Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Page 17 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Rendash le Mar 18 Aoû 2015 - 13:01

C'est un Wabizutage en règle ô_0

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par WabiSabi le Mar 18 Aoû 2015 - 13:01

@Rendash a écrit:C'est un Wabizutage en règle ô_0

veneration veneration

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Balthazaard le Mar 18 Aoû 2015 - 13:11

@marjolie.june a écrit:
@Olympias a écrit:Les débutants vont bientôt découvrir les "privilèges" : mal payés et méprises.
On peut avoir la passion du métier, ne pas compter ses heures et avoir envie d'être correctement payé !!!!

Il faut avouer que ça commence à bien faire. Débloquer le point d'indice serait un minimum. D'ailleurs, est-ce qu'il y a moyen de savoir combien on a perdu d'argent depuis 2010 avec cette histoire ? Ce serait intéressant de faire le calcul.

Ne t'en fais pas, il va l'être, sans doute de 0,5%, comme ça:
1) On aura quasiment rien gagné...pour 2600 euros, environ +8 euros/mois après déductions à la louche
2) Pour tous ceux (la majorité des non-fonctionnaires..et même...) qui ne savent pas ce qu'est le point d'indice nos SALAIRES auront été revalorisés.
3) On pourra plus dire que le point d'indice est bloqué depuis n...années...
4) c'est reparti pour 5 ou 6 ans..


Moi ce que j'en dis sur cette revendication...

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Thierry30 le Mar 18 Aoû 2015 - 13:38

@Olympias a écrit:Les débutants vont bientôt découvrir les "privilèges" : mal payés et méprises.
On peut avoir la passion du métier, ne pas compter ses heures et avoir envie d'être correctement payé !!!!

Cela va vraiment devenir très rapidement LE problème de l'EN...
Qui va vouloir y entrer, en sachant cela et avec la réduction programmée des vacances d'été?

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Balthazaard le Mar 18 Aoû 2015 - 13:47

@Thierry30 a écrit:
@Olympias a écrit:Les débutants vont bientôt découvrir les "privilèges" : mal payés et méprises.
On peut avoir la passion du métier, ne pas compter ses heures et avoir envie d'être correctement payé !!!!

Cela va vraiment devenir très rapidement LE problème de l'EN...
Qui va vouloir y entrer, en sachant cela et avec la réduction programmée des vacances d'été?

Nous l'avons tous mais pas de celui que l'on veut nous faire exercer....il y a loin entre la représentation intellectuelle du métier que peut avoir un débutant (surtout à travers la vision que lui en donne L'IUFM ESPE) et la réalité à laquelle il sera confronté.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par PauvreYorick le Mar 18 Aoû 2015 - 13:51

Ça l'est déjà, le problème de l'EN. La crise du recrutement n'en est pas à son début, même si l'on peut imaginer qu'elle s'aggrave encore.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par VanGogh59 le Mar 18 Aoû 2015 - 13:51

@Thierry30 a écrit:
@Olympias a écrit:Les débutants vont bientôt découvrir les "privilèges" : mal payés et méprises.
On peut avoir la passion du métier, ne pas compter ses heures et avoir envie d'être correctement payé !!!!

Cela va vraiment devenir très rapidement LE problème de l'EN...
Qui va vouloir y entrer, en sachant cela et avec la réduction programmée des vacances d'été?

Le problème de l'EN mais sans doute la solution pour nous... Quand on découvrira que notre métier est tellement idyllique que, même en temps de chômage massif, plus personne ne veut le pratiquer, on finira peut-être par s'attaquer aux vraies raisons de notre malaise...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Ronin le Mar 18 Aoû 2015 - 14:10

Ou on va se retrouver dans la même situation que les enseignants américains. Vu la réactivité de la profession, l'esclavage semble de plus en plus probable.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par mathmax le Mar 18 Aoû 2015 - 14:15

@Ronin a écrit:Ou on va se retrouver dans la même situation que les enseignants américains. Vu la réactivité de la profession, l'esclavage semble de plus en plus probable.

C'est à dire ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Ronin le Mar 18 Aoû 2015 - 14:18

Considération de merde, salaire de merde, durée moyenne d'une carrière : 7 ans.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par mathmax le Mar 18 Aoû 2015 - 14:21

Merci, je pense que c'est vers quoi on tend. Et dans les écoles privées c'est mieux (pour les profs) ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par User5899 le Mar 18 Aoû 2015 - 14:24

@marjolie.june a écrit:
Cripure a écrit: Ce serait une idée intéressante, mais n'oubliez pas que ceux qui s'en prennent à Brighelli sont, pour une part, absolument favorables et à la réforme et à NVB (et qu'ils font partie de sa clique). Suivre Mila Saint-Anne, Laurent Fillion, Lionnel Jeanjau, Guillaume Caron, Claire Creper, par exemple, sur Twitter (en sachant que dans la liste, il y en a au moins un qui n'a plus d'élèves depuis dix ans). Ca éclaire un peu les débats, parfois (je ne parle pas de ce fil).

Je suis trop choquée (comme disent les jeunes ^^) ! Lionel Jeanjeau a été mon professeur d'histoire-géo en 1ère et en Tale et je le trouvais super. Quelle déception de voir qu'il soutient un texte pareil.
(Ce n'est qu'une déception de plus : lors des "manifs pour tous", il y avait dans les premiers rangs mon prof de latin d'hypokhâgne et de khâgne...)
Fin du HS  Very Happy
Ainsi par les destins les vieux sont traversés.
Ils épataient alors, consternent désormais...
(d'après Britannicus)

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Ronin le Mar 18 Aoû 2015 - 14:25

Ah ça je ne sais pas. Il me semble que le privé n'est pas unifié là-bas donc il doit y avoir beaucoup de différences, mais dans l'ensemble je suis prêt à parier que ça ne doit pas être génial...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par mathmax le Mar 18 Aoû 2015 - 14:30

Si on continue dans cette voie en France, je pense que les enseignants formés pourront toujours vivre de cours particuliers ...

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par User5899 le Mar 18 Aoû 2015 - 14:35

Le seul point où Brighelli est contestable, c'est "commencer". Ca fait lurette que le désastre a commencé.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Ronin le Mar 18 Aoû 2015 - 14:36

+1

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Fires of Pompeii le Mar 18 Aoû 2015 - 14:58

+ 1000

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Osmie le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:47

@Ingeborg B. a écrit:
@WabiSabi a écrit:
@Venus_noire88 a écrit:Je suis ce fil depuis le début. J'ai constaté :
1. que les pro-Brighelli sont plus nombreux que les anti-Brighelli. Je vous signale qu'Ingebord ne publie plus depuis un bon moment (et je la comprends). A l'heure actuelle, vous vous en prenez, avec Brighelli, à des êtres imaginaires plus que réels.
2. que vous défendez un article plein d'approximations et écrit à la truelle. Les comparaisons à Zola et à Voltaire sont une insulte envers ces deux grands auteurs. Je suis contre la réforme et pourtant je ne souhaite pas que mon opinion soit affiliée à cet article.  
3. Je suis "rien" et je m'en porte bien. Je n'ai pas un grand talent d'écriture (je ne connaissais pas la définition des mots "thuriféraires" et "rodomontades" avant de vous lire), je fais des fautes d'orthographe et parfois dans mon enseignement je fais des erreurs. Je ne comprends pas dans ce forum la disqualification automatique des personnes qui dérogent à l'idéal du professeur...
C'est tout et c'est déjà beaucoup.

1. D'abord, personne ici ne "s'en prend" à qui que ce soit, il me semble. Mon dieu, mais dans quel monde de chochottes vit-on pour qu'une discussion soit vécue comme une agression? Rolling Eyes Ensuite, justifier les propos de Brighelli ne signifie pas les endosser à son compte! Il s'agit d'être juste quand on cite ce qu'il rapporte. En faire l'ennemi des profs, sinon du genre humain, alors qu'il est notre plus médiatique défenseur est un peu gros, et très fort de café!  Après, bien sûr que c'est outrancier et qu'il fait preuve, Audrey, d'une sacrée morgue. Bien sûr qu'Ingeborg, que vous citez, ou ces autres opposants ne sont pas "rien". C'est tellement évident qu'il est tout de même ahurissant et extrêmement lassant de devoir l'expliciter comme à des bébés. Cette société où chaque mot doit être pesé, pondéré et sous-titré pour ne pas prêter à confusion est une société de psuchotiques! Néanmoins, quand ses opposants exagèrent dans leur argumentation (suppôt du FN, etc.) il ne faut pas s'outrager que JPB le fasse dans la sienne... mais apparemment, certains, ici, préfèreraient voir des procès sans parole à la défense.
2. Je note que sous couvert de compter les pros et antis, vous êtes résolument anti.
3. Si vous arrivez à vous sentir légitime en dépit de ça, tant mieux pour vous. Après il arrive à tout le monde de faire des fautes, mais le terme recouvre des choses très différentes,  allant de l'étourderie â l'ilaitrysme. Smile Mais comment faites-vous en classe en cas de question de vocabulaire d'un élève : vous avez un dictionnaire ouvert sur le bureau ou wikipedia sur le smartphone? Vraie question, je précise.
Bonjour !
Vous savez, il y a une vie en dehors de ce forum. D'ailleurs, je m'en vais cultiver mon jardin Quant au reste, considérer que, parce qu'on poste sous pseudo sur un forum, on est un lâche, me laisse pantoise. Que sait M. Brighelli des activités de chacun  ? Ah oui, je sais que je ne suis rien car je ne suis pas une star médiatique. Si c'est un critère pour définir le rien, il me convient parfaitement.
Par extrapolation, certains sous-entendent ici que, losrqu'on n'est pas d'accord avec M, Brighelli, on se contente soit d'une opposition de façade, soit qu'on est un suppôt du gouvernement. Pire, on participe à la vaste entreprise de démolition de l'école et donc de la civilisation. Au fond, ils reproduisent le discours binaire teinté de bushisme des pro-réformes.
Pour parler encore de ma petite personne de rien du tout, il se trouve que dans la vraie vie, j'ai des activités syndicales et je suis donc facilement identifiable. En partie sur mon temps libre, je défends les collègues dans les différentes instances (mes vacances ont commencé le 17 juillet). J'ajoute à cela les différentes actions et interventions auxquelles je participerai à la rentrée. Certes, je l'avoue, cela est  moins glorieux que des papiers dans un hebdomadaire.
Sinon, pour ce qui concerne les questions touchant à la libéralisation de l'école, je vous conseille les livres et articles de Christian Laval. Je sais, il n'est pas invité régulièrement sur Europe 1 mais ses analyses se fondent sur un travail de recherche approfondi.
Dernière chose : ce forum comme tous les réseaux sociaux n'est qu'un petit théâtre qui tourne parfois au vaudeville. Il faut avoir un petit problème d'ego ppur se sentir blessé par les propos de certains. Je remarque d'ailleurs que, généralement, les plus vindicatifs ici ou sur Twitter, sont plus modéres dans la vraie vie.
Bon dimanche !

topela

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par lheureux le Ven 23 Sep 2016 - 22:30

Lisez Vitgosky et Bruner avant de dénigrer les ressorts d'une nouvelle pédagogie. A moins que les profs refusent de penser qu'ils n'ont pas tout résolu...


lheureux
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par henriette le Ven 23 Sep 2016 - 22:46

@lheureux a écrit:Lisez Vitgosky et Bruner avant de dénigrer les ressorts d'une nouvelle pédagogie. A moins que les profs refusent de penser qu'ils n'ont pas tout résolu...

Bonjour à vous aussi, et bienvenue sur le forum, donc. fleurs (ce sont des choses qui se font quand on arrive quelque part. Very Happy )

Votre arrivée est pour le moins en fanfare, et sur un ton assez comminatoire pour un tout premier post. On se connaît ? scratch

Merci en tout cas de penser à vous présenter dans la section ad hoc du forum : http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation Wink

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par lheureux le Ven 23 Sep 2016 - 23:03

Excusez moi, je ne me suis pas présenté, Ludovic Lheureux, prof en lycée, mais y a-t-i un rite d'intronisation qui m'aurait échappé?l

lheureux
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par henriette le Ven 23 Sep 2016 - 23:05

Ben, se présenter déjà ne fait pas de mal, en créant un fil dans la rubrique dont j'ai mis le lien dans mon message précédent. Very Happy

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Vania le Ven 23 Sep 2016 - 23:12

M Brighelli, de vous découvrir m'a beaucoup aidée, pour ne pas dire sauvé la vie. Merci. Je ne connaissais pas à l'époque néoprofs qui aide pas mal, non plus.

Vania
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par lheureux le Ven 23 Sep 2016 - 23:36

Pardon , je ne sais ce qu'est un fil dans une rubrique alors je m'en excuse. En tout cas je viens sur ce site ici ce soir car j'en ai assez des postures et des discours infondés de profs qui contestent par principe ou peut-être inconfort, certaines initiatives qui tendent à changer de point de vue sur les démarches d'enseignement. Combien autour de moi à se plaindre du "niveau en baisse des élèves ", de leur manque d'intérêt... Mais messieurs, mesdames, si la semence ne prenait pas, c'est pas que la terre était stérile, c'est que planter des bigorneaux, on aura beau.... Alors quoi?On pointe les élèves, les parents, la société?.... Et on fustige toutes le volontés de faire autrement? On oublie de lire les recherches sur l'apprentissage , sur les processus cognitifs et on râle? On refuse d'apprendre parce qu'on est prof que la manière dont on on enseigne n'est peut-être pas idoine? ...

lheureux
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par lheureux le Ven 23 Sep 2016 - 23:40

Désolé j'ai fait une erreur dans la construction de ma dernière relative.. . Le ratage dans l'éducation peut-être....

lheureux
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli – Collège : le désastre peut commencer

Message par Gryphe le Ven 23 Sep 2016 - 23:42

@lheureux a écrit: j'en ai assez des postures et des discours infondés de profs qui contestent par principe ou peut-être inconfort
Tu viens ici ce soir et paf !, en quelques minutes, tu sais que les collègues ici présents contestent par principe ou peut-être par inconfort ?
Trop fort.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum