Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Modérateur

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Jenny le Ven 2 Oct 2015 - 7:30
Marounette : cheers pompom
avatar
Mlle_Andromede
Niveau 7

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Mlle_Andromede le Ven 2 Oct 2015 - 8:00
Bonjour à tous,

Je tenais à vous faire part de mon ressenti suite à la journée d'hier. Ma première classe s'est montrée (un peu) moins bruyante que d'habitude et s'est davantage intéressée au cours, ce qui m'a fait très plaisir. De même, je n'ai pas hésité à prendre des carnets dès que l'occasion se présentait. De toute façon, tous les élèves de cette classe (même les perturbateurs) sont adorables, je les apprécie beaucoup et je sais qu'ils m'apprécient également. D'où, probablement, ma répugnance à sanctionner (même si, depuis hier, je m'améliore ou du moins je tâche de m'améliorer).
De toute façon, hier matin, j'avais la pêche en arrivant au collège, j'étais heureuse d'être là et de faire cours (en fait, il m'est arrivé quelque chose de positif à la gare, pendant que j'attendais le train, ce qui m'a mis du baume au coeur pour le reste de la journée).
Par contre, avec ma classe de 4e, c'est la cata, je ne sais plus comment tenir les perturbateurs. J'essaie de punir également, mais à chaque fois ils s'offusquent en me disant "Mais c'est pas moi, madame!" et vont ensuite se plaindre, auprès du pp, en disant que je suis injuste... Une collègue a d'ailleurs été obligée d'intervenir quand elle a vu que c'était le bordel...
Ce matin, j'ai un module de gestion de classe à l'ESPE, j'espère trouver des solutions à certains problèmes.
avatar
InvitéeC9
Niveau 9

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par InvitéeC9 le Ven 2 Oct 2015 - 14:37
@ninie88 a écrit:Merci pour vos réponses ! Oui, en soit, je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose d'assister aux cours de collègues, ni que mon tuteur vienne régulièrement. Seulement, il ne me donne aucun conseil. Quand j'ai assisté à son cours, la première fois, il m'a dit: "tu vois, un cours se passe comme ça". Quelque peu gênant. Et puis, je ne m'imagine pas trop travailler comme lui (élèves en "autonomie" 40 minutes, puis distribution de corrigé qu'ils lisent à voix haute).
Il me donne des rendez-vous de trente minutes le vendredi matin et me salue à peine le reste du temps. Donc pour le moment, pas de retour sur la séance à laquelle il a assisté. Enfin, je vais faire le dos rond, et on verra bien ! Heureusement, quelques collègues me soutiennent davantage.

Bon courage à tous, et prenons exemple sur les curés: partageons nos expériences, et serrons nous les ... coudes:


Ça me rappelle ma première année : pour ma tutrice, je n'avais qu'à faire comme elle en cours, et donc, aller la voir. À la fin du cours elle me disait "voilà comment il faut faire". Je n'étais guère plus avancée.
Alex.B
Alex.B
Niveau 8

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Alex.B le Ven 2 Oct 2015 - 16:09
@Mlle_Andromede a écrit:Bonjour à tous,

Je tenais à vous faire part de mon ressenti suite à la journée d'hier. Ma première classe s'est montrée (un peu) moins bruyante que d'habitude et s'est davantage intéressée au cours, ce qui m'a fait très plaisir. De même, je n'ai pas hésité à prendre des carnets dès que l'occasion se présentait. De toute façon, tous les élèves de cette classe (même les perturbateurs) sont adorables, je les apprécie beaucoup et je sais qu'ils m'apprécient également. D'où, probablement, ma répugnance à sanctionner (même si, depuis hier, je m'améliore ou du moins je tâche de m'améliorer).
De toute façon, hier matin, j'avais la pêche en arrivant au collège, j'étais heureuse d'être là et de faire cours (en fait, il m'est arrivé quelque chose de positif à la gare, pendant que j'attendais le train, ce qui m'a mis du baume au coeur pour le reste de la journée).
Par contre, avec ma classe de 4e, c'est la cata, je ne sais plus comment tenir les perturbateurs. J'essaie de punir également, mais à chaque fois ils s'offusquent en me disant "Mais c'est pas moi, madame!" et vont ensuite se plaindre, auprès du pp, en disant que je suis injuste... Une collègue a d'ailleurs été obligée d'intervenir quand elle a vu que c'était le bordel...
Ce matin, j'ai un module de gestion de classe à l'ESPE, j'espère trouver des solutions à certains problèmes.

J'espère que tu as eu des réponses à tes questions. Mais tu ne devrais pas laisser les élèves remettre en question ton autorité : tu es le professeur, c'est toi qui décide. Discutes-en avec ton PP, envisagé peut-être un action à deux sur l'une de tes heures pour remettre les pendules à l'heure, discute avec l'équipe pédagogique de la classe, mais ne te laisse pas bouffer par cette classe : tu es le professeur, c'est toi qui applique les règles. Ils ne les suivent pas ? C'est eux qui doivent se remettre en question.

J'ai beau donné des conseils, journée pénible pour moi aussi avec ma 4ème relou... Debut d'heure difficile, avec un élève de plus en plus agaçant, qui a fini par prendre la porte après avoir éclaté de rire en classe. Ensuite, interruption du cours pour la distribution des photos de classe (comment voulez-vous faire cours après ça ?). Et enfin : je n'arrive toujours pas à donner les devoirs dans le silence. Gros problème ici. J'ai rendez-vous avec ma principale bientôt, j'espère qu'elle aura des conseils à me donner.
Salammb0
Salammb0
Expert spécialisé

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Salammb0 le Ven 2 Oct 2015 - 16:24
@Mlle_Andromede a écrit:
Ce matin, j'ai un module de gestion de classe à l'ESPE, j'espère trouver des solutions à certains problèmes.

Laughing

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 708944698_894653
ninie88
ninie88
Niveau 3

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par ninie88 le Ven 2 Oct 2015 - 16:32
"Mais c'est pas moi Madame!"

Hahaha ! Le pire, c'est qu'ils ont l'air si sincères quand ils disent ça. Mais à moins que tous les profs souffrent d'hallus collectives, c'est bien eux. Je pense qu'il faut rester ferme, puisque quand on punit, c'est qu'on a vu le petit rigolo en question en train de faire le malin. Bon, je dis ça.... Je suis la première à m'embourber.

Courage !

Alex.B : La photo de classe pendant le cours ?!! Argh !
Quand tu dis "je n'arrive toujours pas à donner les devoirs dans le silence", tu veux dire, en fin d'heure ?
avatar
InvitéeC9
Niveau 9

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par InvitéeC9 le Ven 2 Oct 2015 - 16:36
Dernièrement je voyais un élève retourné vers sa voisine pour lui raconter sa vie. Je lui demande son carnet. Et lui, comme s'il ne comprenait pas ce qui lui arrivait : "mais... j'ai pas bavardé" (lui aussi avait l'air sérieux) furieux
Alex.B
Alex.B
Niveau 8

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Alex.B le Ven 2 Oct 2015 - 16:44
ninie88 : oui photo de classe pendant le cours. Le top du top! "Ah fais voir ta tête" "Oh je suis trop moche", et j'en passe...
Et oui en fin d'heure. C'est toujours des brutes qui veulent sortir le plus tôt possible, ça m'énerve !
ninie88
ninie88
Niveau 3

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par ninie88 le Ven 2 Oct 2015 - 16:55
Oui, oui, je pensais bien à ça avec la photo de classe. Pour les devoirs, j'adopte une solution lâche. Etant donné que la sonnerie transforme mes élèves en kangourous, je m'arrête systématiquement deux ou trois minutes avant pour écrire les devoirs au tableau. Comme ça quand ça sonne, ils se sentent obligés de finir.
Bon. C'est une fuite. Mais j'assume.
avatar
InvitéeC9
Niveau 9

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par InvitéeC9 le Ven 2 Oct 2015 - 18:14
@ninie88 a écrit:Oui, oui, je pensais bien à ça avec la photo de classe. Pour les devoirs, j'adopte une solution lâche. Etant donné que la sonnerie transforme mes élèves en kangourous, je m'arrête systématiquement deux ou trois minutes avant pour écrire les devoirs au tableau. Comme ça quand ça sonne, ils se sentent obligés de finir.
Bon. C'est une fuite. Mais j'assume.

Ou rallonger la trassékrite. Twisted Evil
Hallywell
Hallywell
Niveau 9

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Hallywell le Ven 2 Oct 2015 - 18:29
Cactus29 a écrit:Dernièrement je voyais un élève retourné vers sa voisine pour lui raconter sa vie. Je lui demande son carnet. Et lui, comme s'il ne comprenait pas ce qui lui arrivait : "mais... j'ai pas bavardé" (lui aussi avait l'air sérieux) furieux

Quand un élève me répond ça, je dis "ah bon? tes lèvres bougent toutes seules alors? premier signe de folie mon cher!" Twisted Evil
Marounette
Marounette
Habitué du forum

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Marounette le Ven 2 Oct 2015 - 18:43
@Mlle_Andromede a écrit:
Ce matin, j'ai un module de gestion de classe à l'ESPE, j'espère trouver des solutions à certains problèmes.

Qu'en est-il ?
Est-ce que ce module t'a donné d'autres pistes ?


Par ici, ce matin, module "Corps et voix" à l'ESPE.

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
:retard:
Marounette
Marounette
Habitué du forum

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Marounette le Ven 2 Oct 2015 - 18:49
@ninie88 a écrit:Oui, oui, je pensais bien à ça avec la photo de classe. Pour les devoirs, j'adopte une solution lâche. Etant donné que la sonnerie transforme mes élèves en kangourous, je m'arrête systématiquement deux ou trois minutes avant pour écrire les devoirs au tableau. Comme ça quand ça sonne, ils se sentent obligés de finir.
Bon. C'est une fuite. Mais j'assume.

Je dois encore prendre plus la fuite que toi ... les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 3631399767
Car parfois je fais noter les devoirs 10; voir 20 min avant la fin du cours, juste avant d'enchainer sur la dernière activité de la séance.

Autre argument possible (celui de mon tuteur): procéder ainsi permet de ne pas faire écrire les devoirs dans la précipitation et t'assurer que tout le monde est du temps pour les noter dans leur agenda.

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
:retard:
avatar
Mlle_Andromede
Niveau 7

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Mlle_Andromede le Ven 2 Oct 2015 - 19:36
Le module que j'ai eu ce matin était plutôt intéressant, j'ai essayé de prendre en note un maximum de choses, par contre j'ai été déçue sur un point (le plus essentiel, à mes yeux): notre formateur n'est pas entré dans les détails des sanctions. Par exemple, j'aurais bien aimé qu'il nous dise quelle sanction adopter lorsqu'un élève est trop bruyant, quelle sanction adopter lorsqu'il récidive... . En effet, je suis un peu (beaucoup) perdue à ce niveau. Il nous a simplement conseillé d'adopter une échelle de sanctions graduée, une échelle qui nous correspondrait. Mais justement, si les mots dans le carnet ne suffisent plus et si les retenues et l'exclusion doivent rester exceptionnelles, que reste-t-il?
Bref, peut-être qu'on en saura davantage la semaine prochaine.

Mais pour revenir à hier, une collège a été obligée d'intervenir durant mon cours avec les 4e, tellement c'était infernal. Tout le monde parlait (même les bons élèves), j'avais beau leur dire de se taire, rien n'y faisait. Je ne pouvais quand même pas ramasser les carnets de tout le monde! Lorsqu'elle est intervenue, j'ai eu les larmes aux yeux et j'ai bien cru que j'allais me mettre à pleurer! Heureusement, ça n'a pas été le cas mais j'étais au bord des larmes.
Salammb0
Salammb0
Expert spécialisé

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Salammb0 le Ven 2 Oct 2015 - 19:39
Et elle a fait quoi, cette collègue, lorsqu'elle est rentrée, pour avoir le silence ? La réponse est peut-être à chercher de ce côté.

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 708944698_894653
Marounette
Marounette
Habitué du forum

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Marounette le Ven 2 Oct 2015 - 19:53
Lors de vos échanges entre stagiaires, peu être demander quelle est leur échelle de sanction pour te faire une idée. Après, personnalise pour faire ta propre échelle de sanction.

@Mlle_Andromede a écrit:Mais pour revenir à hier, une collège a été obligée d'intervenir durant mon cours avec les 4e, tellement c'était infernal. Tout le monde parlait (même les bons élèves), j'avais beau leur dire de se taire, rien n'y faisait. Je ne pouvais quand même pas ramasser les carnets de tout le monde! Lorsqu'elle est intervenue, j'ai eu les larmes aux yeux et j'ai bien cru que j'allais me mettre à pleurer! Heureusement, ça n'a pas été le cas mais j'étais au bord des larmes.

Dans la façon dont tu exposes les faits, on dirait que tu ne leur as demandé que de se taire. On dirait que tu menaces mais que tu ne passes pas à l'acte.
Le fait de ramasser quelques carnets dès le début des bavardages aurait peu être calmé certains élèves.

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
:retard:
dami1kd
dami1kd
Habitué du forum

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par dami1kd le Ven 2 Oct 2015 - 20:11
@Mlle_Andromede a écrit:Le module que j'ai eu ce matin était plutôt intéressant, j'ai essayé de prendre en note un maximum de choses, par contre j'ai été déçue sur un point (le plus essentiel, à mes yeux): notre formateur n'est pas entré dans les détails des sanctions. Par exemple, j'aurais bien aimé qu'il nous dise quelle sanction adopter lorsqu'un élève est trop bruyant, quelle sanction adopter lorsqu'il récidive... . En effet, je suis un peu (beaucoup) perdue à ce niveau. Il nous a simplement conseillé d'adopter une échelle de sanctions graduée, une échelle qui nous correspondrait. Mais justement, si les mots dans le carnet ne suffisent plus et si les retenues et l'exclusion doivent rester exceptionnelles, que reste-t-il?
Bref, peut-être qu'on en saura davantage la semaine prochaine.

Mais pour revenir à hier, une collège a été obligée d'intervenir durant mon cours avec les 4e, tellement c'était infernal. Tout le monde parlait (même les bons élèves), j'avais beau leur dire de se taire, rien n'y faisait. Je ne pouvais quand même pas ramasser les carnets de tout le monde! Lorsqu'elle est intervenue, j'ai eu les larmes aux yeux et j'ai bien cru que j'allais me mettre à pleurer! Heureusement, ça n'a pas été le cas mais j'étais au bord des larmes.

Et pourquoi pas ? Ne rien faire ne fait qu'envenimer les choses.
Si je peux me permettre quelques conseils :
D'abord, effectivement, il faut prévoir une échelle de sanction graduées qui vous correspond. Et je conseille de commencer par des punitions. Telle page si... Le double si... Un appel aux familles lorsque ce n'est pas rendu... Une retenue si ça persiste. Les mots dans le carnet son à réserver aux faits plus importants, à mon avis. Mettre trop de mots dans le carnet ne fait que contribuer à les banaliser : les élèves ne considèrent plus que c'est grave. Personnellement, ça m'énerve quand j'ouvre un carnet fin septembre, qu'il y a déjà 7 ou 8 mots, pour des travaux non faits... Il ne sert alors plus à rien d'en mettre. Tous mes élèves sont prévenus, je n'écris qu'une fois dans les carnets, après c'est retenue direct. Mais en général, les punitions ont suffisamment d'effet pour que je n'ai plus besoin d'en mettre.
C'est vraiment important d'avoir une riposte graduée. Si vous y allez trop fort au début, il ne vous restera plus aucunes munitions ou celles-ci n'auront plus d'effet. Imaginez que vous attaquiez un fourgon blindé au bazooka. Si ça échoue, pensez-vous qu'un simple fusil ferait mieux ?
Concernant vos 4e, niveau généralement difficile, il ne faut pas vous laisser démoraliser. La confiance en soi est une des meilleures armes qui soit pour marquer son autorité. Je sais que ce n'est pas facile, mais il faut au moins faire semblant d'être sûr(e) de soi et passer de "dire de se taire" à "exiger le silence". Il y a des choses qui doivent être non négociables et vos élèves doivent en prendre conscience. Pour cela, il faut être intransigeant dès qu'une de vos limites est franchie (nous n'avons pas tous les mêmes).
Enfin, ça ne fait jamais de mal d'avoir toujours un sujet de contrôle dans son cartable en cas de débordements collectifs. Et si contrôle, aucun bruit, sinon zéro. Et tant pis s'il faut en mettre 30.
avatar
Mlle_Andromede
Niveau 7

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Mlle_Andromede le Ven 2 Oct 2015 - 21:08
SalammbO: Il a suffi que ma collègue fasse irruption dans la salle pour que le silence s'installe. Elle est restée un peu de temps, et grâce à elle j'ai pu continuer le cours dans le calme.

En effet, j'ai pu discuter avec quelques collègues stagiaires qui m'ont donné quelques idées de punitions intéressantes. Le seul souci, c'est que mon tuteur m'a conseillé de ne pas abuser des punitions qui étaient, selon lui, contre-productives.
laMiss
laMiss
Expert spécialisé

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par laMiss le Ven 2 Oct 2015 - 21:40
Y a-t-il par ici un stagiaire en allemand à Créteil (ou ailleurs) pouvant confirmer l'info selon laquelle on leur propose de passer un certif en lettres? Si oui, merci de témoigner par ici:
http://www.neoprofs.org/t94747p100-que-feront-les-profs-d-allemand-en-2016-silence-chantage-p-4-les-medecins-du-rectorat-sont-prets-certif-en-lettres-pour-les-stagiaires-p-5?highlight=allemand
Salammb0
Salammb0
Expert spécialisé

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Salammb0 le Ven 2 Oct 2015 - 21:49
@Mlle_Andromede a écrit:SalammbO: Il a suffi que ma collègue fasse irruption dans la salle pour que le silence s'installe. Elle est restée un peu de temps, et grâce à elle j'ai pu continuer le cours dans le calme.

En effet, j'ai pu discuter avec quelques collègues stagiaires qui m'ont donné quelques idées de punitions intéressantes. Le seul souci, c'est que mon tuteur m'a conseillé de ne pas abuser des punitions qui étaient, selon lui, contre-productives.

"lol"

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 708944698_894653
Salammb0
Salammb0
Expert spécialisé

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Salammb0 le Ven 2 Oct 2015 - 21:52
@dami1kd a écrit:
@Mlle_Andromede a écrit:Le module que j'ai eu ce matin était plutôt intéressant, j'ai essayé de prendre en note un maximum de choses, par contre j'ai été déçue sur un point (le plus essentiel, à mes yeux): notre formateur n'est pas entré dans les détails des sanctions. Par exemple, j'aurais bien aimé qu'il nous dise quelle sanction adopter lorsqu'un élève est trop bruyant, quelle sanction adopter lorsqu'il récidive... . En effet, je suis un peu (beaucoup) perdue à ce niveau. Il nous a simplement conseillé d'adopter une échelle de sanctions graduée, une échelle qui nous correspondrait. Mais justement, si les mots dans le carnet ne suffisent plus et si les retenues et l'exclusion doivent rester exceptionnelles, que reste-t-il?
Bref, peut-être qu'on en saura davantage la semaine prochaine.

Mais pour revenir à hier, une collège a été obligée d'intervenir durant mon cours avec les 4e, tellement c'était infernal. Tout le monde parlait (même les bons élèves), j'avais beau leur dire de se taire, rien n'y faisait. Je ne pouvais quand même pas ramasser les carnets de tout le monde! Lorsqu'elle est intervenue, j'ai eu les larmes aux yeux et j'ai bien cru que j'allais me mettre à pleurer! Heureusement, ça n'a pas été le cas mais j'étais au bord des larmes.

Et pourquoi pas ? Ne rien faire ne fait qu'envenimer les choses.
Si je peux me permettre quelques conseils :
D'abord, effectivement, il faut prévoir une échelle de sanction graduées qui vous correspond. Et je conseille de commencer par des punitions. Telle page si... Le double si... Un appel aux familles lorsque ce n'est pas rendu... Une retenue si ça persiste. Les mots dans le carnet son à réserver aux faits plus importants, à mon avis. Mettre trop de mots dans le carnet ne fait que contribuer à les banaliser : les élèves ne considèrent plus que c'est grave. Personnellement, ça m'énerve quand j'ouvre un carnet fin septembre, qu'il y a déjà 7 ou 8 mots, pour des travaux non faits... Il ne sert alors plus à rien d'en mettre. Tous mes élèves sont prévenus, je n'écris qu'une fois dans les carnets, après c'est retenue direct. Mais en général, les punitions ont suffisamment d'effet pour que je n'ai plus besoin d'en mettre.
C'est vraiment important d'avoir une riposte graduée. Si vous y allez trop fort au début, il ne vous restera plus aucunes munitions ou celles-ci n'auront plus d'effet. Imaginez que vous attaquiez un fourgon blindé au bazooka. Si ça échoue, pensez-vous qu'un simple fusil ferait mieux ?
Concernant vos 4e, niveau généralement difficile, il ne faut pas vous laisser démoraliser. La confiance en soi est une des meilleures armes qui soit pour marquer son autorité. Je sais que ce n'est pas facile, mais il faut au moins faire semblant d'être sûr(e) de soi et passer de "dire de se taire" à "exiger le silence". Il y a des choses qui doivent être non négociables et vos élèves doivent en prendre conscience. Pour cela, il faut être intransigeant dès qu'une de vos limites est franchie (nous n'avons pas tous les mêmes).
Enfin, ça ne fait jamais de mal d'avoir toujours un sujet de contrôle dans son cartable en cas de débordements collectifs. Et si contrôle, aucun bruit, sinon zéro. Et tant pis s'il faut en mettre 30.

Sinon, une interro surprise, surtout si même les bons parlent. Il faut vraiment faire abstraction de cette peur du "ils ne vont pas m'aimer". Je suis tombée des nues quand ma formatrice ESPE nous a expliqué mercredi que les enfants n'allaient pas nous aimer si on les sanctionnait (formatrice qui enseigne dans une lycée parisien huppé). "lol" quoi. Ce n'est juste pas le propos.

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 708944698_894653
WabiSabi
WabiSabi
Habitué du forum

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par WabiSabi le Ven 2 Oct 2015 - 22:02
@Salammb0 a écrit:
@dami1kd a écrit:
@Mlle_Andromede a écrit:Le module que j'ai eu ce matin était plutôt intéressant, j'ai essayé de prendre en note un maximum de choses, par contre j'ai été déçue sur un point (le plus essentiel, à mes yeux): notre formateur n'est pas entré dans les détails des sanctions. Par exemple, j'aurais bien aimé qu'il nous dise quelle sanction adopter lorsqu'un élève est trop bruyant, quelle sanction adopter lorsqu'il récidive... . En effet, je suis un peu (beaucoup) perdue à ce niveau. Il nous a simplement conseillé d'adopter une échelle de sanctions graduée, une échelle qui nous correspondrait. Mais justement, si les mots dans le carnet ne suffisent plus et si les retenues et l'exclusion doivent rester exceptionnelles, que reste-t-il?
Bref, peut-être qu'on en saura davantage la semaine prochaine.

Mais pour revenir à hier, une collège a été obligée d'intervenir durant mon cours avec les 4e, tellement c'était infernal. Tout le monde parlait (même les bons élèves), j'avais beau leur dire de se taire, rien n'y faisait. Je ne pouvais quand même pas ramasser les carnets de tout le monde! Lorsqu'elle est intervenue, j'ai eu les larmes aux yeux et j'ai bien cru que j'allais me mettre à pleurer! Heureusement, ça n'a pas été le cas mais j'étais au bord des larmes.

Et pourquoi pas ? Ne rien faire ne fait qu'envenimer les choses.
Si je peux me permettre quelques conseils :
D'abord, effectivement, il faut prévoir une échelle de sanction graduées qui vous correspond. Et je conseille de commencer par des punitions. Telle page si... Le double si... Un appel aux familles lorsque ce n'est pas rendu... Une retenue si ça persiste. Les mots dans le carnet son à réserver aux faits plus importants, à mon avis. Mettre trop de mots dans le carnet ne fait que contribuer à les banaliser : les élèves ne considèrent plus que c'est grave. Personnellement, ça m'énerve quand j'ouvre un carnet fin septembre, qu'il y a déjà 7 ou 8 mots, pour des travaux non faits... Il ne sert alors plus à rien d'en mettre. Tous mes élèves sont prévenus, je n'écris qu'une fois dans les carnets, après c'est retenue direct. Mais en général, les punitions ont suffisamment d'effet pour que je n'ai plus besoin d'en mettre.
C'est vraiment important d'avoir une riposte graduée. Si vous y allez trop fort au début, il ne vous restera plus aucunes munitions ou celles-ci n'auront plus d'effet. Imaginez que vous attaquiez un fourgon blindé au bazooka. Si ça échoue, pensez-vous qu'un simple fusil ferait mieux ?
Concernant vos 4e, niveau généralement difficile, il ne faut pas vous laisser démoraliser. La confiance en soi est une des meilleures armes qui soit pour marquer son autorité. Je sais que ce n'est pas facile, mais il faut au moins faire semblant d'être sûr(e) de soi et passer de "dire de se taire" à "exiger le silence". Il y a des choses qui doivent être non négociables et vos élèves doivent en prendre conscience. Pour cela, il faut être intransigeant dès qu'une de vos limites est franchie (nous n'avons pas tous les mêmes).
Enfin, ça ne fait jamais de mal d'avoir toujours un sujet de contrôle dans son cartable en cas de débordements collectifs. Et si contrôle, aucun bruit, sinon zéro. Et tant pis s'il faut en mettre 30.

Sinon, une interro surprise, surtout si même les bons parlent. Il faut vraiment faire abstraction de cette peur du "ils ne vont pas m'aimer". Je suis tombée des nues quand ma formatrice ESPE nous a expliqué mercredi que les enfants n'allaient pas nous aimer si on les sanctionnait (formatrice qui enseigne dans une lycée parisien huppé). "lol" quoi. Ce n'est juste pas le propos.

affraid
C'est là que je me rends compte que je suis verni dans mon ESPE... En gestion de classe ce matin, nous avons eu des conseils de bon sens, à commencer par ne pas éviter les conflits lorsqu'ils sont nécessaires, et se faire respecter et ne pas accepter la remise en cause de son autorité. Ca fait toujours du bien de l'entendre... il est vrai que ce formateur, lui, a connu des collèges "difficiles", ça doit jouer. Et en effet, l'amour n'a pas grand-chose à voir avec notre mission. Et quand bien même, je pense que les élèves respecteront plus volontiers un enseignant qui commence par se respecter lui-même.

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T2 ('17-'18) : TZR 2 collèges REP/REP+, 5e/4e/3e
T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
Salammb0
Salammb0
Expert spécialisé

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Salammb0 le Ven 2 Oct 2015 - 22:14
@WabiSabi a écrit:
@Salammb0 a écrit:
@dami1kd a écrit:
@Mlle_Andromede a écrit:Le module que j'ai eu ce matin était plutôt intéressant, j'ai essayé de prendre en note un maximum de choses, par contre j'ai été déçue sur un point (le plus essentiel, à mes yeux): notre formateur n'est pas entré dans les détails des sanctions. Par exemple, j'aurais bien aimé qu'il nous dise quelle sanction adopter lorsqu'un élève est trop bruyant, quelle sanction adopter lorsqu'il récidive... . En effet, je suis un peu (beaucoup) perdue à ce niveau. Il nous a simplement conseillé d'adopter une échelle de sanctions graduée, une échelle qui nous correspondrait. Mais justement, si les mots dans le carnet ne suffisent plus et si les retenues et l'exclusion doivent rester exceptionnelles, que reste-t-il?
Bref, peut-être qu'on en saura davantage la semaine prochaine.

Mais pour revenir à hier, une collège a été obligée d'intervenir durant mon cours avec les 4e, tellement c'était infernal. Tout le monde parlait (même les bons élèves), j'avais beau leur dire de se taire, rien n'y faisait. Je ne pouvais quand même pas ramasser les carnets de tout le monde! Lorsqu'elle est intervenue, j'ai eu les larmes aux yeux et j'ai bien cru que j'allais me mettre à pleurer! Heureusement, ça n'a pas été le cas mais j'étais au bord des larmes.

Et pourquoi pas ? Ne rien faire ne fait qu'envenimer les choses.
Si je peux me permettre quelques conseils :
D'abord, effectivement, il faut prévoir une échelle de sanction graduées qui vous correspond. Et je conseille de commencer par des punitions. Telle page si... Le double si... Un appel aux familles lorsque ce n'est pas rendu... Une retenue si ça persiste. Les mots dans le carnet son à réserver aux faits plus importants, à mon avis. Mettre trop de mots dans le carnet ne fait que contribuer à les banaliser : les élèves ne considèrent plus que c'est grave. Personnellement, ça m'énerve quand j'ouvre un carnet fin septembre, qu'il y a déjà 7 ou 8 mots, pour des travaux non faits... Il ne sert alors plus à rien d'en mettre. Tous mes élèves sont prévenus, je n'écris qu'une fois dans les carnets, après c'est retenue direct. Mais en général, les punitions ont suffisamment d'effet pour que je n'ai plus besoin d'en mettre.
C'est vraiment important d'avoir une riposte graduée. Si vous y allez trop fort au début, il ne vous restera plus aucunes munitions ou celles-ci n'auront plus d'effet. Imaginez que vous attaquiez un fourgon blindé au bazooka. Si ça échoue, pensez-vous qu'un simple fusil ferait mieux ?
Concernant vos 4e, niveau généralement difficile, il ne faut pas vous laisser démoraliser. La confiance en soi est une des meilleures armes qui soit pour marquer son autorité. Je sais que ce n'est pas facile, mais il faut au moins faire semblant d'être sûr(e) de soi et passer de "dire de se taire" à "exiger le silence". Il y a des choses qui doivent être non négociables et vos élèves doivent en prendre conscience. Pour cela, il faut être intransigeant dès qu'une de vos limites est franchie (nous n'avons pas tous les mêmes).
Enfin, ça ne fait jamais de mal d'avoir toujours un sujet de contrôle dans son cartable en cas de débordements collectifs. Et si contrôle, aucun bruit, sinon zéro. Et tant pis s'il faut en mettre 30.

Sinon, une interro surprise, surtout si même les bons parlent. Il faut vraiment faire abstraction de cette peur du "ils ne vont pas m'aimer". Je suis tombée des nues quand ma formatrice ESPE nous a expliqué mercredi que les enfants n'allaient pas nous aimer si on les sanctionnait (formatrice qui enseigne dans une lycée parisien huppé). "lol" quoi. Ce n'est juste pas le propos.

affraid
C'est là que je me rends compte que je suis verni dans mon ESPE... En gestion de classe ce matin, nous avons eu des conseils de bon sens, à commencer par ne pas éviter les conflits lorsqu'ils sont nécessaires, et se faire respecter et ne pas accepter la remise en cause de son autorité. Ca fait toujours du bien de l'entendre... il est vrai que ce formateur, lui, a connu des collèges "difficiles", ça doit jouer. Et en effet, l'amour n'a pas grand-chose à voir avec notre mission. Et quand bien même, je pense que les élèves respecteront plus volontiers un enseignant qui commence par se respecter lui-même.

Alors là, c'est moi qui affraid .
Ma formatrice est gentille, mais elle n'est absolument pas légitime. Et accessoirement, elle nous dit n'importe quoi. Sanctionner les élèves, c'est mal. Les gronder, c'est être trop autoritaire, et c'est mal. Les élèves qui arrivent en retard pour provoquer, ça n'existe pas (hi hi hi).

Franchement, je suis en colère. La seule chose qui me réjouit, c'est que la plupart des stagiaires présents étaient également indignés, et lui opposaient leur conception des choses.

J'étais hyper enthousiaste avant de commencer ce cours, car ravie d'avoir un enseignant face à moi. Bah j'ai vite déchanté. À quand un prof de ZEP qui vient nous parler de son expérience ?

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 708944698_894653
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Ingeborg B. le Ven 2 Oct 2015 - 22:29
@laMiss a écrit:Y a-t-il par ici un stagiaire en allemand à Créteil (ou ailleurs) pouvant confirmer l'info selon laquelle on leur propose de passer un certif en lettres? Si oui, merci de témoigner par ici:
http://www.neoprofs.org/t94747p100-que-feront-les-profs-d-allemand-en-2016-silence-chantage-p-4-les-medecins-du-rectorat-sont-prets-certif-en-lettres-pour-les-stagiaires-p-5?highlight=allemand
Les certification en Lettres n'existent pas. Il s'agit peut-être de la certification FLE. Sinon, il s'agit d'un changement de discipline.
Alex.B
Alex.B
Niveau 8

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par Alex.B le Lun 5 Oct 2015 - 21:15
On vient souvent ici pour se plaindre, on a nos classes difficiles, mais voilà ce soir je voulais aussi dire un grand merci virtuel à nos tutrices/tuteurs ! Quand je vois combien de mails j'envoie, le nombre de fois que je l'interpelle en salle des profs, et la quantité de bons conseils et de bienveillance qu'elle a !

A nos tutrices santeverre
philopoussin
philopoussin
Niveau 8

les stagiaires à la rentrée 2015 - Page 38 Empty Re: les stagiaires à la rentrée 2015

par philopoussin le Lun 5 Oct 2015 - 21:19
@Alex.B a écrit:On vient souvent ici pour se plaindre, on a nos classes difficiles, mais voilà ce soir je voulais aussi dire un grand merci virtuel à nos tutrices/tuteurs ! Quand je vois combien de mails j'envoie, le nombre de fois que je l'interpelle en salle des profs, et la quantité de bons conseils et de bienveillance qu'elle a !

A nos tutrices santeverre

Oh, la bonne initiative que voilà! Je lève volontiers mon verre virtuel - en attendant de la remercier avec un vrai verre dans la vraie vie, après la titularisation tant espérée...! Comme toi Alex, je suis bien tombée, ma tutrice, c'est... bisous

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum