France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Dim 9 Aoû 2015 - 21:12

@Celadon a écrit:Tu penses qu'il y a beaucoup de Français dans ton cas, Grincheux ? affraid
Tous les indépendants (ça fait tout de même plus de 2,7 millions de personnes en France), et encore, je faisais partie du haut du panier. Pour les artisans de base, c'est souvent bien plus difficile. Et d'autres qui se sont fait avoir par certains trucs comme l'auto-entrepreneur qui sont encore pires puisque la plupart du temps les cotisations n'ouvrent aucun droit.

J'ajoute que c'est l'une des causes du chômage en France. Lorsqu'un artisan veut embaucher quelqu'un au SMIC, il doit facturer 120 € HT par jour (donc 150 TTC sans compter l'outil de travail et les congés payés ainsi que certaines assurances spécifiques comme dans le bâtiment pour les jours d'intempérie, on arrive donc à 220 à 250 € TTC au bas mot pour que l'artisan ne prenne pas de risques) de plus pour le payer car l'artisan, en tant que TNS passe après toutes les charges. Dans l'immense majorité des cas, il n'en a pas les moyens.

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par cunégonde le Lun 10 Aoû 2015 - 0:07

@Le grincheux a écrit:Pour fixer quelques idées, je laisse à votre sagacité le papier suivant : lien.

Le Grincheux, hier je t'ai posé des questions, qui étaient de vraies questions, je n'ai jamais prétendu que tu affabulais. J'ai, dans mon entourage, quelqu'un qui est indépendant et qui m'a dit l'autre jour que ces temps-ci, il travaillait quasiment à perte.
Mais qu'attend-on pour réformer ce système abracadabrantesque pour le coup?
Les gens qui s'installent choisissent d'être AE, malgré les nombreux inconvénients, pour ne pas payer plus qu'ils ne gagnent. Pourquoi ne pourrait-on pas supprimer le plafond des AE, augmenter le taux des cotisations, qu'on ne paierait plus à n- mais tout de suite ou presque et garder le principe: pas de CA, pas de cotisations?
J'ai conscience que tout ceci a l'air très simplet, mais ça me paraît logique.


cunégonde
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par wanax le Lun 10 Aoû 2015 - 0:23

@Marie Laetitia a écrit:
@Sakei a écrit:Célibataire, sans enfant, aucune réduction d'impôt pour quoique ce soit et j'arrive à vivre très correctement, à faire 2 voyages par an tranquillement, à entretenir voiture et logement, me chauffer et manger de tout sans regarder et j'épargne même tous les mois... Quand l'impôt est budgétisé et qu'on ne vit pas au-dessus de ses moyens, on n'est pas étranglé par l'impôt en France, faut pas exagérer.

Quand on a des revenus stables et pas de période(s) dans aucun revenu.
Ton cas (fonctionnaire, revenus réguliers) n'est pas le cas de tout le monde (et au fait, puisque tu donnes ces précisions, tu as combien de coût de loyer pour combien de m. carrés? Parce qu'on ne choisit pas toujours l'endroit où on trouve du travail...)
J'aurais bien voulu connaître la réponse. Le logement a toujours été mon principal poste de dépense.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par kero le Lun 10 Aoû 2015 - 0:28

Même problème.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 8:11

@cunégonde a écrit:
@Le grincheux a écrit:Pour fixer quelques idées, je laisse à votre sagacité le papier suivant : lien.

Le Grincheux, hier je t'ai posé des questions, qui étaient de vraies questions, je n'ai jamais prétendu que tu affabulais. J'ai, dans mon entourage, quelqu'un qui est indépendant et qui m'a dit l'autre jour que ces temps-ci, il travaillait quasiment à perte.
Je n'ai pas vu de question.

Mais qu'attend-on pour réformer ce système abracadabrantesque pour le coup?
Les gens qui s'installent choisissent d'être AE, malgré les nombreux inconvénients, pour ne pas payer plus qu'ils ne gagnent. Pourquoi ne pourrait-on pas supprimer le plafond des AE, augmenter le taux des cotisations, qu'on ne paierait plus à n- mais tout de suite ou presque et garder le principe: pas de CA, pas de cotisations?
J'ai conscience que tout ceci a l'air très simplet, mais ça me paraît logique.
L'AE est un très mauvais statut pour gonfler les créations d'entreprise. Comme la TVA n'est pas recouvrable et qu'il y a un plafond de ressource, comme dans la plupart des cas les cotisations n'ouvrent aucun droit et que les gens oublient toujours les assurances à prendre parce que cela fait des sous à sortir, c'est tout bénéfice pour l'état. Si on veut créer une activité, en fonction des garanties à apporter, c'est EI, SARL, à la rigueur EIRL, mais jamais AE.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Marie Laetitia le Lun 10 Aoû 2015 - 8:21

@cunégonde a écrit:
@Le grincheux a écrit:Pour fixer quelques idées, je laisse à votre sagacité le papier suivant : lien.

Le Grincheux, hier je t'ai posé des questions, qui étaient de vraies questions, je n'ai jamais prétendu que tu affabulais. J'ai, dans mon entourage, quelqu'un qui est indépendant et qui m'a dit l'autre jour que ces temps-ci, il travaillait quasiment à perte.
Mais qu'attend-on pour réformer ce système abracadabrantesque pour le coup?
Les gens qui s'installent choisissent d'être AE, malgré les nombreux inconvénients, pour ne pas payer plus qu'ils ne gagnent. Pourquoi ne pourrait-on pas supprimer le plafond des AE, augmenter le taux des cotisations, qu'on ne paierait plus à n- mais tout de suite ou presque et garder le principe: pas de CA, pas de cotisations?
J'ai conscience que tout ceci a l'air très simplet, mais ça me paraît logique.


Le réformer, le réformer...

Et où va-t-on trouver l'argent pour payer ce manque à gagner qui alimente l'immense flot dû aux créanciers de la France?

Et puis quoi, avouer que le système fiscal est très mal organisé? Qu'il faut tout revoir?

Et comment se financeraient les partenaires sociaux sans ce que leur apporte l'URSSAF et les caisses du type RSI ? (parce qu'on pourrait en dire autant de la MSA (le régime des agriculteurs))

Personne n'a envie de se mettre les mains dans le cambouis.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 8:31

@Marie Laetitia a écrit:
@cunégonde a écrit:
@Le grincheux a écrit:Pour fixer quelques idées, je laisse à votre sagacité le papier suivant : lien.

Le Grincheux, hier je t'ai posé des questions, qui étaient de vraies questions, je n'ai jamais prétendu que tu affabulais. J'ai, dans mon entourage, quelqu'un qui est indépendant et qui m'a dit l'autre jour que ces temps-ci, il travaillait quasiment à perte.
Mais qu'attend-on pour réformer ce système abracadabrantesque pour le coup?
Les gens qui s'installent choisissent d'être AE, malgré les nombreux inconvénients, pour ne pas payer plus qu'ils ne gagnent. Pourquoi ne pourrait-on pas supprimer le plafond des AE, augmenter le taux des cotisations, qu'on ne paierait plus à n- mais tout de suite ou presque et garder le principe: pas de CA, pas de cotisations?
J'ai conscience que tout ceci a l'air très simplet, mais ça me paraît logique.


Le réformer, le réformer...

Et où va-t-on trouver l'argent pour payer ce manque à gagner qui alimente l'immense flot dû aux créanciers de la France?

Et puis quoi, avouer que le système fiscal est très mal organisé? Qu'il faut tout revoir?

Et comment se financeraient les partenaires sociaux sans ce que leur apporte l'URSSAF et les caisses du type RSI ? (parce qu'on pourrait en dire autant de la MSA (le régime des agriculteurs))

Personne n'a envie de se mettre les mains dans le cambouis.
Forcément, il faudrait commencer pas se demander où partent les 20 milliards d'euros de bénéfice de toutes les caisses de sécurité sociale (je ne parle pas du trou qui est techniquement différent, mais des bénéfices, les caisses se payant sur les prestations qu'elles fournissent à l'état). Les bilans comptables de toutes ces caisses sont disponibles sur leurs sites internet, vous pouvez vérifier. Mes chiffres proviennent de l'exercice 2013.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 8:56

Rhahhhh, mais Contrepoints est un repère d'ultralibéralistes mangeurs d'enfants voulant à tout prix tuer le système social français le meilleur du monde ! Comment peux-tu croire les balivernes qui y sont écrites ? Ce sont des écrits de réactionnaires contre les forces du progrès qui seules peuvent sauver la France ! Twisted Evil

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Marie Laetitia le Lun 10 Aoû 2015 - 9:00

@Le grincheux a écrit:
Rhahhhh, mais Contrepoints est un repère d'ultralibéralistes mangeurs d'enfants voulant à tout prix tuer le système social français le meilleur du monde ! Comment peux-tu croire les balivernes qui y sont écrites ? Ce sont des écrits de réactionnaires contre les forces du progrès qui seules peuvent sauver la France ! Twisted Evil

J'ai failli écrire plus sobrement

"Tu as de mauvaises lectures, l'ami..."

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 9:02

@Marie Laetitia a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Rhahhhh, mais Contrepoints est un repère d'ultralibéralistes mangeurs d'enfants voulant à tout prix tuer le système social français le meilleur du monde ! Comment peux-tu croire les balivernes qui y sont écrites ? Ce sont des écrits de réactionnaires contre les forces du progrès qui seules peuvent sauver la France ! Twisted Evil

J'ai failli écrire plus sobrement

"Tu as de mauvaises lectures, l'ami..."
Ce n'est pas bien de faire autant de mauvais esprit dès le saut du lit... diable

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Spartacus le Lun 10 Aoû 2015 - 9:17

@Le Grincheux a écrit:Rhahhhh, mais Contrepoints est un repère d'ultralibéralistes mangeurs d'enfants voulant à tout prix tuer le système social français le meilleur du monde ! Comment peux-tu croire les balivernes qui y sont écrites ? Ce sont des écrits de réactionnaires contre les forces du progrès qui seules peuvent sauver la France ! Twisted Evil

Par principe (prof de français oblige) je lis tout et je retiens ce qui me paraît bien. Je ne suis pas ultra libéral, mais encore moins collectiviste.

Malheureusement nous vivons dans un système socialement collectiviste mais économiquement ultralibéral. Ce qui permet idéologiquement de diviser les hommes de bonne volonté.

Je trouve cet article très juste, car c'est le constat que je fais moi-même dans mon entourage. Mes enfants eux-mêmes commencent à penser à l'exil pour toutes ces raisons. Je sais que ce serait un crève-coeur pour eux comme pour nous. Ils sont très attachés à la France. Mais je ne vois pas au nom de quoi je devrais les retenir dans un pays qui se saborde.

Sacrifier leur vie pour élever les enfants des autres et se priver eux-mêmes d'en avoir? Etpuikoienkore? Laughing






Spartacus
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 9:24

@Spartacus a écrit:
@Le Grincheux a écrit:Rhahhhh, mais Contrepoints est un repère d'ultralibéralistes mangeurs d'enfants voulant à tout prix tuer le système social français le meilleur du monde ! Comment peux-tu croire les balivernes qui y sont écrites ? Ce sont des écrits de réactionnaires contre les forces du progrès qui seules peuvent sauver la France ! Twisted Evil

Par principe (prof de français oblige) je lis tout et je retiens ce qui me paraît bien. Je ne suis pas ultra libéral, mais encore moins collectiviste.

Malheureusement nous vivons dans un système socialement collectiviste mais économiquement ultralibéral.
Nous vivons dans un système ultralibéral ?

1/ Merci de définir l'épouvantail qu'est l'ultralibéralisme.
2/ Merci de montrer avec cette définition en quoi notre système serait économiquement ultralibéral.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par pignolo le Lun 10 Aoû 2015 - 9:26

Question : est-ce que cet exil fiscal est en lien avec le Swiss Leaks ou autre ?

pignolo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par mathmax le Lun 10 Aoû 2015 - 10:29

Une émission à ce sujet en ce moment sur Europe 1.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Reine Margot le Lun 10 Aoû 2015 - 21:51

[quote="Le grincheux"]
Le problème est qu'en France, la solution à tous les problème est toujours plus de pognon. Explique-moi sans rire pourquoi le service public français est le plus cher de l'Union Européenne (et quasiment le plus cher du monde). Il est pourtant loin d'être le plus efficace.


Le problème, c'est qu'en France, on est toujours persuadé d'avoir le meilleur système au monde (Sécu, ça fait rigoler à l'étranger, même en Chine, c'est dire, fiscalité, protection...). Et on refuse de regarder ce qu'il se passe chez nos voisins qui fonctionnent mieux. Tant que plus de la moitié des français ne paieront pas d'IR, ce pays ne fonctionnera pas. Tant que l'impôt sera confiscatoire (en France, on paie cinq impôts sur les mêmes sommes et les aberrations comme l'ISF font que plus personne n'a intérêt à investir), on n'avancera pas. Mais tant que le français de base est content parce qu'il sort de l'IR parce qu'on lui a viré la première tranche d'imposition et qu'il votera pour cela (ce qui est au mieux du clientélisme au pire du populisme), on n'en sortira pas. Tant qu'on refusera toute protection sociale aux TNS qui sont ceux qui fournissent le plus d'emploi en France, on gardera 5 millions de chômeurs.

Ce pays va vers la ruine. Au mieux, ce sera la Grèce. Au pire, ce sera une révolution sanglante quand tout ceux qui financent à fonds perdus et qui n'ont pas les moyens de fuir se ligueront. Et il faut faire gaffe, les choses commencent à bouger. Le Foll vient même de signer un décret hier autorisant les agriculteurs à s'assurer loin de la MSA, c'est un début.

Comme je l'ai dit plus haut, je suis tout à fait d'accord pour dire qu'on met trop d'argent dans des usines à gaz (et je suis bien placée au boulot pour le savoir).
Je ne sais pas qui a dit que la France avait le meilleur système au monde (je croyais que c'étaient les pays scandinaves, qui dépensent encore plus que nous par habitant). Pour ce qui est de la répartition de l'impôt, je ne suis pas contre qu'on l'élargisse à certaines catégories non-imposables, à condition qu'on s'assure d'abord (question de décence) que les plus riches paient bien leur part.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 22:10

@Reine Margot a écrit:
Je ne sais pas qui a dit que la France avait le meilleur système au monde (je croyais que c'étaient les pays scandinaves, qui dépensent encore plus que nous par habitant). Pour ce qui est de la répartition de l'impôt, je ne suis pas contre qu'on l'élargisse à certaines catégories non-imposables, à condition qu'on s'assure d'abord (question de décence) que les plus riches paient bien leur part.
Parce que tu crois franchement que les plus riches ne paient pas leur écot ? Les plus riches, comme tu le dis, cherchent à en payer le moins possible parce que ce qu'on leur demande est inadmissible. Les mêmes sommes sont taxées plusieurs fois et à des taux délirants : CSG sur capital, IR, ISF, successions et taxes rigolotes sur les placements. Ça commence à faire beaucoup et tu serais la première à faire comme eux. Et le pire, le pire là-dedans, c'est que certaines taxes et certains impôts n'ont pas comme assiette un revenu mais une estimation de la part du fisc d'un bien. Et là, c'est carrément cocasse. Typiquement, j'ai une bicoque estimée par les impôts à 260 000 euros (à l'état de ruine pour eux). Je les mets au défi de la vendre à la moitié du prix. Idem pour l'ISF avec les prix fiscaux fictifs des appartements parisiens, ce qui m'a permis une année de payer de l'ISF alors qu'il ne me restait même pas de quoi manger.

Ce système est fou, contrairement à ce que la propagande de gauche assène (parce que c'est exactement cela, la communication portée à l'extrême, c'est de la propagande), l'impôt n'est pas juste en France. Il est aberrant et simplement fait pour que l'état obèse ramasse le plus d'argent possible.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Reine Margot le Lun 10 Aoû 2015 - 22:14

Encore une fois, comment tu financerais les écoles publiques et les hôpitaux autrement?
Quant aux sommes délirantes que paient les plus riches, quand je vois ce qui leur reste, non, je ne pleure pas. Very Happy
Et sinon, si si il y a des avocats fiscalistes qui permettent de réduire son impôt au maximum.



Dernière édition par Reine Margot le Lun 10 Aoû 2015 - 22:21, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par mathmax le Lun 10 Aoû 2015 - 22:17

@Reine Margot a écrit:

Comme je l'ai dit plus haut, je suis tout à fait d'accord pour dire qu'on met trop d'argent dans des usines à gaz (et je suis bien placée au boulot pour le savoir).
Je ne sais pas qui a dit que la France avait le meilleur système au monde (je croyais que c'étaient les pays scandinaves, qui dépensent encore plus que nous par habitant). Pour ce qui est de la répartition de l'impôt, je ne suis pas contre qu'on l'élargisse à certaines catégories non-imposables, à condition qu'on s'assure d'abord (question de décence) que les plus riches paient bien leur part.

Mais aucun français n'est non imposable : tout le monde paie la TVA ! Se focaliser sur l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés permet de faire oublier cela, et alimente les fantasmes de ceux qui sont persuadés être les seuls à payer

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Reine Margot le Lun 10 Aoû 2015 - 22:21

@mathmax a écrit:
@Reine Margot a écrit:

Comme je l'ai dit plus haut, je suis tout à fait d'accord pour dire qu'on met trop d'argent dans des usines à gaz (et je suis bien placée au boulot pour le savoir).
Je ne sais pas qui a dit que la France avait le meilleur système au monde (je croyais que c'étaient les pays scandinaves, qui dépensent encore plus que nous par habitant). Pour ce qui est de la répartition de l'impôt, je ne suis pas contre qu'on l'élargisse à certaines catégories non-imposables, à condition qu'on s'assure d'abord (question de décence) que les plus riches paient bien leur part.

Mais aucun français n'est non imposable : tout le monde paie la TVA ! Se focaliser sur l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés permet de faire oublier cela, et alimente les fantasmes de ceux qui sont persuadés être les seuls à payer

Oui, en plus. Rappelons que la TVA est l'impôt qui rapporte le plus à l'Etat.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Reine Margot le Lun 10 Aoû 2015 - 22:23

En attendant, on est choqué de l'Etat "obèse" mais personne ne s'émeut des parachutes dorés et des retraites-chapeaux de certains grands patrons:

http://www.marianne.net/Pendant-que-les-patrons-du-CAC-se-gavent_a241270.html

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 22:42

@Reine Margot a écrit:En attendant, on est choqué de l'Etat "obèse" mais personne ne s'émeut des parachutes dorés et des retraites-chapeaux de certains grands patrons:

http://www.marianne.net/Pendant-que-les-patrons-du-CAC-se-gavent_a241270.html
Jusqu'à preuve du contraire, ce n'est pas l'état qui paie. Et l'état est bien content de fiscaliser ces retraites chapeau à plus de 50%.


Dernière édition par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 23:05, édité 1 fois

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 23:05

@Reine Margot a écrit:Encore une fois, comment tu financerais les écoles publiques et les hôpitaux autrement?
Je constate que ni toi ni aucune autre personne n'a critiqué le tableau que j'ai indiqué plus haut. Sans doute n'as-tu rien à dire dessus. Tu sais, le diagramme de l'OCDE qui montre que la France est championne des prélèvements sociaux avec un IR plutôt faible et qui montre aussi que tous les pays qui fonctionnent normalement sont dans la situation inverse. Et ce qui est encore plus marrant, c'est que nos chers sénateurs viennent de donner des leçons de finances publiques aux suisses (ici, l'hôpital qui se fout de la charité !). Mais c'est vrai, la France a toujours raison contre tout le monde.

Quant aux sommes délirantes que paient les plus riches, quand je vois ce qui leur reste, non, je ne pleure pas. Very Happy
Et sinon, si si il y a des avocats fiscalistes qui permettent de réduire son impôt au maximum.
Écoute, tu peux vivre sur ton petit nuage. Je te souhaite de ne jamais en tomber. J'ai assez de gens à côté de moi qui sont dans les 10% des gens les plus aisés de France qui qui n'arrivent plus depuis quelques années à boucler les fins de mois. Lorsque je vois que le plus gros dentiste de Boulogne arrive à 0 de trésorerie à la fin du mois (j'ai accès à sa compta), lorsque je vois des patrons de PME soi-disant nantis qui gagnent moins que le salaire médian de leur boîte pour 70 heures de boulot hebdomadaire et vaguement quelques jours de pseudo-congés par an (tu peux vérifier, ce sont les statistiques de l'INSEE de 2011 et depuis, ça ne s'est pas arrangé), je me dis que le gros problème de la France est là. On empêche par tous les moyens et par un système fiscal totalement délirant ceux qui pourraient fournir du boulot aux autres de le faire ou, pire, d'avoir envie de le faire. Parce que pour donner du boulot, il faut prendre de sacrés risques sur ses fonds personnels. Donc lorsque l'état arrive avec ses gros sabots pour ponctionner la prime de risque des plus riches (pour reprendre tes termes), les plus riches se barrent vers des cieux où l'on apprécie leurs prises de risques. Et ils n'ont pas besoin d'aller très loin. Et ces plus riches n'en ont rien à faire qu'ils se fassent taxer de salauds, d'exilés fiscaux. Ils ont joué le jeux, eux. Et ils en connaissent le prix.

Et le corolaire est que pour compenser ce biais et juguler un peu le taux de chômage énorme que nous avons, il faut toujours plus d'état, plus de salariat aidé et plus de fonctionnaires. Et c'est parce qu'il y a de plus en plus de fonctionnaires (15% de plus par tête de pipe qu'en Allemagne pourtant fédérale) qu'on ne peut plus payer les hôpitaux ni les services régaliens de l'état. Mais ce genre de chose n'est pas bonne à dire parce que si on se permet de le dire, on est immédiatement taxé d'ultralibéraliste (qui reste d'ailleurs à définir et je constate aussi que personne ne me l'a défini). Et comme les moutons productifs sont toujours moins nombreux, ils sont toujours plus taxés et sont de plus en plus prompts à sauter la barrière. Dans quelques années, ce pays sera sous-développé parce qu'on n'aura plus que des fonctionnaires et des chômeurs. Mêmes les retraités sont en train de de barrer au soleil ! Et pas les plus fortunés.

C'est sans compter non plus avec le système des syndicats représentatifs qui spolient quasiment 20 milliards d'euros au système social français par an et qui feront tout pour que rien ne change. Tu peux vérifier ces chiffres dans les bilans des 86 caisses de sécurité sociale que nous avons la chance d'avoir. Tout est disponible sur internet.

Et, dernière réflexion pour la nuit, demande-toi pourquoi les plus riches fuient aussi vers la Belgique qui a un impôt sur le revenu bien plus lourd qu'en France. Une première raison est le fait que le système fiscal belge n'a pas changé depuis 1935 là où nous sortons quatre lois de finance par an et où nous payons royalement 60 000 fonctionnaires à Bercy pour trouver de nouveaux impôts conviviaux (l'épithète n'est pas de moi mais de Sapin, le nombre de fonctionnaires planchant sur les nouveaux impôts est aussi du même sinistre personnage). Une seconde est que le système social est carré et fonctionne sous la forme d'assurance et non de taxe sur le travail.

Tiens, d'ailleurs, trouves-tu normal que si je n'avais pas envoyé la sécu promener je payerais deux fois pour elle ? Est-ce que c'est juste ? Est-ce que tu accepterais sans rigoler jaune de payer deux assurances pour la même voiture ? Et est-ce que le fait que l'immense majorité des AE paient une assurance maladie qui leur rembourse au mieux 10% de leurs frais (loi de finance de janvier 2015 pour ceux qui ne dépassent pas le plancher de ressources) et une assurance retraite qui ne leur ouvre aucun droit est juste ? Trouves-tu normal que depuis pas longtemps (merci l'égalitarisme socialiste) les retraités qui cumulent un petit boulot avec leur pension soient contraints à cotiser deux fois pour la maladie (sur leur pension et sur leur salaire) et pour les retraites de base et complémentaires alors que le risque n'existe plus et que leurs cotisations supplémentaires n'ouvrent aucun droit ?


Dernière édition par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 23:29, édité 1 fois

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 23:08

@Reine Margot a écrit:En attendant, on est choqué de l'Etat "obèse" mais personne ne s'émeut des parachutes dorés et des retraites-chapeaux de certains grands patrons:

http://www.marianne.net/Pendant-que-les-patrons-du-CAC-se-gavent_a241270.html

Personnellement, je suis beaucoup plus choqué par les listes civiles. Il paraît que le salaire de Hollande a été amputé de 30%. Il paraît, dans les faits, il n'en est rien, le conseil constitutionnel a sanctionné la décision. Entre copains, ça ne se fait pas.

Oui, je suis beaucoup plus choqué parce que ce que Marianne montre est taxé à 45% sur l'IR, à peu près autant en charges sociales et qu'il y a encore de l'ISF dessus et de la TVA. Ça commence à faire un beau paquet de pognon qui rentre immédiatement dans les caisses de l'état. Alors qu'en tout et pour tout, les retraites de nos chers élus sont ponctionnés à hauteur de 0,5% pour leur protection sociale. Mais là, personne ne dit rien. Surtout pas les journalistes qui vivent des subventions de l'état. Ils ne mordent pas les mains qui les nourrissent.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Marie Laetitia le Lun 10 Aoû 2015 - 23:14

@Reine Margot a écrit:Encore une fois, comment tu financerais les écoles publiques et les hôpitaux autrement?
Quant aux sommes délirantes que paient les plus riches, quand je vois ce qui leur reste, non, je ne pleure pas. Very Happy
Et sinon, si si il y a des avocats fiscalistes qui permettent de réduire son impôt au maximum.


Mais la question n'est pas de pleurer ou pas. On s'en fiche éperdument de ces larmes. C'est pas le poblème.

Le problème ce sont les conséquences d'une politique mal pensée où l'on imagine pouvoir faire payer de grosses sommes aux plus riches comme s'ils n'avaient pas le choix. Et après, on s'étonne, on s'indigne et on trépigne parce qu'ils osent s'exiler (Nan, sans déconner!). Manière de garder la face pour ne pas avoir à reconnaître que le choix de pointer du doigt les plus riches est contre-productif.

Et ce qui est le plus fabuleux c'est qu'il s'en trouve encore pour faire chorus avec les gouvernements successifs "oh on va pas les pleurer". Comme si c'était le problème.

Et en attendant, notre système fiscal fonctionne très mal et ponctionne de plus en plus ceux qui restent, qui sont assez au bout du rouleau ou pas assez fortunés pour aller vivre ailleurs (sans perdre plus encore).

Je repose ma question (posée un peu plus haut si je ne fais pas d'erreur): pourquoi l'exil fiscal ne concerne pas des pays comme la Suisse? Pourtant, ils en paient des impôts, non?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: France : trois fois plus d’exil fiscal ces cinq dernières années

Message par Le grincheux le Lun 10 Aoû 2015 - 23:25

@Marie Laetitia a écrit:
@Reine Margot a écrit:Encore une fois, comment tu financerais les écoles publiques et les hôpitaux autrement?
Quant aux sommes délirantes que paient les plus riches, quand je vois ce qui leur reste, non, je ne pleure pas. Very Happy
Et sinon, si si il y a des avocats fiscalistes qui permettent de réduire son impôt au maximum.


Mais la question n'est pas de pleurer ou pas. On s'en fiche éperdument de ces larmes. C'est pas le poblème.

Le problème ce sont les conséquences d'une politique mal pensée où l'on imagine pouvoir faire payer de grosses sommes aux plus riches comme s'ils n'avaient pas le choix. Et après, on s'étonne, on s'indigne et on trépigne parce qu'ils osent s'exiler (Nan, sans déconner!). Manière de garder la face pour ne pas avoir à reconnaître que le choix de pointer du doigt les plus riches est contre-productif.

Et ce qui est le plus fabuleux c'est qu'il s'en trouve encore pour faire chorus avec les gouvernements successifs "oh on va pas les pleurer". Comme si c'était le problème.

Et en attendant, notre système fiscal fonctionne très mal et ponctionne de plus en plus ceux qui restent, qui sont assez au bout du rouleau ou pas assez fortunés pour aller vivre ailleurs (sans perdre plus encore).

Je repose ma question (posée un peu plus haut si je ne fais pas d'erreur): pourquoi l'exil fiscal ne concerne pas des pays comme la Suisse? Pourtant, ils en paient des impôts, non?

J'ajoute que tous les suisses paient l'IR et l'IF (impôt sur la fortune), que le pays a moins de 4% de chômeurs et qu'il est sans doute le plus riche d'Europe par tête de pipe. Pour information, un suisse avec un salaire de 150000 CHF (équivalent à 65000€ brut chez nous) paie grosso-modo 25% en prélèvements divers (impôts, taxes, premier et second pilier, maladie, prévoyance). En France, on est à 57%. Mais il est vrai que nous sommes un pays développé et que la Suisse est un pays pauvre dans lequel il ne fait pas bon vivre.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum