Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De grossières erreurs...

Message par Luigi_B le Ven 21 Aoû 2015 - 23:01

J'observe que les deux tableaux cités dans la partie préliminaire ("contexte") sont faux :
- le premier est censé établir la performance PISA de la France à partir de son classement, ce qui est aberrant puisque le nombre de "pays" participants a plus que doublé en douze ans. En réalité il n'y a pas, selon PISA, de "une baisse du niveau scolaire constante depuis plusieurs années" : les performances les plus mauvaises de la France datent de 2006. En 2009 et en 2012, la France a (légèrement) progressé en moyenne des trois domaines d'évaluation...
- le second est pire puisqu'il s'agit d'un copié-collé d'un tableau de l'iFRAP en 2013 sur les effectifs (professeurs, élèves, personnels etc.) totalement erroné, comme je l'ai montré en 2013 : http://www.laviemoderne.net/detox/55-la-force-d-ifrap-du-figaro  furieux

Bref...

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Balthazaard le Ven 21 Aoû 2015 - 23:08

Quand je vois l'intitulé des parties du programme en physique en sti et ce que cela sous entend, je suppose que Thermodynamique cela veut dire
1) On met un thermomètre dans de l'eau, on chauffe, que lit-on?
2) On place de la glace dans l'eau que lit-on?
Avec ça on fait de la thermo et on valide 5 ou 6 compétences...donc on peut.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Luigi_B le Ven 21 Aoû 2015 - 23:09

Quant à citer Xavier Niel et ses conseils pour l'école... furieux

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par ben2510 le Ven 21 Aoû 2015 - 23:26

Balthazaard a écrit:Quand je vois l'intitulé des parties du programme en physique en sti et ce que cela sous entend, je suppose que Thermodynamique cela veut dire
1) On met un thermomètre dans de l'eau, on chauffe, que lit-on?
2) On place de la glace dans l'eau que lit-on?
Avec ça on fait de la thermo et on valide 5 ou 6 compétences...donc on peut.

Parfait ! Ca reste dans mes compétences (limitées) en thermo.  Laughing
Bon, ceci dit c'est plutôt de la calorimétrie ce que tu décris, non ?

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Provence le Ven 21 Aoû 2015 - 23:31

marjolie.june a écrit:3H de français en 4e et en 3e ??? WTF ? Ou j'ai mal lu.
Mais 5 heures d'EPS...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par neo-fit le Ven 21 Aoû 2015 - 23:31

Habituellement, je commence par le texte proposé dans le 1er post puis je lis les commentaires.
Cette fois, j'ai lu vos commentaires : c'est pas un bon Trailer et là, je vais pourvoir faire l'économie de la lecture.
Olympias a écrit:
Le PS prend déjà les élèves pour des débiles.
et les profs
Olympias a écrit:Si je lis ce projet ce soir...je vais m'énerver furieux furieux furieux
+1
reporter à plus tard, peut être.
Kea a écrit:
Je trouve de bonnes intentions, mais dans le détail, j'ai l'impression d'une réforme du collège, en pire
Alors c'était possible, wahou !
Kea a écrit:
Un service de 25h, avec des coupes claires dans les horaires de certaines disciplines : plus d'heures, encore plus de niveaux, encore encore plus de classes.
+1 Paramètre déterminant pour la qualité de l'enseignement dispensé et le suivi des élèves et pourtant si souvent oublié
Kea a écrit:
Et puis j'allais dire l'augmentation de salaire, mais finalement, voir son temps de service augmenter de près de 40% pour gagner à terme (horizon indéfini, d'ailleurs) 30 à 50% de plus...
Y a un truc qui me gêne là dedans, j'arrive pas très bien à savoir quoi, mais ça me gêne Rolling Eyes affraid

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par ben2510 le Ven 21 Aoû 2015 - 23:41

Pinaise !

" l’interdisciplinaire peut jouer un rôle clé en valorisant certaines
disciplines tombées en désuétude
comme les Arts plastiques ou l’Éducation musicale"

Sympa pour les collègues.
Je pense qu'ils sauront apprécier l'élégance de ce genre de discours.
(J'en profite pour remercier les profs d'Arts Pla et d'Educ musicale de mes enfants, qui leur ont fait faire des choses très chouettes).

Bon même temps la source de ce truc est, si j'ai bien compris, la branche "jeune et con" d'une sous composante d'un groupuscule (l'UDR ? l'UDF ? J'ai déjà oublié).

Autrement dit ils ont pondu ça à trois dans une arrière cuisine, après avoir consulté la cousine de Gontran (qui est étudiante en sciensdeleduk) et la grand mère à Charles-Hubert, qui est allée au collège quand elle était petite.

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par ben2510 le Ven 21 Aoû 2015 - 23:46

Shocked Suspect Suspect Suspect No No
4h de maths en seconde, 4h en 1S, 4h en TS. Allô ?

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par pignolo le Ven 21 Aoû 2015 - 23:46

ben2510 a écrit:Bon même temps la source de ce truc est, si j'ai bien compris, la branche "jeune et con" d'une sous composante d'un groupuscule (l'UDR ? l'UDF ? J'ai déjà oublié).

Autrement dit ils ont pondu ça à trois dans une arrière cuisine, après avoir consulté la cousine de Gontran (qui est étudiante en sciensdeleduk) et la grand mère à Charles-Hubert, qui est allée au collège quand elle était petite.

C'est exactement ce que je pense...

pignolo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par John le Ven 21 Aoû 2015 - 23:54

La meilleure phrase du document, c'est :
Il vient que chaque établissement sera tenu de communiquer de manière claire

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par ben2510 le Sam 22 Aoû 2015 - 0:09

J'aime beaucoup le "abordage de front" aussi Laughing

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par neo-fit le Sam 22 Aoû 2015 - 0:10

ben2510 a écrit:Pinaise !
[…]
Bon même temps la source de ce truc est, si j'ai bien compris, la branche "jeune et con" d'une sous composante d'un groupuscule (l'UDR ? l'UDF ? J'ai déjà oublié).

Autrement dit ils ont pondu ça à trois dans une arrière cuisine, après avoir consulté la cousine de Gontran (qui est étudiante en sciensdeleduk) et la grand mère à Charles-Hubert, qui est allée au collège quand elle était petite.

TP thermodynamique, calorimétrie comme vous voulez : faut prendre leur température, accès de fièvre, c'est la seule explication à tout ce que j'ai lu dans vos commentaires.

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Cath le Sam 22 Aoû 2015 - 9:41

Provence a écrit:
marjolie.june a écrit:3H de français en 4e et en 3e ??? WTF ? Ou j'ai mal lu.
Mais 5 heures d'EPS...
Le LP est en avance : 2.5h de français, 3 h d'EPS !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Roumégueur Ier le Sam 22 Aoû 2015 - 9:47

Pardon, mais où est la différence avec Collège 2016? (Encore un parti qui cherche à draguer du prof, mais en lisant bien, ce sont encore et toujours des dégradations de nos conditions de travail, déjà bien mises à mal)

"Réduire les horaires du collège (et du lycée) : passer de l’amplitude classique 8h – 17h à 8h – 15h. Les trois dernières heures (15h-18h) seraient consacrées, dans la mesure du possible, à :
⁃ des enseignements d’éveil comme le sport, le théâtre, des enseignements scientifiques, artistiques et culturels, éventuellement en Anglais. Ces enseignements, compte tenu de leur position en fin de journée dans le rythme scolaires doivent être dynamiques et épanouissants pour les élèves.
ce temps scolaire devra également être mis à contribution pour des projets interdisciplinaires avec certains thèmes d’études pouvant être rendus obligatoires

Ce remodelage des horaires devrait permettre une modification du contenu enseigné et un allègement du volume horaire dédié à chaque matière."

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Celeborn le Sam 22 Aoû 2015 - 10:46

On va renforcer les fondamentaux. D'ailleurs, on vous a mis moins de français.

furieux

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Ronin le Sam 22 Aoû 2015 - 10:53

Je crois qu'en fait il y a un concours secret entre partis pour savoir qui est le plus bête. On est dans une sorte de dîner de cons et l'EN est l'invité de tout le monde.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Daphné le Sam 22 Aoû 2015 - 11:36

Ronin a écrit:Je crois qu'en fait il y a un concours secret entre partis pour savoir qui est le plus bête. On est dans une sorte de dîner de cons et l'EN est l'invité de tout le monde.

veneration

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Gryphe le Sam 22 Aoû 2015 - 13:06

Droit de réponse des auteurs du document...

A propos du topic ouvert sur Neo, le pôle projet des Jeunes Forces Démocrates – UDI a écrit:
Tout d’abord, il est regrettable de constater que nombre de critiques se concentrent sur des points de détails, avec un ton parfois agressif. Le but de ce dossier est de proposer des pistes de travail, en aucun cas il ne doit constituer un programme définitif, car celui-ci demanderait des moyens dont les Jeunes Forces Démocrates-UDI ne disposent pas (pour mener des consultations, par exemple).

Il est utile de préciser certains points, pour mettre en lumière ce qui n’était pas forcément bien explicité dans le dossier :

. Sur la question du temps de travail des enseignants, il ne s’agit en aucun cas d’imposer 25h de cours aux enseignants : cela relève de l’impossible. Nous proposons simplement d’officialiser 25h minimum de présence dans les établissements afin de légitimer une hausse sensible et inédite du traitement salarial des enseignants. Ce temps de présence correspond à quelque chose de raisonnable, comprenant les temps de concertation, les rendez-vous et les différentes tâches « administratives » que réalisent les enseignants, notamment dans les établissements difficiles.

. Sur les horaires et les programmes,
. attardons-nous tout d’abord sur les 12h d’interdisciplinaire/éveil proposés : comme il est dit dans le dossier, la gestion de ces 12h dépendra des établissements et donc, cela tombe sous le sens, de la volonté des équipes pédagogiques sur le terrain. Rien n’est imposé, si ce n’est un reliquat de programme destiné à traiter certaines parties disciplinaires en interdisciplinaire. Pourquoi ? Car nous estimons que c’est une façon de permettre aux élèves de bénéficier de davantage d’heures et d’encadrement pour ces parties du programme. Lorsqu’en 5ème, il est proposé d’étudier en Histoire l’évolution des frontières au Moyen-Âge, cela ne correspond en aucun cas à l’intégralité du programme d’Histoire, mais seulement celle devant être traitée dans le cadre des fameuses 12h. Nous avons voulu sortir des notions du programme afin de les traiter avec plus d’encadrement, et sans concurrence avec d’autres parties à traiter dans leurs matières d’origines. Nous estimons que c’est une façon de garantir que les équipes pédagogiques en place pourront utiliser tous les outils pour traiter ces parties du programme, et notamment la Révolution Français (sic), erreur qui avait déjà été notifiée mais qui était impossible à corriger dans les temps. Donc, il n’y aura pas 12h d’EPI/Eveil. Si, sur ces temps (en dehors des 5h d’EPS), les équipes pédagogiques veulent faire 7h de pur disciplinaire, ils en seront libres, tant que les établissements auront des résultats satisfaisants. En revanche, si les enseignants veulent faire 7h d’EPI, ils en seront libres également, mais seront également évalués. Ces heures doivent être considérées comme un moyen d’apporter de la flexibilité, pour que les équipes pédagogiques innovent et travaillent ensemble. Nous estimons que c’est un choix nécessaire, et qu’on ne peut plus se contenter d’horaires avec des matières cloisonnées, sans possibilité de marge de manœuvre.

. Enfin, sur les programmes, comme cela a été dit, il ne s’agit pas d’imposer quoi que ce soit aux enseignants, mais nous souhaitons ouvrir des pistes, et sortir de cette perversion en politique qui consiste, de peur de braquer les uns ou les autres, à proposer des solutions convenues, sans relief, ne traitant que superficiellement les problèmes. On en arrive à des inepties et des simplismes, comme l’exaltation d’un modèle qu’on pourrait qualifier de « néo-libéral », d’inspiration scandinave. Mettre les mains dans le cambouis, c’est s’assurer que le débat politique ne tourne pas autour de poncifs sur « l’élève au centre de l’école » « la réussite finlandaise etc… » C’est pour cette raison que nous avons proposé, cela a été bien noté, un net changement de cap dans l’enseignement des Sciences. Les choix que nous proposons n’ont pas été faits au hasard :
. Sur la thermodynamique, des éléments peuvent facilement être enseignés dès la toute fin du lycée. En général, les débuts de la thermodynamique sont enseignés dès l’entrée dans le supérieur, car il s’agit de concepts assez simples à comprendre si on n’entre pas dans les détails, et pouvant permettre des activités intéressantes comme l’étude de réactions chimiques ou encore le fonctionnement d’engins climatisés. Il ne s’agira nullement d’assommer les lycéens de formules et de concepts abstraits, mais plutôt de proposer ce qui se fait en général dans les UE de Thermodynamique en Licence 1 de Physique-Chimie ou de Biologie.
. Sur la question de la cancérologie, nous regrettons le manque absolu de bonne foi dans la critique. Dire que, pour traiter ce champ disciplinaire, il faudrait maîtriser « génétique, biologie cellulaire, histologie, physiologie, immunologie, dans certains cas en virologie et d'organisation du génome » relève au mieux d’un contre-sens total par rapport à ce que nous proposons. Il ne s’agit pas d’entrer dans les détails, sur les processus d’angiogenèse ou encore sur les cellules souches tumorales, mais simplement de sensibiliser les lycéens à la notion de facteurs de risques, au contrôle du cycle cellulaire et aux différentes stratégies thérapeutiques pour lutter contre le cancer. Ces notions nous semblent parfaitement abordables pour des élèves de terminale scientifique, si l’on tient compte des changements que nous proposons pour l’enseignement des SVT. Enfin, sur la question de l’épigénétique, il est aisé d’expliquer à des lycéens de Terminale la méthylation de l’ADN et le rôle que les Histones jouent dans la structure de cette molécule.

. Sur la question des cours le mercredi après-midi, et plus généralement des rythmes scolaires, il nous apparaît indispensable de proposer un allongement du temps de présence des élèves dans les établissements, compte tenu d’une part de l’évolution des savoirs, et d’autre part de ce qui se fait à l’international, notamment dans les pays d’Asie du Sud-Est. Il ne s’agit pas de forcer les élèves à étudier dans des Hagwons jusqu’à 22h, du Lundi au Vendredi, mais de tenir compte, d’une manière raisonnable, de la qualité des élèves et de la formation en Asie du Sud-est et de garantir que nos enfants pourront suivre le rythme, et bénéficier d’une formation « compétitive » dans l’enseignement supérieur qui leur permettra de briller et de créer de l’innovation, seule garantie de la place de notre nation dans les pays développées d’ici les prochaines décennies.

. S’agissant des TBI, nous maintenons évidement nos critiques sur le système, qui est d’ailleurs boudé dans un certain nombre d’établissements et nous rappelons que les technologiques alternatives comme SMART Board permettent l’écriture avec des encres effaçables dans l’attente d’une réparation du mécanisme (mêmes s’ils ne sont pas conçus pour, les notices mentionnent explicitement cette utilisation possible). Enfin, il est tout à fait possible d’imaginer une salle de classe proposant à la fois un tableau blanc classique et un TNI.

. Nous revenons sur les craintes tout à fait légitimes concernant la pérennité des enseignements des Arts plastiques et musicaux. Nous savions qu’elles allaient exister, et c’est tout à fait normal. C’est pour cette raison que nous nous sommes efforcés de mettre des gardes-fou dans notre projet, et nous sommes ouverts à toute suggestion. Nous souhaitons simplement mettre fin à la situation actuelle qui fait que les élèves ne disposent que d’une heure d’Arts Plastiques et une heure de Musique dans leur semaine, ce qui est inacceptable. Cela l’est d’autant plus que l’épreuve d’Histoire des Arts introduite au brevet était censé redonner ses lettres de noblesses aux enseignements artistiques mais qu’elle relève aujourd’hui d’une vaste mascarade, malgré l’investissement souvent conséquent des équipes pédagogiques. Nous aurions pu proposer une simple augmentation du volume horaire, nous avons songé à cette idée, mais nous pensons qu’il était préférable d’introduire de la flexibilité et des ponts avec les autres matières, afin de davantage mettre en valeur ces enseignements.

. Sur le classement PISA, nous avons bien noté les réserves de M. Bonod, dont nous apprécions souvent la justesse des analyses. Nous nous excusons pour l’erreur qui semble manifeste, mais il ne nous était pas possible de compiler nos propres chiffres, et nous avons préféré utiliser ceux du Figaro, puisqu’ils concordaient avec les conclusions d’une étude de l’Institut Thomas More, qui préconisait une réduction du nombre d’établissements pour davantage mutualiser les moyens.

. Quant à Xavier Niel, nous nous doutons bien que certaines de ses idées sont discutables, notamment la philosophie de l’école 42 qui relève d’une utopie malsaine, mais son propos sur l’intervention en classe de codeurs professionnels nous semblait légitime.

En conclusion, nous souhaitons que ce dossier puisse être l’occasion d’un débat, de discussions qui permettront d’aboutir à quelque chose de plus abouti. Nous regrettons sincèrement que ce ne soit pas le cas, avec des critiques parfois très dures voire injurieuses qui nuisent profondément à l’image de la profession, et semblent confirmer qu’il vaut mieux pour les politiques qu’ils ne proposent ce que préconise l’OCDE pour l’Education, avec des discours convenus –les mêmes, qu’ils s’agisse de la Droite ou de la Gauche- sans aucune autre forme de débat ou de consultation.

Le pôle projet des Jeunes Forces Démocrates – UDI.

Edit : sur les fondamentaux, ils sont effectivement renforcés avec les 4/4/3/3 heures d'accompagnement, et qu'il est aberrant de ne pas cibler un minimum les besoins des élèves pour renforcer les fondamentaux (c'est le problème de notre système actuel)

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Celeborn le Sam 22 Aoû 2015 - 13:27

J'ai un problème de compréhension sur la grille horaire, au niveau de la case "interdisciplinaire/éveil" ou il est écrit "12h (dont 5h d'EPS)" sur l'ensemble de la 6e à la 3e.

1) Sont-ce 12h réparties sur les 4 années (donc en moyenne 3h/an), et dans ce cas on vient de supprimer plus de la moitié des postes des profs d'EPS (!!) (à moins qu'on les recycle dans "l'accompagnement" supposé inculquer les fondamentaux ?)

2) Sont-ce 12h par an, et dans ce cas, l'horaire hebdomadaire est tout simplement inapplicable (entre 36,5 et 38,5h en 6e/5e ; entre 38 et 40h en 4e/3e).

Bref, dans les deux cas, c'est complètement n'importe quoi, non ?

Sinon, je maintiens qu'on supprime des heures de français, ce qui est aberrant au vu des objectifs affichés (alors que l'on ajoute des heures en LV1, Maths, Techno, Physique et SVT). L'accompagnement, défini de façon très flou, étant apparemment là avant tout pour faire les devoirs (ce qui en soi est une bonne idée), on ne peut pas s'en servir pour justifier de diminuer les horaires de la discipline, alors qu'on a identifié que la première des missions était le "lire/écrire/compter".

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Elyas le Sam 22 Aoû 2015 - 13:29

Ils ont des membres liés à SMART board ou quoi ?

Je rebondis en effet sur ce passage :

"S’agissant des TBI, nous maintenons évidement nos critiques sur le système, qui est d’ailleurs boudé dans un certain nombre d’établissements et nous rappelons que les technologiques alternatives comme SMART Board permettent l’écriture avec des encres effaçables dans l’attente d’une réparation du mécanisme (mêmes s’ils ne sont pas conçus pour, les notices mentionnent explicitement cette utilisation possible). Enfin, il est tout à fait possible d’imaginer une salle de classe proposant à la fois un tableau blanc classique et un TNI."

Un VPI n'a pas besoin d'un changement de tableau et n'a besoin que d'un vidéoprojecteur. Si le vidéoprojecteur est en panne, on peut continuer à travailler avec le tableau blanc. Le TBI, c'est deux fois plus de chance de panne car le vidéoprojecteur peut tomber en panne mais aussi le tableau.
De plus, mettre un tableau à côté du TBI est inconfortable à l'usage, surtout si le TBI est en panne.
Pour finir, oui, on peut nettoyer l'encre sur les TBI... mais ça demande certains produits pas nécessairement présents dans l'établissement.

En clair, d'un point de vue budgétaire mais aussi pratique, confortable et quotidien, le TBI n'est pas une bonne solution. On croule sous les TBI mis au rencard dans les établissements. Cela a été signalé par de nombreux articles (Luigi_B, je crois) et aussi par l'institution.

Bref, une fausse bonne idée qui ne contribue qu'à compliquer l'enseignement et les finances des établissements.

C'est simple, tout le monde dans mon établissement court après les VPI et ceux qui ont des TBI râlent beaucoup (et pas ceux qui ont des VPI).

Après, je pourrais en rajouter pas mal sur la conception didactique de l'histoire-géographie de ce projet mais là, je ne vais pas en rajouter.


Dernière édition par Elyas le Sam 22 Aoû 2015 - 13:44, édité 2 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Provence le Sam 22 Aoû 2015 - 13:30

Sur les horaires et les programmes,
. attardons-nous tout d’abord sur les 12h d’interdisciplinaire/éveil proposés : comme il est dit dans le dossier, la gestion de ces 12h dépendra des établissements et donc, cela tombe sous le sens, de la volonté des équipes pédagogiques sur le terrain.
Venez donc sur le terrain et vous verrez qu'il n'y a pas une volonté d'équipe mais des volontés d'enseignants. Si vous voulez instaurer le conflit en milieu professionnel, c'est bien parti.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Provence le Sam 22 Aoû 2015 - 13:33

Quand on veut renforcer les fondamentaux, on commence par en renforcer (ou rétablir) l'horaire, au lieu de proposer des bidouilles du genre accompagnement éducatif...

http://www.sauv.net/horaires.php

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Gryphe le Sam 22 Aoû 2015 - 13:40

ben2510 a écrit:Bon même temps la source de ce truc est, si j'ai bien compris, la branche "jeune et con" d'une sous composante d'un groupuscule (l'UDR ? l'UDF ? J'ai déjà oublié).

Autrement dit ils ont pondu ça à trois dans une arrière cuisine, après avoir consulté la cousine de Gontran (qui est étudiante en sciensdeleduk) et la grand mère à Charles-Hubert, qui est allée au collège quand elle était petite.

Je ne suis pas d'accord sur cet argument (et c'est un peu injuste, quand même, pour ceux qui ont tenté de proposer quelque chose No ).
En effet, on passe notre temps à analyser les programmes des "officiels" de la politique, grands routards dans ce domaine depuis des décennies, et on se plaint qu'ils soient à côté de la plaque.
Si d'autres font d'autres propositions, perso, je n'ai rien contre : au pire, c'est inutile, au mieux, cela pourrait servir à quelque chose. Smile

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par VicomteDeValmont le Sam 22 Aoû 2015 - 13:58

Je trouve louable le fait de voir les jeunes de l'UDI venir répondre ici. Ils soulignent par ailleurs qu'ils sont ouverts à la discussion et que leurs positions ne sont pas idéologiques mais de bonne foi.
Critiquer pour critiquer n'est pas faire preuve d'ouverture d'esprit.

Il serait davantage opportun de souligner les éléments de ce programme qui nous semblent inadéquats ou mal pensés en proposant des solutions alternatives plutôt que de l'envoyer balader d'un revers de main.

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par doctor who le Sam 22 Aoû 2015 - 14:01

Je n'ai rien contre 3h de français en 4e et 3e. Pas besoin de plus pour étudier la littérature.
Mais pour cela, il faut un niveau minimum en rédaction et compréhension en fin de 5e.
On en est loin.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par ben2510 le Sam 22 Aoû 2015 - 14:07

C'est vrai, mon argument est de mauvaise foi Very Happy

D'autant plus que j'en ai passé des heures à écrire des trucs à trois dans une arrière-cuisine !

Ceci dit, il me semble que le projet est surtout axé sur les sciences (on sent bien qu'il y a au moins un biologiste dans l'équipe) mais ce projet semble ne pas prendre en compte le lien entre sciences et expression orale et écrite.

Pour augmenter le niveau scientifique de nos élèves, il me semble qu'il est nécessaire d'augmenter leur maîtrise de la langue. Ce qui passe par des horaires décents.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum