Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Aenor
Niveau 1

Pour une première séquence...

par Aenor le Mar 4 Aoû 2015 - 11:30
Je précise tout d'abord que je suis une toute nouvelle recrue d'éducation nationale, et que dès le début je me vois confronter à deux premières S. C'est pour cela qu'à la rentrée je ne voudrais pas me retrouver les mains vides...
Je cherche à construire ma première séquence autour du premier objet d'étude, le personnage de roman. J'ai lu les pistes que propose éduscol et plusieurs m’intéresse : être vivant ou être de papier ( c'est à dire le personnage est-il une personne ?) et la crise du personnage.
Le problème c'est que la problématique du personnage comme personne interroge sur la mimesis et j'ai peur d'être trop redondante avec le programme de 2nd. De plus je pensais me focaliser sur le portrait mais cela peut être redondant par rapport au programme de 5eme.
Qu'en pensez-vous ?
avatar
ysabel
Devin

Re: Pour une première séquence...

par ysabel le Mar 4 Aoû 2015 - 11:51
Ne t'inquiète pas, ils ne se souviendront pas de ce qu'ils ont étudié en seconde (alors la 5ème... mouarf !)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
WabiSabi
Habitué du forum

Re: Pour une première séquence...

par WabiSabi le Mar 4 Aoû 2015 - 12:01
@Aenor a écrit:Je précise tout d'abord que je suis une toute nouvelle recrue d'éducation nationale, et que dès le début je me vois confronter à deux premières S. C'est pour cela qu'à la rentrée je ne voudrais pas me retrouver les mains vides...
Je cherche à construire ma première séquence autour du premier objet d'étude, le personnage de roman. J'ai lu les pistes que propose éduscol et plusieurs m’intéresse : être vivant ou être de papier ( c'est à dire le personnage est-il une personne ?)  et la crise du personnage.
Le problème c'est que la problématique du personnage comme personne interroge sur la mimesis et j'ai peur d'être trop redondante avec le programme de 2nd. De plus je pensais me focaliser sur le portrait mais cela peut être redondant par rapport au programme de 5eme.
Qu'en pensez-vous ?

affraid affraid   Rassurez-moi, vous êtes néo-titulaire à mi-temps et non pas stagiaire? Car je suis futur stagiaire et si mon CDE me fait le même plan je vais tirer la gueule!

Sur la notion de personnage, et pour réfléchir à cet OE, j'ai opté pour la lecture prochaine du très recommandé L'effet-personnage de Vincent Jouve, auteur par ailleurs très sérieux, et cet ouvrage doit se trouver dans toute grande médiathèque.

Ysabel : lol!

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T2 ('17-'18) : TZR 2 collèges REP/REP+, 5e/4e/3e
T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pour une première séquence...

par User5899 le Mar 4 Aoû 2015 - 12:07
@Aenor a écrit:Je précise tout d'abord que je suis une toute nouvelle recrue d'éducation nationale, et que dès le début je me vois confronter à deux premières S.
C'est sûr que ça commence mal...
_______
@Aenor a écrit:Je cherche à construire ma première séquence autour du premier objet d'étude, le personnage de roman. J'ai lu les pistes que propose éduscol et plusieurs m’intéresse
Mieux vaut être prudent et relire, on va toujours trop vite.
_______
@Aenor a écrit: : être vivant ou être de papier ( c'est à dire le personnage est-il une personne ?)  et la crise du personnage.
Le problème c'est que la problématique du personnage comme personne interroge sur la mimesis et j'ai peur d'être trop redondante avec le programme de 2nd. De plus je pensais me focaliser sur le portrait mais cela peut être redondant par rapport au programme de 5eme.
Qu'en pensez-vous ?
Il faut la lecture d'une oeuvre intégrale, de toute façon, en plus de GT éventuels (si vous avez le temps).
Je ne comprends pas l'intérêt de passer du temps sur le personnage comme personne. Les élèves ont du mal à comprendre qu'une oeuvre obéit à des choix d'auteur et que justement, le personnage est avant tout une créature, il vaut mieux baliser ce chemin-là tant que possible. Les crises, mises à distance et autres, oui, mais si le public s'y prête et si le reste a bien marché. On peut avoir des surprises, même en S...
Bon courage Wink
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Pour une première séquence...

par Iphigénie le Mar 4 Aoû 2015 - 13:50
Je ne comprends pas l'intérêt de passer du temps sur le personnage comme personne. Les élèves ont du mal à comprendre qu'une oeuvre obéit à des choix d'auteur et que justement, le personnage est avant tout une créature,
se rappeler éventuellement que "persona" en latin désigne d'abord le masque de théâtre qui permet de "codifier" les rôles Wink
avatar
Aenor
Niveau 1

Re: Pour une première séquence...

par Aenor le Mar 4 Aoû 2015 - 14:39
Merci Ysabel, je voulais juste m'assurer que les élèves ne referont pas des choses qu'ils ont déjà vu et qu'ils s'ennuient...

Pour Wabisabi je suis professeur-stagiaire avec 9h par semaine. Je en suis pas très ravie de cette affectation cela est sûre j'aurais préféré être dans un collège, j'y aurais été plus à l'aise. Pour le personnage je pensais faire un GT et OI ( L'étranger sur la crise du personnage), mais je préfère commencer à par un GT car je n'ai jamais fais d'OI en "vrai"...



Cripure, je pensais en fait réfléchir autour de l'identité du personnage, son langage, son marquage social, son apparence physique qui véhicule un caractère, des valeurs etc mais qui sont aussi conventionnels  : on passe du héros à un personnage ordinaire. ça me permettrais de balayer les siècles pour montrer que la vision du personnage comme du monde change.
avatar
WabiSabi
Habitué du forum

Re: Pour une première séquence...

par WabiSabi le Mar 4 Aoû 2015 - 14:46
@Aenor a écrit:Merci Ysabel, je voulais juste m'assurer que les élèves ne referont pas des choses qu'ils ont déjà vu et qu'ils s'ennuient...

Pour Wabisabi je suis professeur-stagiaire avec 9h par semaine. Je en suis pas très ravie de cette affectation cela est sûre j'aurais préféré être dans un collège, j'y aurais été plus à l'aise. Pour le personnage je pensais faire un GT et OI ( L'étranger sur la crise du personnage), mais je préfère commencer à par un GT car je n'ai jamais fais d'OI en "vrai"...

Si ce n'est pas indiscret, comment as-tu appris si tôt pour tes futures classes en étant stagiaire? Ayant eu mon affectation après la mi-juillet, je n'ai pas pu contacter le lycée et suis toujours dans l'expectative sur ce point. Mais savoir qu'il y a des CDE capables de refourguer 2 classes de bacheliers de l'EAF à un stagiaire ne me rassure pas des masses... humhum
Bon courage dans ta préparation, quoi qu'il en soit!

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T2 ('17-'18) : TZR 2 collèges REP/REP+, 5e/4e/3e
T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
avatar
Aenor
Niveau 1

Re: Pour une première séquence...

par Aenor le Mar 4 Aoû 2015 - 14:56
WabiSabi, pour ma part ça n'a pas été aussi facile que ça. J'ai eu en même temps que mon affectation le mail de mon proviseur qui n'a jamais répondu...J'ai donc contacté le sous-directeur beaucoup plus sympathique qui m'a informé de mes classes et m'a donné le mail de mon tuteur. Je sais par ailleurs que des collègues n'ont pas eu cette chance et se retrouve sans rien. Essayes de contacter par mail si tu peut le directeur peut-être te répondra-t-il...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pour une première séquence...

par User5899 le Mar 4 Aoû 2015 - 15:33
@Iphigénie a écrit:
Je ne comprends pas l'intérêt de passer du temps sur le personnage comme personne. Les élèves ont du mal à comprendre qu'une oeuvre obéit à des choix d'auteur et que justement, le personnage est avant tout une créature,
se rappeler éventuellement que "persona" en latin désigne d'abord le masque de théâtre qui permet de "codifier" les rôles Wink
Oh mais cette référence n'aura échappé à personne, voyons  titanic

Et d'ailleurs, quand le masque était tout doux et confortable, l'acteur disait personna non grata, "on ne se gratte pas sous ce p*** de masque à lac ***" professeur


Rolling Eyes
avatar
ysabel
Devin

Re: Pour une première séquence...

par ysabel le Mar 4 Aoû 2015 - 18:14
Ben bonjour la pression, donner 2 1ères S à un stagiaire...

Je ne sais pas dans quel type de lycée tu vas enseigner, mais sache que notre premier travail est déjà que les élèves comprennent le roman (oui, on en est là).

Balayer les siècles... ça va être dur au regard des connaissances des élèves et du temps dont on dispose. Concentre-toi sur la spécificité du roman que tu vas étudier avec les gamins.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Aenor
Niveau 1

Re: Pour une première séquence...

par Aenor le Mer 5 Aoû 2015 - 18:51
J'ai construit le corpus suivant, autour du portrait féminin.

1) La princesse de Clèves, le passage où Monsieur de Nemours espionne la princesse
2) Manon Lescaut, le topos de la première rencontre amoureuse
3) Incipit d'Indiana qui peint les portraits du Colonel Delmare et de sa femme : le thème du mariage malheureux
4) Madame Bovary,  le passage où Emma se sent une héroïne car elle à un amant
5) Chéri de Colette où Léa se regarde dans la glace :le thème de la vieillesse chez le personnage féminin


Documents  complémentaires :
-Incipit de La jalousie de Robbe-Grillet (où l'héroïne n'est évoqué qu'avec une initiale)

Évaluation : commentaire sur Thérèse Raquin

Lecture cursive : Indiana

Pour mettre en parallèle avec l'histoire des arts je pensais à la Vénus à son miroir de Rubens + les travaux de Cindy Sherman sur l'autoportrait

Qu'en pensez-vous ?


Dernière édition par Aenor le Mar 11 Aoû 2015 - 20:32, édité 2 fois
avatar
chloe2504
Niveau 5

Re: Pour une première séquence...

par chloe2504 le Mar 11 Aoû 2015 - 18:36
Quelle est la problématique de ta séquence? Je pense qu'il faut peut-être l'affiner encore pour choisir moins de LA dans le corpus. Et les autres, tu les mets en LC.
Personnellement, je prévoirais moins de LA surtout pour une 1ère séquence. Au début, il faut remettre tout le monde à niveau. Cela prend du temps de mettre en place les méthodes de travail. Le risque, c'est de passer les 3/4 de l'année sur 2 OE et d'être très en retard à la fin de l'année, ce qui donne souvent des textes de fin d'année moins bien assimilés par les élèves (et quelques catastrophes à l'oral du bac...).
En tous les cas, bon courage! Je ne comprends comment on peut donner deux 1ères à un stagiaire. C'est vraiment honteux! Mais ne t'inquiète pas, tu y arriveras Smile!
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Re: Pour une première séquence...

par Gilbertine le Mar 11 Aoû 2015 - 18:46
Bon courage Aenor ! Fais attention de ne pas prévoir trop de textes pour une première séquence, il faudra que tu rentres rapidement dans l'étude d'une oeuvre intégrale.
Ton orthographe me fait très mal aux yeux.

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Pour une première séquence...

par NLM76 le Mar 11 Aoû 2015 - 19:39
Je ne suis pas sûr qu'un groupement de textes pour le roman soit le choix le plus pertinent : les élèves n'entravent rien à chacun des textes en questions, et, au mieux ne le lisent qu'au travers du projet intellectualiste du professeur. Je pense qu'il vaut mieux étudier des extraits d'un seul roman.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Aenor
Niveau 1

Re: Pour une première séquence...

par Aenor le Mar 11 Aoû 2015 - 20:27
@chloe2504 a écrit:Quelle est la problématique de ta séquence? Je pense qu'il faut peut-être l'affiner encore pour choisir moins de LA dans le corpus. Et les autres, tu les mets en LC.
Personnellement, je prévoirais moins de LA surtout pour une 1ère séquence. Au début, il faut remettre tout le monde à niveau. Cela prend du temps de mettre en place les méthodes de travail. Le risque, c'est de passer les 3/4 de l'année sur 2 OE et d'être très en retard à la fin de l'année, ce qui donne souvent des textes de fin d'année moins bien assimilés par les élèves (et quelques catastrophes à l'oral du bac...).
En tous les cas, bon courage! Je ne comprends comment on peut donner deux 1ères à un stagiaire. C'est vraiment honteux! Mais ne t'inquiète pas, tu y arriveras Smile!

Ma problématique est : comment l'évolution du personnage féminin permet d'éclairer les rapports amoureux, sociaux mais également l'histoire du roman ?
Le problème c'est que j'avance toute seule, normalement j'ai un tuteur mais celui-ci ne m'a pas encore répondu pour mon corpus. Je comprend bien qu'il soit trop long peut-être devrais-je supprimer deux LA (au maximum sinon ça va faire pauvre non ?) ça me fait un peu de peine mais si il n'y a pas le choix, je le ferais. Je veux faire de mon mieux.
J'ai prévu aussi de faire une oeuvre intégrale, mais après ce corpus car il s'agit de l'Etranger. Je trouve ça un peu compliqué à aborder dès la rentrée (ou peut-être que je me trompe ?)
avatar
Sei
Monarque

Re: Pour une première séquence...

par Sei le Mar 11 Aoû 2015 - 20:36
Je ne comprends pas ta problématique. Est-ce que tu envisages le roman comme un prolongement de la sociologie ? (quelque chose comme ça, hum)

Sinon, connais-tu le film inachevé de Henri Clouzot, L'Enfer ? C'est un film incroyable sur le thème de la jalousie.
avatar
WabiSabi
Habitué du forum

Re: Pour une première séquence...

par WabiSabi le Mar 11 Aoû 2015 - 20:45
@Aenor a écrit:
@chloe2504 a écrit:Quelle est la problématique de ta séquence? Je pense qu'il faut peut-être l'affiner encore pour choisir moins de LA dans le corpus. Et les autres, tu les mets en LC.
Personnellement, je prévoirais moins de LA surtout pour une 1ère séquence. Au début, il faut remettre tout le monde à niveau. Cela prend du temps de mettre en place les méthodes de travail. Le risque, c'est de passer les 3/4 de l'année sur 2 OE et d'être très en retard à la fin de l'année, ce qui donne souvent des textes de fin d'année moins bien assimilés par les élèves (et quelques catastrophes à l'oral du bac...).
En tous les cas, bon courage! Je ne comprends comment on peut donner deux 1ères à un stagiaire. C'est vraiment honteux! Mais ne t'inquiète pas, tu y arriveras Smile!

Ma problématique est : comment l'évolution du personnage féminin permet d'éclairer les rapports amoureux, sociaux mais également l'histoire du roman ?
Le problème c'est que j'avance toute seule, normalement j'ai un tuteur mais celui-ci ne m'a pas encore répondu pour mon corpus. Je comprend bien qu'il soit trop long peut-être devrais-je supprimer deux LA (au maximum sinon ça va faire pauvre non ?) ça me fait un peu de peine mais si il n'y a pas le choix, je le ferais. Je veux faire de mon mieux.
J'ai prévu aussi de faire une oeuvre intégrale, mais après ce corpus car il s'agit de l'Etranger. Je trouve ça un peu compliqué à aborder dès la rentrée (ou peut-être que je me trompe ?)

Euh tu sais c'est encore les vacances, il me semble normal qu'il ne se soit pas senti obligé de te répondre, et je dirais même que lui a pu être surpris de recevoir un mail durant cette période vu que son travail de tuteur n'a pas encore commencé. Sois patiente la rentrée va vite arriver...

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T2 ('17-'18) : TZR 2 collèges REP/REP+, 5e/4e/3e
T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
avatar
Aenor
Niveau 1

Re: Pour une première séquence...

par Aenor le Mar 11 Aoû 2015 - 20:47
C'est vrais que ma problématique n'est pas très claire...J'ai fait l'erreur d'avoir l'idée des textes avant de formuler une problématique.
Je voulais montrer qu'au travers des différents textes on peut voir l'évolution du regard sur la femme (concernant la pudeur par exemple dans la Princesse de Clèves), mais aussi des différents rapports qu'elle entretien amoureusement et socialement : Mme de Clèves veut conserver sa vertu alors qu'Emma se félicite d'avoir un amant...
Je ne sais pas si c'est très clair :gratte:

Et je regarderais ce film sans faute !
avatar
Aenor
Niveau 1

Re: Pour une première séquence...

par Aenor le Mar 11 Aoû 2015 - 20:50
@WabiSabi a écrit:
@Aenor a écrit:
@chloe2504 a écrit:Quelle est la problématique de ta séquence? Je pense qu'il faut peut-être l'affiner encore pour choisir moins de LA dans le corpus. Et les autres, tu les mets en LC.
Personnellement, je prévoirais moins de LA surtout pour une 1ère séquence. Au début, il faut remettre tout le monde à niveau. Cela prend du temps de mettre en place les méthodes de travail. Le risque, c'est de passer les 3/4 de l'année sur 2 OE et d'être très en retard à la fin de l'année, ce qui donne souvent des textes de fin d'année moins bien assimilés par les élèves (et quelques catastrophes à l'oral du bac...).
En tous les cas, bon courage! Je ne comprends comment on peut donner deux 1ères à un stagiaire. C'est vraiment honteux! Mais ne t'inquiète pas, tu y arriveras Smile!

Ma problématique est : comment l'évolution du personnage féminin permet d'éclairer les rapports amoureux, sociaux mais également l'histoire du roman ?
Le problème c'est que j'avance toute seule, normalement j'ai un tuteur mais celui-ci ne m'a pas encore répondu pour mon corpus. Je comprend bien qu'il soit trop long peut-être devrais-je supprimer deux LA (au maximum sinon ça va faire pauvre non ?) ça me fait un peu de peine mais si il n'y a pas le choix, je le ferais. Je veux faire de mon mieux.
J'ai prévu aussi de faire une oeuvre intégrale, mais après ce corpus car il s'agit de l'Etranger. Je trouve ça un peu compliqué à aborder dès la rentrée (ou peut-être que je me trompe ?)

Euh tu sais c'est encore les vacances, il me semble normal qu'il ne se soit pas senti obligé de te répondre, et je dirais même que lui a pu être surpris de recevoir un mail durant cette période vu que son travail de tuteur n'a pas encore commencé. Sois patiente la rentrée va vite arriver...


Je le sais bien, il a tout à fait de droit! le problème c'est que je ne veux pas me retrouver sans rien à la rentrée...donc je prend un peu les devants...
avatar
Sei
Monarque

Re: Pour une première séquence...

par Sei le Mar 11 Aoû 2015 - 21:06
@Aenor a écrit:C'est vrais que ma problématique n'est pas très claire...J'ai fait l'erreur d'avoir l'idée des textes avant de formuler une problématique.
Je voulais montrer qu'au travers des différents textes on peut voir l'évolution du regard sur la femme (concernant la pudeur par exemple dans la Princesse de Clèves), mais aussi des différents rapports qu'elle entretien amoureusement et socialement : Mme de Clèves veut conserver sa vertu alors qu'Emma se félicite d'avoir un amant...
Je ne sais pas si c'est très clair :gratte:

Et je regarderais ce film sans faute !

Le film, c'est au cas où ça t'intéresse, il n'y a aucune obligation de le regarder, bien sûr. Comme je l'aime beaucoup, et que je trouvais que la jalousie était un thème commun à certains de tes choix de roman (je ne connais pas Indiana et n'ai pas lu Chéri, hum… mais l'histoire me rappelle une nouvelle qui se déroule en Italie, impossible de remettre la main dessus. Vous avez une idée vous autres ?), je voulais le conseiller (Clouzot y est plus proche de Robbe-Grillet d'un point de vue formel que de Flaubert).

Sinon, je ne comprends pas bien ce que tu veux montrer. Seulement cinquante ans plus tard, Manon Lescaut est très loin de la princesse. Et que feras-tu de Mme Arnoux ? Le choix de la Bovary n'est-il pas un choix facile, pour montrer quelque chose que tu sembles avoir décidé à l'avance ?
avatar
chloe2504
Niveau 5

Re: Pour une première séquence...

par chloe2504 le Mer 12 Aoû 2015 - 2:32
Ta problématique est beaucoup trop vague. Tu cherches à montrer beaucoup de choses et qui ne sont pas clairement définies. Pour commencer, je te conseillerais de ne faire que 3 LA et de choisir un GT peut-être un peu bateau. Par exemple, les incipits ou les excipits ou les scènes de rencontre ou le portrait (au sens littéraire du terme). Pour commencer, cela me semble plus abordable. De plus, cela permet de traiter des notions littéraires et romanesques très intéressantes pour les élèves. Cela permettra peut-être aussi de créer plus facilement un lien avec ton OI (L'Etranger), ce n'est pas obligatoire mais j'aime bien faire ça. Je trouve cela plus cohérent pour les élèves.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pour une première séquence...

par User5899 le Mer 12 Aoû 2015 - 2:50
@Aenor a écrit:Ma problématique est : comment l'évolution du personnage féminin permet d'éclairer les rapports amoureux, sociaux mais également l'histoire du roman ?
Ben ce n'est pas une problématique, ça. C'est le travestissement en question d'un point de vue bien arrêté au préalable de votre part Razz
Et puis, en gros, dire qu'on va étudier comment l'évolution d'un personnage fait avancer le roman... N'est-ce pas se demander si à 12h, il ne pourrait pas être midi ?
Peut-être : Y a-t-il un traitement spécifique du personnage féminin ?
-------
@Aenor a écrit:C'est vrais que ma problématique n'est pas très claire...J'ai fait l'erreur d'avoir l'idée des textes avant de formuler une problématique.
Je voulais montrer qu'au travers des différents textes on peut voir l'évolution du regard sur la femme (concernant la pudeur par exemple dans la Princesse de Clèves), mais aussi des différents rapports qu'elle entretien amoureusement et socialement : Mme de Clèves veut conserver sa vertu alors qu'Emma se félicite d'avoir un amant...
Je ne sais pas si c'est très clair :gratte:
Ce qui est clair, c'est que c'est une perspective plutôt sociologique. Ca peut conduire loin... Pour ma part, je ne me sens guère formé.
-------
@Aenor a écrit:Je trouve ça un peu compliqué à aborder dès la rentrée (ou peut-être que je me trompe ?)
En tout cas, ce n'est pas en mars-mai qu'on aborde ce qui est compliqué : entre les ponts, les vacances, les heures qui sautent pour un oui ou un non, on peut tout juste mener à bien Oui Oui et son chien Rolling Eyes
Le compliqué qui n'est pas bouclé à Noël ne le sera jamais, c'est ce que j'ai bien cru observer...
avatar
WabiSabi
Habitué du forum

Re: Pour une première séquence...

par WabiSabi le Mer 12 Aoû 2015 - 9:00
Cripure a écrit:
@Aenor a écrit:Je trouve ça un peu compliqué à aborder dès la rentrée (ou peut-être que je me trompe ?)
En tout cas, ce n'est pas en mars-mai qu'on aborde ce qui est compliqué : entre les ponts, les vacances, les heures qui sautent pour un oui ou un non, on peut tout juste mener à bien Oui Oui et son chien Rolling Eyes
Le compliqué qui n'est pas bouclé à Noël ne le sera jamais, c'est ce que j'ai bien cru observer...

Est-ce à dire qu'il est préférable, selon vous, d'organiser ses OE du plus complexe au plus "simple", plutôt que de manière chronologique comme je l'ai souvent lu sur le forum? L'un n'est pas incompatible avec l'autre, of course, mais par exemple, réserver, par souci chronologique, l'OE poésie à la fin de l'année de 2de ne laisse pas de m'inquiéter, ce que votre message confirme...

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T2 ('17-'18) : TZR 2 collèges REP/REP+, 5e/4e/3e
T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pour une première séquence...

par User5899 le Mer 12 Aoû 2015 - 10:32
Le chronologique, j'en suis revenu. Je commence par l'argumentation, j'enchaîne avec le romantisme et la poésie comme prolongement, je reviens en arrière (je spirale Laughing) avec le théâtre et je finis par un bon Zola, long mais pas très difficile (avec une classe à la peine, je le lis avec eux). La chronologie ? Ben oui, je sais. Mais on n'a pas une chaire d'histoire littéraire, hein...
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Pour une première séquence...

par NLM76 le Mer 12 Aoû 2015 - 11:29
@Aenor a écrit:C'est vrai que ma problématique n'est pas très claire...J'ai fait l'erreur d'avoir l'idée des textes avant de formuler une problématique.
Ce n'est certes pas une erreur. On lit des textes, et on voit ce qu'ils nous disent d'intéressant. Le contraire : vouloir dire quelque chose et chercher ensuite des textes qui prouvent ce qu'on veut dire oblige à ne pas lire les textes.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Contenu sponsorisé

Re: Pour une première séquence...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum