Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par LadyJane le Mer 1 Juil 2015 - 20:45

Rien n'est fait encore.
Je ne peux donc rien dire pour l'instant...


Dernière édition par LadyJane le Jeu 2 Juil 2015 - 14:40, édité 1 fois (Raison : .)

LadyJane
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Albius le Mer 1 Juil 2015 - 20:49

Gallia a écrit:
Donc, j'ai deux questions :

1.  Vais-je bien être comptabilisée gréviste mardi ? J'avais compris que seuls les CDE de nos établissements où on travaillait pouvaient faire remonter l'info (d'où mon mail à leur intention).
2. Dois-je rappeler la CDE de mon centre de correction pour m'excuser de ne pas l'avoir rappelée de suite (pour cause de déménagement de ligne fixe) et lui dire que j'étais gréviste ?

1.C'est ce qui ma été dit, et ce qui a été fait - la secrétaire de mon établissement m'a envoyé la copie de la notification d'absence, avec le motif "gréviste", qu'elle a fait remonter au rectorat, MOZART n'étant apparemment pas habilité à le faire.
Je suis cependant dans le privé sous contrat, mais d'après ce que j'ai compris c'est pareil dans le public. Le chef de centre ne peut que constater et notifier ton absence, pas son motif.

2. Je ne pense pas.

Albius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Lefteris le Mer 1 Juil 2015 - 21:32

Albius a écrit:
VanGogh59 a écrit:S'il faut taper sur un syndicat, ce n'est surtout pas le snalc qui a eu le courage de se battre jusqu'à la réforme jusqu'au bout... Honte aux autres syndicats en revanche qui par amitié partisane n'ont rien voulu tenter en cette fin d'année...

C'est incontestable.

D'autant que les retours montrent que le mouvement n'a pas si mal marché que ça, et s'il avait été soutenu ne serait-ce que par le Snes national, l'écho médiatique aurait été important et la position du MEN vraiment très malaisée.
On ne pourra rien faire sans le SNES, qu'on le veuille ou non ,mais avec un gouvernement socialiste, il ne faut pas rêver. D'où la marche forcée du gouvernement pour rendre les choses irréversibles le plus vite possible.
De plus, quand un syndicat a une bonne idée, les autres ne suivent pas, par principe, et ils sont à tour de rôle défaillants sur un point ou un autre.

LadyJane a écrit:En attendant , mauvaise stratégie ou non, nous avons perdu une journée de salaire et nous irons tout de même corriger...
Et tout passe inaperçu, silence général et vogue la galère.

Pour ma part c'est la goutte d'eau.
Je n'y crois plus, l'EN ce n'est plus pour moi... Et je rejoindrai bientôt la vague des nombreux collègues qui partent vers d'autres horizons! Smile

Je n'étais pas là par hasard, j'ai fait de mon mieux, je crois, avec tout mon cœur. Mais je pars avant de ne plus pouvoir regarder mes élèves sans penser que je ne crois plus moi même à ce que je raconte!
Et je n'aurai donc pas de regrets!

En attendant, il y a le préavis de SUD , qui couvre ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par abricotedapi le Mer 1 Juil 2015 - 21:35

LadyJane, pardon, je posais la question sans aucune arrière-pensée, je ne voulais pas te froisser.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par LadyJane le Mer 1 Juil 2015 - 21:38

Oh, c'est moi qui m'énerve pour un rien aujourd'hui!
Sans rancune!

LadyJane
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Lefteris le Mer 1 Juil 2015 - 21:40

abricotedapi a écrit:LadyJane, pardon, je posais la question sans aucune arrière-pensée, je ne voulais pas te froisser.
On pouvait attendre une grosse participation , une réquisition qui aurait obligé à faire sortir le loup du bois , voire les copies corrigées à la rentrée , enfin faire parler encore et encore de l'absurdité et la gravité de cette réforme.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Loreleii le Mer 1 Juil 2015 - 21:41

abricotedapi a écrit:LadyJane, pardon, je posais la question sans aucune arrière-pensée, je ne voulais pas te froisser.

Je confirme ! abricotedapi est une gentille ! Very Happy

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par bernardo le Mer 1 Juil 2015 - 21:47

Sur ce communiqué du 29 juin, le nom du SNALC apparaît. Est-ce que le SNALC est revenu dans l'intersyndicale 2e degré ?
"Communiqué de presse

Les organisations syndicales SNES-FSU,   SNEP-FSU,   SNALC-FGAF,   SNFOLC,  SNETAA-FO, SFSDPEP-FO, CGT Educ’action, SNEIP CGT, SNCL-FAEN, SIES-FAEN et le SUNDEP Solidaires, rejettent toujours la réforme du collège. Elles considèrent que les textes publiés le 20 mai 2015 ne sont pas acceptables...

La volonté de la ministre d'imposer sa réforme sans réel dialogue ne peut conduire qu’à une impasse, nos organisations s’opposent à l’application de cette réforme.

L’intersyndicale appelle les personnels à refuser toute anticipation de mise en œuvre de la réforme, quelle qu’elle soit.

Elles restent déterminées à combattre celle-ci, à obtenir son abrogation et la réouverture de discussions sur d’autres bases.

Elles engagent les personnels à maintenir la pression dans les collèges jusqu’à la fin de l’année scolaire en multipliant les initiatives, en poursuivant la campagne de signatures de la pétition contre cette réforme comme ils ont su le faire jusqu’à présent, dans l’unité d’action.

Les organisations syndicales SNES-FSU, SNEP-FSU, SNALC-FGAF, SNFOLC, SNETAA-FO, SFSDPEP-FO, CGT Educ’action, SNEIP CGT, SNCL-FAEN, SIES-FAEN et le SUNDEP Solidaires appellent d’ores et déjà l’ensemble des personnels à poursuivre et amplifier les actions dès la prérentrée.

Elles demandent aux personnels de se réunir en heures d’information syndicale pour adopter des motions, faire des adresses aux parents…

Nos organisations s’engagent à construire ensemble un processus d’actions incluant une grève nationale en septembre et une manifestation nationale en octobre.

Pour ce faire, elles ont prévu de se revoir dès la rentrée."

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Albius le Mer 1 Juil 2015 - 22:12

Fort de ce soutien, le SNALC poursuivra dans les semaines à venir son action dans le cadre de l’intersyndicale : grève unilatérale le 31 août pour protester contre la date de la pré-rentrée, participation à une grève intersyndicale en septembre et à une manifestation nationale un samedi en octobre qui rassemblera tous les citoyens hostiles à la réforme, qu’ils soient professeurs, parents, élèves ou élus.

https://www.snalc.fr/national/article/1556/

_________________
La littérature, comme toute forme d'art, est l'aveu que la vie ne suffit pas. F. Pessoa

Albius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Albius le Mer 1 Juil 2015 - 22:15

Lefteris a écrit:
En attendant, il y a le préavis de SUD , qui couvre ...

Oui, c'est ce que j'avais compris.

Aux "re-convoqués" de s'en saisir alors.

Albius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par bernardo le Mer 1 Juil 2015 - 22:36

Albius a écrit:
Fort de ce soutien, le SNALC poursuivra dans les semaines à venir son action dans le cadre de l’intersyndicale : grève unilatérale le 31 août pour protester contre la date de la pré-rentrée, participation à une grève intersyndicale en septembre et à une manifestation nationale un samedi en octobre qui rassemblera tous les citoyens hostiles à la réforme, qu’ils soient professeurs, parents, élèves ou élus.

https://www.snalc.fr/national/article/1556/

RÉFORME DU COLLÈGE : LE SNALC LEADER DE LA CONTESTATION
Comme en témoigne l’éloquent mutisme du Ministère qui exceptionnellement n’a communiqué aucun chiffre, la grève du DNB à l’initiative du SNALC, qui se déroule depuis le 25 juin, avec une forte participation pour les journées de corrections, et se poursuivra de façon encore plus assidue jusqu’au 1er juillet, constitue un succès : suivie, malgré parfois d’intolérables pressions bafouant nos droits constitutionnels, par plusieurs milliers de collègues dans toute la France, tout particulièrement dans les académies de Lille et de Montpellier, elle démontre une fois de plus l’hostilité de la grande majorité des professeurs à la réforme du collège proposée par Mme la Ministre. (…)
A l’heure où notre pays doit faire face dans l’unité aux attaques des pourfendeurs de l’héritage des Lumières, le SNALC, fer de lance de la résistance à une réforme du collège mettant en péril l’École de la République, engage solennellement la Ministre à enfin respecter la démocratie et à permettre l’ouverture de nouvelles négociations en abrogeant le décret du 20 mai dernier.

Leader de la contestation ? Fer de lance de la résistance face aux attaques des pourfendeurs de l'héritage des Lumières ? On nage en plein délire … Un syndicat qui joue aux petites marionnettes ("trois petits tours et puis s'en vont … de l'intersyndicale … mais elles reviendront les petites marionnettes … "), qui appelle tout seul ses pauvres adhérents à se mettre en difficulté sans pouvoir répondre clairement à leurs questions, qui n'appelle pas pour le 11 juin sous prétexte que ça va faire perdre une journée de salaire pour rien (tandis que l'appel au boycott de la surveillance et de la correction, ça fait perdre de l'argent pour un résultat certain), qui sort de l'intersyndicale, tire la couverture à lui, re-rentre finalement  dans l'intersyndicale et appelle à faire face "dans l'unité" ??? Non mais je rêve ou quoi ??? Comment on peut oser écrire un truc pareil ?

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Sibylle le Mer 1 Juil 2015 - 22:56

guennec a écrit:
Albius a écrit:
Fort de ce soutien, le SNALC poursuivra dans les semaines à venir son action dans le cadre de l’intersyndicale : grève unilatérale le 31 août pour protester contre la date de la pré-rentrée, participation à une grève intersyndicale en septembre et à une manifestation nationale un samedi en octobre qui rassemblera tous les citoyens hostiles à la réforme, qu’ils soient professeurs, parents, élèves ou élus.

https://www.snalc.fr/national/article/1556/

RÉFORME DU COLLÈGE : LE SNALC LEADER DE LA CONTESTATION
Comme en témoigne l’éloquent mutisme du Ministère qui exceptionnellement n’a communiqué aucun chiffre, la grève du DNB à l’initiative du SNALC, qui se déroule depuis le 25 juin, avec une forte participation pour les journées de corrections, et se poursuivra de façon encore plus assidue jusqu’au 1er juillet, constitue un succès : suivie, malgré parfois d’intolérables pressions bafouant nos droits constitutionnels, par plusieurs milliers de collègues dans toute la France, tout particulièrement dans les académies de Lille et de Montpellier, elle démontre une fois de plus l’hostilité de la grande majorité des professeurs à la réforme du collège proposée par Mme la Ministre. (…)
A l’heure où notre pays doit faire face dans l’unité aux attaques des pourfendeurs de l’héritage des Lumières, le SNALC, fer de lance de la résistance à une réforme du collège mettant en péril l’École de la République, engage solennellement la Ministre à enfin respecter la démocratie et à permettre l’ouverture de nouvelles négociations en abrogeant le décret du 20 mai dernier.

Leader de la contestation ? Fer de lance de la résistance face aux attaques des pourfendeurs de l'héritage des Lumières ? On nage en plein délire … Un syndicat qui joue aux petites marionnettes ("trois petits tours et puis s'en vont … de l'intersyndicale … mais elles reviendront les petites marionnettes … "), qui appelle tout seul ses pauvres adhérents à se mettre en difficulté sans pouvoir répondre clairement à leurs questions, qui n'appelle pas pour le 11 juin sous prétexte que ça va faire perdre une journée de salaire pour rien (tandis que l'appel au boycott de la surveillance et de la correction, ça fait perdre de l'argent pour un résultat certain), qui sort de l'intersyndicale, tire la couverture à lui, re-rentre finalement  dans l'intersyndicale et appelle à faire face "dans l'unité" ??? Non mais je rêve ou quoi ??? Comment on peut oser écrire un truc pareil ?

Je ne suis pas du SNALC mais je trouve quand même vraiment un peu gonflé ce que tu écris. Face au monumental manque de courage et d'imagination des autres syndicats (ce qui est absurde et plein d'inconséquence quand on voit que le ministère se dépêche et essaie de mettre en place des formations liées à la réforme dès l'année prochaine, demande aux chefs d'établissement de mettre déjà des éléments de la réforme en place), le SNALC a eu le mérite de proposer très tôt une action forte. Le SNALC a essayé de rallier à son idée les autres syndicats, il n'est pas sorti de l'intersyndicale, ce sont les autres qui n'ont pas suivi et qui ont privilégié de leur côté la grève du 11 juin. Mais le SNALC aurait été incohérent d'appeler à celle-ci, puisque le 04 juin, les syndiqués ont été interrogés par les syndicats et qu'au SNALC, les gens voulaient très majoritairement l'action forte liée au brevet. Ce syndicat n'a jamais dit qu'il ferait bande à part désormais pour la suite de la lutte. Je ne pense pas qu'il voulait tirer la couverture à lui puisqu'il avait appelé justement à faire face dans l'unité pour cette histoire de brevet, il n'avait aucune envie de rester seul.
On peut penser ce qu'on veut de l'appel au boycott du SNALC et du SNALC lui-même, mais vu le comportement des autres en cette fin d'année, je crois qu'on peut bien dire qu'il s'est montré "fer de lance".

Sibylle
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Ronin le Mer 1 Juil 2015 - 22:57

Guennec : qui est le leader de l'opposition à cette réformer d'après toi ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 1 Juil 2015 - 23:02

Ronin a écrit:Guennec : qui est le leader de l'opposition à cette réformer d'après toi ?

Question préalable: y en a-t-il vraiment un?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par miss terious le Mer 1 Juil 2015 - 23:11

Petit retour sur ma situation du jour : je me suis rendue ds mon etb dès 8:00 (début des cours à 8:25) et mon CDE a appelé la DEC mais la pers. ne savait quoi lui répondre et a dit qu'elle rappellerait ap. s'être renseignée. Chose faite vers 9:00. Même si ce n'est pas spécifié sur les convoc. les collègues convoqués sur 2 jours sont censés être ds leur etb s'ils finissent les corrections le 1er jour. Mon CDE a aussi contacté le chef du centre de correction pr lui indiquer que je n'étais pas gréviste aujourd'hui. Enfin, j'ai rédigé (sur les conseils de mon CDE) un courrier pour ma DPE demandant à n'être comptabilisée gréviste que le 30/06. Pour le reste, j'ai pris mes 8 4e présents en M2 (les autres n'étaient pas arrivés vu que je n'étais pas censée être là). Mes 5e n'étaient pas là en M3 et j'en ai profité pour rédiger le courrier pour la DPE. Puis, comme je terminais normalement à 11:30, je suis rentrée. Quant à mes collègues convoquées non grévistes, elles sont restées chez elles.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par bernardo le Mer 1 Juil 2015 - 23:12

Sibylle a écrit:
guennec a écrit:

RÉFORME DU COLLÈGE : LE SNALC LEADER DE LA CONTESTATION
Comme en témoigne l’éloquent mutisme du Ministère qui exceptionnellement n’a communiqué aucun chiffre, la grève du DNB à l’initiative du SNALC, qui se déroule depuis le 25 juin, avec une forte participation pour les journées de corrections, et se poursuivra de façon encore plus assidue jusqu’au 1er juillet, constitue un succès : suivie, malgré parfois d’intolérables pressions bafouant nos droits constitutionnels, par plusieurs milliers de collègues dans toute la France, tout particulièrement dans les académies de Lille et de Montpellier, elle démontre une fois de plus l’hostilité de la grande majorité des professeurs à la réforme du collège proposée par Mme la Ministre. (…)
A l’heure où notre pays doit faire face dans l’unité aux attaques des pourfendeurs de l’héritage des Lumières, le SNALC, fer de lance de la résistance à une réforme du collège mettant en péril l’École de la République, engage solennellement la Ministre à enfin respecter la démocratie et à permettre l’ouverture de nouvelles négociations en abrogeant le décret du 20 mai dernier.

Leader de la contestation ? Fer de lance de la résistance face aux attaques des pourfendeurs de l'héritage des Lumières ? On nage en plein délire … Un syndicat qui joue aux petites marionnettes ("trois petits tours et puis s'en vont … de l'intersyndicale … mais elles reviendront les petites marionnettes … "), qui appelle tout seul ses pauvres adhérents à se mettre en difficulté sans pouvoir répondre clairement à leurs questions, qui n'appelle pas pour le 11 juin sous prétexte que ça va faire perdre une journée de salaire pour rien (tandis que l'appel au boycott de la surveillance et de la correction, ça fait perdre de l'argent pour un résultat certain), qui sort de l'intersyndicale, tire la couverture à lui, re-rentre finalement  dans l'intersyndicale et appelle à faire face "dans l'unité" ??? Non mais je rêve ou quoi ??? Comment on peut oser écrire un truc pareil ?

Je ne suis pas du SNALC mais je trouve quand même  vraiment un peu gonflé ce que tu écris. Face au monumental manque de courage et d'imagination des autres syndicats (ce qui est absurde et plein d'inconséquence quand on voit que le ministère se dépêche et essaie de mettre en place des formations liées à la réforme dès l'année prochaine, demande aux chefs d'établissement de mettre déjà des éléments de la réforme en place), le SNALC a eu le mérite de proposer très tôt une action forte. Le SNALC a essayé de rallier à son idée les autres syndicats, il n'est pas sorti de l'intersyndicale, ce sont les autres qui n'ont pas suivi et qui ont privilégié de leur côté la grève du 11 juin. Mais le SNALC aurait été incohérent d'appeler à celle-ci, puisque le 04 juin, les syndiqués ont été interrogés par les syndicats et qu'au SNALC, les gens voulaient très majoritairement l'action forte liée au brevet. Ce syndicat n'a jamais dit qu'il ferait bande à part désormais pour la suite de la lutte. Je ne pense pas qu'il voulait tirer la couverture à lui puisqu'il avait appelé justement à faire face dans l'unité pour cette histoire de brevet, il n'avait aucune envie de rester seul.
On peut penser ce qu'on veut de l'appel au boycott du SNALC et du SNALC lui-même, mais vu le comportement des autres en cette fin d'année, je crois qu'on peut bien dire qu'il s'est montré "fer de lance".

Appeler au boycott du brevet, quand on est un seul syndicat, qui plus est minoritaire, alors que l'intersyndicale (dont on est sorti) ne le fait pas, ce n'est pas une preuve d'imagination … Je ne remets pas en question la sincérité et le courage des grévistes qui ont répondu à cet appel. Je suis juste très en colère quand je lis qu'un syndicat qui casse l'unité appelle ensuite à faire face "dans l'unité". Tu dis que ce n'est pas le SNALC qui a fait bande à part mais que ce sont les autres qui ne l'ont pas suivi ? Donc, en démocratie, si une majorité prend une décision, la minorité est victime de la majorité qui n'a pas voulu entendre que c'était la minorité qui avait raison ?

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Ronin le Mer 1 Juil 2015 - 23:16

Donc la majorité est contre la réforme, les syndicats tergiversent parce que le majoritaire ne veut pas gêner les copains, tout le monde doit rentrer à la maison ?

Et le divorce entre la base et le sommet des syndicats ça te dis qqch ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Sibylle le Mer 1 Juil 2015 - 23:18

Ben, s'il avait abandonné sa décision d'appel au boycott (déjà lancée avant depuis longtemps !) juste parce que les autres ne suivaient pas, et alors que ses propres syndiqués réclamaient cette décision, il me semble que cela aurait extrêmement minable, lâche et ridicule !!! En tout cas, j'aurais été du SNALC et j'aurais été aux manettes de ce syndicat,je suis sûre que j'aurais pris moi aussi la décision de maintenir l'appel au boycott qui était déjà lancé ! Aller jusqu'au bout de ses idées est essentiel dans la vie !
Je n'ai jamais sous-entendu que le SNALC était une "victime" !!!...

Sibylle
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Elyas le Mer 1 Juil 2015 - 23:19

guennec a écrit:
Sibylle a écrit:
guennec a écrit:

RÉFORME DU COLLÈGE : LE SNALC LEADER DE LA CONTESTATION
Comme en témoigne l’éloquent mutisme du Ministère qui exceptionnellement n’a communiqué aucun chiffre, la grève du DNB à l’initiative du SNALC, qui se déroule depuis le 25 juin, avec une forte participation pour les journées de corrections, et se poursuivra de façon encore plus assidue jusqu’au 1er juillet, constitue un succès : suivie, malgré parfois d’intolérables pressions bafouant nos droits constitutionnels, par plusieurs milliers de collègues dans toute la France, tout particulièrement dans les académies de Lille et de Montpellier, elle démontre une fois de plus l’hostilité de la grande majorité des professeurs à la réforme du collège proposée par Mme la Ministre. (…)
A l’heure où notre pays doit faire face dans l’unité aux attaques des pourfendeurs de l’héritage des Lumières, le SNALC, fer de lance de la résistance à une réforme du collège mettant en péril l’École de la République, engage solennellement la Ministre à enfin respecter la démocratie et à permettre l’ouverture de nouvelles négociations en abrogeant le décret du 20 mai dernier.

Leader de la contestation ? Fer de lance de la résistance face aux attaques des pourfendeurs de l'héritage des Lumières ? On nage en plein délire … Un syndicat qui joue aux petites marionnettes ("trois petits tours et puis s'en vont … de l'intersyndicale … mais elles reviendront les petites marionnettes … "), qui appelle tout seul ses pauvres adhérents à se mettre en difficulté sans pouvoir répondre clairement à leurs questions, qui n'appelle pas pour le 11 juin sous prétexte que ça va faire perdre une journée de salaire pour rien (tandis que l'appel au boycott de la surveillance et de la correction, ça fait perdre de l'argent pour un résultat certain), qui sort de l'intersyndicale, tire la couverture à lui, re-rentre finalement  dans l'intersyndicale et appelle à faire face "dans l'unité" ??? Non mais je rêve ou quoi ??? Comment on peut oser écrire un truc pareil ?

Je ne suis pas du SNALC mais je trouve quand même  vraiment un peu gonflé ce que tu écris. Face au monumental manque de courage et d'imagination des autres syndicats (ce qui est absurde et plein d'inconséquence quand on voit que le ministère se dépêche et essaie de mettre en place des formations liées à la réforme dès l'année prochaine, demande aux chefs d'établissement de mettre déjà des éléments de la réforme en place), le SNALC a eu le mérite de proposer très tôt une action forte. Le SNALC a essayé de rallier à son idée les autres syndicats, il n'est pas sorti de l'intersyndicale, ce sont les autres qui n'ont pas suivi et qui ont privilégié de leur côté la grève du 11 juin. Mais le SNALC aurait été incohérent d'appeler à celle-ci, puisque le 04 juin, les syndiqués ont été interrogés par les syndicats et qu'au SNALC, les gens voulaient très majoritairement l'action forte liée au brevet. Ce syndicat n'a jamais dit qu'il ferait bande à part désormais pour la suite de la lutte. Je ne pense pas qu'il voulait tirer la couverture à lui puisqu'il avait appelé justement à faire face dans l'unité pour cette histoire de brevet, il n'avait aucune envie de rester seul.
On peut penser ce qu'on veut de l'appel au boycott du SNALC et du SNALC lui-même, mais vu le comportement des autres en cette fin d'année, je crois qu'on peut bien dire qu'il s'est montré "fer de lance".

Appeler au boycott du brevet, quand on est un seul syndicat, qui plus est minoritaire, alors que l'intersyndicale (dont on est sorti) ne le fait pas, ce n'est pas une preuve d'imagination … Je ne remets pas en question la sincérité et le courage des grévistes qui ont répondu à cet appel. Je suis juste très en colère quand je lis qu'un syndicat qui casse l'unité appelle ensuite à faire face "dans l'unité". Tu dis que ce n'est pas le SNALC qui a fait bande à part mais que ce sont les autres qui ne l'ont pas suivi ? Donc, en démocratie, si une majorité prend une décision, la minorité est victime de la majorité qui n'a pas voulu entendre que c'était la minorité qui avait raison ?


Je ne suis pas pro-SNALC, je suis un vilain syndiqué au SE-UNSA. Mais je trouve tes remarques déplorables quant au SNALC (que je ne porte pas du tout dans mon cœur). Qu'a à proposer l'intersyndicale ? L'été va passer, tout est acté. C'était la dernière chance. Le rouleau-compresseur des réunions de préparation faisant maintenant partie des missions avec l'application des nouveaux statuts en septembre va laminer la détermination de nombreux opposants à la réforme.
La ministre va attaquer sur deux nouveaux fronts à la rentrée : l'évaluation ET l'évaluation des personnels.
Qu'allez-vous faire contre ça ? Une manifestation un samedi ? Une grève d'un jour ?
Les équipes commencent déjà à se déchirer autour des IMP. Pour être cynique, c'est foutu. Mais le SNALC aura joué la lutte.

Bon, maintenant, je cours me planquer, j'ai osé défendre le SNALC affraid  Je pense que pas mal de SNALCiens se seraient passés de mon soutien.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par bernardo le Mer 1 Juil 2015 - 23:23

Ronin a écrit:Donc la majorité est contre la réforme, les syndicats tergiversent parce que le majoritaire ne veut pas gêner les copains, tout le monde doit rentrer à la maison ?

Et le divorce entre la base et le sommet des syndicats ça te dis qqch ?

Je ne suis pas très sûr d'avoir compris ton message. En tout cas, quand je parlais de majorité et de minorité, c'était au sein de l'intersyndicale nationale 2e degré. Si on est dans une intersyndicale et qu'on en sort parce qu'on n'est pas d'accord, est-ce très raisonnable d'appeler tout seul à une action  ? N'est-ce pas se condamner d'avance à ce que cette action soit peu suivie ? Et est-ce très cohérent de rentrer ensuite à nouveau dans cette intersyndicale ?

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Ronin le Mer 1 Juil 2015 - 23:28

Sybille et Elyas ont répondu bien que moi. Si, et ce n'est pas une vanne, un adhérent de l'Unsa comprend la position du SNALC, je ne vois pas ce que toi tu ne piges pas. A moins que seul le SNES ait le droit de décider de qqch dans ce métier.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 1 Juil 2015 - 23:30

Ronin a écrit:A moins que seul le SNES ait le droit de décider de qqch dans ce métier.

Ils sont malheureusement très nombreux à le penser. C'est un des éléments de cette machine à reproduire les voix et les erreurs qu'est l'inertie syndicale des majoritaires.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Ronin le Mer 1 Juil 2015 - 23:35

C'est ce qui se passe dans le primaire avec le Snuipp et que je n'ai cesse de dénoncer. Depuis trois ans le Snuipp a totalement trahi les PE mais jour double jeu et reste majoritaire. Avec la logique "on est majoritaire, donc on a raison". Encore une fois, les mêmes réformes sous Sarko et SNuipp/Snes auraient déclenché la guerre. Là on temporise. Et on tape sur ceux qui font qqch. Heureusement qu'ils ne passent pas par chez moi.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 1 Juil 2015 - 23:40

Être majoritaire, c'est avoir une force incroyable en termes de décharges et donc de gens qui peuvent travailler à faire savoir ce qu'ils font. Et comme les profs se syndiquent et votent principalement en fonction des mutations, le nombre écrasant de commissaires paritaires du SNES fait qu'ils ont généralement le dessus.
Et c'est un cercle sans fin. Renforcé, dans le cas du SNES, par le fait qu'avec le jeu des différents courants, c'est un syndicat fourre-tout dans lequel on peut facilement se reconnaître même si on n'est pas exactement sur la ligne du courant majoritaire.
Après, reconnaissons que c'est une position qu'il a su construire intelligemment. Mais qui l'englue dans l'immobilisme, et c'est encore plus criant quand le gouvernement est "de gauche".

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Tessa103 le Mer 1 Juil 2015 - 23:43

Il faudra continuer à se battre l'an prochain, à embrayer les collègues dans les réunions d'informations aux parents pour que l'opinion publique soit avec nous. Il faudra ne rien lâcher car ce qui se profile est aberrant tant sur la réforme que sur les programmes (quant à ce cycle 3? CM/6e), je n'y crois pas. Utopique, trop inégal. J'ai enseigné 7 ans dans le premier degré et suis maintenant PLC en lettres, j'imagine le casse-tête que cela sera. Un casse-tête sans intérêt.

Tessa103
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préavis de grève déposé par le SNALC pour le Brevet (surveillance et correction)

Message par Tangleding le Mer 1 Juil 2015 - 23:46

On peut ne pas être très satisfait de l'action des SG du SNES, c'est mon cas en tant que militant de ce syndicat, mais cela n'oblige pas à être dupe des calculs stratégiques du SNALC.

Le SNALC savait pertinemment que sa grève du brevet serait un échec sans conséquence, mais ses responsables ne sous-estiment pas l'investissement affectif des collègues dans ce combat. En ce sens en appelant à la grève du brevet, le SNALC a donné à nombre de collègues ce qu'ils voulaient entendre, tout en sachant que d'un point de vue stratégique cela n'aurait aucune incidence (voire de négatives) sur notre combat contre la réforme NVB.

De la même façon, je n'idéalise pas la position de mon syndicat qui se sait fort de sa majorité et sait qu'il sera l'interlocuteur du MEN si celui-ci cherche une porte de sortie à un conflit qui va durer, pourrir et coûter électoralement. Nous en sommes encore loin.

Il y a une intersyndicale et cela n'exclut nullement un rapport de force au sein de l'intersyndicale, spécialement entre le SNES et le SNALC qui ne portent pas des mandats similaires quant à une réforme du collège...

La réaction de Guennec n'est donc pas totalement injustifiée. Le SNALC a aussi joué sa partition. Je ne le lui reproche pas, je pense qu'ils ont récupéré des adhérents et pris des voix pour les prochaines élections pro. Ont-il fait avancer la lutte collective ? C'est une autre question.


Dernière édition par Tangleding le Jeu 2 Juil 2015 - 0:47, édité 2 fois

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum