Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par desnos le Mar 7 Juin 2016 - 21:30

Plaidoyer pour une interdisciplinarité heureuse

Si on la saisit dans le statut sémantique qui lui revient, et avec une certaine rigueur de la pensée, l'interdisciplinarité possède, à n'en point douter, de nombreuses vertus : elle contribue à donner plus de sens aux apprentissages, à élargir le champ de vision de l'élève en lui permettant de prendre conscience de l'interconnexion des savoirs et de leur complémentarité, à la construction des savoirs sur un mode analytique et non juxtaposé… Mais ces vertus ne sauraient faire l'économie d'un certain nombre de prérequis, c'est à dire d'un apprentissage préalable dans les différents champs disciplinaires impliqués dans telle ou telle question programmatique. Faut-il rappeler que l’apprentissage est par nature un processus itératif et qu'Il nécessite, à cet égard, un feedback régulier ? Et si l'on ajoute à cela le caractère chronophage inhérent à une pédagogie heuristique ou constructiviste (chère aux pédagogistes), en tout cas non frontale, voilà qui nous autorise à penser que l'interdisciplinarité, maladroitement conçue, n'est qu'un pis-aller argumentaire.

desnos
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par desnos le Mar 7 Juin 2016 - 21:31

Est-il besoin de préciser que ce n'est guère l'interdisciplinarité en soi qui est ici en cause, mais l'usage maladroit qui peut en être fait. Oui, en matière d'éducation, l'interdisciplinarité est vertueuse, mais seulement lorsqu'elle s'applique à posteriori, c’est-à-dire après avoir maîtrisé, ou en tout cas appris, certains notions de base des champs disciplinaires qui la sous-tendent. Vive donc l'interdisciplinarité ! Mais comme une constante didactique agissant à l'arrière-plan des apprentissages. Et non comme processus préalable de construction des apprentissages auxquels l'élève peut être confronté pour la première fois, avec l'irresponsable prétention de pouvoir multiplier et accélérer les apprentissages.

desnos
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par monseigneur le Mar 7 Juin 2016 - 21:37


Attention M. Erner, je me suis fait incendier sur un autre fil pour avoir osé dire que je trouvais cette activité inepte ! Razz

monseigneur
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par MarieF le Mar 7 Juin 2016 - 21:48

Il est étonnant que personne du ministère n'ait pensé à faire une étude sur le devenir de ces élèves en lycée et post bac. On ne peut pas juger de l'efficacité de pratiques pédagogiques en s'arrêtant aux statistiques du brevet des collèges qui incluent une forte part de contrôle continu et sur le ressenti d'élèves qui effectivement doivent de sentir heureux dans une petite structure. Pourquoi n'y a t-il pas de retour des anciens élèves ? Que sont-ils devenus ?

_________________
Le désordre est le prix à payer pour l'organisation de l'univers.
L'uniformité est la source du chaos.  (second principe)

MarieF
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par Moonchild le Mar 7 Juin 2016 - 22:55

@électro a écrit:Les élèves en souffrance dans le milieu scolaire existent pourtant bel et bien. Et ils sont nombreux, de plus en plus nombreux.
En rire, est une grande facilité (lâcheté?).

Combien de parents ai-je vu à qui j'ai du dire "Ne vous inquiétez pas, Kevin doit encore s’accrocher pendant deux ans, il doit continuer à travailler et ne pas baisser les bras", alors que Kevin en 5ème, a décroché depuis plusieurs années. Il n’a jamais eu de facilité intellectuelle. Alors, il passe de classe en classe depuis le début de l’école primaire sans qu’il ait le niveau. Nous l’humilions par des mauvaises notes. Il essaie de travailler (encore un peu) mais il se bat en désespoir de cause. Il est là en attente de la fin de sa scolarité au collège pour envisager une voie professionnelle : deux ans de souffrance et, au mieux, il pourra peut-être choisir sa voie professionnelle. Pire, elle lui sera imposée ! Cette souffrance doit être combattue.
Combien de Kevin avez-vous dans vos classes ? à combien de parents avons nous du mentir, en abusant de leur confiance : "il va progresser s'il travaille", alors que nous savons très bien que le gamin est est victime de ce système qui est incapable de s’adapter à ses capacités.

Alors, cette réforme certes est pleine d'imperfections mais elle a le désir de prendre en compte ce type d'élève. Cette volonté a le mérite d'exister. Mais je vois qu'ici, on s'en amuse...
Il existe encore des parents qui ignorent qu'appeler un enfant Kevin limite forcément ses capacités intellectuelles ? affraid

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par VinZT le Mar 7 Juin 2016 - 23:20

@Moonchild a écrit:
Il existe encore des parents qui ignorent qu'appeler un enfant Kevin limite forcément ses capacités intellectuelles ? affraid

veneration

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par MarieF le Mer 8 Juin 2016 - 0:08

Je trouve cette histoire de Kevin caricaturale et simpliste. De plus, il y a des élèves qui trouvent leur bonheur dans la voie professionnelle qui a toute sa place dans le système éducatif. Certaines filières sont d'ailleurs très sélectives et porteuses d'emploi. Un mécanicien auto ou un pâtissier gagnent sûrement plus qu'un enseignant et prennent du plaisir à faire leur métier au quotidien. Dans une société en paix, il faut de la diversité pour que ça fonctionne. Tout le monde ne peut pas faire des métiers "intellectuels", les talents manuels n'ont rien d'humiliant.

_________________
Le désordre est le prix à payer pour l'organisation de l'univers.
L'uniformité est la source du chaos.  (second principe)

MarieF
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par henriette le Mer 8 Juin 2016 - 0:18

Et puis, les Kevin ne sont pas tous des nuls décérébrés, faut arrêter avec ça - y'a Kevin Costner, ou Kevin Spacey, nanmého !

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par JPhMM le Mer 8 Juin 2016 - 1:09

Dire que le Kevin qui a joué dans Waterworld n'est pas décérébré c'est méconnaître sans doute soit le film soit le sens du mot "décérébré".

Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par VinZT le Mer 8 Juin 2016 - 1:17

@henriette a écrit:Et puis, les Kevin ne sont pas tous des nuls décérébrés, faut arrêter avec ça - y'a Kevin Costner, ou Kevin Spacey, nanmého !

Et Kevin Kline alors ! Il sent des aisselles ?

En fait oui:




VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : ineptie n°7. L'interdisciplinaire à la place des enseignements disciplinaires...

Message par Docteur OX le Mer 8 Juin 2016 - 10:59

« Ne contraignons pas les enseignants à une interdisciplinarité prescrite »

Paul Devin, secrétaire général du SNPI-FSU (Syndicat national des personnels d’inspection)

http://www.lalettredeleducation.fr/Paul-Devin-Ne-contraignons-pas-les.html

La question, en fait, n’est pas là, car l’interdisciplinarité n’est pas une finalité en soi. La finalité est de permettre, à partir de solides savoirs disciplinaires, de penser des relations cohérentes entre les savoirs. Cela demande une interdisciplinarité conçue dans cette perspective. Les évolutions positives dans ce domaine ne peuvent reposer que sur la formation des enseignants. Certainement pas sur le fait de mobiliser de manière spécifique des créneaux étiquetés « interdisciplinarité », qui plus est définis comme activités « pratiques », ce qui ne garantit en rien l’engagement intellectuel des élèves

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum