Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par florestan le Mer 1 Juil 2015 - 14:22

Euh tu ne m'as pas blessée du tout Desolation Row Very Happy J'ai aussi un salaire d'agregée et j'ai ressenti très tôt la nécessité d'être économiquement indépendante de quiconque parent ou conjoint!!!


Dernière édition par florestan le Mer 1 Juil 2015 - 14:25, édité 3 fois

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par WabiSabi le Mer 1 Juil 2015 - 14:22

@JPhMM a écrit:
@Ronin a écrit:Nous sommes d'accord. Les hommes font de bien meilleures paires que les femmes professeur
Shocked Shocked Shocked

lol!

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par agc le Mer 1 Juil 2015 - 14:24

@florestan a écrit:
@agc a écrit:
@florestan a écrit:

Oui je connais très bien ces statistiques. Je me demande juste si de construire sa vie en se disant que son couple risque de ne pas marcher et faire ses choix uniquement en fonction de cette éventualité ne finit pas par faire que le couple lâche.
Ne pas y penser du tout pour moi c'est pratiquer la pensée magique.
Je ne construit pas ma vie en pensant que mon couple va exploser (je n'en reviens pas chaque jour de la chance que j'ai avec mon compagnon).
Mais ne pas penser à être totalement indépendante financièrement, je trouve ça.....bizarre.

Et bien moi c'est cette volonté d'être indépendante financièrement à tout prix qui me semble bizarre. Je le suis personnellement, mais ce n'était pas pour moi quelque chose de primordial, on a juste fait un choix de couple avec mon mari, je travaille aussi afin d'être plus à l'aise financièrement dans notre couple. Mais personnellement si on pouvait être à l'aise financièrement avec son seul salaire je ferai le choix de rester à la maison sans hésiter.

agc
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par WabiSabi le Mer 1 Juil 2015 - 14:26

@florestan a écrit:Ne pas y penser du tout pour moi c'est pratiquer la pensée magique.
Je ne construit pas ma vie en pensant que mon couple va exploser (je n'en reviens pas chaque jour de la chance que j'ai avec mon compagnon et ça dure depuis dix sept ans)Mais ne pas penser à être totalement indépendante financièrement, je trouve ça.....bizarre.

veneration

Sur l'indépendance financière : on ne vit heureusement pas aux USA non plus (enfin pas encore ^^), il y a quand même quelques "filets" dans ce pays avant de se retrouver à la rue suite à un divorce. Je ne sais pas, ma femme et moi faisons compte commun, SANS plus aucun compte séparé, depuis le premier jour et ça ne m'angoisse pas... mais c'est vrai que je suis un panier percé du genre Tsipras, alors ça doit être pour ça! Smile

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par florestan le Mer 1 Juil 2015 - 14:26

@agc a écrit:
@florestan a écrit:
@agc a écrit:
Ne pas y penser du tout pour moi c'est pratiquer la pensée magique.
Je ne construit pas ma vie en pensant que mon couple va exploser (je n'en reviens pas chaque jour de la chance que j'ai avec mon compagnon).
Mais ne pas penser à être totalement indépendante financièrement, je trouve ça.....bizarre.

Et bien moi c'est cette volonté d'être indépendante financièrement à tout prix qui me semble bizarre. Je le suis personnellement, mais ce n'était pas pour moi quelque chose de primordial, on a juste fait un choix de couple avec mon mari, je travaille aussi afin d'être plus à l'aise financièrement dans notre couple. Mais personnellement si on pouvait être à l'aise financièrement avec son seul salaire je ferai le choix de rester à la maison sans hésiter.

Ben là excuse moi, sans être dans le jugement je bloque. En partant de mon ressenti personnel, ça me dépasse complètement. Pour moi c'est juste inenvisageable.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par agc le Mer 1 Juil 2015 - 14:32

Oui et je comprend qu'avec ton vécu cela puisse te bloquer car très clairement mon vécu est à l'opposé du tien. Mère au foyer, couple très fusionnel et d'ailleurs ma mère vit très difficilement le décès de mon papa depuis 18 mois. Mais par contre je ne vis pas dans l'idée que mon couple est quelque chose d'acquis et je m'efforce de l'entretenir au quotidien ( 12 ans d'amour pour notre part et 3 enfants)

agc
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par DesolationRow le Mer 1 Juil 2015 - 14:34

@florestan a écrit:
@agc a écrit:
@florestan a écrit:

Et bien moi c'est cette volonté d'être indépendante financièrement à tout prix qui me semble bizarre. Je le suis personnellement, mais ce n'était pas pour moi quelque chose de primordial, on a juste fait un choix de couple avec mon mari, je travaille aussi afin d'être plus à l'aise financièrement dans notre couple. Mais personnellement si on pouvait être à l'aise financièrement avec son seul salaire je ferai le choix de rester à la maison sans hésiter.

Ben là excuse moi, sans être dans le jugement je bloque. En partant de mon ressenti personnel, ça me dépasse complètement. Pour moi c'est juste inenvisageable.

+1.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Ronin le Mer 1 Juil 2015 - 14:40

Euh Jp, tu as modifié mon message ? heu

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par JPhMM le Mer 1 Juil 2015 - 14:41

@Ronin a écrit:Euh Jp, tu as modifié mon message ? heu
Embarassed

Un peu.

lol!

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Ronin le Mer 1 Juil 2015 - 14:42

Rhôôô !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Leclochard le Mer 1 Juil 2015 - 14:49

@florestan a écrit:
@agc a écrit:Et pourquoi toujours partir du principe que le couple va forcément se séparer. Je crois qu'à force d'imaginer toujours le pire et bien il finit par arriver.

En RP c'est 50 %...

il suffirait d'aller en province pour avoir moins de risque de divorcer. abi

Ce chiffre doit être pris avec précaution. Il s,agit du taux de divorce. Perso, je trouve plus pertinent de prendre en considération le nombre de divorces par rapport à l'ensemble des gens mariés. Et là, on s'aperçoit qu'un couple seulement sur cent divorce chaque année.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Divortialit%C3%A9

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par egomet le Mer 1 Juil 2015 - 15:14

@Leclochard a écrit:
@florestan a écrit:
@agc a écrit:Et pourquoi toujours partir du principe que le couple va forcément se séparer. Je crois qu'à force d'imaginer toujours le pire et bien il finit par arriver.

En RP c'est 50 %...

il suffirait d'aller en province pour avoir moins de risque de divorcer.  abi

Ce chiffre doit être pris avec précaution. Il s,agit du taux de divorce. Perso,  je trouve plus pertinent de prendre en considération le nombre de divorces par rapport à l'ensemble des gens mariés. Et là, on s'aperçoit qu'un couple seulement sur cent divorce chaque année.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Divortialit%C3%A9

Il serait intéressant de savoir quelle est la proportion des gens qui ne divorcent jamais, et combien divorcent plusieurs fois.
Mais je ne sais pas si ces données sont disponibles.

Mettons qu'on ait 100 couples.
70 ne se séparent jamais.
10 vivent 1 seul divorce. 10 en vivent 2. 10 en vivent 4.
On a un total de 80 + 20 + 40 = 140 mariages.
10 + 20 + 40 = 70 divorces
La moitié des mariages se terminent par un divorce.
Mais 70% des gens sont dans un couple stable.
Quel chiffre faut-il retenir?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par karjos le Mer 1 Juil 2015 - 15:19

"Je crois qu'à force d'imaginer toujours le pire et bien il finit par arriver."

Pas besoin de l'imaginer non plus pour que ça arrive (combien de personnes sont tombées de haut parce qu'elles n'imaginaient pas ce qui pouvait leur arriver de pire...).
De même qu'on peut très bien avoir peur de quelque chose qui nous arrivera jamais, également. Bref, plein de possibilités.
Heureusement d'ailleurs qu'imaginer le pire ne mène pas forcément au pire et qu'il y a quand-même de l'espoir. Sinon beaucoup de gens se tireraient une balle.
C'est juste humain d'avoir peur, et encore plus si on a plus ou moins été confronté à la situation, en tant qu'acteur ou témoin.

Sinon assez d'accord avec florestan.
Bien sûr qu'il faut se donner les moyens de croire au couple. Cependant je ne pense pas qu'on puisse demander la même confiance en la vie à tout le monde, au regard de ce que chacun a vécu et des traumatismes que certaines personnes ont pu trainer de ces situations par la suite. Mais des couples qui tiennent en tenant compte des traumatismes de l'un/l'autre et qui apprennent à avancer de cette manière, ça existe aussi. Heureusement. Car pour certaines personnes, essayer d'oublier ses peurs est impossible (sinon on ne parlerait pas de traumatisme).

egomet : remarque intéressante. Après, la notion de couple est large : concubinage, pacs, mariage. Aujourd'hui, le nombre de mariages chute et celui des pacs augmente, si je ne me trompe pas.
http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=NATTEF02327

karjos
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Daphné le Mer 1 Juil 2015 - 16:17

@agc a écrit:
@florestan a écrit:
@agc a écrit:
Ne pas y penser du tout pour moi c'est pratiquer la pensée magique.
Je ne construit pas ma vie en pensant que mon couple va exploser (je n'en reviens pas chaque jour de la chance que j'ai avec mon compagnon).
Mais ne pas penser à être totalement indépendante financièrement, je trouve ça.....bizarre.

Et bien moi c'est cette volonté d'être indépendante financièrement à tout prix qui me semble bizarre. Je le suis personnellement, mais ce n'était pas pour moi quelque chose de primordial, on a juste fait un choix de couple avec mon mari, je travaille aussi afin d'être plus à l'aise financièrement dans notre couple. Mais personnellement si on pouvait être à l'aise financièrement avec son seul salaire je ferai le choix de rester à la maison sans hésiter.
Eh bien pas moi, mais alors pas du tout.
Mon mari aurait gagné au loto que j'aurais continué à travailler.
Et j'aurais gagné au loto moi-même que j'aurais continué à travailler aussi. J'aurais peut-être pris un temps partiel, mais c'est tout.
Question de choix.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Isis39 le Mer 1 Juil 2015 - 17:04

@agc a écrit:Oui isis39 je suis d'accord que l'on ne vit pas au pays des bisounours non plus. Mais je pense que l'on peut quand même construire sa vie sans toujours penser au pire et plutôt essayer de faire le maximum pour faire des choix en fonction de ses envies et pas uniquement en fonction de ses angoisses.

Ma mère avait fait un choix de vie sans angoisse. Elle l'a amèrement regretté.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Isis39 le Mer 1 Juil 2015 - 17:10

@Daphné a écrit:
@agc a écrit:
@florestan a écrit:

Et bien moi c'est cette volonté d'être indépendante financièrement à tout prix qui me semble bizarre. Je le suis personnellement, mais ce n'était pas pour moi quelque chose de primordial, on a juste fait un choix de couple avec mon mari, je travaille aussi afin d'être plus à l'aise financièrement dans notre couple. Mais personnellement si on pouvait être à l'aise financièrement avec son seul salaire je ferai le choix de rester à la maison sans hésiter.
Eh bien pas moi, mais alors pas du tout.
Mon mari aurait gagné au loto que j'aurais continué à travailler.
Et j'aurais gagné au loto moi-même que j'aurais continué à travailler aussi. J'aurais peut-être pris un temps partiel, mais c'est tout.
Question de choix.

Oui. Et le jour où on veut prendre sa retraite.... Parce qu'il n'y a pas que l'indépendance financière.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 1 Juil 2015 - 17:13

@Daphné a écrit:
@agc a écrit:
@florestan a écrit:

Et bien moi c'est cette volonté d'être indépendante financièrement à tout prix qui me semble bizarre. Je le suis personnellement, mais ce n'était pas pour moi quelque chose de primordial, on a juste fait un choix de couple avec mon mari, je travaille aussi afin d'être plus à l'aise financièrement dans notre couple. Mais personnellement si on pouvait être à l'aise financièrement avec son seul salaire je ferai le choix de rester à la maison sans hésiter.
Eh bien pas moi, mais alors pas du tout.
Mon mari aurait gagné au loto que j'aurais continué à travailler.
Et j'aurais gagné au loto moi-même que j'aurais continué à travailler aussi. J'aurais peut-être pris un temps partiel, mais c'est tout.
Question de choix.

Question de conditionnement social surtout, tant il est intégré qu'il faut travailler pour exister socialement et "s'épanouir".

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 1 Juil 2015 - 17:14

PS: je précise que je parle spécifiquement du cas où on gagne au Loto. Sinon, le fait que les femmes travaillent indépendamment de leurs maris me semble relever la plus élémentaire prudence, et je le vois bien de mon point de vue aussi, ma mère comme celle d'Isis39 ayant fait les frais de mauvais choix sur ce terrain.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par karjos le Mer 1 Juil 2015 - 17:37

Donc tout le monde a intérêt à ce que chacun reste indépendant financièrement, en fin de compte.

karjos
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 1 Juil 2015 - 17:40

@karjos a écrit:Donc tout le monde a intérêt à ce que chacun reste indépendant financièrement, en fin de compte.

Oui, je ne faisais que souligner que cette indépendance ne passe pas nécessairement par le travail et que ce dernier n'est pas toujours épanouissant.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Daphné le Mer 1 Juil 2015 - 17:54

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Daphné a écrit:
@agc a écrit:


Et bien moi c'est cette volonté d'être indépendante financièrement à tout prix qui me semble bizarre. Je le suis personnellement, mais ce n'était pas pour moi quelque chose de primordial, on a juste fait un choix de couple avec mon mari, je travaille aussi afin d'être plus à l'aise financièrement dans notre couple. Mais personnellement si on pouvait être à l'aise financièrement avec son seul salaire je ferai le choix de rester à la maison sans hésiter.
Eh bien pas moi, mais alors pas du tout.
Mon mari aurait gagné au loto que j'aurais continué à travailler.
Et j'aurais gagné au loto moi-même que j'aurais continué à travailler aussi. J'aurais peut-être pris un temps partiel, mais c'est tout.
Question de choix.

Question de conditionnement social surtout, tant il est intégré qu'il faut travailler pour exister socialement et "s'épanouir".
Pas du tout.
Je n'aime juste pas rester à la maison sans bosser.
Déjà la retraite ça m'inquiète.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 1 Juil 2015 - 17:59

@Daphné a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Daphné a écrit:
Eh bien pas moi, mais alors pas du tout.
Mon mari aurait gagné au loto que j'aurais continué à travailler.
Et j'aurais gagné au loto moi-même que j'aurais continué à travailler aussi. J'aurais peut-être pris un temps partiel, mais c'est tout.
Question de choix.

Question de conditionnement social surtout, tant il est intégré qu'il faut travailler pour exister socialement et "s'épanouir".
Pas du tout.
Je n'aime juste pas rester à la maison sans bosser.
Déjà la retraite ça m'inquiète.

Oui, c'est à peu près ce que j'avais compris. Ce n'est pas un "choix", c'est ressenti par toi comme un besoin. Je ne faisais tiquer qu'à ton "question de choix" qui, pris de façon sèche comme ça, résonnait comme une sentence morale, alors qu'en réalité, c'est plutôt toi qui vois ça comme une nécessité (et c'est du coup parfaitement légitime, tu fais bien ce que tu veux).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Daphné le Mer 1 Juil 2015 - 18:09

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Daphné a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Question de conditionnement social surtout, tant il est intégré qu'il faut travailler pour exister socialement et "s'épanouir".
Pas du tout.
Je n'aime juste pas rester à la maison sans bosser.
Déjà la retraite ça m'inquiète.

Oui, c'est à peu près ce que j'avais compris. Ce n'est pas un "choix", c'est ressenti par toi comme un besoin. Je ne faisais tiquer qu'à ton "question de choix" qui, pris de façon sèche comme ça, résonnait comme une sentence morale, alors qu'en réalité, c'est plutôt toi qui vois ça comme une nécessité (et c'est du coup parfaitement légitime, tu fais bien ce que tu veux).

Aucune sentence morale de ma part, juste un choix personnel, les autres font bien ce qu'ils veulent.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 1 Juil 2015 - 18:10

@Daphné a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Daphné a écrit:
Pas du tout.
Je n'aime juste pas rester à la maison sans bosser.
Déjà la retraite ça m'inquiète.

Oui, c'est à peu près ce que j'avais compris. Ce n'est pas un "choix", c'est ressenti par toi comme un besoin. Je ne faisais tiquer qu'à ton "question de choix" qui, pris de façon sèche comme ça, résonnait comme une sentence morale, alors qu'en réalité, c'est plutôt toi qui vois ça comme une nécessité (et c'est du coup parfaitement légitime, tu fais bien ce que tu veux).

Aucune sentence morale de ma part, juste un choix personnel, les autres font bien ce qu'ils veulent.

Oui, c'est bien ce que je me disais en connaissant le ton de tes autres messages, mais c'est simplement ce que je me suis dit à la première lecture de celui-ci.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Salammb0 le Mer 1 Juil 2015 - 18:21

@Daphné a écrit:
@Salammb0 a écrit:
@Cath a écrit:Non elle n'est pas stoppée, heureusement.

C'eût été étonnant. Mais alors, en quoi cela creuse-t-il les inégalités? Parce que les femmes en congé maternité gagnent moins?

En congé maternité on perds ses éventuelles HS et ISOE PP.

Ok, merci, d'où les éventuelles inégalités à cause du congé.

Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaires enseignants : des différences « significatives » entre hommes et femmes

Message par Daphné le Mer 1 Juil 2015 - 18:30

@Salammb0 a écrit:
@Daphné a écrit:
@Salammb0 a écrit:

C'eût été étonnant. Mais alors, en quoi cela creuse-t-il les inégalités? Parce que les femmes en congé maternité gagnent moins?

En congé maternité on perds ses éventuelles HS et ISOE PP.

Ok, merci, d'où les éventuelles inégalités à cause du congé.

De toute façon les salaires sont exactement les mêmes, à corps et échelon égal, on gagne la même chose. Ensuite selon qu'on prend des HS ou des temps partiels, qu'on est PP ou pas, en établissement classé ou pas, il y a des différences bien entendu.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum