Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caracalla
Niveau 1

Lettres classiques au lycée

par Caracalla le Mer 1 Juil 2015 - 14:13
Chers collègues,
je m'adresse à vous afin que vous puissiez m'apporter vos témoignages et m'éclairer dans mes réflexions car je me pose en ce moment beaucoup de questions. Je suis professeur de lettres classiques et j'enseigne au collège le français et le latin. De plus en plus, je me rends compte que je préfère enseigner le français que le latin au point que je me demande s'il ne vaudrait pas mieux que je bascule en lettres modernes. La division lettres de mon rectorat m'a expliqué que c'était possible mais selon les besoins de l'académie et avec l'accord de l'inspection. De plus, après avoir enseigné quelques années au collège et apprécié ces années, je me sens de plus en plus attiré par le lycée. J'ai donc deux questions à vous poser :
1) Est-ce que les professeurs de lettres classiques au lycée ont forcément une partie de leur service en latin ou en grec ? J'ai entendu parler de cas de professeurs de lettres classiques n'enseignant ni le grec ni le français au lycée. Grâce à vos témoignages, j'aimerais savoir si cette situation est fréquente car si c'est le cas, il ne serait peut-être pas nécessaire pour moi de passer en lettres modernes avant de demander à enseigner dans un lycée.
2) En quoi consiste l'option latin au lycée ? Quel est le degré de motivation de vos élèves, quelle est la différence entre le latin tel qu'il est enseigné au collège et tel qu'il est enseigné au lycée ? Je m'adresse en particulier à ceux qui ont enseigné au collège et au lycée et qui peuvent donc comparer les deux niveaux.

Il s'agit, bien entendu, de témoignages et je sais qu'ils sont nécessairement subjectifs et que beaucoup dépend du contexte, de l'établissement et de mille autres facteurs. Néanmoins, avec un nombre suffisant de témoignages je pourrai me faire une idée de ce qui m'attend. Je vous remercie beaucoup et je vous souhaite à tous de bonnes vacances ou bon courage pour ceux qui font passer les oraux de bac.
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Lettres classiques au lycée

par Kilmeny le Mer 1 Juil 2015 - 14:26
Bonjour, malheureusement, il existe des postes lycée sans latin ni grec même si cela ne devrait pas être. Il existe aussi des lycées avec plusieurs profs de lettres classiques et où l'on tourne pour savoir qui aura les classes de LA.
J'ai la chance d'avoir latin et grec tout en étant la seule LC. J'ai en revanche trop peu d'expérience du collège pour faire la comparaison. Mais je suis heureuse d'enseigner les LA au lycée. Les élèves sont désormais assez grands pour avoir choisi les options eux-mêmes (enfin, en général). En 5ème, souvent ce sont les parents qui ont choisi pour eux.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Lettres classiques au lycée

par Iphigénie le Mer 1 Juil 2015 - 14:27
Tout dépend du nombre d'heures classiques en lycée et du nombre de professeurs de lettres classiques. Chez nous on est trois LC pour deux sections de latin ( donc 6 heures)... (les trois LC étant le vestige d'un temps où il y avait 6 voire 8 groupes à se partager.)
Donc dans la pratique, un seul peut très bien faire l'ensemble (c'était mon cas cette année, mes collègues ne souhaitant pas prendre de latin pour diverses raisons personnelles). Je n'ai moi-même pas fait de LA pendant plusieurs années, pour les mêmes raisons...
Il faut bien voir que les sections de LA se raréfient et que la réforme du collège risque même de leur régler définitivement leur sort: en tout cas elle ne donne pas de visibilité sur ce qui va, à terme, se passer au lycée. Le grec a dû disparaître de beaucoup de lycées, comme chez nous.

pour ce qui est des contenus, c'est très variable selon les établissements: certains ont mis en œuvre l'ECLA (qui comme son nom ne l'indique pas, ou alors par hyperbole, est l"enseignement conjoint du latin et du grec": si on n'est pas regardant en termes d'innovations innovantes, on y trouve des échos enthousiastes, idem pour l'"exploration langues et cultures de l'antiquité" en seconde qui n'a d'existence que sur le papier, étant nécessairement confondue avec les heures d'option, ce qui rend possible d'avoir à gérer en même temps de grands commençants et des latinistes ayant 3 ans de latin derrière eux, encore que cela soit de moins en moins différent); si on reste dans un cadre plus classique, le but est officiellement de leur faire travailler une oeuvre complète en terminale et commenter les choix de traductions, ce qui supposerait de maîtriser un chouia la langue, mais ça reste sur le papier...
Comme tu le vois, sur le terrain, c'est vraiment au cas par cas, et il faut voir avec la situation concrète de ton nouvel établissement éventuel.
avatar
Albius
Niveau 10

Re: Lettres classiques au lycée

par Albius le Mer 1 Juil 2015 - 14:32
Pour le 1), je ne saurais trop te dire. Mon établissement intègre un collège et un lycée -privé sous contrat- et tous les collègues de lettres classiques ont dans leur service du latin, certains au collège même s'ils n'enseignent le français qu'au lycée.

Je suis plus à l'aise pour un retour d'expérience sur l'option latin au lycée, du moins pour les Terminales -c'est le seul niveau que j'ai au lycée-. La motivation est très variable. Tous ont bien intégré l'idée que l'indulgence -contrainte- des jurys de bac leur permet d'espérer avec une quasi absence de travail un 11 ou 12 -je fais passer les oraux tous les ans, je parle d'expérience!-, la moyenne "attendue" de l'épreuve étant 15. C'est une sorte de prime de fidélité pour avoir consenti à "perdre" (!) trois heures de leur précieux temps de la 5e à la Tale. :shock:  
L'année est consacrée à l'étude et au commentaire d'une quinzaine de textes, groupés en deux entrées plus une oeuvre au programme.
Nous leur mâchons la plupart du temps le travail de traduction -qu'ils sont supposés mener- et naturellement délivrons généreusement les pistes de commentaires.

Voilà; dis-moi si tu as des questions plus précises, mais encore une fois mon "expertise" se limite à la classe de bac.

Bon courage pour ta réflexion. Wink


Dernière édition par Albius le Mer 1 Juil 2015 - 19:52, édité 1 fois
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Lettres classiques au lycée

par nlm76 le Mer 1 Juil 2015 - 16:33
Au lycée, en effet, il n'y a pas forcément du latin pour tous. Mais pensez aussi qu'au collège, le latin risque fort de disparaître d'ici peu...
Quant à la motivation : il y a des élèves très motivés et d'autres moins. Le principal problème est qu'ils n'ont à peu près tous aucune idée de ce que c'est que le travail, étant donné qu'on leur en demande de moins en moins, partout.
En général, le latin ou le grec sont la matière où ils ont le plus de choses à apprendre. Il faut assumer.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lettres classiques au lycée

par User5899 le Mer 1 Juil 2015 - 16:52
J'ai très régulièrement et à ma demande un service purement moderne, vu que nous sommes deux LC pour seulement 3h de latin dans un groupe mêlant 2e 1re et T...
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Lettres classiques au lycée

par trompettemarine le Mer 1 Juil 2015 - 16:53
Cripure a écrit:J'ai très régulièrement et à ma demande un service purement moderne, vu que nous sommes deux LC pour seulement 3h de latin dans un groupe mêlant 2e 1re et T...

pas cool, ça ! No

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Lettres classiques au lycée

par trompettemarine le Mer 1 Juil 2015 - 16:57
La difficulté de muter en LC dans un lycée est réelle. Car les postes sont soit supprimés, soit transformés en lettres modernes. J'ai vu 5 postes de LC supprimés ou transformés derrière moi.
Quand je suis arrivée dans l'établissement, il y avait plus de LC que de LM. Nous ne sommes plus que 5, et certains nous trouvent trop nombreux.


Dernière édition par trompettemarine le Mer 1 Juil 2015 - 16:58, édité 1 fois

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
Caracalla
Niveau 1

Re: Lettres classiques au lycée

par Caracalla le Mer 1 Juil 2015 - 16:57
Merci pour toutes vos réponses !
J'ai deux petites questions encore :
Est-ce que les regroupements de niveaux dont parle Cripure sont fréquents ?
Quels sont vos effectifs en général ?
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Lettres classiques au lycée

par trompettemarine le Mer 1 Juil 2015 - 17:00
J'ai la chance de ne pas le connaître. Il peut y avoir aussi des réductions d'horaires.
Rien de bien légal, mais quand le processus est enclenché, il est difficile de s'en dégager, puisque les DGH vont toujours en s'amenuisant. L'inspection n'aide pas ou très peu.
Moins les professeurs de LC sont nombreux, moins ils ont de poids.

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
sansara
Modérateur

Re: Lettres classiques au lycée

par sansara le Mer 1 Juil 2015 - 17:13
Petit retour sur mon expérience perso :

En collège l'an dernier, j'avais 4e et 3e (les 5e avaient été attribués, pour une obscure raison, à une collègue LM qui n'avait jamais enseigné le latin... Rolling Eyes). Les élèves étaient assez peu motivés dans l'ensemble, et voyaient le latin comme une vaste garderie où il était hors de question d'apprendre la moindre leçon de grammaire.

Cette année en lycée, seule LC de mon établissement, j'avais un groupe de 2des avec 8 élèves, et un groupe 1re-Terminale avec 6 élèves en tout (sur un établissement de 1200 élèves). Groupes sympas et motivés en général, et j'ai trouvé l'enseignement du latin beaucoup plus stimulant, intellectuellement, qu'au collège : enfin, on pouvait traduire des textes et les commenter !

L'an prochain, je mute dans un énorme bahut avec 4 profs de LC pour 6 groupes (en tout cas pour l'instant) de latin/grec. Du coup, on alterne : 2 profs ont 2 groupes, les deux autres en ont un, et l'année d'après, on inverse. Je suis un peu déçue, parce que dans la 1re répartition qu'on m'a donnée, je n'ai que 3h de latin (un groupe de 2de), et je trouve que c'est trop peu. Je suis dans le cas inverse du tien : je serais ravie de n'avoir que du latin et du grec dans mon service !

J'espère que mon témoignage pourra t'être un peu utile. Smile
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lettres classiques au lycée

par User5899 le Mer 1 Juil 2015 - 17:24
@trompettemarine a écrit:J'ai la chance de ne pas le connaître. Il peut y avoir aussi des réductions d'horaires.
Rien de bien légal
Ah mais si. Ca s'appelle l'autonomie des établissements. Les profs de maths en L aussi ont 1re/T en même temps. Le lycée fait ce qu'il veut, maintenant.
Caracalla
Niveau 1

Re: Lettres classiques au lycée

par Caracalla le Mer 1 Juil 2015 - 17:25
Trompettemarine, ce que je ne comprends pas c'est que j'ai regardé les barres de mon académie (Versailles) pour accéder aux lycées. Les barres en lettres classiques sont très souvent moins élevées qu'en lettres modernes. Or, j'ai bien l'impression, et vos messages semblent le confirmer, qu'il y a souvent plus de professeurs de lettres classiques que d'heures disponibles en latin ou en grec. D'où vient donc cette demande ?
Par exemple, dans ton futur établissement, Sansara, comment se fait-il qu'il y ait autant de professeurs de LC alors qu'il n'y a "que" six groupes de latinistes et d'hellénistes ? Est-ce parce que les professeurs de LC ne veulent pas faire tout leur service en latin et en grec ? Est-ce une volonté de l'établissement qui souhaite faire ainsi tourner les professeurs de LC d'une année à l'autre ?
avatar
roxanne
Devin

Re: Lettres classiques au lycée

par roxanne le Mer 1 Juil 2015 - 17:27
@trompettemarine a écrit:La difficulté de muter en LC dans un lycée est réelle. Car les postes sont soit supprimés, soit transformés en lettres modernes. J'ai vu 5 postes de LC supprimés ou transformés derrière moi.
Quand je suis arrivée dans l'établissement, il y avait plus de LC que de LM. Nous ne sommes plus que 5, et certains nous trouvent trop nombreux.
J'ai eu une petite peur quand j'ai appelé le lycée où je viens d'être nommée : ils attendaient un LC puisqu'une collègue de LC venait d'avoir sa mut. Et donc son poste a bien été transformé en LM.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Lettres classiques au lycée

par trompettemarine le Mer 1 Juil 2015 - 17:29
Cela doit dépendre des académies. Chez nous, aucun poste proposé en lycée pour les LC cette année.
C'est plutôt une bonne chose que les postes en LC restent ouverts dans ton académie. Cela te permet d'accéder au lycée, même si tu n'y enseigneras peut-être pas les langues anciennes.

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lettres classiques au lycée

par User5899 le Mer 1 Juil 2015 - 17:29
@Caracalla a écrit:Trompettemarine, ce que je ne comprends pas c'est que j'ai regardé les barres de mon académie (Versailles) pour accéder aux lycées. Les barres en lettres classiques sont très souvent moins élevées qu'en lettres modernes. Or, j'ai bien l'impression, et vos messages semblent le confirmer, qu'il y a souvent plus de professeurs de lettres classiques que d'heures disponibles en latin ou en grec. D'où vient donc cette demande ?
Par exemple, dans ton futur établissement, Sansara, comment se fait-il qu'il y ait autant de professeurs de LC alors qu'il n'y a "que" six groupes de latinistes et d'hellénistes ? Est-ce parce que les professeurs de LC ne veulent pas faire tout leur service en latin et en grec ? Est-ce une volonté de l'établissement qui souhaite faire ainsi tourner les professeurs de LC d'une année à l'autre ?
Ce peut être une survivance Razz Il y a 2 LC chez moi parce que l'un, c'est moi (arrivé en 90) et l'autre a été maintenu par un proviseur favorable aux classiques il y a quatre ans, au départ en retraite de mon collègue arrivé en 79 (ça tourne peu chez moi Razz). Quand je suis arrivé, il y avait 28h de langues anciennes, 3 groupes de latin, 3 groupes de grec, 2 groupes de grands débutants à 5h en grec, et 3 agrégés LC. Au départ de l'une, le poste a été fermé (réduction générale d'effectifs), et voilà.
avatar
sansara
Modérateur

Re: Lettres classiques au lycée

par sansara le Mer 1 Juil 2015 - 17:30
@Caracalla a écrit:Trompettemarine, ce que je ne comprends pas c'est que j'ai regardé les barres de mon académie (Versailles) pour accéder aux lycées. Les barres en lettres classiques sont très souvent moins élevées qu'en lettres modernes. Or, j'ai bien l'impression, et vos messages semblent le confirmer, qu'il y a souvent plus de professeurs de lettres classiques que d'heures disponibles en latin ou en grec. D'où vient donc cette demande ?
Par exemple, dans ton futur établissement, Sansara, comment se fait-il qu'il y ait autant de professeurs de LC alors qu'il n'y a "que" six groupes de latinistes et d'hellénistes ? Est-ce parce que les professeurs de LC ne veulent pas faire tout leur service en latin et en grec ? Est-ce une volonté de l'établissement qui souhaite faire ainsi tourner les professeurs de LC d'une année à l'autre ?

Je ne saurais te dire pour l'instant, je n'ai eu de contact avec mes futurs collègues que par mail, mais j'aurai sûrement la réponse prochainement. J'ai aussi trouvé ça un peu étrange. Bon, après, la bonne nouvelle, c'est que d'après le CDE on risque d'ouvrir une 17e, voire une 18e 2de, et que ça ferait potentiellement un 2e groupe de latinistes en 2de, que je pourrais récupérer (et ainsi avoir 6h de latin au lieu de 3, vie de grâces ! cheers ).
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Lettres classiques au lycée

par trompettemarine le Mer 1 Juil 2015 - 17:30
@roxanne a écrit:
@trompettemarine a écrit:La difficulté de muter en LC dans un lycée est réelle. Car les postes sont soit supprimés, soit transformés en lettres modernes. J'ai vu 5 postes de LC supprimés ou transformés derrière moi.
Quand je suis arrivée dans l'établissement, il y avait plus de LC que de LM. Nous ne sommes plus que 5, et certains nous trouvent trop nombreux.
J'ai eu une petite peur quand j'ai appelé le lycée où je viens d'être nommée : ils attendaient un LC puisqu'une collègue de LC venait d'avoir sa mut. Et donc son poste a bien été transformé en LM.

Voilà.
LC : -1

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Audrey
Oracle

Re: Lettres classiques au lycée

par Audrey le Mer 1 Juil 2015 - 17:31
Il devait tout simplement y avoir plus d'hellénistes et latinistes à une époque, Sansara...tu as de la chance que ton poste n'ait pas été transformé en poste LM.
Après, dans un bahut comme le tien, je me doute que ça fait "chic" d'avoir plein de LC....

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lettres classiques au lycée

par User5899 le Mer 1 Juil 2015 - 17:32
@Audrey a écrit:Il devait tout simplement y avoir plus d'hellénistes et latinistes à une époque, Sansara...tu as de la chance que ton poste n'ait pas été transformé en poste LM.
Après, dans un bahut comme le tien, je me doute que ça fait "chic" d'avoir plein de LC....
C'est où ? MP ! bounce
avatar
roxanne
Devin

Re: Lettres classiques au lycée

par roxanne le Mer 1 Juil 2015 - 17:36
@trompettemarine a écrit:
@roxanne a écrit:
@trompettemarine a écrit:La difficulté de muter en LC dans un lycée est réelle. Car les postes sont soit supprimés, soit transformés en lettres modernes. J'ai vu 5 postes de LC supprimés ou transformés derrière moi.
Quand je suis arrivée dans l'établissement, il y avait plus de LC que de LM. Nous ne sommes plus que 5, et certains nous trouvent trop nombreux.
J'ai eu une petite peur quand j'ai appelé le lycée où je viens d'être nommée : ils attendaient un LC puisqu'une collègue de LC venait d'avoir sa mut. Et donc son poste a bien été transformé en LM.

Voilà.
LC : -1
Pas tout à fait, il y avait aussi un poste de LM laissé pour des stagiaires depuis des années et jamais pourvu. Mais effectivement, le poste de LC a "disparu" et transformé en BMP et support stagiaire moderne. Mais il y a deux LC.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Lettres classiques au lycée

par trompettemarine le Mer 1 Juil 2015 - 17:38
@sansara a écrit:
@Caracalla a écrit:Trompettemarine, ce que je ne comprends pas c'est que j'ai regardé les barres de mon académie (Versailles) pour accéder aux lycées. Les barres en lettres classiques sont très souvent moins élevées qu'en lettres modernes. Or, j'ai bien l'impression, et vos messages semblent le confirmer, qu'il y a souvent plus de professeurs de lettres classiques que d'heures disponibles en latin ou en grec. D'où vient donc cette demande ?
Par exemple, dans ton futur établissement, Sansara, comment se fait-il qu'il y ait autant de professeurs de LC alors qu'il n'y a "que" six groupes de latinistes et d'hellénistes ? Est-ce parce que les professeurs de LC ne veulent pas faire tout leur service en latin et en grec ? Est-ce une volonté de l'établissement qui souhaite faire ainsi tourner les professeurs de LC d'une année à l'autre ?

Je ne saurais te dire pour l'instant, je n'ai eu de contact avec mes futurs collègues que par mail, mais j'aurai sûrement la réponse prochainement. J'ai aussi trouvé ça un peu étrange. Bon, après, la bonne nouvelle, c'est que d'après le CDE on risque d'ouvrir une 17e, voire une 18e 2de, et que ça ferait potentiellement un 2e groupe de latinistes en 2de, que je pourrais récupérer (et ainsi avoir 6h de latin au lieu de 3, vie de grâces ! cheers ).

Chez nous, 17 secondes : 20 élèves de latin en seconde, peut-être une quinzaine en grec en seconde l'année prochaine.
Le "vivier" dans les collèges s'est épuisé.
Quand je suis arrivée, il y avait 19 secondes : 3 secondes en latin remplies à 30 élèves, deux premières, deux terminales, une seconde en grec (+2 heures pour les débutants), une première et une terminale.

Puis.... la création d'options sélectives : EPS (dérogatoire), abibac (dérogatoire), esabac (dérogatoire), langues euro-anglais, espagnol, musique (dérogatoire mais existant depuis très longtemps dans l'établissement), arts plastiques (déragatoires mais anciens), russe dérogatoire (dérogatoires mais anciens), arabe (dérogatoires mais anciens) + la réforme et ses EE + un proviseur anti langues anciennes pendant 5 ans (lors justement de la réforme Châtel) + la baisse démographique + l'absence de toute connaissance grammaticale solide = presque plus rien

Comment faire face devant le choix de tant d'options surtout si elles sont sélectives !

Manquait plus que la réforme de Najat vallaud-Belkacem pour que la somme de l'ensemble arrive à zéro.
J'ai honte de mon pays et de son éducation. (surtout quand on reçoit les correspondants qui, eux, font du latin, du vrai).
En gros, je l'ai très mauvaise.


Dernière édition par trompettemarine le Mer 1 Juil 2015 - 17:42, édité 2 fois

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Lettres classiques au lycée

par Kilmeny le Mer 1 Juil 2015 - 17:41
@Caracalla a écrit:Merci pour toutes vos réponses !
J'ai deux petites questions encore :
1) Est-ce que les regroupements de niveaux dont parle Cripure sont fréquents ?
2) Quels sont vos effectifs en général ?

1) Cela dépend des lycées. S'il y a peu de latinistes des âmes gestionnaires y voient un moyen d'économiser Evil or Very Mad
2) Effectifs moyens pour mon lycée:
Latin (suivant les années):
2nde : de 8 à 19
1ère : de 10 à 17
Terminale : de 12 à 25

Grec (suivant les années):
2nde : de 8 à 16
1ère : de 10 à 18
Terminale : de 5 à 17

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Caracalla
Niveau 1

Re: Lettres classiques au lycée

par Caracalla le Mer 1 Juil 2015 - 18:02
Donc si je comprends bien et pour résumer, tant qu'un poste de lettres classiques n'est pas transformé en lettres modernes ou tout simplement supprimé, il sera forcément pourvu par un professeur de LC même s'il n'y a plus beaucoup d'enseignements en latin ou en grec. Il y a un décalage entre, veuillez m'excuser pour cette métaphore commerciale, l'offre (le nombre de professeurs de LC) et la demande (le nombre d'élèves qui font latin ou grec), décalage qui est résorbé par le rectorat lorsqu'il supprime ou transforme des postes LC en prétendant vouloir réadapter l'offre à la demande.
Quant à moi, je dois donc me dépêcher d'arriver dans un lycée ! Les opportunités risquent de se faire rares puisque, comme il faut le prévoir avec la réforme du collège, le nombre de latinistes et par conséquent la demande vont sans doute décroitre dans les années à venir, ce qui entrainera la destruction de postes LC au lycée.  
Mais qu'arrivera-t-il aux professeurs de LC désirant enseigner au lycée quand les vannes seront fermées et qu'il n'y aura, comme dans l'académie de trompettemarine, plus de poste LC proposé ?
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Lettres classiques au lycée

par nlm76 le Mer 1 Juil 2015 - 18:17
Cripure a écrit:
@Caracalla a écrit:Trompettemarine, ce que je ne comprends pas c'est que j'ai regardé les barres de mon académie (Versailles) pour accéder aux lycées. Les barres en lettres classiques sont très souvent moins élevées qu'en lettres modernes. Or, j'ai bien l'impression, et vos messages semblent le confirmer, qu'il y a souvent plus de professeurs de lettres classiques que d'heures disponibles en latin ou en grec. D'où vient donc cette demande ?
Par exemple, dans ton futur établissement, Sansara, comment se fait-il qu'il y ait autant de professeurs de LC alors qu'il n'y a "que" six groupes de latinistes et d'hellénistes ? Est-ce parce que les professeurs de LC ne veulent pas faire tout leur service en latin et en grec ? Est-ce une volonté de l'établissement qui souhaite faire ainsi tourner les professeurs de LC d'une année à l'autre ?
Ce peut être une survivance Razz Il y a 2 LC chez moi parce que l'un, c'est moi (arrivé en 90) et l'autre a été maintenu par un proviseur favorable aux classiques il y a quatre ans, au départ en retraite de mon collègue arrivé en 79 (ça tourne peu chez moi Razz). Quand je suis arrivé, il y avait 28h de langues anciennes, 3 groupes de latin, 3 groupes de grec, 2 groupes de grands débutants à 5h en grec, et 3 agrégés LC. Au départ de l'une, le poste a été fermé (réduction générale d'effectifs), et voilà.
Dans vos archives, vous avez gardé les DHG de l'époque ? En tout cas les premières DHG quand elles sont arrivées ? Y avait-il pléthore d'heures au total, ou les heures de latin et de grec ont-elles été transférées sur autre chose ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Contenu sponsorisé

Re: Lettres classiques au lycée

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum