Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par MaryD le Jeu 20 Aoû 2015 - 12:53

Bonjour !

Dès la rentrée j'entame ma première année d'enseignement en tant qu'enseignante stagiaire. J'ai été affectée pour cette année dans un collège classé REP à Evry, j'aurais des 6ème.

J'ai bien vu qu'il y avait déjà de nombreux sujets sur la gestion de classe sur le forum mais j'aimerais avoir des conseils propres à l'enseignement en REP, car l'enseignement et la gestion de classe de ce genre d'établissement doit sûrement être particulier.

Des conseils et astuces pour gérer sa classe dès sa rentrée ?
Quel comportement est à privilégier ? Quel style de punitions est efficace/à bannir ?

Et en ce qui concerne la préparation des cours, j'imagine qu'on ne peut faire le même cours que l'on donnerait dans un collège classique, avez vous des conseils sur la préparation des cours en particulier pour que les élèves soient davantage intéressés et que l'année se passe bien ? Je précise que je suis en Mathématiques.

Merci d'avance pour vos conseils, j'appréhende beaucoup cette première rentrée.

MaryD
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par titeprof le Jeu 20 Aoû 2015 - 15:22

De ma (petite) expérience en ZEP, j'ai retenu :

- qu'il ne faut pas présenter des "cours au rabais". J'ai au contraire mis la barre haut, ne serait ce que pour prouver à certains qu'ils peuvent réussir. Malheureusement, d'autres sont définitivement perdus, par exemple simplement parce qu'ils ne sont pas lecteurs, et qu'en collège, personne n'est vraiment là pour leur apprendre à lire...

- qu'il ne faut pas leur tourner le dos. Ça fait un peu cliché, mais la seule fois où je m'y suis risquée, j'ai pris une chaise qu'un ******* de gosse m'avait lancée.

- qu'il faut plus que partout ailleurs travailler avec la Vie sco et l'administration, en un seul front. On voit vite en arrivant si le travail est fait de ce coté là : une administration du style "mais c'est pas de leurs fautes pov'chéris", et c'est Verdun assez vite...

Pour les punitions efficace, j'ai jamais trouvé : ils ne faisaient pas les devoirs, ne venaient pas aux colles, et tous les parents que j'ai réussi à avoir au téléphone s'en tamponnaient allègrement (il y en a même un qui m'a engueulé parce que j'appelais pendant je ne sais quel jeu TV débile pale )

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Chertea le Jeu 20 Aoû 2015 - 15:28

@titeprof a écrit:De ma (petite) expérience en ZEP, j'ai retenu :

- qu'il ne faut pas présenter des "cours au rabais". J'ai au contraire mis la barre haut, ne serait ce que pour prouver à certains qu'ils peuvent réussir. Malheureusement, d'autres sont définitivement perdus, par exemple simplement parce qu'ils ne sont pas lecteurs, et qu'en collège, personne n'est vraiment là pour leur apprendre à lire...

- qu'il ne faut pas leur tourner le dos. Ça fait un peu cliché, mais la seule fois où je m'y suis risquée, j'ai pris une chaise qu'un ******* de gosse m'avait lancée.

- qu'il faut plus que partout ailleurs travailler avec la Vie sco et l'administration, en un seul front. On voit vite en arrivant si le travail est fait de ce coté là : une administration du style "mais c'est pas de leurs fautes pov'chéris", et c'est Verdun assez vite...

Pour les punitions efficace, j'ai jamais trouvé : ils ne faisaient pas les devoirs, ne venaient pas aux colles, et tous les parents que j'ai réussi à avoir au téléphone s'en tamponnaient allègrement (il y en a même un qui m'a engueulé parce que j'appelais pendant je ne sais quel jeu TV débile pale )

Shocked Shocked Shocked

rassures moi il a été viré définitivement?

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par titeprof le Jeu 20 Aoû 2015 - 15:46

oui enfin il a été dans un collège voisin et en échange on a récupéré un pire que ça. Les chaises musicales des gros cas, une fois tu perds et une fois tu perds ! Laughing

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par coqenstock le Jeu 20 Aoû 2015 - 16:09

Tout d'abord, ne te fais pas une montagne sur les établissements REP... Il y a parfois peu de différence entre un REP et un collège "classique" si ce n'est quelques moyens supplémentaires.

La premier conseil que je donnerai c'est d'être bien dans tes baskets, sois sûr de toi. C'est important que les élèves sentent que tu es à l'aise, contente d'être là.
Sois posée que ce soit au niveau de ta posture et de ta voix.

Pas question en effet de faire des cours au rabais mais il faudra prendre en compte les profils différents que tu auras et susciter l'envie chez eux.
Mets les au travail régulièrement sous différentes formes en restant d'abord dans ta zone de confort.
Pour les débuts de cours, pense à un rituel clair : Comment je monte avec eux ? Devant/Derrière ? Comment je les fais entrer ? N'oublie pas de dire bonjour à chacun d'eux en les regardant dans les yeux... tu as le droit de sourire, c'est même mieux ! Franchise et bienveillance... s'ils sentent ça c'est très bien. Comment tu gères l'installation ? Comment tu fais ton plan de classe ? Quand s'assoient-ils ?
Tu peux envisager de commencer ton cours par une série de questions flash. 5 diapos avec des mini problèmes à résoudre mentalement, ils écrivent la réponse sur leur cahier d'exercices. Ca permet de vite mettre les élèves au boulot et que ce soit calme. Et ça peut aussi te mettre en confiance. Sur le plan pédagogique, tu peux ainsi t'en servir d'évaluation diagnostique mais aussi pour spiraler (revenir régulièrement sur des notions).

Tu vas construire ton autorité au fil du temps par un respect réciproque mais aussi par la qualité du contenu que tu vas proposer, la confiance que tu vas pouvoir leur donner.
Concernant les punitions, moins tu en donneras, mieux ce sera. Je te conseille d'éviter de trop rentrer dans ce jeu là, ça peut avoir l'effet inverse que celui souhaité. Mieux vaut parfois différer et une bonne discussion en fin d'heure que de briser la relation de confiance avec eux.

Enfin n'hésite pas à travailler avec tes collègues, faire des projets... Sois passionnée, les élèves le sentiront et ça ne pourra qu'être bénéfique.

coqenstock
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Seleneia le Jeu 20 Aoû 2015 - 16:24

J'étais stagiaire en français l'année dernière à quelques kilomètres, dans une Rep.

Ma tutrice m'avait donné des conseils de gestion de classe qui ont bien marché en sixième. Un petit résumé car je n'ai accès au net que sur le téléphone.

Instaurer un rituel d'entrée de classe et un rituel de sortie de classe. (même si les collègues n'en ont pas).

Passer souvent dans les rangs durant l'heure.

Ne pas laisser de temps mort dans tes séances.

Faire des exercices progressifs en difficulté.
Bien les accompagner dans les exercices: expliquer ce qu'on attend d'eux exactement, baliser le terrain.

Et oui, les heures de colles sont peu efficaces... Dans mon établissement, qu'ils soient dehors ou en colle ne change pas grand chose: ils ne font rien. Les parents ne sont pas trop là. Ça a ses avantages et ses inconvénients.




Seleneia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par MaryD le Jeu 20 Aoû 2015 - 18:40

Merci vraiment pour vos réponses, vous ne vous imaginez pas à quel point ça va m'aider !

Au départ je suis de Province, et je n'ai jamais été dans une classe difficile. Donc je ne peux que me baser sur ce que j'en lis ou ce que j'en vois dans les films ...
Oui j'imagine qu'il faut être sûre de soi, après c'est vrai qu'être affectée en collège REP c'est plutôt hard pour le début .. Mais c'est comme ça !

Si on ne doit pas leur tourner le dos, on ne peut pas vraiment écrire au tableau alors ? Il faut privilégier la projection du cours sur écran ?
C'est mieux de leur distribuer du cours à trous pour gagner du temps ?

Je pensais aux punitions car pour moi la gestion de la classe est essentielle, et que dans les autres sujets du forum, on parlait beaucoup de recopiage de textes, d'heures de colles, de devoirs supplémentaires .. Mais je m'en doutais que ce ne serait pas très efficace dans ce type d'établissement. J'aimerais aussi éviter de mettre des punitions mais après il faut quand même qu'ils sachent où sont les limites (sinon ce ne sera plus vivable), parce qu'en "discutant" seulement avec eux de ce qui ne va pas, je ne suis pas sûre que ça ait un véritable impact.

Mais en fait je me demande vraiment comment ça se passe dans ce type de classe, j'imagine qu'il faut travailler dans le bruit. Peut-on avoir (et doit-on chercher) le silence absolu pour faire cours ? Je ne sais pas si je dois "accepter" certaines choses sachant que c'est un collège REP ou bien si justement je ne dois pas laisser passer les comportements qui dérapent. J'imagine qu'on n'a pas le droit de les virer de cours non plus ?

Pour ce qui est interrogations/devoirs à la maison/devoirs sur table, vous pensez qu'il faut en faire régulièrement pour les "obliger" à suivre ? Avec un système de bonus pour les devoirs maison ou la participation ça pourrait peut-être les motiver ?

En tout cas merci pour vos petits conseils.
Ca va être vraiment une totale découverte à la rentrée, j'aimerais juste être un minimum préparée pour savoir comment réagir.



Maths91 merci pour ton message, je n'ai pas encore assez participé sur le forum pour pouvoir te répondre par mp, mais pour répondre à ta question, c'est P.E

MaryD
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Fabienne le Jeu 20 Aoû 2015 - 19:04

Quelques conseils en vrac, après avoir expérimenté un collège en REP pendant 3 années:

- Ne laisse jamais rentrer les élèves en classe sans avoir le calme dans le couloir. Matérialise le passage du "dehors" vers le "dedans". Mets-toi à la porte, et fais-les rentrer en ayant un regard ou un mot pour chacun. Si c'est le bazar, fais ressortir tout le monde et recommence. Toujours avec calme.

- Ne crie pas. Ça ne sert à rien. Mais refuse de parler tant que tu n'as pas le calme. N'essaye jamais de couvrir un brouhaha. Regarder droit dans les yeux sans parler un gamin qui n'est pas à sa place / discute / refuse de faire ce que tu lui dis, et ne pas lâcher le regard, c'est beaucoup plus efficace.

- Pense à utiliser au maximum le vidéoprojecteur, ou le TBI si tu en as un. Cela concentre l'attention des gamins.

- Dans les classes particulièrement pénibles, je préparais toujours deux versions du cours: mon polycopié, et une version recopiable sur diaporama. Si la classe devenait trop pénible, c'était recopiage du diaporama. Je me mettais au fond de la classe, et je faisais avancer au moyen d'une petite télécommande. Dès que quelqu'un levait la tête (ou se retournait pour voir où j'étais), je le reprenais. Honnêtement, je n'ai eu recours à cela que deux fois.

- Ne menace jamais sans que cela soit suivi d'effet. Ne promets que des choses que tu peux appliquer.

- Autre truc: l'idéal, c'est quand tu soignes l'architecture de ton cours pour ne laisser aucune place à l'ennui, générateur de bazar. Change d'activité au maximum toutes les 15 mns. Par exemple, pour une étude de texte, 15 minutes de lecture, 10 minutes à l'oral, 5 minutes à travailler par deux sur des questions, 10 minutes d'échanges en classe entière, 10 minutes à écrire... Les gamins qui sont en activité ont moins l'occasion de s'ennuyer.

- Aide-toi de l'équipe: chez nous, pour ne pas surcharger la vie scolaire, on se "transférait" les pénibles entre nous. Ils savaient que c'était une chance pour eux de se calmer et de revenir en cours: ça marchait très bien.

- Intéresse-toi à eux. Demander les résultats d'un match de foot auquel l'un a participé, des nouvelles d'un rdv chez l'orthodontiste à quelqu'un qui a été absent pour ce motif une fois, ou demander à untel qui a été malade s'il va mieux, ce sont de toutes petites choses qui rendent les rapports avec les gamins beaucoup plus faciles.

- Si tu es à l'aise, détourne les conflits par l'humour. Ça désamorce beaucoup de situations qui pourraient devenir franchement tendues parfois.
Un exemple concret: j'avais un élève très pénible en 3e, qui passait ses nuits à guetter dans la cité à côté, et qui venait en cours le matin une fois sur deux, uniquement pour finir sa nuit. Plutôt que de l'engueuler:
- j'ai baissé le son de ma voix pour ne pas le réveiller, et j'ai fait 3 mns de cours comme ça, en demandant à ses camarades de respecter son sommeil. Il s'est réveillé car la salle était étrangement silencieuse, puis est devenu rouge pivoine.
- une autre fois, je me suis approchée de lui théâtralement sur la pointe des pieds, et j'ai posé de manière très bruyante un tas de cahiers sur sa table.
Plus jamais il n'a dormi dans mon cours.
Maintenant, l'humour, c'est une question de feeling. Il y a des classes ou mieux vaut ne pas s'y risquer.


Dernière édition par Fabienne le Jeu 20 Aoû 2015 - 19:37, édité 1 fois

Fabienne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Dadoo33 le Jeu 20 Aoû 2015 - 19:33

@Fabienne a écrit:Quelques conseils en vrac, après avoir expérimenté un collège en REP pendant 3 années:

- Ne laisse jamais rentrer les élèves en classe sans avoir le calme dans le couloir. Matérialise le passage du "dehors" vers le "dedans". Mets-toi à la porte, et fais-les rentrer en ayant un regard ou un mot pour chacun. Si c'est le bazar, fais ressortir tout le monde et recommence. Toujours avec calme.

- Ne crie pas. Ça ne sert à rien. Mais refuse de parler tant que tu n'as pas le calme. N'essaye jamais de couvrir un brouhaha. Regarder droit dans les yeux sans parler un gamin qui n'est pas à sa place / discute / refuse de faire ce que tu lui dis, et ne pas lâcher le regard, c'est beaucoup plus efficace.

- Pense à utiliser au maximum le vidéoprojecteur, ou le TBI si tu en as un. Cela concentre l'attention des gamins.

- Dans les classes particulièrement pénibles, je préparais toujours deux versions du cours: mon polycopié, et une version recopiable sur diaporama. Si la classe devenait trop pénible, c'était recopiage du diaporama. Je me mettais au fond de la classe, et je faisais avancer au moyen d'une petite télécommande. Dès que quelqu'un levait la tête (ou se retournait pour voir où j'étais), je le reprenais. Honnêtement, je n'ai eu recours à cela que deux fois.

- Ne menace jamais sans que cela soit suivi d'effet. Ne promets que des choses que tu peux appliquer.

- Autre truc: l'idéal, c'est quand tu soignes l'architecture de ton cours pour ne laisser aucune place à l'ennui, générateur de bazar. Change d'activité au maximum toutes les 15 mns. Par exemple, pour une étude de texte, 15 minutes de lecture, 10 minutes à l'oral, 5 minutes à travailler par deux sur des questions, 10 minutes d'échanges en classe entière, 10 minutes à écrire... Les gamins qui sont en activité ont moins l'occasion de s'ennuyer.

- Aide-toi de l'équipe: chez nous, pour ne pas surcharger la vie scolaire, on se "transférait" les pénibles entre nous. Ils savaient que c'était une chance pour eux de se calmer et de revenir en cours: ça marchait très bien.

- Intéresse-toi à eux. Demander les résultats d'un match de foot auquel l'un a participé, des nouvelles d'un rdv chez l'orthodontiste à quelqu'un qui a été absent pour ce motif une fois, ou demander à untel qui a été malade s'il va mieux, ce sont de toutes petites choses qui rendent les rapports avec les gamins beaucoup plus faciles.

- Si tu es à l'aise, détourne les conflits par l'humour. Ça désamorce beaucoup de situations qui pourraient devenir franchement tendues parfois.
Un exemple concret: j'avais un élève très pénible en 3e, qui passait ses nuits à guetter dans la cité à côté, et qui venait encours le matin une fois sur deux, uniquement pour finir sa nuit. Plutôt que de l'engueuler:
- j'ai baissé le son de ma voix pour ne pas le réveiller, et j'ai fait 3 mns de cours comme ça, en demandant à ses camarades de respecter son sommeil. Il s'est réveillé car la salle était étrangement silencieuse, puis est devenu rouge pivoine.
- une autre fois, je me suis approchée de lui théâtralement sur la pointe des pieds, et j'ai posé de manière très bruyante un tas de cahiers sur sa table.
Plus jamais il n'a dormi dans mon cours.
Maintenant, l'humour, c'est une question de feeling. Il y a des classes ou mieux vaut ne pas s'y risquer.

+1000 Smile

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Le Schtroumpfissime le Jeu 20 Aoû 2015 - 19:34

Je viens de passer 4 ans dans ce genre de collège. Il faut être ferme, c'est sûr, mais ce n'est pas forcément la jungle non plus. Il est parfaitement possible de travailler dans le silence, de faire cours normalement, d'exclure des élèves, de les faire travailler et même progresser... comme dans un collège non-REP! D'ailleurs la classification ne veut parfois pas dire grand chose. Certains collèges mériteraient d'être REP et ne le sont pas.
Tu dois avant tout avoir confiance en toi (facile à dire, je sais...). Tu es la prof, c'est toi le patron dans ton cours. Tu annonces tes exigences et tu t'y tiens.
Les 6e sont encore impressionnables, profites-en! Wink

_________________
"Si on cueille pas les cerises tant qu'elles sont sur l'arbre, et bien on s'ra tintin pour le clafoutis." Roi Loth

Le Schtroumpfissime
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Seleneia le Jeu 20 Aoû 2015 - 19:39

Le silence absolu n'est pas forcément un idéal même s'il peut être obtenu en Rep. J'ai quelques collègues qui y arrivent et moi-même j'ai réussi à avoir des séances assez silencieuses mais les élèves étaient amorphes...
Il y a différents types de bruit, tu as le bruit de bazard mais aussi des bruits de travail. Le mieux est d'alterner moments où ils peuvent échanger avec leurs camarades sur le cours / participer au cours / moments de travail individuel où est censé régner le silence. Mais un silence complet pendant une heure n'est pas constructif de toute manière !

Dans mon établissement, les élèves sont très bruyants er agités, du genre à courir et hurler, voire se rouler par terre dans les couloirs... Et aussi se frapper et se faire des béquilles. Ces dernières choses sont plus graves et difficiles à réprimer car la violence est une banalité, un jeu pour eux. Heureusement cela n'est jamais dirigé contre les professeurs... Du moins la violence physique. Les élèves sont très suceptibles et peuvent faire des crises de colère ou d'hystérie pour très peu de choses. Des fois on arrive à canaliser, des fois ça marche moins et il faut essayer de comprendre pourquoi on n'a pas réussi à désamorcer le conflit pour ne pas que ça se reproduise.

Les élèves ne testeront pas seulement au début de l'année mais toute l'année, il ne faut laisser paraître aucune faille, ou le moins possible. Travailler avec le CPE, connaître les règles de l'établissement est le meilleur moyen pour se blinder.




Seleneia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Guilhem13 le Jeu 20 Aoû 2015 - 19:45

Salut

Beaucoup des indications des collègues sont pertinentes et utiles.

Pour la gestion au quotidien en maths, je peux d'indiquer quelques gestes pro d'un ancien (10 ans) en ZEP, en ECLAIR puis REP+ :
- Essaye d'être clair et explicite sur les attendus d'une séance, d'une leçon, d'une évaluation, d'un comportement de travail, du travail à la maison.
- Varie le rythme du cours : petits d'exercices d'échauffements, calcul mental, leçon, rappels de connaissances (par le prof ou un élève), échange avec la classe, exercices de pratiques ou travail en groupe, ...
- Concernant le volume sonore, tu peux avoir des classes silencieuses ou bruyantes. Personnellement, je tolère des discussions de maths pendant les exercices (en groupe ou individuel), pas d'échange verbal à travers la classe sans avoir demander la parole, silence complet pendant les évaluations sur table.
- Utilise des tests rapide des prérequis pour estimer le niveau de la classe avant démarrer un nouveau chapitre (Tu peux avoir de très bonnes surprises)
- Le rythme des évaluations notées peut être : 1 semaine sur 2 (devoir sur maison+test (5 min) ou interrogation écrite (15 min)) ; 1 devoir sur table d'une h par mois sur tous les connaissances du mois.
Les travaux de groupe, il vaut mieux les corriger sans les noter.


Guilhem13
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par MaryD le Jeu 20 Aoû 2015 - 20:42

Merci pour tout vos conseils, je ne m'attendais pas à tant de réponses.

Vos propositions sont géniales, je vais m'en faire des fiches !!
J'espère réussir à mettre en pratique la plupart de vos conseils ! Smile

Sinon je me demandais (on ne sait jamais ce qui peut se passer) :
Comment réagir face à un élève qui nous insulte ou qui nous provoque ? C'est directement chez le CPE non ?
En fait si j'ai bien compris, il faut tout le temps rapporter les punitions qu'on a donné aux CPE, et quand ça devient grave, appeler les parents également ?

Tout vos conseils me rassurent pour ma rentrée, merci en tout cas ! Smile

MaryD
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Dadoo33 le Jeu 20 Aoû 2015 - 20:44

Exclusion du cours. Direction cpe accompagné d'un délégué+ rapport dans lequel tu proposes une sanction ( 1 journée d'exclusion).

Edit: pour l'appel aux parents, je le faisais systématiquement en début d'année et après ce n'était plus utile Twisted Evil

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par marjolie.june le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:05

Bonsoir Mary

Je rajouterais quelques toutes petites choses aux excellents conseils donnés par les collègues :
- Pour la montée en classe depuis la cour, je te conseille de te mettre derrière plutôt que devant car ça permet : 1. de voir arriver les retardataires qui n'étaient pas rangés 2. d'éviter que certains trainent et arrivent en retard alors qu'ils étaient rangés 3. d'éviter que certains fassent les marioles puisqu'ils sont dans ton champ de vision
- Pour ce qui est du contenu des cours, tu ne dois pas faire des cours au rabais comme cela t'a été dit. Concrètement, cela veut dire essayer de proposer une accroche facile pour un cours en partant de ce que les élèves connaissent déjà ou de ce qui parait logique. Pour les contrôles, ne pas hésiter à donner des types d'exercices qui ont déjà été vus en cours (je ne dis pas "les mêmes exercices", je dis "les mêmes types"). Les élèves de REP sont souvent des élèves qui sont perdus dès qu'on sort des sentiers battus : ce fonctionnement permet de les rassurer, car la consigne a déjà été vue en cours.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Dadoo33 le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:12

Je plussoie pour ton dernier point "le contenu du cours". Smile

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Jenny le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:24

@marjolie.june a écrit:- Pour la montée en classe depuis la cour, je te conseille de te mettre derrière plutôt que devant car ça permet : 1. de voir arriver les retardataires qui n'étaient pas rangés 2. d'éviter que certains trainent et arrivent en retard alors qu'ils étaient rangés 3. d'éviter que certains fassent les marioles puisqu'ils sont dans ton champ de vision

Pas d'expérience en REP, mais je me mets toujours derrière, surtout le premier jour. Ca permet de repérer les plus perturbateurs et de les placer aux 1er ou 2e rang ou sur une place isolée. Twisted Evil

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Marie Laetitia le Jeu 20 Aoû 2015 - 23:22

@MaryD a écrit:Merci pour tout vos conseils, je ne m'attendais pas à tant de réponses.

Vos propositions sont géniales, je vais m'en faire des fiches !!
J'espère réussir à mettre en pratique la plupart de vos conseils ! Smile

Sinon je me demandais (on ne sait jamais ce qui peut se passer) :
Comment réagir face à un élève qui nous insulte ou qui nous provoque ? C'est directement chez le CPE non ?
En fait si j'ai bien compris, il faut tout le temps rapporter les punitions qu'on a donné aux CPE, et quand ça devient grave, appeler les parents également ?

Tout vos conseils me rassurent pour ma rentrée, merci en tout cas ! Smile

Euh avertir le CPE des punitions, pas à ma connaissance. Sinon tu n'as pas fini. Un exemplaire des rapports, oui + informer si tu as appelé les parents.

En cas d'insulte exclusion + rapport d'incident + dépôt de plainte (pour que l'élève ait au moins une convoc à l'hôtel de police pour lui rappeler la loi) + demande de sanction au principal (jour(s) d'exclusion).

Pour un "élève qui provoque", que dire? Ça ne se produit pas comme ça. Tu vas vite apprendre à repérer les situations tendues en t'adaptant pour éviter de faire monter la mayonnaise jusqu'au moment de la provocation. Sauf si pour toi,provoquer, c'est chercher à se faire exclure. Mais ça, c'est facile de leur en passer l'envie très vite...

Si provoquer, c'est refuser de respecter tes demandes de la boucler et de ne pas perturber le travail des autres, dans ce cas, pour moi, c'est dehors (exclusion de cours) au motif que l'élève met en danger ton autorité en refusant à plusieurs reprises de respecter tes consignes. Un élève doit obéir, ne serait-ce que parce que tu es responsable de sa sécurité.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Dadoo33 le Jeu 20 Aoû 2015 - 23:39

+1 pour ta dernière phrase

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par marjolie.june le Ven 21 Aoû 2015 - 0:09

D'accord avec Marie Laetitia : un élève qui m'empêche de m'occuper correctement des autres parce qu'il ne veut pas la boucler et/ou obéir, c'est dehors. On ne va pas perdre 107 ans. On ne m'a jamais ramené un élève exclu.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par ysabel le Ven 21 Aoû 2015 - 7:13

@Jenny a écrit:
@marjolie.june a écrit:- Pour la montée en classe depuis la cour, je te conseille de te mettre derrière plutôt que devant car ça permet : 1. de voir arriver les retardataires qui n'étaient pas rangés 2. d'éviter que certains trainent et arrivent en retard alors qu'ils étaient rangés 3. d'éviter que certains fassent les marioles puisqu'ils sont dans ton champ de vision

Pas d'expérience en REP, mais je me mets toujours derrière, surtout le premier jour. Ca permet de repérer les plus perturbateurs et de les placer aux 1er ou 2e rang ou sur une place isolée. Twisted Evil

C'est le guidage par l'arrière... Le dominant surveille sa troupe ainsi. Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par InvitéeL54 le Ven 21 Aoû 2015 - 11:22

Bonjour MaryD,

Je partage aussi tes interrogations, je suis TZR affectée dans un collège REP + à la rentrée prochaine.

Comme le dis Le Schtroupfissime, la classification d'un établissement ne veut rien dire. J'ai effectué mon année de contractuelle admissible dans un collège de centre-ville de Nantes et les élèves m'ont vite bordélisée parce que j'ai été trop gentille avec eux.

Les conseils donnés par les collègues sont très précieux et je peux rajouter qu'il faut que tu considères tes élèves. Souvent ils apprécient qu'on les valorise. Ma tutrice me conseillait de les faire venir au tableau le plus souvent possible en classe et de me placer au fond de la classe pendant ce temps. Cela permettait mettre en valeur leur travail lors des corrections par exemple (même si leurs réponses n'étaient pas bonnes) mais aussi d'observer l'ensemble de la classe.

Tu peux aussi valoriser la participation des élèves par une petite note à chaque trimestre. C'est toujours positif pour les élèves même pour ceux qui ont des difficultés.


InvitéeL54
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par marjolie.june le Ven 21 Aoû 2015 - 11:45

Len54 a écrit:Bonjour MaryD,

Je partage aussi tes interrogations, je suis TZR affectée dans un collège REP + à la rentrée prochaine.

Comme le dis Le Schtroupfissime, la classification d'un établissement ne veut rien dire. J'ai effectué mon année de contractuelle admissible dans un collège de centre-ville de Nantes et les élèves m'ont vite bordélisée parce que j'ai été trop gentille avec eux.

Les conseils donnés par les collègues sont très précieux et je peux rajouter qu'il faut que tu considères tes élèves. Souvent ils apprécient qu'on les valorise. Ma tutrice me conseillait de les faire venir au tableau le plus souvent possible en classe et de me placer au fond de la classe pendant ce temps. Cela permettait mettre en valeur leur travail lors des corrections par exemple (même si leurs réponses n'étaient pas bonnes) mais aussi d'observer l'ensemble de la classe.

Ce point est très important . Bien souvent, ils ont conscience d'être dans des établissements pas terribles, donc c'est très important pour eux de se sentir valorisés s'ils font quelque chose de bien. D'autant plus que ce n'est pas forcément très souvent le cas, que ce soit à la maison ou à l'école. Certains collègues ont un comportement déplorable avec ces jeunes. On peut être ferme et juste sans pour autant les mettre plus bas que terre ou les violenter.

Len54 a écrit:Tu peux aussi valoriser la participation des élèves par une petite note à chaque trimestre. C'est toujours positif pour les élèves même pour ceux qui ont des difficultés.

En ZEP, j'évalue la participation à chaque cours avec un système tout bête : une grille toute prête avec une colonne par heure de cours, dans laquelle je mets un + (participation positive), un - (agitation, bavardages) ou rien (élève silencieux mais attentif) à la fin de l'heure. Ca va vite à remplir, d'autant plus que je le fais au fur et à mesure du cours (quand les élèves passent au tableau par exemple, ou pendant qu'ils copient). Ce système n'a que des avantages : ça te fait une note de participation à la fin du trimestre, ça valorise ceux qui font des efforts pour faire avancer le cours et ça canalise les chieurs. C'était tellement efficace que certains élèves - bavards - se calmaient illico quand ils me voyaient les dévisager sévèrement puis chercher mon crayon de papier dans ma trousse, car ils savaient que dans ce cas je m'apprêtais à mettre un - dans leur case. La feuille est à la disposition des élèves et ils peuvent venir la voir à la fin de l'heure. Beaucoup le faisaient. Parfois, je mets des double + (ou des doubles -).

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par MaryD le Ven 21 Aoû 2015 - 13:36

Merci pour ces conseils supplémentaires Smile

Je pensais aussi dès le départ qu'il valait mieux se placer derrière eux pour monter en cours, histoire de les avoir déjà à l'oeil !

Je voulais aussi établir un système de bonus basé sur la participation et la tenue en classe, merci pour vos idées !
Je me demandais, dans ce type d'établissement, doit-on sanctionner si l'on constate que l'élève n'a pas fait le travail demandé (devoirs et devoirs maison), ou bien du moment où il ne perturbe pas les autres ne pas les punir ? Parce que je me dis que ça pourrait encourager les quelques élèves qui faisaient leur travail à ne plus le faire ...

Sinon, que faites-vous en général la première heure ? Vous commencez déjà le cours ?
Ou bien seulement présentation, exprimer ses attentes et ses règles, revoir le matériel, remplissage de feuille de renseignements par les élèves ?

En tout cas merci pour toutes vos réponses Smile

MaryD
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par marjolie.june le Ven 21 Aoû 2015 - 13:54

@MaryD a écrit:Merci pour ces conseils supplémentaires Smile

Je pensais aussi dès le départ qu'il valait mieux se placer derrière eux pour monter en cours, histoire de les avoir déjà à l'oeil !

Je voulais aussi établir un système de bonus basé sur la participation et la tenue en classe, merci pour vos idées !
Je me demandais, dans ce type d'établissement, doit-on sanctionner si l'on constate que l'élève n'a pas fait le travail demandé (devoirs et devoirs maison), ou bien du moment où il ne perturbe pas les autres ne pas les punir ? Parce que je me dis que ça pourrait encourager les quelques élèves qui faisaient leur travail à ne plus le faire ...

Je te conseillerais de prévoir un système de punition pour le travail non fait. Pour un DM non fait, personnellement je laisse un jour de plus pour le faire, mais avec une pénalité de retard (-2 points). Ensuite, c'est zéro. Pour les devoirs, je vais adopter le système suivant à la rentrée : 1 oubli --> 1 croix seulement, 2 oublis --> signalement aux parents, 3 oublis --> signalement aux parents + heure de retenue (je ne me casse pas la tête : je photocopie un texte au hasard, si possible bien long, et je demande à l'élève de le recopier). J'avais une collègue d'espagnol cette année qui gardait les élèves de 17h à 18h en cas de travail non fait : très vite, ils se sont tous mis à faire leurs devoirs. Mais il faut dire qu'elle avait une énergie folle.

@MaryD a écrit:Sinon, que faites-vous en général la première heure ? Vous commencez déjà le cours ?
Ou bien seulement présentation, exprimer ses attentes et ses règles, revoir le matériel, remplissage de feuille de renseignements par les élèves ?

En tout cas merci pour toutes vos réponses Smile

Pas la peine de s'éterniser sur la présentation : il faut vérifier l'EDT, préciser le matériel nécessaire pour travailler et ensuite, c'est mieux d'embrayer sur un premier travail. Je ne donne pas les règles de classe, ils savent ce qu'ils ont le droit de faire ou pas. Je ne fais pas non plus de fiche de renseignement, je me suis aperçue au fil du temps que ça ne servait pas forcément à grand-chose. J'explique simplement le fonctionnement de la note de participation, mais ça prend 5 minutes.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum