On me culpabilise sur mes méthodes

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Mezzo voce le Mer 5 Aoû 2015 - 15:08

Le titre donne le sentiment que je me victimise mais pas du tout. Je viens d'avoir une discussion avec deux amis enseignants qui considèrent que je m'investis trop (sur mon temps personnel) pour mes élèves, que je ne devrais pas même considérer comme "mes" élèves car cela tendrait à nier un travail d'équipe. Vous arrive-t-il d'être critiqué(s) en raison de votre pédagogie atypique ou de certaines méthodes qui ne font pas l'unanimité ? En fin d'année, j'ai même reçu un message incroyable d'un collègue (qui est aussi un ami) qui semblait jaloux de ma relation privilégiée avec une classe dont il était PP, relation qu'il avait voulu instaurer sans y parvenir. Parfois, je ne saisis pas la réaction de certains adultes.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par leyade le Mer 5 Aoû 2015 - 15:10

Si toi tu es bien dans tes baskets ainsi, tu peux garder ton cap, fais ce qui te correspond!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Cleroli le Mer 5 Aoû 2015 - 15:20

Lors de ma 1ère inspection, l'IPR m'avait donné 2 conseils : travailler moins et utiliser le temps ainsi libéré pour préparer l'agreg.
Je crois, rétrospectivement, que je voulais tellement "bien faire" que je me laissais "bouffer" par ce métier au détriment de tout le reste (à commencer par ma vie perso). J'ai vite appris qu'un cours parfois bâclé donne le même résultat qu'un cours pensé et repensé pendant des heures. Et avec l'arrivée des enfants, je n'ai plus le temps et l'énergie pour peaufiner en permanence ce que je fais et les résultats ne sont pas différents.

Ceci dit, pour aller dans le sens de leyade, si tu te sens bien dans ce que tu fais, continue !

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par floxy le Jeu 6 Aoû 2015 - 20:12

Mezzo vice, de quelle pédagogie atypique parles-tu ?


floxy
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Tamerlan le Jeu 6 Aoû 2015 - 20:14

@floxy a écrit:Mezzo vice, de quelle pédagogie atypique parles-tu ?


Vous faites les questions et les réponses ? Razz

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Hérodoute le Jeu 6 Aoû 2015 - 20:24

@Mezzo voce a écrit:Le titre donne le sentiment que je me victimise mais pas du tout. Je viens d'avoir une discussion avec deux amis enseignants qui considèrent que je m'investis trop (sur mon temps personnel) pour mes élèves, que je ne devrais pas même considérer comme "mes" élèves car cela tendrait à nier un travail d'équipe. Vous arrive-t-il d'être critiqué(s) en raison de votre pédagogie atypique ou de certaines méthodes qui ne font pas l'unanimité ? En fin d'année, j'ai même reçu un message incroyable d'un collègue (qui est aussi un ami) qui semblait jaloux de ma relation privilégiée avec une classe dont il était PP, relation qu'il avait voulu instaurer sans y parvenir. Parfois, je ne saisis pas la réaction de certains adultes.

Il y aura toujours quelqu'un qui critiquera ce que tu fais. Tu les emm...
Tu fais ce que tu veux et comme tu le veux (du moment que tu respectes le prog). Tu as une relation positive et constructive avec les élèves alors tant mieux.
Si tu estimes que ton boulot et quelque part, en te lisant, je devrais dire ta passion pour ce boulot, te prend bcp de temps et d'énergie, que cela te fait passer à côté d'autres choses... alors c'est à toi et à toi seule de faire les réglages nécessaires si tu estimes cela nécessaire (j'ai me bien le mot nécessaire).
Je ne me permettrai pas de te donner des conseils, chacun fait comme il veut.

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Daphné le Ven 7 Aoû 2015 - 10:47

@Mezzo voce a écrit:Le titre donne le sentiment que je me victimise mais pas du tout. Je viens d'avoir une discussion avec deux amis enseignants qui considèrent que je m'investis trop (sur mon temps personnel) pour mes élèves, que je ne devrais pas même considérer comme "mes" élèves car cela tendrait à nier un travail d'équipe.


Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par lalivrophile le Sam 8 Aoû 2015 - 0:52

Même réponse que les autres. Tu fais ce que tu veux.
J'ai une collègue qui m'a traitée de "dragon" au regard de mes méthodes strictes de gestion de la classe.

Chose étrange: mes élèves viennent me voir régulièrement entre les cours, des anciens continuent de venir me parler au cours de l'année. Certains mêmes me donnent des nouvelles par mail alors qu'ils sont au Lycée.

Je réponds aussi à leurs questions (vive le numérique) toute l'année (Week-ends et grandes vacances compris), ce qui m'a été également reproché.

lalivrophile
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par jean bonnot le Sam 8 Aoû 2015 - 0:56

@lalivrophile a écrit:Même réponse que les autres. Tu fais ce que tu veux.
J'ai une collègue qui m'a traitée de "dragon" au regard de mes méthodes strictes de gestion de la classe.

Chose étrange: mes élèves viennent me voir régulièrement entre les cours, des anciens continuent de venir me parler au cours de l'année. Certains mêmes me donnent des nouvelles par mail alors qu'ils sont au Lycée.

Je réponds aussi à leurs questions (vive le numérique) toute l'année (Week-ends et grandes vacances compris), ce qui m'a été également reproché.

Comme quoi le syndrome de Stockholm n'est pas qu'une théorie Razz

jean bonnot
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par kero le Sam 8 Aoû 2015 - 3:18

@Daphné a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Le titre donne le sentiment que je me victimise mais pas du tout. Je viens d'avoir une discussion avec deux amis enseignants qui considèrent que je m'investis trop (sur mon temps personnel) pour mes élèves, que je ne devrais pas même considérer comme "mes" élèves car cela tendrait à nier un travail d'équipe.


Collector.

Tu leur fais un gros... Humm. Ya pas le smiley "doigt d'honneur" ?

Non mais bon, bref. Je vais juste redire ce qui a été dit. Tu t'en bas les ..., des multiples désapprobations de tes appréciés collègues.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Presse-purée le Sam 8 Aoû 2015 - 8:04

@Mezzo voce a écrit: Parfois, je ne saisis pas la réaction de certains adultes.

C'est parce que, souvent, les adultes présents à l'école restent de grands enfants...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Stered le Sam 8 Aoû 2015 - 8:08

Oui, il y a parfois des concours de popularité déplacés...

Je me souviens d'une collègue d'anglais qui faisait cours avec des bonbons pour les bonnes réponses, des cadeaux à Noël, etc, et qui avait été très dépitée, lorsqu'elle avait demandé aux élèves un classement des profs (...), de voir que les collègues les plus "sévères-mais-justes" étaient en tête, loin devant elle Laughing

Un autre collègue, voyant que j'avais de bonnes relations avec "sa" classe difficile de 3e m'avait accusée, mi-figue mi-raisin, de faire preuve de démagogie pour cela. Je lui avais répondu qu'il confondait ses méthodes et les miennes Razz

Bref, le crapaud et la colombe, hein. Flap flap Laughing


_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par roxanne le Sam 8 Aoû 2015 - 9:07

Sinon début août, on peut parler de plein de trucs entre profs...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 8 Aoû 2015 - 9:21

@Stered a écrit:Oui, il y a parfois des concours de popularité déplacés...

Je me souviens d'une collègue d'anglais qui faisait cours avec des bonbons pour les bonnes réponses, des cadeaux à Noël, etc, et qui avait été très dépitée, lorsqu'elle avait demandé aux élèves un classement des profs (...), de voir que les collègues les plus "sévères-mais-justes" étaient en tête, loin devant elle Laughing

Un autre collègue, voyant que j'avais de bonnes relations avec "sa" classe difficile de 3e m'avait accusée, mi-figue mi-raisin, de faire preuve de démagogie pour cela. Je lui avais répondu qu'il confondait ses méthodes et les miennes  Razz

Bref, le crapaud et la colombe, hein. Flap flap  Laughing


Shocked

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Pierre-Henri le Sam 8 Aoû 2015 - 9:35

L'enseignement devient peu à peu une extension du domaine de la téléréalité.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Daphné le Sam 8 Aoû 2015 - 10:24

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Stered a écrit:Oui, il y a parfois des concours de popularité déplacés...

Je me souviens d'une collègue d'anglais qui faisait cours avec des bonbons pour les bonnes réponses, des cadeaux à Noël, etc, et qui avait été très dépitée, lorsqu'elle avait demandé aux élèves un classement des profs (...), de voir que les collègues les plus "sévères-mais-justes" étaient en tête, loin devant elle Laughing

Un autre collègue, voyant que j'avais de bonnes relations avec "sa" classe difficile de 3e m'avait accusée, mi-figue mi-raisin, de faire preuve de démagogie pour cela. Je lui avais répondu qu'il confondait ses méthodes et les miennes  Razz

Bref, le crapaud et la colombe, hein. Flap flap  Laughing


Shocked

Pathétique ! Enfin ça va avec le reste........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Stered le Sam 8 Aoû 2015 - 10:27

On croise quelques spécimens parfois, heureusement minoritaires Smile

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par roxanne le Sam 8 Aoû 2015 - 10:28

Et même qu'ils écrivent des livres et qu'ils passent à la télé...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Carnyx le Sam 8 Aoû 2015 - 10:32

@Pierre-Henri a écrit:L'enseignement devient peu à peu une extension du domaine de la téléréalité.
M. TRUC. — Je vote contre Mme Machin.
LE PRINCIPAL. — Et vous ?
M. DUGLAND — Moi aussi, je vote contre elle.
LE PRINCIPAL. — Mme Machin, le verdict est irrévocable, vous quittez l’aventure, vous quittez l’équipe, rejoignez la cour où un balai vous attend.
Mme MACHIN. — Ouah ouah, j’suis déçue, j’aurais voulu continuer. Mais bon, je suis restée personnellement moi-même, je vais découvrir main’nant un aut’ univers. J’souhaite bonne chance aux autres candidats lequel y continuent.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par lalivrophile le Sam 8 Aoû 2015 - 12:35

@roxanne a écrit:Sinon début août, on peut parler de plein de trucs entre profs...
@roxanne a écrit:Et même qu'ils écrivent des livres et qu'ils passent à la télé...

Heureusement que certains qui écrivent des livres sortent du lot  veneration :
http://uneanneeaulycee.blog.lemonde.fr/
ou
https://fr.wikipedia.org/wiki/J.M._Erre

lalivrophile
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par leyade le Sam 8 Aoû 2015 - 12:40

@Carnyx a écrit:
@Pierre-Henri a écrit:L'enseignement devient peu à peu une extension du domaine de la téléréalité.
M. TRUC. — Je vote contre Mme Machin.
LE PRINCIPAL. — Et vous ?
M. DUGLAND — Moi aussi, je vote contre elle.
LE PRINCIPAL. — Mme Machin, le verdict est irrévocable, vous quittez l’aventure, vous quittez l’équipe, rejoignez la cour où un balai vous attend.
Mme MACHIN. — Ouah ouah, j’suis déçue, j’aurais voulu continuer. Mais bon, je suis restée personnellement moi-même, je vais découvrir main’nant un aut’ univers. J’souhaite bonne chance aux autres candidats lequel y continuent.

Razz

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Reine Margot le Sam 8 Aoû 2015 - 12:41

@Mezzo voce a écrit:Le titre donne le sentiment que je me victimise mais pas du tout. Je viens d'avoir une discussion avec deux amis enseignants qui considèrent que je m'investis trop (sur mon temps personnel) pour mes élèves, que je ne devrais pas même considérer comme "mes" élèves car cela tendrait à nier un travail d'équipe. Vous arrive-t-il d'être critiqué(s) en raison de votre pédagogie atypique ou de certaines méthodes qui ne font pas l'unanimité ? En fin d'année, j'ai même reçu un message incroyable d'un collègue (qui est aussi un ami) qui semblait jaloux de ma relation privilégiée avec une classe dont il était PP, relation qu'il avait voulu instaurer sans y parvenir. Parfois, je ne saisis pas la réaction de certains adultes.

Choisir les gens avec lesquels on échange sur ses pratiques? Et se blinder face aux autres? Parce que là ça ressemble méchamment à des gens qui essaient de t'atteindre pour se réhausser dans leur propre estime.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Invité le Sam 8 Aoû 2015 - 13:02

Je dirais juste qu'il faut prendre garde à ne pas trop se laisser phagocyter par les élèves qui ont vite tendance à te considérer comme leur prof: "ma prof".
Ben non, je n'appartiens à personne. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Théoleprof le Sam 8 Aoû 2015 - 22:33

Brindacier a écrit:Je dirais juste qu'il faut prendre garde à ne pas trop se laisser phagocyter par les élèves qui ont vite tendance à te considérer comme leur prof: "ma prof".
Ben non, je n'appartiens à personne. Very Happy

Ca me rappelle des "Au fait, Théoleprof, tes 4èmes 5..." Rolling Eyes Je réponds toujours que je suis leur prof principal, pas leur père !

Théoleprof
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: On me culpabilise sur mes méthodes

Message par Dadoo33 le Dim 9 Aoû 2015 - 2:21

@Carnyx a écrit:
@Pierre-Henri a écrit:L'enseignement devient peu à peu une extension du domaine de la téléréalité.
M. TRUC. — Je vote contre Mme Machin.
LE PRINCIPAL. — Et vous ?
M. DUGLAND — Moi aussi, je vote contre elle.
LE PRINCIPAL. — Mme Machin, le verdict est irrévocable, vous quittez l’aventure, vous quittez l’équipe, rejoignez la cour où un balai vous attend.
Mme MACHIN. — Ouah ouah, j’suis déçue, j’aurais voulu continuer. Mais bon, je suis restée personnellement moi-même, je vais découvrir main’nant un aut’ univers. J’souhaite bonne chance aux autres candidats lequel y continuent.



Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum