Réforme: ineptie n°5 : le massacre des 3ème et l'ennui pour tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme: ineptie n°5 : le massacre des 3ème et l'ennui pour tous !

Message par MUTIS le Jeu 2 Juil 2015 - 8:23

Tous les niveaux de classe, on y reviendra, perdent des heures d'enseignement disciplinaire.
Mais c'est le niveau 3ème qui est le plus touché. C'est d'autant plus regrettable que le niveau 3ème est supposé préparer au travail plus intense du lycée.
Actuellement un élève de 3ème bénéficie de 28,5h de cours.
Avec la réforme il aura 22h de cours + 4h d'AP-EPI.
5 matières perdent immédiatement 0,5h :
- le français
- les maths
- la LV2
- la physique
-la technologie
C'est ce qui permet de passer de 28,5 à 26h.
Mais il faudra ensuite déduire 4h dans certaines matières. Ainsi, si un prof de français prend en charge l'AP ou un EPI d'une heure sur l'année, l'horaire de 4,5h (aujourd'hui) pourra être réduit à 3h de français + 1h d'AP ou EPI...
A cela s'ajoute la suppression de toutes les options : dans le collège où j'enseigne plus de 50% des élèves ont des options supplémentaires (latin, grec, DP3, anglais euro). Cette proportion aurait pu être augmentée si une classe supplémentaire euo avait été créée (ce qui était la demande des profs et a été refusé par l'administration car trop coûteux). Plus de 50% des élèves ont donc 30,5h ou 31,5h de cours. A un âge où on absorbe beaucoup et où les options rencontrent de beaux succès, ces dispositifs sont motivants.
Eh bien tous ces élèves vont perdre entre 4,5H  et 5,5H d'enseignement par semaine et pouvoir désormais s'ennuyer dans la cour ou dans des permanences surchargées au lieu de travailler, d'apprendre et de progresser.
Un collège donc de l'ennui, de l'oisiveté où les plus motivés sont condamnés à tourner en rond pendant des heures.
Quant aux horaires consacrés aux enseignements disciplinaires, ils sont en baisse significative à un moment où on devrait travailler à leur consolidation pour le lycée.
Merci pour les élèves de 3ème et plus de 50% avec des options, pas de doute, ce sont les élites. Mais rassurons-nous, comme nous l'avons indiqué en 1, les véritables élites elles pourront conserver leurs options !
http://www.neoprofs.org/t91532-reforme-scandale-n1-les-sections-bilangues-reservees-aux-riches
Demain : ineptie n°6 et intox : "la réforme maintient l'ensemble des horaires disciplinaires". Le calcul exact !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: ineptie n°5 : le massacre des 3ème et l'ennui pour tous !

Message par Ventre-Saint-Gris le Jeu 2 Juil 2015 - 9:51

J'ai très souvent eu l'impression que l'année de troisième était, pour un nombre important d'élèves, l'année la plus constructive en français (avec la sixième peut-être).
La dernière occasion de se refaire la cerise sur un certain nombre de connaissances basiques avant le brevet, avant le lycée, avant la vie d'après. L'année de la répétition générale, et l'année où les admonestations que les profs nous adressent depuis des lustres font soudainement sens, parce qu'on commence à penser à la suite, et que la suite, c'est demain.

Ce qui est certain, c'est qu'avec 3 h par semaine, on n'aura plus guère de moyen de hisser qui que ce soit... Sans même parler de la suppression des options, cette réduction disciplinaire est catastrophique pour les élèves un peu motivés à construire leur scolarité et qui ont besoin qu'on s'occupe sérieusement d'eux.

Comment les pro-réforme peuvent-ils ne pas voir que les déterminismes socio-culturels n'en pèseront que davantage ? Sans doute s'arrangent-ils avec leurs convictions, comme cette connaissance que j'agaçais quand j'affirmais qu'il était crucial de revenir sur cette interdiction inepte à l'école primaire du travail à la maison, et qui fait désormais travailler ses gamins le soir pour conforter leur apprentissage de l'orthographe.
Je lutte contre la misanthropie, ces jours-ci...

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: ineptie n°5 : le massacre des 3ème et l'ennui pour tous !

Message par MUTIS le Jeu 2 Juil 2015 - 10:43

Premier bilan :
Ineptie 1 : les sections bilingues réservées aux riches
http://www.neoprofs.org/t91532-reforme-scandale-n1-les-sections-bilangues-reservees-aux-riches

Ineptie 2 : baisser les horaires de français en 6ème
http://www.neoprofs.org/t91579-reforme-ineptie-n2-baisser-les-horaires-de-francais-en-6eme

Ineptie 3 : Suppression de l'Accompagnement Educatif dans 85% des collèges
http://www.neoprofs.org/t91608-ineptie-n3-la-suppression-de-l-accompagnement-educatif-pour-85-des-colleges

Ineptie 4 : Accompagnement personnalisé collectif et inadapté...
http://www.neoprofs.org/t91667-reforme-ineptie-n4-l-accompagnement-personnalise-collectif-et-inadapte

Ineptie 5 : le massacre des 3ème et l'ennui pour tous...

Au fait c'est quoi l'intérêt de cette réforme ?
Twisted Evil Laughing Shocked
Quand on en sera à l'ineptie n°12, il ne restera pas grand chose. Euh... rien en fait... en dehors du plaisir narcissique pour nos "refondateurs" et du temps qu'ils auront fait perdre à l'EN et aux enseignants.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: ineptie n°5 : le massacre des 3ème et l'ennui pour tous !

Message par Luigi_B le Jeu 2 Juil 2015 - 14:33

@MUTIS a écrit:Mais c'est le niveau 3ème qui est le plus touché. C'est d'autant plus regrettable que le niveau 3ème est supposé préparer au travail plus intense du lycée.
C'est parce que tu n'as pas anticipé l'étape suivante : le cycle 3e-2nde ! professeur

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Plaidoyer-pour-un-cycle-troisieme-seconde-mais-pas-de-precipitation

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: ineptie n°5 : le massacre des 3ème et l'ennui pour tous !

Message par Pseudo le Jeu 2 Juil 2015 - 14:39

Je me pose d'ailleurs une question. Comment va-t-on pouvoir changer les programmes et les horaires pour tous les niveaux ? Je me place même du niveau théorique (sans aller chercher le concret qui va nous péter certainement à la figure). Les programmes sont conçu sur quatre ans, ça découpe le savoir en tranche d'un an, avec une organisation temporelle. Les élèves qui vont arriver en 5eme, 4eme ou 3eme, ils vont sauter d'un coup d'un seul dans les nouveaux programmes (et les horaires amputés) sans transition, sans cohérence avec ce qu'ils ont fait avant. Vous direz, la cohérence, hein...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: ineptie n°5 : le massacre des 3ème et l'ennui pour tous !

Message par BrindIf le Jeu 2 Juil 2015 - 14:49

Si ce qui est annoncé est respecté, les élèves qui sont actuellement en 5e n'auront pas la première guerre mondiale dans leur programme, ni en 4e, ni en 3e. Et ce n'est qu'un exemple.
Cela leur sera probablement enseigné malgré le programme prévu, par des professeurs qui bricoleront pour compenser, mais c'est effectivement peu rassurant sur la façon dont cette réforme est conçue.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: ineptie n°5 : le massacre des 3ème et l'ennui pour tous !

Message par Rendash le Ven 3 Juil 2015 - 10:12

@Luigi_B a écrit:
@MUTIS a écrit:Mais c'est le niveau 3ème qui est le plus touché. C'est d'autant plus regrettable que le niveau 3ème est supposé préparer au travail plus intense du lycée.
C'est parce que tu n'as pas anticipé l'étape suivante : le cycle 3e-2nde !  professeur

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Plaidoyer-pour-un-cycle-troisieme-seconde-mais-pas-de-precipitation


Bruno Magliulo a écrit:Pendant longtemps, on a attendu d’être en classe troisième pour se préoccuper des problèmes d’orientation. C’est aussi bien vrai pour la plupart des familles que pour les professeurs et responsables des collèges.

Ha le salaud. Quel foutu menteur.
C'est tout le contraire, en fait : bien sûr qu'on se la pose bien avant la 3e, cette question. Mais, dogme du collège unique oblige, on se fait traiter de tous les noms lorsqu'on l'évoque.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum