Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:02
@Niht a écrit:Je viens de lire le sujet. Je suis sidérée : que d'horreurs dans cet énoncé ! Entre les questions mal posées, les affirmations fausses sur les lasers et ce qu'est devenue la physique en Terminale S, je ne sais pas ce qui m'afflige le plus.
Moi qui suis un peu con et ne comprends pas bien la physique, comme il a été remarqué plus haut, j'aimerais savoir précisément quelles sont les erreurs (je ne parle pas des simplifications évidemment nécessaires) commises. Pour ma part, j'ai relevé quelques fautes d'accord. Quelle matière enseignez-vous ?


Dernière édition par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:07, édité 1 fois
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:05
@Bouboule a écrit:
@Niht a écrit:Je viens de lire le sujet. Je suis sidérée : que d'horreurs dans cet énoncé ! Entre les questions mal posées, les affirmations fausses sur les lasers et ce qu'est devenue la physique en Terminale S, je ne sais pas ce qui m'afflige le plus.

Pouvez-vous développer les trois points que vous évoquez ?

(Les affirmations fausses sont devenues courantes avec la promotion des études de document ou la contextualisation abusive)

Je ne suis d'accord qu'avec une de ces remarques : la "physique de TS" n'a qu'une lointaine parenté avec la physique.
avatar
Niht
Fidèle du forum

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Niht le Mar 30 Juin 2015 - 12:19
Pour les questions mal posées, je pense en particulier à la place des frottements dans la première partie du premier exercice (négligés puis réintroduits en catimini, je pense que l'enchaînement des questions 2 à 4 peut perturber les élèves), à la question sur les étages d'un immeuble (l'élève doit faire une hypothèse sur la hauteur d'un étage d'immeuble ?), à l'évaluation du nombre de photons avec une raie large, d'autres questions (en chimie) me paraissent trop ouvertes (comme celle sur les pastilles de soude, plusieurs réponses sont possibles).

Le laser continu forcément monochromatique est une affirmation fausse. Le caractère purement monochromatique n'existe pas en réalité (toute raie ayant une certaine largeur) et certains lasers émettant en continu sont polychromatiques (au sens qu'ils émettent sur une bande large de fréquences ou des fréquences distinctes). Et pour dire que les lasers conventionnels sont continus, il faudrait commencer par expliquer ce que l'on appelle laser conventionnel. Pour ma part, je ne sais pas ce qu'est un laser conventionnel  (celui de l'hôte de caisse en supermarché ?).
Je ne comprends pas pourquoi on modélise les impulsions par des créneaux et que l'on ne fait pas de même avec la raie sur le spectre. Quelle est la logique ? Les élèves sont-ils familiers avec la notion de largeur de raie ? D'ailleurs, quel est le profil de cette raie ?

Quant à la physique en Terminale S, pour moi (je précise que j'enseigne dans le supérieur), c'est du saupoudrage et de l'analyse de documents issus de Science et Vie Junior. Où sont passés les raisonnements, les démonstrations ? Etudier un système à 2 forces colinéaires au bac, c'est affligeant !
Mes étudiants tirent la langue quand ils découvrent le programme de physique de mon établissement et les notions de mathématiques qui vont avec... Nous avons besoin de bases solides en mécanique du point, en électrocinétique, en optique géométrique, en électromagnétisme, etc. Pas de quelques notions d'optique ondulatoire ou de laser qu'il faudra démolir car mal assimilées par les élèves ou trop simplifiées pour qu'ils comprennent à leur niveau.
avatar
Niht
Fidèle du forum

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Niht le Mar 30 Juin 2015 - 12:21
@frdm a écrit:
Moi qui suis un peu con et ne comprends pas bien la physique, comme il a été remarqué plus haut, j'aimerais savoir précisément quelles sont les erreurs (je ne parle pas des simplifications évidemment nécessaires) commises. Pour ma part, j'ai relevé quelques fautes d'accord. Quelle matière enseignez-vous ?

Je ne crois pas avoir mis en doute votre connaissance de la discipline par ma remarque...Je ne comprends pas votre remarque. J'enseigne la physique fondamentale (et un peu de chimie, et de plus en plus les mathématiques de base) dans le supérieur.
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:25
@Niht a écrit:
@frdm a écrit:
Moi qui suis un peu con et ne comprends pas bien la physique, comme il a été remarqué plus haut, j'aimerais savoir précisément quelles sont les erreurs (je ne parle pas des simplifications évidemment nécessaires) commises. Pour ma part, j'ai relevé quelques fautes d'accord. Quelle matière enseignez-vous ?

Je ne crois pas avoir mis en doute votre connaissance de la discipline par ma remarque...Je ne comprends pas votre remarque. J'enseigne la physique fondamentale (et un peu de chimie, et de plus en plus les mathématiques de base) dans le supérieur.
Vous n'étiez pas en cause, j'ai écrit "plus haut" . Vous êtes MC dans quelle spécialité ?


Dernière édition par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:33, édité 1 fois
avatar
Niht
Fidèle du forum

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Niht le Mar 30 Juin 2015 - 12:27
PRAG de physique.
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:31
@Niht a écrit:

Le laser continu forcément monochromatique est une affirmation fausse. Le caractère purement monochromatique n'existe pas en réalité (toute raie ayant une certaine largeur) et certains lasers émettant en continu sont polychromatiques (au sens qu'ils émettent sur une bande large de fréquences ou des fréquences distinctes). Et pour dire que les lasers conventionnels sont continus, il faudrait commencer par expliquer ce que l'on appelle laser conventionnel. Pour ma part, je ne sais pas ce qu'est un laser conventionnel  (celui de l'hôte de caisse en supermarché ?).


C'est une simplification nécessaire pour des élèves de TS, bien sûr, en cours, il leur est dit que la réalité est plus complexe et que toute raie a une certaine largeur : relation d'indétermination de Heisenberg, élargissement Doppler, etc.

@Niht a écrit:
Quant à la physique en Terminale S, pour moi (je précise que j'enseigne dans le supérieur), c'est du saupoudrage et de l'analyse de documents issus de Science et Vie Junior. Où sont passés les raisonnements, les démonstrations ? Etudier un système à 2 forces colinéaires au bac, c'est affligeant !
Mes étudiants tirent la langue quand ils découvrent le programme de physique de mon établissement et les notions de mathématiques qui vont avec... Nous avons besoin de bases solides en mécanique du point, en électrocinétique, en optique géométrique, en électromagnétisme, etc. Pas de quelques notions d'optique ondulatoire ou de laser qu'il faudra démolir car mal assimilées par les élèves ou trop simplifiées pour qu'ils comprennent à leur niveau.

Avec cela je suis malheureusement d'accord, ayant moi aussi enseigné dans le supérieur (monitorat puis ater entre autres), j'ai constaté les ravages provoqués par ces programmes saupoudrant quelques vagues notions.


Dernière édition par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:36, édité 1 fois
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:32
@Niht a écrit:PRAG de physique.

Vous avez de la chance, on n'en recrute plus beaucoup, et je suis bien placé pour le savoir Wink .
avatar
Niht
Fidèle du forum

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Niht le Mar 30 Juin 2015 - 12:39
@frdm a écrit:
@Niht a écrit:

Le laser continu forcément monochromatique est une affirmation fausse. Le caractère purement monochromatique n'existe pas en réalité (toute raie ayant une certaine largeur) et certains lasers émettant en continu sont polychromatiques (au sens qu'ils émettent sur une bande large de fréquences ou des fréquences distinctes). Et pour dire que les lasers conventionnels sont continus, il faudrait commencer par expliquer ce que l'on appelle laser conventionnel. Pour ma part, je ne sais pas ce qu'est un laser conventionnel  (celui de l'hôte de caisse en supermarché ?).


C'est une simplification nécessaire pour des élèves de TS, bien sûr, en cours, il leur est dit que la réalité est plus complexe et que toute raie a une certaine largeur : relation d'indétermination de Heisenberg, élargissement Doppler, etc.


Pourquoi alors faire la distinction avec les raies des lasers à impulsions ? Il vaudrait mieux éviter de parler des lasers continus si c'est pour écrire des choses fausses (et le fait que certains lasers continus émettent plusieurs fréquences, en bande ou distinctes, est une réalité). Dans ce sujet, je ne vois absolument pas l'intérêt de parler des largeurs de raies (surtout vu les questions posées).
avatar
Niht
Fidèle du forum

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Niht le Mar 30 Juin 2015 - 12:40
@frdm a écrit:
@Niht a écrit:PRAG de physique.

Vous avez de la chance, on n'en recrute plus beaucoup, et je suis bien placé pour le savoir Wink .

Vous souhaitez passer dans le supérieur ? L'heure est aux économies et à la réduction des maquettes. Je peine de plus en plus à avoir un service complet dans mon domaine.
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:55
Oui j'aimerais bien, c'est ce que je connais le mieux. On m'a d'ailleurs proposé une prépa après le concours (que j'ai passé bien après ma thèse, j'ai tout fait à l'envers Smile), mais dans le nord. J'ai dû refuser pour raisons familiales.
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 12:57
@Niht a écrit:
@frdm a écrit:
@Niht a écrit:

Le laser continu forcément monochromatique est une affirmation fausse. Le caractère purement monochromatique n'existe pas en réalité (toute raie ayant une certaine largeur) et certains lasers émettant en continu sont polychromatiques (au sens qu'ils émettent sur une bande large de fréquences ou des fréquences distinctes). Et pour dire que les lasers conventionnels sont continus, il faudrait commencer par expliquer ce que l'on appelle laser conventionnel. Pour ma part, je ne sais pas ce qu'est un laser conventionnel  (celui de l'hôte de caisse en supermarché ?).


C'est une simplification nécessaire pour des élèves de TS, bien sûr, en cours, il leur est dit que la réalité est plus complexe et que toute raie a une certaine largeur : relation d'indétermination de Heisenberg, élargissement Doppler, etc.


Pourquoi alors faire la distinction avec les raies des lasers à impulsions ? Il vaudrait mieux éviter de parler des lasers continus si c'est pour écrire des choses fausses (et le fait que certains lasers continus émettent plusieurs fréquences, en bande ou distinctes, est une réalité). Dans ce sujet, je ne vois absolument pas l'intérêt de parler des largeurs de raies (surtout vu les questions posées).
Parce qu'elles sont beaucoup plus larges que celles des lasers dits monochromatiques.
Il y a un intérêt dans l'esprit du rédacteur du sujet : cela permet de dire que le laser est IR (pic dans l'IR) mais qu'il est néanmoins vu comme rouge (extrémité droite du spectre dans le visible). Mais physiquement, aucun intérêt.
avatar
Zappons
Niveau 7

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Zappons le Mar 30 Juin 2015 - 13:37
Il y a un énorme problème dans l'enseignement de la Physique en France depuis la réforme. Ce n'est plus possible de faire comme si de rien n'était.

La responsabilité des décideurs est immense.
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 13:42
@Zappons a écrit:Il y a un énorme problème dans l'enseignement de la Physique en France depuis la réforme. Ce n'est plus possible de faire comme si de rien n'était.

La responsabilité des décideurs est immense.
Toi qui es en prépa, tu dois bien constater les dommages, non ? En tous cas, même des pc* (d'une bonne cpge de province) ont maintenant en colle des difficultés que je ne constatais pas 5 ans auparavant.
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par wanax le Mar 30 Juin 2015 - 14:00
relation d'indétermination de Heisenberg, élargissement Doppler, etc.
On parle bien d'élèves incapables de projeter trois forces sur un axe ? qui ne savent plus résoudre y' = 2 . y ?
La même stratégie est à l'oeuvre en maths et en Physique : on saupoudre les programmes de titres et de noms ronflants ( théorème de Moivre-Laplace, mécanique quantique, que sais-je... ) alors que la réduction des fractions pose problème, ce qui permet de masquer l'effondrement.
Les manuels sont structurés comme suit :
1/ Une activité d'introduction irréaliste, fausse, dont on ne comprend pas, si on l'a fait, ce qu'elle nous apprend.
2/ Un cours indigent, confus, avec des propriétés presque toutes admises.
3/ Quelques exercices d'application élémentaire, en nombre trop réduit pour consolider les bases.
4/ Des problèmes impressionnants, au moins en apparence, absolument inaccessibles à 99% des élèves. Rien entre les deux.
On ajoute l'usage du tableur pour afficher les 50 premiers termes d'une suite et conjecturer qu'il s'agit de la suite des impairs, voilà, c'est torché, on met sous presse.

à lire absolument :
http://skhole.fr/l-imposture-de-l-enseignement-scientifique-dans-les-lycees-francais-par-bertrand-rungaldier

Problème : appliquer le programme débile pour maximiser les chances à l'examen, ou concocter son propre programme pour réellement former les élèves ?
avatar
Zappons
Niveau 7

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Zappons le Mar 30 Juin 2015 - 14:00
@frdm a écrit:
@Zappons a écrit:Il y a un énorme problème dans l'enseignement de la Physique en France depuis la réforme. Ce n'est plus possible de faire comme si de rien n'était.

La responsabilité des décideurs est immense.
Toi qui es en prépa, tu dois bien constater les dommages, non ? En tous cas, même des pc* (d'une bonne cpge de province) ont maintenant en colle des difficultés que je ne constatais pas 5 ans auparavant.

Oui, je les constate tous les jours.

Mais, comme d'habitude dans l'EN, c'est "la faute du prof". Du coup, les IG nous reprochent lourdement nos mauvaises moyennes. La dernière fois on nous a demandé de faire une double notation des copies : une note "officielle" pour avoir une moyenne de 12 (deja, rien que ca, je trouve ca hallucinant, vu le niveau moyen de la classe), et de mettre à côté sur la copie une seconde note entre parenthèses qui correspond à leur niveau réel, parce qu'on ne peut quand même pas trop leur mentir complètement, par rapport aux concours… Voilà voilà.

Mais évidemment, c'est toujours la faute du prof, qui concentre tous les reproches.
avatar
Benji-X
Niveau 9

Bac 2015 : jugée trop difficile, l'épreuve de physique pourrait être surévaluée

par Benji-X le Mar 30 Juin 2015 - 15:23
RTL a écrit:Les élèves sont en colère à la suite de l'épreuve de physique du baccalauréat scientifique. Les professeurs accusent le ministère de l'Éducation de vouloir surévaluer les copies.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/bac-2015-jugee-trop-difficile-l-epreuve-de-physique-pourrait-etre-surevaluee-7778937215
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par User5899 le Mar 30 Juin 2015 - 16:27
@frdm a écrit:
Cripure a écrit:ne me faites pas rire avec votre inégalité entre les candidats qui serait causée par des mouvements individuels.
D'abord parce qu'en plus des directives nationales que vous décrivez, il y a les académiques.
Ensuite parce que vous semblez penser que chacun d'entre vous applique ces consignes nationales, ce qu'en tout rigueur vous ne savez pas
Enfin parce que le ministère lui-même n'hésite pas à créer des disparités entre les candidats, on le voit cette année en français avec le hors-sujet noté, en L, 0/16 et en ES/S, par une note plafonnée à 8 dans la question /16.
Aucune évaluation n'est objective. Même en maths. Même en physique.
Bonne fin de correction.

Vos facultés sont immenses et je vous vénère : dans un même message, vous m'apprenez ce qu'est la physique, la rigueur statistique, et par dessus le marché vous me faites une belle leçon de morale  veneration.
Vous n'êtes pas obligé de répondre, mais si vous le faites, ce serait bien que ce soit sur les points évoqués. Pour quelqu'un qui semble prôner la rigueur... Vous n'êtes pas seul dépositaire du savoir, ici ou ailleurs.

Sur vos tentatives d'ironie :
Sur les statistiques, je ne fais que reprendre ce que des matheux ont expliqué sur ce forum... Auctoritatis sacra fames...
Sur les quarts de points avec une note entière, contestez-vous que ça donne des occasions nombreuses d'arrondis de 0,75, donc d'annulations de trois réponses fausses à 0,25 chacune ?
Sur la physique, je n'ai rien dit.
Sur votre morgue usuelle, je pense qu'il n'y a pas besoin d'épilogue.
Et sur vous, il y a la charte.
Bien à vous.
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 16:42
.


Dernière édition par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 18:07, édité 2 fois (Raison : fin d'une querelle idiote)
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Enaeco le Mar 30 Juin 2015 - 17:12
J'ai été faire un pti tour sur Twitter, histoire de me faire du mal.

On y voit un document "d'aide à l'appropriation du barème" invitant à ne pas pénaliser (ou alors maximum 0,25point pour l'ensemble de l'exercice) la mauvaise utilisation des chiffres significatifs et l'utilisation de valeurs numériques fausses, mais aussi à tolérer l'absence d'unité.

Ce qui ressort des élèves :
- le bac était trop dur, c'est pour ça qu'ils n'ont pas réussi
- Il parait que la moyenne nationale est de 8 (donc ça montre bien que c'était trop dur pour eux, ça les "rassure").
- comme il n'est pas réussi, les notes sont remontées de 2points

Heureusement, dans quelques jours, tout le monde pourra féliciter tout le monde pour ce nouveau cru, aussi exceptionnel que le précédent, avec un taux de réussite similaire ou presque, malgré un sujet de physique plus dur que d'habitude ! En bref, félicitations à tous et bon vent dans le supérieur !
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par trompettemarine le Mar 30 Juin 2015 - 17:25
Une question de la part d'une béotienne. Le barème apparaissait-il dans l'énoncé du sujet ?
Si oui, est-il légal de le changer, car l'élève a très bien pu répondre aux questions en fonction du barème associé ?
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 17:26
Il ne faut pas s'inquiéter, on a décidé en amont que le taux de réussite serait supérieur à 90%.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Will.T le Mar 30 Juin 2015 - 17:28
@trompettemarine a écrit:Une question de la part d'une béotienne. Le barème apparaissait-il dans l'énoncé du sujet ?
Si oui, est-il légal de le changer, car l'élève a très bien pu répondre aux questions en fonction du barème associé ?
Il n'y a que le barème par exercice.
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 17:28
@trompettemarine : sur l'énoncé du sujet n'apparaissent que le nombre de points alloués à chaque exercice, mais pas le barème détaillé. Ce serait une bonne idée de le faire figurer : entre autres avantages, cela éviterait les tripatouillages a posteriori.


Dernière édition par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 18:08, édité 1 fois
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Enaeco le Mar 30 Juin 2015 - 17:41
Ceux qui ont établi le sujet puis le premier barème n'avaient visiblement pas idée de ce qu'était capable de produire un élève moyen de termS.
Ton avantage serait vu comme un inconvénient, justement parce qu'il limiterai les tripatouillages.
frdm
Niveau 10

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par frdm le Mar 30 Juin 2015 - 18:08
Nous sommes bien d'accord Smile.
Contenu sponsorisé

Re: Bac S : épreuve de physique-chimie / Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum