"Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par palomita le Dim 5 Juil 2015 - 21:58

Oui,c'était sa dernière année .

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par dita le Dim 5 Juil 2015 - 22:25

@almuixe a écrit:Je ne comprends pas l'éloge de l'inspecteur pour un de ses subordonné qui ne respecte pas les consignes officielles. Soit c'est un aveu de l'incompétence de l'institution soit cet inspecteur fait partie de ces personnes sans colonne vertébrale et pour qui seul faire bonne figure et se rendre conforme socialement compte.

Pour ne pas paraître trop coercitif - alors qu'il l'est - un système a intérêt à tolérer quelques électrons libres.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Cath le Dim 5 Juil 2015 - 22:45

Étonnant que le procureur heu inspecteur Pinard approuve cette dissidence..

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par JCP le Lun 6 Juil 2015 - 3:58

C'est une tradition de l'Éducation Nationale : quoi qu'il se soit passé auparavant, les départs fleurent le panégyrique...

Mais je serais curieux de savoir si le travail de ces deux "rebelles" a toujours été reconnu à sa juste valeur, par une hiérarchie qui fait la roue quand l'heure de la retraite sonne.

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.

JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Touche pas à ma SEGPA le Lun 6 Juil 2015 - 8:26

Bonne retraite à ces deux dames ! flower

Touche pas à ma SEGPA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par MUTIS le Lun 6 Juil 2015 - 9:14

@dita a écrit:
@almuixe a écrit:Je ne comprends pas l'éloge de l'inspecteur pour un de ses subordonné qui ne respecte pas les consignes officielles. Soit c'est un aveu de l'incompétence de l'institution soit cet inspecteur fait partie de ces personnes sans colonne vertébrale et pour qui seul faire bonne figure et se rendre conforme socialement compte.

Pour ne pas paraître trop coercitif - alors qu'il l'est - un système a intérêt à tolérer quelques électrons libres.

Peut-être fait-il preuve tout simplement d'intelligence...
Il reconnaît implicitement que les réformes sont minables et néfastes et il reconnaît que ceux qui résistent sont dans le vrai.
Un modèle pour beaucoup : malheureusement peu de gens ont ce genre de courage et peu sont capables de suivre leurs convictions.
Même chose en Lettres... Peu de gens par exemple sont capables de balancer à la poubelle le dogme délétère de la séquence !
En tout cas, chapeau Madame, on rêve de voir votre modèle suivi par tous...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Aurevilly le Lun 6 Juil 2015 - 9:20

Pas tout à fait d'accord, Mutis. Ce n'est pas la "séquence" qu'il faut balancer à la poubelle mais le "décloisonnement".

Aurevilly
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par MUTIS le Lun 6 Juil 2015 - 9:26

@Aurevilly a écrit:Pas tout à fait d'accord, Mutis. Ce n'est pas la "séquence" qu'il faut balancer à la poubelle mais le "décloisonnement".
Les deux en fait : l'un ne va pas sans l'autre... Razz Very Happy

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Benji-X le Lun 6 Juil 2015 - 9:34

J'ai une question : au sein de l'Education nationale, c'est possible de ne pas tenir compte des instructions officielles sans se faire virer?

Benji-X
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Aurevilly le Lun 6 Juil 2015 - 9:38

J'ai connu l'avant séquence : papillonnage d'un texte à l'autre sans autre lien, souvent, que thématique (et encore). Comme c'est prévu dans le "nouveau programme", quoi! C'était totalement indigent et frustrant. L'intérêt de la "séquence" (mais on peut l'appeler autrement, bien sûr), c'est la contextualisation, la problématique, l'organisation d'une progression réellement littéraire. Quant au "décloisonnement", c'est juste débile.

Aurevilly
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Thierry30 le Lun 6 Juil 2015 - 10:10

@dita a écrit:
@almuixe a écrit:Je ne comprends pas l'éloge de l'inspecteur pour un de ses subordonné qui ne respecte pas les consignes officielles. Soit c'est un aveu de l'incompétence de l'institution soit cet inspecteur fait partie de ces personnes sans colonne vertébrale et pour qui seul faire bonne figure et se rendre conforme socialement compte.

Pour ne pas paraître trop coercitif - alors qu'il l'est - un système a intérêt à tolérer quelques électrons libres.

C'est le cas dans 90% des cas!
Fort avec les faibles et faible avec les forts. Ceux qui l'ouvrent, on leur fiche la paix, tant que les parents d'élèves ne font pas de vagues.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par MUTIS le Lun 6 Juil 2015 - 10:13

@Aurevilly a écrit:J'ai connu l'avant séquence : papillonnage d'un texte à l'autre sans autre lien, souvent, que thématique (et encore). Comme c'est prévu dans le "nouveau programme", quoi! C'était totalement indigent et frustrant. L'intérêt de la "séquence" (mais on peut l'appeler autrement, bien sûr), c'est la contextualisation, la problématique, l'organisation d'une progression réellement littéraire. Quant au "décloisonnement", c'est juste débile.

Vous, vous n'avez pas lu les nouveaux programmes ! : le dogme de la séquence est désormais la loi.
D'où la pression de la Dgesco pour que les manuels soient organisés de cette façon ! Le dogme doit devenir la loi pour tous...
Pour une réflexion plus intéressante sur la séquence (et ses méfaits) je vous conseille ces deux lectures:
http://www.reformeducollege.fr/nouveaux-programmes/nouveau-programme-de-francais-l-analyse-d-un-auteur-de-manuel-de-reference
http://www.en-aparte.com/2015/05/18/reforme-du-college-regression-indigence-et-galimatias-au-menu/

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par User5899 le Lun 6 Juil 2015 - 10:13

@Aurevilly a écrit:Pas tout à fait d'accord, Mutis. Ce n'est pas la "séquence" qu'il faut balancer à la poubelle mais le "décloisonnement".
Le décloisonnement s'épanouit dans la séquence, celle-ci permettant celui-là...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par User5899 le Lun 6 Juil 2015 - 10:14

@Benji-X a écrit:J'ai une question :  au sein de l'Education nationale, c'est possible de ne pas tenir compte des instructions officielles sans se faire virer?
C'est même possible sans se faire virer et en ayant les palmes Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par MUTIS le Lun 6 Juil 2015 - 10:17

Il faut demander pour avoir les palmes, n'est-ce pas ?
Un réfractaire authentique ne quémande aucune reconnaissance de ce type...


Dernière édition par MUTIS le Lun 6 Juil 2015 - 10:18, édité 1 fois

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Thierry30 le Lun 6 Juil 2015 - 10:18

@MUTIS a écrit:Il faut demander pour avoir les palmes.
Un réfractaire authentique ne quémande aucune reconnaissance de ce type...

topela

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Padre P. Lucas le Lun 6 Juil 2015 - 10:22

@MUTIS a écrit:Il faut demander pour avoir les palmes, n'est-ce pas ?
Un réfractaire authentique ne quémande aucune reconnaissance de ce type...

Non, il suffit que quelqu'un d'autre les demande pour vous.
Mais les réfractaires peuvent refuser, j'en ai connu quelques uns ...

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par MUTIS le Lun 6 Juil 2015 - 10:25

@Benji-X a écrit:J'ai une question :  au sein de l'Education nationale, c'est possible de ne pas tenir compte des instructions officielles sans se faire virer?

Dans certains cas (la méthode de lecture semi-globale ou globale, le décloisonnement séquentiel etc...) ce sont ceux qui suivent à la lettre les instructions officielles qui devraient avoir des soucis ! Twisted Evil Et franchement, quand on voit l'enseignement que doit prodiguer cette rebelle et celui qui est prodigué par certaines insits formatées aujourd'hui, on se dit que le souci est du côté de l'institution pas des réfractaires !
Pour les palmes : il suffit que quelqu'un demande. J'ai connu une collègue à qui la principale avait proposé cette démarche. Elle a refusé énergiquement et elle était assez rebelle elle aussi. Que vaut en effet ce genre de reconnaissance par une institution qui valorise la docilité, le conformisme et la soumission ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Padre P. Lucas le Lun 6 Juil 2015 - 10:30

@Benji-X a écrit:J'ai une question :  au sein de l'Education nationale, c'est possible de ne pas tenir compte des instructions officielles sans se faire virer?

C'est possible, mais il ne faut pas se planter dans le calcul du rapport de force :
faire deux colonnes avec des petits + et des petits - en face de :
- parents d'élèves
- collègues
- hiérarchie proche
- syndicats
- presse locale
- associations
- personnalités locales
et, en fonction de l'ampleur de l'écart, les mêmes rubriques sur le plan national (voire internationale Wink  )
ça peut marcher mais, dans le doute, mieux vaut s'abstenir. chevalier

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Daphné le Lun 6 Juil 2015 - 11:32

@MUTIS a écrit:Il faut demander pour avoir les palmes, n'est-ce pas ?

J'ai eu les palmes sans les demander Razz

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par dita le Lun 6 Juil 2015 - 12:31

Moi, je n'ai pas besoin de palmes.


Je nage bien assez vite comme ça, pas besoin d'accessoires.




dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par Ilona le Lun 6 Juil 2015 - 17:13

Chapeau bas,madame l'institutrice !
A l'entendre parler,cela me replonge dans mon passé,à l'époque où j'étais écoliére.
Français et mathématiques se taillaient alors la part du lion dans l'enseignement.

Ilona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par coindeparadis le Mar 7 Juil 2015 - 15:00

Elle part juste à temps cette dame. Jute avant l'hallali de l'EN !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par leskhal le Ven 10 Juil 2015 - 11:00

Suis aussi surpris par les réactions de l'inspecteur...
Suis un peu jaloux d'un départ à 59 ans.
Je ferai sûrement une dizaine d'années de plus !!

Mais je lui souhaite une bonne retraite. fleurs

_________________
pingouin Dans consensus, la première syllabe prend trop de place. pingouin

leskhal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Meaux : l'instit rebelle part à la retraite" (Le Parisien)

Message par 288 le Ven 10 Juil 2015 - 11:04

@leskhal a écrit:Suis aussi surpris par les réactions de l'inspecteur...

"Elle applique à elle-même les principes qu'elle inculque aux élèves." (Ou quelque chose dans le genre) Ça ne veut pas dire grand chose, c'est de la belle langue de bois.

288
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum