RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Balthamos le Jeu 8 Oct 2015 - 19:05

J'y suis

et en discutant avec des habitués, le monde aux conférences et la distribution des billets me font peur.
J'ai prévu un programme de marathon, j'espère en faire le quart...

Je suis très content, la ville est magnifique. Je ne connaissais pas, je ne regrette pas le voyage.

Balthamos
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Honchamp le Jeu 8 Oct 2015 - 19:19

@Balthamos a écrit:J'y suis

et en discutant avec des habitués, le monde aux conférences et la distribution des billets me font peur.
J'ai prévu un programme de marathon, j'espère en faire le quart...

Je suis très content, la ville est magnifique. Je ne connaissais pas, je ne regrette pas le voyage.

C'est nouveau ça, les billets !!!! Jamais vu ...

En revanche, ce qui est à craindre, ce sont les "erreurs d'affectation des salles".
A savoir, un historien renommé, que tout le monde veut entendre dans une salle de 150 personnes.
File d'attente, puis être refoulé...
Classique...
Et en même temps un intervenant "grand public", dans l'amphi de la halle aux grains...
Le temps de repartir ailleurs, même scénario.

Ou les lycéens !
Qui trustent les places à certaines conférences. N'écoutent pas toujours. Mais leur présence a empêché d'entrer des gens réellement intéressés.

Et pour éviter que certains ne s'installent dans certaines salles et n'en bougent plus, les salles doivent être vidées de leur public entre chaque intervention.

Enfin, jusque cette année en tout cas, pour les profs d'Histoire de l'académie, c'est "de droit". Donc, le chef d'établissement n'a pas à faire rattraper quoi que ce soit.

Bons RDV .

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Elyas le Jeu 8 Oct 2015 - 19:22

Il y avait déjà les billets l'an dernier. Je confirme pour les lycéens. Coup de bol, tout ce qui m'intéressait l'an dernier n'intéressait pas les lycéens !
avatar
Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par cliohist le Jeu 8 Oct 2015 - 23:31

Il y avait déjà les billets l'an dernier.

Je confirme.
Les files d'attente, les organisateurs y voient sans doute un signe de réussite.
Pour nous, c'est la source d'une vraie frustration.

Les tickets ne sont pas distribués par matinée ou après-midi.
Il faut venir avant, pour découvrir que l'amphi est complet (un cas 40 mn avant).
et avec le billet revenir 20 minutes avant la conférence.

De plus, les amphis sont dispersés dans toute la ville.
Prévoir une réservation sur place ET sur un lieu central aurait été trop simple.

Bien entendu, pas encore de pré-réservation par smartphone.
La technologie n'est sans doute pas encore descendue à Blois.
Quand aux vacataires embauchés, ils sont souvent dépassés.
http://clioweb.canalblog.com/tag/blois-queues

2 pistes pour contourner le problème :
- le salon du livre où les historiens auteurs sont très accessibles
(surtout si vous achetez leurs livres).

- attendre l'arrivée en ligne des enregistrements vidéo et audio.
A la Halle aux Grains, cela évite d'attendre 30minutes dans le vent et la pluie.
Et ceux qui habitent loin de Blois peuvent en profiter sans faire de queue.


Dernière édition par cliohist le Ven 9 Oct 2015 - 20:56, édité 2 fois (Raison : va)

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Condorcet le Sam 10 Oct 2015 - 22:45

Je suis allé voir :
- la table ronde présidée par André Kaspi autour de la publication du volume des Archives diplomatiques de Vichy (année 1941) ;
- une très belle conférence à trois voix sur les contacts entre l'empire vénitien et l'empire ottoman sous la focale des circulations des "petites gens" ;
- une autre, plus "classique" (dans l'air du temps) sur le financement de la dette française par Napoléon Ier ;
- une quatrième organisée sur le Dictionnaire de l'historien paru chez Quadrige.
- la présentation de l'ouvrage de Paulin Ismard, La démocratie contre les experts. Les esclaves publics en Grèce ancienne (Seuil).

Trois événements éditoriaux donc et une conférence plus axée sur la recherche en actes voire en chantiers.
Est-ce par inclination personnelle ? La conférence à trois voix (deux doctorants, un maître de conférence) m'a réjoui l'esprit par l'investissement de ses participants (choix des documents minutieux, textes très travaillés, chronologie au cordeau, cartes à l'appui de l'exposé, propos qui dénote une réflexion entre pairs véritablement commune). L'histoire connectée offre des perspectives très riches et des jeux d'échelle fort bienvenus.
Je suis sorti perplexe de la conférence sur le Dictionnaire de l'historien : la question d'un contributeur à Claude Gauvard et Jean-François Sirinelli qui en ont dirigé la rédaction et l'élaboration participe un peu de cet état d'esprit puisqu'elle met en cause le caractère réellement collectif et délibératif de celui-ci mais aussi la rigueur scientifique de certaines notices (selon lui, la définition et l'étymologie des termes faisant l'objet de notices n'est pas assez expliquée). Ce n'est pas tant la teneur de la question que la réponse embarrassée des deux directeurs d'ouvrage qui m'a surpris. Non, ma déception réside ailleurs : les cinq intervenants participant à cette table ronde (Jean-François Sirinelli, Claude Gauvard, Alain Corbin, Claire Judde de Larivière, Johann Chapoutot) sont tous des historiens brillants, rompus au métier, expérimentés, bien mis en valeur (en exergue) par les questions et la bonhommie érudite de Jean Lebrun. Ainsi, parmi les belles références, on remarque celles de Johann Chapoutot au Futur passé de Reinhart Koselleck (à quand une nouvelle traduction en France puisque l'ancienne est épuisée ?), à l'Etre-au-temps, celles attendues, d'Alain Corbin sur le sensible et la sémantique changeante et sujette à caution des périodes historiques, de Jean-François Sirinelli à sa marotte, le concept de génération intellectuelle, les clarifications de Claude Gauvard et Claire Judde de Larivière sur l'identité). Mais lors d'une table ronde sur le métier d'historien, où l'on évoque doctement l'utilité voire sa responsabilité sociale(s) de l'historien, son éthique même, est-il bien raisonnable de consacrer seulement 30 minutes sur 105 au débat avec le public (dont une longue question posée par l'un des contributeurs). L'histoire a une dimension sociale, doit dépasser les querelles identitaires (le récent entretien accordé par Patrick Boucheron au Monde a été cité), ne doit plus être une histoire militante, élaborée dans la sérénité des lieux d'archives, fort bien.
Je ne suis pas persuadé, contrairement aux participants de ce débat que la disparition des historiens marxistes du champ académique et scientifique soit de si bel augure : hasard ou opportunité, l'acmé du marxisme historien a aussi correspondu à l'apogée éditoriale de l'histoire scientifique. De même, la sérénité de l'historien face à ses archives m'interroge sinon m'inquiète : pourquoi donc devrait-on laisser à la porte de la salle de consultation du cartulaire ses inquiétudes, le fracas du quotidien, du dehors ? Y aurait-il un tel décalage entre ce que l'on vit au-dehors et en-dedans qu'il faille recourir à cet artifice procédural ?

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Elyas le Dim 11 Oct 2015 - 18:15

De retour chez moi après un détour par le Ch'nord.
J'étais à Blois vendredi. Déjà, Austerlitz vers 7h30, c'était rempli d'historiens et de professeurs d'histoire-géographie. Un train en retard d'une heure trente a failli flinguer une dizaine d'intervention.

Chose amusante, le nombre d'intervenants finalisant leur présentation dans le train ou les cafés de Blois. J'ai eu une grande discussion avec un professeur de Paris I spécialiste du monde ibérique sur la question à l'agrégation actuelle.

Pour ma part, j'ai découvert le monde du cycle didactique à l'ESPE de Blois. Une petite salle, des publics qui doivent s'inscrire (composés d'étudiants en MEEF 1 et de collègues de tout âge en exercice). On a eu beaucoup plus de gens que prévus par rapport aux inscriptions. Donc, mes comparses et moi étions contents (c'était un petit public mais vraiment bien). Les questions que nous avons reçues à la fin étaient précises, pointilleuses et toutes très pertinentes. Cela montrait l'intérêt que notre petite présentation bien modeste a suscité.

Sinon, quand on est intervenant à Blois, grosse star universitaire ou petit professeur de collège comme moi, on est royalement reçu. Mes deux amies étaient sidérées positivement par l'accueil. Elles m'ont demandé si on y retournait l'an prochain. Et bah, pourquoi pas ! Le nouveau thème ce soir !
avatar
Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Condorcet le Dim 11 Oct 2015 - 18:20

La qualité de l'organisation des RDVH est digne d'éloges - la qualité scientifique aussi.
Le thème de l'an prochain est :

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par cliohist le Dim 11 Oct 2015 - 20:52

La qualité de l'organisation des RDVH est digne d'éloges - la qualité scientifique aussi.

Pour la science aucun problème.
Plaisir aussi des rencontres de gens connus au salon du livre (ou des conversations dans les queues :-))
http://clioweb.canalblog.com/tag/rdv-blois

Pour l'organisation, les tickets à retirer 2 heures avant en font douter.
Même la presse locale cite des festivaliers déçus.
LNR : http://tinyurl.com/nkr2r7v


2016 : Partir
Une injonction pour les réfugiés ? Pour certains hommes politiques ?
une anticipation de Paris 2017, longtemps après Berlin 1933 ?
http://twitter.com/search?q=rvh2016&src=typd

.

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Olympias le Dim 11 Oct 2015 - 20:59

@Elyas a écrit:De retour chez moi après un détour par le Ch'nord.
J'étais à Blois vendredi. Déjà, Austerlitz vers 7h30, c'était rempli d'historiens et de professeurs d'histoire-géographie. Un train en retard d'une heure trente a failli flinguer une dizaine d'intervention.

Chose amusante, le nombre d'intervenants finalisant leur présentation dans le train ou les cafés de Blois. J'ai eu une grande discussion avec un professeur de Paris I spécialiste du monde ibérique sur la question à l'agrégation actuelle.

Pour ma part, j'ai découvert le monde du cycle didactique à l'ESPE de Blois. Une petite salle, des publics qui doivent s'inscrire (composés d'étudiants en MEEF 1 et de collègues de tout âge en exercice). On a eu beaucoup plus de gens que prévus par rapport aux inscriptions. Donc, mes comparses et moi étions contents (c'était un petit public mais vraiment bien). Les questions que nous avons reçues à la fin étaient précises, pointilleuses et toutes très pertinentes. Cela montrait l'intérêt que notre petite présentation bien modeste a suscité.

Sinon, quand on est intervenant à Blois, grosse star universitaire ou petit professeur de collège comme moi, on est royalement reçu. Mes deux amies étaient sidérées positivement par l'accueil. Elles m'ont demandé si on y retournait l'an prochain. Et bah, pourquoi pas ! Le nouveau thème ce soir !
Un de mes collègues qui devait faire une intervention n'a pu avoir son train ! furieux
avatar
Olympias
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Balthamos le Dim 11 Oct 2015 - 22:09

beaucoup d'intervenants et de collègues ont eu un problème de train.
Vendredi, conférence avec 2 historiens sur 4, les deux autres sont arrivés à la moitié.
avatar
Balthamos
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Al-qalam le Dim 11 Oct 2015 - 23:48

Le prochain thème ("Partir") est inspirant (bien plus que celui du prochain festival d'histoire de l'art, "le rire" titanic ).
avatar
Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Balthamos le Lun 12 Oct 2015 - 10:08

j'ai hate d'y être.
Ce thème me parait particulièrement stimulant.
avatar
Balthamos
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Foulquart le Lun 12 Oct 2015 - 19:18

La logistique des RDV est devenue très mauvaise et gâche un peu le plaisir d'y être.
C'était ma 5e participation. Je pense que je n'y retournerai plus. Depuis 2009, il y a une nette évolution.

Les RDVH sont victimes de leur succès :
-il y a de plus en plus de monde, donc de moins en moins de places dispos. C'est le jeu, ma pauv' Lucette.
-la billetterie est une absurdité monumentale :
** on attend pour avoir un ticket, puis on revient faire la queue pour entrer : segmentation du temps
** tous les billets sont éclusés en 15mn parfois
** il faut donc être présents très tôt (genre 8h15 pour 9h30) pour avoir un ticket
** quand tu as un ticket pour la conf de 14h et que tu en demandes un pour celle de 16h (ta demande est alors faite à 13h), on te refuse cela et on te dit de revenir dès 15h... quand t'es toi-même en conf et que les autres festivaliers viennent se servir : plus aucune chance d'enchaîner des confs, contrairement à l'époque pré-2013 où il fallait galoper mais avec le principe du 1er arrivé-1er servir, il y avait des chances...
** les hôtes et hôtesses se sont faits humilier par des festivaliers odieux et consuméristes parce qu'il n'y avait plus de tickets (souvent aux cheveux gris... oups...)
** aucune politique de distribution uniforme : d'un site à l'autre, on donnait 4 tickets par tête, on donnait tous les tickets pour l'après-midi à partir de 14h, on donnait les tickets 2h avant la conf ou bien 1h...
** les guérites en plein air, c'est bien sous le soleil... parce que sinon... (mieux valaient les serpents d'attente dans le campus)
=> bref, le système spontané était bien meilleur avant, maintenant ça frustre, réduit les chances, hystérise les festivaliers. Censée faciliter les choses, cette billetterie les complique. Je n'imagine même pas le phénomène d'anticipation et de sclérose lorsqu'ils auront mis en place les réservations par internet. Une solution pourrait être de proposer la même conf à deux horaires/deux jours différents, comme c'est parfois le cas à St Dié. Ya désormais plus de monde et moins d'opportunités pour espérer multiplier les confs : cherchez l'erreur.

Sur le contenu, ça devient un peu people et mondain. On côtoie Bern, Guetta, Ferrand (en détachement à Amboise), Chapoutot (ouf), Gauvard (ouf), Debray... Je trouve, contrairement à ce qui a pu être dit plus haut, que la diversité des confs s'est réduite, il y a plus de café littéraires et d'événements autour des parutions (c'est le jeu, mais bon, ça se modère). Peu de valeurs sûres parmi les intervenants, selon moi. Et les RDV de l'économie - bienvenus - rognent un peu le reste. Il faut trouver un format plus stable, à mon sens.
avatar
Foulquart
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par cnaudin le Lun 12 Oct 2015 - 19:30

Intervenant pour une conférence, puis en dédicace, le tout prévu pour les samedi et dimanche, j'ai voulu venir dès le vendredi pour profiter de quelques conférences. J'ai fait des allers retours car cette année, je n'ai pas trouvé d'hébergement.

L'annulation, dans des conditions scandaleuses, du train de 6h26 à Austerlitz m'a fait annuler ma première journée...

Le second jour, je suis arrivé presque à l'heure (une demie heure de retard), mais assez pour faire ma conférence à 11h. Je n'ai pu assister qu'à une seule conférence l'après midi, et encore parce que je connaissais deux des intervenants. C'était complet, et pas avec des billets mais des gommettes...

Le dimanche, je suis arrivé à 9h15 devant la cabane pour prendre un billet pour "L'Islam, un empire ?", mais c'était déjà complet alors que la conf était à 11h. Ils avaient ouvert à 8h30 alors que normalement ils sont censés vendre les billets pas autant à l'avance...Je n'ai finalement pu aller qu'au dernier Café littéraire...

Heureusement que j'étais là en dédicace et pour réseauter, car j'aurais été forcément déçu et sans doute énervé si je n'étais venu que pour les conférences. Les RV sont sans doute victimes de leur succès, mais aussi de l'organisation. Plein de thèmes étaient vraiment tentants, même si je crois que les résultats étaient contrastés...

Il y a aussi un véritable aspect de consommation qui devient gênant. Je pense venir l'année prochaine, mais si j'ai un hôtel. Mais si ce cirque recommence, si c'est l'enfer pour aller aux confs qui nous intéressent, avec parfois une heure de queue, je crois que je passerai mon tour l'année suivante...

EDIT : j'ajoute que la présence de Bern, De Jaeghere, Brunet ou Attali (entre autres) me pose question. A quand Deutsch ? Et puis un débat sur les programmes d'histoire de collège avec seulement des universitaires qui se demandaient un peu ce qu'ils faisaient là...

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
cnaudin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 12 Oct 2015 - 20:22

@cnaudin a écrit:Heureusement que j'étais là en dédicace et pour réseauter, car j'aurais été forcément déçu et sans doute énervé si je n'étais venu que pour les conférences.

Ça me donne vachement envie de venir! Razz
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par cnaudin le Lun 12 Oct 2015 - 20:29

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@cnaudin a écrit:Heureusement que j'étais là en dédicace et pour réseauter, car j'aurais été forcément déçu et sans doute énervé si je n'étais venu que pour les conférences.

Ça me donne vachement envie de venir! Razz


Je n'ai pas pu venir l'année dernière à cause d'une réunion parents/profs, mais j'ai fait les trois années précédentes de suite, et malgré quelques files d'attente, ça valait le coup. Tout n'est pas perdu. J'espère. Very Happy

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
cnaudin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Karine B. le Lun 12 Oct 2015 - 20:36

J'ai trouvé que c'était plus mieux organisé que l'an dernier, j'ai pu faire 9 conf en 3 j

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 12 Oct 2015 - 20:43

Christophe c'est l'idée de venir "réseauter" qui ne me donne vraiment pas envie.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par cnaudin le Lun 12 Oct 2015 - 20:44

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Christophe c'est l'idée de venir "réseauter" qui ne me donne vraiment pas envie.

Oui, j'imagine.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
cnaudin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Condorcet le Lun 12 Oct 2015 - 20:48

Etant donné l'ampleur de la programmation, il paraît assez aisé d'échapper aux mondanités. Et puis écouter la conférence réunissant entre autres Claude Gauvard et Johann Chapoutot n'était pas du tout un calvaire, bien au contraire. Qui plus est, des jeunes chercheurs étaient conviés...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 12 Oct 2015 - 20:50

Je sais bien. Mais je suis un nostalgique du temps où le métier d'historien était solitaire et permettait de prendre le temps de la réflexion.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Condorcet le Lun 12 Oct 2015 - 20:53

Itou mais j'ai eu le bonheur de rencontrer de belles personnes et ce (mais pas seulement), dans d'autres domaines de recherche que ceux qui me sont familiers. Et de découvrir le livre de Paulin Ismard dont j'aurais sans doute - à tort - retardé la lecture.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par cnaudin le Lun 12 Oct 2015 - 21:07

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je sais bien. Mais je suis un nostalgique du temps où le métier d'historien était solitaire et permettait de prendre le temps de la réflexion.

Le travail collectif et les rencontres sont très stimulants, et n'empêchent pas la réflexion, au contraire.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
cnaudin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 12 Oct 2015 - 21:12

Le travail collectif est devenu la norme (il faut avoir su en amont "réseauter", obtenir des financements en constituant des dossiers abscons qui ruinent le temps de recherche) et il est imposé. Je ne rejette pas le travail collectif en tant que tel, il a produit des résultats exceptionnels, de vastes aventures éditoriales (qui seraient d'ailleurs bien difficile à mettre en œuvre aujourd'hui, quand la recherche est évaluée à court ou moyen terme). Mais les grands chantiers individuels, c'est terminé.
Tout cela est remplacé par le temps de l'agitation, de l'obligation de se constituer des bibliographies longues comme le bras en quelques mois. La recherche d'aujourd'hui est constituée de telle sorte que, hormis des cas exceptionnels (Ismard ou Chapoutot pour prendre des exemples déjà cités ci-dessus), on n'a plus le temps d'écrire des livres qui marquent une époque.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par Condorcet le Lun 12 Oct 2015 - 21:19

Les remerciements de Paulin Ismard dans son dernier livre commencent ainsi : "J'ai bénéficié pour écrire ce livre de conditions privilégiées, qu'il est bien rare de rencontrer dans une vie universitaire. Je les dois en particulier à un séjour d'étude de six mois effectué dans un lieu féerique - une "Thébaïde", disait Pierre Vidal-Naquet-, le Center for Hellenic Studies (Washington D.C) de l'université de Harvard."

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: RDVH de Blois 2015, Les Empires.

Message par cliohist le Lun 12 Oct 2015 - 21:20

La logistique des RDV est devenue très mauvaise et gâche un peu le plaisir d'y être.
C'était ma 5e participation. Je pense que je n'y retournerai plus. Depuis 2009, il y a une nette évolution.

Le tableau dressé par Foulquart est sévère, mais il correspond à ce que beaucoup ont vécu.
Pour avoir participé à tous les RDV, je confirme : l'intervenant est mieux traité que le simple participant.

La solution des tickets est artisanale et ne coûte rien.
2 choses la rendent ingérable : la dispersion des lieux ; la distribution 2 heures avant (avec variante selon le tempérament des hôtesses).

Pour la dispersion, il faudrait prévoir une double distribution : sur le lieu de conf, et au salon du livre.
Cela éviterait de traverser la ville pour découvrir qu'il n'y a plus de place disponible.

Une gestion par demi-journée (distribution le matin vers 8h30, l'apm vers 13h30),
cela éviterait une partie des problèmes.
PS 1 : certaines tables rondes (et les stands des éditeurs !) échappent au système des tickets.
PS 2 : un rattrapage est en cours, par ex si vous avez manqué NVB à la Halle aux Grains :-):-)
PS 3 : L'électronique serait une piste. Mais elle serait coûteuse. L'anonymat disparaîtrait.
Et elle ne garantirait nullement la fréquentation (le Mémorial de Caen vient d'en faire l'expérience).

Mais je suis un nostalgique du temps où le métier d'historien était solitaire et permettait de prendre le temps de la réflexion.
Marcel,
dans cet article, le regretté Roy Rosenzweig constatait et regrettait le travail en solitaire des historiens.
La situation semble avoir bougé depuis 2006.
Travailler à 2 ou 3, cela empêcherait-il de réfléchir ?
http://chnm.gmu.edu/essays-on-history-new-media/essays/?essayid=42
http://clioweb.free.fr/wiki/rosenzweig.pdf


Dernière édition par cliohist le Lun 12 Oct 2015 - 21:25, édité 1 fois

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum