Déroulement d'un jury de délibération du bac

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par trompettemarine le Dim 5 Juil 2015 - 9:18

Je participe cette année au déroulement d'un jury de délibération de baccalauréat (terminale L).
Je l'ai déjà fait il y a sept ou huit ans par deux fois et j'en ai gardé un bon souvenir pour l'un et un exécrable souvenir pour l'autre.
Cette fois-ci, je cherche les textes du BO : si jamais vous avez les liens, cela me sera fort utile.
Mais surtout, voici mes questions (pour éviter de m'entendre dire en jury : oui, mais le recteur il a dit qu'on n'ajoutait pas plus de deux points etc.)

1) Une collègue avait dit  : "Cette année, pas question de regarder si certains sont "limites" pour la mention, on ne regarde que ceux qui sont à la limite pour le rattrapage ou le bac". Peut-on s'opposer à cette pratique : quelqu'un qui aurait, en ramenant la moyenne sur 20, 15.95 mériterait la mention selon moi.
2) Il n'est pas évident pour une nulle en nombre comme moi de me rendre compte du nombre de points de Jury que l'on peut accorder (surtout qu'avec le système des options ou des spécialités, le nombre de points a obtenir varie beaucoup). Quelle est la fourchette de points que l'on peut accorder qui soit raisonnable ?
3) Tout le monde est d'accord pour ajouter des points de jury à un élève, car il lui en manque très peu et que les avis du dossier sont très favorables, mais personne ne veut ajouter de points : que se passe-t-il ? (cas rare)
4) Surtout : le jury est divisé pour un élève : est-ce que celui qui détient les copies peut décider, même si d'autres sont en désaccord, d'ajouter un ou deux points à la copie qu'il a corrigée ?
5) Lors de l'une des délibérations, il y avait deux professeurs de philosophie. L'un a dit à l'autre qu'il pouvait rentrer chez lui, qu'il ferait le jury de philosophie. Moralité : lorsqu'il fallait ajouter un point de jury à une copie de philo, la réponse était : "Ah ! mais je ne peux pas, la copie de cet élève ne fait pas partie de mon paquet."
Ainsi, un collègue d'une matière a-t-il le droit de ne pas être présent sous prétexte que l'autre l'est ? Un collègue peut-il ajouter des points à une copie qui n'appartient pas à son paquet (du moment qu'elle est de la même matière) ?
6) Pour les oraux de rattrapage, le professeur qui a corrigé les copies est-il obligatoirement celui qui fait passer l'oral du candidat quand il y a deux professeurs du jury possibles : le collègue  a systématiquement mis des notes plus basses qu'à l'écrit, lors de l'oral de rattrapage...
7) Le président de Jury est MCF ou professeur de l'université. Je me souviens du cas d'une élève qui manquait de (très très) peu le bac, malgré un avis favorable. C'était son deuxième échec. Elle avait passé l'oral de rattrapage avec l'autre épouvantable. L'argument du président de Jury a été le suivant : on ne veut pas de ce profil-là à l'université.
Je m'en doute. Mais ce candidat a peut-être demandé un BTS ou autre chose. On ne connaît pas son orientation. L'argument du président du Jury prévaut-il ?
8) J'ai enfin gardé un très mauvais souvenir de la phrase qui a clos l'une des délibérations houleuses : "C'est bien, on est pile dans ce qu'a demandé le recteur : x pourcentage de reçus, x pourcentage de rattrapage et x pourcentage de refusés."
Autant dire qu'avec les conflits qu'il y a eus, certains refusés auraient dû être reçus, et certains admis n'auraient pas dû l'être.
9) Un membre du Jury connaissait par hasard l'un des candidats et est intervenu en sa faveur...

Tout cela, pour éviter, comme cela fut le cas une fois, que les candidats ne se retrouvent "otages" (je ne trouve pas le terme idoine) de conflits entre examinateurs soit trop bienveillants, soit décidés à casser du candidat, sans plus tenir compte du niveau des savoirs attendus.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par User5899 le Dim 5 Juil 2015 - 9:31

@trompettemarine a écrit:Je participe cette année au déroulement d'un jury de délibération de baccalauréat (terminale L).
Je l'ai déjà fait il y a sept ou huit ans par deux fois et j'en ai gardé un bon souvenir pour l'un et un exécrable souvenir pour l'autre.
Cette fois-ci, je cherche les textes du BO : si jamais vous avez les liens, cela me sera fort utile.
Mais surtout, voici mes questions (pour éviter de m'entendre dire en jury : oui, mais le recteur il a dit qu'on n'ajoutait pas plus de deux points etc.)

1) Une collègue avait dit  : "Cette année, pas question de regarder si certains sont "limites" pour la mention, on ne regarde que ceux qui sont à la limite pour le rattrapage ou le bac". Peut-on s'opposer à cette pratique : quelqu'un qui aurait, en ramenant la moyenne sur 20, 15.95 mériterait la mention selon moi. Un jury prend des décisions collectives selon les modalités qu'il se choisit. Il est souverain (au-dessus du recteur, au-dessus du ministre). C'est à lui de décider en début de séance de combien de points (sur le total) ou de combien de décimales (sur la moyenne) au maximum on discutera. Si vous avez un bon vice-président qui puisse briefer le président, ça peut aller vite.
2) Il n'est pas évident pour une nulle en nombre comme moi de me rendre compte du nombre de points de Jury que l'on peut accorder (surtout qu'avec le système des options ou des spécialités, le nombre de points a obtenir varie beaucoup). Quelle est la fourchette de points que l'on peut accorder qui soit raisonnable ? Voir plus haut. Le jury prend sa décision. A titre indicatif, à mon avis, un ,9 mérite qu'on s'y attarde, et pour le rattrapage, et pour l'obtention et pour la mention.
3) Tout le monde est d'accord pour ajouter des points de jury à un élève, car il lui en manque très peu et que les avis du dossier sont très favorable, mais personne ne veut ajouter de points : que se passe-t-il ? (cas rare) Décision collégiale : personne n'a à faire son effarouché. Le président peut décider seul (il est le seul, avec le hury, à pouvoir toucher la note d'un correcteur, auquel les notes n'appartiennent, de fait, jamais).
4) Surtout : le jury est divisé pour un élève : est-ce que celui qui détient les copies peut décider, même si d'autres sont en désaccord, d'ajouter un ou deux points à la copie qu'il a corrigée ? En principe non : le jury doit décider au préalable collectivement si oui ou non on ajoute des points.
5) Lors de l'une des délibérations, il y avait deux professeurs de philosophie. L'un a dit à l'autre qu'il pouvait rentrer chez lui, qu'il ferait le jury de philosophie. Moralité : lorsqu'il fallait ajouter un moiint de jury à une copie de philo, la réponse était : "Ah ! mais je ne peux pas, la copie de cet élève ne fait pas partie de mon paquet." Complètement idiot : on ne relève pas la note d'un devoir en fonction du niveau de la copie, mais en conséquence d'une décision collective. Si le collègue a des pudeurs de pucelle, il n'a qu'à laisser sa note sur la copie et écrire dessous "note entrée comme ... en jury", par exemple Rolling Eyes
Ainsi, sauf, si un collègue d'une matière a-t-il le droit de ne pas être présent sous prétexte que l'autre l'est ? Un collègue peut-il ajouter des points à une copie qui n'appartient pas à son paquet (du moment qu'elle est de la même matière). Bien sûr que oui, cf. supra. Il peut même ajouter des points à une copie qu'il n'a pas du tout (cas des profs de lettres au titre de l'épreuve anticipée.)
6) Pour les oraux de rattrapage, le professeur qui a corrigé les copies est-il obligatoirement celui qui fait passer l'oral du candidat quand il y a deux professeurs du jury possible : le collègue  a systématiquement mis des notes plus basses qu'à l'écrit à l'oral de rattrapage... L'organisation nous échappe. Il est rare, chez nous en tout cas, que les deux correcteurs soient également convoqués pour l'oral, un seul suffit en général (mais nos jurys comptent seulement une soixantaine de candidats)
7) Le président de Jury est MCF ou professeur de l'université. Je me souviens du cas du cas d'une élève qui manquait de (très très) peu le bac, malgré un avis favorable. C'était son deuxième échec. Elle avait passé l'oral de rattrapage avec l'autre épouvantable. L'argument du président de Jury a été le suivant : on ne veut pas de ce profil-là à l'université.
Je m'en doute. Mais ce candidat a peut-être demandé un BTS ou autre chose. On ne connaît pas son orientation. L'argument du président du Jury prévaut-il ? On peut organiser un vote... Mais enfin, ce qui devrait surtout compter, c'est le livret. S'il y a "doit faire ses preuves", en principes, on n'ajoute rien et on ne discute pas : les preuves ont été faites, négativement. Attention au jugement sur les collègues, Trompettemarine...

8) j'ai enfin gardé un très mauvais souvenir de la phrase qui a clôt l'une des délibérations houleuses: c'est bien, on est pile dans ce qu'a demandé le recteur : x pourcentage de reçus, x pourcentage de rattrapage et x pourcentage de refusés.
Autant dire qu'avec les conflits qu'il y a eus, certains refusés auraient dû être reçus, et certains admis n'auraient pas dû l'être. Le recteur n'a RIEN à voir avec la délibération d'un jury, seuls les présidents de jury faibles et sans caractère se laissent raconter des histoires.

Tout cela, pour éviter comme cela fut le fois une fois, que les candidats se retrouvent "otages" (je ne trouve pas le terme idoine) de conflits entre examinateurs soit trop bienveillants, soit décidés à casser du candidat, sans plus tenir compte du niveau des savoirs attendus. N'exagérons pas... Les candidats ont de toutes façons déjà été tellement bénéficiaires d'aides diverses, vous savez...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Laotzi le Dim 5 Juil 2015 - 9:37

Le BO concernant l'organisation du bac : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=59783

Pour les questions :
1) : Le jury est souverain. Ce doit être théoriquement possible mais ça n'a pas de sens de systématiser cela.
2) Cela varie selon les jurys. Souvent lorsque le candidat est à 10 points maximum d'une barre, on regarde son livret. Parfois c'est plus avec certains jurys.
3) Le jury est souverain : lorsque l'on décide de donner les points manquants pour arriver à une barre, le correcteur d'une copie n'a plus son mot à dire.
4) Non ce doit être un décision du jury.
5) Le collègue de philo n'aurait pas du dire ça à l'autre collègue. Et on peut remonter les notes d'un absent, car cela n'a pas de rapport avec le contenu de la copie.
6) Non, on ne fait pas passer forcément ceux que l'on a corrigé (d'ailleurs, ce serait bien long pour le savoir).
7) Le BO parle certes du pouvoir du président du jury pour remonter les notes mais il dit aussi que c'est le jury qui délibère. Je pense que si la majorité des collègues sont du même avis, ils doivent pouvoir faire entendre raison au président du jury.
8) Les délibérations jouent quand même à la marge (pas si on se met à rattraper à 30 points certes). Il ne faut pas trop s'en faire.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par User5899 le Dim 5 Juil 2015 - 9:39

N'oublions pas que selon la série, 10 ou 30 points ne représentent pas DU TOUT le même pourcentage (les L standards sont notés sur 380, les arts plastiques sur 480 si je me rappelle bien, par exemple), et que ça crée de fortes injustices. Il serait préférable de déterminer une valeur sur la moyenne.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Laotzi le Dim 5 Juil 2015 - 9:42

Oui c'est exact, il faudrait déterminer une valeur sur la moyenne et voir à combien de points cela correspond. Cela dépend surtout du vice-président de jury (jamais vu un président encore pour ma part).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Tamerlan le Dim 5 Juil 2015 - 9:45

Quelques réponses avec ce que je crois savoir...


@trompettemarine a écrit:Je participe cette année au déroulement d'un jury de délibération de baccalauréat (terminale L).
Je l'ai déjà fait il y a sept ou huit ans par deux fois et j'en ai gardé un bon souvenir pour l'un et un exécrable souvenir pour l'autre.
Cette fois-ci, je cherche les textes du BO : si jamais vous avez les liens, cela me sera fort utile.
Mais surtout, voici mes questions (pour éviter de m'entendre dire en jury : oui, mais le recteur il a dit qu'on n'ajoutait pas plus de deux points etc.)

1) Une collègue avait dit  : "Cette année, pas question de regarder si certains sont "limites" pour la mention, on ne regarde que ceux qui sont à la limite pour le rattrapage ou le bac". Peut-on s'opposer à cette pratique : quelqu'un qui aurait, en ramenant la moyenne sur 20, 15.95 mériterait la mention selon moi.

Illégal, il faut regarder aussi pour les mentions.

2) Il n'est pas évident pour une nulle en nombre comme moi de me rendre compte du nombre de points de Jury que l'on peut accorder (surtout qu'avec le système des options ou des spécialités, le nombre de points a obtenir varie beaucoup). Quelle est la fourchette de points que l'on peut accorder qui soit raisonnable ?
Sur les jurys que j'ai fréquenté une vingtaine de points en général (sur presque 400)

3) Tout le monde est d'accord pour ajouter des points de jury à un élève, car il lui en manque très peu et que les avis du dossier sont très favorables, mais personne ne veut ajouter de points : que se passe-t-il ? (cas rare)
Le président propose une discipline de rajout et le jury vote.
4) Surtout : le jury est divisé pour un élève : est-ce que celui qui détient les copies peut décider, même si d'autres sont en désaccord, d'ajouter un ou deux points à la copie qu'il a corrigée ?
Jamais confronté mais je dirai que non car le jury est souverain et peut donc s'opposer.
5) Lors de l'une des délibérations, il y avait deux professeurs de philosophie. L'un a dit à l'autre qu'il pouvait rentrer chez lui, qu'il ferait le jury de philosophie. Moralité : lorsqu'il fallait ajouter un point de jury à une copie de philo, la réponse était : "Ah ! mais je ne peux pas, la copie de cet élève ne fait pas partie de mon paquet."
Parfaitement illégal à mon sens. Quelle horreur.
Ainsi, un collègue d'une matière a-t-il le droit de ne pas être présent sous prétexte que l'autre l'est ? Un collègue peut-il ajouter des points à une copie qui n'appartient pas à son paquet (du moment qu'elle est de la même matière) ?
Mais si après signalement au service des examen l'absence du correcteur est validé c'est possible (sinon s'il y a plainte devant le TA...), d'autant que le jury est souverain : voir réponse précédente...
6) Pour les oraux de rattrapage, le professeur qui a corrigé les copies est-il obligatoirement celui qui fait passer l'oral du candidat quand il y a deux professeurs du jury possibles : le collègue  a systématiquement mis des notes plus basses qu'à l'écrit, lors de l'oral de rattrapage...
Non, c'est l'un ou l'autre.

7) Le président de Jury est MCF ou professeur de l'université. Je me souviens du cas d'une élève qui manquait de (très très) peu le bac, malgré un avis favorable. C'était son deuxième échec. Elle avait passé l'oral de rattrapage avec l'autre épouvantable. L'argument du président de Jury a été le suivant : on ne veut pas de ce profil-là à l'université.
Je m'en doute. Mais ce candidat a peut-être demandé un BTS ou autre chose. On ne connaît pas son orientation. L'argument du président du Jury prévaut-il ?
C'est à dire que le Président du jury n'a pas proposé un relèvement de note ? L'argument ne compte pas. La question est : est-ce que quelqu'un d'autre peut proposer le relèvement. Je ne sais pas.

8) J'ai enfin gardé un très mauvais souvenir de la phrase qui a clos l'une des délibérations houleuses : "C'est bien, on est pile dans ce qu'a demandé le recteur : x pourcentage de reçus, x pourcentage de rattrapage et x pourcentage de refusés."
Autant dire qu'avec les conflits qu'il y a eus, certains refusés auraient dû être reçus, et certains admis n'auraient pas dû l'être.
Je n'ai jamais vu le recteur demander quoi que ce soit. Cela ne me parait absolument pas légal.


9) Un membre du Jury connaissait par hasard l'un des candidats et est intervenu en sa faveur...
Je ne connais pas de règle légale, il me semble que cela relève de la déontologie...

Tout cela, pour éviter, comme cela fut le cas une fois, que les candidats ne se retrouvent "otages" (je ne trouve pas le terme idoine) de conflits entre examinateurs soit trop bienveillants, soit décidés à casser du candidat, sans plus tenir compte du niveau des savoirs attendus.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Tamerlan le Dim 5 Juil 2015 - 9:49

@Laotzi a écrit:Le BO concernant l'organisation du bac : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=59783

2) Cela varie selon les jurys. Souvent lorsque le candidat est à 10 points maximum d'une barre, on regarde son livret. Parfois c'est plus avec certains jurys.

Une petite précision. Les textes demandent aussi de regarder le livret de tous les candidats recalés.

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 5 Juil 2015 - 9:51

@Tamerlan a écrit:
@Laotzi a écrit:Le BO concernant l'organisation du bac : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=59783

2) Cela varie selon les jurys. Souvent lorsque le candidat est à 10 points maximum d'une barre, on regarde son livret. Parfois c'est plus avec certains jurys.

Une petite précision. Les textes demandent aussi de regarder le livret  de tous les candidats recalés.

Exact. Le président du jury doit d'ailleurs signer le livret des recalés pour prouver qu'il a été consulté.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Tamerlan le Dim 5 Juil 2015 - 9:52

Pour les textes, vous trouverez des références à la fin de ce bulletin académique spécial qui est édité tous les ans par mon académie.

https://bulacad.ac-aix-marseille.fr/uploads/BA/BA308S/BASPE_308.pdf

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 5 Juil 2015 - 9:52

@Laotzi a écrit:Oui c'est exact, il faudrait déterminer une valeur sur la moyenne et voir à combien de points cela correspond. Cela dépend surtout du vice-président de jury (jamais vu un président encore pour ma part).

C'est vraiment scandaleux cette désaffection... Dans mon université, ils ont choisi de ne plus envoyer que des volontaires, généralement chez les jeunes MCF, sinon il y avait trop de cas de désertion...
J'ai été président de jury l'an dernier, c'était une belle expérience et je trouve cela très utile.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Tamerlan le Dim 5 Juil 2015 - 9:53

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Laotzi a écrit:Oui c'est exact, il faudrait déterminer une valeur sur la moyenne et voir à combien de points cela correspond. Cela dépend surtout du vice-président de jury (jamais vu un président encore pour ma part).

C'est vraiment scandaleux cette désaffection... Dans mon université, ils ont choisi de ne plus envoyer que des volontaires, généralement chez les jeunes MCF, sinon il y avait trop de cas de désertion...
J'ai été président de jury l'an dernier, c'était une belle expérience et je trouve cela très utile.

Sur Aix-Marseille, depuis quelques années il me semble que les universitaires sont beaucoup plus présents.

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par trompettemarine le Dim 5 Juil 2015 - 9:55

Cripure a écrit:N'oublions pas que selon la série, 10 ou 30 points ne représentent pas DU TOUT le même pourcentage (les L standards sont notés sur 380, les arts plastiques sur 480 si je me rappelle bien, par exemple), et que ça crée de fortes injustices. Il serait préférable de déterminer une valeur sur la moyenne.

Donc si on ajoute 1 point à un L standard, pour un élève en L arts plastiques, on ajoute 480/380, soit 1,26. (Je suis nulle comme Darcos en règle de trois  Embarassed )

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par trompettemarine le Dim 5 Juil 2015 - 9:57

Merci vraiment à tous. Vous êtes très clairs.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par User5899 le Dim 5 Juil 2015 - 9:58

@Tamerlan a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Laotzi a écrit:Oui c'est exact, il faudrait déterminer une valeur sur la moyenne et voir à combien de points cela correspond. Cela dépend surtout du vice-président de jury (jamais vu un président encore pour ma part).

C'est vraiment scandaleux cette désaffection... Dans mon université, ils ont choisi de ne plus envoyer que des volontaires, généralement chez les jeunes MCF, sinon il y avait trop de cas de désertion...
J'ai été président de jury l'an dernier, c'était une belle expérience et je trouve cela très utile.

Sur Aix-Marseille, depuis quelques années il me semble que les universitaires sont beaucoup plus présents.
Je sais par des sources syndicales que le recteur de Besançon a suspendu des traitements il y a longtemps pour des absences indues. mais avec les nouvelles organisations universitaires, je ne sais pas si ce serait toujours possible... Je suppose que le Chancelier des universités a quand même un peu les moyens de se faire administrativement obéir ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Laotzi le Dim 5 Juil 2015 - 9:59

Je suis en Ile-de-France, ce ne sont pas les universitaires qui manquent. Mais cela sera, je crois, mon septième ou huitième jury de bac lundi, dans un lycée de la banlieue parisienne comme toujours ou presque, et je suis certain qu'il n'y aura pas de président.
Des collègues ont déjà été de jury dans un grand lycée parisien. Curieusement, le président était là.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par User5899 le Dim 5 Juil 2015 - 10:00

@trompettemarine a écrit:
Cripure a écrit:N'oublions pas que selon la série, 10 ou 30 points ne représentent pas DU TOUT le même pourcentage (les L standards sont notés sur 380, les arts plastiques sur 480 si je me rappelle bien, par exemple), et que ça crée de fortes injustices. Il serait préférable de déterminer une valeur sur la moyenne.

Donc si on ajoute 1 point à un L standard, pour un élève en L arts plastiques, on ajoute 480/380, soit 1,26. (Je suis nulle comme Darcos en règle de trois  Embarassed )
Je ne calculerais pas comme ça. Je fixerais par exemple pour les deux "L" la moyenne d'examen du livret à ,9 et, le livret lu et la décision de remonter éventuellement actée, j'ajouterais les points manquants, cette fois sur le total.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Tamerlan le Dim 5 Juil 2015 - 10:08

Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

C'est vraiment scandaleux cette désaffection... Dans mon université, ils ont choisi de ne plus envoyer que des volontaires, généralement chez les jeunes MCF, sinon il y avait trop de cas de désertion...
J'ai été président de jury l'an dernier, c'était une belle expérience et je trouve cela très utile.

Sur Aix-Marseille, depuis quelques années il me semble que les universitaires sont beaucoup plus présents.
Je sais par des sources syndicales que le recteur de Besançon a suspendu des traitements il y a longtemps pour des absences indues. mais avec les nouvelles organisations universitaires, je ne sais pas si ce serait toujours possible... Je suppose que le Chancelier des universités a quand même un peu les moyens de se faire administrativement obéir ?

Oui je crois que c'était suite à un coup de gueule de JP de Gaudemar, recteur de l'époque.

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Voltigeur le Dim 5 Juil 2015 - 10:12

@trompettemarine a écrit:Je participe cette année au déroulement d'un jury de délibération de baccalauréat (terminale L).
Je l'ai déjà fait il y a sept ou huit ans par deux fois et j'en ai gardé un bon souvenir pour l'un et un exécrable souvenir pour l'autre.
Cette fois-ci, je cherche les textes du BO : si jamais vous avez les liens, cela me sera fort utile.
Mais surtout, voici mes questions (pour éviter de m'entendre dire en jury : oui, mais le recteur il a dit qu'on n'ajoutait pas plus de deux points etc.)

1) Une collègue avait dit  : "Cette année, pas question de regarder si certains sont "limites" pour la mention, on ne regarde que ceux qui sont à la limite pour le rattrapage ou le bac". Peut-on s'opposer à cette pratique : quelqu'un qui aurait, en ramenant la moyenne sur 20, 15.95 mériterait la mention selon moi.
Procédé tout à fait inhabituel, dû à une collègue pressée d'expédier la réunion à toute vitesse ? Pour ma part, j'ai toujours vu examiner tous les effets de seuil, mentions y compris, le seul critère considéré étant celui du nombre des points rattrapable.
2) Il n'est pas évident pour une nulle en nombre comme moi de me rendre compte du nombre de points de Jury que l'on peut accorder (surtout qu'avec le système des options ou des spécialités, le nombre de points a obtenir varie beaucoup). Quelle est la fourchette de points que l'on peut accorder qui soit raisonnable ?
Question de consensus entre les délibérants. Habituellement, ce seuil est défini en début de séance. On convient d'étudier les cas qui sont à moins de tant, pour ma part, entre 6 et 10 points selon les années.
3) Tout le monde est d'accord pour ajouter des points de jury à un élève, car il lui en manque très peu et que les avis du dossier sont très favorables, mais personne ne veut ajouter de points : que se passe-t-il ? (cas rare)
Jamais vu cela. D'habitude, on choisit une matière dont le coefficient permet d'ajuster au plus près le nombre des points rachetés. C'est techniquement plus simple : une seule note à rectifier, sinon on sombre dans un bricolage complexe. Il est vraiment très rare, pour ne pas dire exceptionnel, que quelqu'un fasse un caprice...
4) Surtout : le jury est divisé pour un élève : est-ce que celui qui détient les copies peut décider, même si d'autres sont en désaccord, d'ajouter un ou deux points à la copie qu'il a corrigée ?
Ah ça non par exemple. Il y a un petit débat d'après les éléments du livret scolaire puis prise de décision collective (éventuellement par vote à main levée). Une fois que c'est plié, pas question de petits états d'âmes personnels. De toute façon, il faut que ça tourne. Le jury a de 100 à 150 cas à traiter et personne n'a envie d'y consacrer la journée.
5) Lors de l'une des délibérations, il y avait deux professeurs de philosophie. L'un a dit à l'autre qu'il pouvait rentrer chez lui, qu'il ferait le jury de philosophie. Moralité : lorsqu'il fallait ajouter un point de jury à une copie de philo, la réponse était : "Ah ! mais je ne peux pas, la copie de cet élève ne fait pas partie de mon paquet."
Ainsi, un collègue d'une matière a-t-il le droit de ne pas être présent sous prétexte que l'autre l'est ? Un collègue peut-il ajouter des points à une copie qui n'appartient pas à son paquet (du moment qu'elle est de la même matière) ?
Il peut y avoir des absences pour cas de force majeure, ou plus fréquemment il est d'usage qu'un correcteur dont le lot est constitué d'un assemblage de copies provenant de plusieurs jurys aille siéger dans celui où il en a le plus (comme pour les conseils de classe, en somme). Dans un tel cas, le paquet correspondant est remis au collègue présent, avec pleine délégation de pouvoir. On évite évidemment de le faire si possible, mais en cas de nécessité on peut ponctuellement rectifier une de ses notes si c'est la meilleure solution en fonction du coefficient requis.
6) Pour les oraux de rattrapage, le professeur qui a corrigé les copies est-il obligatoirement celui qui fait passer l'oral du candidat quand il y a deux professeurs du jury possibles : le collègue  a systématiquement mis des notes plus basses qu'à l'écrit, lors de l'oral de rattrapage...
Euh, il n'y a aucune obligation de tel ordre, et le comportement décrit ne relève que d'une pratique personnelle. Il n'est pas même obligatoire d'être évalué à l'oral par un examinateur issu du même jury d'écrit (et d'ailleurs le candidat n'en sait rien). En fait, dans certaines matières où on peut s'attendre à peu de candidats à l'oral, il est même souvent d'usage que les collègues se mettent d'accord pour constituer un pool inter-jury, ce qui assure au gars de permanence suffisamment de candidats pour être indemnisé, tandis qu'un second est volontaire pour venir à sa rescousse en cas d'affluence. Souvent dans ce genre de situation, l'arbitrage se fait sur le critère de proximité. Du moment qu'il a ses examinateurs, le chef de centre tolère ce genre d'arrangements. Ce n'est évidemment pas valable pour les disciplines dont on peut présumer qu'il y aura beaucoup de monde : d'où l'intérêt pour les correcteurs avisés de tenir un petit tableau de bord, pendant le jury, des gens envoyés à l'oral, en notant leur nombre de points à rattraper (qui définit leur besoin en coeff) et la note obtenue dans sa propre matière (pour évaluer le nombre de clients potentiels...)
7) Le président de Jury est MCF ou professeur de l'université. Je me souviens du cas d'une élève qui manquait de (très très) peu le bac, malgré un avis favorable. C'était son deuxième échec. Elle avait passé l'oral de rattrapage avec l'autre épouvantable. L'argument du président de Jury a été le suivant : on ne veut pas de ce profil-là à l'université.
Je m'en doute. Mais ce candidat a peut-être demandé un BTS ou autre chose. On ne connaît pas son orientation. L'argument du président du Jury prévaut-il ?
Je ne me souviens plus de ce qu'il en est selon la lettre réglementaire. Dans la pratique j'ai toujours constaté des fonctionnements consensuels, l'universitaire tendant à suivre l'avis de ses assesseurs issus du secondaire. Vu les caractéristiques décrites, un tel type de profil aurait normalement dû être examiné avec bienveillance. D'ailleurs, si les universitaires sont souvent présents au jury d'écrit, il arrive fréquemment qu'ils sèchent les oraux en déléguant leur supervision au vice-président, qui lui est un prof de lycée.
8) J'ai enfin gardé un très mauvais souvenir de la phrase qui a clos l'une des délibérations houleuses: c'est bien, on est pile dans ce qu'a demandé le recteur : x pourcentage de reçus, x pourcentage de rattrapage et x pourcentage de refusés.
Autant dire qu'avec les conflits qu'il y a eus, certains refusés auraient dû être reçus, et certains admis n'auraient pas dû l'être.
L'expérience d'il y a quelques années que tu évoques au fil de ton questionnement ne me semble -heureusement- pas être un exemple représentatif du mode de fonctionnement usuel des jurys de bac. Mauvais karma ? Micro-climat ? N'en fais pas une référence. Comme dans tout microcosme, le ton est souvent donné par le premier qui prend les choses en main avec assurance. D'où l'intérêt de faire partie de ceux qui fixent les règles durant la phase préparatoire.

Tout cela, pour éviter comme cela fut le fois une fois, que les candidats se retrouvent "otages" (je ne trouve pas le terme idoine) de conflits entre examinateurs soit trop bienveillants, soit décidés à casser du candidat, sans plus tenir compte du niveau des savoirs attendus.


Dernière édition par Voltigeur le Dim 5 Juil 2015 - 10:51, édité 2 fois (Raison : coquille)

_________________
«Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense» (Walter Lippman)

Voltigeur
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 5 Juil 2015 - 10:48

Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

C'est vraiment scandaleux cette désaffection... Dans mon université, ils ont choisi de ne plus envoyer que des volontaires, généralement chez les jeunes MCF, sinon il y avait trop de cas de désertion...
J'ai été président de jury l'an dernier, c'était une belle expérience et je trouve cela très utile.

Sur Aix-Marseille, depuis quelques années il me semble que les universitaires sont beaucoup plus présents.
Je sais par des sources syndicales que le recteur de Besançon a suspendu des traitements il y a longtemps pour des absences indues. mais avec les nouvelles organisations universitaires, je ne sais pas si ce serait toujours possible... Je suppose que le Chancelier des universités a quand même un peu les moyens de se faire administrativement obéir ?

On peut effectivement avoir un retrait de journée de travail, comme pour une grève, car c'est une obligation de service.
Quant au recteur de Besançon, je ne sais pas ce qu'il vaut comme recteur, mais c'est apparemment une personne charmante et qui a lui-même été attentif, lorsqu'il était universitaire, à remplir cette obligation. Ce recteur, quel bonhomme!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Voltigeur le Dim 5 Juil 2015 - 10:50

J'avais oublié la suite :
@trompettemarine a écrit:
8) J'ai enfin gardé un très mauvais souvenir de la phrase qui a clos l'une des délibérations houleuses : "C'est bien, on est pile dans ce qu'a demandé le recteur : x pourcentage de reçus, x pourcentage de rattrapage et x pourcentage de refusés."
Élucubration. Comme les intervenants précédents l'ont souligné, le jury est parfaitement souverain. Libre au recteur de faire des rêves mouillés, plaise à ses zélateurs les plus fervents de lui prêter des consignes virtuelles, tout cela est hautement fantaisiste et sans le moindre fondement légal.
9) Un membre du Jury connaissait par hasard l'un des candidats et est intervenu en sa faveur...
Extravagant et inacceptable ! Si une telle chose a eu lieu, il s'agit d'une faute morale et professionnelle.

_________________
«Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense» (Walter Lippman)

Voltigeur
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par User5899 le Dim 5 Juil 2015 - 10:54

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:

Sur Aix-Marseille, depuis quelques années il me semble que les universitaires sont beaucoup plus présents.
Je sais par des sources syndicales que le recteur de Besançon a suspendu des traitements il y a longtemps pour des absences indues. mais avec les nouvelles organisations universitaires, je ne sais pas si ce serait toujours possible... Je suppose que le Chancelier des universités a quand même un peu les moyens de se faire administrativement obéir ?

On peut effectivement avoir un retrait de journée de travail, comme pour une grève, car c'est une obligation de service.
Quant au recteur de Besançon, je ne sais pas ce qu'il vaut comme recteur, mais c'est apparemment une personne charmante et qui a lui-même été attentif, lorsqu'il était universitaire, à remplir cette obligation. Ce recteur, quel bonhomme!
Je ne le connais pas comme recteur non plus, mais en l'occurrence, je ne parlais pas de lui (c'est son premier bac comme recteur). Le vôtre n'est pas mal non plus, non ? C'est un copain d'enfance (enfin, le frère d'un) Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 5 Juil 2015 - 10:56

Cripure a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
Je sais par des sources syndicales que le recteur de Besançon a suspendu des traitements il y a longtemps pour des absences indues. mais avec les nouvelles organisations universitaires, je ne sais pas si ce serait toujours possible... Je suppose que le Chancelier des universités a quand même un peu les moyens de se faire administrativement obéir ?

On peut effectivement avoir un retrait de journée de travail, comme pour une grève, car c'est une obligation de service.
Quant au recteur de Besançon, je ne sais pas ce qu'il vaut comme recteur, mais c'est apparemment une personne charmante et qui a lui-même été attentif, lorsqu'il était universitaire, à remplir cette obligation. Ce recteur, quel bonhomme!
Je ne le connais pas comme recteur non plus, mais en l'occurrence, je ne parlais pas de lui (c'est son premier bac comme recteur). Le vôtre n'est pas mal non plus, non ? C'est un copain d'enfance (enfin, le frère d'un) Very Happy

Oh que oui yesyes (avoir un grand historien comme recteur, ça fait plaisir Very Happy )

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par User5899 le Dim 5 Juil 2015 - 11:00

Encore des héritiers Wink

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par seven5 le Dim 5 Juil 2015 - 11:00

J'ai été 2 fois president de jury en tant que MdC, j'ai beaucoup aprecié et c'est pourtant bien encouragé par les fac, les enseignants chercheurs sont peu motivés à y aller . La periode n'est pas propice c'est vrai (beaucoup de meeting à cette période) mais je trouve que c'est aussi formateur et ca fait parti du job!
Seul souvenir désagréable... se faire expliquer par certains collègues du secondaire que franchement, la fac c'est pour les élèves les plus nuls...comment dire...

_________________
"J'voudrais pas faire ma raclette, mais la soirée s'annonce pas super."

seven5
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement d'un jury de délibération du bac

Message par User5899 le Dim 5 Juil 2015 - 11:10

@seven5 a écrit:J'ai été 2 fois president de jury en tant que MdC, j'ai beaucoup aprecié et c'est pourtant bien encouragé par les fac,  les enseignants chercheurs sont peu motivés à y aller . La periode n'est pas propice c'est vrai (beaucoup de meeting à cette période) mais je trouve que c'est aussi formateur et ca fait parti du job!
Seul souvenir désagréable... se faire expliquer par certains collègues du secondaire que franchement, la fac c'est pour les élèves les plus nuls...comment dire...
Oui, les faits sont têtus... C'est ce que j'explique à mon MCF de frère qui ne comprend pas pourquoi il n'a que des analphabètes...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum