Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par marjolie.june le Ven 21 Aoû 2015 - 13:54

@MaryD a écrit:Merci pour ces conseils supplémentaires Smile

Je pensais aussi dès le départ qu'il valait mieux se placer derrière eux pour monter en cours, histoire de les avoir déjà à l'oeil !

Je voulais aussi établir un système de bonus basé sur la participation et la tenue en classe, merci pour vos idées !
Je me demandais, dans ce type d'établissement, doit-on sanctionner si l'on constate que l'élève n'a pas fait le travail demandé (devoirs et devoirs maison), ou bien du moment où il ne perturbe pas les autres ne pas les punir ? Parce que je me dis que ça pourrait encourager les quelques élèves qui faisaient leur travail à ne plus le faire ...

Je te conseillerais de prévoir un système de punition pour le travail non fait. Pour un DM non fait, personnellement je laisse un jour de plus pour le faire, mais avec une pénalité de retard (-2 points). Ensuite, c'est zéro. Pour les devoirs, je vais adopter le système suivant à la rentrée : 1 oubli --> 1 croix seulement, 2 oublis --> signalement aux parents, 3 oublis --> signalement aux parents + heure de retenue (je ne me casse pas la tête : je photocopie un texte au hasard, si possible bien long, et je demande à l'élève de le recopier). J'avais une collègue d'espagnol cette année qui gardait les élèves de 17h à 18h en cas de travail non fait : très vite, ils se sont tous mis à faire leurs devoirs. Mais il faut dire qu'elle avait une énergie folle.

@MaryD a écrit:Sinon, que faites-vous en général la première heure ? Vous commencez déjà le cours ?
Ou bien seulement présentation, exprimer ses attentes et ses règles, revoir le matériel, remplissage de feuille de renseignements par les élèves ?

En tout cas merci pour toutes vos réponses Smile

Pas la peine de s'éterniser sur la présentation : il faut vérifier l'EDT, préciser le matériel nécessaire pour travailler et ensuite, c'est mieux d'embrayer sur un premier travail. Je ne donne pas les règles de classe, ils savent ce qu'ils ont le droit de faire ou pas. Je ne fais pas non plus de fiche de renseignement, je me suis aperçue au fil du temps que ça ne servait pas forcément à grand-chose. J'explique simplement le fonctionnement de la note de participation, mais ça prend 5 minutes.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par corailc le Ven 21 Aoû 2015 - 14:40

Ce topic m'intéresse, je serai stagiaire en REP à la rentrée. L'idée de les faire venir au tableau, je l'ai fait et la collègue qui m'observait me l'a déconseillé, générateur de jalousies, de bazar. Je pense aussi continuer à faire écrire les leçons de langue et projeter seulement de l'HDA, je ne maîtrise pas encore trop ces moments de flottements, quand il faut faire marcher le bouzin. J'essaie aussi de mieux organiser mon heure, pour éviter ces moments de latence, pas simple. Je pense consacrer deux heures par semaine à la lecture/écriture. Une heure pour la lecture, le lexique, quelques questions orales et écrites. Puis en deuxième heure, un travail d’écriture plus long, sous forme de bilan, à partir d'une question, d'une image... Le reste ce sera pour la langue: leçon avec phase d'observation à partir d'un petit extrait puis la règle et ensuit entrainement. Là aussi j'aimerais réinvestir la langue dans une écriture un peu plus longue, qui pourrait servir de dictée.
@Marjolie: ton système est bien mais le déroulé de mes cours n'est pas assez fluide pour que j'y pense et que ça ne me perturbe pas dans ma séance... humhum j'aimerais pouvoir en interroger un en début de séance sur un exercice donné la séance d'avant.


Dernière édition par corailc le Ven 21 Aoû 2015 - 15:35, édité 1 fois

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par marjolie.june le Ven 21 Aoû 2015 - 15:08

@corailc a écrit:Ce topic m'intéresse, je serai stagiaire en REP à la rentrée. L'idée de les faire venir au tableau, je l'ai fait et la collègue qui m'observait me l'a déconseillé, générateur de jalousies, de bazar. Je pense aussi continuer à faire écrire les leçons de langue et projeter seulement de l'HDA, je en maîtrise pas encore trop ces moments de flottements, quand il faut faire marcher le bouzin. J'essaie aussi de mieux organiser mon heure, pour éviter ces moments de latence, pas simple. Je pense consacrer deux heures par semaine à la lecture/écriture. Une heure pour la lecture, le lexique, quelques questions orales et écrites. Puis en deuxième heure, un travail d’écriture plus long, sous forme de bilan, à partir d'une question, d'une image... Le reste ce sera pour la langue: leçon avec phase d'observation à partir d'un petit extrait puis la règle et ensuit entrainement. Là aussi j'aimerais réinvestir la langue dans une écriture un peu plus longue, qui pourrait servir de dictée.
@Marjolie: ton système est bien mais le déroulé de mes cours n'est pas assez fluide pour que j'y pense et que ça ne me perturbe pas dans ma séance... humhum j'aimerais pouvoir ne ointerroger un en début de séance sur un exercice donné la séance d'avant.

Dans ce cas, il ne faut surtout pas se lancer dans quelque chose dont on n'est pas convaincu au départ. Personnellement, je fais cours sans support, à part les photocopies que je donne aux élèves. Mon déroulé de cours est sur clé, visible sur l'ordi qui est à mon bureau, mais je n'en ai généralement pas trop besoin pendant l'heure. J'ai donc les mains libres pour noter la participation.

Pour les passages au tableau, on peut essayer de responsabiliser les élèves, en disant que puisque certains réagissent comme des gamins, dans ce cas, il n'y aura plus de passage au tableau pendant un temps donné. Généralement, ils font des efforts ensuite pour mieux se tenir et réagir de faon plus mature.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par MaryD le Ven 21 Aoû 2015 - 15:32

Merci Marjolie.june pour tes réponses à mes questions Smile

J'en ai une dernière : Comment réagir face à un élève qui n'écrit pas son cours ? Il faut le punir pour l'obliger à l'écrire ? S'ils y a des élèves qui décident de dormir en classe (au moins ils sont silencieux), on les laisse tranquilles ou non ?



Dernière édition par MaryD le Ven 21 Aoû 2015 - 15:48, édité 1 fois

MaryD
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par corailc le Ven 21 Aoû 2015 - 15:38

J'avais des élèves qui venaient sans feuilles ni stylos, REP ou pas REP d'ailleurs. Je pense piquer une ramette de feuilles blanches et les garder sous le coude. Pour le moment je ne vois pas d'autres idées.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Théoleprof le Ven 21 Aoû 2015 - 15:48

@MaryD a écrit:Merci Marjolie.june pour tes réponses à mes questions Smile

J'en ai une dernière : Comment réagir face à un élève qui n'écrit pas son cours ? Il faut le punir pour l'obliger à l'écrire ? S'ils y a des élèves qui décident de dormir en classe (au moins ils sont silencieux), on les laisse tranquilles ou non ?

J'ai suivi ce fil sans poster, car d'accord avec les conseils et remarques faites jusqu'à présent Smile

Pour répondre à ta dernière question, quand un élève n'écrit pas son cours, je tente de le motiver, de le "forcer" à écrire, au premier trimestre, après tant que l'élève est silencieux, je demande une fois d'écrire, pas deux, il prend ses responsabilités. J'ai connu des élèves qui se fichaient de tout, qui venaient en classe sans stylo ni feuille : j'ai donc toujours quelques feuilles et des stylos oubliés qui traînent dans une boîte sur le bureau, au cas où ("monsieur, j'ai pas feuille" = je ne peux pas travailler du coup. Je réponds : "tiens, voilà une feuille, tu n'as plus aucune excuse" en lui donnant une feuille. Idem pour les stylos (que j'exige de récupérer à la fin de l'heure). J'ai puni quelques fois mais en plus de ne pas avoir d'affaire en cours, les élèves ne me rendaient pas souvent ces punitions. J'avoue ne pas avoir encore trouvé de technique adaptée pour éviter ou solutionner ce problème...
Pour les élèves qui dorment, je réveille systématiquement. Si l'élève réveillé perturbe la classe, j'exclus en précisant le motif : "perturbe le cours après une sieste interrompue par le professeur". J'essaie ensuite de me renseigner : l'élève dort-il dans d'autres cours ? l'infirmière a-t-elle des infos ? les CPE ont-ils des infos ? j'en parle au PP, qui peut me donner des infos, explications, astuces... et éventuellement, selon les réponses des collègues, j'appelle les parents.

Théoleprof
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par MaryD le Ven 21 Aoû 2015 - 15:51

Merci Théoleprof pour tes conseils
Après je te trouve particulièrement gentil de passer des stylos et des feuilles aux élèves, moi j'aurais peur qu'après ils viennent tous sans matériel x)

Sinon par rapport à la mise de zéro dont parlait Marjorie, ou à la mise de zéro en général, si je ne me trompe pas, on m'a dit que l'on devait bannir la mise du zéro à un élève (qui a pourtant un impact considérable je pense), qu'en pensez-vous ?
Je serai encore stagiaire donc je ne voudrais pas faire de choses contraires aux "règles" que les professeurs doivent appliquer Embarassed

MaryD
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par kyralina le Ven 21 Aoû 2015 - 16:01

Pour qu'ils aient leur matériel, je leur mettais 20/20 au début de chaque trimestre mais à chaque oubli : ils perdaient 1 point au premier trimestre, 2 points au 2ème trimestre et 5 points au 3ème trimestre. Je mettais des croix à chaque oubli dans le carnet de correspondance avec la note qui correspondait. Franchement, cela fonctionnait pour 80% des élèves de mes classes en ZEP (banlieue Nord du 93).

Quand on a peu plus confiance en soi, après quelques années, l'humour, ça fonctionne très bien pour désamorcer les conflits. Je reconnais que j'usais de l'ironie et de beaucoup de répartie. Je les cassais comme ils disent. Lorsque la classe riait du "méchant" ou du "pénible", c'était gagné. Bien sûr, il y a des élèves pour lesquels, c'est dangereux d'utiliser l'humour car ils peuvent devenir encore plus violents. Il faut établir des "profils psychologiques" pour ne pas commettre de bévue.

Le plus usant en ZEP, ce sont les incivilités : les "vas-y", "c'est bon", ouaiche et autres "y a pas que moi" (là, je répondais, tu avoues "qu'il y a toi aussi"). J'ai fini par accumuler un nombre incalculable de vannes que je ressortais selon les classes et les envies.

Pour les sanctions, il faut faire ce que l'on dit. Sinon, on perd toute crédibilité.

Pour les classes les plus bavardes et pénibles, je leur demandais de mettre leur carnet sur mon bureau pour éviter les conflits sur le carnet : tout le monde à la même enseigne et j'avais le contrôle sur les carnets de correspondance.

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Théoleprof le Ven 21 Aoû 2015 - 16:05

De rien Wink

Pour le prêt du matériel, j'aurai du préciser que je prête deux, trois fois par trimestre max. A chaque prêt, je demande clairement à l'élève de venir avec son matériel au prochain cours. Il m'est arrivé de devoir coller de 17h à 18h un élève qui croyait que j'allais fournir son matériel toute l'année. Il a fait un effot ensuite. (Je savais qu'il avait, comme par hasard, ses affaires dans d'autres matières, hormis le stylo qu'un camarade lui prêtait).

Pour le zéro, évite. Si un élève rend copie blanche systématiquement (ça m'est arrivé l'année dernière avec plusieurs élèves) et/ou que la moyenne est de 0, je mets "non noté" et dans le bulletin j'explique pourquoi. Si c'est pour un devoir non rendu, je laisse un délai supplémentaire avec - 2 points, et si je n'ai toujours pas le devoir, c'est 0. Là encore, vis à vis des camarades qui ont fait l'effort de faire le devoir et de le rendre dans les temps, ça me semble justifié. J'ai parfois collé un élève qui ne rendait pas le devoir pour qu'il le fasse dans ma salle ou chez le CPE.

Théoleprof
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Jenny le Ven 21 Aoû 2015 - 16:24

@MaryD a écrit:Sinon par rapport à la mise de zéro dont parlait Marjorie, ou à la mise de zéro en général, si je ne me trompe pas, on m'a dit que l'on devait bannir la mise du zéro à un élève (qui a pourtant un impact considérable je pense), qu'en pensez-vous ?
Je serai encore stagiaire donc je ne voudrais pas faire de choses contraires aux "règles" que les professeurs doivent appliquer Embarassed

Pour copie blanche, je mets 0.
Pour un devoir non rendu, c'est -2 en cas de retard. Si ce n'est pas fait au cours suivant, c'est 0 avec un mot dans le carnet pour en informer les parents.
Tu as le droit de mettre 0.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par kyralina le Ven 21 Aoû 2015 - 16:38

Si je devais prêter du matériel, je retirais le double des points. Ils étaient prévenus à l'avance.
Une autre tactique pour éviter les prêts entre eux : je retirais des points non seulement à celui qui empruntait et à celui qui prêtait. Comme ils le savaient et qu'ils n'aiment mettre leur petit camarade gentil dans l'embarras, ils n'empruntaient presque plus.

Pour les feuilles, j'avais fini par trouver un moyen : en début de l'année, je demandais 3 ou 4 feuilles doubles et 3 ou 4 feuilles simples anonymes en début d'année pour les contrôles. Je les entreposais dans mon armoire. Comme cela, les élèves avaient toujours des feuilles pour les contrôles sans perdre de temps. Je mutualisais les copies.

Pour le 0, vaste question : en principe, on a pas le droit de mettre 0 à un élève qui n'a pas rendu une copie. Mais certains logiciels, ne comptent les cases vides comme un 0. Sur 5 devoirs, le logiciel fait une moyenne avec 4 devoirs. Là, je le notais sur l'appréciation. Un devoir non rendu, un résultat partiel. Cela évite les palabres inutiles avec l'administration. De toute façon, à chaque devoir non rendu, j'avertissais les parents par le biais du carnet ou par un coup de fil.

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par kyralina le Ven 21 Aoû 2015 - 16:45

Si un élève dort, il faut le réveiller (à moins qu'il soit malade alors on l'envoie à l'infirmerie). Après le cours, on discute avec l'élève pour savoir ce qui ne va pas : là on découvre l'abus des jeux vidéo et des couchers tardifs. Le cours doit être pris au sérieux : quand nous sommes fatigués, nous ne dormons pas devant nos élèves. Les élèves doivent faire de même.

Ensuite, on en parle avec l'infirmière, le médecin, les CPE. Un élève qui dort à un cours peut devenir agressif, au cours suivant. Il ne s'agit pas de le laisser tranquille mais de le faire travailler comme les autres. Les élèves doivent travailler en classe.

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Marie Laetitia le Ven 21 Aoû 2015 - 19:37

@MaryD a écrit:
Je voulais aussi établir un système de bonus basé sur la participation et la tenue en classe, merci pour vos idées !
Je me demandais, dans ce type d'établissement, doit-on sanctionner si l'on constate que l'élève n'a pas fait le travail demandé (devoirs et devoirs maison), ou bien du moment où il ne perturbe pas les autres ne pas les punir ? Parce que je me dis que ça pourrait encourager les quelques élèves qui faisaient leur travail à ne plus le faire ...


Pour le premier cours, tu as des fils déjà là-dessus.

Pour le travail maison pas fait, à mon sens, sanctionner ne sert à rien, ils sont trop nombreux à ne pas le faire en REP. En revanche, je récompense ceux qui travaillent (mais pas le droit à plus d'un manquement par trimestre). Je vérifie si le travail est fait (réponses rédigées sous les questions sans entrer dans le détail du contenu). Ça leur fait une note en fin de trimestre, à tout petit coeff mais qui peut tirer des moyennes faibles au-dessus de la moyenne. Psychologiquement, un 20/20 même coeff 0,5, ça fait du bien à l'estime de soi. Et ça les aide à comprendre qu'un travail régulier porte toujours ses fruits un jour ou l'autre. Ils sont aussi moins largués au cours suivant et prennent de bonnes habitudes.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Marie Laetitia le Ven 21 Aoû 2015 - 19:39

@corailc a écrit:J'avais des élèves qui venaient sans feuilles ni stylos, REP ou pas REP d'ailleurs. Je pense piquer une ramette de feuilles blanches et les garder sous le coude. Pour le moment je ne vois pas d'autres idées.

Le problème de la distribution, c'est que tu alimentes le flux du "pourquoi se fouler à apporter? La prof a ce qu'il faut". Je sais, je l'ai fait Rolling Eyes
Pour ça, mot dans le carnet + coup de fil aux parents et ça se corrige.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par juju le Ven 21 Aoû 2015 - 19:45

Que dire de plus… Les conseils des néos sont excellents!

Le contenu est en effet très important. Il faut un cours carré, bien préparé, que tu maîtrises. Prévoir différentes activités. Sois dynamique, circule dans les rangs.
Enfin, ce n'est pas spécifique à un établissement REP ça  Wink

Ne reste pas seule, échange avec tes collègues. Si tu as l'impression que les élèves font le bazar, ne crois pas qu'ils le font juste dans ton cours. Fuis ceux qui répètent sans cesse "chez moi, ils ne bougent pas"  furieux et préfère ceux qui te donneront des conseils constructifs topela

Fais ce que tu dis.
Sois juste.
Ne crois pas que tu perds du temps pour des détails en début d'année. Laisse passer le moins de choses possible.

Bon courage. Ca va aller.

juju
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par corailc le Ven 21 Aoû 2015 - 23:51

@Marie Laetitia a écrit:
@corailc a écrit:J'avais des élèves qui venaient sans feuilles ni stylos, REP ou pas REP d'ailleurs. Je pense piquer une ramette de feuilles blanches et les garder sous le coude. Pour le moment je ne vois pas d'autres idées.

Le problème de la distribution, c'est que tu alimentes le flux du "pourquoi se fouler à apporter? La prof a ce qu'il faut". Je sais, je l'ai fait Rolling Eyes
Pour ça, mot dans le carnet + coup de fil aux parents et ça se corrige.
Les quelques CDE/CPE rencontrés me conseillaient d'acheter moi-même feuilles et stylos pour les donner aux élèves, du coup, je doutais, mais au départ je ne suis pas pour.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Théoleprof le Sam 22 Aoû 2015 - 0:01

@corailc a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@corailc a écrit:J'avais des élèves qui venaient sans feuilles ni stylos, REP ou pas REP d'ailleurs. Je pense piquer une ramette de feuilles blanches et les garder sous le coude. Pour le moment je ne vois pas d'autres idées.

Le problème de la distribution, c'est que tu alimentes le flux du "pourquoi se fouler à apporter? La prof a ce qu'il faut". Je sais, je l'ai fait Rolling Eyes
Pour ça, mot dans le carnet + coup de fil aux parents et ça se corrige.
Les quelques CDE/CPE rencontrés me conseillaient d'acheter moi-même feuilles et stylos pour les donner aux élèves, du coup, je doutais, mais au départ je ne suis pas pour.

Shocked Un professeur n'est pas un fournisseur officiel de fournitures scolaires ! Avec 250 élèves, ça revient à se ruiner en plus !

Théoleprof
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par corailc le Sam 22 Aoû 2015 - 0:02

Je sais bien...

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Seleneia le Sam 22 Aoû 2015 - 1:15

@corailc a écrit:
Le problème de la distribution, c'est que tu alimentes le flux du "pourquoi se fouler à apporter? La prof a ce qu'il faut". Je sais, je l'ai fait Rolling Eyes
Pour ça, mot dans le carnet + coup de fil aux parents et ça se corrige.
Les quelques CDE/CPE rencontrés me conseillaient d'acheter moi-même feuilles et stylos pour les donner aux élèves, du coup, je doutais, mais au départ je ne suis pas pour.

Je plussoie Corailc : prêter, mais derrière mot dans le carnet si cela se répète.

Pour les feuilles, j'ai trouvé une solution : la salle des professeurs regorge de photocopies inutilisées. Ca permet de recycler Very Happy .
En plus, ce sont des feuilles blanches, et les élèves n'aiment pas trop ça, car ils doivent encore plus s'appliquer. Parfois, ça leur ramène même la mémoire, ils finissent par trouver une feuille à carreaux comme par magie au fond de leurs affaires ... Razz

Seleneia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Niang973 le Sam 22 Aoû 2015 - 1:25

@Théoleprof a écrit:
@corailc a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@corailc a écrit:J'avais des élèves qui venaient sans feuilles ni stylos, REP ou pas REP d'ailleurs. Je pense piquer une ramette de feuilles blanches et les garder sous le coude. Pour le moment je ne vois pas d'autres idées.

Le problème de la distribution, c'est que tu alimentes le flux du "pourquoi se fouler à apporter? La prof a ce qu'il faut". Je sais, je l'ai fait Rolling Eyes
Pour ça, mot dans le carnet + coup de fil aux parents et ça se corrige.
Les quelques CDE/CPE rencontrés me conseillaient d'acheter moi-même feuilles et stylos pour les donner aux élèves, du coup, je doutais, mais au départ je ne suis pas pour.

Shocked  Un professeur n'est pas un fournisseur officiel de fournitures scolaires ! Avec 250 élèves, ça revient à se ruiner en plus !
On peut imaginer qu'à la rentrée (quand en général tous les élèves ont leurs affaires) que l'enseignant réclame à chaque élève 3 feuilles doubles ou 6 feuilles simples qu'il gardera dans son casier , pour les jours où certains n'auront pas de feuille pour composer...
Mais cela ne dispense pas de sanctionner l'élève qui vient sans feuille (et d'exiger que la fois d'après il rapporte la feuille pour alimenter le stock). Et pour ne pas être accusé de racket par les parents on peut "promettre" que les feuilles seront restituées pour les 3 dernières évaluations de l'année scolaire.... Rolling Eyes
C'est purement théorique ce que je dis là, dans les précédents établissements où j'étais il y avait souvent un stock de feuilles d'avance pour parer aux oublis, et on notait le nom de ceux qui avaient emprunté des feuilles. Cela fait un peu rapiat de base  Laughing , mais bon c'est le seul moyen de limiter les abus.

_________________
aba       Vin diou v'la les argousins!!                                                  sorciere2    sorcire    sorcire                                                    
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 5e, 4e

Niang973
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par ysabel le Sam 22 Aoû 2015 - 8:14

@corailc a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@corailc a écrit:J'avais des élèves qui venaient sans feuilles ni stylos, REP ou pas REP d'ailleurs. Je pense piquer une ramette de feuilles blanches et les garder sous le coude. Pour le moment je ne vois pas d'autres idées.

Le problème de la distribution, c'est que tu alimentes le flux du "pourquoi se fouler à apporter? La prof a ce qu'il faut". Je sais, je l'ai fait Rolling Eyes
Pour ça, mot dans le carnet + coup de fil aux parents et ça se corrige.
Les quelques CDE/CPE rencontrés me conseillaient d'acheter moi-même feuilles et stylos pour les donner aux élèves, du coup, je doutais, mais au départ je ne suis pas pour.

affraid furieux

Pourquoi n'en achetait-il pas lui ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par marjolie.june le Sam 22 Aoû 2015 - 8:35

@ysabel a écrit:
@corailc a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@corailc a écrit:J'avais des élèves qui venaient sans feuilles ni stylos, REP ou pas REP d'ailleurs. Je pense piquer une ramette de feuilles blanches et les garder sous le coude. Pour le moment je ne vois pas d'autres idées.

Le problème de la distribution, c'est que tu alimentes le flux du "pourquoi se fouler à apporter? La prof a ce qu'il faut". Je sais, je l'ai fait Rolling Eyes
Pour ça, mot dans le carnet + coup de fil aux parents et ça se corrige.
Les quelques CDE/CPE rencontrés me conseillaient d'acheter moi-même feuilles et stylos pour les donner aux élèves, du coup, je doutais, mais au départ je ne suis pas pour.

affraid furieux

Pourquoi n'en achetait-il pas lui ?

Je suis moi aussi choquée par cette idée/remarque, d'autant quand on sait que nous achetons nous-mêmes notre propre matos pour travailler (stylos rouges, ordinateur, feuilles, cartouches d'imprimante etc.) Personnellement, rien ne me choque plus que le fait qu'on ne nous fournisse même pas de stylos rouges pour corriger le DNB : on nous fait venir pour corriger des conditions atroces, et on ne fournit même pas le matériel pour travailler.
Donc les élèves qui n'ont pas leurs affaires, pour ma part, ils se débrouillent. L'année dernière, quelques coups de pression (du type "celui que je vois réclamer une feuille à un camarade au début de l'heure pour le contrôle, je le punis !") ont suffi.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par Marie Laetitia le Sam 22 Aoû 2015 - 10:15

@marjolie.june a écrit:
@ysabel a écrit:
@corailc a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Le problème de la distribution, c'est que tu alimentes le flux du "pourquoi se fouler à apporter? La prof a ce qu'il faut". Je sais, je l'ai fait Rolling Eyes
Pour ça, mot dans le carnet + coup de fil aux parents et ça se corrige.
Les quelques CDE/CPE rencontrés me conseillaient d'acheter moi-même feuilles et stylos pour les donner aux élèves, du coup, je doutais, mais au départ je ne suis pas pour.

affraid furieux

Pourquoi n'en achetait-il pas lui ?

Je suis moi aussi choquée par cette idée/remarque, d'autant quand on sait que nous achetons nous-mêmes notre propre matos pour travailler (stylos rouges, ordinateur, feuilles, cartouches d'imprimante etc.) Personnellement, rien ne me choque plus que le fait qu'on ne nous fournisse même pas de stylos rouges pour corriger le DNB : on nous fait venir pour corriger des conditions atroces, et on ne fournit même pas le matériel pour travailler.
Donc les élèves qui n'ont pas leurs affaires, pour ma part, ils se débrouillent. L'année dernière, quelques coups de pression (du type "celui que je vois réclamer une feuille à un camarade au début de l'heure pour le contrôle, je le punis !") ont suffi.

Là où j'étais, j'ai fini par aller voir le gestionnaire pour avoir du blanco, des stylos rouges et le petit matériel de papeterie dont je pouvais avoir besoin. Idem pour les feuilles sur lesquelles j'imprimais (il suffisait de les réserver à un des deux bacs de mon imprimante). Déjà que l'on paie nos ordinateurs, nos imprimantes-scanneurs et nos tonners... Et puis techniquement, en semaine je n'arrivais pas à trouver le temps de passer en papeterie, cours le matin à 8h et je rentrais rarement avant 18h30...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par kyralina le Sam 22 Aoû 2015 - 11:13

En effet, il faut être juste : les élèves, surtout en ZEP, sont encore plus sensibles à l'injustice et au manque de respect. Un bon élève qui n'a pas ses affaires ou qui bavarde doit avoir la même punition que le pénible. Souvent, on entend leur phrase fétiche : "ça s'fait pas m'dame!". Mais quand on prend le temps de leur expliquer, ils finissent par comprendre le bien-fondé de la punition. La loi s'applique pour tout le monde. Expliquer prend beaucoup de temps, surtout au début mais cela fait gagner beaucoup de temps en fin d'année.

En début de carrière, on fait des erreurs : c'est normal, on acquiert des acquis et des réflexes au fil du temps. On finit toujours par rectifier ses erreurs d'année en année ou au courant de l'année si c'est possible.

Un petit conseil pour les élèves en ZEP : ils doivent sentir que le professeur est là pour les faire réussir d'où un cours cadré, avec un contenu de qualité et des règles de vie de classe expliquées et appliquées. En 9 ans de collège dans des zones géographiques difficiles, j'ai pris conscience que les élèves de ZEP aspirent à "être traités" comme les autres ("ceux de Paris" ou des quartiers plus favorisés"). J''ai l'impression d'enfoncer des portes ouvertes en écrivant qu'il faut surtout, dans la mesure du possible, leur faire acquérir du vocabulaire, les obliger à faire des phrases correctes surtout à l'oral. C'est très important. En classe, ils parlent souvent comme dans la cité avec leurs copains. En classe, ils doivent utiliser un langage plus soutenu sans être précieux.

Pour ma part, exigence et bienveillance ne sont pas incompatibles, bien au contraire. Les élèves sentent lorsque le professeur se soucie d'eux, les fait progresser et leur veut du bien, même en punissant (surtout en punissant) car cela prouve que le professeur est là pour eux et qu'il les remarque.Il ne faut pas hésiter à convoquer les parents et insister pour qu'ils viennent (même s'il faut passer par les CPE et même le chef d'établissement quand c'est possible).

Enfin, il vaut mieux passer pour un professeur sévère et rigoureux en début d'année que trop sympa mais peu respecté en fin d'année.

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par marjolie.june le Sam 22 Aoû 2015 - 11:24

@kyralina a écrit:
Un petit conseil pour les élèves en ZEP :  ils doivent sentir que le professeur est là pour les faire réussir d'où un cours cadré, avec un contenu de qualité et des règles de vie de classe expliquées et appliquées. En 9 ans de collège dans des zones géographiques difficiles, j'ai pris conscience que les élèves de ZEP aspirent à "être traités" comme les autres ("ceux de Paris" ou des quartiers plus favorisés"). J''ai l'impression d'enfoncer des portes ouvertes en écrivant qu'il faut surtout, dans la mesure du possible, leur faire acquérir du vocabulaire, les obliger à faire des phrases correctes surtout à l'oral. C'est très important. En classe, ils parlent souvent comme dans la cité avec leurs copains. En classe, ils doivent utiliser un langage plus soutenu sans être précieux.

Pour ma part, exigence et bienveillance ne sont pas incompatibles, bien au contraire. Les élèves sentent lorsque le professeur se soucie d'eux, les fait progresser et leur veut du bien, même en punissant (surtout en punissant) car cela prouve que le professeur est là pour eux et qu'il les remarque.Il ne faut pas hésiter à convoquer les parents et insister pour qu'ils viennent (même s'il faut passer par les CPE et même le chef d'établissement quand c'est possible).

Enfin, il vaut mieux passer pour un professeur sévère et rigoureux en début d'année que trop sympa mais peu respecté en fin d'année.

C'est exactement ça. Et bizarrement, chaque fois que j'ai annoncé, en ZEP, "bon, on va aborder un texte/point de leçon un peu difficile", je n'ai jamais eu de protestations.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement et gestion de classe en établissement REP

Message par InvitéeL54 le Sam 22 Aoû 2015 - 11:32

@kyralina a écrit:En effet, il faut être juste : les élèves, surtout en ZEP, sont encore plus sensibles à l'injustice et au manque de respect. Un bon élève qui n'a pas ses affaires ou qui bavarde doit avoir la même punition que le pénible. Souvent, on entend leur phrase fétiche : "ça s'fait pas m'dame!". Mais quand on prend le temps de leur expliquer, ils finissent par comprendre le bien-fondé de la punition. La loi s'applique pour tout le monde. Expliquer prend beaucoup de temps, surtout au début mais cela fait gagner beaucoup de temps en fin d'année.

En début de carrière, on fait des erreurs : c'est normal, on acquiert des acquis et des réflexes au fil du temps. On finit toujours par rectifier ses erreurs d'année en année ou au courant de l'année si c'est possible.

Un petit conseil pour les élèves en ZEP :  ils doivent sentir que le professeur est là pour les faire réussir d'où un cours cadré, avec un contenu de qualité et des règles de vie de classe expliquées et appliquées. En 9 ans de collège dans des zones géographiques difficiles, j'ai pris conscience que les élèves de ZEP aspirent à "être traités" comme les autres ("ceux de Paris" ou des quartiers plus favorisés"). J''ai l'impression d'enfoncer des portes ouvertes en écrivant qu'il faut surtout, dans la mesure du possible, leur faire acquérir du vocabulaire, les obliger à faire des phrases correctes surtout à l'oral. C'est très important. En classe, ils parlent souvent comme dans la cité avec leurs copains. En classe, ils doivent utiliser un langage plus soutenu sans être précieux.

Pour ma part, exigence et bienveillance ne sont pas incompatibles, bien au contraire. Les élèves sentent lorsque le professeur se soucie d'eux, les fait progresser et leur veut du bien, même en punissant (surtout en punissant) car cela prouve que le professeur est là pour eux et qu'il les remarque.Il ne faut pas hésiter à convoquer les parents et insister pour qu'ils viennent (même s'il faut passer par les CPE et même le chef d'établissement quand c'est possible).

Enfin, il vaut mieux passer pour un professeur sévère et rigoureux en début d'année que trop sympa mais peu respecté en fin d'année.

+10

Et merci marjolie.june pour tes conseils de grille de participation !

InvitéeL54
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum