Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Premier cours, premier contact

par Marie Laetitia le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:39
@Isis39 a écrit:
@kiki37 a écrit:
simone43 a écrit:
@Babooshka a écrit:C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".

Etre souriant et gentil n'empêche pas d'être respecté par les élèves. Je suis très souriante et je peux être très gentille quand on respecte les règles et les élèves sont tout à fait capables de le comprendre. Ne t'en fais pas, je pense que si tu te retrouves faces à des élèves qui essaient de perturber le cours, tu n'auras pas vraiment envie de sourire ni d'être gentil.
Cette année, j'ai eu des classes très correctes, ma tutrice et les avs étaient "impressionnées" par ma gestion de classe, et pourtant à la fin de l'année quand j'ai demandé aux élèves d'écrire sur une petit feuille ce qui les avaient marqué pendant le cours de français, ils ont presque tous écrit : "l'humour de Mme Simone43".
On peut tout à fait concilier les deux !

Voici un lien vers un blog qui va dans le même sens:
https://milasaintanne.wordpress.com/
Bonne lecture! Smile

Très bon blog. Même si le citer ici est un peu suicidaire ! Very Happy

Le problème n'est pas le lieu mais le sujet, ce qu'il dit et comment il le dit...

Billet du 04/08/15

Quand vous pensez au mot « autorité », remplacez-le par « réciprocité ».

Billet du 20/07/15

Ensuite parce que ce pacte dit que le maître du jeu a toujours raison. Et que c’est moi le maître du jeu. Donc, j’ai toujours raison.

Cohérence, cohérence...

Penser du bien de ce qui change dans l’Éducation nationale (et même vouloir y apporter des améliorations) c’est forcément être un chien courant des politiques, un privilégié qui n’a pas d’élèves (ne plus être dans une classe serait-il le rêve secret de ces zélotes de l’immobilisme ?), un ennemi de la culture, un social-traître.
Le pire, c’est que ceux qui aboient ainsi n’ont aucun talent. Parce que la méchanceté, quand c’est bien fait, ça peut même être savoureux. (...)
L’ennui avec ces gens-là, c’est qu’ils ne laissent pas le choix. Et je déteste qu’on me prive de mon libre arbitre. On peut leur répondre, mais c’est peine perdue. Ils utiliseront toutes les moisissures argumentatives à leur disposition, vous feront perdre votre temps et une énergie qui serait bien plus utile ailleurs.
L’autre solution consiste à les ignorer. Et à attendre qu’ils se lassent. Si vous le faites, (comme je viens de le faire ce matin en bloquant une cinquantaine de comptes sur Twitter) vous serez accusé de refuser le dialogue.
Effectivement, je refuse le dialogue avec les médiocres et insignifiants dont le seul fait de gloire est de jeter l’opprobre sur ceux qui ne pensent pas comme eux.

Pour discuter, il faut être deux, et même si l'on n'est pas du même avis, admettre aux autres le droit d'avoir un avis et de le défendre, sans régler la question en affirmant que les autres qui ne sont pas du même avis n'ont aucun talent (?).

C'est tout le problème avec Mila, et ce n'est pas faute d'avoir essayé de discuter, Isis, bien avant que tu n'arrives sur ce forum.
J'ignore qui sont ces médiocres et ces insignifiants mais ça n'incite pas à grand chose, ce genre de déclaration...
avatar
WabiSabi
Habitué du forum

Re: Premier cours, premier contact

par WabiSabi le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:43
@Marie Laetitia a écrit:
@Isis39 a écrit:
@kiki37 a écrit:
simone43 a écrit:

Etre souriant et gentil n'empêche pas d'être respecté par les élèves. Je suis très souriante et je peux être très gentille quand on respecte les règles et les élèves sont tout à fait capables de le comprendre. Ne t'en fais pas, je pense que si tu te retrouves faces à des élèves qui essaient de perturber le cours, tu n'auras pas vraiment envie de sourire ni d'être gentil.
Cette année, j'ai eu des classes très correctes, ma tutrice et les avs étaient "impressionnées" par ma gestion de classe, et pourtant à la fin de l'année quand j'ai demandé aux élèves d'écrire sur une petit feuille ce qui les avaient marqué pendant le cours de français, ils ont presque tous écrit : "l'humour de Mme Simone43".
On peut tout à fait concilier les deux !

Voici un lien vers un blog qui va dans le même sens:
https://milasaintanne.wordpress.com/
Bonne lecture! Smile

Très bon blog. Même si le citer ici est un peu suicidaire ! Very Happy

Le problème n'est pas le lieu mais le sujet, ce qu'il dit et comment il le dit...

Billet du 04/08/15

Quand vous pensez au mot « autorité », remplacez-le par « réciprocité ».

Billet du 20/07/15

Ensuite parce que ce pacte dit que le maître du jeu a toujours raison. Et que c’est moi le maître du jeu. Donc, j’ai toujours raison.

Cohérence, cohérence...

Penser du bien de ce qui change dans l’Éducation nationale (et même vouloir y apporter des améliorations) c’est forcément être un chien courant des politiques, un privilégié qui n’a pas d’élèves (ne plus être dans une classe serait-il le rêve secret de ces zélotes de l’immobilisme ?), un ennemi de la culture, un social-traître.
Le pire, c’est que ceux qui aboient ainsi n’ont aucun talent. Parce que la méchanceté, quand c’est bien fait, ça peut même être savoureux. (...)
L’ennui avec ces gens-là, c’est qu’ils ne laissent pas le choix. Et je déteste qu’on me prive de mon libre arbitre. On peut leur répondre, mais c’est peine perdue. Ils utiliseront toutes les moisissures argumentatives à leur disposition, vous feront perdre votre temps et une énergie qui serait bien plus utile ailleurs.
L’autre solution consiste à les ignorer. Et à attendre qu’ils se lassent. Si vous le faites, (comme je viens de le faire ce matin en bloquant une cinquantaine de comptes sur Twitter) vous serez accusé de refuser le dialogue.
Effectivement, je refuse le dialogue avec les médiocres et insignifiants dont le seul fait de gloire est de jeter l’opprobre sur ceux qui ne pensent pas comme eux.

Pour discuter, il faut être deux, et même si l'on n'est pas du même avis, admettre aux autres le droit d'avoir un avis et de le défendre, sans régler la question en affirmant que les autres qui ne sont pas du même avis n'ont aucun talent (?).

C'est tout le problème avec Mila, et ce n'est pas faute d'avoir essayé de discuter, Isis, bien avant que tu n'arrives sur ce forum.
J'ignore qui sont ces médiocres et ces insignifiants mais ça n'incite pas à grand chose, ce genre de déclaration...


affraid affraid affraid

Je ne connais pas le passif de cette personne avec le forum, mais les extraits donnés par ML donnent très peu envie d'en connaître plus. Vive la tolérance, donc...

ML, grand merci pour ce savoureux florilège de haute pensée, qui va m'épargner un temps de lecture considérable!

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T2 ('17-'18) : TZR 2 collèges REP/REP+, 5e/4e/3e
T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
avatar
ylm
Neoprof expérimenté

Re: Premier cours, premier contact

par ylm le Jeu 13 Aoû 2015 - 15:13
holderfar a écrit:Sébastien Clerc (qui ne dit pas que des conneries, d'ailleurs)
C'est vrai, il en a aussi écrit. Et filmé.
avatar
Vipère
Niveau 8

Re: Premier cours, premier contact

par Vipère le Jeu 13 Aoû 2015 - 15:23
On est un peu hors sujet là non?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Premier cours, premier contact

par User5899 le Jeu 13 Aoû 2015 - 15:25
@Babooshka a écrit:C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".
C'est votre peur qu'ils sentiront. C'est elle qu'il faut éliminer :chat:
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Premier cours, premier contact

par User5899 le Jeu 13 Aoû 2015 - 15:54
@Audrey a écrit:
@Vipère a écrit:J'ai lu ces deux articles qui m'ont pas mal rassérénée, sur les débuts et le spectre de l'autorité, je les partage donc ici:

https://holderfar.wordpress.com/2015/08/13/sur-la-corde-raide-le-delicat-apprentissage-de-lautorite-educative-partie-1/

https://holderfar.wordpress.com/2015/08/13/sur-la-corde-raide-le-delicat-apprentissage-de-lautorite-educative-partie-2/

Oh, mais l'auteur n'est pas du tout une inconnue par ici... Laughing
Ceci dit, effectivement, ça relève plus de la réflexion et du témoignage que du réel conseil sur comment se dépatouiller de tout ça..
Oh, il y a quand même quelques points importants, à mon sens.
_______
holderfar a écrit:Je n'avais pas envie de tomber dans une liste à la Sébastien Clerc (qui ne dit pas que des conneries, d'ailleurs).
Non, il en a aussi filmé Razz

Edit Damned, grillé !
_______
@Isis39 a écrit:
@kiki37 a écrit:Voici un lien vers un blog qui va dans le même sens:
https://milasaintanne.wordpress.com/
Bonne lecture! Smile
Très bon blog. Même si le citer ici est un peu suicidaire ! Very Happy
Pas du tout. Si cette dame était venue ici un peu moins arrogante voire insupportable dès ses premiers posts, parce qu'elle se pensait le Christ réincarné, es choses se seraient beaucoup mieux passées. Je fais bien davantage confiance à Holderfar (dans le même courant de pensée) qu'à MSA, bien plus à Guillaume Caron (maths collège) qu'à Jeanjeau, chef d'établissement hautain, condescendant (et que je soupçonne inculte, mais ça n'engage que moi).
_______
@Marie Laetitia a écrit:J'ignore qui sont ces médiocres et ces insignifiants
Ceux qui comme moi font remarquer de façon virulente (parfois) que la plupart des curetons de l'UNSA sur Twitter sont déchargés de cours à 100%, et que ça aide à donner comme conseil d'aimer les changements ministériels (qu'on approuve pour conserver sa décharge).
avatar
Marounette
Habitué du forum

Re: Premier cours, premier contact

par Marounette le Jeu 13 Aoû 2015 - 15:59
Cripure a écrit: C'est votre peur qu'ils sentiront. C'est elle qu'il faut éliminer :chat:

+1
Si les élèves le sentent, ils s'engouffreront dans la faille.

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
:retard:
avatar
ysabel
Devin

Re: Premier cours, premier contact

par ysabel le Jeu 13 Aoû 2015 - 16:10
@Marounette a écrit:
Cripure a écrit: C'est votre peur qu'ils sentiront. C'est elle qu'il faut éliminer :chat:

+1
Si les élèves le sentent, ils s'engouffreront dans la faille.

Tout à fait, une classe, c'est comme un animal : ça ressent les émotions du professeur et tombe directement sur la faille.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
roxanne
Devin

Re: Premier cours, premier contact

par roxanne le Jeu 13 Aoû 2015 - 16:14
Laeur ou l'impuissance , s'ils comprennent (et ils le savent vite) que vous n'êtes pas suivis, que les rapports ne donnent pas de suite ou rarement, que l'exclusion de cours n'est guère possible, que la convocation chez le CPE est une utopie..Donc se renseigner vite sur les "coutumes" et s'y adapter. Par exemple, un détail : une fois , en remplacement, j'avais demandé son carnet à un élève, or, ils n'en avaient pas. Evidemment, ils ont eu l'avantage.
avatar
Marounette
Habitué du forum

Re: Premier cours, premier contact

par Marounette le Jeu 13 Aoû 2015 - 16:24
En ce qui concerne les coutumes de l'établissement, si on ne le donne pas le jour de la pré-rentrée ou on n'y a pas accès sur l'ENT, je demande une copie du réglement intérieur pour le lire attentivement.
Et si possible, de me prêter un carnet de liaison .

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
:retard:
avatar
Théoleprof
Niveau 7

Re: Premier cours, premier contact

par Théoleprof le Jeu 13 Aoû 2015 - 17:21
@Babooshka a écrit:Merci à tous pour vos conseils ! :succes:

Je pense rester moi-même, ça s'est plutôt bien passé durant mes jours de stage en M1.

C'est le plus simple pour réagir efficacement en classe en cas d'incident et surtout pour être à l'aise : c'est l'une des clés de l'autorité selon moi.

Pour avoir eu il y a quelques années les mêmes questions et appréhensions que toi (sur l'autorité, vue ma personnalité : souriant et calme), et avoir vécu plusieurs années en collège "difficile" (je pèse mes mots/maux) je peux t'assurer que tu t'adapteras rapidement et que tu apprendras à doser (selon ton humeur du jour, ton degré de fatigue, l'humeur des élèves, ou encore selon la classe  Laughing ).
Par exemple, j'ai connu dans ce même collège des classes où il m'était impossible d'esquisser ne serait-ce qu'un début de sourire, car les élèves n'étaient pas réceptifs à cette forme de rapport au prof.    J'ai donc du être plus froid et distant que je ne le suis en réalité... mais sans ça, chaque heure avec cette classe aurait abouti à une pluie d'incidents (il y en a eu d'ailleurs, malgré mes efforts, mais je ne suis pas responsable de l'insolence d'un élève à qui je demandais simplement de ne pas crier en classe...).
Être conscient de sa personnalité, de ses forces, faiblesses et limites, ça me paraît un bon début pour imposer son style face aux élèves. Être à l'aise, dans ses choix, ses paroles, ses baskets, c'est essentiel, ainsi que les échanges avec les collègues de ton établissement. Enfin, l'expérience. Et... aal
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Premier cours, premier contact

par Tamerlan le Jeu 13 Aoû 2015 - 17:45
Cripure a écrit:
@Babooshka a écrit:C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".
C'est votre peur qu'ils sentiront. C'est elle qu'il faut éliminer :chat:

Oui, pour un premier contact il faut dégager une impression de confiance en soi, même si on ne l'a pas. Il faut laisser, je pense, l'impression de quelqu'un de carré, qui sait où il va. Je ne crois pas qu'avoir l'air sévère apporte grand chose à ce moment. Si votre naturel est souriant, alors il faut sourire. Mais en cas d'élève qui teste, même légèrement, il ne faut pas faire celui qui n'a pas entendu mais l'interpeller directement pour le recadrer. Le regard ne doit pas être vague ou fuyant mais accrocher individuellement le plus d'élèves possible. Ne pas rester collé au tableau mais occuper l'espace de la classe aide aussi. Il faut éviter que la classe puisse se ressentir comme un bloc face à vous. Le fait de mettre les élèves individuellement au travail dès la premier séance me semble être de nature à aider tout cela, cela limite les éventuels temps morts qui ne jouent pas pour vous dans la maîtrise de la classe et donne un signal fort sur la suite : on est là pour bosser alors on bosse. Cela peut se faire entièrement en dialogué mais pour un débutant il me semble que c'est moins facile.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Mrs D.
Niveau 4

Re: Premier cours, premier contact

par Mrs D. le Jeu 13 Aoû 2015 - 23:05
Je ne sais plus si quelqu'un l'a déjà dit (j'ai lu tout le fil mais en plusieurs fois, désolée...) mais il me semble important de terminer le premier cours par du travail à faire pour le cours suivant, quel que soit ce qu'on choisit de faire avec eux au premier cours.
Ça permet de faire le point sur le matériel et de repérer ceux qui ne veulent pas noter les devoirs/n'ont pas d'agenda/croient qu'il peuvent le noter dans leur téléphone (mais bien sûr Laughing ). C'est aussi une manière de vérifier le travail au cours suivant, pour se faire une première idée du niveau écrit, des difficultés etc. C'est l'occasion de mettre en place les habitudes de travail et de fixer les règles dès le début et concrètement, pas juste de façon théorique dans son petit discours de rentrée.
En plus de tout ce qui a été dit sur l'autorité et l'adéquation de l'autorité et du naturel, j'ajouterais juste que les élèves savent aussi reconnaître le professeur qui travaille à bien les préparer, c'est-à-dire celui qui les fait bosser vraiment. On se situe plus dans une perspective annuelle, car c'est un rapport qui s'établit au fil des semaines, mais ça se met en place dès le début. Bon, ça ne veut pas dire que tous les cours sont faciles malgré tout, mais je trouve que, dans les moments difficiles (et j'en ai eu quelques-uns cette année dans mon nouveau lycée...), c'est quand même un repère utile.

_________________
"Always the years between us. Always the years. Always the love. Always the hours." Stephen Daldry, The Hours
https://toujourslesheures.wordpress.com/
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Premier cours, premier contact

par User5899 le Ven 14 Aoû 2015 - 1:50
Ah. Et attention aux cours photocopiés qu'on distribue pour se faire bien voir : c'est un bon moyen d'avoir 35 consommateurs devant soi, qui n'écoutent plus, ne cherchent plus, ne notent plus (et vendent les polycops sur le net).
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Premier cours, premier contact

par dita le Ven 14 Aoû 2015 - 9:09
Cette année, par écologie et pour ne plus assister les élèves, objectif 0 photocopie. Tout en prise de notes ou dictée.
avatar
CloePP
Niveau 1

Re: Premier cours, premier contact

par CloePP le Jeu 10 Sep 2015 - 18:09
Je remonte ce topic car je vais faire mon premier cours lundi. Je suis contractuelle, c'est mon tout premier cours, et j'aurai deux classes de seconde et une classe de 1èreS jusqu'à octobre (et plus si affinités si j'ai bien compris, je mise donc sur une vision plus longue)

J'ai pu lire beaucoup de choses intéressantes, notamment sur le naturel à adopter, le fait de bien mettre les élèves au travail tout de suite, ce qui est sans doute encore plus important après deux semaines de rentrée sans prof de français !

Du coup une petite interrogation : je ne veux pas perdre trop de temps avec la présentation vu qu'ils en ont déjà perdu avec deux semaines sans prof, mais en même temps cela sera-t-il suffisant pour bien me mettre en tête leurs noms et leurs visages ?

Est-ce que quelqu'un a déjà vécu un remplacement proche de la rentrée, ou une situation similaire ? Tout conseil sera le bienvenu ! Smile
avatar
pinioufette
Niveau 3

Re: Premier cours, premier contact

par pinioufette le Jeu 10 Sep 2015 - 18:12
L'établissement/les profs principaux peu(ven)t te fournir un trombinoscope des classes histoire de t'aider à mémoriser leurs noms. Cela te fera gagner du temps sur la présentation. Il vaut mieux les mettre au travail rapidement pour qu'ils fassent très vite la différence entre les heures de cours sans prof et les heures de cours avec prof.

Bon courage à toi
avatar
prof du chaos
Niveau 3

Re: Premier cours, premier contact

par prof du chaos le Jeu 10 Sep 2015 - 18:44
@ysabel a écrit:
@Marounette a écrit:
Cripure a écrit: C'est votre peur qu'ils sentiront. C'est elle qu'il faut éliminer :chat:

+1
Si les élèves le sentent, ils s'engouffreront dans la faille.

Tout à fait, une classe, c'est comme un animal : ça ressent les émotions du professeur et tombe directement sur la faille.

oh la vache ça va me faire ma semaine ça vache

_________________
ça me tiendra jamais jusqu'à la retraite
avatar
ysabel
Devin

Re: Premier cours, premier contact

par ysabel le Jeu 10 Sep 2015 - 18:51
@CloePP a écrit:Je remonte ce topic car je vais faire mon premier cours lundi. Je suis contractuelle, c'est mon tout premier cours, et j'aurai deux classes de seconde et une classe de 1èreS jusqu'à octobre (et plus si affinités si j'ai bien compris, je mise donc sur une vision plus longue)

J'ai pu lire beaucoup de choses intéressantes, notamment sur le naturel à adopter, le fait de bien mettre les élèves au travail tout de suite, ce qui est sans doute encore plus important après deux semaines de rentrée sans prof de français !

Du coup une petite interrogation : je ne veux pas perdre trop de temps avec la présentation vu qu'ils en ont déjà perdu avec deux semaines sans prof, mais en même temps cela sera-t-il suffisant pour bien me mettre en tête leurs noms et leurs visages ?

Est-ce que quelqu'un a déjà vécu un remplacement proche de la rentrée, ou une situation similaire ? Tout conseil sera le bienvenu ! Smile

L'idéal est de faire un plan de classe, comme cela tu sais qui se trouve où.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
CloePP
Niveau 1

Re: Premier cours, premier contact

par CloePP le Jeu 10 Sep 2015 - 19:03
Pinioufette > merci !

Ysabel > pour les secondes on m'a déjà conseillé de séparer quelques élèves, du coup si je les laisse s'installer et qu'ils sont côte à côte, j'ai tout intérêt à les faire changer de place avant de noter leurs noms !^^

avatar
ysabel
Devin

Re: Premier cours, premier contact

par ysabel le Jeu 10 Sep 2015 - 19:04
Après, on fait des changements ponctuels pour régler les pb.
et tu peux demander aux collègues ceux qui ne doivent pas se trouver ensemble.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Contenu sponsorisé

Re: Premier cours, premier contact

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum