Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Gryphe le Lun 10 Aoû 2015 - 22:33

La CNARELA a écrit:
COMPTE RENDU DE L’AUDIENCE DU 3 JUILLET 2015 À LA DGESCO

APFLA-CPL (Association des Professeurs de Français et Langues Anciennes en Classes Préparatoires Littéraires)
APLAES (Association des Professeurs de Langues Anciennes de l’Enseignement Supérieur)
APLettres (Association des Professeurs de Lettres)
CNARELA (Coordination Nationale des Associations Régionales des Enseignants de Langues Anciennes)
SEL (Sauvegarde des Enseignements Littéraires)
SLL (Sauver les Lettres)

Étaient présents :

- pour la DGESCO :
Xavier Turion, chef du service de l’instruction publique et de l’action pédagogique, adjoint à la
directrice générale
Nicolas Feld-Grooten, chef du bureau des collèges
Pierre Seban, chef du bureau des contenus d’enseignement et des ressources pédagogiques

- pour chacune des associations :
Véronique Cirefice, APFLA-CPL
Stavroula Kefallonitis, APLAES
Romain Vignest, APLettres
François Martin, CNARELA
Elodie Coutier, SEL
Estelle Manceau, SLL.

CR de 5 pages.
Pour lire la suite :
http://www.cnarela.fr/LinkClick.aspx?fileticket=0L0IR_xukHk%3D&tabid=36&language=fr-FR

Bonne lecture. Wink

lecteur

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Ruthven le Lun 10 Aoû 2015 - 22:42

Bonne lecture si on peut dire ... C'est du foutage de gueule complet.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Audrey le Lun 10 Aoû 2015 - 22:46

Donc, en gros, pour garantir le plus possible l'existence de l'ensiegnement réel du latin (le grec semble éjecté, aucun des membres du ministère présent ce jour-là n'a été foutu de parler du grec), il faudra obligatoirement un EPI LCA en 5e (qui ne sera pas forcément assuré par un prof de LC, hein....). Après, s'il n'y a pas d'EPI LCA, eh bien c'est pas grave, et puis les élèves pourront commencer le latin n'importe quand, même s'ils n'en ont pas fait en 5e, ou en 4e...

Chers collègues LM qui venez d'arriver dans un collège, préparez-vous à devoir faire vos valises, avec toutes les heures de latin et grec qui vont sauter pour vos collègues LC déjà en poste dans vos établissements...


Ouais, même discours que depuis le début: répétition de la comme bien rôdée, à base de "mais si, regardez le texte/ le tableau... la ministre tient vraiment aux langues anciennes... les probabilités sont grandes que tous puissent faire du latin...".

On nous prend vraiment pour des cons!!!!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par CNFA le Lun 10 Aoû 2015 - 22:58

Déprimant ! La même langue de bois, les mêmes arguties entendues lors des réunions à l'IA ou au rectorat en mai, juin ! J'avoue manquer de courage pour la rentrée : entendre à nouveau la voix de son maître débiter les mêmes mensonges, pfffffff! Shocked

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par ben2510 le Lun 10 Aoû 2015 - 23:06

Je suis admiratif des collègues qui se sont rendus à cette mascarade d'entretien. Face à tant de mauvaise foi, d'incompétence et de gluance intellectuelle, je pense que j'aurais eu du mal à rester calme.
Quel "dialogue" de sourds !

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par User5899 le Lun 10 Aoû 2015 - 23:07

Pourquoi donner de l'importance à ces hommes de paille sans intérêt ? Leur parler leur donne de l'importance. Ils ont joué, ils ont gagné, gardons au moins un peu de dignité en ne les écoutant pas blablater sans fin et en jouant l'inertie chaque fois que possible. Ce n'est pas le 3/7 ou le 19/9 qu'on va causer dans les bureaux ou chanter youkaidi dans la rue. C'est beaucoup trop tard.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Gryphe le Lun 10 Aoû 2015 - 23:10

Cripure a écrit:Ils ont joué, ils ont gagné
C'est beaucoup trop tard.
Je sais tout ça, hélas.  pale
Mais bon, j'aime bien me renseigner quand même sur ce qui se dit.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Audrey le Lun 10 Aoû 2015 - 23:15

Vous êtes sûrs qu'il n'y a vraiment plus rien à faire...?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par User5899 le Lun 10 Aoû 2015 - 23:17

Il y a des tas de choses à faire, si elles sont faites en bloc, sans états d'âme et sans parlotte. Par exemple, aucun collège, aucun lycée n'ouvre le 1er parce qu'il n'y a personne. Personne n'y va jusqu'au 5/9, ou au 5/10, ou au 5/11. Pas un cours, pas un élève accueilli par un seul prof jusqu'à ce que l'ensemble de la réforme soit retirée.
Chiche ?
Ah mais c'est dommage, je viens d'acheter un si zouli azenda Sad Sad Sad

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Audrey le Lun 10 Aoû 2015 - 23:27

Euh.... étant donné que certains sont favorables à la réforme, c'est proprement impossible, Cripure. Et perso.... j'ai laissé tout mon fric dans les jours de grève... vraiment.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Puck le Lun 10 Aoû 2015 - 23:46

Cripure a écrit:Il y a des tas de choses à faire, si elles sont faites en bloc, sans états d'âme et sans parlotte. Par exemple, aucun collège, aucun lycée n'ouvre le 1er parce qu'il n'y a personne. Personne n'y va jusqu'au 5/9, ou au 5/10, ou au 5/11. Pas un cours, pas un élève accueilli par un seul prof jusqu'à ce que l'ensemble de la réforme soit retirée.
Chiche ?
Ah mais c'est dommage, je viens d'acheter un si zouli azenda Sad Sad Sad
Bien sûr que la solution est là mais on a vu le résultat pour la grève du DNB ! La "longue marche" prévue un dimanche avec zenfants zé parents ne risque que d'être folklorique et encore. Les taxis ou les éleveurs sont plus décidés, eux ! Et nous, c'est même pas pour le fric !


Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Audrey le Lun 10 Aoû 2015 - 23:49

Je suis déjà à découvert depuis deux mois dix jours avant la paie... ça m'était plus arrivé depuis des années... je voudrais bien, mais je ne peux pas faire davantage grève... j'ai épuisé mes économies.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Puck le Lun 10 Aoû 2015 - 23:55

Oui, je sais bien. C'est la même galère financière pour moi et je pense que beaucoup sont dans notre cas.
Mais si on ne fait pas une "action d'éclat", on est plus que morts ! Après comment lutter ? Bloquer des péages, ça Vinci and Co n'aiment pas mais ça fait venir les journaleux ! Ou autres faits d'armes. Mais si on reste gentils et polis, black out complet !

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure

Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par User5899 le Mar 11 Aoû 2015 - 0:04

Non, mais ne m'expliquez pas Razz Je sais tout ça, je le comprends, je l'accepte, je n'en veux à personne, et certainement pas à toi, Audrey, qui as plus fait en deux semaines que l'ensemble des syndicats opposés à la réforme. C'était juste une réponse à ta question, pas du tout un reproche fleurs

Juste on va se taper la réforme, mais l'écotaxe est abandonnée.
Et c'est pourtant l'abandon de l'écotaxe qui coûte le plus au pays.
CQFD.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Audrey le Mar 11 Aoû 2015 - 0:31

Je sais que tu ne me reproches rien... j'aimerais bien, moi, pouvoir tout bloquer pendant un mois!
J'ai fait grève 3 semaines à l'époque où j'étais stagiaire en lycée, en 2003... mais à cette époque, j'étais retournée vivre chez mon père pour finir mon année sans me taper 250 bornes par jour... du coup, forcément, sans loyer à payer, c'était plus simple... pffff.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par User5899 le Mar 11 Aoû 2015 - 2:09

Je vis dans un environnement quasiment entièrement à gauche (amis, famille, connaissances). En gros, le plus à droite qu'on vote dans mon entourage, c'est PS. Et je suis frappé en ce moment de constater que quelle que soit la discussion, et quel que soit le secteur d'activité de la personne, la déclaration d'intention de vote pour 2017 (et ça s'exprime souvent sur le sujet) est systématiquement en faveur de la droite façon raiepublicain, ou FN. C'en est même effrayant (même si compréhensible).

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par archeboc le Mar 11 Aoû 2015 - 9:27

Cripure a écrit:Je vis dans un environnement quasiment entièrement à gauche (amis, famille, connaissances). En gros, le plus à droite qu'on vote dans mon entourage, c'est PS. Et je suis frappé en ce moment de constater que quelle que soit la discussion, et quel que soit le secteur d'activité de la personne, la déclaration d'intention de vote pour 2017 (et ça s'exprime souvent sur le sujet) est systématiquement en faveur de la droite façon raiepublicain, ou FN. C'en est même effrayant (même si compréhensible).

Vote d'adhésion ? Ou de protestation ? Je veux dire : veulent-ils simplement punir ? Ou bien espèrent-ils mieux de la droite ?

Ce qui m'étonne, pour mon compte, c'est que personne ne pronostique une déroute en décembre. Les élections seront difficiles pour le PS, c'est tout ce qu'on entend. Hypermind pronostique moins de 13 régions pour Les Répu. Cela en laisserait au moins quatre au PS et au FN. Je trouve que cela fait beaucoup.

Ce qui fait le plus peur, c'est que les gens qui dont il est question dans ce post ne sont pas des opportunistes, ou pas seulement des opportunistes. Ils croient à ce qu'ils font, et ils seront toujours là en cas d'alternance.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par hypermnestre le Mar 11 Aoû 2015 - 9:35

Quelle désolation que ce rapport.
@archeboc a écrit:
Ce qui fait le plus peur, c'est que les gens qui dont il est question dans ce post ne sont pas des opportunistes, ou pas seulement des opportunistes. Ils croient à ce qu'ils font, et ils seront toujours là en cas d'alternance.
En êtes-vous sûr ? Ne croyez-vous pas qu'il y a une part de cynisme ?


Dernière édition par hypermnestre le Mar 11 Aoû 2015 - 11:21, édité 1 fois

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Ruthven le Mar 11 Aoû 2015 - 10:10

@archeboc a écrit:

Ce qui fait le plus peur, c'est que les gens qui dont il est question dans ce post ne sont pas des opportunistes, ou pas seulement des opportunistes. Ils croient à ce qu'ils font, et ils seront toujours là en cas d'alternance.

A ce niveau, je n'en suis pas certain ; ils savent pertinemment qu'ils mentent, ils gravitent trop près du pouvoir pour être idéaliste. Les crédules, ce sont les idiots utiles que l'on retrouve plus bas dans la chaîne (concepteur de programme etc ...).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par archeboc le Mar 11 Aoû 2015 - 10:35

@Ruthven a écrit:
@archeboc a écrit:

Ce qui fait le plus peur, c'est que les gens qui dont il est question dans ce post ne sont pas des opportunistes, ou pas seulement des opportunistes. Ils croient à ce qu'ils font, et ils seront toujours là en cas d'alternance.

A ce niveau, je n'en suis pas certain ; ils savent pertinemment qu'ils mentent, ils gravitent trop près du pouvoir pour être idéaliste. Les crédules, ce sont les idiots utiles que l'on retrouve plus bas dans la chaîne (concepteur de programme etc ...).

Lisez leur production intellectuelle et programmatique. Experts comme hiérarques, le haut du panier comme la couche immédiatement en dessous est acquise à la cause.

Ce n'est pas du cynisme : c'est de l'aveuglement. Et le pli est pris depuis tellement longtemps que ce n'est pas de l'aveuglement volontaire. Il serait insupportable d'imaginer qu'on va au bureau, semaine après semaine et mois après mois, pour une tâche imbécile et nocive. Ils sont persuadés de faire avancer le bien commun.


_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Pierre-Henri le Mar 11 Aoû 2015 - 10:57

L'entretien illustre le drame du système scolaire : les bons professeurs enseignent ; les mauvais deviennent leurs chefs.


Dernière édition par Pierre-Henri le Mar 11 Aoû 2015 - 11:01, édité 1 fois

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Ruthven le Mar 11 Aoû 2015 - 10:58

@archeboc a écrit:

Ce n'est pas du cynisme : c'est de l'aveuglement. Et le pli est pris depuis tellement longtemps que ce n'est pas de l'aveuglement volontaire. Il serait insupportable d'imaginer qu'on va au bureau, semaine après semaine et mois après mois, pour une tâche imbécile et nocive. Ils sont persuadés de faire avancer le bien commun.


Mais la tâche n'est pas imbécile et nocive au regard d'autres exigences que pédagogiques. Economiquement, par exemple, cela a du sens de supprimer les options et la diversité des langues ; cela a un intérêt aussi pour la souplesse de la gestion du personnel. Les objectifs affichés sont des effets de communication comme en témoigne leur réduction à des éléments de langage. Mais bon, je suis peut-être optimiste sur la lucidité humaine ; je ne sais pas ce qu'il vaut mieux des cyniques lucides mais menteurs ou des aveuglés ?

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Olympias le Mar 11 Aoû 2015 - 11:04

@Pierre-Henri a écrit:C'est le drame du système scolaire : les bons professeurs enseignent ; les mauvais deviennent leurs chefs.
Et les derniers de l'ENA optent pour  l'éducation nationale. Lu. Laughing
Quant à la Dgesco, elle est peuplée de fonctionnaires qui ont passé des concours administratifs (qui connaissent aussi bien les élèves que moi la reproduction des diptères sud-américains), mais aussi d'anciens profs persuadés de savoir mieux que nous (forcément) ce qui est bon pour nos classes. Il est parfois inutile de tenter de discuter avec certains. D'autres vous reçoivent avec un sourire tarte à la crème, promettent (oui oui) que, non, on ne va pas aller contre la volonté des professeurs, mais que, si si, il faut changer un peu, mais qu'il y aura de la formation gnagnagna... Laughing Sauf que ça ne me fait plus rire.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par ycombe le Mar 11 Aoû 2015 - 11:13

@Ruthven a écrit: Economiquement, par exemple, cela a du sens de supprimer les options et la diversité des langues ;
Ça n'a pa de sens, parce que c'est oublier que l'éducation est un investissement. Et si on oublie ça, on peut carrément supprimer l'éducation obligatoire: économiquement ça coûte cher.

Sans français pour parler les langues étrangères, comment les quelques industriels qui restent iront gagner des marchés à l'étranger ? Quand j'étais en première (en 1985), le professeur d'histoire-géographie (sans EC  à l'époque) nous avait expliqué le Japon en nous racontant qu'un pharmacien qui ouvrait une pharmacie (à Limoges) avait eu la surprise de voir débarquer des japonais parlant couramment français  pour lui vendre le système informatique. Il avait conclut: "Vous pensez que beaucoup de société françaises ont des antennes à Tokyo avec des salariés français parlant japonais couramment ?"


Dernière édition par ycombe le Mar 11 Aoû 2015 - 17:11, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques et réforme du collège : compte rendu de l'audience du 3 juillet 2015 à la DGESCO

Message par Olympias le Mar 11 Aoû 2015 - 11:21

@Audrey a écrit:Donc, en gros, pour garantir le plus possible l'existence de l'ensiegnement réel du latin (le grec semble éjecté, aucun des membres du ministère présent ce jour-là n'a été foutu de parler du grec), il faudra obligatoirement un EPI LCA en 5e (qui ne sera pas forcément assuré par un prof de LC, hein....). Après, s'il n'y a pas d'EPI LCA, eh bien c'est pas grave, et puis les élèves pourront commencer le latin n'importe quand, même s'ils n'en ont pas fait en 5e, ou en 4e...

Chers collègues LM qui venez d'arriver dans un collège, préparez-vous à devoir faire vos valises, avec toutes les heures de latin et grec qui vont sauter pour vos collègues LC déjà en poste dans vos établissements...


Ouais, même discours que depuis le début: répétition de la comme bien rôdée, à base de "mais si, regardez le texte/ le tableau... la ministre tient vraiment aux langues anciennes... les probabilités sont grandes que tous puissent faire du latin...".

On nous prend vraiment pour des cons!!!!
Et ça fait des années. Déjà avec la réforme du lycée furieux furieux furieux furieux furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum