peux lui faire savoir que tu ne souhaites pas avoir cette classe, mais c'est lui qui tranchera.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Honchamp le Ven 26 Juin 2015 - 13:20

Un professeur du secondaire peut être obligé à enseigner en ULIS ?
SEGPA, je savais, mais ULIS ? Il ne faut pas avoir une certification quelconque ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Rabelais le Ven 26 Juin 2015 - 13:21

Zut.Mes doutes se confirment, en même temps, ça m'aurait paru bizarre que l'inclusion scolaire soit confiée à des profs volontaires et qualifiés...sic
Pourtant j'avais cru voir quelque part qu'il existait un sorte de certification- formation quand même pour ça.
Bon, si toutefois quelqu'un aurait connaissance d'un texte limitatif, je suis preneuse.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Derborence le Ven 26 Juin 2015 - 13:30

Es-tu certaine qu'il s'agisse d'une classe ULIS ?
Dans mon collège, les élèves de l'ULIS sont vraiment inclus dans les classes, pas toujours pour toutes les matières, mais il n'y a pas de classe ULIS. En revanche, on peut avoir des élèves de l'ULIS, avec une AVS, en classe.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Hermiony le Ven 26 Juin 2015 - 13:30

C'est un enseignant spécialisé (qui a la certif pour le handicap) qui prend en charge l'ULIS en tant que groupe / unité.
Toi, en tant que professeur du secondaire, tu ne peux pas avoir la classe dans ton service, mais tu peux les accueillir en inclusion dans une autre classe (en général, deux ou trois + AVS). Tu ne peux pas refuser les inclusions.

A priori, donc, tu ne peux les avoir dans ta répartition, mais tu en auras peut-être quelques-uns dans tes classes à la rentrée (et encore, en Lettres, c'est assez compliqué).

A ne pas confondre avec les SEGPA, qui ne sont pas handicapés et qu'on peut te demander de prendre pour compléter ton service.


Dernière édition par Hermiony le Ven 26 Juin 2015 - 13:32, édité 2 fois

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Provence le Ven 26 Juin 2015 - 13:31

Mon collège a une ULIS. C'est un instituteur spécialisé qui la prend en charge. Certains élèves sont en inclusion dans certains cours, parmi d'autres élèves. On ne demande pas aux enseignants de collège de prendre en charge l'unité en classe entière.

Je ne comprends pas ton premier message. Pourquoi déciderait-on de te cantonner aux 6e et 5e?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par ycombe le Ven 26 Juin 2015 - 13:35

Quel type d'ULIS est-ce? pour mal-entendants, mal-voyants, handicapés mentaux, handicapés moteurs…

Ce n'est pas du tout le même genre de public.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Celeborn le Ven 26 Juin 2015 - 13:50

Je suis parti du principe que "classe ULIS" = une classe "normale" de l'établissement dans laquelle on a mis les élèves ULIS d'un même niveau (genre ils sont tous dans la 5e3).

En revanche, tu ne peux pas être le professeur référent du dispositif ; ça c'est un PE spécialisé.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par simone43 le Ven 26 Juin 2015 - 13:51

@Honchamp a écrit:Un professeur du secondaire peut être obligé à enseigner en ULIS ?
SEGPA, je savais, mais ULIS ? Il ne faut pas avoir une certification quelconque ?

Non, non cette année en tant que stagiaire j'avais la 5e ULIS ! Aucune certification.

_________________
" Son rêve de créer une vie nouvelle,  à partir de rien,  en toute indépendance,  n'avait été que cela,  un rêve. " Freedom,  J. Franzen

simone43
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Honchamp le Ven 26 Juin 2015 - 13:55

@simone43 a écrit:
@Honchamp a écrit:Un professeur du secondaire peut être obligé à enseigner en ULIS ?
SEGPA, je savais, mais ULIS ? Il ne faut pas avoir une certification quelconque ?

Non, non cette année en tant que stagiaire j'avais la 5e ULIS ! Aucune certification.

C'est de pire en pire.
Rien contre les ULIS, mais dans mon collège, il arrive que certains "crisent". L'un d'entre eux est reparti en IME.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Rabelais le Ven 26 Juin 2015 - 14:07

@Provence a écrit:Mon collège a une ULIS. C'est un instituteur spécialisé qui la prend en charge. Certains élèves sont en inclusion dans certains cours, parmi d'autres élèves. On ne demande pas aux enseignants de collège de prendre en charge l'unité en classe entière.

Je ne comprends pas ton premier message. Pourquoi déciderait-on de te cantonner aux 6e et 5e?
Voilà, c'est un college qui a une classe entiere et j'avais peur qu'il me la confie.
Mais si c'est réservé à un instituteur spéc.,c'est bon. L'inclusion d'élèves de cette classe sur certains horaires au sein de les classes ne me posent aucun problème , ce serait devenir leur prof spé qui m'en poserait et comme c'est le cas parfois pour les classes de FLE, je me posais la question de la possibilité de refuser.

Parce que souvent, les troisièmes sont "chasse gardée " car classe " à examen" et le programme des quatrième en français est très intéressant aussi.Je souhaite donc, au cas où il ne me reste que les plus jeunes classes, que la répartition soit refaite équitablement, n'ayant pas été conviée à la réunion de répartition de la prochaine semaine.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Rabelais le Ven 26 Juin 2015 - 14:09

Bref, je ne veux pas avoir d'Ulis, point final.
Pas de textes à opposer au CDE au cas où?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Hermiony le Ven 26 Juin 2015 - 14:27

@Rabelais a écrit:Bref, je ne veux pas avoir d'Ulis, point final.
Pas de textes à opposer au CDE au cas où?

Non, j'ai seulement trouvé cela tout à l'heure, où il est noté que le prof référent est titulaire d'une certification :

http://eduscol.education.fr/cid53163/les-unites-localisees-pour-l-inclusion-scolaire-ulis.html


Ton collègue doit donc être un PE spé, je ne vois pas pourquoi tu aurais peur qu'il te donne une classe ULIS...Il participe à la répartition de français ?


_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Rabelais le Ven 26 Juin 2015 - 14:30

Merci pour le texte!
Non, c'est qu'il est possible totalement comme Simone43 qui l'a eue en charge cette annee, qu'on me confie une classe ULIS.
Donc dans le doute, et en croisant les doigts, je me renseigne.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par simone43 le Ven 26 Juin 2015 - 14:40

@Honchamp a écrit:
@simone43 a écrit:
@Honchamp a écrit:Un professeur du secondaire peut être obligé à enseigner en ULIS ?
SEGPA, je savais, mais ULIS ? Il ne faut pas avoir une certification quelconque ?

Non, non cette année en tant que stagiaire j'avais la 5e ULIS ! Aucune certification.

C'est de pire en pire.
Rien contre les ULIS, mais dans mon collège, il arrive que certains "crisent". L'un d'entre eux est reparti en IME.

Ceux que j'ai eus cette année étaient des élèves avec une sévère dyslexie. Ils assistaient à tous les cours de presque toutes les matières comme le reste de la classe, sauf pour les cours d'anglais et PC. Presque pas de différence entre ces élèves et ceux qui avaient un PAP dys. J'en avais deux plutôt bons (13 de moyenne), en français.

_________________
" Son rêve de créer une vie nouvelle,  à partir de rien,  en toute indépendance,  n'avait été que cela,  un rêve. " Freedom,  J. Franzen

simone43
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par touby le Ven 26 Juin 2015 - 16:30

@Rabelais a écrit:
Parce que souvent, les troisièmes sont "chasse gardée " car classe " à examen" et le programme des quatrième en français est très intéressant aussi.Je souhaite donc, au cas où il ne me reste que les plus jeunes classes, que la répartition soit refaite  équitablement, n'ayant pas été conviée à la réunion de répartition de la prochaine semaine.

Quand on arrive dans un établissement, il est bien plus facile de commencer avec des "petites classes" (6e et 5e). Je ne vois pas là une "brimade" des collègues, bien au contraire ! Une fois qu'on est installé, et quand on a eu les élèves dans les petites classes, c'est beaucoup plus facile de gérer les 4e et les 3e, je trouve.
Bref, je te trouve bien négative avec tes collègues avant de connaître leurs motivations. (Chez nous, on s'arrache les cheveux tous les ans pour ne pas donner une répartition trop pourrie au nouveau et, bien souvent, on se sacrifie en ne prenant pas les niveaux qu'on souhaite.)

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Provence le Ven 26 Juin 2015 - 17:39

@touby a écrit:
@Rabelais a écrit:
Parce que souvent, les troisièmes sont "chasse gardée " car classe " à examen" et le programme des quatrième en français est très intéressant aussi.Je souhaite donc, au cas où il ne me reste que les plus jeunes classes, que la répartition soit refaite  équitablement, n'ayant pas été conviée à la réunion de répartition de la prochaine semaine.

Quand on arrive dans un établissement, il est bien plus facile de commencer avec des "petites classes" (6e et 5e). Je ne vois pas là une "brimade" des collègues, bien au contraire ! Une fois qu'on est installé, et quand on a eu les élèves dans les petites classes, c'est beaucoup plus facile de gérer les 4e et les 3e, je trouve.
Bref, je te trouve bien négative avec tes collègues avant de connaître leurs motivations. (Chez nous, on s'arrache les cheveux tous les ans pour ne pas donner une répartition trop pourrie au nouveau et, bien souvent, on se sacrifie en ne prenant pas les niveaux qu'on souhaite.)

Et puis nous avons des contraintes de répartition. Nous faisons comme nous le pouvons. Les voeux de chacun passent après ce qu'il est possible de faire.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Rabelais le Ven 26 Juin 2015 - 17:50

@touby a écrit:
@Rabelais a écrit:
Parce que souvent, les troisièmes sont "chasse gardée " car classe " à examen" et le programme des quatrième en français est très intéressant aussi.Je souhaite donc, au cas où il ne me reste que les plus jeunes classes, que la répartition soit refaite  équitablement, n'ayant pas été conviée à la réunion de répartition de la prochaine semaine.

Quand on arrive dans un établissement, il est bien plus facile de commencer avec des "petites classes" (6e et 5e). Je ne vois pas là une "brimade" des collègues, bien au contraire ! Une fois qu'on est installé, et quand on a eu les élèves dans les petites classes, c'est beaucoup plus facile de gérer les 4e et les 3e, je trouve.
Bref, je te trouve bien négative avec tes collègues avant de connaître leurs motivations. (Chez nous, on s'arrache les cheveux tous les ans pour ne pas donner une répartition trop pourrie au nouveau et, bien souvent, on se sacrifie en ne prenant pas les niveaux qu'on souhaite.)

J'ai juste un peu peur d'être à nouveau bizutée et je n'ai pas été conviée à la répartition.
Ayant fait mes débuts au lycée, je trouve extrêmement difficile de prendre en charge les petites classes, contrairement aux quatrièmes et troisiemes...bien au contraire, alors ce que chacun imagine peut être different de la réalité.Le nouveau ne désire pas forcément ce que tu désires et tu te sacrifies pour rien dans ce cas .
De plus chacun a des affinités avec les programmes de chaque classe....passer l'année sur les mythes fondateurs peut plaire ou pas. Il est donc très important de faire la repartition avec chacun des membres de l'équipe, en presentiel ou par internet, pas besoin de se sacrifier ou quoi, juste que chacun fasse de petits compromis. C'est pas bien compliqué.
Donc non je ne suis pas négative, ils seront sûrement adorables mais oui, j'ai des désidératas et il est hors de question que je ne les fasse pas connaître.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Stered le Ven 26 Juin 2015 - 17:58

Je trouve étrange de ne pas te convier à la répartition si elle n'est pas faite et que tu es disponible. On te l'a dit explicitement ?
Car si on t'a indiqué la date, peut-être était-ce implicitement pour que tu y sois présente ? Qu'est-ce qui t'empêche d'y aller de toute façon ?

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Provence le Ven 26 Juin 2015 - 18:16

Si tu n'as pas ce que tu veux cette année, ce sera pour l'an prochain...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par vivi1982 le Ven 26 Juin 2015 - 18:36

Chez nous personne ne se bat pour les 4ème mais pour les 6ème et les 3ème!

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par kiwi le Ven 26 Juin 2015 - 18:57

@Rabelais a écrit:
@touby a écrit:
@Rabelais a écrit:
Parce que souvent, les troisièmes sont "chasse gardée " car classe " à examen" et le programme des quatrième en français est très intéressant aussi.Je souhaite donc, au cas où il ne me reste que les plus jeunes classes, que la répartition soit refaite  équitablement, n'ayant pas été conviée à la réunion de répartition de la prochaine semaine.

Quand on arrive dans un établissement, il est bien plus facile de commencer avec des "petites classes" (6e et 5e). Je ne vois pas là une "brimade" des collègues, bien au contraire ! Une fois qu'on est installé, et quand on a eu les élèves dans les petites classes, c'est beaucoup plus facile de gérer les 4e et les 3e, je trouve.
Bref, je te trouve bien négative avec tes collègues avant de connaître leurs motivations. (Chez nous, on s'arrache les cheveux tous les ans pour ne pas donner une répartition trop pourrie au nouveau et, bien souvent, on se sacrifie en ne prenant pas les niveaux qu'on souhaite.)

J'ai juste un peu peur d'être à nouveau bizutée et je n'ai pas été conviée à la répartition.
Ayant fait mes débuts au lycée, je trouve extrêmement difficile de prendre en charge les petites classes, contrairement aux quatrièmes et troisiemes...bien au contraire, alors ce que chacun imagine peut être different de la réalité.Le nouveau ne désire pas forcément ce que tu désires et tu te sacrifies pour rien dans ce cas .
De plus chacun a des affinités avec les programmes de chaque classe....passer l'année sur les mythes fondateurs peut plaire ou pas. Il est donc très important de faire la repartition avec chacun des membres de l'équipe, en  presentiel  ou par internet, pas besoin de se sacrifier ou quoi, juste que chacun fasse de petits compromis. C'est pas bien compliqué.
Donc non je ne suis pas négative, ils seront sûrement adorables mais oui, j'ai des désidératas et il est hors de question que je ne les fasse pas connaître.  

Hum.... Oui, on va peut être se détendre un peu. Je te trouve extrêmement vindicative, et à la place de tes nouveaux collègues, je n'apprecirais pas trop... Les répartitions sont faites mi-juin, au plus tard, la semaine du 20juin, sauf pépin de dernière minute. On est souvent au même moment ou avant les commissions d'affectation. Souvent aussi, on attend que les nouveaux collègues se fassent connaître, voire on attend septembre avant d'avoir des news... Donc oui, la répartition est établie sans les desiderata du nouveau collègue. Il y a pas a mort d'homme. On fait en sorte, en général, de faire une répartition acceptable pour tout le monde, où chacun doit faire des petits efforts. C'est la clé d'une répartition reussie.
Et au passage, ton concours te permet d'enseigner de la 6eme au BTS.

Concernant les ULIs, non, tu ne peux pas refuser les élèves en inclusion si le PE spécialisé juge que c'est faisable pour l'élève en question. Les élèves ULIs sont sur les listes normales, assistent à la rentrée avec leurs classes. Néanmoins, pour que l'inclusion fonctionne, le PE discute, et on met un terme à l'inclusion si ça ne fonctionne vraiment pas.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Elyas le Ven 26 Juin 2015 - 19:12

Quel type d'ULIS est-ce ?

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par InvitéFi le Ven 26 Juin 2015 - 19:23

J'enseigne en ULIS. C'est une belle expérience ... mais il faut qu'elle soit voulue. Un prof non motivé peut faire souffrir des élèves qui ont déjà un parcours très chaotique! 

Demande d'abord qui sont les élèves accueillis dedans, quels troubles ont-ils ? Il y a des troubles +/- sévères ...
De toute façon, il faut tâtonner un peu dans ce type de classe. Tu bénéficieras surement d'une formation durant l'année.


J'ai juste un peu peur d'être à nouveau bizutée et je n'ai pas été conviée à la répartition.

Drôle de conception de la création des équipes par la direction ... Je ne crois pas qu'elle s'amuse à bizuter quelqu'un.
L'ULIS n'est pas une poubelle, la direction choisit toujours soigneusement l'équipe de ces classes !

Si tu accueilles des ULIS dans ta classe, tu dois travailler avec le référent pour connaitre quels sont les adaptations décidée sur le PPS qui sont à mettre en place.

InvitéFi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum