Besoin de soutien après une affectation injuste

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Aeros le Jeu 9 Juil 2015 - 6:09

Bonjour !

Encore un qui se plaint allez vous dire...
Je vous laisse découvrir ma situation :

- Mon épouse salariée, en CDI (oui, il y en a encore) Moi, j'ai quitté le mien pour être frais et dispo pour la rentrée.
- 3 jeunes enfants (les miens).
- Classement des admis dans le top 10 (CAPLP externe).
- Pièces justificatives envoyées dans les temps.
- Affecté (en extension dans une autre académie) à 400km de ma résidence principale (et dont je suis propriétaire).
- ok, pas de soucis, c'est la vie, je me suis inscrit à un concours national, et il fallait bien s'y attendre...

- Mais, je suis tellement curieux, que je n'ai pas hésité une seule seconde à contacter un syndicat afin de savoir (dans le doute le plus basique...) si il n'y avait pas eu d'erreur dans le calcul des points du barème, atoutazar.
- Réponse du syndicat : ah oui, on dirait que vous ne bénéficiez que des points de décile...  et rien n'apparait pour les bonifications...  affraid
- ok très bien, et maintenant, on fait quoi ?
- Réponse du syndicat : Faites une demande de révision d'affectation rapidement !
- C'est ce que j'ai rapidement fait ! bien entendu, à ce jour, rien, pas nouvelles... Suspect

Tout en ayant pris connaissance que des candidats admis au concours restent dans l’académie avec beaucoup moins de points que moi (si je compte mes bonifications que je n'ai pas eu) ! Et c'est cela qui me dérange le plus finalement, c'est que je vais certainement galérer l'année prochaine à cause d'une erreur de calcul dont je ne suis pour rien.
Prendre la place d'une autre personne peut être parfois positif ! mais dans mon cas, pas sûr... No

Donc étant stagiaire la première année, et en sachant qu'en cour de l'année 2015 2016, je vais devoir formuler obligatoirement les vœux INTER et INTRA, je ne suis donc pas certain de rester sur l’académie. Du coup je n'envisage absolument pas de déménager toute la famille. Ce qui mène à subir dès la rentrée, des frais de déplacement, et des frais de logement secondaire pour la semaine (environ 800 euros par mois) à 400km de mon domicile. Je n'en ai pas les moyens... scratch

Y a t-il un espoir que tout cela s'arrange ? Par quels moyens ?
Au pire, si je reste sur cette académie, existe t-il des aides pour les frais d’hébergement et de transports (hors prime de 1000 euros l'année) ?

Vous savez tout maintenant... humhum
avatar
Aeros
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Suite erreur

Message par yves76 le Jeu 9 Juil 2015 - 6:55

Adhère à un syndicat. Je te conseille le Snalc pour ton cas.

Si tu dois faire ton stage loin, prend un meublé ou une chambre d'étudiant.
Si tu fatigues, fais-toi arrêter. Prends la MGEN, et tu n'auras pas de retenue.

Pour ton stage, tu ne dois pas avoir 18 heures à faire. Dans mon époque, j'ai dû les faire avec les formations en plus. J'y suis arrivé, c'était loin alors pourquoi pas-toi.
L'année suivante, j'ai pu revenir chez moi grâce au conseil de mon syndicat.

Mets-toi au frais réels et déduis de tes impôts tes kilomètres ou frais de double établissement. Tu seras non imposable grâce à cela.

Sais-tu que ton adhésion syndicale, après remboursement du crédit d'impôt de 66% sera quasi gratuite. J'ai suivi le même parcours visiblement, mais depuis plus longtemps. Une vraie galère, mais je ne la regrette pas. Grâce à cela, j'ai appris beaucoup plus vite et plus de choses que mes collègues ayant trente ans de métiers.
J'enseigne en BTS au lycée, et je fais des vacations à la fac; cela me rembourse mes frais de la première année.

Si tu es propriétaire, et si ta femme est en CDI, achète toi le meublé que tu occuperas car les taux sont très bas (2,2% à la CASDEN-BRED), et avec ton statut pas de problème.
Si la ville est une ville étudiante, ce ne sera pas un mauvais placement.

Te plains jamais à l'extérieur. Tout est beau, tout va bien. Tu es entré au pays de Candie, en attendant ta titularisation.

Après, si on veux de nouveau te faire prendre des vessies pour des lanternes, tu te défendras, et grâce à cette injustice initiale on sera obligé de t'écouter.

Courage, pense à ton épouse, à tes trois enfants, et assume une pèriode qui sera difficile mais que tu auras su affronter de manière profitable, y compris financièrement. De temps en temps un petit congé de maladie chez toi, si tu as le blues de ta famille. Les élèves s'en remettront et l'inspecteur aussi.
Cordialement

yves76
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Fires of Pompeii le Jeu 9 Juil 2015 - 6:58

Je suis sincèrement désolée de ta situation...

déjà il faut être sûr que tu vas effectivement aller dans cette académie: peut être que la commission d'affectation t'a mis ailleurs finalement.

Concernant les aides je sais que tu peux déclarer les frais de ton deuxième logement aux impôts puisque c'est une nécessité professionnelle il me semble. D'autres confirmeront.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par sand le Jeu 9 Juil 2015 - 7:09

Bon courage, un an ça passe vite !
avatar
sand
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Oudemia le Jeu 9 Juil 2015 - 7:14

@sand a écrit:Bon courage, un an ça passe vite !
Pas toujours !
Une date est-elle donnée pour la commission de cette révision d'affectation ? Etes-vous suivi de près par un syndicat ?
Vu de loin je dirais que cela peut encore s'arranger, mais...
avatar
Oudemia
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Aeros le Jeu 9 Juil 2015 - 7:22

@Oudemia a écrit:
@sand a écrit:Bon courage, un an ça passe vite !
Pas toujours !
Une date est-elle donnée pour la commission de cette révision d'affectation ? Etes-vous suivi de près par un syndicat ?
Vu de loin je dirais que cela peut encore s'arranger, mais...

Malheureusement, je n'ai aucun retour, ni du ministère ni du syndicat, depuis la demande effectuée vendredi dernier auprès de DGRHB22... c'est terrible cette attente, car je n'arrive pas à me projeter clairement humhum

avatar
Aeros
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Daphné le Jeu 9 Juil 2015 - 7:41

Il faut se syndiquer en amont des commissions : cela permet au syndicat qui suit le dossier de connaître le candidat, de connaître son barème, ses desiderata et d'intervenir en séance pour faire rectifier toute erreur. Oui il arrive qu'il y ait des erreurs, on ne gère pas des milliers de personnels comme ça ! Mais les syndicats sont là pour ça, pour veiller à la transparence et faire respecter les droits de chacun.
C'est toujours plus difficile d'intervenir après, quand tout est bouclé et que les postes ont été attribués.
Bonne chance.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par LisaZenide le Jeu 9 Juil 2015 - 8:18

... encore faudrait-il qu'il y ait des commissions et que les syndicats aient une séance au cours de laquelle défendre les dossiers...
Ce n'est plus le cas pour les stagiaires depuis plusieurs années, ce qui, forcément, complique la donne.
avatar
LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Daphné le Jeu 9 Juil 2015 - 8:48

Je parle de manière générale : oui j'ai déjà vu des erreurs de notation de collègues, des erreurs de barème pour la HCL, un dossier de priorité médicale zappé, des erreurs de barème pour les mutations : si on a la fiche syndicale du collègue concerné on peut intervenir en amont auprès du rectorat et faire corriger, après c'est plus aléatoire.
Alors oui je préfère informer avant la CAPA ou le GT, c'est rectifié tout de suite et bien plus facile que le faire a posteriori, même si là aussi on peut faire rectifier des erreurs.


Dernière édition par Daphné le Jeu 9 Juil 2015 - 8:59, édité 1 fois
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par WabiSabi le Jeu 9 Juil 2015 - 8:58

@Daphné a écrit:Je parle de manière générale : oui j'ai déjà vu des erreurs de notation de collègues, des erreurs de barème pour la HCL, des erreurs de barème pour les mutations : si on a la fiche syndicale du collègue concerné on peut intervenir en amont auprès du rectorat et faire corriger, après c'est plus aléatoire.
Alors oui je préfère informer avant la CAPA ou le GT, c'est rectifié tout de suite et bien plus facile que le faire a posteriori, même si là aussi on peut faire rectifier des erreurs.

Aeros je compatis pleinement! Mais oui, 10 mois de cours ça passera sans doute plus vite que tu ne penses (je dis ça mais j'attends aujourd'hui mon affectation académique et je flippe comme tout le monde).
Daphné, ce n'est pas la première fois que je lis ce conseil de se syndiquer avant même d'être stagiaire mais comment feraient les candidats libres comme moi? Même si j'ai pris conseil par mail auprès du syndicat auquel je compte adhérer dans l'année (le Snalc pour ne pas le nommer), je n'ai pas encore croisé un seul syndicaliste de l'EN dans mon parcours jusqu'à maintenant (petit conseil : installez un bureau d'accueil dans les centres accueillant les concours écrits ^^). De plus, c'est bien beau de se syndiquer avant la saisie des voeux sur Sial mais on effectue celle-ci alors que l'on est pas encore lauréat, alors payer une adhésion alors que l'on est pas sûr de décrocher le poste, ni même qu'il y aura une antenne dudit syndicat dans son établissement futur...
Et pourtant je sais que dès septembre je cotiserai, mais avant c'est parfois compliqué!

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T2 ('17-'18) : TZR 2 collèges REP/REP+, 5e/4e/3e
T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
avatar
WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Daphné le Jeu 9 Juil 2015 - 9:04

@WabiSabi a écrit:
@Daphné a écrit:Je parle de manière générale : oui j'ai déjà vu des erreurs de notation de collègues, des erreurs de barème pour la HCL, des erreurs de barème pour les mutations : si on a la fiche syndicale du collègue concerné on peut intervenir en amont auprès du rectorat et faire corriger, après c'est plus aléatoire.
Alors oui je préfère informer avant la CAPA ou le GT, c'est rectifié tout de suite et bien plus facile que le faire a posteriori, même si là aussi on peut faire rectifier des erreurs.

Aeros je compatis pleinement! Mais oui, 10 mois de cours ça passera sans doute plus vite que tu ne penses (je dis ça mais j'attends aujourd'hui mon affectation académique et je flippe comme tout le monde).
Daphné, ce n'est pas la première fois que je lis ce conseil de se syndiquer avant même d'être stagiaire mais comment feraient les candidats libres comme moi? Même si j'ai pris conseil par mail auprès du syndicat auquel je compte adhérer dans l'année (le Snalc pour ne pas le nommer), je n'ai pas encore croisé un seul syndicaliste de l'EN dans mon parcours jusqu'à maintenant (petit conseil : installez un bureau d'accueil dans les centres accueillant les concours écrits ^^). De plus, c'est bien beau de se syndiquer avant la saisie des voeux sur Sial mais on effectue celle-ci alors que l'on est pas encore lauréat, alors payer une adhésion alors que l'on est pas sûr de décrocher le poste, ni même qu'il y aura une antenne dudit syndicat dans son établissement futur...
Et pourtant je sais que dès septembre je cotiserai, mais avant c'est parfois compliqué!
On peut contacter son syndicat par téléphone, tous les jours, par le net, on est tous connectés maintenant.
On peut adhérer directement par voie électronique par le site national, en se renseignant, en demandant des renseignements, je reçois des coups de fil toute l'année, y compris pendant les vacances, avec des pics en période de mutations / promotions bien entendu  Wink
Quant à adhérer avant, je comprends que ce ne soit pas évident mais on renseigne quand même.
Quel besoin d'avoir une antenne du syndicat dans son futur établissement, on a le téléphone et le net quand même pour avoir des renseignements, et ce n'est pas forcément un collègue de l'établissement qui est compétent pour te renseigner sur des points aussi précis que les promos ou les mutations, ce sont les élus des personnels qui peuvent le faire et leurs coordonnées nationales et académiques figurent sur le site.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Aeros le Jeu 9 Juil 2015 - 9:43

@Daphné a écrit:Il faut se syndiquer en amont des commissions : cela permet au syndicat qui suit le dossier de connaître le candidat, de connaître son barème, ses desiderata et d'intervenir en séance pour faire rectifier toute erreur. Oui il arrive qu'il y ait des erreurs, on ne gère pas des milliers de personnels comme ça ! Mais les syndicats sont là pour ça, pour veiller à la transparence et faire respecter les droits de chacun.
C'est toujours plus difficile d'intervenir après, quand tout est bouclé et que les postes ont été attribués.
Bonne chance.

J'avais pourtant complété une fiche de suivi auprès d'un syndicat bien avant les résultats. Bien sûr, les erreurs existent bien, comme partout.

Et puis le réflexe syndicat n'est pas encore développé chez moi... je sors d'une carrière d'une quinzaine d'années dans l’ingénierie du BTP, et n'ai jamais eu à faire à une telle machinerie :shock: .
avatar
Aeros
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Whypee le Jeu 9 Juil 2015 - 9:53

@Aeros a écrit:...
Et puis le réflexe syndicat n'est pas encore développé chez moi... je sors d'une carrière d'une quinzaine d'années dans l’ingénierie du BTP, et n'ai jamais eu à faire à une telle machinerie  :shock: .
Ce n'est que le début... J'ai un ancien qui m'avait expliqué qu'il y avait deux sortes de fonctionnaires : les chanceux qui passent à travers tout et les malchanceux qui subissent toutes les aberrations de l'administration. Je vois que tu as choisi ton camp Wink

Perso il m'a fallu 1 mois pour que notre administration retrouve mes années d'auxiliariat et 3 ans pour mon année de formation. Par contre mon année de service militaire j'attends toujours...

Bon courage en tout cas.
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par WabiSabi le Jeu 9 Juil 2015 - 10:36

@Daphné a écrit:
@WabiSabi a écrit:
@Daphné a écrit:Je parle de manière générale : oui j'ai déjà vu des erreurs de notation de collègues, des erreurs de barème pour la HCL, des erreurs de barème pour les mutations : si on a la fiche syndicale du collègue concerné on peut intervenir en amont auprès du rectorat et faire corriger, après c'est plus aléatoire.
Alors oui je préfère informer avant la CAPA ou le GT, c'est rectifié tout de suite et bien plus facile que le faire a posteriori, même si là aussi on peut faire rectifier des erreurs.

Aeros je compatis pleinement! Mais oui, 10 mois de cours ça passera sans doute plus vite que tu ne penses (je dis ça mais j'attends aujourd'hui mon affectation académique et je flippe comme tout le monde).
Daphné, ce n'est pas la première fois que je lis ce conseil de se syndiquer avant même d'être stagiaire mais comment feraient les candidats libres comme moi? Même si j'ai pris conseil par mail auprès du syndicat auquel je compte adhérer dans l'année (le Snalc pour ne pas le nommer), je n'ai pas encore croisé un seul syndicaliste de l'EN dans mon parcours jusqu'à maintenant (petit conseil : installez un bureau d'accueil dans les centres accueillant les concours écrits ^^). De plus, c'est bien beau de se syndiquer avant la saisie des voeux sur Sial mais on effectue celle-ci alors que l'on est pas encore lauréat, alors payer une adhésion alors que l'on est pas sûr de décrocher le poste, ni même qu'il y aura une antenne dudit syndicat dans son établissement futur...
Et pourtant je sais que dès septembre je cotiserai, mais avant c'est parfois compliqué!
On peut contacter son syndicat par téléphone, tous les jours, par le net, on est tous connectés maintenant.
On peut adhérer directement par voie électronique par le site national, en se renseignant, en demandant des renseignements, je reçois des coups de fil toute l'année, y compris pendant les vacances, avec des pics en période de mutations / promotions bien entendu  Wink
Quant à adhérer avant, je comprends que ce ne soit pas évident mais on renseigne quand même.
Quel besoin d'avoir une antenne du syndicat dans son futur établissement, on a le téléphone et le net quand même pour avoir des renseignements, et ce n'est pas forcément un collègue de l'établissement qui est compétent pour te renseigner sur des points aussi précis que les promos ou les mutations, ce sont les élus des personnels qui peuvent le faire et leurs coordonnées nationales et académiques figurent sur le site.

Daphné, merci du conseil. Il est vrai que je n'avais pas osé téléphoner, pensant que l'accueil téléphonique serait réservé aux seuls syndiqués. Mais j'ai pris contact par mail, et j'ai toujours eu une réponse rapide, efficace et sympathique! Après, pour l'adhésion, je préfère quand même remettre mon argent à quelqu'un que j'ai en face de moi, un contact direct et humain. Je suis sans doute un peu "tradi" mais je ne vois pas ce genre de geste comme une commande Amazon! Smile

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T2 ('17-'18) : TZR 2 collèges REP/REP+, 5e/4e/3e
T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
avatar
WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par AsarteLilith le Jeu 9 Juil 2015 - 10:41

Courage à tous ! fleurs2 fleurs trefle

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
AsarteLilith
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par olive-in-oil le Jeu 9 Juil 2015 - 10:42

J'ai même le cas d'une proche connaissance qui a démissionné suite à une erreur d'affectation la plongeant pour son stage dans de grosses difficultés financières (et personnelles). Pas de révision possible dans son cas alors que même les IPR et les directeurs d'ESPE étaient d'accord et qu'un berceau de stage avait été trouvé suite à une démission (déjà une !)
Heureusement, elle vient d'avoir de nouveau son capes et j'espère que son affectation (en cours) ne sera pas désastreuse (encore).
avatar
olive-in-oil
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Une passante le Jeu 9 Juil 2015 - 10:49

@Aeros a écrit:
@Daphné a écrit:Il faut se syndiquer en amont des commissions : cela permet au syndicat qui suit le dossier de connaître le candidat, de connaître son barème, ses desiderata et d'intervenir en séance pour faire rectifier toute erreur. Oui il arrive qu'il y ait des erreurs, on ne gère pas des milliers de personnels comme ça ! Mais les syndicats sont là pour ça, pour veiller à la transparence et faire respecter les droits de chacun.
C'est toujours plus difficile d'intervenir après, quand tout est bouclé et que les postes ont été attribués.
Bonne chance.

J'avais pourtant complété une fiche de suivi auprès d'un syndicat bien avant les résultats. Bien sûr, les erreurs existent bien, comme partout.

Et puis le réflexe syndicat n'est pas encore développé chez moi... je sors d'une carrière d'une quinzaine d'années dans l’ingénierie du BTP, et n'ai jamais eu à faire à une telle machinerie  :shock: .

Tu as recontacté ce syndicat ? parce que normalement, si tu as correctement rempli ta fiche de suivi, il aurait dû s'apercevoir de l'erreur au moment des commissions !!!!
Je compatis....
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par ainah le Jeu 9 Juil 2015 - 10:53

Je te souhaite bon courage, en espérant que ta situation s'arrange.
Ayant moi même 3 enfants et un mari qui ne peux pas bouger (militaire, on aime le service de l'état chez moi Laughing ), c'est le genre de chose qui me fait peur. Se retrouver affecté loin à cause d'une erreur, je l'aurais mauvaise...
J'espère sincèrement que tu vas pouvoir être ré affecté.
Et pour ceux qui disent que ça passe vite... Sans vouloir paraitre pessimiste, le célibat géographique avec des enfants, j'ai déjà fait, et non, ça ne passe pas vite (pour les deux parents, celui qui se languit de ses mômes et celui qui gère le quotidien seul en plus de son travail et du manque de son conjoint)
avatar
ainah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par pirandella le Jeu 9 Juil 2015 - 11:22

Bon courage ! J'espère vraiment que ton affectation pourra être révisée, d'autant que tu as fourni tous les documents y compris la fiche de suivi pour le syndicat ! N'hésite pas à les rappeler, autant que tu peux et tiens nous au courant !

pirandella
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Aeros le Jeu 9 Juil 2015 - 12:21

Merci pour vos messages !!! Very Happy fleurs

Jj'ai donc contacté le syndicat ce matin, et je devrai avoir une réponse demain ! d’après mon interlocutrice, il y a de fortes chances que mon cas est issue positive, cependant, rien n'est certain...

Donc comme on dit wait and see Rolling Eyes

Mais plus le temps passe, plus je me rends compte que cela sera invivable pour mon épouse de gérer, son boulot, les 3 enfants (et les activités qui vont avec, et ma dernière qui a 11 mois...), seule  :gratte:
avatar
Aeros
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par ben2510 le Jeu 9 Juil 2015 - 15:27

Bonjour,
quelques pistes dans le cas où tu ne réussirais pas à revenir dès la rentrée dans la bonne académie :
* peux-tu, en restant dans l'académie éloignée, avoir un autre poste, plus près de chez toi ?
* le LP où tu es affecté a-t-il un internat ? Parfois il y a des chambres (pas chères) pour les surveillants ou les assistants de langue, voire des logements de fonction.
* Si ceci n'est pas possible dans le LP, il y a peut-être moyen dans d'autres établissements de la même ville.
* Surtout, essaie d'avoir un emploi du temps sur trois jours, du genre mardi-mercredi-jeudi ...

As-tu contacté le lycée où tu as été affecté ? Expose (gentiment et sans te plaindre, ils n'y sont pour rien) ta situation et tes demandes (logement, emploi du temps adapté) ; la plupart des équipes de direction savent qu'un bon prof est d'abord un prof heureux Very Happy

Bien sûr, les démarches que je te suggère sont à mener en parallèle des demandes de révision d'affectation !

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
ben2510
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par ainah le Jeu 9 Juil 2015 - 15:33

@Aeros a écrit:Merci pour vos messages !!! Very Happy fleurs

Jj'ai donc contacté le syndicat ce matin, et je devrai avoir une réponse demain ! d’après mon interlocutrice, il y a de fortes chances que mon cas est issue positive, cependant, rien n'est certain...

Donc comme on dit wait and see Rolling Eyes

Mais plus le temps passe, plus je me rends compte que cela sera invivable pour mon épouse de gérer, son boulot, les 3 enfants (et les activités qui vont avec, et ma dernière qui a 11 mois...), seule  :gratte:

Alors, je te dirais que ça se fait... (Sinon je me pends de suite, mon mari devant partir plusieurs mois en Afrique dans l'année à venir, et ma petite dernière n'a qu'un mois et demi cafe )
Ca se fait, mais c'est vraiment dur, et il faut faire attention, une petite rancoeur peut vite s'installer...
avatar
ainah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Rabelais le Jeu 9 Juil 2015 - 18:00

@ainah a écrit:
@Aeros a écrit:Merci pour vos messages !!! Very Happy fleurs

Jj'ai donc contacté le syndicat ce matin, et je devrai avoir une réponse demain ! d’après mon interlocutrice, il y a de fortes chances que mon cas est issue positive, cependant, rien n'est certain...

Donc comme on dit wait and see Rolling Eyes

Mais plus le temps passe, plus je me rends compte que cela sera invivable pour mon épouse de gérer, son boulot, les 3 enfants (et les activités qui vont avec, et ma dernière qui a 11 mois...), seule  :gratte:

Alors, je te dirais que ça se fait... (Sinon je me pends de suite, mon mari devant partir plusieurs mois en Afrique dans l'année à venir, et ma petite dernière n'a qu'un mois et demi cafe )
Ca se fait, mais c'est vraiment dur, et il faut faire attention, une petite rancoeur peut vite s'installer...

Ca se fait, je confirme aussi..je viens de passer l'année de stage seule avec les trois petits...rock en roll...mais possible. fleurs elle va s'en sortir,ne t'inquiète pas.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Eloah le Jeu 9 Juil 2015 - 22:33

Si tu n'obtiens pas de révision d’affectation et que tu dois partir loin, demande le plus tôt possible si un logement est vacant dans ton établissement de stage, il y en a souvent et c'est très peu cher.
Bon courage !
avatar
Eloah
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de soutien après une affectation injuste

Message par Yazilikaya le Ven 10 Juil 2015 - 6:54

@Aeros a écrit:Merci pour vos messages !!! Very Happy fleurs

Jj'ai donc contacté le syndicat ce matin, et je devrai avoir une réponse demain ! d’après mon interlocutrice, il y a de fortes chances que mon cas est issue positive, cependant, rien n'est certain...

Donc comme on dit wait and see Rolling Eyes

Mais plus le temps passe, plus je me rends compte que cela sera invivable pour mon épouse de gérer, son boulot, les 3 enfants (et les activités qui vont avec, et ma dernière qui a 11 mois...), seule  :gratte:

Pour ton épouse, si, ce serait faisable.
Mais pour le principe, bats-toi encore. Vous n'avez pas à subir une erreur administrative.
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum