Elèves pénibles en cette fin d'année

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par cannelle59 le Mar 9 Juin 2009 - 13:09

@eauderose a écrit:Je ne dois pas être sur la même planète que vous ... les miens ne posent pas de problème ...

Moi aussi ca se passe comme cela avec les cinquieme, ils sont aussi sages et travailleurs que d habitude, il faut dire aussi que pour eux les notes s'arreteront vendredi prochain avec conseil le 23 et je leur ai bien precise que meme apres l arret des notes, ils doivent continuer de se tenir correctement et ecouter s'ils ne veuleent pas couler l'an prochain et ils opinent tous du chef, j en suis ravie...
...par contre avec les quatriemes c'est une autre histoire! depuis la rentree des vacances de Paques, ils ne font plus rien! entre les differents ponts et les mini-journees qu'ils ont suite suite des des formations et autres reunions d enseignants ils n ont plus le coeur a ecouter et travailler (deja qu avant ce n etait pas terrible!) bref, je fais de mon mieux pour garder la tete hors de l eau, pour qu ils ne bavardent et ne crient pas trop, qd cela depasse mon seuil de tolerance, je leur fais de la dictee, je n ai eu qu a le faire deux fois maintenant ils se calment car de la dictee faite a mon allure pendant 20 min sans poser le stylo et pendant une partie de la recre, ca les a calme un peu; pour eux les notes s arretent demain, la semaine prochaine ils partent en stage et ont leur conseil, et le pire c'est qu ils doivent revenir apres et ils reviendront! a ce moment-la, je serai au bout du rouleau, que faire avec eux? Que faire avec ceux qui viendront non pas pour travailler mais pour me faire c****

cannelle59
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Invité le Mar 9 Juin 2009 - 13:45

On peut avoir des élèves normaux (je suis dans un collège rural, pas en ZEP) et être nous-mêmes à cran, à bout : en ce qui me concerne, je suis tellement fatiguée que je me sens personnellement agressée dès lors qu'ils bavardent et ne semblent pas particulièrement désireux d'écouter. Je prends la mouche beaucoup plus vite aussi, donc le climat est assez explosif... Je n'ai plus qu'une idée en tête : "tenir" jusqu'à vendredi (encore quatre heures de 3ème) et leur donner ensuite des fiches de révision. Il ne restera plus que deux semaines, puisque nous sommes centre d'examen, mais j'aurai l'impression de voir le bout du tunnel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Angela le Mar 9 Juin 2009 - 14:00

@lulamae a écrit:On peut avoir des élèves normaux (je suis dans un collège rural, pas en ZEP) et être nous-mêmes à cran, à bout : en ce qui me concerne, je suis tellement fatiguée que je me sens personnellement agressée dès lors qu'ils bavardent et ne semblent pas particulièrement désireux d'écouter. Je prends la mouche beaucoup plus vite aussi, donc le climat est assez explosif... Je n'ai plus qu'une idée en tête : "tenir" jusqu'à vendredi (encore quatre heures de 3ème) et leur donner ensuite des fiches de révision. Il ne restera plus que deux semaines, puisque nous sommes centre d'examen, mais j'aurai l'impression de voir le bout du tunnel.

ralala je me sens bien moins seule quand je lis de pareilles lignes !!!!

Angela
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par clemsou le Mar 9 Juin 2009 - 14:17

ben moi je ne tenais plus, j'ai porté comme un boulet une classe de quatrième, et là ils sont tellement odieux que j'ai craqué: ils me rendaient malades, arrêt maladie de 15 jours ...
J'allais pas y perdre la santé !

clemsou
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Lorely le Mar 9 Juin 2009 - 14:28

Moi, j'endure... difficilement. Ma mère, m'ayant eue en pleurs au téléphone vendredi m'a conseillé de m'arrêter en maladie. Mais, j'ai voulu tenir à tout prix. Sauf que je me rends bien compte que ces élèves jouent à la torture. Je ne sais pas si vous vivez ça vous mais à mon collège, au-delà des bavardages, c'est : commentaires sur tout ce qui bouge, imitation de voix, répétitions de ce que je dis, bruitages, jeu sur les mots (le CATALOGUE pour le DECALOGUE)... Le tout fait que je suis excédée, que je ne les supporte plus. Et donc, quand je n'y arrive plus, je m'arrête au sein de mon cours. J'attends qu'ils se calment. S'ils ne le font pas, tant pis!!!!! Et, chez nous, les contrôles ne les calment pas, alors inutile de se punir soi-même!!!!

Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par val09 le Mar 9 Juin 2009 - 16:58

Chez nous, on n'est pas en ZEP et pourtant c'est la catastrophe furieux furieux Je suis furieuse car on nous impose de rallonger l'année scolaire ... OK mais si on n'arrête pas les notes plus tard, les élèves ne foutent plus rien ! Et on passe pour la grosse méchante sans arrêt derrière eux, qui veut les faire bosser malgré tout, malgré eux !

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Sessi le Mar 9 Juin 2009 - 17:15

Même problème, même cas de figure. Je me retrouve à aller chercher les élèves au beau milieu de la cour, pfiou!! L'autre jour, il y en a une qui me demande: "Madaaaaame, les notes pour le brevet sont arrêtées, on est quand même obligés de venir?
- Mais oui ma grande, t'as pas 16 ans, obligée jusqu'au dernier jour!

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par leyade le Mar 9 Juin 2009 - 17:25

Moi j'ai eu droit à un beau bordel les cinq dernières minutes de cours : je ramasse les copies de Rédaction '"imaginez qu'un déluge s'abatte sur notre collège" et là : coup de tonnerre, pluie diluvienne, l'eau rentre par les fenêtres, et les élèves, mi-amusés, mi-apeurés, 100 °/. excités, se mettent à hurler : "les copies sont maudites, on va tous mourir, on est là pour 40 jours et 40 nuits! "
Impossible de les calmer, plus qu'à attendre la sonnerie...

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Ruthven le Mar 9 Juin 2009 - 17:34

Mais ils travaillaient avant vos élèves ?

Parce que dans les classes où je suis passé cette année je n'ai pas vu grand monde travailler (sur 8 classes, au maximum une quinzaine d'élèves)...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Reine Margot le Mar 9 Juin 2009 - 18:03

Aujourd'hui, mes 6e en contrôle, ont mis un temps fou à se taire avant que je distribue les feuilles, sont dissipés par le moindre élève qui demande "madaaaaaaaaame, je peux demander si qqn a une cartouche/ un blanco/un effaceur?" j'ai enlevé des demi-points à certains à cause de ça, hallucinant. En plus deux élèves de CM2 étaient là pour observer donc ils étaient encore plus excités.

Les 3e latin au CDI ont pas mal bavardé et à la fin de l'heure il a fallu en calmer certains...vivement la semaine prochaine que je fasse les vidéos là.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par cannelle59 le Mar 9 Juin 2009 - 18:15

peggy a écrit:Chez nous, on n'est pas en ZEP et pourtant c'est la catastrophe furieux furieux Je suis furieuse car on nous impose de rallonger l'année scolaire ... OK mais si on n'arrête pas les notes plus tard, les élèves ne foutent plus rien ! Et on passe pour la grosse méchante sans arrêt derrière eux, qui veut les faire bosser malgré tout, malgré eux !

Tout a fait d accord avec toi pour l arret des notes, chez nous les notes sont arretees pour les troisiemes et quatriemes avec conseils tres bientot et ils vont rester jusqu a la fin (parce que chez nous, il srestent vraimeent jusqu au dernier jour parait-il), mais dans quelles conditions?! :bangbang:

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.

cannelle59
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par jeanne le Mar 9 Juin 2009 - 18:43

Ca va très bien avec les 6èmes et 4èmes, mais je ne supporte plus les 3èmes depuis plusieurs semaines déjà. J'ai eu l'idée folle de les emmener travailler au CDI hier : l'une a jeté des revues contre le mur, et s'est mise à crier à la doc qu'elle était hystérique et qu'il fallait qu'elle se calme, la moitié d'une classe est partie pendant une heure dire au revoir aux correspondants espagnols, alors qu'ils avaient 5 min, et j'ai constaté que la plupart sont incapables de chercher un nom dans une encyclopédie. Certains sont toujours en retard de 15 min et la CPE refuse qu'on les exclue, quand d'autres viennent à l'heure mais poussent des cris d'animaux et tapent contre les murs. Une dizaine d'élèves sèche quotidiennement quelques cours pour aller fumer des joints et reviennent hilares ou malades. Et pour les quelques uns à qui je n'aurais rien à reprocher, j'ai encore des questions du genre "madaaaame, y a quoi dans l'épreuve de français au brevet ?". Pfff... Et je précise que je suis dans un collège tout à fait normal... où les 3èmes sont les rois.

jeanne
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par eauderose le Mar 9 Juin 2009 - 18:52

@jeanne a écrit:. Certains sont toujours en retard de 15 min et la CPE refuse qu'on les exclue, quand d'autres viennent à l'heure mais poussent des cris d'animaux et tapent contre les murs. Une dizaine d'élèves sèche quotidiennement quelques cours pour aller fumer des joints et reviennent hilares ou malades. .

En toute impunité ?????????

eauderose
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Eole le Mar 9 Juin 2009 - 19:08

C'est drôle... mes élèves sont pénibles aussi, mais je ne peux pas m'empêcher de me remettre en question et de me dire que je ne sais plus les tenir...

Eole
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par jeanne le Mar 9 Juin 2009 - 19:14

Oui, eauderose, en toute impunité. C'est bien là que le bât blesse...

jeanne
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Invité le Mar 9 Juin 2009 - 20:05

@Eole a écrit:C'est drôle... mes élèves sont pénibles aussi, mais je ne peux pas m'empêcher de me remettre en question et de me dire que je ne sais plus les tenir...

Eole, bien sûr qu'on peut se remettre en question, c'est même plutôt sain, mais surtout pas en ce moment ! Sinon, on y laisse notre peau !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par charlottofraise le Mar 9 Juin 2009 - 20:06

J'ai un peu l'impression d'être comme le type qui tombe du haut de l'Empire State Building : "jusque là, ça va"... Wink

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Invité le Mar 9 Juin 2009 - 20:09

Je frémis de voir certains témoignages, et en même temps, je suis un peu fragilisée et je ne peux m'empêcher de me sentir "bizuthée" à certains moments avec cette classe de 3e. Hier, ils arrivent dans le couloir en avance et repartent se cacher en disant bien fort "non, pas elle !" Je ne sais pas ce qui m'a retenue d'aller les chercher par le col ! Sans doute une envie trrrrès limitée de les voir...
Clemsou et Lorely, si vous saviez comme je pense à me faire faire un arrêt maladie d'un ou deux jours après les conseils ! Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Marianne le Mar 9 Juin 2009 - 20:58

Les fins d'années sont-elles toujours aussi difficiles pour un prof ?

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par roxanne le Mar 9 Juin 2009 - 21:01

je crois que les 3° c'est vraiment la plaie ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Anna de Noailles le Mar 9 Juin 2009 - 21:07

@roxanne a écrit:je crois que les 3° c'est vraiment la plaie ...


D'ailleurs ça reste un mystère pour moi. Je n'aime pas les 3è alors que j'aime bien le niveau seconde. Je ne sais pas pourquoi. heu . Ce n'est pourtant pas lié aux programmes.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par clemsou le Mar 9 Juin 2009 - 21:12

J'ai peut être manqué de courage ! d'une certaine façon, ils ont gagné... Mais j'avais vraiment peur de ce qui pouvait encore arriver : ces élèves m'agacent me poussent à bout en toute impunité, il n'y a plus de colle, plus de notes, une direction débordée et inefficace ... Je suis peut être trop sensible mais je sentais une hostilité de l'ensemble de la classe envers moi, une grande solidarité pour faire suer le prof, que je n'en dormais plus et que j'en étais malade ... Je crois bien par contre qu'il faut que je songe sérieusement à un boulot plus tranquille, les conflits ça me saoule

clemsou
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par roxanne le Mar 9 Juin 2009 - 21:12

mais l'année dernière j'ai adoré mes 3° , cette année c'est vraiment l'horreur ...faut dire que j'ai eu la crème ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Sessi le Mar 9 Juin 2009 - 21:23

Savent plus quoi inventer.... Ce matin, on recevait les CM2. Dans ma salle, J'ai la place tout pile pour asseoir 25 gamins, après, plus de table et pas de place pour mettre de chaises. Je me suis retrouvée avec mes 25 zozos de 6° (d'ordinaire tous gentils, tous mimis) + 9 élèves de CM. Ils ont été infectes pendant une plombe, je n'avais jamais vu ça.

Et puis, là, cet après-midi, avec les 3° latinistes, l'un dégaîne son paquet de biscuits sous mon nez! Je lui fait remarquer ma présence en disant ironiquement: "Tu m'en proposes même pas!" Et là, le garçon me répond (comprend pas le 2° degré celui-là...): "Mais madame, même si vous courriez jusqu'à Rome, je vous en donnerai pas! " Mais heureusement, mon gars!

D'acco d'ac avec Roxanne, les 3°, c'est la plaie.


Dernière édition par Sessi le Mar 9 Juin 2009 - 21:44, édité 1 fois

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par gautier le Mar 9 Juin 2009 - 21:36

Que ça fait du bien d'entendre ces témoignages. Mes 3ème ont été infects aujourd'hui. Je ne sais pas comment je vais tenir encore 3 semaines.

gautier
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves pénibles en cette fin d'année

Message par Herrelis le Mar 9 Juin 2009 - 22:56

choupigloup a écrit:
@roxanne a écrit:je crois que les 3° c'est vraiment la plaie ...


D'ailleurs ça reste un mystère pour moi. Je n'aime pas les 3è alors que j'aime bien le niveau seconde. Je ne sais pas pourquoi. heu . Ce n'est pourtant pas lié aux programmes.

Peut-être parce que les secondes se disent qu'ils ont encore deux ans à faire dans l'établissement avec le bac au bout, les troisièmes eux partent, donc ils se fichent de ce qu'ils laissent derrière eux. Et souvent, la moitié d'entre eux ne va pas au lycée mais en pro et pense gagner sa vie l'an prochain (entendu aujourd'hui de mes troisièmes fiers de leur 5 de moyenne au brevet blanc "l'an prochain on aura le bac facile on sera en pro"... -_-'). J'ai le même phénomène avec mes élèves qui changent d'établissement l'an prochain : pas de carnet, pas de travail, insolents, et aucun des papiers à rendre pour le conseil ("mon autre établissement m'a déjà donné son accord, je passe en troisième chez eux"... ). *gros gros soupir* demain je commence avec les troisièmes... namarre...

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum