Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sei
Monarque

Re: La littérature est sinistre...

par Sei le Lun 20 Juil 2015 - 18:24
Ah, ce n'est donc pas un hasard si je les associais. Je lisais ça en primaire, je me demande si la version était intégrale du coup.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: La littérature est sinistre...

par RogerMartin le Lun 20 Juil 2015 - 18:25
Pour les aventures de Bennett, pas de coupes dans les traductions de la Bibliothèque verte en tout cas, à part de brefs passages intraduisibles.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Sei
Monarque

Re: La littérature est sinistre...

par Sei le Lun 20 Juil 2015 - 18:30
Non, je pensais à Trois hommes…
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: La littérature est sinistre...

par RogerMartin le Lun 20 Juil 2015 - 18:37
Ah oui, pour Trois hommes dans un bateau, toutes les traductions étaient systématiquement coupées. Je viens de voir que chez GF il y a une édition revue par André Topia, là il y a une chance pour que tout soit traduit...
Sinon en anglais ce n'est pas très compliqué, et c'est disponible sur le projet Gutenberg etc.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Salammb0
Expert spécialisé

Re: La littérature est sinistre...

par Salammb0 le Lun 20 Juil 2015 - 20:30
@Sei a écrit:
@nuages a écrit:Beckett a été cité et c'est un auteur qui me fait énormément rire, en particulier Godot.  J'avais la chance d'avoir deux élèves en seconde qui osent lire du théâtre de façon très expressive en y prenant grand plaisir et leur duo Vladimir-Estragon était hilarant . Je connais le texte par coeur mais je le trouve toujours aussi drôle.

Beckett, Kafka et Bernhard me font rire d'un rire qui fait grincer les dents. Au sens propre, car ils me font vraiment mal aux dents (et Kafka me fait tomber malade, littéralement - un rhume à chaque lecture du Château). Suspect

J'adore Beckett (dramaturge), mais moi, il me fait pleurer. Systématiquement, à chaque relecture (sauf ma première lecture à 15 ans d'En attendant Godot, qui ne m'avait pas touchée). Et pourtant, plus je vieillis, plus j'ai la larme difficile. J'ai parfaitement conscience des ressorts comiques de ses pièces, mais derrière, il y a quelque chose de terriblement tragique, qui dilue cet effet comique (chez moi en tout cas). C'est marrant cette différence de perception d'un lecteur à l'autre.
avatar
Sei
Monarque

Re: La littérature est sinistre...

par Sei le Lun 20 Juil 2015 - 20:53
@Salammb0 a écrit:
@Sei a écrit:
@nuages a écrit:Beckett a été cité et c'est un auteur qui me fait énormément rire, en particulier Godot.  J'avais la chance d'avoir deux élèves en seconde qui osent lire du théâtre de façon très expressive en y prenant grand plaisir et leur duo Vladimir-Estragon était hilarant . Je connais le texte par coeur mais je le trouve toujours aussi drôle.

Beckett, Kafka et Bernhard me font rire d'un rire qui fait grincer les dents. Au sens propre, car ils me font vraiment mal aux dents (et Kafka me fait tomber malade, littéralement - un rhume à chaque lecture du Château). Suspect

J'adore Beckett (dramaturge), mais moi, il me fait pleurer. Systématiquement, à chaque relecture (sauf ma première lecture à 15 ans d'En attendant Godot, qui ne m'avait pas touchée). Et pourtant, plus je vieillis, plus j'ai la larme difficile. J'ai parfaitement conscience des ressorts comiques de ses pièces, mais derrière, il y a quelque chose de terriblement tragique, qui dilue cet effet comique (chez moi en tout cas). C'est marrant cette différence de perception d'un lecteur à l'autre.

Il est possible que ce soit justement pour cette raison que ces auteurs me font mal aux dents…

Merci cher RogerMartin.
avatar
Salammb0
Expert spécialisé

Re: La littérature est sinistre...

par Salammb0 le Lun 20 Juil 2015 - 20:54
Effectivement, j'aurais dû citer nuages directement.

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
avatar
Sei
Monarque

Re: La littérature est sinistre...

par Sei le Lun 20 Juil 2015 - 20:57
@Salammb0 a écrit:Effectivement, j'aurais dû citer nuages directement.

Ah, oups, pardon, j'ai cru que tu me répondais.
avatar
Salammb0
Expert spécialisé

Re: La littérature est sinistre...

par Salammb0 le Lun 20 Juil 2015 - 20:58
Tu as cru à juste titre. C'est moi qui ai mal cité Wink

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
avatar
Mama
Bon génie

Re: La littérature est sinistre...

par Mama le Lun 20 Juil 2015 - 23:03
Montesquieu et Stendhal me font rire aux éclats, vraiment. Mais ça n'aurait pas été le cas au lycée.
Gary aussi, tope-la Pseudo!
Et puis il y a des oeuvres qui rayonnent de bonheur, de joie, sans être comiques. Eluard, Musset, La Fontaine, me donnent souvent le sourire pour longtemps...
Et, j'en suis la première surprise, je viens de découvrir les Mémoires d'un rat de Pierre Chaine grâce à un specimen scolaire : je trouve le style exquis, parfois proche des meilleurs moralistes, et j'ai bien ri.
Sinon, si par "sinistre" on entend qu'une majorité d'oeuvres abordent la condition humaine, la vacuité de l'existence et la mort, ben oui, mais c'est un peu normal, et ce n'est pas spécifique à la littérature...
Si on entend qui plombe / attriste, naaaan. La beauté sinistre, ça ne plombe pas. Comme chez Mozart et Chopin. Very Happy
avatar
Thalie
Grand sage

Re: La littérature est sinistre...

par Thalie le Mar 21 Juil 2015 - 0:56
Oh oui Mars de Zorn, vous faites fort ! Je l'ai lu à la fin du lycée, je ne pourrai plus désormais. Je suis devenue une vraie chochotte qui n'envisage même pas de lire GOT désormais.

Je ris beaucoup quand je lis Houellebecq.
avatar
henriette
Médiateur

Re: La littérature est sinistre...

par henriette le Mar 21 Juil 2015 - 1:54
J'ajoute La Bruyère, Saint-Simon et Sévigné qui me font rire à bien des pages.
Et bien sûr Proust.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La littérature est sinistre...

par User5899 le Mar 21 Juil 2015 - 2:12
Bref, à la question de savoir si la littérature est-elle sinistre ? nous avons apporté clairement la réponse que de tout temps, non professeur
avatar
Mama
Bon génie

Re: La littérature est sinistre...

par Mama le Mar 21 Juil 2015 - 2:17
Razz Razz veneration
avatar
BlackMail
Expert spécialisé

Re: La littérature est sinistre...

par BlackMail le Mar 21 Juil 2015 - 3:44
@Thalie a écrit:Oh oui Mars de Zorn, vous faites fort ! Je l'ai lu à la fin du lycée, je ne pourrai plus désormais.

Je l'ai lu aussi à la fin du lycée et ce post me donne envie de le (re)lire bounce .

_________________
Spoiler:

I'm watching you.
avatar
Aleph
Niveau 1

Re: La littérature est sinistre...

par Aleph le Mar 21 Juil 2015 - 5:02
Moi, j'adorais les premiers Irving et notamment L'Epopée du buveur d'eau.
avatar
ysabel
Devin

Re: La littérature est sinistre...

par ysabel le Mar 21 Juil 2015 - 8:10
Cripure a écrit:Bref, à la question de savoir si la littérature est-elle sinistre ? nous avons apporté clairement la réponse que de tout temps, non professeur

Laughing Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: La littérature est sinistre...

par DesolationRow le Mar 21 Juil 2015 - 8:15
Cripure a écrit:Bref, à la question de savoir si la littérature est-elle sinistre ? nous avons apporté clairement la réponse que de tout temps, non professeur

Pardon ! Nous avons montré que "de tout temps les hommes ont pensé que oui, mais que dans une deuxième partie pas tant que ça, et donc ça dépend".
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: La littérature est sinistre...

par Marie Laetitia le Mar 21 Juil 2015 - 8:17
Cripure a écrit:Bref, à la question de savoir si la littérature est-elle sinistre ? nous avons apporté clairement la réponse que de tout temps, non professeur

Un smiley qui s'évanouit devient une nécessité sur ce forum. Second degré ou pas. No

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La littérature est sinistre...

par User5899 le Mar 21 Juil 2015 - 11:33
@DesolationRow a écrit:
Cripure a écrit:Bref, à la question de savoir si la littérature est-elle sinistre ? nous avons apporté clairement la réponse que de tout temps, non professeur
Pardon ! Nous avons montré que "de tout temps les hommes ont pensé que oui, mais que dans une deuxième partie pas tant que ça, et donc ça dépend".
@Marie Laetitia a écrit:
Cripure a écrit:Bref, à la question de savoir si la littérature est-elle sinistre ? nous avons apporté clairement la réponse que de tout temps, non professeur
Un smiley qui s'évanouit devient une nécessité sur ce forum. Second degré ou pas. No
Laughing Razz Razz
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: La littérature est sinistre...

par Reine Margot le Mar 21 Juil 2015 - 11:37
@Pseudo a écrit:Bon, j'ai ri méchamment en lisant Madame Bovary, il faut dire. Même la fin me faisait rire. Crever de la sorte tout ça parce qu'on doit de la thune à un boutiquier de province... Et la scène de la foire annuelle est à se faire pipi dessus.

Mais l'ironie flaubertienne est connue, dans l'Education sentimentale ou Madame Bovary, la correspondance de Flaubert montre qu'il a à la fois une énorme tendresse et aussi un regard assez moqueur sur "sa petite bonne femme".

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Asha Kraken
Neoprof expérimenté

Re: La littérature est sinistre...

par Asha Kraken le Mar 21 Juil 2015 - 14:24
@DesolationRow a écrit:
Cripure a écrit:Bref, à la question de savoir si la littérature est-elle sinistre ? nous avons apporté clairement la réponse que de tout temps, non professeur

Pardon ! Nous avons montré que "de tout temps les hommes ont pensé que oui, mais que dans une deuxième partie pas tant que ça, et donc ça dépend".

Et une bonne conclusion des familles : on a montré que des fois les livres sont pas sinistres mais y'a pas que les livres, on peut dire aussi que des fois les films, ils le sont pas. Tout ça c'est bien compliqué mais c'est la vie qu'est comme ça. Mais j'ai aimé réfléchir sur ce sujet, c'était très enrichissant.
Contenu sponsorisé

Re: La littérature est sinistre...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum