Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ronin
Guide spirituel

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Ronin le Sam 4 Juil 2015 - 13:14
Bien sûr qu'ils pensent tout faire passer, ça marche plutôt pas mal d'habitude vu le degré de soumission de la profession, sinon il y a longtemps que toutes ces conneries n'existeraient plus. Disons que depuis la loi de 89 le désastre s'accélère avec la passivité de beaucoup et la bénédiction de certains.
avatar
Albius
Niveau 10

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Albius le Sam 4 Juil 2015 - 13:14
@Puck a écrit:
Il fallait faire une grande action d'éclat au moment du brevet. Dommage !

C'était la seule chose qui aurait pu déstabiliser le MEN, surtout si la durée du préavis et la motivation des collègues l'avaient contraint à recourir à la réquisition, qui n'aurait pas pu passer inaperçue des médias même les plus… "distraits" Twisted Evil
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Oudemia le Sam 4 Juil 2015 - 14:31
C'est ce que j'attendais moi aussi.
avatar
abricotedapi
Expert

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par abricotedapi le Sam 4 Juil 2015 - 14:52
@Puck a écrit:est - on convaincu, chez nos supérieurs comme au cabinet ministériel, qu'on peut vraiment nous faire tout avaler ? Que nous sommes prêts à prendre des vessies pour des lanternes ? Et que nous sommes si couards ?
@Ronin a écrit:Bien sûr qu'ils pensent tout faire passer, ça marche plutôt pas mal d'habitude vu le degré de soumission de la profession, sinon il y a longtemps que toutes ces conneries n'existeraient plus.
Oui à tout cela Sad

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
avatar
ysabel
Devin

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par ysabel le Sam 4 Juil 2015 - 15:29
@Ronin a écrit:De la servitude volontaire...

J'allais le dire...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Daphné le Sam 4 Juil 2015 - 15:29
@288 a écrit:
@MUTIS a écrit:Puck, ne jamais oublier aussi qu'un IPR s'il était un prof de talent, serait resté prof.
A quelques exceptions près, c'est quelqu'un qui a fui l'enseignement pour un petit pouvoir et beaucoup d'obéissance. Et qui a fui les élèves pour jouer les maîtres intouchables auprès de ses pairs.

Par simple curiosité, gagne-t-il plus d'argent en l'étant ?
Je crois bien que oui.
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Condorcet le Sam 4 Juil 2015 - 15:48
http://www.emploitheque.org/grille-indiciaire-etat-Inspecteurs-d-academie-Inspecteurs-pedagogiques-regionaux-38
http://www.emploitheque.org/grille-indiciaire-etat-Professeurs-agreges-13

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Lefteris le Sam 4 Juil 2015 - 16:24
@FrontUnique a écrit:
Il n'y a aucune raison de penser que les profs de lettres classiques, de sciences, etc vont baisser les bras après la rentrée. Encore faudra-t-il progresser dans le combat en vue de faire passer NOS exigences auprès des directions syndicales et non de subir l'habituelle comédie bureaucratique des intersyndicales "mandatées" par elles-mêmes pour décider de se recontacter prochainement pour décider d'une hypothétique grève si à la troisième rencontre les dirigeants se seront auto-mandatés pour être d'accord sur une date (entretemps 36 séances de "dialogue social" au programme).
Certes, mais comment s'organiser sans les syndicats ? Ce sont eux qui ont la force matérielle, médiatique (quand ils le veulent). Sans le SNES , ça sera difficile, ils ont la majorité absolue, et il n'y a rien à en tirer tant que ce gouvernement sera en place : ils (l'appareil)  ont accepté la réforme des décrets, ils se sont couchés pour la réforme du collège. Et même s'ils remuent, les adhérents la plupart du temps sont souvent syndiqués uniquement pour la mutation , l'avancement (croient-ils), et ils votent comme je l'ai entendu "parce qu'il est majoritaire" (je sais, c'est absurde mais c'est comme ça).

A la rentrée, les nouvelles règles statutaires entreront en application, avec un énorme renforcement des pouvoirs des chefs d'établissement. A la rentrée, les nouveaux programmes de catéchisme moral et civique vont entrer en application. A la rentrée, le projet de réforme de l'évaluation sera porté à la connaissance des enseignants.

Aucune raison de croire que les collèges paisseront et mugiront paisiblement.
Omen accipio  Rolling Eyes .Mais je ne suis pas certain d'entendre mugir de féroces professeurs...

@Albius a écrit:

En dernier sursaut, je m'associerai quand même aux actions de la rentrée, tout en pensant aussi que seules des actions "dures" -et la grève du DNB aurait pu l'être!- sont les seules qui aient une chance de faire plier un gouvernement qui semble résolu à brûler ses vaisseaux et à se livrer à une fuite en avant contre laquelle les gentilles manifestations ont bien des chances d'être inopérantes.
Je ne suivrai pas forcément les mots d'ordre cette fois-ci, quoique syndiqué ,je ne ferai que ce qui me semble  gênant, médiatique. Je viens de lâcher quelques centaines d'€ (dont une bonne partie débitée sur la dernière paie )  pour avoir l'honneur d'être raillé  ouvertement. Pour le reste, résistance individuelle. Je dois être à peu près dans ta situation concernant la délivrance...Ca fait un moment à se pourrir la vie quand même.
@Dinosaura a écrit:
[...] double peine j'ai deux enfants en maternelle (la grande entre en septembre en CP) qui vont se taper les merveilleux programmes de cycle 3 et cycle 4, et je précise que, vivant aussi dans le 93, je m'interroge sur le choix d'établissement dans les années à venir (surtout au collège, vu que l'option bilangue sauvait quelque peu la mixité sociale et le niveau d'exigences, mais que avec la réforme la dégradation du niveau et l'écart avec les étab parisiens exigeants vont encore s'accélérer...).
Ce qui va se passer de manière accentuée, car ça se passe déjà (pour éviter les lubies et les collèges pourris) , c'est que les marges données aux établissements vont être exploitées par quelques bonnes boîtes, qui vont tout faire pour conserver leur prestige et leurs élèves, tout en respectant le formalisme de la réforme. certains collèges privés fonctionnent comme ça, en ne cognant pas sur les prix et en recrutant sur dossier les bons élèves , et draînent d'ailleurs des élèves du 9-3.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par User5899 le Sam 4 Juil 2015 - 18:46
Grille indiciaire des agrégés


Ah ben mince, vla qu'on ne peut plus charger des images, maintenant !!!
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Daphné le Sam 4 Juil 2015 - 19:23
@Daphné a écrit:
@288 a écrit:
@MUTIS a écrit:Puck, ne jamais oublier aussi qu'un IPR s'il était un prof de talent, serait resté prof.
A quelques exceptions près, c'est quelqu'un qui a fui l'enseignement pour un petit pouvoir et beaucoup d'obéissance. Et qui a fui les élèves pour jouer les maîtres intouchables auprès de ses pairs.

Par simple curiosité, gagne-t-il plus d'argent en l'étant ?
Je crois bien que oui.

Les traitements des personnels enseignants - administratifs et encadrement dans les QU 1377 et 1379 consultables sur le site du SNALC www.snalc.fr
Pouce
Niveau 9

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Pouce le Dim 5 Juil 2015 - 7:58
@saun a écrit:
@Pouce a écrit:Merci pour vos réponses. J'ai transmis le mail à Celeborn qui est de votre avis. Mon CDE me dit de tempérer car elle a sûrement écrit ce mail sous l'effet de la colère. Je prends le temps de réfléchir.
La réponse de Cripure est excellente.


Mais quelle colère?  Ça la concernait en quoi que tu sois gréviste?  Elle se permet de sortir totalement de ses fonctions pour commenter un truc qui n'a rien à voir avec son travail. Il ne faut pas tempérer. Cette IPR se croit toute puissante et elle a dû sacrément en faire baver à des stagiaires ou des professeurs fragiles. Cette dame a besoin de redescendre sur terre, sa fonction est d'assurer un travail de conseil, pas de petit chef autoritaire. Ce mail en dit long sur ce qu'elle pense des enseignants car un ipr normal n'a pas à éprouver de colère face à un professeur gréviste.


Je vous remercie tous pour vos avis éclairés.

La colère peut se justifier selon moi: j'étais responsable de la correction et d'après les échos qui m'ont été rapportés, mon absence a fortement désorganisé le début de la journée. Le personnel administratif était abasourdi, en tant que responsable j'ai été remplacée par une collègue présente mais j'ai cru comprendre qu'ils avaient eu du mal à trouver un remplaçant pour cette collègue. En bref, personne ne s'y attendait et ce fut le chaos.
Je lui réponds lundi ( ma colère à moi est passée) en restant très factuelle.
lisette83
Expert

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par lisette83 le Dim 5 Juil 2015 - 8:12
Le chaos , il ne faut pas exagérer ! Vous y croyez au chaos déclenché par une seule absence ? au pire deux ou 3 copies de plus par correcteur, ce qui se passe souvent avec des absences de correcteurs non prévues.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Daphné le Dim 5 Juil 2015 - 10:10
@Pouce a écrit:
@saun a écrit:
@Pouce a écrit:Merci pour vos réponses. J'ai transmis le mail à Celeborn qui est de votre avis. Mon CDE me dit de tempérer car elle a sûrement écrit ce mail sous l'effet de la colère. Je prends le temps de réfléchir.
La réponse de Cripure est excellente.


Mais quelle colère?  Ça la concernait en quoi que tu sois gréviste?  Elle se permet de sortir totalement de ses fonctions pour commenter un truc qui n'a rien à voir avec son travail. Il ne faut pas tempérer. Cette IPR se croit toute puissante et elle a dû sacrément en faire baver à des stagiaires ou des professeurs fragiles. Cette dame a besoin de redescendre sur terre, sa fonction est d'assurer un travail de conseil, pas de petit chef autoritaire. Ce mail en dit long sur ce qu'elle pense des enseignants car un ipr normal n'a pas à éprouver de colère face à un professeur gréviste.


Je vous remercie tous pour vos avis éclairés.

La colère peut se justifier selon moi: j'étais  responsable de la correction et d'après les échos qui m'ont été rapportés, mon absence a fortement désorganisé le début de la journée. Le personnel administratif était abasourdi, en tant que responsable j'ai été remplacée par une collègue présente mais j'ai cru comprendre qu'ils avaient eu du mal à trouver un remplaçant pour cette collègue. En bref, personne ne s'y attendait et ce fut le chaos.
Je lui réponds lundi ( ma colère à moi est passée) en restant très factuelle.

Mais la grève est prévue pour ça !
Sinon à quoi ça sert ??
Pouce
Niveau 9

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Pouce le Dim 5 Juil 2015 - 10:57
Je suis bien d'accord Daphné mais il me semble que ce genre de grève est une première et personne ne s'attendait à ce qu'un responsable soit en grève, comme si la chose était inconcevable.  Je vous raconterai la suite si suite il y a.

Pour en revenir à l'IPR je pense aussi que je l'ai fortement déçue. Elle m'a inspectée il y a deux ans, mon rapport a été élogieux, pour elle, ça ne colle pas avec une grève de la correction quand on a l'immense honneur d'être nommée responsable  (passage en gras ironique).
avatar
ysabel
Devin

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par ysabel le Dim 5 Juil 2015 - 11:07
@Pouce a écrit:
@saun a écrit:
@Pouce a écrit:Merci pour vos réponses. J'ai transmis le mail à Celeborn qui est de votre avis. Mon CDE me dit de tempérer car elle a sûrement écrit ce mail sous l'effet de la colère. Je prends le temps de réfléchir.
La réponse de Cripure est excellente.


Mais quelle colère?  Ça la concernait en quoi que tu sois gréviste?  Elle se permet de sortir totalement de ses fonctions pour commenter un truc qui n'a rien à voir avec son travail. Il ne faut pas tempérer. Cette IPR se croit toute puissante et elle a dû sacrément en faire baver à des stagiaires ou des professeurs fragiles. Cette dame a besoin de redescendre sur terre, sa fonction est d'assurer un travail de conseil, pas de petit chef autoritaire. Ce mail en dit long sur ce qu'elle pense des enseignants car un ipr normal n'a pas à éprouver de colère face à un professeur gréviste.


Je vous remercie tous pour vos avis éclairés.

La colère peut se justifier selon moi: j'étais  responsable de la correction et d'après les échos qui m'ont été rapportés, mon absence a fortement désorganisé le début de la journée. Le personnel administratif était abasourdi, en tant que responsable j'ai été remplacée par une collègue présente mais j'ai cru comprendre qu'ils avaient eu du mal à trouver un remplaçant pour cette collègue. En bref, personne ne s'y attendait et ce fut le chaos.
Je lui réponds lundi ( ma colère à moi est passée) en restant très factuelle.

Le chaos, allons donc ! pas d'hyperbole !
Et puis le but d'une grève, justement c'est de désorganiser, sinon, à quoi cela servirait-elle ?
colère injustifiée... colère parce qu'un larbin a dit non... et ils n'ont pas l'habitude.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par ysabel le Dim 5 Juil 2015 - 11:09
@Pouce a écrit:Je suis bien d'accord Daphné mais il me semble que ce genre de grève est une première et personne ne s'attendait à ce qu'un responsable soit en grève, comme si la chose était inconcevable.  Je vous raconterai la suite si suite il y a.

Pour en revenir à l'IPR je pense aussi que je l'ai fortement déçue. Elle m'a inspectée il y a deux ans, mon rapport a été élogieux, pour elle, ça ne colle pas avec une grève de la correction quand on a l'immense honneur d'être nommée responsable  (passage en gras ironique).

Et oui... en haut lieu, ils s'imaginent qu'on ne peut que s'écraser pour le bien des z'enfants...

La culpabilisation marche bien, tu comprends qu'on soit en colère.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Pouce
Niveau 9

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Pouce le Dim 5 Juil 2015 - 11:22
Le terme de chaos est à peine hyperbolique. C'est ma collègue de maths qui a annoncé que j'étais gréviste et il semblerait que cette annonce ait eu le même effet que si un bombe avait explosé ( d'après ce qu'elle en dit). Nous n'étions que trois grévistes dans ce centre de correction appartenant tous au même établissement. Dès le lendemain nous étions fichés et les rumeurs allaient bon train.
Quoi qu'il en soit, je ne ressens aucun sentiment de culpabilité et le message moralisateur de cette IPR me fait doucement sourire à présent. Et puis je quitte l'académie!
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Daphné le Dim 5 Juil 2015 - 12:13
@Pouce a écrit:Je suis bien d'accord Daphné mais il me semble que ce genre de grève est une première et personne ne s'attendait à ce qu'un responsable soit en grève, comme si la chose était inconcevable.  Je vous raconterai la suite si suite il y a.

Pour en revenir à l'IPR je pense aussi que je l'ai fortement déçue. Elle m'a inspectée il y a deux ans, mon rapport a été élogieux, pour elle, ça ne colle pas avec une grève de la correction quand on a l'immense honneur d'être nommée responsable  (passage en gras ironique).


Sans blague Laughing Laughing
avatar
Puck
Grand sage

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Puck le Dim 5 Juil 2015 - 12:31
Je suis tout à fait d'accord avec Daphné :
"Mais la grève est prévue pour ça !
Sinon à quoi ça sert ??"
J'aurais bien aimé qu'il y eût un chaos total, un b....l immense dans les centres de correction !
Le but d'une grève est d'empêcher, au minimum de gêner.
Les autres corporations ont moins de scrupules .... Et ça marche, cf les chauffeurs de taxis. Nous, nous sommes plus de 800.000, on ne parle jamais de nous. C'est uniquement au prix d'une vraie panique que lémédia auraient parlé de nous !
Quant aux réactions exacerbées des IPR, le vôtre Pouce, le sinistre qui est venu chez nous, cela prouve peut-être que le fait que nous n'avalons pas leurs couleuvres avec béatitude les fait réagir. Donc, si quelques (rares) grévistes ou quelques réflexions (polies) les mettent hors d'eux, qu'est-ce que cela aurait pu être si la grève avait vraiment été suivie ! Les réjouissances auraient pu vraiment commencer ! Cela prouve encore une fois (je sais, je radote) qu'on avait une très belle occasion de montrer notre refus !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Daphné le Dim 5 Juil 2015 - 12:36
@Puck a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec Daphné :
"Mais la grève est prévue pour ça !
Sinon à quoi ça sert ??"
J'aurais bien aimé qu'il y eût un chaos total, un b....l immense dans les centres de correction !

C'était fait pour mais bon...........
Le but d'une grève est d'empêcher, au minimum de gêner.
Les autres corporations ont moins de scrupules .... Et ça marche, cf les chauffeurs de taxis. Nous, nous sommes plus de 800.000, on ne parle jamais de nous. C'est uniquement au prix d'une vraie panique que lémédia auraient parlé de nous !
Exactement !
Quant aux réactions exacerbées des IPR, le vôtre Pouce, le sinistre qui est venu chez nous, cela prouve peut-être que le fait que nous n'avalons pas leurs couleuvres avec béatitude les fait réagir. Donc, si quelques (rares) grévistes ou quelques réflexions (polies) les mettent hors d'eux, qu'est-ce que cela aurait pu être si la grève avait vraiment été suivie ! Les réjouissances auraient pu vraiment commencer ! Cela prouve encore une fois (je sais, je radote) qu'on avait une très belle occasion de montrer notre refus !
Oh que oui !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par User5899 le Dim 5 Juil 2015 - 13:24
@Puck a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec Daphné :
"Mais la grève est prévue pour ça !
Sinon à quoi ça sert ??"
J'aurais bien aimé qu'il y eût un chaos total, un b....l immense dans les centres de correction !
Un peu de patience !
Le chaos total, c'est le 27 septembre, la grande grande houlala manif pour dire "stopalaréformeu" ! Pour dire "laréformeukk" ! Avec les nenfants et les chtits parents kils sont tous navec nous ! Wouééééé cheers
Tremble, Najat ! T'es faite et tu ne t'en remettras pas !
Sleep Sleep Sleep Sleep
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Marcel Khrouchtchev le Dim 5 Juil 2015 - 13:29
Cripure a écrit:
@Puck a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec Daphné :
"Mais la grève est prévue pour ça !
Sinon à quoi ça sert ??"
J'aurais bien aimé qu'il y eût un chaos total, un b....l immense dans les centres de correction !
Un peu de patience !
Le chaos total, c'est le 27 septembre, la grande grande houlala manif pour dire "stopalaréformeu" ! Pour dire "laréformeukk" ! Avec les nenfants et les chtits parents kils sont tous navec nous ! Wouééééé cheers
Tremble, Najat ! T'es faite et tu ne t'en remettras pas !
Sleep Sleep Sleep Sleep

lol! lol!
avatar
Dinosaura
Habitué du forum

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Dinosaura le Dim 5 Juil 2015 - 13:31
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
@Puck a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec Daphné :
"Mais la grève est prévue pour ça !
Sinon à quoi ça sert ??"
J'aurais bien aimé qu'il y eût un chaos total, un b....l immense dans les centres de correction !
Un peu de patience !
Le chaos total, c'est le 27 septembre, la grande grande houlala manif pour dire "stopalaréformeu" ! Pour dire "laréformeukk" ! Avec les nenfants et les chtits parents kils sont tous navec nous ! Wouééééé cheers
Tremble, Najat ! T'es faite et tu ne t'en remettras pas !
Sleep Sleep Sleep Sleep

lol! lol!

Lol

Oui mais toussa c'est la faute du snalc qui a osé lancer un appel au boycott du brevet !

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."
avatar
Puck
Grand sage

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par Puck le Dim 5 Juil 2015 - 13:44
Faisons la chasse au Snark, pardon au Snalc !
Ok ok je sors ... pingouin
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par User5899 le Dim 5 Juil 2015 - 14:55
@Puck a écrit:Faisons la chasse au Snark, pardon au Snalc !
Ok ok je sors ... pingouin
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

par lalilala le Dim 5 Juil 2015 - 15:02
Cripure a écrit:
@Puck a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec Daphné :
"Mais la grève est prévue pour ça !
Sinon à quoi ça sert ??"
J'aurais bien aimé qu'il y eût un chaos total, un b....l immense dans les centres de correction !
Un peu de patience !
Le chaos total, c'est le 27 septembre, la grande grande houlala manif pour dire "stopalaréformeu" ! Pour dire "laréformeukk" ! Avec les nenfants et les chtits parents kils sont tous navec nous ! Wouééééé cheers
Tremble, Najat ! T'es faite et tu ne t'en remettras pas !
Sleep Sleep Sleep Sleep


_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum