Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
InvitéDo
Niveau 2

Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par InvitéDo le Ven 24 Juil 2015 - 15:41
Bonjour,
Je suis en train de construire une séquence sur le début des Aventures de Télémaque pour une classe de 1ère STMG (les IO proposent l'étude d'un texte long). Ma problématique tournant autour de la séduction (Fénelon est en plein de le plaire pour instruire!), je cherchais des textes complémentaires qui élargiraient le champ de la réflexion autour de la séduction par le langage (théoriques ou pas). Si vous avez des idées...
Sinon, je comptais proposer Le Mépris de Moravia en lecture cursive (L'Odyssée y est non seulement mentionnée, mais le roman tout entier a des allures d'odyssée, ce qui permet de réfléchir en parallèle à la notion de réécriture, Homère - Fénelon - Moravia. De plus, la séduction y est omniprésente): qu'en pensez-vous?
Ce sera ma première année en lycée, après 11 ans en collège et je tâtonne donc forcément. Vos avis sont donc les bienvenus.
Merci!
avatar
chloe2504
Niveau 5

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par chloe2504 le Ven 24 Juil 2015 - 18:31
Autour du thème de la séduction, tu as les incontournables Bel ami, Les Liaisons dangereuses ou Manon Lescaut pour faire un parallèle avec la séductrice.
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par Orlanda le Ven 24 Juil 2015 - 19:13
Le début de Belle du Seigneur. 

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par Écusette de Noireuil le Ven 24 Juil 2015 - 19:56
Le mot et la chose de l'abbé de Lattaignant?

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
clo74
Niveau 9

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par clo74 le Ven 24 Juil 2015 - 23:42
Ta séquence me semble très ambitieuse pour des STMG! Est-ce la première séquence de l'année? Auquel cas, tu risques bien des déconvenues...Les miens seraient bien incapables d'aborder des notions théoriques comme la "séduction par le langage".
Tu parles aussi de réfléchir à la notion de réécriture, mais sache que les premières L ont déjà du mal avec cette notion, alors des STMG...
Quant à proposer Moravia en lecture cursive, je reste dubitative : il y a déjà tant d'oeuvres françaises qu'ils ne connaissent et ne lisent pas (bon, je suis sans doute partiale, je garde un mauvais souvenir de cette lecture)
Tu dis que c'est ta première année en lycée, donc sache qu'il y a souvent un monde entre les préconisations des IO et ce que nous parvenons à faire avec des STMG.
avatar
Sei
Monarque

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par Sei le Ven 24 Juil 2015 - 23:51
En ouverture d'une analyse du discours de Tartuffe, j'ai proposé à ma classe un extrait de L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau où le neurologue Sacks raconte comment un groupe d'aphasiques considère le président comme un clown et rit aux larmes pendant son discours, parce qu'ils sont capables de déjouer toutes les simagrées de celui qui utilise le langage pour séduire. C'est ambitieux, mais vraiment intéressant pour réfléchir à la façon dont tout un chacun aime se laisser berner, séduire par le langage d'autrui, pour réfléchir au fait que nous, non aphasiques, en toute possession de nos moyens, sommes potentiellement tous des Orgon. Ma classe (1re S) avait été vivement intéressée.
InvitéDo
Niveau 2

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par InvitéDo le Sam 25 Juil 2015 - 13:48
@clo74 a écrit:Ta séquence me semble très ambitieuse pour des STMG! Est-ce la première séquence de l'année? Auquel cas, tu risques bien des déconvenues...Les miens seraient bien incapables d'aborder des notions théoriques comme la "séduction par le langage".
Tu parles aussi de réfléchir à la notion de réécriture, mais sache que les premières L ont déjà du mal avec cette notion, alors des STMG...
Quant à proposer Moravia en lecture cursive, je reste dubitative : il y a déjà tant d'oeuvres françaises qu'ils ne connaissent et ne lisent pas (bon, je suis sans doute partiale, je garde un mauvais souvenir de cette lecture)
Tu dis que c'est ta première année en lycée, donc sache qu'il y a souvent un monde entre les préconisations des IO et ce que nous parvenons à faire avec des STMG.

Oui, ma séquence est ambitieuse, mais en quoi est-ce un problème? Et quand tu dis qu'elle est "très ambitieuse pour des STMG" signifie-t-il que je doive faire étudier Tchoupi sous prétexte qu'il s'agit d'une série technologique? Ce n'est pas ma vision des choses. J'ai enseigné durant 10 ans dans un collège ZEP, donc je peux très bien imaginer le profil d'une STMG. Ce sont des élèves faibles, certes, mais à partir du moment où on les guide bien, je pense que tout passe. Je prends donc le risque de la déconvenue! J'ai énormément réfléchi au choix du texte et à la manière dont je vais m'y prendre pour que les élèves, même faibles et peu intéressés, puissent y accéder et même (oui, je suis encore ambitieuse!) prendre du plaisir. Et je ne pense pas que la séduction par le langage soit une notion complexe. N'importe quelle lettre d'amour est une forme de séduction langagière et les ados savent parfaitement de quoi il s'agit.
Quant à la lecture cursive, peut-être que Moravia n'est pas le choix le plus judicieux, mais l'argument selon lequel "il y a déjà tant d'oeuvres françaises qu'ils ne connaissent et ne lisent pas" ne me convainc guère... Que fais-tu alors de Tolstoï ou Shakespeare dans ces cas-là? (deux exemples parmi tant d'autres génies)
Pour finir, sans doute as-tu raison d'émettre des réserves sur la place dans l'année. Je ne commencerai peut-être pas par cette séquence (en même temps, si tu voyais mes autres projets de séquences, je pense que tu bondirais !)
Ne crois pas que je sois fermée à la critique, pas du tout, bien au contraire, mais je ne trouve pas tes remarques très constructives, dans la mesure où elles n'indiquent pas les réelles difficultés que pose une telle séquence.

Merci à tous ceux qui m'ont donné des conseils Very Happy
avatar
lilicheng
Esprit éclairé

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par lilicheng le Sam 25 Juil 2015 - 14:05
Tes projets sont très nobles et tout à ton honneur mais je pense aussi que tu risques une très forte déconvenue l'année prochaine.Ce n'est peut-être pas constructif mais le résultat d'une ( petite) experience...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par Iphigénie le Sam 25 Juil 2015 - 14:19
Je n'osais pas le dire ....
avatar
ysabel
Devin

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par ysabel le Sam 25 Juil 2015 - 14:30
dojoval a écrit:Bonjour,
Je suis en train de construire une séquence sur le début des Aventures de Télémaque pour une classe de 1ère STMG (les IO proposent l'étude d'un texte long). Ma problématique tournant autour de la séduction (Fénelon est en plein de le plaire pour instruire!), je cherchais des textes complémentaires qui élargiraient le champ de la réflexion autour de la séduction par le langage (théoriques ou pas). Si vous avez des idées...
Sinon, je comptais proposer Le Mépris de Moravia en lecture cursive (L'Odyssée y est non seulement mentionnée, mais le roman tout entier a des allures d'odyssée, ce qui permet de réfléchir en parallèle à la notion de réécriture, Homère - Fénelon - Moravia. De plus, la séduction y est omniprésente): qu'en pensez-vous?
Ce sera ma première année en lycée, après 11 ans en collège et je tâtonne donc forcément. Vos avis sont donc les bienvenus.
Merci!

Pour avoir fait l'an passé La Boétie avec mes STMG, on peut être ambitieux.
Par contre, je te conseillerais de ne pas te disperser dans les textes complémentaires d'autres auteurs et d'élargir plutôt sur d'autres extraits du Télémaque en TC car les élèves resteront en terrain connu.
Pour les lectures cursives, je ne connais pas cette œuvre mais de même, les ST n'étant pas lecteurs du tout et surtout ayant de grosses difficultés pour les lectures en autonomie je te conseillerais de te diriger vers des lectures courtes et assez simples sinon ils ne tenteront même pas de lire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
InvitéDo
Niveau 2

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par InvitéDo le Sam 25 Juil 2015 - 14:56
Merci Ysabel pour tes conseils très judicieux!
Je retiens ta suggestion pour les TC et vais donc proposer, en effet, d'autres passages. Pour la LC, si certains ont des idées...
InvitéDo
Niveau 2

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par InvitéDo le Sam 25 Juil 2015 - 15:02
Et comme je vois que vous êtes pour beaucoup dubitatifs quant à mon projet, j'aimerais savoir ce qui vous pousse à craindre pour moi une très forte déconvenue. Cela m'aiderait vraiment, pour le coup! Est-ce le choix de Fénelon? La problématique autour de la séduction (suffisamment large pour englober séduction par les apparences et séduction par les mots)? Les TC? (mais là, je me range à l'avis éclairé d'Ysabel)... Je ne vois pas ce qui pose problème en fait.
Merci d'éclairer ma lanterne, vous qui êtes bien plus expérimentés que moi avec des lycéens!
avatar
clo74
Niveau 9

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par clo74 le Sam 25 Juil 2015 - 19:38
dojoval a écrit:
@clo74 a écrit:Ta séquence me semble très ambitieuse pour des STMG! Est-ce la première séquence de l'année? Auquel cas, tu risques bien des déconvenues...Les miens seraient bien incapables d'aborder des notions théoriques comme la "séduction par le langage".
Tu parles aussi de réfléchir à la notion de réécriture, mais sache que les premières L ont déjà du mal avec cette notion, alors des STMG...
Quant à proposer Moravia en lecture cursive, je reste dubitative : il y a déjà tant d'oeuvres françaises qu'ils ne connaissent et ne lisent pas (bon, je suis sans doute partiale, je garde un mauvais souvenir de cette lecture)
Tu dis que c'est ta première année en lycée, donc sache qu'il y a souvent un monde entre les préconisations des IO et ce que nous parvenons à faire avec des STMG.

Oui, ma séquence est ambitieuse, mais en quoi est-ce un problème? Et quand tu dis qu'elle est "très ambitieuse pour des STMG" signifie-t-il que je doive faire étudier Tchoupi sous prétexte qu'il s'agit d'une série technologique? Ce n'est pas ma vision des choses. J'ai enseigné durant 10 ans dans un collège ZEP, donc je peux très bien imaginer le profil d'une STMG. Ce sont des élèves faibles, certes, mais à partir du moment où on les guide bien, je pense que tout passe. Je prends donc le risque de la déconvenue! J'ai énormément réfléchi au choix du texte et à la manière dont je vais m'y prendre pour que les élèves, même faibles et peu intéressés, puissent y accéder et même (oui, je suis encore ambitieuse!) prendre du plaisir. Et je ne pense pas que la séduction par le langage soit une notion complexe. N'importe quelle lettre d'amour est une forme de séduction langagière et les ados savent parfaitement de quoi il s'agit.
Quant à la lecture cursive, peut-être que Moravia n'est pas le choix le plus judicieux, mais l'argument selon lequel "il y a déjà tant d'oeuvres françaises qu'ils ne connaissent et ne lisent pas" ne me convainc guère... Que fais-tu alors de Tolstoï ou Shakespeare dans ces cas-là? (deux exemples parmi tant d'autres génies)
Pour finir, sans doute as-tu raison d'émettre des réserves sur la place dans l'année. Je ne commencerai peut-être pas par cette séquence (en même temps, si tu voyais mes autres projets de séquences, je pense que tu bondirais !)
Ne crois pas que je sois fermée à la critique, pas du tout, bien au contraire, mais je ne trouve pas tes remarques très constructives, dans la mesure où elles n'indiquent pas les réelles difficultés que pose une telle séquence.

Merci à tous ceux qui m'ont donné des conseils Very Happy

Mes remarques ne sont peut-être pas constructives  humhum , mais c'est ce qui m'est venu à l'esprit quand j'ai lu ton message.
Et elles ont été en partie corroborées par d'autres. Quant à aller jusqu'à parler de Tchoupi pour signifier que je méprise ces élèves, non...
Je voulais simplement te mettre en garde contre des textes trop théoriques : pour avoir eu plusieurs années des STMG, je me suis moi-même cassé la figure sur certaines séquences. J'enseigne dans un lycée dont les classes de STMG sont très difficiles : mais ton expérience sera sûrement différente.
Pour que mes remarques soient plus constructives, je te répondrai que Fénelon me semble effectivement difficile à travailler : mais ne sachant pas quel texte tu as choisi, je ne peux pas en juger. Et tu parles de séduction par l'apparence ou par les mots, mais il me semble que ta séquence couvre l'objet d'étude "la question de l'homme dans les genres de l'argumentation". C'est donc davantage la séduction par les mots qu'il faudrait étudier, non? donc veux-tu étudier les stratégies des auteurs afin de plaire et instruire? ou bien veux-tu montrer des personnages qui utilisent le langage afin de séduire (Les Liaisons dangereuses)?
Bon courage en tout cas!
avatar
Nou
Niveau 5

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par Nou le Dim 26 Juil 2015 - 12:28
Bonjour Dojoval,

très beau projet. Sur ce thème, je pense tout de suite à la fable de La Fontaine, "Les obsèques de la Lionne" qui est une apologie du mensonge et de la séduction par le langage.
Tu peux également aller voir du côté d'Eduardo de Filippo, L'art de la comédie (pièce magnifique !). Quelques extraits bien choisis de L'art d'avoir toujours raison de Schopenhauer pourraient également convenir.
Smile

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par User5899 le Dim 26 Juil 2015 - 19:16
dojoval a écrit:ma séquence est ambitieuse, mais en quoi est-ce un problème? Et quand tu dis qu'elle est "très ambitieuse pour des STMG" signifie-t-il que je doive faire étudier Tchoupi sous prétexte qu'il s'agit d'une série technologique?
D'abord, vous demandez des avis, certains vous en donnent et vous disposez. Pas la peine de faire le blessé comme ça Smile
Ensuite, il ne s'agit pas de faire étudier Marc Levy en STMG sous prétexte d'abrutissement, mais simplement d'avoir des exigences bien dosées pour une série où l'horaire de base est de 3h/sem (et non 4 ou 6). Si vous avez plus de temps dans votre lycée, vous aurez le temps de vos ambitions. Sinon... Eh bien vous verrez lol!
InvitéDo
Niveau 2

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par InvitéDo le Dim 26 Juil 2015 - 20:11
Cripure a écrit:
dojoval a écrit:ma séquence est ambitieuse, mais en quoi est-ce un problème? Et quand tu dis qu'elle est "très ambitieuse pour des STMG" signifie-t-il que je doive faire étudier Tchoupi sous prétexte qu'il s'agit d'une série technologique?
D'abord, vous demandez des avis, certains vous en donnent et vous disposez. Pas la peine de faire le blessé comme ça Smile
Ensuite, il ne s'agit pas de faire étudier Marc Levy en STMG sous prétexte d'abrutissement, mais simplement d'avoir des exigences bien dosées pour une série où l'horaire de base est de 3h/sem (et non 4 ou 6). Si vous avez plus de temps dans votre lycée, vous aurez le temps de vos ambitions. Sinon... Eh bien vous verrez lol!

Je demandais des avis sur des textes complémentaires, pas sur mon projet en lui-même, sur lequel, au fond je n'ai aucun doute... Je ne me permettrai jamais de juger une séquence "trop ambitieuse" sans en connaître ni son contenu, ni même... ses textes! C'est plutôt là où le bât blesse, à mon sens. Quant à savoir ce que signifie "faire le blessé"...

Dans tous les cas, merci aux bienveillants pour leurs suggestions vraiment intéressantes I love you

Je ne manquerai pas de venir faire un petit bilan et saurai volontiers reconnaître ma déconvenue...si déconvenue il y a Wink
Contenu sponsorisé

Re: Textes complémentaires autour de la séduction langagière

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum