Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Re: Premier cours, premier contact

par Invité le Mer 12 Aoû 2015 - 10:07
Je crois qu'arriver avec des certitudes, quand on débute, et sur un forum de profs, c'est aussi une manière de se protéger d'éventuelles critiques moqueuses ou de montrer qu'on a réfléchi à la question, et je trouve cela touchant. On a tous débuté, un jour, et on s'est tous dit qu'on allait innover.
D'autre part, Fabienne a raison, ce n'est pas facile de poser une question (naïve ou pas) ici. Il y aura toujours quelqu'un pour fournir une réponse ironique et brillante qu'un néoprof ne sera pas forcément capable de digérer (il a déjà sa future rentrée à digérer).

Sinon, pour tenter de répondre à la question, je reprendrai ce que j'ai déjà dit: premier cours = les mettre au travail le plus vite possible. Pas trop de grands discours ou de fiches (tous les profs en demandent). IL faut commencer le cours et que l'élève puisse répondre à sa mère le soir, lorsqu'elle lui demandera ce qu'il a fait: "En français ? Le prof est dingue ! On a travaillé ! Et sur  le premier texte pour le bac et en plus il nous a déjà donné un devoir pour la semaine prochaine! ". Je caricature, mais c'est l'idée.
Vous ne vous souvenez pas de ce premier jour d'école où l'on ne faisait rien, à part écouter d'une oreille distraite les discours des profs sur le Programme ou sur les Sanctions qu'ils appliqueraient  ? Moi si. Very Happy
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Premier cours, premier contact

par Tamerlan le Mer 12 Aoû 2015 - 10:08
@Vipère a écrit:Merci pour ce fil très intéressant, si on enlève les remarques acerbes de certains du moins.
Je vais avoir deux classes de terminales ES à la rentrée, et je voulais savoir si ce niveau était "différent" des autres, notamment au vu de la perspective du bac... ou s'ils sont tout autant dissipés et à "cadrer" dès la première heure Very Happy

C'est, dans mon établissement, très variable les classes de ES, tant en comportement qu'en travail. Ce qui fait la différence c'est effectivement la conscience de l'examen qui se profile. Pour certaines classes elle n'y est pas et il faut faire de la discipline digne de la seconde, pour d'autres au contraire une bonne maturité et cela roule tout seul...

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Vipère
Niveau 8

Re: Premier cours, premier contact

par Vipère le Mer 12 Aoû 2015 - 10:11
Merci Ruthven. Je pensais commencer par faire un petit topo sur le bac qui les attend à la fin de l'année pour cadrer l'ambiance de travail, mais si ça ne les affecte pas plus que ça, tant pis Very Happy
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Premier cours, premier contact

par User5899 le Mer 12 Aoû 2015 - 10:14
@Fabienne a écrit:J'en ai eu un en 3ème une fois qui au bout de deux minutes de cours s'est levé exaspéré en disant " de toute façon le brevet ça sert à rien!".
Quelle lucidité  veneration
@thrasybule a écrit:La moitié des secondes sont très à l aise dans mon bahut dès le premier cours.
Les effets merveilleux des 45 journées d'insertion distillées tout au long de la 3e pour leur éviter le grave traumatisme de découvrir un nouvel établissement au 1/9 Rolling Eyes Mêmes conneries pour les CM2 visitant des 6e pour pas qu'ils ne soient tout perdus les choupinouspinous  elephantrose
@roxanne a écrit:Il y a deux ans , dans une 3e qui s'est révélée d'anthologie, un élève (nouveau dans le collège comme la moitié de la classe)  a déclaré à voix haute au premier texte distribué "Ca sent la merde." Le ton était donné ..
Réponse immédiate : "Vous avez pris votre douche ?"
@Audrey a écrit:Un cours magistral, c'est celui durant lequel seul le prof parle, où l'auditoire ne pipe mot, ne pose aucune question, même en cas d'incompréhension, où seul un savoir est délivré, avec charge à chaque élève/étudiant d'ingurgiter ensuite les connaissances et de se dépatouiller tout seul avec les bouquins, les cours pour tout comprendre et appliquer. Parfois, on peut aller voir le prof à la fin du cours, ou dans son bureau, pour lui poser des questions, mais dans un vrai cours magistral, non, on se tait et on recueille le savoir qui vient d'en haut.
J'ai vécu ça en médecine, c'était passionnant, et en fac de lettres aussi, et je n'en étais pas malheureuse.

Celui qui ferait ça dans le secondaire se verrait crucifié dès le premier cours par les élèves.
Je nuancerais. Mes collègues d'HG, tout en répondant aux questions au fil du cours, font quand même pas mal de magistral pur et dur (on a une poche de résistance à l'IPR, chez nous, apparemment : il repart toujours en fureur de notre lycée Very Happy)
@roxanne a écrit:De toute façon, si arrogance trop grande il y a , c'est in métier où on est vite remis les pieds sur terre.
Là encore, nuançons. L'arrogance face au gnan gnan bienveillant, ce me semble fort salutaire.
@Vipère a écrit:Merci pour ce fil très intéressant, si on enlève les remarques acerbes de certains du moins.
Quand on choisit de se surnommer Vipère, certaines langues doivent pourtant avoir bonne presse, non ? Razz


Un conseil, un vrai : au lieu de changer la place des tables, mettez-les au boulot tout de suite Razz
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Premier cours, premier contact

par Tamerlan le Mer 12 Aoû 2015 - 10:18
Brindacier a écrit:Je crois qu'arriver avec des certitudes, quand on débute, et sur un forum de profs, c'est aussi une manière de se protéger d'éventuelles critiques moqueuses ou de montrer qu'on a réfléchi à la question, et je trouve cela touchant. On a tous débuté, un jour, et on s'est tous dit qu'on allait innover.(...)

Oui. Aussi une manière se protéger tout court devant l'inconnu. On essaie de se bâtir une représentation cohérente avec des bouts de ce que l'on sait ou croit savoir : ses propres souvenir d'élève, de paroles de formateurs ou d'autres stagiaires, d'échos de presse et de vox populi. Et puis il y a le fait qu'avec le concours on a le sentiment d'en avoir terminé avec les évaluations, avec le statut d'étudiant, que ça y est. Et on se retrouve finalement dans une situation analogue avec ce curieux rapport au tuteur (accompagnateur/évaluateur). Si on enlève le côté caractère individuel ça explique déjà pas mal de choses.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Premier cours, premier contact

par User24373 le Mer 12 Aoû 2015 - 11:52
@Audrey a écrit:LBL.... je me demande vraiment si tu as jamais assisté à un vrai cours magistral de toute ta vie...si c'était le cas, tu saurais que personne, je dis bien personne ne fait de cours magistral en collège, ni même en lycée.

Tu ne connais pas la prof que j'ai eue en philo en terminale...
Pendant 2h elle parlait, on écrivait.  Si on avait des questions, on devait les noter et les lui poser à la fin de l'heure. 
Je pensais que c'était ainsi que se passaient les cours de philo et j'ai essayé de faire la même chose quand j'ai eu mon 1er poste en tant que contractuelle... les élèves m'ont vite arrêtée.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Premier cours, premier contact

par Tamerlan le Mer 12 Aoû 2015 - 11:55
simone43 a écrit:
@Audrey a écrit:LBL.... je me demande vraiment si tu as jamais assisté à un vrai cours magistral de toute ta vie...si c'était le cas, tu saurais que personne, je dis bien personne ne fait de cours magistral en collège, ni même en lycée.

Tu ne connais pas la prof que j'ai eue en philo en terminale...
Pendant 2h elle parlait, on écrivait.  Si on avait des questions, on devait les noter et les lui poser à la fin de l'heure. 
Je pensais que c'était ainsi que se passaient les cours de philo et j'ai essayé de faire la même chose quand j'ai eu mon 1er poste en tant que contractuelle... les élèves m'ont vite arrêtée.

Quand je suis à la bourre (en lycée certes...) c'est du dialogué minimal qui ressemble fort à du magistral.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Invité
Invité

Re: Premier cours, premier contact

par Invité le Mer 12 Aoû 2015 - 12:46
En 1ère, en français aussi, c'est comme ça en mai-juin. Very Happy
avatar
ysabel
Devin

Re: Premier cours, premier contact

par ysabel le Mer 12 Aoû 2015 - 14:25
Brindacier a écrit:En 1ère, en français aussi, c'est comme ça en mai-juin. Very Happy

Twisted Evil Laughing

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Camiye
Niveau 4

Apprendre à trouver ses propres armes^^

par Camiye le Mer 12 Aoû 2015 - 14:56
Bonjour,

Merci tout d'abord pour ce fil de discussion intéressant!
Je commence cette rentrée ma troisième rentrée, je ne suis donc encore qu'une jeune padawan Embarassed . Plein de choses sont intéressantes dans les commentaires, mais j'aimerais aussi dire qu'il ne faut pas trop investir cette première heure. De toute façon elle dépend en grande partie d'élèves qu'on ne connaît pas et donc on ne peut prévoir les réactions. Il me semble que la cérémonie des présentations doit être le plus rapide possible (de toute façon au bout d'un moment, comme c'est la énième qu'ils entendent ils décrochent) et qu'il faut effectivement les terroriser un peu Twisted Evil (l'orientation, le bac etc + apprendre rapido les prénoms des pénibles) et les mettre au travail.
Après pour ce qui est de l'autorité je pense franchement que chacun a la sienne. Pour ma part, crier ne sert à rien car je ne suis pas du tout impressionnante. Une bonne dose d'ironie et de sarcasmes me réussit plus (certains diront qu'il ne faut pas traumatiser les choupinous mais bon ;-) )
Les tables en U tout ça ça peut être intéressant mais je crois qu'on est déjà suffisamment stressés ce jour-là -et parfois les suivants!) pour pas se compliquer la vie davantage!
Et puis merci de poser des questions naives Very Happy , c'est celles qui tracassent le plus et qu'on ne se sent jamais autorisés à poser (le nombre de fois où on m'a envoyé promener à l'IUFM avec des "vous verrez sur place"...)
avatar
Vipère
Niveau 8

Re: Premier cours, premier contact

par Vipère le Jeu 13 Aoû 2015 - 11:12
J'ai lu ces deux articles qui m'ont pas mal rassérénée, sur les débuts et le spectre de l'autorité, je les partage donc ici:

https://holderfar.wordpress.com/2015/08/13/sur-la-corde-raide-le-delicat-apprentissage-de-lautorite-educative-partie-1/

https://holderfar.wordpress.com/2015/08/13/sur-la-corde-raide-le-delicat-apprentissage-de-lautorite-educative-partie-2/
avatar
Camiye
Niveau 4

Re: Premier cours, premier contact

par Camiye le Jeu 13 Aoû 2015 - 11:21
Je viens de lire ces articles Vipère. Tous les stagiaires et néotit devraient les avoir lus pour la rentrée. :study:
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Premier cours, premier contact

par Marie Laetitia le Jeu 13 Aoû 2015 - 11:30
Mouais. C'est bien de mettre en garde contre des erreurs et des excès, mais ça manque de solutions concrètes quand on débute (je ne veux pas dire par là qu'il y a des solutions miracles, faire la gueule jusqu'en décembre n'en est pas une, on est d'accord).

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Babooshka
Niveau 3

Re: Premier cours, premier contact

par Babooshka le Jeu 13 Aoû 2015 - 11:34
C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Premier cours, premier contact

par Marie Laetitia le Jeu 13 Aoû 2015 - 11:46
@Babooshka a écrit:C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".

Il n'y a pas de quoi stresser. Professeur, tu es responsable d'un groupe. Ta parole est très importante. Dis ce que tu vas faire, fais ce que tu dis. Pas d'excès, pas de matraquage dément de punitions, de colles, au hasard et sans direction. Mais pas non plus de "je ferme les yeux, il faut que je sois indulgent".

On peut être très gentil, très souriant et "tenir" ses classes (même si ce mot choque quelques-uns).

Au besoin, tu peux lire quelques fils sur le sujet
http://www.neoprofs.org/t77316-faire-face-aux-classes
http://www.neoprofs.org/t80534-gestion-de-classe
http://www.neoprofs.org/t41366-gestion-de-classe-astuces
http://www.neoprofs.org/t53427-help-gestion-de-classe
http://www.neoprofs.org/t75713-livre-sur-la-gestion-de-classe

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Premier cours, premier contact

par Hermione0908 le Jeu 13 Aoû 2015 - 12:05
@sookie a écrit:
@dita a écrit:
@Fabienne a écrit:
Zarathoustra-Educateur a écrit:Ce fil me donne des frissons.
D'impatience et de terreur à la fois.
Depuis que je prépare les concours, je n'arrête pas d'imaginer comment se passera mon premier cours, avec l'ambivalence de l'impatience et la crainte de ne pas être pris au sérieux par les élèves.

Tu me rappelles les cauchemars que j'ai faits avant mon premier cours... Je me souviens de la présentation aux élèves. Le prof principal était avec eux, et j'attendais dans le couloir qu'il soit prêt à me faire rentrer. J'ai eu tellement mal au ventre!!!!! Smile

Et quand il a fallu "rentrer dans l'arène", ça a été comme un saut dans l'eau glacée. Smile

Je me souviendrai toute ma vie de leur avoir dit "prenez vos manuels", et d'avoir vu 29 élèves de 6ème prendre leur livre. Dans ma tête, je me disais en boucle "c'est dingue, ils le font!!!!"

En fait, l'instant de terreur pure dure 20 secondes. Après, c'est beaucoup plus naturel. Et on prend l'habitude qu'un groupe entier fasse ce qu'on lui dit. Smile


Un truc qui m'a bien aidée: l'accessoire de comédien. J'avais une sacoche en cuir que mon père m'avait offerte (et que j'utilise toujours, 13 ans après): quand je la porte, je deviens une actrice. Ca m'a vraiment aidée. Le contact solide du cuir dans la main (n'y vois rien de SM, hein, rien de tel dans notre métier, bien sûr! Twisted Evil )

Méfiance : ils sont toujours hyper-mignons au début.
Même dans les endroits les plus durs.
Ils obsevent et testent.

Pas toujours, ils peuvent aussi être pénibles dès la rentrée avec le PP et même en 6e, même pas de round d'observation et on a de plus en plus des comme ça.

Tu as eu mes sixièmes de l'angoisse l'an dernier ? Et pourtant j'étais PP...

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Premier cours, premier contact

par User24373 le Jeu 13 Aoû 2015 - 12:24
@Babooshka a écrit:C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".

Etre souriant et gentil n'empêche pas d'être respecté par les élèves. Je suis très souriante et je peux être très gentille quand on respecte les règles et les élèves sont tout à fait capables de le comprendre. Ne t'en fais pas, je pense que si tu te retrouves faces à des élèves qui essaient de perturber le cours, tu n'auras pas vraiment envie de sourire ni d'être gentil.
Cette année, j'ai eu des classes très correctes, ma tutrice et les avs étaient "impressionnées" par ma gestion de classe, et pourtant à la fin de l'année quand j'ai demandé aux élèves d'écrire sur une petit feuille ce qui les avaient marqué pendant le cours de français, ils ont presque tous écrit : "l'humour de Mme Simone43".
On peut tout à fait concilier les deux !
avatar
Audrey
Oracle

Re: Premier cours, premier contact

par Audrey le Jeu 13 Aoû 2015 - 12:29
@Vipère a écrit:J'ai lu ces deux articles qui m'ont pas mal rassérénée, sur les débuts et le spectre de l'autorité, je les partage donc ici:

https://holderfar.wordpress.com/2015/08/13/sur-la-corde-raide-le-delicat-apprentissage-de-lautorite-educative-partie-1/

https://holderfar.wordpress.com/2015/08/13/sur-la-corde-raide-le-delicat-apprentissage-de-lautorite-educative-partie-2/

Oh, mais l'auteur n'est pas du tout une inconnue par ici... Laughing
Ceci dit, effectivement, ça relève plus de la réflexion et du témoignage que du réel conseil sur comment se dépatouiller de tout ça..

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Babooshka
Niveau 3

Re: Premier cours, premier contact

par Babooshka le Jeu 13 Aoû 2015 - 12:36
Merci à tous pour vos conseils ! :succes:

Je pense rester moi-même, ça s'est plutôt bien passé durant mes jours de stage en M1.
Invité
Invité

Re: Premier cours, premier contact

par Invité le Jeu 13 Aoû 2015 - 12:38
C'est dit et assumé dès le départ, du reste Wink.
Je n'évacue pas du tout la question des gestes professionnels comme peu importante, hein, ce n'est vraiment pas le sens de ma démarche. D'ailleurs, dans le 3e article, je renvoie à Neopass, parce que pour moi, il n'y a pas mieux pour analyser les problèmes concrets et voir comment y remédier.
Je n'avais pas envie de tomber dans une liste à la Sébastien Clerc (qui ne dit pas que des conneries, d'ailleurs) ou de faire croire qu'il y a un kit tout prêt à appliquer.
EDIT: Je préfère dire aux stagiaires qui passent par ici que partir avec un bon état d'esprit, c'est à dire sans méfiance excessive, c'est déjà commencer à avancer. Pour ce qui est des petits trucs essentiels aussi comme occuper l'espace, poser sa voix ou gérer les sanctions, je pense que le tuteur est mieux placé pour aider. Certaines choses varient selon l'établissement, le niveau, et même le débutant lui-même.
avatar
kiki37
Niveau 2

Re: Premier cours, premier contact

par kiki37 le Jeu 13 Aoû 2015 - 12:43
simone43 a écrit:
@Babooshka a écrit:C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".

Etre souriant et gentil n'empêche pas d'être respecté par les élèves. Je suis très souriante et je peux être très gentille quand on respecte les règles et les élèves sont tout à fait capables de le comprendre. Ne t'en fais pas, je pense que si tu te retrouves faces à des élèves qui essaient de perturber le cours, tu n'auras pas vraiment envie de sourire ni d'être gentil.
Cette année, j'ai eu des classes très correctes, ma tutrice et les avs étaient "impressionnées" par ma gestion de classe, et pourtant à la fin de l'année quand j'ai demandé aux élèves d'écrire sur une petit feuille ce qui les avaient marqué pendant le cours de français, ils ont presque tous écrit : "l'humour de Mme Simone43".
On peut tout à fait concilier les deux !

Voici un lien vers un blog qui va dans le même sens:
https://milasaintanne.wordpress.com/
Bonne lecture! Smile
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Premier cours, premier contact

par Isis39 le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:03
@kiki37 a écrit:
simone43 a écrit:
@Babooshka a écrit:C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".

Etre souriant et gentil n'empêche pas d'être respecté par les élèves. Je suis très souriante et je peux être très gentille quand on respecte les règles et les élèves sont tout à fait capables de le comprendre. Ne t'en fais pas, je pense que si tu te retrouves faces à des élèves qui essaient de perturber le cours, tu n'auras pas vraiment envie de sourire ni d'être gentil.
Cette année, j'ai eu des classes très correctes, ma tutrice et les avs étaient "impressionnées" par ma gestion de classe, et pourtant à la fin de l'année quand j'ai demandé aux élèves d'écrire sur une petit feuille ce qui les avaient marqué pendant le cours de français, ils ont presque tous écrit : "l'humour de Mme Simone43".
On peut tout à fait concilier les deux !

Voici un lien vers un blog qui va dans le même sens:
https://milasaintanne.wordpress.com/
Bonne lecture! Smile

Très bon blog. Même si le citer ici est un peu suicidaire ! Very Happy
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Premier cours, premier contact

par Carnyx le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:15
Si certains ne peuvent encaisser de petites remarques ironiques sur un forum, qu’est-ce que ça va être quand ils seront devant des élèves ! affraid
Me revient en mémoire ma petite collègue d’anglais traitée de pu… le jour de la rentrée par des choupinounous.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Premier cours, premier contact

par User24373 le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:22
@Isis39 a écrit:
@kiki37 a écrit:
simone43 a écrit:
@Babooshka a écrit:C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".

Etre souriant et gentil n'empêche pas d'être respecté par les élèves. Je suis très souriante et je peux être très gentille quand on respecte les règles et les élèves sont tout à fait capables de le comprendre. Ne t'en fais pas, je pense que si tu te retrouves faces à des élèves qui essaient de perturber le cours, tu n'auras pas vraiment envie de sourire ni d'être gentil.
Cette année, j'ai eu des classes très correctes, ma tutrice et les avs étaient "impressionnées" par ma gestion de classe, et pourtant à la fin de l'année quand j'ai demandé aux élèves d'écrire sur une petit feuille ce qui les avaient marqué pendant le cours de français, ils ont presque tous écrit : "l'humour de Mme Simone43".
On peut tout à fait concilier les deux !

Voici un lien vers un blog qui va dans le même sens:
https://milasaintanne.wordpress.com/
Bonne lecture! Smile

Très bon blog. Même si le citer ici est un peu suicidaire ! Very Happy
Merci pour le lien, je ne manquerai pas d'y jeter un oeil ! 
Pourquoi "suicidaire" de le poster ?  😕


Dernière édition par simone43 le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:28, édité 1 fois
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Premier cours, premier contact

par User24373 le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:25
simone43 a écrit:
@Isis39 a écrit:
@kiki37 a écrit:
simone43 a écrit:

Etre souriant et gentil n'empêche pas d'être respecté par les élèves. Je suis très souriante et je peux être très gentille quand on respecte les règles et les élèves sont tout à fait capables de le comprendre. Ne t'en fais pas, je pense que si tu te retrouves faces à des élèves qui essaient de perturber le cours, tu n'auras pas vraiment envie de sourire ni d'être gentil.
Cette année, j'ai eu des classes très correctes, ma tutrice et les avs étaient "impressionnées" par ma gestion de classe, et pourtant à la fin de l'année quand j'ai demandé aux élèves d'écrire sur une petit feuille ce qui les avaient marqué pendant le cours de français, ils ont presque tous écrit : "l'humour de Mme Simone43".
On peut tout à fait concilier les deux !

Voici un lien vers un blog qui va dans le même sens:
https://milasaintanne.wordpress.com/
Bonne lecture! Smile

Très bon blog. Même si le citer ici est un peu suicidaire ! Very Happy
Merci pour le lien, je ne manquerai pas d'y jeter un oeil ! 
Pourquoi "suicidaire" de le poster ?  😕
 Désolée pour le "size65" j'écris avec mon téléphone et parfois ça bugge.  Et je n'arrive pas à le corriger. corrigé
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Premier cours, premier contact

par Marie Laetitia le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:39
@Isis39 a écrit:
@kiki37 a écrit:
simone43 a écrit:
@Babooshka a écrit:C'est vraiment quelque chose qui me stresse, "l'autorité".

Etant d'un naturel très (trop?) souriant et gentil (tout en étant assez cinglant quand il faut l'être), j'ai peur de, pour parler vulgairement, "me faire bouffer".

Etre souriant et gentil n'empêche pas d'être respecté par les élèves. Je suis très souriante et je peux être très gentille quand on respecte les règles et les élèves sont tout à fait capables de le comprendre. Ne t'en fais pas, je pense que si tu te retrouves faces à des élèves qui essaient de perturber le cours, tu n'auras pas vraiment envie de sourire ni d'être gentil.
Cette année, j'ai eu des classes très correctes, ma tutrice et les avs étaient "impressionnées" par ma gestion de classe, et pourtant à la fin de l'année quand j'ai demandé aux élèves d'écrire sur une petit feuille ce qui les avaient marqué pendant le cours de français, ils ont presque tous écrit : "l'humour de Mme Simone43".
On peut tout à fait concilier les deux !

Voici un lien vers un blog qui va dans le même sens:
https://milasaintanne.wordpress.com/
Bonne lecture! Smile

Très bon blog. Même si le citer ici est un peu suicidaire ! Very Happy

Le problème n'est pas le lieu mais le sujet, ce qu'il dit et comment il le dit...

Billet du 04/08/15

Quand vous pensez au mot « autorité », remplacez-le par « réciprocité ».

Billet du 20/07/15

Ensuite parce que ce pacte dit que le maître du jeu a toujours raison. Et que c’est moi le maître du jeu. Donc, j’ai toujours raison.

Cohérence, cohérence...

Penser du bien de ce qui change dans l’Éducation nationale (et même vouloir y apporter des améliorations) c’est forcément être un chien courant des politiques, un privilégié qui n’a pas d’élèves (ne plus être dans une classe serait-il le rêve secret de ces zélotes de l’immobilisme ?), un ennemi de la culture, un social-traître.
Le pire, c’est que ceux qui aboient ainsi n’ont aucun talent. Parce que la méchanceté, quand c’est bien fait, ça peut même être savoureux. (...)
L’ennui avec ces gens-là, c’est qu’ils ne laissent pas le choix. Et je déteste qu’on me prive de mon libre arbitre. On peut leur répondre, mais c’est peine perdue. Ils utiliseront toutes les moisissures argumentatives à leur disposition, vous feront perdre votre temps et une énergie qui serait bien plus utile ailleurs.
L’autre solution consiste à les ignorer. Et à attendre qu’ils se lassent. Si vous le faites, (comme je viens de le faire ce matin en bloquant une cinquantaine de comptes sur Twitter) vous serez accusé de refuser le dialogue.
Effectivement, je refuse le dialogue avec les médiocres et insignifiants dont le seul fait de gloire est de jeter l’opprobre sur ceux qui ne pensent pas comme eux.

Pour discuter, il faut être deux, et même si l'on n'est pas du même avis, admettre aux autres le droit d'avoir un avis et de le défendre, sans régler la question en affirmant que les autres qui ne sont pas du même avis n'ont aucun talent (?).

C'est tout le problème avec Mila, et ce n'est pas faute d'avoir essayé de discuter, Isis, bien avant que tu n'arrives sur ce forum.
J'ignore qui sont ces médiocres et ces insignifiants mais ça n'incite pas à grand chose, ce genre de déclaration...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Contenu sponsorisé

Re: Premier cours, premier contact

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum