Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par coindeparadis le Ven 31 Juil 2015 - 16:17

Les devoirs écrits sont toujours interdits, les IEN et CPC nous le rappellent constamment (certains ferment les yeux en CM2). Personnellement, les cahiers du soir et de textes disparaissent les jours d'inspection. Les études dirigées ont été supprimées, passée la mode de la métacognition à tout va. Puis on est passé à 24 heures de classe... Depuis avec la réforme des rythmes, il apparaît impossible de réaliser les devoirs en classe. En primaire, par leçon on entend apprentissage et compréhension en histoire, géographie, sciences... Je suis d'accord que les exercices d'application sont utiles pour apprendre une leçon de grammaire ou de géométrie, mais l' EN vise-t-elle l'utilité et l'efficacité ? J'en doute...

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par Elyas le Ven 31 Juil 2015 - 16:22

@coindeparadis a écrit:Les devoirs écrits sont toujours interdits, les IEN et CPC nous le rappellent constamment (certains ferment les yeux en CM2). Personnellement, les cahiers du soir et de textes disparaissent les jours d'inspection. Les études dirigées ont été supprimées, passée la mode de la métacognition à tout va. Puis on est passé à 24 heures de classe... Depuis avec la réforme des rythmes, il apparaît impossible de réaliser les devoirs en classe. En primaire, par leçon on entend apprentissage et compréhension en histoire, géographie, sciences... Je suis d'accord que les exercices d'application sont utiles pour apprendre une leçon de grammaire ou de géométrie, mais l' EN vise-t-elle l'utilité et l'efficacité ? J'en doute...

Je comprends bien. D'ailleurs, en HG, apprendre une leçon, ce n'est pas pareil qu'apprendre la règle d'accord des noms communs au pluriel. D'un côté, on attend la mémorisation des connaissance, de l'autre l'automatisation d'une règle grammaticale. D'ailleurs, si les IEN suivent la mode de la métacognition, ils devraient savoir que tous les travaux sur la métacognition disent qu'il est nécessaire d'automatiser les procédures mentales du type des règles grammaticales pour pouvoir passer aux travaux d'analyse, de synthèse, de créativité et de jugement. Donc, ils se contredisent si c'est ce qu'ils disent.
Au final, la circulaire de 1956 était très bien et on raconte n'importe quoi à son propos. Il faudrait la refaire Laughing


Dernière édition par Elyas le Ven 31 Juil 2015 - 17:10, édité 1 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par Ronin le Ven 31 Juil 2015 - 16:39

Le jour ou les IEN auront un cerveau...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par coindeparadis le Ven 31 Juil 2015 - 16:40

C'est ce qu'on a fait , mais pas en bien, comme beaucoup de réformes depuis 50 ans...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par User5899 le Ven 31 Juil 2015 - 17:02

@Laotzi a écrit:De toute façon, la circulaire de 1956 a été abrogée depuis bien longtemps, donc quel intérêt de se référer à ce texte précisément ? (hormis dans un sens historique).
Un exemple, la circulaire de 1994 qui abroge celle de 1956 (et d'autres publiées entre temps qui n'avaient pas abrogées celle de 1956) qui écrit clairement : "À la sortie de l’école, le travail donné par les maîtres aux élèves se limite à un travail oral ou des leçons à apprendre." On la trouve ici par exemple : http://dcalin.fr/textoff/etudes_dirigees_1994.html
Il ne vous a pas échappé que la seconde ligne du document de 1994 précise que ce document a été abrogé en 2009. Donc l'abrogation des circulaires antérieures a été annulée. Et je suppose que c'est pour cela que mon mari d'instit, depuis en effet la rentrée 2010, distribue aux parents en début d'année et à l'invitation de l'IEN, la circulaire de 1956. Depuis cette date, il semble en effet qu'aux yeux de l'autorité, le texte cité par Elyas soit celui qui s'applique (on y fait d'ailleurs sans cesse référence). Quoi qu'il en soit, mon mari le met en oeuvre dans son école depuis cinq ansen donnant des exercices écrits à ses élèves tous les soirs, sans d'ailleurs aucune velléité d'affrontement de la part des parents, qui ne sont pas tous des imbéciles quand même.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par Isis39 le Ven 31 Juil 2015 - 17:57

Cripure a écrit:
@Laotzi a écrit:De toute façon, la circulaire de 1956 a été abrogée depuis bien longtemps, donc quel intérêt de se référer à ce texte précisément ? (hormis dans un sens historique).
Un exemple, la circulaire de 1994 qui abroge celle de 1956 (et d'autres publiées entre temps qui n'avaient pas abrogées celle de 1956) qui écrit clairement : "À la sortie de l’école, le travail donné par les maîtres aux élèves se limite à un travail oral ou des leçons à apprendre." On la trouve ici par exemple : http://dcalin.fr/textoff/etudes_dirigees_1994.html
Il ne vous a pas échappé que la seconde ligne du document de 1994 précise que ce document a été abrogé en 2009. Donc l'abrogation des circulaires antérieures a été annulée. Et je suppose que c'est pour cela que mon mari d'instit, depuis en effet la rentrée 2010, distribue aux parents en début d'année et à l'invitation de l'IEN, la circulaire de 1956. Depuis cette date, il semble en effet qu'aux yeux de l'autorité, le texte cité par Elyas soit celui qui s'applique (on y fait d'ailleurs sans cesse référence). Quoi qu'il en soit, mon mari le met en oeuvre dans son école depuis cinq ansen donnant des exercices écrits à ses élèves tous les soirs, sans d'ailleurs aucune velléité d'affrontement de la part des parents, qui ne sont pas tous des imbéciles quand même.

Il me semble d'ailleurs que les parents sont assez demandeurs d'exercices écrits à la maison (de manière raisonnable bien sûr).

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par coindeparadis le Ven 31 Juil 2015 - 18:09

Et même de manière déraisonnable ! (enfin tout dépend des milieux...)

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par archeboc le Mar 4 Aoû 2015 - 10:31


Le Monde : Les fabricants d’agendas victimes de la réforme territoriale

http://www.lemonde.fr/education/article/2015/08/01/colere-des-fabricants-d-agendas-contre-l-education-nationale_4707528_1473685.html

[..] Les représentants des entreprises « ont été évidement associés » aux discussions, indique-t-on du côté du ministère mis en cause. Mais « si les acteurs du tourisme, ceux des transports ou du théâtre ont fait part de leur inquiétude, à aucun moment les éditeurs d’agendas et de calendriers ne se sont exprimés ». Une version contredite par les principaux intéressés.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par ycombe le Mar 4 Aoû 2015 - 11:40

Cripure a écrit:
ML, je ne sais pas, moi bounce

Il est tombé pour fraude fiscale. La légende dit qu'il était impossible de le faire tomber pour ses crimes à cause de la corruption des juges locaux et qu'il a fallu trouver un délit fédéral.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par Iphigénie le Jeu 6 Aoû 2015 - 16:24

Tiens à propos d'agenda, pourquoi a-t-on abandonné un jour les anciens "cahier de textes" ? Je ne me souviens plus des motifs; parce qu'en fait, c'est beaucoup plus lisible pour un élève, je trouve, s'il veut planifier son travail d'une semaine sur l'autre! scratch

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par amethyste le Jeu 6 Aoû 2015 - 17:00

Mes enfants sont restés au cahier de textes jusqu'en 5ème (ils en ont eu un dès le primaire, CP même pour l'aîné), après ils ont réclamé un agenda et j'ai estimé qu'ils étaient suffisamment autonomes pour ça. Effectivement, quand je vois certains de mes élèves perdus dans leur agenda, je me dis que le cahier de textes devrait être obligatoire, au moins en 6ème !

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par jean bonnot le Jeu 6 Aoû 2015 - 18:46

@amethyste a écrit:Mes enfants sont restés au cahier de textes jusqu'en 5ème (ils en ont eu un dès le primaire, CP même pour l'aîné), après ils ont réclamé un agenda et j'ai estimé qu'ils étaient suffisamment autonomes pour ça. Effectivement, quand je vois certains de mes élèves perdus dans leur agenda, je me dis que le cahier de textes devrait être obligatoire, au moins en 6ème !

Bonjour,

College comme lycée, je n'ai jamais été grand fan des agendas pondus pour les élèves, avec une place souvent rikiki pour noter du travail ou des consignes, et beaucoup d'espaces périphériques devenant presque, paradoxalement, de premier plan pour toutes sortes de hors sujets, délires, dérives etc ... qui "bouffent" l'espace scolaire et sont souvent des nids à emm...

Par contre, en suivant les pratiques et le travail d'élèves en difficulté depuis le siècle dernier, je me suis rendu compte qu'avec les cahiers de texte traditionnels ces élèves ont souvent de grosses difficultés d'appréhension du temps et de son évolution, ainsi que des intervalles de temps. Tout s'accumule pèle mêle plus ou moins au bon jour, sans hiérarchisation temporelle. Cela conduit des élèves à ne regarder que les dernières consignes notées, sans "visulaliser" et organiser ce qui est pour demain, dans quelques jours, une semaine, plus ... Je ne dis pas qu'avec un agenda c'est parfait, loin de là, mais contrairement à ce que je pensais à mes débuts le cahier de texte n'a pas une structure qui permette "naturellement" à l'élève de mieux s'organiser plus rationnellement.

De même les agendas en ligne type pronotes ont des intérêts certains, mais le passage aux jours suivants est loin d'être un réflexe incité par l'agenda, l'interface étant très médiocre sur ce point à mon goût. Sans compter qu'il n'y a pas vraiment d'aide à l'organisation temporelle du travail, rien qui ne rende l'outil incontournable à part vérifier que ce qui a été noté par l'élève ressemble plus ou moins à ce qu'a écrit le prof.

jean bonnot
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par Barnafée la Patouille le Ven 7 Aoû 2015 - 0:08

Mes enfants utilisent un agenda depuis le CP (exigé par les enseignantes) et je trouve qu'ils s'y repèrent bien. Ils ont des devoirs 1 à 2 semaines à l'avance.
Pour eux, pas de souci de ce côté-là, mais je ne sais pas s'il en est de même pour les autres élèves de leurs classes (CE2 et CM1 à la rentrée).
Je trouve que l'agenda les aide à être plus autonomes.

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par cube le Mer 12 Aoû 2015 - 17:10

Bouh ! Bande de vilains réfractaires à la technologie moderne ! Et l'ENT ?? C'est pas un bel agenda électronique, ça ?  bounce  Avec les devoirs qui sont déjà notés par le prof pour qu'on ne puisse pas dire qu'on ne l'a pas noté sur la bonne page ! J'ai pas mal d'élèves dont l'agenda semble uniquement servir à écrire des petits mots aux copines ...

Quant à moi, je me suis acheté un bel agenda papier (car JE suis un peu réfractaire à la technologie moderne) pendant mes vacances à Londres, et les vacances ne sont pas marquées, ce qui résout le problème. Devraient penser à ça, les éditeurs : si tu marques pas les dates de vacances, elles risquent pas d'être fausses.

cube
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par Olympias le Mer 12 Aoû 2015 - 19:46

Moi j'adore les élèves qui n'ont pas d'agenda ni de cahier de textes et qui me sortent ensuite...qu'ils n'ont pas pu se connecter à Pronote où se trouve le cahier de textes en ligne...sans blague... Et pourquoi arrivent-ils à se connecter sur fessedebouc ??? Suspect Suspect

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par henriette le Mer 12 Aoû 2015 - 20:13

@Olympias a écrit:Moi j'adore les élèves qui n'ont pas d'agenda ni de cahier de textes et qui me sortent ensuite...qu'ils n'ont pas pu se connecter à Pronote où se trouve le cahier de textes en ligne...sans blague... Et pourquoi arrivent-ils à se connecter sur fessedebouc ??? Suspect Suspect
Et pourquoi, étant connectés sur fessedebouc avec leurs copains de classe (dont plusieurs ont fait leurs devoirs, eux, justement), ne leur ont-ils pas demandé les devoirs à faire ?

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par Honchamp le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:11

@henriette a écrit:
Et pourquoi, étant connectés sur fessedebouc avec leurs copains de classe (dont plusieurs ont fait leurs devoirs, eux, justement), ne leur ont-ils pas demandé les devoirs à faire ?

ça, je leur fait remarquer régulièrement !

"Avec tous les moyens modernes de communication dont vous disposez...". J'adore leur dire cette phrase.

SMS, appel avec le portable,facebook...mais je leur rappelle aussi l'existence de bons vieux téléphones à fil chez encore la plupart des familles....

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par Olympias le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:13

@henriette a écrit:
@Olympias a écrit:Moi j'adore les élèves qui n'ont pas d'agenda ni de cahier de textes et qui me sortent ensuite...qu'ils n'ont pas pu se connecter à Pronote où se trouve le cahier de textes en ligne...sans blague... Et pourquoi arrivent-ils à se connecter sur fessedebouc ??? Suspect Suspect
Et pourquoi, étant connectés sur fessedebouc avec leurs copains de classe (dont plusieurs ont fait leurs devoirs, eux, justement), ne leur ont-ils pas demandé les devoirs à faire ?
Henriette, cela reste un mystère ...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par zemacebe le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:25

@cube a écrit:Bouh ! Bande de vilains réfractaires à la technologie moderne ! Et l'ENT ?? C'est pas un bel agenda électronique, ça ?  bounce  Avec les devoirs qui sont déjà notés par le prof pour qu'on ne puisse pas dire qu'on ne l'a pas noté sur la bonne page ! J'ai pas mal d'élèves dont l'agenda semble uniquement servir à écrire des petits mots aux copines ...

Quant à moi, je me suis acheté un bel agenda papier (car JE suis un peu réfractaire à la technologie moderne) pendant mes vacances à Londres, et les vacances ne sont pas marquées, ce qui résout le problème. Devraient penser à ça, les éditeurs : si tu marques pas les dates de vacances, elles risquent pas d'être fausses.
J'ai fait une formation "gestion du stress" cette année (merci l'EN Very Happy ) et la formatrice nous recommandait d'avoir un agenda papier qui permet de mieux se projeter dans le temps et de visualiser ce qui est à faire pour tout de suite. Cela permet aussi de ne pas anticiper du stress en faisant du travail pour dans 3 mois.

zemacebe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par cube le Mar 18 Aoû 2015 - 14:07

@henriette a écrit:
@Olympias a écrit:Moi j'adore les élèves qui n'ont pas d'agenda ni de cahier de textes et qui me sortent ensuite...qu'ils n'ont pas pu se connecter à Pronote où se trouve le cahier de textes en ligne...sans blague... Et pourquoi arrivent-ils à se connecter sur fessedebouc ??? Suspect Suspect
Et pourquoi, étant connectés sur fessedebouc avec leurs copains de classe (dont plusieurs ont fait leurs devoirs, eux, justement), ne leur ont-ils pas demandé les devoirs à faire ?

yesyes C'est un vieil adage : "ne pose pas une question si tu ne veux pas en connaître la réponse". Faudrait pas, qu'en plus, par mégarde, le copain soit capable de t'expliquer un truc que t'as pas compris !! C'est un coup à savoir sa leçon, ça ! Et là, paf, entorse du neurone.

cube
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début des mésaventures de NVB et de la DGESCO : quand des agendas annoncent la suite...

Message par Thalia de G le Mar 18 Aoû 2015 - 14:11

@henriette a écrit:
@Olympias a écrit:Moi j'adore les élèves qui n'ont pas d'agenda ni de cahier de textes et qui me sortent ensuite...qu'ils n'ont pas pu se connecter à Pronote où se trouve le cahier de textes en ligne...sans blague... Et pourquoi arrivent-ils à se connecter sur fessedebouc ??? Suspect Suspect
Et pourquoi, étant connectés sur fessedebouc avec leurs copains de classe (dont plusieurs ont fait leurs devoirs, eux, justement), ne leur ont-ils pas demandé les devoirs à faire ?
Même topo que lorsque tu leur demande un travail ou une recherche perso et que, comme par hasard, l'imprimante est en en rade.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum