Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Tangleding le Jeu 02 Juil 2015, 03:50

Albius, c'est, dit autrement, ce que j'avais énoncé de façon plus diplomatique plus haut. Un de mes interlocuteurs ne semblant pas comprendre j'ai un peu imagé mon propos.

Pour le reste je ne retire rien de mon analyse. Et je ne dis pas que la façon de procéder du Snes a été élégante ou même morale. Je ne parle que de l'aspect stratégique, ou plutôt tactique.

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Albius le Jeu 02 Juil 2015, 04:07

@Tangleding a écrit: Et je ne dis pas que la façon de procéder du Snes a été élégante ou même morale. Je ne parle que de l'aspect stratégique, ou plutôt tactique.

Mais je ne demande qu'à croire que l'attitude du Snes ne venait que d'un désaccord tactique -impopularité d'un tel mouvement, l'intérêt des élèves, se réserver pour les grandes manifs de la rentrée, etc-.

Je ne demande qu'à croire… mais je n'arriverai pas à être exaucé. Je crains que des ressorts moins nobles et plus politiciens expliquent cette volonté de ne pas s'associer à l'action liée au brevet.

Sans doute veux-je à tort donner un tour héroïque à ce combat contre la réforme, mais l'histoire est pleine de gens qui disent non un peu plus fort que les autres et s'en désolidarisent, pour être ensuite -parfois trop tard- suivis ou à tout le moins compris.

En pratique, je demeure persuadé qu'un "vrai" blocage du brevet, de tous les syndicats, ou du moins la majorité, avec préavis étendu jusqu'au 10 -ou régulièrement renouvelé- pour rendre incontournables d'éventuelles réquisitions, aurait permis de faire plier le MEN.

Bon, ce qui est fait est fait. On essaiera avec conviction les manifestations de la rentrée.

Albius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Celeborn le Jeu 02 Juil 2015, 09:37

@Tangleding a écrit:Le SNES a laissé le SNALC se planter et revenir piteusement à la table de l'intersyndicale pour oeuvrer à proportion de ses moyens à la construction d'une manifestation nartionale (Et pas sur les mots d'ordre du SNALC).

Euh, non, nous ne sommes pas revenus "piteusement", et nous n'avons pas eu besoin de l'autorisation du SNES pour participer à cette intersyndicale.
Quant à la manifestation nationale, c'était une revendication de mon syndicat depuis un bon moment, et on est très contents qu'on y soit enfin arrivé. Le mot d'ordre de l'intersyndicale est celui de l'abrogation, et ç'a, là aussi, toujours été celui du SNALC.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Ronin le Jeu 02 Juil 2015, 10:06

Tangleding, vous n'êtes pas le Snuipp mais vous avez bien la même pratique, la même conviction d'être les seuls à avoir raison, à avoir le droit de vous exprimer et la même mollesse quand le PS est aux manettes. Et ne me prends pas pour un idiot, vous faites partie de la même fédération. Et quand on sait ce que le Snuipp a fait dans le premier degré on a la décence de ne pas faire la leçon aux autres. La vérité c'est que le Snalc a été plus cohérent et ça tu as du mal à l'encaisser. Continuez à faire des ronds de jambes au PS môssieur l'expert en syndicalisme, nul n'est dupe.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Fires of Pompeii le Jeu 02 Juil 2015, 10:18

Bien dit. Le Snalc a eu la réaction qu'il fallait avoir, et les autres syndicats dont le "majoritaire" (qui ne mérite décidément pas de l'être) n'ont pas été fichus de s'y associer. Faudra pas pleurer après.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Cath le Jeu 02 Juil 2015, 10:24

Exact. Ce sont les autres syndicats qui ont eu tort. Vous avez perdu l occasion de montrer ce que vous valez. Ou plutôt vous l avez montré et ce n'est pas glorieux.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par FrontUnique le Jeu 02 Juil 2015, 10:36

Quel charmant tableau de l'unité de la profession est donné par les uns et les autres!

La vérité est que vanter la sagesse des "majoritaires" non-grévistes OU prétendre que la grève du brevet aurait dû être la mère de toutes les batailles sont deux options également ridicules.

La vérité est qu'une partie des collègues s'est égarée dans le boycott d'un examen national PARCE QUE l'intersyndicale nationale s'est signalée par une mollesse historique en regard de la violence des coups qui nous sont portés.

Sur le terrain, nous qui majoritairement n'avons pas retenu la proposition d'un seule organisation, pour diverses raisons - la première étant pour moi que je refuse d'aider ce gouvernement à liquider ce qui reste de diplômes nationaux - nous nous attelons néanmoins à contrer les réactions de certains collègues irréfléchis qui fulminent contre les méchants grévistes, pour les rappeler à certains fondamentaux: oui le droit de grève doit être garanti même en période d'examen, oui les collègues grévistes et nous partageons en majorité le même souci de combattre cette réforme, et oui il faudra tous défendre ces collègues si d'aventure - ce qui est fort possible par les temps qui courent - la répression devait s'abattre sur eux.

Ensuite, affirmer que cette bataille était décisive, ce serait de la part du SNALC une affaire de basse politique dont l'enjeu serait davantage l'issue des futures élections professionnelles que notre combat commun contre la réforme. On aimerait bien savoir où était l'écrasante majorité qui réclamait au SNALC une grève des examens au vu des résultats!

MAIS il n'en reste pas moins que la perspective, c'est d'imposer à TOUTES les organisations à la rentrée de rompre définitivement avec ce gouvernement et d'engager un combat résolu pour le retrait des contre-réformes. Quand on sait comment ça grenouille dans les appareils actuellement, autour d'un certain projet d'accord mettant à bas tout ce qui reste d'acquis attachés au statut général des fonctionnaires, il y a du boulot: oui, ils rêvent encore - au sommet des organisations syndicales - d'un geste du gouvernement qui leur octroierait une misérable cacahuète en échange de leur retour humble et soumis à la table des négociations. Et la direction du SNES n'est pas seule dans ce cas (bien gentil de pointer l'attitude effectivement inadmissible des dirigeants du SNUipp quand on n'est pas implanté dans le secteur concerné: mais faut-il rappeler que la direction du SNALC ne s'est guère distinguée dans son opposition à la casse des statuts nationaux enseignants également soutenue par les dirigeants du SNES?)!

FrontUnique
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Tangleding le Jeu 02 Juil 2015, 10:51

@Celeborn a écrit:
@Tangleding a écrit:Le SNES a laissé le SNALC se planter et revenir piteusement à la table de l'intersyndicale pour oeuvrer à proportion de ses moyens à la construction d'une manifestation nationale (Et pas sur les mots d'ordre du SNALC).

Euh, non, nous ne sommes pas revenus "piteusement", et nous n'avons pas eu besoin de l'autorisation du SNES pour participer à cette intersyndicale.
C'est toi qui parle d'autorisation. Supprimons "piteusement" si cela te gêne. Tu ne reviens pas sur ton propre aveu concernant l'organisation d'une manifestation seule.

Quant à la manifestation nationale, c'était une revendication de mon syndicat depuis un bon moment, et on est très contents qu'on y soit enfin arrivé. Le mot d'ordre de l'intersyndicale est celui de l'abrogation, et ç'a, là aussi, toujours été celui du SNALC.
Qui a prétendu le contraire ? Certainement pas ceux qui dans leur syndicat ont oeuvré à ce que cette modalité soit retenue. Le mot d'ordre du SNES n'a pas changé non plus à ma connaissance, pas plus que celui de l'intersyndicale.

@Ronin :
J'invite l'expert en "expert en syndicalisme" que tu sembles être à relire mes propos sans te laisser abuser par ton ressentiment sans doute justifié envers le SNUIPP. Le positionnement fédéral de la FSU est nettement moins clair que celui du SNES et même celui du SNUIPP. Tu en tireras les conclusions qui s'imposent.

Où as-tu vu que j'ai même prétendu que la position du SNES était la bonne ? Mon propos était un peu plus nuancé et je fais pourtant partie du SNES. Que chaque syndicat défende ses mandats est la moindre des choses, qu'il s'agisse du SNES ou du SNALC. Ce n'est pas une question "d'avoir toujours raison".

Je te rejoins sur la mollesse du SNES national vis à vis du PS.

Après, je n'ai pas pour habitude de me lamenter de ce qui me gêne mais plutôt d'agir. Libre à toi d'imaginer que les considérations tactiques sont l'apanage du SNES et que le SNALC en est exonéré par décret divin.

En attendant la grève du brevet semble avoir surtout eu un effet de défouloir, je ne trouve pas que ce soit suffisant. Même dans l'académie de Lille cela ne semble pas avoir été suffisamment suivi pour avoir quelque impact sur le déroulement de l'examen, alors que le SNES-Lille y appelait...

Mais peut-être avez-vous d'autres informations ?

Je pense que comme la grève du 11 juin, cette grève du brevet n'avait pas grand intérêt stratégique. La préparation d'une manifestation en octobre me semble plus pertinente. Sur cette action nous nous retrouvons tous, c'est déjà un bon critère.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Pouce le Jeu 02 Juil 2015, 10:58

Rapide compte-rendu de ce qui s'est passé dans mon centre de correction mardi ( premier jour de la correction). Trois grévistes dans mon collège, trois grévistes dans le département et très peu au niveau académique. J'étais gréviste et responsable de la correction, apparemment ils ont été pris au dépourvu par mon absence et ont dû faire appel à un collègue en urgence pour assurer cette mission très importante! Le travail de correction a commencé en retard. Les deux autres collègues ont également été remplacés. Je n'aurai pas d'autres infos car j'étais seule dans mon collège à faire grève en lettres. Et je serai sous d'autres cieux l'an prochain.
Courage à ceux qui doivent affronter le regard hautain et méprisant des collègues non grévistes. Je rejoins le SNALC à la rentrée et espère pouvoir continuer la lutte en compagnie de nouveaux collègues plus investis et responsables.

Pouce
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Ronin le Jeu 02 Juil 2015, 11:06

Je te répondrai plus longuement ce soir, car la question est d'importance. Oui je suis à fleur de peau, oui j'en veux à mort au Snuipp ( mais il suffit de lire tous les PE du forum pour savoir que c'est général ) et oui je considère que les syndicats sont trop mous. Que cet appel du Snalc ne soit pas la panacée je suis d'accord. Je lui suis reconnaissant de signifier que nous ne sommes pas d'accord, de montrer qu'il faut continuer à lutter et qu'il faut monter en puissance face au MEN. Maintenant, les jeux d'appareils...j'ai écris ce que j'en pensais. Je trouve quand même effarant de constater le nombre de collègues qui se disent opposés à la réforme, se demandent ce que font les syndicats, disent qu'une journée de grève ne sert à rien et qu'il faut taper plus fort. Et bien on leur propose de taper plus fort.

Il va de soi que devant les compromissions de certaines directions et la soumission, l'abandon volontaire de beaucoup de collègues, je ne décolère pas.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Dinosaura le Jeu 02 Juil 2015, 11:23

@Ronin a écrit:Je te répondrai plus longuement ce soir, car la question est d'importance. Oui je suis à fleur de peau, oui j'en veux à mort au Snuipp ( mais il suffit de lire tous les PE du forum pour savoir que c'est général ) et oui je considère que les syndicats sont trop mous. Que cet appel du Snalc ne soit pas la panacée je suis d'accord. Je lui suis reconnaissant de signifier que nous ne sommes pas d'accord, de montrer qu'il faut continuer à lutter et qu'il faut monter en puissance face au MEN. Maintenant, les jeux d'appareils...j'ai écris ce que j'en pensais. Je trouve quand même effarant de constater le nombre de collègues qui se disent opposés à la réforme, se demandent ce que font les syndicats, disent qu'une journée de grève ne sert à rien et qu'il faut taper plus fort. Et bien on leur propose de taper plus fort.

Il va de soi que devant les compromissions de certaines directions et la soumission, l'abandon volontaire de beaucoup de collègues, je ne décolère pas.


Exactement ce que je ressens. Il y a aujourd'hui le repas de fin d'année, mais j'ai même pas envie d'y aller : de voir les collègues indifférents (ou pusillanimes) à tout ce qui nous tombe sur la tête s'affairer à leur petite fête de fin d'année et aux vacances, ça me déprime en même temps que ça me révolte. Effectivement, nous ne sommes pas (plus ?) une profession d'intellectuels, tout juste des petits-bourgeois conformistes sans horizon collectif ni culture...

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Albert Jarl le Jeu 02 Juil 2015, 21:06

@Marcel Khrouchtchev a écrit:les profs votent pour le syndicat qui leur a annoncé leur mutation

affraid

C'est le SGEN qui m'a annoncé la mienne !

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Pouce le Ven 03 Juil 2015, 11:02

Petite info du jour : mail reçu de mon IPR, elle évoque ma défection le jour de la correction , elle évoque le fait qu'elle aurait été tentée de dire du bien de moi à mes futurs IPR ( je change d'académie) mais qu'elle pourrait également leur parler de cette défection.
Mail reçu également par le CDE, très déçu du comportement de cet IPR, qui, selon lui, a agi sous la colère.
Je vais lui répondre par les faits : il y avait un préavis de grève.


Pouce
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Lefteris le Ven 03 Juil 2015, 12:25

@Dinosaura a écrit: de voir les collègues indifférents (ou pusillanimes) à tout ce qui nous tombe sur la tête s'affairer à leur petite fête de fin d'année et aux vacances, ça me déprime en même temps que ça me révolte
J'ai la même sensation de voir des ruminants brouter tranquillement avant l'abattoir, d'autant que la veille de la fête , certains sont revenus sur un coup de fil pour corriger les copies des grévistes. Même les professeurs mécontents, qui ont fait la grève du 19, ou qui commence à voir leur service incomplet pour cause IMP ont jeté l'éponge. Je vais être le dernier à lutter , quand le collègue d'allemand aura été viré. humhum
Ironie du sort : il ne m'arrivera rien ni dans ma carrière (je suis au taquet, plus qu'à attendre les derniers échelons) ni dans mon poste (je suis le plus ancien) .J'en viens à espérer que ce sera très difficile pour certains et que ça va les remuer.

@Pouce a écrit:Petite info du jour : mail reçu de mon IPR, elle évoque ma défection le jour de la correction , elle évoque le fait qu'elle aurait été tentée de dire du bien de moi à mes futurs IPR ( je change d'académie) mais qu'elle pourrait également leur parler de cette défection.
Mail reçu également par le CDE, très déçu du comportement de cet IPR, qui, selon lui, a agi sous la colère.
Je vais lui répondre par les faits : il y avait un préavis de grève.

Shocked  garde bien ce mail surtout. On ne sait jamais, il peut servir d'élément constitutif ( erreur de droit, mesure prise en considération de la personne, etc..) dans le cadre d'un recours administratif en excès de pouvoir , s'il t'arrivait un pépin de carrière.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par FrontUnique le Ven 03 Juil 2015, 14:08

@Pouce a écrit:Petite info du jour : mail reçu de mon IPR, elle évoque ma défection le jour de la correction , elle évoque le fait qu'elle aurait été tentée de dire du bien de moi à mes futurs IPR ( je change d'académie) mais qu'elle pourrait également leur parler de cette défection.
Mail reçu également par le CDE, très déçu du comportement de cet IPR, qui, selon lui, a agi sous la colère.
Je vais lui répondre par les faits : il y avait un préavis de grève.


Je pense surtout qu'un mail, étant une trace écrite, doit être conservé précieusement et aussi communiqué aux organisations syndicales dont tu es le plus proche pour préparer ta défense.

FrontUnique
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par saun le Ven 03 Juil 2015, 14:46

@FrontUnique a écrit:
@Pouce a écrit:Petite info du jour : mail reçu de mon IPR, elle évoque ma défection le jour de la correction , elle évoque le fait qu'elle aurait été tentée de dire du bien de moi à mes futurs IPR ( je change d'académie) mais qu'elle pourrait également leur parler de cette défection.

Je pense surtout qu'un mail, étant une trace écrite, doit être conservé précieusement et aussi communiqué aux organisations syndicales dont tu es le plus proche pour préparer ta défense.

Il faut immédiatement communiquer ce mail aux syndicats, et  faire une réponse à cette IPR en stipulant que tu envoies de ce pas une lettre à l'inspection générale et au rectorat pour dénoncer une faute lourde de sa part. C'est une sacré grosse boulette qu'elle vient de faire et elle va se faire souffler dans les bronches car les IPR sont bien sûr incités à mettre les récalcitrants au pas mais toujours sans laisser de trace. C'est un pur bonheur d'avoir un tel mail pour lui pourrir ses vacances.

saun
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par User5899 le Ven 03 Juil 2015, 14:51

@Pouce a écrit:Petite info du jour : mail reçu de mon IPR, elle évoque ma défection le jour de la correction , elle évoque le fait qu'elle aurait été tentée de dire du bien de moi à mes futurs IPR ( je change d'académie) mais qu'elle pourrait également leur parler de cette défection.
Chère Madame, je vous invite à suivre votre envie et à ne surtout pas vous priver de ce qui semblerait vous être une joie. Pour ma part, en fonctionnaire éthique et responsable, j'ai l'honneur de vous informer que je vais aviser Monsieur le Recteur, par la voie hiérarchique, de votre message, qui constitue une tentative d'intimidation qui ignore complètement le droit de grève, reconnu constitutionnellement dans notre pays depuis 1946, et qui constitue à mes yeux, sinon une faute réglementaire, à tout le moins une faute morale.
Bien à vous."

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Tamerlan le Ven 03 Juil 2015, 15:27

Cripure a écrit:
@Pouce a écrit:Petite info du jour : mail reçu de mon IPR, elle évoque ma défection le jour de la correction , elle évoque le fait qu'elle aurait été tentée de dire du bien de moi à mes futurs IPR ( je change d'académie) mais qu'elle pourrait également leur parler de cette défection.
Chère Madame, je vous invite à suivre votre envie et à ne surtout pas vous priver de ce qui semblerait vous être une joie. Pour ma part, en fonctionnaire éthique et responsable, j'ai l'honneur de vous informer que je vais aviser Monsieur le Recteur, par la voie hiérarchique, de votre message, qui constitue une tentative d'intimidation qui ignore complètement le droit de grève, reconnu constitutionnellement dans notre pays depuis 1946, et qui constitue à mes yeux, sinon une faute réglementaire, à tout le moins une faute morale.
Bien à vous."

C'est une faute grave.

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Pouce le Ven 03 Juil 2015, 16:20

Merci pour vos réponses. J'ai transmis le mail à Celeborn qui est de votre avis. Mon CDE me dit de tempérer car elle a sûrement écrit ce mail sous l'effet de la colère. Je prends le temps de réfléchir.
La réponse de Cripure est excellente.

Pouce
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par User5899 le Ven 03 Juil 2015, 16:38

@Pouce a écrit:Merci pour vos réponses. J'ai transmis le mail à Celeborn qui est de votre avis. Mon CDE me dit de tempérer car elle a sûrement écrit ce mail sous l'effet de la colère. Je prends le temps de réfléchir.
La réponse de Cripure est excellente.
Le tempéré, y a des claviers pour ça Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par VanGogh59 le Ven 03 Juil 2015, 17:00

Je ne comprends pas les IPR qui vont également voir leur condition de travail se dégrader avec cette réforme. Je constate en vous lisant et en vous voyant vous déchirer alors qu'on partage tous ce désir de voir disparaître cette odieuse réforme que NVB aurait tort de se priver de pérorer... La division est bien actée...

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par saun le Ven 03 Juil 2015, 18:11

@Pouce a écrit:Merci pour vos réponses. J'ai transmis le mail à Celeborn qui est de votre avis. Mon CDE me dit de tempérer car elle a sûrement écrit ce mail sous l'effet de la colère. Je prends le temps de réfléchir.
La réponse de Cripure est excellente.


Mais quelle colère?  Ça la concernait en quoi que tu sois gréviste?  Elle se permet de sortir totalement de ses fonctions pour commenter un truc qui n'a rien à voir avec son travail. Il ne faut pas tempérer. Cette IPR se croit toute puissante et elle a dû sacrément en faire baver à des stagiaires ou des professeurs fragiles. Cette dame a besoin de redescendre sur terre, sa fonction est d'assurer un travail de conseil, pas de petit chef autoritaire. Ce mail en dit long sur ce qu'elle pense des enseignants car un ipr normal n'a pas à éprouver de colère face à un professeur gréviste.

saun
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par abricotedapi le Ven 03 Juil 2015, 18:53

La réponse de Cripure est parfaite. Ton IPR est allée trop loin, il est normal de le lui signifier clairement.


Sinon, dans mon établissement, on nous a dit que tout (la préparation de la réforme) devra être bouclé avant décembre-janvier puisqu'elle s'applique en septembre 2016.
Crying or Very sad

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Tangleding le Ven 03 Juil 2015, 22:46

Il peut y avoir des désaccords passagers sur l'action et ses modalités, tant qu'il y a accord sur le fond : abrogation du décret du 20 mai.

Actuellement l'action prévue à la rentrée semble faire consensus.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par amethyste le Ven 03 Juil 2015, 22:53

@Tangleding a écrit:Il peut y avoir des désaccords passagers sur l'action et ses modalités, tant qu'il y a accord sur le fond : abrogation du décret du 20 mai.

Actuellement l'action prévue à la rentrée semble faire consensus.
Du tout. Encore une journée de grève perdue au milieu de nulle part, une manifestation bien trop tardive. Si le consensus se fait, ce n'est pas au niveau des enseignants, on est nombreux à trouver complètement incohérente la réaction de l'intersyndicale.

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Tangleding le Ven 03 Juil 2015, 23:28

@amethyste a écrit:
@Tangleding a écrit:Il peut y avoir des désaccords passagers sur l'action et ses modalités, tant qu'il y a accord sur le fond : abrogation du décret du 20 mai.

Actuellement l'action prévue à la rentrée semble faire consensus.
Du tout. Encore une journée de grève perdue au milieu de nulle part, une manifestation bien trop tardive. Si le consensus se fait, ce n'est pas au niveau des enseignants, on est nombreux à trouver complètement incohérente la réaction de l'intersyndicale.
J'évoquais le consensus au sein de l'intersyndicale.

La grève permettra de relancer la contestation. La date de la manif n'est pas si tardive, cela nous laisse le temps de mobiliser les parents, nous aurons fort à faire durant le mois de septembre.

Franchement je trouve ta réaction incompréhensible. Que proposes-tu ? Avez-vous déjà mobilisé les parents le 4 juin ?

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum