collègues pénibles en cette fin d'année

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

collègues pénibles en cette fin d'année

Message par fleur de lait le Mar 9 Juin 2009 - 18:16

alors je ne sais pas pour vous, mais moi, je commence en avoir ras la casquette des collègues (ce qui est dommage car je suis dans un petit établissement, donc avec peu de collègues) furieux
c'est vrai, les élèves sont un chouilla pénibles, mais là, mes chers collègues s'y mettent aussi.
-y a celle qui ne sait rien, qui découvre les réunions, les devoirs communs... à croire qu'on (que je) fait exprès de faire les réunions quand elle autre chose à faire. Et pis d'où elle sort cette répartition des classes? pourquoi est-ce qu'on ne lui dit jamais rien? du coup, elle se défoule sur la pov' p'tite néoprof que je suis.
-y a celui qui se la pète toute l'année, hyper dédaigneux (c'est vrai, lui est agrégatif alors que moi... ben non!) et qui aimerait que je l'accompagne en sortie alors que cela fait à peine 3 mois qu'il prononce correctement mon prénom.
- y a celui qui a tout vu, tout fait, qui pourrait avoir l'âge de mon père (d'ailleurs il ne se prive pas pour me le rappeler), qui ne veut surtout pas aller à la réunion pour préparer la fête de fin d'année parce qu'il sait comment ça va se passer. Mais il a quand même une pt'ite liste de conseils à nous donner... :boxe:
dites-moi, c'est le mois de juin qui veut ça? si oui, je milite pour l'abolition de ce mois qui tape sur les nerfs de mes collègues et par ricochets sur les miens.

_________________
elle est pas belle, la vie?

fleur de lait
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Invité22 le Mar 9 Juin 2009 - 18:21

J'ai aussi de plus en plus de mal à supporter les adultes, d'une façon générale. La société est très individualiste et retrouver ce thème chez des personnes qui travaillent au contact de l'humain me ruine parfois le moral.

Invité22
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par nad' le Mar 9 Juin 2009 - 18:25

Aaaah les collègues. Certains moins je les vois, mieux je me porte !

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par gautier le Mar 9 Juin 2009 - 19:31

Je crois qu'en effet le mois de juin est pour beaucoup dans l'irritabilité. Les élèves sont plus difficiles. On est à la fois plus fragiles et plus aggressifs.

gautier
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Invité le Mar 9 Juin 2009 - 20:21

Je ne pourrais pas en dire plus ! En ce moment, tout le monde est à cran. J'avoue que je m'isole, sinon je me fâcherais avec des gens, quand ce n'est pas qu'ils m'ennuient mortellement... Mais je ne suis pas une référence pour les relations interpersonnelles. Ce n'est pas mon fort. Et parfois, je préfère encore être seule !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Anna de Noailles le Mar 9 Juin 2009 - 21:00

chez nous, il y a une partie des collègues pénibles ... mais pas uniquement en fin d'année! C'est chronique chez eux.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Aïnara le Mar 9 Juin 2009 - 21:47

Moi, j'adore mes collègues ! Je me régale ! on fait tous des concessions, on s'entend super bien. Nous oeuvrons tous dans l'intérêt des élèves sans négliger les nôtres.
C'est dû au fait qu'il n'y a pas de "petit chef" ! Or, ton message, fleur de lait, me laisse perplexe par rapport à 2-3 points (c'est moi qui souligne) :

@fleur de lait a écrit:alors je ne sais pas pour vous, mais moi, je commence en avoir ras la casquette des collègues (ce qui est dommage car je suis dans un petit établissement, donc avec peu de collègues) furieux
c'est vrai, les élèves sont un chouilla pénibles, mais là, mes chers collègues s'y mettent aussi.
-y a celle qui ne sait rien, qui découvre les réunions, les devoirs communs... à croire qu'on (que je) fait exprès de faire les réunions quand elle autre chose à faire. Et pis d'où elle sort cette répartition des classes? pourquoi est-ce qu'on ne lui dit jamais rien? du coup, elle se défoule sur la pov' p'tite néoprof que je suis.
Pour moi, c'est le profil de la collègue cool : au courant de rien, elle ne fait pas suer, zen à fond. Sauf si, comme ton message le laisse entendre (à moins que j'aie mal compris, ce qui est tout à fait possible) tu débarques dans l'établissement et gères les réunions. Rien de plus insupportable, je trouve, qu'un nouveau qui la ramène en gérant ce genre de truc. Avis perso, que j'assume.

-y a celui qui se la pète toute l'année, hyper dédaigneux (c'est vrai, lui est agrégatif alors que moi... ben non!) et qui aimerait que je l'accompagne en sortie alors que cela fait à peine 3 mois qu'il prononce correctement mon prénom.
Je n'ai pas la même analyse : s'il te propose d'accompagner une de ses sorties = il souhaite t'avoir comme accompagnateur pour cette sortie. C'est flatteur. Et il a peut-être une toute petite mémoire des prénoms. Et peut-être que c'est toi qui complexes de ne pas être agrégée ? Mon message ne traduit pas le ton que j'emploie, ce ton n'est pas le moins du monde accusateur, c'est juste une question que je pose.

- y a celui qui a tout vu, tout fait, qui pourrait avoir l'âge de mon père (d'ailleurs il ne se prive pas pour me le rappeler), qui ne veut surtout pas aller à la réunion pour préparer la fête de fin d'année parce qu'il sait comment ça va se passer. Mais il a quand même une pt'ite liste de conseils à nous donner... :boxe:
J'ai le même, et je l'adore ! Il a l'âge d'être mon père, me le dit souvent (jusqu'ici, tu vois, tout pareil). L'interprétation que j'en ai : il connaît plus de choses que moi (forcément), fréquente les élèves et le collège depuis plus longtemps, je prends donc en compte son avis. Et la fête de fin d'année, ça ne m'étonne pas qu'il sache comment cela va se passer !!! J'ai fait entendre ma voix contre cette année (2ème année pour moi dans ce CLG) et j'ai été entendue. Ouuuuuuuuuuuuf ! La fête du slip, trop peu pour moi ! Je suis payée pour faire cours.

dites-moi, c'est le mois de juin qui veut ça? si oui, je milite pour l'abolition de ce mois qui tape sur les nerfs de mes collègues et par ricochets sur les miens.
Donc, tes collègues sont nuls. Et toi, tu es super. Tu te remets en question, parfois ?
Désolée, mais - n'y vois rien de personnel, tu viens d'arriver sur le forum - je te trouve vraiment de parti pris concernant tes collègues. Pour les mêmes situations - exactement les mêmes - je tire des conclusions totalement différentes. Il y a toujours un collègue au courant de rien et qui semble débarquer, un autre qui sait tout, un autre paternaliste "j'ai tout vu tout connu écoutez-moi", et un néo qui débarque, soit discret la première année, soit "je révolutionne tout". L'entente d'une équipe de lettres se construit en écoutant chacun, en prenant en compte chacun sans juger à l'emporte-pièce.

Je poste (encore ! décidément, ça va devenir une marque de fabrique !) à contre-courant des cops'.
Je sors ??

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Anna de Noailles le Mar 9 Juin 2009 - 21:52

Je trouve que fleur de lait a le droit de dire ce qu'elle ressent librement étant entendu que le forum est un lieu d'expression ... tant qu'on reste correct évidemment. Il n'y a pas de courant à suivre, si elle a ressenti cela, elle peut nous le faire partager.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Sessi le Mar 9 Juin 2009 - 21:59

Fleur de lait ne dit pas que tout se passe mal! C'est vrai que quand on arrive dans un bahut, on découvre peu à peu les tensions qu'il y a entre les uns et les autres, et même avec la meilleure volonté du monde, y a pas moyen de faire en sorte que tout le monde s'entende.
Je trouve que tu juges un peu vite Aïnara. C'est facile quand on n'est pas dans les baskets des autres! Personnellement, comme Fleur de lait, moi aussi ça m'énerve, les gens qui brassent de l'air et je n'aime pas non plus être maternée, surtout plus au 3° trimestre, désolée! Very Happy

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Aïnara le Mar 9 Juin 2009 - 22:30

choupigloup a écrit:Je trouve que fleur de lait a le droit de dire ce qu'elle ressent librement étant entendu que le forum est un lieu d'expression ... tant qu'on reste correct évidemment. Il n'y a pas de courant à suivre, si elle a ressenti cela, elle peut nous le faire partager.
Ai-je dit le contraire ?
Et comme le forum est un lieu d'expression, ai-je également le droit de dire que j'émets des réserves non pas sur ce qu'elle vit, mais sur la façon dont elle le vit ? Ai-je le droit de lui dire que son impression n'est pas forcément (j'insiste sur cet adverbe) la bonne ?
Me suis-je jamais inscrite dans un courant de pensée ? Peut-on m'accuser de parti-pris a priori ?

@Sessi a écrit:Fleur de lait ne dit pas que tout se passe mal! C'est vrai que quand on arrive dans un bahut, on découvre peu à peu les tensions qu'il y a entre les uns et les autres, et même avec la meilleure volonté du monde, y a pas moyen de faire en sorte que tout le monde s'entende.
Je trouve que tu juges un peu vite Aïnara. C'est facile quand on n'est pas dans les baskets des autres! Personnellement, comme Fleur de lait, moi aussi ça m'énerve, les gens qui brassent de l'air et je n'aime pas non plus être maternée, surtout plus au 3° trimestre, désolée! Very Happy
Ce que Fleur de lait considère comme des situations réellement problématiques - au point de le poster comme message, deuxième message sur le forum de sa part, et oui, je trouve que ça transpire la critique des collègues à plein nez - ne l'est pas pour moi. Si j'émets un jugement, c'est, forte d'une expérience où j'ai aussi rencontré des collègues de mauvaise foi, qui pourrissent une équipe pédagogique, c'est parce qu'elle dit qu'elle est "néo" dans l'établissement. Et que je pense que lors de la première année dans un bahut, il me semble de bon ton d'observer et non forcément de critiquer ou de proposer des réunions.

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Sessi le Mar 9 Juin 2009 - 23:34

Observer ne veut pas dire subir, premièrement. Ensuite, il me semble au contraire que pour s'intégrer, le mieux est de proposer des projets, de s'investir pour montrer ce qu'on a dans le ventre, pour éviter à l'avenir de passer pour la naïve de service. Pourquoi vouloir s'écraser ? Il n'y a rien de pire! Il faut faire son trou. En tout cas, moi je suis incapable de rester les bras croisés, et pourtant je m'en suis aussi pris des critiques (je suis non-tit' depuis 6 ans, j'ai l'habitude, et des critiques et des intégrations en équipe pédagogique). Elle a raison, au contraire, de s'investir, on n'est pas de gentils moutons! Mais l'investissement a toujours des conséquences. C'est sûr qu'en restant dans son coin, on ne prend pas de risque, or j'imagine Aïnara que ce n'est pas non plus ton cas.
Au lieu de partir dans l'analyse comportementale de Fleur de lait, ce qui, à mon avis, ne l'aiderait pas beaucoup bien au contraire (il me semble en effet que dans ces cas-là, la remise en question est très forte, pas besoin d'en rajouter une couche), ce serait plus judicieux de lui dire que des cons, il y en a partout, même au boulot, que ce n'est pas grave, c'est comme tout, ça passe, on finit par s'habituer et par faire avec, et que, s'il y a bien une chose à ne pas faire dans ce métier, c'est d'essayer de concilier tout le monde. La preuve, même là, on n'est pas d'accord... Twisted Evil

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par charlottofraise le Mar 9 Juin 2009 - 23:49

@Sessi a écrit:ce serait plus judicieux de lui dire que des cons, il y en a partout, même au boulot
Ouais, sauf que crier "au con" dès que quelqu'un nous agace, c'est quand même exagéré — et c'est risquer l'ulcère en moins de cinq ans. humhum
Ma définition du con au boulot, c'est quand même celui qui t'empêche sciemment de travailler dans de bonnes conditions, ce qui ne semble pas être le cas des collègues de Fleur de lait !

En tout cas, je partage globalement l'avis d'Aïnara, il ne s'agit pas de s'effacer pour s'intégrer mais de prendre la température sans s'imposer, dans un premier temps.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Aïnara le Mar 9 Juin 2009 - 23:54

Pourquoi pas, Sessi ! Tu as peut-être raison, mon message est peut-être trop accusateur.
Comme toi, en effet, je ne peux rester les "bras croisés" (et franchement, j'admire mes collègues qui parviennent à garder cette posture !) mais je réitère sur un point (qu'il faudrait donc que je modère, c'est fait avec ce message, j'espère !) : la première année, il faut quand même observer avant de juger. Je suis dans les orties quand je dis ça ? C'est vraiment choquant comme propos ?
J'ai l'air d'être une méchante alors que je ne cesse de défendre une chose : lorsque nous sommes solidaires (et c'est impossible pour la collègue vu son appréciation concernant ses collègues) nous sommes forts pour défendre l'enseignement des lettres !

edit : lu ton message, Charlottofraise. Rien à ajouter, forcément ! Very Happy

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Lody le Mer 10 Juin 2009 - 0:17

Je partage l'avis de Sessi. Cela fait trois ans que je suis titulaire et chaque année je change d'établissement. Je ne vais pas attendre pour faire des projets. Cette année, je suis tombée dans un établissement très pépère, et j'avais plusieurs idées de projet, que j'ai mis en oeuvre. Evidemment, les collègues m'ont regardé avec de gros yeux en se demandant ce qui me prenait. Bien évidemment, la plupart suit l'affaire de loin (tant que je ne les dérange pas...), et je trouve ça bien dommage qu'il n'y ait pas plus d'échange et de partage (aucun ne s'intéresse à notre jumelage avec un lycée roumain, pour la journée romaine, il semblerait qu'ils seront rares à y participer). Mais ce n'est pas pour autant que je vais ne rien faire !!! Et l'année prochaine, je change encore, et j'ai encore des projets en tête !

Je précise toutefois que je me renseigne toujours sur ce qui se fait dans l'établissement, et je demande à y participer (c'était le cas pour le théâtre l'an dernier, et ce sera le cas pour les concours de lecture dans mon nouvel établissement).

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Aïnara le Mer 10 Juin 2009 - 0:38

Lody, quand je te lis, je ne vois rien de semblable à ce que disait Fleur de lait. Tu débarques dans un bahut, tu es TZR, tu lances des projets... je trouve ça génial ! Où serait le problème ?

Ce qui me gêne - mais bon, je ne passerai pas l'année là-dessus non plus ! - dans le message de Fleur de lait c'est qu'elle dit qu'elle est néotit et qu'elle organise les réunions (ou alors, je me répète : j'ai mal compris, ce qui est possible) ; qu'elle juge ses collègues alors qu'avec le même type de collègues j'ai un avis différent.
Ai-je dit autre chose ??

Bon, maintenant que je constate qu'elle bénéficie d'un soutien quasi inconditionnel, et qu'elle ne sera donc pas blessée par un avis divergent, je vais plus loin : elle me rappelle quelques - heureusement très rares - collègues qui, pour se faire bien voir de l'administration, critiquent leurs collègues et sont au top pour proposer des réunions sodomisation-de-dyptères.
Je n'accuse pas Fleur de lait de faire partie de ce type de collègues, je dis simplement que son discours accusateur me fait penser à ça. Rien de plus, rien de moins.

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Lody le Mer 10 Juin 2009 - 0:45

C'est vrai quand dans le genre collègue énervant, il y a le ou la lèche-botte du chef, qui hoche la tête à la manière des petits chiens à l'arrière des voitures (cf. mes messages à propos des manuels, pour ceux qui suivent).

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Daphné le Mer 10 Juin 2009 - 6:51

Fleur de lait, serait-on dans le même établissement ??
Sauf que chez nous les ch..... ce n'est pas qu'en juin, c'est toute l'année.
Heureusement il y a les collègues bien aussi, ça compense.......

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 8:04

@Lody a écrit:Je partage l'avis de Sessi. Cela fait trois ans que je suis titulaire et chaque année je change d'établissement. Je ne vais pas attendre pour faire des projets. Cette année, je suis tombée dans un établissement très pépère, et j'avais plusieurs idées de projet, que j'ai mis en oeuvre. Evidemment, les collègues m'ont regardé avec de gros yeux en se demandant ce qui me prenait. Bien évidemment, la plupart suit l'affaire de loin (tant que je ne les dérange pas...), et je trouve ça bien dommage qu'il n'y ait pas plus d'échange et de partage (aucun ne s'intéresse à notre jumelage avec un lycée roumain, pour la journée romaine, il semblerait qu'ils seront rares à y participer). Mais ce n'est pas pour autant que je vais ne rien faire !!! Et l'année prochaine, je change encore, et j'ai encore des projets en tête !

Je précise toutefois que je me renseigne toujours sur ce qui se fait dans l'établissement, et je demande à y participer (c'était le cas pour le théâtre l'an dernier, et ce sera le cas pour les concours de lecture dans mon nouvel établissement).

Je n'en attendrais même pas autant de mes collègues de lettres, qui elles trouvent bon de m'interdire de participer à un projet (collège au cinéma, site du collège avec le cahier de textes en ligne), au motif que "c'est tout le monde ou personne". Autant dire qu'avec une telle devise collectiviste, et bien, c'est personne ! humhum

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Daphné le Mer 10 Juin 2009 - 8:06

Comment ça t'interdire ??

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 8:19

J'en ai parlé sur un post à propos du cahier de textes en ligne : mes collègues ne veulent pas l'utiliser, et moi qui attendais vraiment ça, on m'a clairement dit que ce devait être tout le monde ou personne. Après, interdire, c'est une manière de parler, j'ai "le droit" de le faire quand même et d'être mise au ban par tout le monde, car c'est une collègue très en vue qui tient cette position-là.

Edit : le genre de collègue qui ne peut pas voir le principal et passe son temps à lui casser du sucre sur le dos en salle des profs, mais qui, curieusement, arrive aussi à être très bien vue par lui... Le genre de collègue qui vous dit à la maternité que vos deux postes sont en balance (même ancienneté) et qu'"avec son inspection, elle serait passée loin devant moi si ça comptait"... Non, je ne suis pas rancunière...! :boxe:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Daphné le Mer 10 Juin 2009 - 8:22

Ah oui, on connait !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par fleur de lait le Mer 10 Juin 2009 - 8:25

oulà, j'crois qu'il faut préciser certaines choses
bien sûr que je remets en question, je ne prétend pas être parfaite, loin de là... mais vous n'avez jamais eu de journée où tout le monde (ou presque) vous tape sur les nerfs? Hier, c'était mon cas. Et dans cette situation, je suis du genre à relever chaque petite réflexion qu'on peut me faire (dans la salle des profs ou sur le forum)
et pour ceux que ça intéresse:
-mon collègue m'avait choisie pour la sortie car elle a lieu lundi et que c'est justement le jour où je n'ai pas cours (journée libérée pour cause de 120h de formation cette année car je suis néotit') et non pas parce qu'il m'apprécie (enfin, je crois)
-ma collègue "zen" ressemble plutôt à un rotweiler qu'à une bonze, du genre à menacer d'appeler l'inspecteur de tel collègue ou le rectorat pour tel autre
-et puis pour mon papa-collègue... et ben merci, côté papa, j'ai en déjà un. Ce n'est pas parce que je suis la p'tite jeunette de l'établissement que je ne suis pas une collègue comme une autre. Je ne suis pas contre quelques conseils... à petite dose.
en tout cas, j'apprécie toutes vos remarques, merci.

_________________
elle est pas belle, la vie?

fleur de lait
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 8:25

Ca me rassure, je croyais être la seule !
Selon les critères de Charlottofraise, ce sont bel et bien des collègues nocifs, de par cette attitude.

Edit : je répondais à Daphné : nos messages se sont croisés, fleur de lait. Et bien sûr qu'on a ce genre de journée !


Dernière édition par lulamae le Mer 10 Juin 2009 - 9:01, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Daphné le Mer 10 Juin 2009 - 8:32

affraid Fleur de lait, une collègue menace d'autres collègues d'appeler l'IPR ou le rectorat !!
Mais vous n'avez pas encore réagit ?? Vous la laissez faire ??
Faudrait peut-être la remettre un peu à sa place non ?

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: collègues pénibles en cette fin d'année

Message par Sessi le Mer 10 Juin 2009 - 8:59

[quote="charlottofraise"]
@Sessi a écrit:ce serait plus judicieux de lui dire que des cons, il y en a partout, même au boulot
Ouais, sauf que crier "au con" dès que quelqu'un nous agace, c'est quand même exagéré — et c'est risquer l'ulcère en moins de cinq ans. humhum
Ma définition du con au boulot, c'est quand même celui qui t'empêche sciemment de travailler dans de bonnes conditions, ce qui ne semble pas être le cas des collègues de Fleur de lait !


D'accord avec toi, Charlottofraise... J'aurais du mesurer mes propos, je voulais être rassurante, et finalement je me suis laissée emporter! C'est qu'en ce moment, moi aussi je perçois ce genre de tensions niveau boulot, donc je comprends bien ce dont elle parle, seulement en ce qui me concerne, ce n'est pas avec les collègues, c'est au niveau de l'administration.


Dernière édition par Sessi le Mer 10 Juin 2009 - 16:02, édité 1 fois

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum