Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Benji-X le Mer 8 Juil 2015 - 9:16

RMC a écrit:DOCUMENT RMC - Ce mercredi un rapport parlementaire sur les pertes des valeurs républicaines à l'école sera remis à la commission des affaires culturelles du Sénat. Alors que les cas de radicalisation d'élèves se multiplient, les sénateurs avancent une vingtaine de propositions pour favoriser le "sentiment d'appartenance à la nation".

http://rmc.bfmtv.com/emission/quand-les-senateurs-pointent-du-doigt-les-pertes-de-valeurs-republicaines-a-l-ecole-900510.html

Benji-X
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Ashtrak le Mer 8 Juil 2015 - 9:37

Il me semble au contraire que l'école est l'un des derniers endroits où l'on parle encore des valeurs républicaines. Partout ailleurs, il me semble qu'elles sont oubliées - en commençant par nos assemblées représentatives, qui rechignent tellement à lever les immunités parlementaires des élus poursuivis en justice.

Nos sénateurs devraient d'abord se demander à quoi ils servent réellement dans ce combat. Non ?

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Asha Kraken le Mer 8 Juil 2015 - 9:44

Et que de propositions zinnovantes grand dieu ! Rolling Eyes Quand je pense qu'ils sont grassement rémunérés pour pondre un fatras d'inepties : et gnagnagna roman national et gnagnagna uniforme et gnagnangna fonctionnaires devant s'abstenir de tout prosélytisme (réveillez-moi les gens, c'est pas déjà le cas?) et gnagnagna pas de femmes voilées ou de porteurs de kippa lors des sorties scolaires, j'en passe et des meilleures. Et si on supprimait le Sénat, ce serait pas porteur côté valeurs républicaines (en plus je sais après avoir lu PY que l'on parle de principes républicains et que le reste n'est que littérature) ?

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Luigi_B le Mer 8 Juil 2015 - 10:00

Oui : l'expression "valeurs républicaines" est en elle-même problématique, comme si des valeurs (lesquelles exactement ?) pouvaient ou devaient se transmettre à l'école. C'est faire de la République une idéologie ou un culte auquel il faut se soumettre. Or précisément l'école doit conduire, en fin de scolarité, non pas à la soumission à la république, mais, autant que possible, au consentement à la république.


Dernière édition par Luigi_B le Mer 8 Juil 2015 - 10:01, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Carnyx le Mer 8 Juil 2015 - 10:00

On peut poser qq questions à nos amis sénateurs :

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand l'un d'eux qui vous a insulté est renvoyé en classe après avoir, pour toute sanction, écouté un sermon ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils voient qu'ils passent dans la classe supérieure sans avoir jamais travaillé et en ayant foutu le bordel ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils réussissent des examens bidonnés ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils voient que c'est l'élève persécuté qui doit changer d'établissement et non ses bourreaux ?

ETC.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Ronin le Mer 8 Juil 2015 - 10:12

C'est pas ce ramassis d'éléphants qui nous coûtent 300 millions d'euros par an pour rien et qui vient nous faire la leçon ? le grand aurait vraiment dû supprimer ce machin.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par the educator le Mer 8 Juil 2015 - 10:29

@Carnyx a écrit:On peut poser qq questions à nos amis sénateurs :

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand l'un d'eux qui vous a insulté est renvoyé en classe après avoir, pour toute sanction, écouté un sermon ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils voient qu'ils passent dans la classe supérieure sans avoir jamais travaillé et en ayant foutu le bordel ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils réussissent des examens bidonnés ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils voient que c'est l'élève persécuté qui doit changer d'établissement et non ses bourreaux ?

ETC.

Parce que le repentir et la sueur sont des valeurs républicaines?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par archeboc le Mer 8 Juil 2015 - 13:26

@the educator a écrit:
@Carnyx a écrit:On peut poser qq questions à nos amis sénateurs :

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand l'un d'eux qui vous a insulté est renvoyé en classe après avoir, pour toute sanction, écouté un sermon ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils voient qu'ils passent dans la classe supérieure sans avoir jamais travaillé et en ayant foutu le bordel ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils réussissent des examens bidonnés ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils voient que c'est l'élève persécuté qui doit changer d'établissement et non ses bourreaux ?

ETC.

Parce que le repentir et la sueur sont des valeurs républicaines?

Que l'effort soit une valeur républicaine, je pense qu'il suffit d'avoir lu Alain pour en être convaincu. Pour le repentir, je ne vois pas ce qu'il vient faire ici.

Plus fondamentalement, derrière les questions que pose Carnyx, il y a l'exemple détestable d'une institution qui tient un beau discours théorique torpillé par son habitude de ne pas le mettre en pratique.


Dernière édition par archeboc le Mer 8 Juil 2015 - 14:09, édité 1 fois

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Carnyx le Mer 8 Juil 2015 - 20:00

@archeboc a écrit:
Plus fondamentalement, derrière les questions que pose Carnyx, il y a l'exemple détestable d'une institution qui tient un beau discours théorique torpillé par son habitude de ne pas le mettre en pratique.
C'est aussi pourquoi les cours de moraline (emc) sont d'une hypocrisie extraordinaire.
Les élèves savent par exemple qu'ils ne seront pas protégés par l'institution s'ils sont harcelés.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par the educator le Mer 8 Juil 2015 - 20:42

Que l'effort soit une valeur républicaine, je pense qu'il suffit d'avoir lu Alain pour en être convaincu.

Ou pas du tout en fait...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Luigi_B le Mer 8 Juil 2015 - 20:58

Un minimum d'argumentation serait bienvenu, the educator.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Olympias le Mer 8 Juil 2015 - 21:04

@Carnyx a écrit:
@archeboc a écrit:
Plus fondamentalement, derrière les questions que pose Carnyx, il y a l'exemple détestable d'une institution qui tient un beau discours théorique torpillé par son habitude de ne pas le mettre en pratique.
C'est aussi pourquoi les cours de moraline (emc) sont d'une hypocrisie extraordinaire.
Les élèves savent par exemple qu'ils ne seront pas protégés par l'institution s'ils sont harcelés.
Voilà voilà... topela

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par JPhMM le Mer 8 Juil 2015 - 22:49

@the educator a écrit:
Que l'effort soit une valeur républicaine, je pense qu'il suffit d'avoir lu Alain pour en être convaincu.

Ou pas du tout en fait...
id est ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Edgar le Mer 8 Juil 2015 - 23:44

@Carnyx a écrit:On peut poser qq questions à nos amis sénateurs :

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand l'un d'eux qui vous a insulté est renvoyé en classe après avoir, pour toute sanction, écouté un sermon ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils voient qu'ils passent dans la classe supérieure sans avoir jamais travaillé et en ayant foutu le bordel ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils réussissent des examens bidonnés ?

Quelles « valeurs » apprennent donc nos élèves quand ils voient que c'est l'élève persécuté qui doit changer d'établissement et non ses bourreaux ?

ETC.

Tout à fait pertinent. D'un autre côté, je ne suis pas totalement convaincu que ce soient les sénateurs qui seraient responsables de,  ou encouragent, l'incurie et l'inconséquence de l'institution dans tous les domainrs que vous citez. Il y a une idéologie derrière ce renoncement à l'exigence scolaire, ou à la sanction des bourreaux, et celle-ci est souvent portée haut pas des CDE dont je ne douterais pas qu'ims soient très teintés idéologiquement.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Madame Mado le Jeu 9 Juil 2015 - 8:29

@Ronin a écrit:C'est pas ce ramassis d'éléphants qui nous coûtent 300 millions d'euros par an pour rien et qui vient nous faire la leçon ? le grand aurait vraiment dû supprimer ce machin.
+1

Madame Mado
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par egomet le Ven 10 Juil 2015 - 9:42

@Ashtrak a écrit:Il me semble au contraire que l'école est l'un des derniers endroits où l'on parle encore des valeurs républicaines. Partout ailleurs, il me semble qu'elles sont oubliées - en commençant par nos assemblées représentatives, qui rechignent tellement à lever les immunités parlementaires des élus poursuivis en justice.

Nos sénateurs devraient d'abord se demander à quoi ils servent réellement dans ce combat. Non ?

Le seul où l'on en parle, je ne sais pas. Mais j'ai l'impression effectivement que ça tourne à l'obsession.
Les professeurs font preuve d'une grande abnégation, à soutenir contre vents et marées une République qui se discrédite de jour en jour.
Franchement, ça fait des années que la classe politique ne nous donne plus aucune raison d'être fier d'appartenir à la France.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par egomet le Ven 10 Juil 2015 - 9:56

@the educator a écrit:
Que l'effort soit une valeur républicaine, je pense qu'il suffit d'avoir lu Alain pour en être convaincu.

Ou pas du tout en fait...

Ça mériterait quelques explications, effectivement.

Cela dit, je ne comprends pas bien de quoi on parle.
Si on entend par là que ce sont des caractéristiques distinctives de la République, j'ai un peu de mal. Monopole du coeur, tout ça...
Si on entend par valeurs républicaines des valeurs indispensables au bon fonctionnement de la République, je crois que c'est une évidence. L'effort est une valeur républicaine. Mais elle n'est pas une exclusivité de la République.
Si on entend par là une valeur que la République revendique, ce n'est manifestement pas la plus puissante.
Si on entend par là une valeur effectivement encouragée par le régime et son fonctionnement ordinaire, c'est délicat. Il y a eu des époques où les lois allaient dans le sens du mérite et de l'initiative, où la République savait récompenser. Mais on en est loin aujourd'hui. Pire, il y a probablement une tendance de fond à aller dans l'autre sens. La démagogie est une des failles majeures du régime. Le système électoral incite fortement à promettre aux citoyens de profiter de prestations gratuites et à lui faire croire qu'il pourra faire payer les autres. Qu'il est détenteur de droits absolus, sans nécessité de contrepartie.
J'aurais tendance à penser que, du point de vue de l'effort, la République commence plutôt bien, mais vieillit mal.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par egomet le Ven 10 Juil 2015 - 10:24

article a écrit:Ils prônent par exemple la mise en place d’une "tenue d'établissement" décidée par le chef d'établissement. Par exemple un jean bleu et un t-shirt blanc pour tout le monde. Ils souhaitent aussi interdire les signes ostensibles religieux pour les accompagnateurs lors des sorties scolaires. Ils ne pourraient donc plus porter de signes religieux comme un voile ou une kippa par exemple quand ils encadrent des élèves.

Vraiment minable.
On veut réintroduire les "valeurs" et on adopte des demi-mesures. Ont-ils honte de remettre l'uniforme au goût du jour? Dans ce cas, il ne faut pas le faire du tout.
Un jean, mais à quoi pense-t-on?
Si on veut une tenue d'établissement, il faut une tenue dont on puisse être fier. C'est un minimum.

Ça donne l'impression que les sénateurs eux-mêmes ne croient pas à la République.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par AsarteLilith le Ven 10 Juil 2015 - 10:27


_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par Carnyx le Ven 10 Juil 2015 - 10:27

Ils fourniront le bonnet péruvien en tissu équitable en quinoa mâché garanti sans composant animal ?

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par egomet le Ven 10 Juil 2015 - 10:36

@Carnyx a écrit:Ils fourniront le bonnet péruvien en tissu équitable en quinoa mâché garanti sans composant animal ?

Oui, mais de fabrication française. petitdrapeau

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les sénateurs pointent du doigt les pertes de valeurs républicaines à l'école

Message par egomet le Ven 10 Juil 2015 - 10:46

Les propositions sont là:
http://www.senat.fr/rap/r14-590-1/r14-590-10.html

Franchement, il y en a que je trouve flippantes.

"Sacralisation de l'école avec interdiction du port de signes ou de tenues ostensibles d'appartenance religieuse, politique ou philosophique pour les accompagnatrices et accompagnateurs de sorties scolaires"

Sacraliser? Doit-on comprendre la République comme une déesse? Je suis sûr que la formule va apaiser la France...

"Rappel en début de semaine par le chef d'établissement ou l'enseignant des valeurs citoyennes autour de sujets d'actualité"

Je la sens mal celle-là...

"Création dans chaque département d'un établissement spécialisé d'accueil pour les élèves les plus perturbateurs"

Ouch! Ce sont les classes préparatoires aux grandes prisons? C'est ça?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum