Réforme 2016: réponse d'un pseudo-intellectuel, par Daniel Arnaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme 2016: réponse d'un pseudo-intellectuel, par Daniel Arnaud

Message par Reine Margot le Mer 1 Juil - 11:38

« Pseudo-intellectuel » : voilà une accusation que j’ai appris à goûter avec amusement lorsqu’elle m’est adressée, tant elle renseigne en réalité sur la médiocrité de celui qui l’énonce, un peu comme une boussole qui indiquerait toujours le sud. Il y a du Courteline là-dedans :

« Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. »

Les procès en légitimité, en matière politique, sont souvent instruits (sic !) par des esprits sectaires qui révèlent par là même leur manque de… culture démocratique. Parce qu’ils refusent tout débat contradictoire - et d’entendre les arguments de l’autre -, ils tentent juste de  disqualifier l’adversaire. Pour Najat Vallaud-Belkacem, ceux qui s’opposent à ses projets ont ainsi dévoilé leur vrai visage : ce sont de « pseudo-intellectuels […] qui parlent sans avoir regardé le contenu de la réforme » (RTL, le 30 avril 2015). Pascal Bruckner, Alain Finkielkraut, Luc Ferry, puisque ce sont eux qui ont d’abord été visés par l’actuelle locataire de la rue de Grenelle.

Sans doute le dogmatique ne voit-il d’intellectuel digne de ce nom que dans l’inféodé docile, dont le rôle se bornerait à promouvoir ses idées sans recul critique. Cherchez l’erreur… Parfois, de telles mises en cause cèdent la place à une condescendance vaguement psychiatrisante, qui n’est que l’autre versant de la disqualification :

« J’ai entendu les inquiétudes », ne manquera pas d’assurer la ministre dans un entretien au JDD (le 10 mai 2015).


En d’autres termes, les contradicteurs ne seraient pas tant animés par un discours rationnel que par des « inquiétudes », qui ne relèvent plus du logos mais du pathos. Ils seraient « en souffrance », pour reprendre une expression qu’affectionne l’Education nationale, et ne demanderaient qu’à être rassurés… voire soignés ? Dans tous les cas, les opposants ne semblent pas reconnus comme des sujets doués de raison, à égalité de dignité, avec lesquels on doit pouvoir échanger propositions et objections de manière dialectique.

Regarder le contenu de la réforme afin d’en parler ? Qu’à cela ne tienne ! Et voyons donc ce qu’il en est de l’enseignement du latin et du grec, l’un des points les plus discutés…

Suite ici: http://generation69.blogs.nouvelobs.com/archive/2015/05/19/reforme-du-college-reponse-d-un-pseudo-intellectuel-a-une-au-562798.html

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme 2016: réponse d'un pseudo-intellectuel, par Daniel Arnaud

Message par El-vacator le Mer 1 Juil - 11:54

Reine Margot a écrit:

En d’autres termes, les contradicteurs ne seraient pas tant animés par un discours rationnel que par des « inquiétudes », qui ne relèvent plus du logos mais du pathos.

Très juste. Ce type "d'arguments" se retrouve de plus en plus depuis une dizaine d'années, du côté de la structure (dirigée par X ou Y) versus les opposants ou critiques. J-F Copé en a fait une de ses spécialités.

Bon article.

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima
avatar
El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme 2016: réponse d'un pseudo-intellectuel, par Daniel Arnaud

Message par Venus_noire88 le Mer 1 Juil - 14:23

"Vous n'avez pas le monopole du coeur Najat!" comme dirait l'autre...

Venus_noire88
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme 2016: réponse d'un pseudo-intellectuel, par Daniel Arnaud

Message par bernardo le Mer 1 Juil - 15:40

J'aime bien ce texte. Il y a juste la partie sur le latin qui n'est plus juste, à cause des enseignements de compléments qui ont été concédés depuis (même si ce n'est pas grand chose).
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum