les enseignants se détournent de François Hollande.

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Catalunya le Sam 25 Juil 2015 - 17:40

@Jane a écrit:
@Catalunya a écrit:
@Jane a écrit:Sans moi Laughing Hollande, Valls, ni personne d'autre s'étant illustré sous ce bien piètre mandat n'aura ma voix. Pas à droite non plus (juste inenvisageable). Dans le cas d'un second tour Le Pen - Sarkozy, je resterai chez moi, car à mes yeux, c'est bonnet blanc et blanc bonnet.
Sur le plan économique et le plan social, ils ne disent pas du tout la même chose.

Pourtant, l'un ne vaut pas mieux que l'autre pour moi.
D'accord, mais ce sont des programmes différents.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par KrilinXV3 le Sam 25 Juil 2015 - 17:59

@HORA a écrit:@arth75 : S'agissant de ce que vous estimez être un hors-sujet, je rappelle que je réagissais à un de vos précédents messages :

@arth75 a écrit:
@Dimka Sur la dénaturation de la démocratie: je comprends ton point de vue, mais la démocratie idéale à laquelle tu sembles te référer n'a jamais existé durablement nul part ailleurs que dans les essais philosophiques et dans la tête des idéalistes
.

Quant au bonapartisme, si César ou Napoléon avaient été élus au suffrage universel (irréel du passé) et n'avaient pas pris le vote des électeurs pour un machin folklorique qui sert à faire carrière dans la politique avec du prêchi-prêcha néo-libéral tenant lieu de boussole économique, ils auraient pu ne pas faire tache parmi les démocrates. Mais bon, avec des "si", le PS serait socialiste (irréel du présent).
Un message qui répondait à un message de Dimka sur ma prétendue docilité et soumission au système parce que j'estimais qu'au 2e tour des présidentielles il fallait voter pour l'un ou l'autre, ou ne pas voter. Rolling Eyes

Maintenant, si vous avez évoqué le référendum de 69 et la démission de de Gaulle qui en a suivi en terme de "démocratie idéale" autrement que pour faire de l'humour, je ne vois pas l'intérêt de discuter avec vous. Nos positions sont vraiment trop éloignées.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par kero le Sam 25 Juil 2015 - 18:08

La démocratie de De Gaulle, c'est présidentialiser le pouvoir en muselant le parlement. Une conception très pyramidale du pouvoir. C'était peut-être utile dans le contexte de la décolonisation, mais je crois que beaucoup de problèmes actuels viennent de là.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Yazilikaya le Sam 25 Juil 2015 - 18:10

Cripure a écrit:
@Hérodoute a écrit:Les extrêmes n'ont aucun projet réaliste économiquement et socialement
En même temps, les projets réalistes, on les connaît : on les voit en Grèce et on les subit depuis 1983.

Constat imparable.

Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par VicomteDeValmont le Sam 25 Juil 2015 - 18:15

A quand un véritable référendum d'initiative populaire, ainsi que la possibilité d'un référendum révocatoire de mi-mandat pour rendre un peu de pouvoir démocratique au peuple?

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par kero le Sam 25 Juil 2015 - 19:04

Peut-être déjà que remettre en place un vrai régime parlementaire serait un bon début. Ça responsabiliserait aussi les députés, qui au fond, jouent un peu au Kindergarten aujourd'hui, puisqu'ils n'ont que rarement à assumer leurs responsabilités.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par ... le Sam 25 Juil 2015 - 19:39

@Pierre-Henri a écrit:
@... a écrit:
Le plus remarquable dans cet article et aussi le plus inquiétant, est le glissement d'une partie non négligeable des enseignants de la gauche vers l'extrême-droite, sans passage par le sas droite. Flippant...

La droite parlementaire n'est pas le sas du FN. Ce dernier trouve son électorat directement dans le petit peuple, principalement chez les déclassés, les premières victimes de la crise. Il n'est pas rare que des anciens de la CGT et du PCF soient passés directement au FN. J'ai plusieurs exemples dans mon entourage. Ils ne perçoivent pas de contradiction. Pour eux, il s'agit seulement de voter contre les "tous pourris". Ils ne voient pas plus loin.

Les Républicains ont une clientèle différente : cadres, patrons, artisans qui marchent, employés bien lotis... Même s'ils râlent aussi contre les impôts et la délinquance, ils n'ont pas du tout la même mentalité. Ils veulent faire partie des gagnants de l'économie, promeuvent le libéralisme et l'esprit d'entreprise.
 

Jamais entendu parler de la "droite décomplexée" ?
La course à l'échalote avec le FN sur ses thèmes préférés n'a jamais eu lieu depuis l'ère Sarkozy ?

...
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Jane le Sam 25 Juil 2015 - 20:00

@Catalunya a écrit:
@Jane a écrit:
@Catalunya a écrit:
Sur le plan économique et le plan social, ils ne disent pas du tout la même chose.

Pourtant, l'un ne vaut pas mieux que l'autre pour moi.
D'accord, mais ce sont des programmes différents.


Et alors ? Ils se valent dans la détestation que je ressens à leur égard.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Catalunya le Sam 25 Juil 2015 - 23:31

@Jane a écrit:
@Catalunya a écrit:
@Jane a écrit:

Pourtant, l'un ne vaut pas mieux que l'autre pour moi.
D'accord, mais ce sont des programmes différents.


Et alors ? Ils se valent dans la détestation que je ressens à leur égard.
Quand tu disais bonnet blanc et blanc bonnet, je pensais que tu parlais de leur programme politique, j'avais mal compris.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Sakei le Dim 26 Juil 2015 - 1:31

Moi je l'aime bien ce Hollande Embarassed

Sakei
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par kero le Dim 26 Juil 2015 - 1:37

@... a écrit:
@Pierre-Henri a écrit:
@... a écrit:
Le plus remarquable dans cet article et aussi le plus inquiétant, est le glissement d'une partie non négligeable des enseignants de la gauche vers l'extrême-droite, sans passage par le sas droite. Flippant...

La droite parlementaire n'est pas le sas du FN. Ce dernier trouve son électorat directement dans le petit peuple, principalement chez les déclassés, les premières victimes de la crise. Il n'est pas rare que des anciens de la CGT et du PCF soient passés directement au FN. J'ai plusieurs exemples dans mon entourage. Ils ne perçoivent pas de contradiction. Pour eux, il s'agit seulement de voter contre les "tous pourris". Ils ne voient pas plus loin.

Les Républicains ont une clientèle différente : cadres, patrons, artisans qui marchent, employés bien lotis... Même s'ils râlent aussi contre les impôts et la délinquance, ils n'ont pas du tout la même mentalité. Ils veulent faire partie des gagnants de l'économie, promeuvent le libéralisme et l'esprit d'entreprise.
 

Jamais entendu parler de la "droite décomplexée" ?
La course à l'échalote avec le FN sur ses thèmes préférés n'a jamais eu lieu depuis l'ère Sarkozy ?

Oui, la droite sarkozienne est allée faire son marché du côté du FN, mais cela ne contredit pas l'affirmation de Pierre-Henri, qui est vraie: la droite n'a jamais servi de "transition" entre la gauche, plus ou moins extrême, et l'extrême droite. Lorsque les ouvriers victimes de la désindustrialisation française se sont jetés dans les bras du FN, ils ne sont pas passés d'abord par le RPR ou l'UMP.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Marlou.Bassboost le Dim 26 Juil 2015 - 8:56

enfin, il me doit une bouteille de champagne. j'étais trop contente de voir l'autre partir. On ne me reprendra plus de me satisfaire de si peu...

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Jane le Dim 26 Juil 2015 - 9:17

@Catalunya a écrit:
@Jane a écrit:
@Catalunya a écrit:
D'accord, mais ce sont des programmes différents.


Et alors ? Ils se valent dans la détestation que je ressens à leur égard.
Quand tu disais bonnet blanc et blanc bonnet, je pensais que tu parlais de leur programme politique, j'avais mal compris.

Pas grave Wink

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Catsoune le Dim 26 Juil 2015 - 9:25

@Jane a écrit:Sans moi Laughing Hollande, Valls, ni personne d'autre s'étant illustré sous ce bien piètre mandat n'aura ma voix. Pas à droite non plus (juste inenvisageable). Dans le cas d'un second tour Le Pen - Sarkozy, je resterai chez moi, car à mes yeux, c'est bonnet blanc et blanc bonnet.
C'est exactement ce que je pense, bien tristement, d'ailleurs.

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....

Catsoune
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par invitéW le Dim 26 Juil 2015 - 9:29

http://www.challenges.fr/politique/20150725.CHA8149/pourquoi-les-enseignants-abandonnent-hollande.html

Extrait :
Cette défiance pourrait sans doute être gérée si elle ne s'accompagnait, le sondage Opinion Way-Le Figaro le rappelle non sans cruauté, d'une rupture avec la démarche du ministre de l'Education Nationale, Najat Vallaud Belkacem. La réforme du collège, et surtout son contenu, antiélitiste pour résumer d'une formule, ne sont pas passés et ne passent toujours pas ; la méthode de la ministre n'est pas passée et ne passe toujours pas ; son refus de dialoguer avec les intellectuels (et enseignants) qui s'étaient autorisés à la critiquer - l'historien Pierre Nora et le philosophe Michel Onfray, le médiologue Régis Debray, les essayistes Alain Finkielkraut et Pascal Bruckner, l'éditorialiste Jacques Julliard -, n'est pas passé et ne passe toujours pas. Une majorité d'enseignants, qu'ils exercent au collège, au lycée ou à l'école, estiment en effet que, prise en main par la secte "pédagogiste", celle qui depuis trois décennies déjà et avec sans doute les meilleurs intentions, sape les principaux fondements de l'école républicaine, la ministre s'égare, que ses priorités ne sont pas les bonnes, qu'il faut avant tout renforcer leur statut et leur autorité, insister tant et plus sur l'apprentissage des enseignements de base, isoler l'école du reste de la société plutôt que de lui faire subir chaque jour davantage les assauts délétères de l'extérieur.
Ce qui devrait inquiéter le chef de l'Etat et l'égérie du gouvernement ?
Le quasi unanimisme des enseignants et de leurs représentants syndicaux sur ces sujets essentiels. La quasi disparition du clivage droite-gauche, le Snes (progressiste) et le Snalc (conservateur) unis et sur la même ligne - du jamais vu dans cet univers à l'accoutumée si clivé et si idéologique. Cette fois, rien de tout cela. L'expression sans équivoque d'une rupture, voilà tout. Pour ébaucher une réparation,François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem doivent bouger au plus vite. Sinon...

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Daphné le Dim 26 Juil 2015 - 9:37

Tout à fait exact !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Thierry30 le Dim 26 Juil 2015 - 9:41

Will.T a écrit:http://www.challenges.fr/politique/20150725.CHA8149/pourquoi-les-enseignants-abandonnent-hollande.html

Extrait :
Cette défiance pourrait sans doute être gérée si elle ne s'accompagnait, le sondage Opinion Way-Le Figaro le rappelle non sans cruauté, d'une rupture avec la démarche du ministre de l'Education Nationale, Najat Vallaud Belkacem. La réforme du collège, et surtout son contenu, antiélitiste pour résumer d'une formule, ne sont pas passés et ne passent toujours pas ; la méthode de la ministre n'est pas passée et ne passe toujours pas ; son refus de dialoguer avec les intellectuels (et enseignants) qui s'étaient autorisés à la critiquer - l'historien Pierre Nora et le philosophe Michel Onfray, le médiologue Régis Debray, les essayistes Alain Finkielkraut et Pascal Bruckner, l'éditorialiste Jacques Julliard -, n'est pas passé et ne passe toujours pas. Une majorité d'enseignants, qu'ils exercent au collège, au lycée ou à l'école, estiment en effet que, prise en main par la secte "pédagogiste", celle qui depuis trois décennies déjà et avec sans doute les meilleurs intentions, sape les principaux fondements de l'école républicaine, la ministre s'égare, que ses priorités ne sont pas les bonnes, qu'il faut avant tout renforcer leur statut et leur autorité, insister tant et plus sur l'apprentissage des enseignements de base, isoler l'école du reste de la société plutôt que de lui faire subir chaque jour davantage les assauts délétères de l'extérieur.
Ce qui devrait inquiéter le chef de l'Etat et l'égérie du gouvernement ?
Le quasi unanimisme des enseignants et de leurs représentants syndicaux sur ces sujets essentiels. La quasi disparition du clivage droite-gauche, le Snes (progressiste) et le Snalc (conservateur) unis et sur la même ligne - du jamais vu dans cet univers à l'accoutumée si clivé et si idéologique. Cette fois, rien de tout cela. L'expression sans équivoque d'une rupture, voilà tout. Pour ébaucher une réparation,François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem doivent bouger au plus vite. Sinon...


C'est bien évidemment déjà trop tard et ils se moquent bien du vote enseignant! Lefteris l'a démontré sur un autre fil, me semble-t-il.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par ylm le Dim 26 Juil 2015 - 9:59

@Thierry30 a écrit:C'est bien évidemment déjà trop tard et ils se moquent bien du vote enseignant!
Le problème (pour eux) c'est qu'ils donnent l'impression de se moquer de tous les votes, pas que du vote enseignant.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Hérodoute le Dim 26 Juil 2015 - 10:00

Will.T a écrit:http://www.challenges.fr/politique/20150725.CHA8149/pourquoi-les-enseignants-abandonnent-hollande.html

Extrait :
Cette défiance pourrait sans doute être gérée si elle ne s'accompagnait, le sondage Opinion Way-Le Figaro le rappelle non sans cruauté, d'une rupture avec la démarche du ministre de l'Education Nationale, Najat Vallaud Belkacem. La réforme du collège, et surtout son contenu, antiélitiste pour résumer d'une formule, ne sont pas passés et ne passent toujours pas ; la méthode de la ministre n'est pas passée et ne passe toujours pas ; son refus de dialoguer avec les intellectuels (et enseignants) qui s'étaient autorisés à la critiquer - l'historien Pierre Nora et le philosophe Michel Onfray, le médiologue Régis Debray, les essayistes Alain Finkielkraut et Pascal Bruckner, l'éditorialiste Jacques Julliard -, n'est pas passé et ne passe toujours pas. Une majorité d'enseignants, qu'ils exercent au collège, au lycée ou à l'école, estiment en effet que, prise en main par la secte "pédagogiste", celle qui depuis trois décennies déjà et avec sans doute les meilleurs intentions, sape les principaux fondements de l'école républicaine, la ministre s'égare, que ses priorités ne sont pas les bonnes, qu'il faut avant tout renforcer leur statut et leur autorité, insister tant et plus sur l'apprentissage des enseignements de base, isoler l'école du reste de la société plutôt que de lui faire subir chaque jour davantage les assauts délétères de l'extérieur.
Ce qui devrait inquiéter le chef de l'Etat et l'égérie du gouvernement ?
Le quasi unanimisme des enseignants et de leurs représentants syndicaux sur ces sujets essentiels. La quasi disparition du clivage droite-gauche, le Snes (progressiste) et le Snalc (conservateur) unis et sur la même ligne - du jamais vu dans cet univers à l'accoutumée si clivé et si idéologique. Cette fois, rien de tout cela. L'expression sans équivoque d'une rupture, voilà tout. Pour ébaucher une réparation,François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem doivent bouger au plus vite. Sinon...


Tutafé !!!
Sauf qu'en septembre 2016, le gouvernement va nous faire des cadeaux et nous laisser espérer... du coup, pas mal d'enseignants voteront quand même et par défaut pour le PS.

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par ... le Dim 26 Juil 2015 - 10:11

@kero a écrit:
@... a écrit:
@Pierre-Henri a écrit:

La droite parlementaire n'est pas le sas du FN. Ce dernier trouve son électorat directement dans le petit peuple, principalement chez les déclassés, les premières victimes de la crise. Il n'est pas rare que des anciens de la CGT et du PCF soient passés directement au FN. J'ai plusieurs exemples dans mon entourage. Ils ne perçoivent pas de contradiction. Pour eux, il s'agit seulement de voter contre les "tous pourris". Ils ne voient pas plus loin.

Les Républicains ont une clientèle différente : cadres, patrons, artisans qui marchent, employés bien lotis... Même s'ils râlent aussi contre les impôts et la délinquance, ils n'ont pas du tout la même mentalité. Ils veulent faire partie des gagnants de l'économie, promeuvent le libéralisme et l'esprit d'entreprise.
 

Jamais entendu parler de la "droite décomplexée" ?
La course à l'échalote avec le FN sur ses thèmes préférés n'a jamais eu lieu depuis l'ère Sarkozy ?

Oui, la droite sarkozienne est allée faire son marché du côté du FN, mais cela ne contredit pas l'affirmation de Pierre-Henri, qui est vraie: la droite n'a jamais servi de "transition" entre la gauche, plus ou moins extrême, et l'extrême droite. Lorsque les ouvriers victimes de la désindustrialisation française se sont jetés dans les bras du FN, ils ne sont pas passés d'abord par le RPR ou l'UMP.

Je n'ai pas été clair. L'objet de mon premier message était le constat du vote d'une partie non négligeable des enseignants basculant de la gauche à l'extrême droite, sans passer par la droite. La droite majoritaire affichant de plus en plus ouvertement sa xénophobie. Ce qui est flippant est que ces enseignants sont armés intellectuellement et culturellement au contraire des ouvriers des industries en crise.

...
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Presse-purée le Dim 26 Juil 2015 - 10:39

Oui, mais ils sont traités comme un électorat captif que l'on peut balader comme on veut. Du coup, ils se détournent, enfin d'après ce sondage (issu du Fig', rappelons-le).

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Pierre-Henri le Dim 26 Juil 2015 - 11:12

@... a écrit: Ce qui est flippant est que ces enseignants sont armés intellectuellement et culturellement au contraire des ouvriers des industries en crise.

Les rapports de CAPES montrent, au contraire, que les enseignants ne sont plus "armés intellectuellement et culturellement" pour grand chose. En outre, l'école étant le point central de crispation, en particulier la cible première des fanatiques religieux, il n'est pas surprenant que certains professeurs se laissent tenter par le discours frontiste, aussi simpliste soit-il. Avez-vous remarqué ? Le FN est le seul parti qui n'insulte pas les professeurs. Alors que nous sommes, pour la gauche, des sadiques réactionnaires qui jouissent d'exclure les élèves et, pour la droite, des feignasses de fonctionnaires payés à rien fiche, le FN nous laisse tranquille. Il suit là sa stratégie globale : offrir du respect à un peuple humilié. Simple, simpliste, trompeur, démagogique, populiste, mais terriblement efficace. Il n'y a pas de raison particulière pour que cette stratégie ne trouve pas sa cible parmi les professeurs aussi. A vrai dire, les professeurs étant ceux qui ont subi l'un des pires déclassements, économique et symbolique, la pommade frontiste est d'autant plus facile à appliquer.

Sans compter l'effet de meute, de groupe, grâce auquel des gens très différents apprécient de se retrouver sous la même bannière, portés par un discours basique mais rassembleur. Le FN permet au professeur de marcher côte à côte avec le supporter du kop Boulogne, le possesseur tatoué de rottweiller, le chasseur, l'ouvrier au SMIC horaire, mais aussi quelques bourgeois fortunés, comme les le Pen eux-mêmes, dans une symbiose sociale qu'aucun autre parti ne réalise. D'un côté le comité Racine et le club de l'horloge ; de l'autre la masse populaire de l'électorat FN. Ce genre de kermesse rassembleuse attire. Voir les textes de Raymond Aron sur les écrivains de la collaboration, où il explique pourquoi l'hyper-snob Montherlant, par exemple, a défilé épaule contre épaule avec des miliciens analphabètes.


Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par PauvreYorick le Dim 26 Juil 2015 - 11:42

@Pierre-Henri, deux inexactitudes tout de même : « cible première » (c'est tout de même vite dit) et « seul parti qui » (inexactitude certaine). Après, vous me direz que les autres « partis qui » ne pèsent pas lourd.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Celeborn le Dim 26 Juil 2015 - 11:51

Will.T a écrit:http://www.challenges.fr/politique/20150725.CHA8149/pourquoi-les-enseignants-abandonnent-hollande.html

Extrait :
le Snes (progressiste) et le Snalc (conservateur)


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par linkus le Dim 26 Juil 2015 - 12:52

@Celeborn a écrit:
Will.T a écrit:http://www.challenges.fr/politique/20150725.CHA8149/pourquoi-les-enseignants-abandonnent-hollande.html

Extrait :
le Snes (progressiste) et le Snalc (conservateur)

Toi aussi, tu as tiqué sur cette phrase? :p

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: les enseignants se détournent de François Hollande.

Message par Fires of Pompeii le Dim 26 Juil 2015 - 12:58

@linkus a écrit:
Toi aussi, tu as tiqué sur cette phrase? :p

Non mais énorme lol!

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum