Progression [EMC] lycée

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par palomita le Mer 2 Sep 2015 - 17:09

J'ai le grand plaisir d'avoir l'EMC à mon emploi du temps pour une classe de seconde que je n'ai pas dans ma matière . Je vais donc suivre ce fil avec intérêt .
Avez-vous déjà eu votre premier cours ? Comment organisez-vous vos séances ?

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Carnyx le Mer 2 Sep 2015 - 18:40

@palomita a écrit:J'ai le grand plaisir d'avoir l'EMC à mon emploi du temps pour une classe de seconde que je n'ai pas dans ma matière . Je vais donc suivre ce fil avec intérêt .
Avez-vous déjà eu votre premier cours ? Comment organisez-vous vos séances ?
Je réutiliserais la DDHC pour commencer.
Il faut faire du recyclage.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par palomita le Mer 2 Sep 2015 - 19:30

S'agit-il de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen ? Je vais voir ce que je peux trouver pour me rafraîchir la mémoire . J'avoue ne pas trop savoir comment présenter cette matière aux élèves ( je suis prof de langue) ,ni comment organiser les choses car je pars vraiment de zéro, ayant été avertie fin août que j'allais avoir l'EMC.
J'ai cru comprendre qu'il fallait faire débattre les élèves ou leur faire faire des exposés.
Je pensais d'abord les faire travailler sur des documents de manière à dégager quelques thèmes qu'ils pourraient travailler . On nous a précisé aussi qu'il fallait évaluer les élèves , mais ne pas leur mettre de note chiffrée . Je ne sais pas trop quel timing je dois adopter .
Et vous, comment allez-vous procéder? Vos conseils à tous seront les bienvenus ( je précise que n'ai jamais enseigné l'ECJS non plus) . Merci d'avance.

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Carnyx le Mer 2 Sep 2015 - 20:52

Palomita, tu as aussi la BDD d'histoire-géo.
Je te passe un exo sur la Déclaration avec correction de quoi tenir 2 heures ou + Very Happy , ci-dessous :
exo ddhc:
Déclaration des Droits de l’Homme
et du Citoyen (26 août 1789)

(Préambule…)
ART. 1er - Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.
ART. 2 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme ; ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.
ART. 3 - Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation, nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.
ART. 4 - La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.
ART. 6 - La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leurs capacités, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.
ART. 7 - Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi, doit obéir à l’instant ; il se rend coupable par la résistance.
ART. 8 - La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une loi établie et promulguée antérieurement au délit et légalement appliquée.
ART. 9 - Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.
ART. 10 - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.
ART. 11 - La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la loi.


Étude de la déclaration.
Consigne : lire les articles retenus et mettre en couleur :
– loi, légalement.
– liberté, librement, libre.
– égal, égaux.
– association politique.



Répondre aux questions suivantes :
– article VI
1. Qui fait la loi ?

2. S’applique-t-elle de la même manière à tous ? Souligner un extrait de phrase pour justifier la réponse.

3. À quel terme pourrait s’opposer volonté générale ?

– article VII
4. Quel est le devoir du citoyen face à la Loi ?

– article II
5. Quels sont les droits de l’Homme cités dans cet article ? Comment sont-ils qualifiés ?

6. Quel est le but de toute association politique ?

– article III  
7. Proposer un équivalent au terme souveraineté.

8. Qui constitue la Nation ?

9. Que veut dire émaner ?

10. Quel terme le mot « en » remplace-t-il ?

11. Réécrire l’article le plus simplement possible.

12. Quelles formes de gouvernement cet article condamne-t-il ?

– articles où apparaissent les mots : liberté, libre, librement.
13. Quelle définition de la liberté la déclaration propose-t-elle ?

14. Quelles formes de liberté, plus précises, le texte définit-il ?

– articles VII - VIII - IX
15. À quel droit énoncé dans l’article II, ces trois articles correspondent-ils ?

– articles où apparaissent : égaux, également.
16. Citer les formes d’égalité présentes dans le texte.

– À travers la Déclaration.
17. Indiquer un droit de l’Homme et un droit du Citoyen.

– article VI
18. Souligner la phrase qui précise le rôle de la Loi.
– article VI


CORRECTION
1. Qui fait la loi ?
Les citoyens ou leurs représentants.
2. S’applique-t-elle de la même manière à tous ? Souligner un extrait de phrase pour justifier la réponse.
Elle doit être la même pour tous.
3. À quel terme pourrait s’opposer volonté générale ?
Volonté d’un seul, d’un groupe.
– article VII
4. Quel est le devoir du citoyen face à la Loi ?
Obéir à l’instant.
– article II
5. Quels sont les droits de l’Homme cités dans cet article ? Comment sont-ils qualifiés ?
La liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.
Naturels : par la naissance, imprescriptibles.
6. Quel est le but de toute association politique ?
La conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme.
– article III  
7. Proposer un équivalent au terme souveraineté.
Pouvoir, autorité.
8. Qui constitue la Nation ?
Les citoyens. Nation vient du verbe naître.
9. Que veut dire émaner ?
Provenir.
10. Quel terme le mot « en » remplace-t-il ?
Nation.
11. Réécrire l’article le plus simplement possible.
L’autorité provient de la Nation. Personne n’exerce de pouvoir sans sa per-mission.
12. Quelles formes de gouvernement cet article condamne-t-il ?
La monarchie absolue, la dictature.
– articles où apparaissent les mots : liberté, libre, librement.
13. Quelle définition de la liberté la déclaration propose-t-elle ?
La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.
14. Quelles formes de liberté, plus précises, le texte définit-il ?
Liberté de pensées et des opinions, de religion, imprimer librement.
– articles VII - VIII - IX
15. À quel droit énoncé dans l’article II, ces trois articles correspondent-ils ?
La sûreté.
– articles où apparaissent : égalité, égaux, également.
16. Citer les formes d’égalité présentes dans le texte.
Égalité devant les emplois publics, égalité en droits.
– À travers la Déclaration.
17. Indiquer un droit de l’Homme et un droit du Citoyen.
Liberté, égalité, sûreté/Résistance à l’oppression, faire la loi
– article VI
18. Souligner la phrase qui précise le rôle de la Loi.
Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Kalypso le Mer 2 Sep 2015 - 22:21

bon les amis, je fais comment quand je n'ai pas de réelle possibilité de salle info ? donc pas d'exposés quoi ?

vous avez une idée pour une séance sur l'état de droit ? je sèche totalement, c'est pour vendredi matin !!!

Kalypso
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par palomita le Mer 2 Sep 2015 - 22:50

Merci beaucoup, Carnyx Very Happy
Pour la BDD histoire, je ne remplis pas les conditions pour pouvoir y accéder .

kalypso, je n'ai pas de salle info disponible non plus ; c'est pourquoi je vais devoir faire travailler les élèves en groupe sur des documents que je leur distribuerai . Puis, s'ils doivent faire des exposés , ils feront les recherches chez eux ( pas le choix) et utiliseront le vidéoprojecteur de la salle .
Pour le contenu des séances, je pense qu'on doit être plusieurs dans le même cas .
Je trouve aberrant qu'on nous lance comme ça dans l'arène sans délai de préparation suffisant, sans ressources ni manuel et sans aucune formation . Evil or Very Mad

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Carnyx le Mer 2 Sep 2015 - 22:52

@Kalypso a écrit:bon les amis, je fais comment quand je n'ai pas de réelle possibilité de salle info ? donc pas d'exposés quoi ?

vous avez une idée pour une séance sur l'état de droit ? je sèche totalement, c'est pour vendredi matin !!!
L'état de droit ce serait plutôt après avoir vu les principes de la République, la DDHC, la citoyenneté.

État de droit:
L’État de droit

1. L’État de droit serait un idéal à atteindre ; pour y parvenir il y a des conditions à réaliser.
La place du droit est essentielle dans ce modèle théorique, c’est un instrument privilégié de
régulation de l’organisation politique, économique et sociale. Les sept composantes de cet État de droit
(l’égalité des sujets de droit devant la loi, le respect de la hiérarchie des normes,
le principe de légalité, la séparation des pouvoirs, l’indépendance de
la justice, l’existence d’un contrôle de constitutionnalité, l’existence de recours).

2. Le droit est un système ordonné et hiérarchisé : il est une pyramide de normes. Au sommet
se trouve ce que les juristes nomment le « bloc de constitutionalité », puis les traités et
accords internationaux (dont le droit de l’Union européenne), les lois (avec les lois
organiques, les lois ordinaires), les règlements (décrets, arrêtés puis circulaires).
On appelle « bloc de constitutionnalité » l’ensemble des principes et dispositions que les lois
doivent respecter et dont le Conseil constitutionnel est le garant. Il n’est pas limité à la seule
Constitution.

En France, le bloc de constitutionnalité comprend notamment :
- les articles de la Constitution de 1958,
- la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789,
- le préambule de la Constitution de 1946,
- la Charte de l’environnement de 2004.
Le bloc de constitutionnalité s’est constitué au fil de la jurisprudence du Conseil
constitutionnel, qui a précisé certaines expressions du préambule de la constitution du
27 octobre 1946 :
- « les principes politiques, économiques et sociaux particulièrement nécessaires à notre
temps » (droit à la santé, égalité hommes/femmes, droit d’asile, liberté syndicale, droit de
grève, droit à l’emploi...),
- les « principes fondamentaux reconnus par les lois de la République » (liberté d’association,
liberté d’enseignement et de conscience, indépendance des professeurs d’universités, respect
des droits de la défense...).
Cet ordonnancement s’impose aux autorités
Voir un exemple concret dans le domaine spécifique de l’éducation : loi, décret, arrêté.
Les élèves peuvent rechercher dans le texte de la Constitution, mais la notion d’État de droit
n’y figure pas.

À la différence d’autres pays, la Constitution de 1958 (même avec ses 24 révisions) n’emploie
pas l’expression d’État de droit.
En revanche, l’expression est reprise dans les textes internationaux. Par exemple, la charte des
droits fondamentaux de l’Union européenne du 7 décembre 2000 proclame dans son
préambule : « Consciente de son patrimoine spirituel et moral, l’Union se fonde sur les
valeurs indivisibles et universelles de dignité humaine, de liberté, d’égalité et de solidarité;
elle repose sur le principe de la démocratie et le principe de l’État de droit. »
Les constitutions de certains pays font référence à la notion d’État de droit. Par exemple, la
Pologne (article 2). Ou encore l’Espagne. Le préambule de la constitution espagnole précise :
« Consolider un État de droit qui assure le règne de la loi comme expression de la volonté
populaire ». Art. 1. : « L’Espagne constitue un État de droit, social et démocratique, qui
défend comme valeurs suprêmes de son ordre juridique la liberté, la justice, l’égalité et le
pluralisme politique. »

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Carnyx le Mer 2 Sep 2015 - 22:56

@palomita a écrit:Merci beaucoup, Carnyx Very Happy
Pour la BDD histoire, je ne remplis pas les conditions pour pouvoir y accéder .

kalypso, je n'ai pas de salle info disponible non plus  ; c'est pourquoi je vais devoir faire travailler les élèves en groupe sur des documents que je leur distribuerai . Puis, s'ils doivent faire des exposés , ils feront les recherches chez eux ( pas le choix) et utiliseront le vidéoprojecteur de la salle .
 Pour le contenu des séances, je pense qu'on doit être plusieurs dans le même cas .
Je trouve aberrant qu'on nous lance comme ça dans l'arène sans délai de préparation suffisant, sans ressources ni manuel  et sans aucune formation . Evil or Very Mad
Il faut faire avec les moyens du bord ! No
Pour les 1res séances, faire faire des exos. Puis ils chercheront chez eux ou au bahut pour exposés et dossiers.
Insister sur l'oral par exemple. Faire passer au tableau les élèves (ou un groupe) pour une réponse bien argumentée.
Noter les bonnes prestations (motivation, notes qui comptent dans la moyenne, bref essayer de les impliquer).

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par boris vassiliev le Mer 2 Sep 2015 - 23:07

Pour les 1ères séances en 2nde, je reste sur mon idée d'il y a quelques messages. Au moins je suis sûr que ce ne sera pas du temps perdu, et même plutôt gagné pour la fin de l'année sur la Révolution.

@boris vassiliev a écrit:Cherchant frénétiquement des idées pour l'EMC 2nde, puisque j'en récupère pour les deux 2ndes, et en classe dédoublée par dessus le marché, j'ai fini par tomber sur le blog d'un gentil collègue qui met ses projets en ligne : http://beaugency.over-blog.com/

Son idée de garder l'introduction du programme précédent d'ECJS centré sur la DDHC me semble pertinente, d'autant plus que cela permet de voir venir pour quelques séances. En effet, le tableau des "connaissances" pour les 2ndes parle non seulement de liberté, égalité, Etat de droit mais aussi des "institutions" (avant, c'était en 1ère, non ?), donc je verrais 5-6 séances sur cette partie introductive, qui a l'immense avantage de servir à quelque chose, c'est-à-dire gagner du temps sur la Révolution en fin d'année.

Introduction - Les valeurs et les principes de la République : la DDHC

1) Des Lumières à la Déclaration des Droits
a) travail sur des textes des Lumières remettant en cause l'absolutisme.
b) travail sur les déclarations des droits britannique et américaine,en les replaçant dans leur contexte.
c) travail sur la DDHC, éventuellement confrontée à celle de 1793.

2) Une organisation du pouvoir conforme à la DDHC ?
a) comparaison des schémas des (principales ?) constitutions depuis 1791 pour déterminer lesquelles sont plus ou moins démocratiques.
b) zoom sur la Ve République, sans doute avec le C'est pas sorcier qui va bien, celui qui décrit les institutions et le cheminement d'une loi.

En TL, j'ai à priori réglé le problème en présentant l'heure d'EMC comme une 2e heure en demi-groupe en plus de l'AP. Comme en plus j'ai l'heure d'AP juste après l'EMC, je peux faire venir le groupe 2 quand le groupe 1 vient en EMC et vice versa, pour avoir toute la classe entre deux cours en classe entière et éviter ainsi les décalages foireux.

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par User5899 le Mer 2 Sep 2015 - 23:09

Dites, en terminale, il y a une épreuve d'EMC ? Parce que la collègue d'éco récupère ce truc avec sa T ES et sa première réaction a été : "Chouette, une heure de plus pour le programme d'éco !" Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par boris vassiliev le Mer 2 Sep 2015 - 23:12

Non, inutile pour le bac, donc passé les premières émotions de la fin du mois d'août, l'ECJS ne résiste guère aux priorités, à moins de se farcir le machin avec une classe que l'on n'a dans aucune matière.

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par palomita le Mer 2 Sep 2015 - 23:13

Oui, on essaie de faire au mieux avec les moyens du bord, mais on se sent démuni quand on ne sait même pas soi même où chercher du contenu ; or, je pense que pour l'EMC, il faut de la matière et il faut qu'on maîtrise cette matière.
L'avantage d'être prof de LV, c'est qu'on peut en effet insister sur l'oral et je ne m'en priverai pas; pour ce qui est de mettre des notes comptant dans la moyenne, l'administration nous a bien précisé qu'il ne fallait pas de note chiffrée ( mais qu'il faut qu'on évalue les 4 compétences demandées) . De plus, on m'a attribué, en EMC, une classe de seconde que je n'ai pas en espagnol .
Je vais essayer tout de même de faire de mon mieux .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Carnyx le Mer 2 Sep 2015 - 23:14

@boris vassiliev a écrit:Non, inutile pour le bac, donc passé les premières émotions de la fin du mois d'août, l'ECJS ne résiste guère aux priorités, à moins de se farcir le machin avec une classe que l'on n'a dans aucune matière.
Et voilà, après les jeunes ne savent plus vivrensemble ! Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par philopoussin le Jeu 3 Sep 2015 - 15:15

@Aspasie a écrit:
C'est logique : les heures d'EMC sont prévues distinctes de celles de philo puisqu'il s'agit de deux matières différentes. La vraie question est : fais-tu les heures avec des classes que tu as en philo ou pas ?
Si tu fais l'EMC dans les classes que tu as en philo, la manipulation dont te parle Ruthven est la suivante :
*soit tu conserves les choses en l'état et tu fais donc de l'EMC en demi-groupe quand tu as de l'EMC à l'EDT, et de la philo en classe complète quand tu as de la philo à l'EDT.
*soit tu comptabilises combien d'heures d'EMC en classe complète cela te ferait à l'année, et tu fais de l'EMC en classe complète quand cela t'arrange dans ta progression ; le reste du temps, tu fais de la philo, y compris en groupe (en exploitant donc les possibilités du groupe). Dans ce cas, tu en informes tes élèves en leur disant que l'EMC sera groupée sur certaines heures ; et tu noteras cela sur le cahier de texte, tout simplement.

Avantage de la première possibilité : tu travailles sur des demi-groupes, tu te fais une progression annuelle, ce sont des heures moins lourdes qui viennent souvent un peu "délester" la charge liée aux cours de terminale. A quoi il faut ajouter que tu es raccord avec les textes officiels.
Avantage de la seconde possibilité : tu te laisses du temps pour prévoir ton travail d'EMC, tu fais quelque chose de compact, donc tu "gagnes du temps" par rapport au programme, ce qui, en S surtout, n'est jamais du luxe (Mais tu n'es pas dans les clous côté textes officiels, il faut le savoir pour pouvoir répondre à une éventuelle remarque ou question à ce sujet).

Pour ce qui est du contenu sens toi très libre : c'est justement l'intérêt de l'EMC que de proposer une approche variée. Tu peux aussi bien visionner un extrait de film que travailler sur des textes philosophiques relatifs à la question, ou faire faire des recherches aux élèves, ou monter un débat, ou des exposés... bref, c'est toi qui choisis et tu peux donc, surtout pour une première année, t'appuyer davantage sur ce que tu connais que partir dans des pistes encore nouvelles pour toi.
Sur la bioéthique par exemple, tu connais les réflexions sur les problèmes liés à la connaissance du vivant, tu peux t'intéresser au fonctionnement des comité d'éthique, tu peux travailler sur des nouvelles de science fiction... Sur la laïcité, tu peux commencer par l'analyse de la charte, tu peux partir sur des textes philosophiques sur la tolérance religieuse, etc. Le plus souvent d'ailleurs, les manuels de terminale contiennent déjà énormément de choses. Tu peux prendre pour point de départ un sujet de philo portant sur le thème (cela ne manque ni sur la bioéthique, ni sur la laïcité) à analyser pour faire comprendre aux élèves les questions que posent les deux thèmes de l'année.
Et puis n'oublie pas, si tu conserves la structure en demi-groupe, que ce n'est pas un "cours" au sens magistral du terme.

Donc non, non, pas de corde Laughing , c'est vraiment plutôt chouette d'avoir de l'EMC Smile

Oh oui, je ne serais pas stagiaire, c'est ainsi (2) que j'aurais procédé avec mes classes, auxquelles j'enseigne, sur d'autres heures balisées, la philosophie. Je ne peux pas faire varier l'organisation. En revanche, et comme tu l'indiquais, nous sommes très libres quant au contenu... mais aussi à la forme. Il semble que s'il ne s'agit pas d'un cours au sens magistral, rien n'empêche de consacrer une heure ou deux à les guider dans la réflexion, apporter du contenu, sur lequel, dans un second temps, ils puissent s'appuyer pour leurs travaux (ma peur première étant le "grand n'importe quoi" d'un mini TPE sans queue ni tête, copié collé d'Internet...).

_________________

philopoussin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par boris vassiliev le Ven 4 Sep 2015 - 15:12

Je feuillette le "manuel" Magnard d'EMC : c'est vraiment n'importe quoi (à l'image du programme), un fatras "d'études" déconnectées les unes des autres, où on chevauche allègrement les siècles, les régimes, les contextes historiques et nationaux.
Bien évidemment, on ne tient pas compte de la disposition des programmes d'HG (il faudrait commencer l'année de 2nde par la Révolution, et une bonne partie des "connaissances" et "exemples de mises en oeuvre" correspondent au programme de 1ère : institutions de la République, laïcité, droit de vote des femmes).
L'illustration parfaite de la gesticulation politique bien-pensante.

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Aspasie le Ven 4 Sep 2015 - 17:49

@philopoussin a écrit:Il semble que s'il ne s'agit pas d'un cours au sens magistral, rien n'empêche de consacrer une heure ou deux à les guider dans la réflexion, apporter du contenu, sur lequel, dans un second temps, ils puissent s'appuyer pour leurs travaux (ma peur première étant le "grand n'importe quoi" d'un mini TPE sans queue ni tête, copié collé d'Internet...).
En effet.
Et j'ajoute que, stagiaire tu es, certes, mais pas en EMC... Je veux dire que les visites se feront en philo, pas en EMC (l'EMC peut tout au plus faire l'objet d'une discussion ; tant que tu es dans les clous par rapport aux textes...).

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Aspasie le Ven 4 Sep 2015 - 17:52

@boris vassiliev a écrit:Bien évidemment, on ne tient pas compte de la disposition des programmes d'HG
Oui... mais logique puisque l'EMC se veut ouverte à toutes les disciplines et même interdisciplinaire... dans les préconisations de mise en oeuvre, on lit clairement "approche interdisciplinaire" conseillée ou souhaitée, je ne sais plus le terme exact. Bon, bien sûr, ce que cela représenterait de le faire réellement, en ce qui concerne l'organisation horaire etc., ça, ce n'est pas le souci des rédacteurs du programme... et encore moins celui des rédacteurs des manuels.

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par boris vassiliev le Sam 5 Sep 2015 - 10:04

Voilà, je vois enfin avec suffisamment de précision comment je vais me dépatouiller de l'EMC de 2nde, pour au moins la moitié de l'année. Avec un plan certes prévisionnel, mais qui me permet de savoir où je vais et pour qu'à chaque nouvelle séance, il n'y ait plus qu'à pousser...
Je me suis préparé l'introduction ci-dessous, pour expliquer en première heure (et par la même occasion être capable d'en dire quelques mots à la réunion de la semaine prochaine où on défile devant les mamans) comment j'allais aborder la question, suivant trois critères :
- des choses que je sais faire, c'est-à-dire des cours avec des documents à analyser, dans un plan structuré. Si jamais je trouve quelque chose qui, dans le III, amène à une sorte de débat, pourquoi pas, mais je ne risque pas de fonctionner sur cette base dans la durée.
- des cours qui permettent de gagner du temps sur le programme d'histoire, tout en approfondissant le thème sur la Révolution.
- au passage, des cours qui me donnent l'occasion de travailler sur la question "Citoyenneté, République, démocratie" de l'agrèg interne...


_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par palomita le Sam 5 Sep 2015 - 10:30

Merci,Boris, ça donne une idée de ce qu'on peut faire . Smile

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Sohene le Sam 5 Sep 2015 - 10:38

Ouah, c'est trop bien Smile Bravo et merci de le partager.

Sohene
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Aspasie le Sam 5 Sep 2015 - 11:04

@boris vassiliev a écrit:
Je me suis préparé l'introduction ci-dessous, pour expliquer en première heure (et par la même occasion être capable d'en dire quelques mots à la réunion de la semaine prochaine où on défile devant les mamans) comment j'allais aborder la question
Ah ben je me posais justement la même question... parce que là, pour le coup, c'est vraiment un exercice auquel je ne suis pas habituée !

Merci beaucoup pour ce partage. Ton approche est très éclairante.

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par boris vassiliev le Sam 5 Sep 2015 - 11:22

Merci, mais c'est vraiment une adaptation très personnelle du programme et bien éloignée des "approches" prescrites.

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Aspasie le Sam 5 Sep 2015 - 11:50

@boris vassiliev a écrit:bien éloignée des "approches" prescrites.
bah... dans le tableau du programme, je retiens que la troisième colonne donne des exemples de situations et de mises en oeuvre. A partir de quoi, je ne vois guère comment on pourrait reprocher à un enseignant de personnaliser son approche.
Après, on peut peut-être considérer qu'il manque, dans tes prévisions, quelque chose sur le fonctionnement de la justice (et encore, dans ton I 3), tu évoques bien le juridique...) ? Mais bon, il y a aussi cette phrase dans le programme : "Les connaissances sont abordées en vue des compétences à acquérir." qui laisserait à penser que les connaissances sont des moyens (des prétextes) là où les compétences (  les compétences... ça me laisse toujours songeuse...) sont les véritables fins. Alors du coup...

De toute façon, tant qu'il n'y aura pas de formation officielle pour ce nouvel enseignement, je vois mal comment on pourrait nous reprocher d'interpréter les textes avec ce que nous savons faire... (Euh... je précise que la liberté étant une chose précieuse, je ne veux surtout pas d'une telle formation!).

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par boris vassiliev le Sam 5 Sep 2015 - 12:10

@Aspasie a écrit:
@boris vassiliev a écrit:bien éloignée des "approches" prescrites.
bah... dans le tableau du programme, je retiens que la troisième colonne donne des exemples de situations et de mises en oeuvre. A partir de quoi, je ne vois guère comment on pourrait reprocher à un enseignant de personnaliser son approche.
Après, on peut peut-être considérer qu'il manque, dans tes prévisions, quelque chose sur le fonctionnement de la justice (et encore, dans ton I 3), tu évoques bien le juridique...) ? Mais bon, il y a aussi cette phrase dans le programme : "Les connaissances sont abordées en vue des compétences à acquérir." qui laisserait à penser que les connaissances sont des moyens (des prétextes) là où les compétences (  les compétences... ça me laisse toujours songeuse...) sont les véritables fins. Alors du coup...

De toute façon, tant qu'il n'y aura pas de formation officielle pour ce nouvel enseignement, je vois mal comment on pourrait nous reprocher d'interpréter les textes avec ce que nous savons faire... (Euh... je précise que la liberté étant une chose précieuse, je ne veux surtout pas d'une telle formation!).

Effectivement, sur la justice, je fais comme un blocage car je n'y connais vraiment rien. pale
Quant à la phrase sur les compétences, on dirait qu'elle est là juste pour dégoûter un peu plus de s'investir dans l'EMC.

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Kalypso le Sam 5 Sep 2015 - 16:18

j'ai fait une 1e séance un peu pourrie sur la DDHC mais je ne sais pas comment

1) articuler clairement ça à la notion d'Etat de droit, pour qu'ils comprennent de quoi il retourne
2) les amener à débattre de l'Etat de droit et de ses limites, dans le rapport aux libertés individuelles

Dans ma progression je pensais reprendre les points du programme :

1) l'Etat de droit : séance d'intro sur la DDHC
2) l'Etat de droit et les limites de sa mise en oeuvre : quand les libertés individuelles peuvent elles être menacées ? débat, à partir de chansons de Joey starr par exemple ?
3) le fonctionnement de la justice : visite au TGI, Depardon ?
4) (le 3 doit servir d'exemple pour comprendre le 4) : la nécessaire séparation des pouvoirs
3) La place de la loi dans l'Etat de droit : le processus législatif
4) la hiérarchie des normes : le règlement des élèves, en bas de la pyramide de Kelsen, et qui doit nécessairement être en conformité avec la loi (ex : laïcité ?)
5) la vie lycéenne, lieu d'exercice de la solidarité
6) quelles autres formes de solidarité dans la cité ?

qu'en pensez vous ?


Dernière édition par Kalypso le Sam 5 Sep 2015 - 16:26, édité 2 fois (Raison : ajout)

Kalypso
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression [EMC] lycée

Message par Kalypso le Dim 6 Sep 2015 - 16:25

personne ? Razz

Kalypso
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum