Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Ronin le Ven 26 Juin 2015 - 23:21

Les PE spé sont supérieurs à tous les enseignants professeur

Spoiler:
pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par kiwi le Sam 27 Juin 2015 - 11:58

fixb a écrit:Je ne sais pas ce que veut dire "prendre en charge". On n'a pas la même définition visiblement. Tous les élèves du dispositif ULIS ne peuvent pas suivre toutes les matières en classe classique. Ils sont donc regroupés dans un petit groupe et "pris en charge" par un enseignant du secondaire pour la matière en question. Après chaque établissement adapte le projet en accord avec le rectorat et aux troubles des élèves accueillis.

Bref. On discute dans le vide car l'auteur du topic ne sait même pas de quel ULIS il s'agit, ni si il a réellement cette classe.
Il a juste pris peur en voyant ULIS dans son bahut...

C'est ça qui n'est pas normal. Les professeurs du secondaire non titulaires de la certification pour enseigner en milieu spécialisé n'ont pas à prendre en charge cette "classe". Les inclus dans leurs classes classiques, oui, mais pas les élèves non inclus. Nous avons une ULIs déficients cognifitifs. Très clairement, il n'est pas dans mes compétences d'apprendre à lire à un gamin.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par kiwi le Sam 27 Juin 2015 - 12:11

@Rabelais a écrit:Oui, à un moment il faut arrêter de se chauffer pour tout et n'importe quoi sur ce forum.
Je demande s'il existe des textes et ce qu'il en est de la LOI, point barre.Alors on reprend les malentendus et on les lève:
- Je veux bien entendu intégrer du mieux possible les élèves qui me seront confiés au sein d'une classe hétérogène mais pas être prof d'Ulis.
-Pas parce que je me sens supérieure mais parce que je n'ai pas été formée et que je ne suis pas volontaire pour le faire, c'est un métier different qui nécessite des compétences que je n'ai pas.

De plus, qu'est ce que c'est que cette histoire de " tu es vindicative bla-bla-bla", non, je ne souhaite pas être le dindon de la farce de la répartition, c'est tout, nouvellement arrivée ou pas.
Et ce n'est pas non plus que je ne souhaite pas faire de sixièmes ou de cinquièmes,, je ne veux pas faire QUE des sixiemes ou des cinquièmes.

Quant à mes futurs collègues, je les respecte ,les apprécie d'avance , ferai de mon mieux pour ne pas être un poids pour eux ( pas de désidératas d'emploi du temps, pas de mercredi, pas besoin de tout chambouler )et mon seul souhait au final , objet de ce post, est qu'ils fassent de même.

Tu t'enflammes avant même de savoir quelles classes sont prévues pour toi dans la répartition. En outre, comme je te l'expliquais, les répartitions sont fixées, sauf cas exceptionnel, avant les conseils d'enseignement. Et heureusement parce que sinon, ça prendrait des heures par conseil d'enseignement, et le chef a d'autres choses à faire en cette période de l'année.
Donc c'est juste un conseil ( vu le ton de tes posts, je pense que ça ira aux orties, mais je le donne quand même) : si tu veux t'intégrer au mieux dans ta nouvelle équipe et ton nouvel établissement, fais le dos rond en arrivant. Ça ne veut pas dire accepter l'inacceptable, et si la répartition est vraiment inadmissible, signale-le néanmoins. Mais n'arrive pas en disant "moi je veux ci, je veux ça". C'est le meilleur moyen de se faire envoyer bouler. Perso, en tant que coordo, le nouveau collègue exige que je refasse la répartition à la derniere minute, répartition que j'ai passé du temps à faire et qui a été validée par le chef ( donc acceptable) : je le renvoie bouler, et je ne la refaits pas. Un an, c'est pas la mort, et en général, personne n'a exactement le service qu'il veut. L'an prochain, t'es souhaits seront pris en compte.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Celeborn le Sam 27 Juin 2015 - 12:12

fixb a écrit:Je ne sais pas ce que veut dire "prendre en charge". On n'a pas la même définition visiblement. Tous les élèves du dispositif ULIS ne peuvent pas suivre toutes les matières en classe classique. Ils sont donc regroupés dans un petit groupe et "pris en charge" par un enseignant du secondaire pour la matière en question.

Ben non, ça c'est le rôle du coordonnateur de l'ULIS, celui qui est équipé du Capa-SH ou du 2CA-SH, comme signalé dans la circulaire du 15 juillet 2010 :

Ces derniers ont vocation à suivre les cours dispensés dans une classe ordinaire de l'établissement correspondant au niveau de scolarité mentionné dans leur PPS. Toutefois, lorsque les objectifs d'apprentissage envisagés pour eux requièrent des modalités adaptées nécessitant un regroupement et une mise en œuvre par le coordonnateur (voir infra), celles-ci le seront dans un lieu spécifique, répondant aux exigences de ces apprentissages (matériels pédagogiques adaptés, conditions requises d'hygiène et de sécurité).

Les professeurs du second degré interviennent "dans la classe de référence", point barre.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par kiwi le Sam 27 Juin 2015 - 12:13

@Ronin a écrit:Les PE spé sont supérieurs à tous les enseignants professeur

Spoiler:
pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  pingouin

Très franchement, ils ont du mérite. Moi je ne pourrais pas subir le quart de ce qu'endure ma collègue d'ulis. Et c'est marrant, mais elle n'aimerait pas non plus être à ma place!

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Hermiony le Sam 27 Juin 2015 - 12:15

@Rabelais a écrit:Oui, à un moment il faut arrêter de se chauffer pour tout et n'importe quoi sur ce forum.
Je demande s'il existe des textes et ce qu'il en est de la LOI, point barre.Alors on reprend les malentendus et on les lève:
- Je veux bien entendu intégrer du mieux possible les élèves qui me seront confiés au sein d'une classe hétérogène mais pas être prof d'Ulis.
-Pas parce que je me sens supérieure mais parce que je n'ai pas été formée et que je ne suis pas volontaire pour le faire, c'est un métier different qui nécessite des compétences que je n'ai pas.


Mais qui t'a dit que tu allais l'être ? Sauf à être PE spé, tu ne PEUX pas, la question ne se pose même pas...

Et je rejoins Kiwi, le ton de tes posts sonne de façon assez agressive, alors même que tu ne sais rien de la répartition future. Pour te donner une idée, notre répartition a été faite le 10 juin, soit bien avant les résultats de muts. On a mis 10 jours à trouver une solution acceptable - on est une grosse équipe en plus, avec des temps partiels - il serait impossible de tout changer maintenant. On pense toujours au nouveau collègue qui pourrait arriver, on évite de lui coller 4 niveaux et 3h supp, mais il est impossible de tenir compte de voeux que l'on ne peut pas connaître.

Si la répartition ne te plaît pas, à moins qu'elle ne soit totalement aberrante (et avoir 2 6e / 2 5e, pour moi, ce n'est pas de l’aberration), tu n'auras qu'un an à la supporter avant de demander autre chose...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par labaroline le Sam 27 Juin 2015 - 13:43

@Hermiony a écrit: Mais qui t'a dit que tu allais l'être ? Sauf à être PE spé, tu ne PEUX pas, la question ne se pose même pas...

Si, comme je l'écrivais plus haut, les PLC titulaires du 2CA-SH ou inscrits à la préparation peuvent être coordonnateur d'ULIS, dans ce cas, ils sont volontaires.
D'autre part, les enseignants "lambda" d'un établissement, collège ou lycée pro pour les ULIS pro, ont dans leurs classes selon les matières 1 ou plusieurs élèves venant du dispositif ULIS. Ils ne choisissent pas plus de les avoir que d'avoir dans leur classe un élève sous PPS avec AVS et pour lequel il faut faire moult adaptations et ce sans l'aide de l'enseignant spé coordo d'ULIS (donc avec un handicap également, parfois même en plus grande difficulté qu'un élève d'ULIS mais dont les parents n'ont simplement pas souhaité pour lui un dispositif particulier).

Quant à dire que ce n'est plus le même métier que d'enseigner à des élèves à besoins particuliers, je répondrais que certes oui, mais les PE font ça depuis des lustres aussi et même ceux qui ne passent pas le CAPA-SH. Simplement, depuis la loi de 2005, les élèves en situation de handicap arrivent au collège alors qu'avant nombre d'entre eux étaient orientés en fin d'élémentaire. Il faut donc bien, dans le cours d'une carrière, modifier ses pratiques à la marge, parce qu'il y aura de plus en plus d''élèves en situation de handicap dans le second degré. Et quoiqu'on en pense et qu'on en dise, c'est la loi et c'est un fait. Les parents un peu las et procéduriers savent très bien (et certains le font) tirer les bonnes ficelles (prévenir la presse, remonter au DASEN voire au Défenseur des Droits) pour que les adaptations soient appliquées, et ce QUEL QUE SOIT LE HANDICAP de l'élève.
On trouve de plus en plus souvent en 6è des élèves en attente d'une place en IME et même s'ils sont accompagnés par une AVS, il faut bien l'accueillir dans une classe, et ce avec le plus de bienveillance possible.
Voilà, c'était juste le coup de calcaire du samedi matin fin d'année scolaire.

labaroline
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Hermiony le Sam 27 Juin 2015 - 13:59

@labaroline a écrit:
@Hermiony a écrit: Mais qui t'a dit que tu allais l'être ? Sauf à être PE spé, tu ne PEUX pas, la question ne se pose même pas...

Si, comme je l'écrivais plus haut, les PLC titulaires du 2CA-SH ou inscrits à la préparation peuvent être coordonnateur d'ULIS, dans ce cas,  ils sont volontaires.
D'autre part, les enseignants "lambda" d'un établissement, collège ou lycée pro pour les ULIS pro, ont dans leurs classes selon les matières 1 ou plusieurs élèves venant du dispositif ULIS. Ils ne choisissent pas plus de les avoir que d'avoir dans leur classe un élève sous PPS avec AVS et pour lequel il faut faire moult adaptations et ce sans l'aide de l'enseignant spé coordo d'ULIS (donc avec un handicap également, parfois même en plus grande difficulté qu'un élève d'ULIS mais dont les parents n'ont simplement pas souhaité pour lui un dispositif particulier).

Je sais bien, nous avons une ULIS dans notre collège. Mais Rabelais ne parlait pas d'inclusion (ce qui peut effectivement arriver à n'importe quel collègue), mais bien d'une classe "entière" qu'elle prendrait en charge, ce qui n'est pas possible. C'est sur ce point que je répondais.
Pour ce qui est d'inclure les élèves en situation de handicap dans des classes normales, j'ai failli en avoir (mais en lettres, comme je le disais plus haut, c'est souvent très délicat), et le cas échéant, notre PE référente nous aiguille bien mieux que les PAI de certains élèves lambdas...Loin de moi l'idée selon laquelle je n'ai pas à les prendre en charge...


_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Asha Kraken le Sam 27 Juin 2015 - 14:44

@labaroline a écrit:
@Hermiony a écrit: Mais qui t'a dit que tu allais l'être ? Sauf à être PE spé, tu ne PEUX pas, la question ne se pose même pas...

Si, comme je l'écrivais plus haut, les PLC titulaires du 2CA-SH ou inscrits à la préparation peuvent être coordonnateur d'ULIS, dans ce cas,  ils sont volontaires.
D'autre part, les enseignants "lambda" d'un établissement, collège ou lycée pro pour les ULIS pro, ont dans leurs classes selon les matières 1 ou plusieurs élèves venant du dispositif ULIS. Ils ne choisissent pas plus de les avoir que d'avoir dans leur classe un élève sous PPS avec AVS et pour lequel il faut faire moult adaptations et ce sans l'aide de l'enseignant spé coordo d'ULIS (donc avec un handicap également, parfois même en plus grande difficulté qu'un élève d'ULIS mais dont les parents n'ont simplement pas souhaité pour lui un dispositif particulier).

Quant à dire que ce n'est plus le même métier que d'enseigner à des élèves à besoins particuliers, je répondrais que certes oui, mais les PE font ça depuis des lustres aussi et même ceux qui ne passent pas le CAPA-SH. Simplement, depuis la loi de 2005, les élèves en situation de handicap arrivent au collège alors qu'avant nombre d'entre eux étaient orientés en fin d'élémentaire. Il faut donc bien, dans le cours d'une carrière, modifier ses pratiques à la marge, parce qu'il y aura de plus en plus d''élèves en situation de handicap dans le second degré. Et quoiqu'on en pense et qu'on en dise, c'est la loi et c'est un fait. Les parents un peu las et procéduriers savent très bien (et certains le font) tirer les bonnes ficelles (prévenir la presse, remonter au DASEN voire au Défenseur des Droits) pour que les adaptations soient appliquées, et ce QUEL QUE SOIT LE HANDICAP de l'élève.
On trouve de plus en plus souvent en 6è des élèves en attente d'une place en IME et même s'ils sont accompagnés par une AVS, il faut bien l'accueillir dans une classe, et ce avec le plus de bienveillance possible.
Voilà, c'était juste le coup de calcaire du samedi matin fin d'année scolaire.

Et ça vous paraît aberrant ça ? Que des parents réclament les aménagements auxquels leurs gamins ont droit ? Et vous êtes référente? Les bras m'en tombent ma bonne dame mais je comprends mieux certaines choses si c'est le discours officieux que vous tenez avec vos comparses.
Pour info, j'ai eu recours au Défenseur des Droits comme la méssante que je suis, si j'étais amenée à revivre une situation similaire, je suivrais le conseil de Ronin, direct au TA.

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par labaroline le Sam 27 Juin 2015 - 15:19

@Asha Kraken a écrit:
@labaroline a écrit:
@Hermiony a écrit: Mais qui t'a dit que tu allais l'être ? Sauf à être PE spé, tu ne PEUX pas, la question ne se pose même pas...

Si, comme je l'écrivais plus haut, les PLC titulaires du 2CA-SH ou inscrits à la préparation peuvent être coordonnateur d'ULIS, dans ce cas,  ils sont volontaires.
D'autre part, les enseignants "lambda" d'un établissement, collège ou lycée pro pour les ULIS pro, ont dans leurs classes selon les matières 1 ou plusieurs élèves venant du dispositif ULIS. Ils ne choisissent pas plus de les avoir que d'avoir dans leur classe un élève sous PPS avec AVS et pour lequel il faut faire moult adaptations et ce sans l'aide de l'enseignant spé coordo d'ULIS (donc avec un handicap également, parfois même en plus grande difficulté qu'un élève d'ULIS mais dont les parents n'ont simplement pas souhaité pour lui un dispositif particulier).

Quant à dire que ce n'est plus le même métier que d'enseigner à des élèves à besoins particuliers, je répondrais que certes oui, mais les PE font ça depuis des lustres aussi et même ceux qui ne passent pas le CAPA-SH. Simplement, depuis la loi de 2005, les élèves en situation de handicap arrivent au collège alors qu'avant nombre d'entre eux étaient orientés en fin d'élémentaire. Il faut donc bien, dans le cours d'une carrière, modifier ses pratiques à la marge, parce qu'il y aura de plus en plus d''élèves en situation de handicap dans le second degré. Et quoiqu'on en pense et qu'on en dise, c'est la loi et c'est un fait. Les parents un peu las et procéduriers savent très bien (et certains le font) tirer les bonnes ficelles (prévenir la presse, remonter au DASEN voire au Défenseur des Droits) pour que les adaptations soient appliquées, et ce QUEL QUE SOIT LE HANDICAP de l'élève.
On trouve de plus en plus souvent en 6è des élèves en attente d'une place en IME et même s'ils sont accompagnés par une AVS, il faut bien l'accueillir dans une classe, et ce avec le plus de bienveillance possible.
Voilà, c'était juste le coup de calcaire du samedi matin fin d'année scolaire.

Et ça vous paraît aberrant ça ? Que des parents réclament les aménagements auxquels leurs gamins ont droit ? Et vous êtes référente? Les bras m'en tombent ma bonne dame mais je comprends mieux certaines choses si c'est le discours officieux que vous tenez avec vos comparses.
Pour info, j'ai eu recours au Défenseur des Droits comme la méssante que je suis, si j'étais amenée à revivre une situation similaire, je suivrais le conseil de Ronin, direct au TA.

Asha Kraken, je crois que je me suis mal exprimée, en tous cas j'ai clairement été mal comprise : il s'agissait plutôt une mise en garde contre certains enseignants (et j'en connais) qui rechignent et freinent des quatre fers à mettre en place les aménagements dus aux élèves. Non seulement je ne trouve pas ça aberrant que les parents fassent valoir les droits de leurs enfants mais je trouve ça normal, logique et légitime, parfois même j'incite les parents à secouer le cocotier quand nous référents ne sommes pas écoutés par notre hiérarchie.

Par ailleurs, je vous trouve très injuste car contrairement à ce que vous pensez, ça n'est pas non plus le discours porté en loucedé par mes collègues et c'est bien mal connaitre le métier de référent : aucun d'entre nous, qui que nous soyons, ne fait ce métier sans croire vraiment à l'inclusion, pour la simple et bonne raison qu'on ne s'embarque pas dans une fonction qui nécessite d'être 50 à 55h par semaine sur le pont sans compter les soirées et les week end de travail, de suivre au mieux entre 250 à 350 élèves dans un contexte que nous ne maitrisons pas, sans avoir un minimum de foi (et ce ne sont pas les 65 euros supplémentaires qui motivent).

Donc, merci bien de replacer mes mots dans leur contexte. Simplement, nous sommes comme tous les enseignants et autres fonctionnaires, tributaires du système. Ni responsables, ni coupables. Et vous avez eu 100 fois raison de saisir le défenseur des droits, il serait souhaitable que plus de parents en fasse autant, ça ferait peut être bouger le système.
Fin du hors sujet. Et je suis toute disposée à en discuter avec vous en MP.

labaroline
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Asha Kraken le Sam 27 Juin 2015 - 15:28

Pas besoin de mp, mon opinion est faite et le débat est clos pour moi aussi (étant parent d'une enfant handicapée et comptant nombre d'autres parents d'enfants handicapés ainsi que deux AVS parmi mes amis). Je suis désolée mais l'emploi de termes tels que "tirer les bonnes ficelles" et "procéduriers" est très malheureux voire excessivement maladroit, je ne vous ferai pas l'offense de vous apprendre comment ils sont connotés.

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par InvitéFi le Sam 27 Juin 2015 - 22:11

@Celeborn a écrit:
fixb a écrit:Je ne sais pas ce que veut dire "prendre en charge". On n'a pas la même définition visiblement. Tous les élèves du dispositif ULIS ne peuvent pas suivre toutes les matières en classe classique. Ils sont donc regroupés dans un petit groupe et "pris en charge" par un enseignant du secondaire pour la matière en question.

Ben non, ça c'est le rôle du coordonnateur de l'ULIS, celui qui est équipé du Capa-SH ou du 2CA-SH, comme signalé dans la circulaire du 

On manque d'enseignants spécialisés, donc le rectorat autorise aux enseignants non détenteur de la certification à y enseigner.

InvitéFi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Asha Kraken le Dim 28 Juin 2015 - 9:23

Autorise ou contraint ?

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Ronin le Dim 28 Juin 2015 - 9:41

Contraint. J'ai été nommé d'office en IME il y a quelques années. C'est une cata parce que, nommés sur des postes spé sans formation, en ayant la trouille ( ce qui se comprend ), les collègues ne font rien de très bon. Quand je suis arrivé en IME, 40 % des postes spé seulement été pourvus par des titulaires du CAPA-SH, 60 % de débutants nommés d'office....

C'est l'EN.. les formations ça coûte cher, la prime de spécialité qui varie de 69 à 117 euros par mois revient tellement cher à l'Etat...on fait une jolie loi, des déclarations d'intentions et ensuite on laisse les débutants se démerder en silence ( s'ils se plaignent l'IEN est là pour leur taper sur la tronche ) et tant pis pour les élèves.

Vive l'EN yesyes

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Asha Kraken le Dim 28 Juin 2015 - 10:23

En IME ... affraid A côté l'ULIS c'est Bibi lapin au pays de la carotte magique... Quel de mépris pour tout le monde : élèves, enseignants, parents ! J'ai envie de gerber et pourtant je me targue de connaître assez bien l'envers pourri du décor de l'éduc spé et de l'"inclusion" (pouet pouet) en France. woohoo

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Ronin le Dim 28 Juin 2015 - 10:28

EN Impro, douze élèves de 12 à 17 ans. Mais, franchement, je vais vous livrer un secret :

Attention secret ! :
Mais c'est un secret très secret !
Spoiler:
que beaucoup de PE spé ne dévoilerons jamais
Spoiler:
même sous la torture !
Spoiler:
D'ailleurs je nie et vais éditer rapidement
Spoiler:
Et ben les élèves d'IME sont souvent plus sympas et plus attachiants que bien des élèves ordinaires  Shocked  Razz

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Daphné le Dim 28 Juin 2015 - 11:02

@Ronin a écrit:EN Impro, douze élèves de 12 à 17 ans. Mais, franchement, je vais vous livrer un secret :

Attention secret ! :
Mais c'est un secret très secret !
Spoiler:
que beaucoup de PE spé ne dévoilerons jamais
Spoiler:
même sous la torture !
Spoiler:
D'ailleurs je nie et vais éditer rapidement
Spoiler:
Et ben les élèves d'IME sont souvent plus sympas et plus attachiants que bien des élèves ordinaires  Shocked  Razz

C'est ce que me confiait une collègue qui avait une partie de son service au collège et une autre dans un établissement spécialisé : elle préférait aller dans l'établissement spécialisé car les élèves étaient nettement plus agréables question comportement.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par neocdt le Dim 28 Juin 2015 - 11:07

attachiants ?!???? Lapsus révélateur ?

neocdt
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Asha Kraken le Dim 28 Juin 2015 - 11:10

@Ronin a écrit:EN Impro, douze élèves de 12 à 17 ans. Mais, franchement, je vais vous livrer un secret :

Attention secret ! :
Mais c'est un secret très secret !
Spoiler:
que beaucoup de PE spé ne dévoilerons jamais
Spoiler:
même sous la torture !
Spoiler:
D'ailleurs je nie et vais éditer rapidement
Spoiler:
Et ben les élèves d'IME sont souvent plus sympas et plus attachiants que bien des élèves ordinaires  Shocked  Razz

J'aime bien la fin, mais faut éditer effectivement, que ce secret reste bien enfoui ! professeur

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Ronin le Dim 28 Juin 2015 - 11:11

Oui, attachiants. Immatures, très petits niveaux, mais très sympas.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Aliceinwonderland le Dim 28 Juin 2015 - 11:13

Moi aussi j'en ai des comme ça...

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on m'obliger à prendre en charge une classe ULIS ?

Message par Aliceinwonderland le Dim 28 Juin 2015 - 11:13

Et je préfère à des très bons puants franchement.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum