mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par ylm le Mer 8 Juil 2015 - 18:01

arth75 a écrit:Pierre Merle, je l'ai eu en conférence à l'IUFM. D'abord intrigué, car c'est un ami d'enfance de la mère d'un des mes amis que j'ai eu l'occasion de cotoyer en privé, et surtout parce que c'est le fils du romancier historique que je préferais dans mon enfance... j'ai découvert à cette occasion ce qu'étaient les sciences de l'éducation. Et je suis parti à la pause.
J'ai eu des cours à l'IUFM avec lui aussi, sur la docimologie si je me rappelle bien. Il était gentil, mais ses cours étaient d'un ennui abyssal. Il avait d'ailleurs l'air de s'y ennuyer pas mal aussi.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par MUTIS le Mer 8 Juil 2015 - 18:05

@ylm a écrit:
arth75 a écrit:Pierre Merle, je l'ai eu en conférence à l'IUFM. D'abord intrigué, car c'est un ami d'enfance de la mère d'un des mes amis que j'ai eu l'occasion de cotoyer en privé, et surtout parce que c'est le fils du romancier historique que je préferais dans mon enfance... j'ai découvert à cette occasion ce qu'étaient les sciences de l'éducation. Et je suis parti à la pause.
J'ai eu des cours à l'IUFM avec lui aussi, sur la docimologie si je me rappelle bien. Il était gentil, mais ses cours étaient d'un ennui abyssal. Il avait d'ailleurs l'air de s'y ennuyer pas mal aussi.

c'est fou le nombre de formateurs en pédagogie qui sont ennuyeux à mourir... J'en ai fait aussi l'expérience et c'est amusant de voir ces gens qui seraient bien incapables de tenir une classe de collège aujourd'hui venir vous donner des leçons... Amusant ou consternant plutôt ! Twisted Evil
Ok Celeborn, beau boulot ! Mais l'argument qui tue est à replacer à l'occasion ! topela

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par Elyas le Mer 8 Juil 2015 - 18:12

@MUTIS a écrit:
@ylm a écrit:
arth75 a écrit:Pierre Merle, je l'ai eu en conférence à l'IUFM. D'abord intrigué, car c'est un ami d'enfance de la mère d'un des mes amis que j'ai eu l'occasion de cotoyer en privé, et surtout parce que c'est le fils du romancier historique que je préferais dans mon enfance... j'ai découvert à cette occasion ce qu'étaient les sciences de l'éducation. Et je suis parti à la pause.
J'ai eu des cours à l'IUFM avec lui aussi, sur la docimologie si je me rappelle bien. Il était gentil, mais ses cours étaient d'un ennui abyssal. Il avait d'ailleurs l'air de s'y ennuyer pas mal aussi.

c'est fou le nombre de formateurs en pédagogie qui sont ennuyeux à mourir... J'en ai fait aussi l'expérience et c'est amusant de voir ces gens qui seraient bien incapables de tenir une classe de collège aujourd'hui venir vous donner des leçons... Amusant ou consternant plutôt ! Twisted Evil

C'est connu. Les formateurs sont des collègues nuls qui ont fait tout ce qu'il fallait pour persécuter les collègues encore devant les classes ! Exterminer ! Exterminer ! Exterminer ! (Je veux un gif dalek moi !).
malmaisbien

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par MUTIS le Mer 8 Juil 2015 - 18:15

Il y a sans doute des formateurs passionnants... Elyas (déjà de retour de la plage ? )... mais je n'en ai pas rencontré... Ceci dit, pas de doute, cela doit exister ! Enfin, je crois surtout qu'ils préfèrent rester dans leurs classes, plutôt que de se faire les messagers de la bonne parole officielle ! Razz

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par RogerMartin le Mer 8 Juil 2015 - 18:23

HS Elyas: cette chose-là?

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par Honchamp le Mer 8 Juil 2015 - 19:08

Bonsoir
J'ai trouvé que c'était plutôt plus équilibré que les émissions précédentes. Certainement car il n'y avait pas de représentant OFFICIEL du ministère, notamment Florence Robine.
JR Girard est bien sûr très bien, la collégienne de Caen était géniale, et les autres ont nuancé un peu leurs propos par moment. Merle a admis une baisse du niveau de français, je crois.

Désolée, pas le temps de développer.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par Asha Kraken le Mer 8 Juil 2015 - 19:09

@RogerMartin a écrit:HS Elyas: cette chose-là?

Il faut une bulle EX-TER-MI-NATE à côté, sinon il pourrait être confondu avec Robby le robot (qui est gentil et anti-réforme).

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par DesolationRow le Mer 8 Juil 2015 - 19:12

@Honchamp a écrit:Bonsoir
J'ai trouvé que c'était plutôt plus équilibré que les émissions précédentes. Certainement car il n'y avait pas de représentant OFFICIEL du ministère, notamment Florence Robine.
JR Girard est bien sûr très bien, la collégienne de Caen était géniale, et les autres ont nuancé un peu leurs propos par moment. Merle a admis une baisse du niveau de français, je crois.

Désolée, pas le temps de développer.

Incroyable. Encore cinq minutes d'émission, et peut-être aurait-on pu l'amener à admettre, de manière nuancée, que la terre tourne autour du soleil…

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par Elyas le Mer 8 Juil 2015 - 20:58

@Asha Kraken a écrit:
@RogerMartin a écrit:HS Elyas: cette chose-là?

Il faut une bulle EX-TER-MI-NATE à côté, sinon il pourrait  être confondu avec Robby le robot (qui est gentil et anti-réforme).

Comment imaginer que Robby puisse vaincre les Daleks ! Laughing Après, les super-robots sont K-9 et Nono !

Merci RogerMartin pour le gif !

Elyas qui rentre de la plage (l'eau était bonne avec des vagues !).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par thunderbird le Mer 8 Juil 2015 - 21:38

Un débat bien stérile (Celeborn tu as fait du mieux possible, bravo!) mais difficile de faire mieux face à un présentateur et une journaliste qui n’hésitent pas à mettre en avant leurs points de vue.

thunderbird
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par LouisBarthas le Mer 8 Juil 2015 - 21:50

@Asha Kraken a écrit:Bien contente de ne pas avoir écouté, Louise Touret m'est proprement insupportable (j'ai vraiment du mal à nuancer mon opinion après deux Rues des écoles écoutées en bagnole et durant lesquelles j'ai du stopper mon véhicule pour jouer les Prunelle tant j'étais à bout, et c'est tabou) et entendre un interlocuteur valable coupé ou infantilisé m'est toujours douloureux.
Rappelons que Louise Touret a pris le créneau horaire, le mercredi après-midi, de la remarquable et ancienne émission d'archéologie de Vincent Charpentier "Le Salon noir", reléguée maintenant le mardi. Alors que je la captais souvent en direct auparavant, en voiture ou dans la cuisine, je ne prends plus la peine de la réécouter à un autre moment ; un grand intérêt de la radio est le direct, elle accompagne très bien notre quotidien.
Ce procédé scandaleux de substitution, à une heure de grande écoute des enseignants, d'une émission savante à une autre diffusant une idéologie est lamentable. Dès que j'entends le générique de l"émission, je change de station.

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par KrilinXV3 le Mer 8 Juil 2015 - 23:46

@MUTIS a écrit:
@ylm a écrit:
arth75 a écrit:Pierre Merle, je l'ai eu en conférence à l'IUFM. D'abord intrigué, car c'est un ami d'enfance de la mère d'un des mes amis que j'ai eu l'occasion de cotoyer en privé, et surtout parce que c'est le fils du romancier historique que je préferais dans mon enfance... j'ai découvert à cette occasion ce qu'étaient les sciences de l'éducation. Et je suis parti à la pause.
J'ai eu des cours à l'IUFM avec lui aussi, sur la docimologie si je me rappelle bien. Il était gentil, mais ses cours étaient d'un ennui abyssal. Il avait d'ailleurs l'air de s'y ennuyer pas mal aussi.

c'est fou le nombre de formateurs en pédagogie qui sont ennuyeux à mourir... J'en ai fait aussi l'expérience et c'est amusant de voir ces gens qui seraient bien incapables de tenir une classe de collège aujourd'hui venir vous donner des leçons... Amusant ou consternant plutôt ! Twisted Evil
Ok Celeborn, beau boulot ! Mais l'argument qui tue est à replacer à l'occasion ! topela
Reconnaissons que le public enseignant est toujours très exigeant et rarement très patient. Quand je vois comment je fuis toute responsabilité m'obligeant à avoir affaire de façon verticale aux collègues, je ne peux que plaindre les formateurs.

Après, il y a aussi des cas. Je me souviens d'une formation ENT avec un collègue: "J'ai 6h de décharge en tant que formateur ENT et 6 autres en tant que personne ressource TICE dans mon établissement. Mais sinon, je suis prof comme vous." Moi: "Non."

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par ben2510 le Jeu 9 Juil 2015 - 0:15

arth75 a écrit:
@MUTIS a écrit:
@ylm a écrit:
J'ai eu des cours à l'IUFM avec lui aussi, sur la docimologie si je me rappelle bien. Il était gentil, mais ses cours étaient d'un ennui abyssal. Il avait d'ailleurs l'air de s'y ennuyer pas mal aussi.

c'est fou le nombre de formateurs en pédagogie qui sont ennuyeux à mourir... J'en ai fait aussi l'expérience et c'est amusant de voir ces gens qui seraient bien incapables de tenir une classe de collège aujourd'hui venir vous donner des leçons... Amusant ou consternant plutôt ! Twisted Evil
Ok Celeborn, beau boulot ! Mais l'argument qui tue est à replacer à l'occasion ! topela
Reconnaissons que le public enseignant est toujours très exigeant et rarement très patient. Quand je vois comment je fuis toute responsabilité m'obligeant à avoir affaire de façon verticale aux collègues, je ne peux que plaindre les formateurs.

Après, il y a aussi des cas. Je me souviens d'une formation ENT avec un collègue: "J'ai 6h de décharge en tant que formateur ENT et 6 autres en tant que personne ressource TICE dans mon établissement. Mais sinon, je suis prof comme vous." Moi: "Non."

 Je ne suis pas sûr de comprendre. Ce n'est pas la position verticale la position standard pour interagir avec ses colègues ? Vous avez des litières, du vin et du raisin en salle des profs habituellement ?
Ou alors ...

Spoiler:
Rien de tel pour fluidifier les relation sociales.  chat

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par User5899 le Jeu 9 Juil 2015 - 0:18

@Elyas a écrit:C'est connu. Les formateurs sont des collègues nuls qui ont fait tout ce qu'il fallait pour persécuter les collègues encore devant   les classes ! Exterminer ! Exterminer ! Exterminer ! (Je veux un gif dalek moi !).
malmaisbien
Le fait est qu'ils sont quand même nombreux à être emmerdants comme la pluie.
Et ils sont nombreux à avoir des décharges de service, ce qui aide à voir la vie en rose...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par Iphigénie le Jeu 9 Juil 2015 - 11:17

Bon, alors avec un certain masochisme, j'ai réécouté le début qui m'avait échappé, ayant pris du débat essentiellement l'envolée lyrique de Louise Touret.
De débats en débats, je trouve quand même qu'on y voit plus clair:
Voyons d'abord ce qu'en disent les experts, hors Céleborn, bien entendu:
- Comme l'a remarqué Pierre Merle, l'objectif de cette réforme est de réduire les inégalités.
- on a donc introduit ces fameux E.P.I, qui permettent d'enseigner autrement que dans le cadre disciplinaire.
- le problème ce sont les fortes disparités de niveaux à l'entrée en sixième, et en particulier la mauvaise maîtrise des fondamentaux, qui est due (dixit Pierre Merle), en grande partie, au fait qu'on a cru, en primaire, que l'on pouvait enseigner le français autrement, à travers toutes les activités et pas seulement dans le cadre disciplinaire.
-Mais les EPI, en perpétuant cette idée d'interdisciplinarité, vont résoudre le problème.
-Pour Louise Touret, elle est enthousiaste pour que l'on essaye d'enseigner autrement.
-Mais les professeurs n'en sont, selon elle, pas capables par manque de formation pédagogique , et elle doute fort de l'efficacité du plan de formation qui est prévu, d'autant que cela ne marche qu'avec des enseignants volontaires.
-C'est pourquoi selon elle la réforme est enthousiasmante.

Bon, bien finalement, la seule parole d'expert, en dehors toujours de Celeborn, c'est bien la gamine de troisième: ce qui se conçoit bien s'énonce clairement.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par N119 le Jeu 9 Juil 2015 - 12:01

Le bac technologique a moins de débouchés !!!!! N'importe quoi !

N119
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par PauvreYorick le Jeu 9 Juil 2015 - 12:05

@Iphigénie a écrit: - Comme l'a remarqué Pierre Merle, l'objectif de cette réforme est de réduire les inégalités.
- on a donc introduit ces fameux E.P.I, qui permettent d'enseigner autrement que dans le cadre disciplinaire.
- le problème ce sont les fortes disparités de niveaux à l'entrée en sixième, et en particulier la mauvaise maîtrise des fondamentaux, qui est due (dixit Pierre Merle), en grande partie, au fait qu'on a cru, en primaire, que l'on pouvait enseigner le français autrement, à travers toutes les activités et pas seulement dans le cadre disciplinaire.
-Mais les EPI, en perpétuant cette idée d'interdisciplinarité, vont résoudre le problème.
-Pour Louise Touret, elle est enthousiaste pour que l'on essaye d'enseigner autrement.
-Mais les professeurs n'en sont, selon elle, pas capables par manque de formation pédagogique , et elle doute fort de l'efficacité du plan de formation qui est prévu, d'autant que cela ne marche qu'avec des enseignants volontaires.
-C'est pourquoi selon elle la réforme est enthousiasmante.
N'étant pas pour ma part maso, j'ai soigneusement évité d'écouter, mais ce qui me déprime un peu, c'est de ne pas trouver en moi le moyen de douter de l'exactitude de ton résumé Very Happy

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par KrilinXV3 le Jeu 9 Juil 2015 - 12:08

@ben2510 a écrit:
 Je ne suis pas sûr de comprendre. Ce n'est pas la position verticale la position standard pour interagir avec ses colègues ? Vous avez des litières, du vin et du raisin en salle des profs habituellement ?
Ou alors ...

Spoiler:
Rien de tel pour fluidifier les relation sociales.  chat
Vertical est le contraire d'horizontal.


Dernière édition par arth75 le Jeu 9 Juil 2015 - 12:18, édité 1 fois

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par ycombe le Jeu 9 Juil 2015 - 12:12

@Iphigénie a écrit:Bon, alors avec un certain masochisme, j'ai réécouté le début qui m'avait échappé, ayant pris du débat essentiellement l'envolée lyrique de Louise Touret.
De débats en débats, je trouve quand même qu'on y voit plus clair:
Voyons d'abord ce qu'en disent les experts, hors Céleborn, bien entendu:
- Comme l'a remarqué Pierre Merle, l'objectif de cette réforme est de réduire les inégalités.
- on a donc introduit ces fameux E.P.I, qui permettent d'enseigner autrement que dans le cadre disciplinaire.
- le problème ce sont les fortes disparités de niveaux à l'entrée en sixième, et en particulier la mauvaise maîtrise des fondamentaux, qui est due (dixit Pierre Merle), en grande partie, au fait qu'on a cru, en primaire, que l'on pouvait enseigner le français autrement, à travers toutes les activités et pas seulement dans le cadre disciplinaire.
-Mais les EPI, en perpétuant cette idée d'interdisciplinarité, vont résoudre le problème.
-Pour Louise Touret, elle est enthousiaste pour que l'on essaye d'enseigner autrement.
-Mais les professeurs n'en sont, selon elle, pas capables par manque de formation pédagogique , et elle doute fort de l'efficacité du plan de formation qui est prévu, d'autant que cela ne marche qu'avec des enseignants volontaires.
-C'est pourquoi selon elle la réforme est enthousiasmante.

Bon, bien finalement, la seule parole d'expert, en dehors toujours de Celeborn, c'est bien la gamine de troisième: ce qui se conçoit bien s'énonce clairement.
Mais non mais tu caricatures, ce n'est pas sérieux.

Cette réforme est bonne car c'est une réforme. Ce point n'est pas discutable. Si on l'avait appelé autrement, je ne sais pas moi, adaptation du collège, elle n'aurait pas été si bonne.


Dernière édition par ycombe le Jeu 9 Juil 2015 - 23:49, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par Pierre-Henri le Jeu 9 Juil 2015 - 12:17

@Iphigénie a écrit:Bon, bien finalement, la seule parole d'expert, en dehors toujours de Celeborn, c'est bien la gamine de troisième: ce qui se conçoit bien s'énonce clairement.

Mais non, voyons. Celeborn et la collégienne sont seulement les deux seuls à avoir une expérience concrète de l'enseignement actuel. Depuis quand les professeurs et les élèves auraient-ils quelque chose à dire de l'école ? Ils ne sont pas des experts.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par Daphné le Jeu 9 Juil 2015 - 12:50

@Iphigénie a écrit:Bon, alors avec un certain masochisme, j'ai réécouté le début qui m'avait échappé, ayant pris du débat essentiellement l'envolée lyrique de Louise Touret.
De débats en débats, je trouve quand même qu'on y voit plus clair:
Voyons d'abord ce qu'en disent les experts, hors Céleborn, bien entendu:
- Comme l'a remarqué Pierre Merle, l'objectif de cette réforme est de réduire les inégalités.
- on a donc introduit ces fameux E.P.I, qui permettent d'enseigner autrement que dans le cadre disciplinaire.
- le problème ce sont les fortes disparités de niveaux à l'entrée en sixième, et en particulier la mauvaise maîtrise des fondamentaux, qui est due (dixit Pierre Merle), en grande partie, au fait qu'on a cru, en primaire, que l'on pouvait enseigner le français autrement, à travers toutes les activités et pas seulement dans le cadre disciplinaire.
-Mais les EPI, en perpétuant cette idée d'interdisciplinarité, vont résoudre le problème.
-Pour Louise Touret, elle est enthousiaste pour que l'on essaye d'enseigner autrement.
-Mais les professeurs n'en sont, selon elle, pas capables par manque de formation pédagogique , et elle doute fort de l'efficacité du plan de formation qui est prévu, d'autant que cela ne marche qu'avec des enseignants volontaires.
-C'est pourquoi selon elle la réforme est enthousiasmante.

Bon, bien finalement, la seule parole d'expert, en dehors toujours de Celeborn, c'est bien la gamine de troisième: ce qui se conçoit bien s'énonce clairement.

J'ai bien fait de ne pas écouter Wink

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par RogerMartin le Jeu 9 Juil 2015 - 14:17

@Asha Kraken a écrit:
@RogerMartin a écrit:HS Elyas: cette chose-là?

Il faut une bulle EX-TER-MI-NATE à côté, sinon il pourrait  être confondu avec Robby le robot (qui est gentil et anti-réforme).

HS Je vois, on pinaille. Et là, ça va, il est assez bienveillant?

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par Asha Kraken le Jeu 9 Juil 2015 - 15:01

Il est parfait ! I love you Quel talent diabolique ! diable

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par MUTIS le Jeu 9 Juil 2015 - 15:23

Ce qu'il y a d'étonnant avec Louise Touret c'est qu'elle semblait plutôt favorable aux EPI (sans dire bien sûr qu'ils étaient pris sur les horaires des cours) parce que c'est nouveau. Donc c'est bien ! Alors qu'elle a quand même publié ça :
http://www.slate.fr/story/101073/ecole-debat-interdisciplinarite
Mais sans doute a-t-elle relu le dossier de presse du MEN avant l'émission... Laughing

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: mercredi 8 juillet, sur France Inter: « Le collège est-il réformable ? »

Message par amour le Jeu 9 Juil 2015 - 15:56

Moi j'ai compris que la réforme va rendre l'école plus équitable parce que pour le moment on donne trop aux meilleurs et pas assez aux élèves en difficulté et que Monsieur Merle pense qu'on est dans la bonne voie, mais je l'ai aussi entendu dire que les EPI fonctionnent avec les bons élèves et défavorise ceux qui sont en difficulté. Well....scratch

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum