Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par ben2510 le Sam 22 Aoû - 12:07

C'est vrai, mon argument est de mauvaise foi Very Happy

D'autant plus que j'en ai passé des heures à écrire des trucs à trois dans une arrière-cuisine !

Ceci dit, il me semble que le projet est surtout axé sur les sciences (on sent bien qu'il y a au moins un biologiste dans l'équipe) mais ce projet semble ne pas prendre en compte le lien entre sciences et expression orale et écrite.

Pour augmenter le niveau scientifique de nos élèves, il me semble qu'il est nécessaire d'augmenter leur maîtrise de la langue. Ce qui passe par des horaires décents.

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Reine Margot le Sam 22 Aoû - 12:10

@Olympias a écrit:25 heures pour quoi faire ?

économiser des postes?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Thalia de G le Sam 22 Aoû - 12:12

@Reine Margot a écrit:
@Olympias a écrit:25 heures pour quoi faire ?

économiser des postes?
C'est pas bien de soupçonner les gens de n'obeir qu'à une logique comptable. En réalité, c'est pour le bien des zenfants. diable

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par VicomteDeValmont le Sam 22 Aoû - 12:16

@Thalia de G a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Olympias a écrit:25 heures pour quoi faire ?

économiser des postes?
C'est pas bien de soupçonner les gens de n'obeir qu'à une logique comptable. En réalité, c'est pour le bien des zenfants. diable

Ils ont répondu sur ce point:

UDI a écrit:. Sur la question du temps de travail des enseignants, il ne s’agit en aucun cas d’imposer 25h de cours aux enseignants : cela relève de l’impossible. Nous proposons simplement d’officialiser 25h minimum de présence dans les établissements afin de légitimer une hausse sensible et inédite du traitement salarial des enseignants. Ce temps de présence correspond à quelque chose de raisonnable, comprenant les temps de concertation, les rendez-vous et les différentes tâches « administratives » que réalisent les enseignants, notamment dans les établissements difficiles.

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Gryphe le Sam 22 Aoû - 12:20

@ben2510 a écrit:C'est vrai, mon argument est de mauvaise foi Very Happy
D'autant plus que j'en ai passé des heures à écrire des trucs à trois dans une arrière-cuisine !
Oui, cela m'est arrivé aussi. Ça ne veut pas dire que ce n'est pas fait sérieusement et/ou avec passion, conviction, envie de faire bouger les lignes, etc.  Smile

Ceci dit, il me semble que le projet est surtout axé sur les sciences (on sent bien qu'il y a au moins un biologiste dans l'équipe)
Un des membres de l'équipe est microbiologiste, apparemment. D'où peut-être les exemples dans ce domaine développés davantage, mais je n'en sais pas plus.

Pour augmenter le niveau scientifique de nos élèves, il me semble qu'il est nécessaire d'augmenter leur maîtrise de la langue. Ce qui passe par des horaires décents.
Voilà. topela

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Cath le Sam 22 Aoû - 12:22

(Mais c'est quoi le problème avec les TBI ? Les nôtres fonctionnent sur des tableaux blancs à feutre ordinaires)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Reine Margot le Sam 22 Aoû - 12:22

@VicomteDeValmont a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Olympias a écrit:25 heures pour quoi faire ?

économiser des postes?
C'est pas bien de soupçonner les gens de n'obeir qu'à une logique comptable. En réalité, c'est pour le bien des zenfants. diable

Ils ont répondu sur ce point:

UDI a écrit:. Sur la question du temps de travail des enseignants, il ne s’agit en aucun cas d’imposer 25h de cours aux enseignants : cela relève de l’impossible. Nous proposons simplement d’officialiser 25h minimum de présence dans les établissements afin de légitimer une hausse sensible et inédite du traitement salarial des enseignants. Ce temps de présence correspond à quelque chose de raisonnable, comprenant les temps de concertation, les rendez-vous et les différentes tâches « administratives » que réalisent les enseignants, notamment dans les établissements difficiles.

Ok, donc le but est de cadrer et de surveiller mieux le temps de présence des enseignants dans leur établissement, afin d'en finir avec l'idée de profession intellectuelle qui va avec une certaine liberté d'organiser son temps. Et au passage mieux contrôler ces fonctionnaires nombreux et assez critiques.


Dernière édition par Reine Margot le Sam 22 Aoû - 12:23, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par doctor who le Sam 22 Aoû - 12:23

On aimerait avoir un microbiologiste au GRIP (appel du pied !)
Voir notre projet www.instruire.fr (dsl pour l'intrusion, je pars).

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Elyas le Sam 22 Aoû - 12:23

@Cath a écrit:(Mais c'est quoi le problème avec les TBI ? Les nôtres fonctionnent sur des tableaux blancs à feutre ordinaires)

Ce doit être des VPI et non des TBI.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Cath le Sam 22 Aoû - 12:24

@VicomteDeValmont a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Olympias a écrit:25 heures pour quoi faire ?

économiser des postes?
C'est pas bien de soupçonner les gens de n'obeir qu'à une logique comptable. En réalité, c'est pour le bien des zenfants. diable

Ils ont répondu sur ce point:

UDI a écrit:. Sur la question du temps de travail des enseignants, il ne s’agit en aucun cas d’imposer 25h de cours aux enseignants : cela relève de l’impossible. Nous proposons simplement d’officialiser 25h minimum de présence dans les établissements afin de légitimer une hausse sensible et inédite du traitement salarial des enseignants. Ce temps de présence correspond à quelque chose de raisonnable, comprenant les temps de concertation, les rendez-vous et les différentes tâches « administratives » que réalisent les enseignants, notamment dans les établissements difficiles.
Oui et cette réponse ne me satisfait pas.
Les enseignants ont perdu quelque chose comme 20% de pouvoir d'achat, leurs salaires sont indécemment bas.
Il n'y a pas besoin de légitimer autrement autrement une hausse substantielle. Et sans contre-partie.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Cath le Sam 22 Aoû - 12:24

@Elyas a écrit:
@Cath a écrit:(Mais c'est quoi le problème avec les TBI ? Les nôtres fonctionnent sur des tableaux blancs à feutre ordinaires)

Ce doit être des VPI et non des TBI.
Non non, ce sont bien des TBI (c'est quoi d'ailleurs VPI ?)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Thalia de G le Sam 22 Aoû - 12:26

@Reine Margot a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Reine Margot a écrit:

économiser des postes?
C'est pas bien de soupçonner les gens de n'obeir qu'à une logique comptable. En réalité, c'est pour le bien des zenfants. diable

Ils ont répondu sur ce point:

UDI a écrit:. Sur la question du temps de travail des enseignants, il ne s’agit en aucun cas d’imposer 25h de cours aux enseignants : cela relève de l’impossible. Nous proposons simplement d’officialiser 25h minimum de présence dans les établissements afin de légitimer une hausse sensible et inédite du traitement salarial des enseignants. Ce temps de présence correspond à quelque chose de raisonnable, comprenant les temps de concertation, les rendez-vous et les différentes tâches « administratives » que réalisent les enseignants, notamment dans les établissements difficiles.

Ok, donc le but est de cadrer et de surveiller mieux le temps de présence des enseignants dans leur établissement, afin d'en finir avec l'idée de profession intellectuelle qui va avec une certaine liberté d'organiser son temps. Et au passage mieux contrôler ces fonctionnaires nombreux et assez critiques.
D'autant plus que ces 25 heures correspondraient éventuellement à une moyenne consacrée à ces tâches et cela ne correspond donc pas avec la réalité.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Elyas le Sam 22 Aoû - 12:29

@Cath a écrit:
@Elyas a écrit:
@Cath a écrit:(Mais c'est quoi le problème avec les TBI ? Les nôtres fonctionnent sur des tableaux blancs à feutre ordinaires)

Ce doit être des VPI et non des TBI.
Non non, ce sont bien des TBI (c'est quoi d'ailleurs VPI ?)

Un VPI est un vidéoprojecteur numérique lié à un ordinateur qui par la technologie qu'il emploie permet d'avoir des interactions (écrire, utilisation de logiciel) quand tu écris sur le tableau blanc lambda sur lequel le vidéoprojecteur numérique projette. En clair, tu as ton petit stylet numérique et ça fonctionne comme une souris sur ton tableau lambda où il y a la vidéoprojection. L'établissement n'installe que le vidéoprojecteur et l'ordinateur sans changer le tableau.

Un TBI est un tableau blanc interactif. Là, on installe un vidéoprojecteur, un tableau spécial et un ordinateur. C'est la technologie prédominante utilisée depuis le début des années 2000 aux années 2012 environ. Le VPI pointe dans tous les établissements depuis trois-quatre ans.

Avantage du VPI : il fait la même chose avec moins de risque de panne et sans changer les tableaux à feutre.

Souci sémantique, le mot TBI est tellement entré dans les mœurs que souvent les collègues parlent de TBI alors qu'ils ont un VPI.

EDIT : on a eu une discussion à ce sujet : http://www.neoprofs.org/t77933-integration-tbi-dans-le-milieu-scolaire?highlight=tableau

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Cath le Sam 22 Aoû - 12:33

Je crois quand même qu'il s'agit d'un TBI. Je n'ai pas le modèle en tête...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Elyas le Sam 22 Aoû - 12:35

@Cath a écrit:Je crois quand même qu'il s'agit d'un TBI. Je n'ai pas le modèle en tête...

La réponse est simple : as-tu un tableau blanc lambda ou un tableau blanc un peu spécial (plus épais que ceux velleda) ? Si tableau lambda, c'est un VPI, si spécial, TBI. Il y a un troisième cas, je crois mais là, cela sort de mon niveau d'expérience.


Dernière édition par Elyas le Sam 22 Aoû - 12:36, édité 1 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par neo-fit le Sam 22 Aoû - 12:36

1.
@VicomteDeValmont a écrit:Je trouve louable le fait de voir les jeunes de l'UDI venir répondre ici. Ils soulignent par ailleurs qu'ils sont ouverts à la discussion et que leurs positions ne sont pas idéologiques mais de bonne foi.
Critiquer pour critiquer n'est pas faire preuve d'ouverture d'esprit.
Vrai
2.
@VicomteDeValmont a écrit:
Il serait davantage opportun de souligner les éléments de ce programme qui nous semblent inadéquats ou mal pensés en proposant des solutions alternatives
je crois que c'est ce qui se fait au fil des messages consultés
3.
@VicomteDeValmont a écrit: plutôt que de l'envoyer balader d'un revers de main.
D'après 2) ce n'est pas tout à fait exact ni de ce fil ni de beaucoup d'autres dans le thème Réforme du collège
Bon et puis y en a un peu marre quand même, là.

Quant à augmenter le service et augmenter le salaire, ne me lynchez pas mais je crois qu'à ce rythme et vu les propositions, si ça devait vraiment changer, j'aimerais autant que les journées soient moins chargées mais qu'il y en ait plus.
Ainsi, le rythme parfois effréné imposé tout au long de l'année et qui peut être très usant se ferait moins sentir.
J'entends : le même service annuel que maintenant mais réparti sur plus de semaines donc forcément moins de vacances mais aussi des journées profs moins chargées ou plus de ½ ou journées libres, ce qui permet une récupération plus régulière.
Du coup peut être que les heures sup seraient plus faciles à digérer (je ne suis pas sûre), ce qui pourrait aider ds les matières qui peinent à recruter.
Tout cela comme le dit Cath, ne devant pas occulter une augmentation de salaire complètement légitime et dont le retard est criant et qui n'a pas à être légitimée par un déguisement du temps de présence.
Parce que faut pas se leurrer, une fois que c'est écrit, la tâche peut vite évoluer (surtout si on manque de prof).
Et même si tu es dans ton bon droit de refuser, c'est toujours une situation conflictuelle de le faire.
Enfin comme le dit Thalia, il faut pouvoir gérer son temps de présence : des semaines ce sera 25h d'autres 18h d'autres 28h…
A moins d'avoir un bureau et tout l'équipement informatique maintenant nécessaire, ce dernier qui l'air de rien n'est toujours pas fourni par notre employeur à l'heure de l'injonction d'utiliser le numérique dans les pratiques.

@Elyas Il existe maintenant des TBI sur lesquels on peut écrire avec un feutre normal (même s'il n'est pas conseillé de le faire trop) et qui ne nécessite donc pas de produit particulier.
VPI : video projecteur interactif, c'est le video qui l'est pas le tableau. Vu seulement maintenant le message d'Elyas


Dernière édition par neo-fit le Sam 22 Aoû - 12:39, édité 2 fois

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Balthazaard le Sam 22 Aoû - 12:37

@VicomteDeValmont a écrit:Je trouve louable le fait de voir les jeunes de l'UDI venir répondre ici. Ils soulignent par ailleurs qu'ils sont ouverts à la discussion et que leurs positions ne sont pas idéologiques mais de bonne foi.
Critiquer pour critiquer n'est pas faire preuve d'ouverture d'esprit.

Il serait davantage opportun de souligner les éléments de ce programme qui nous semblent inadéquats ou mal pensés en proposant des solutions alternatives plutôt que de l'envoyer balader d'un revers de main.

je suis désolé mais le chapitre sur l'augmentation du temps de travail n'est en aucune façon lié à quoi que ce soit de pédagogique...même si on peinturlure cela en disant que les taches demanderont plus de temps, il suffit de prévoir le personnel nécessaire et le payer...l'allongement de la durée de travail relève du choix IDÉOLOGIQUE d'une fonction publique qui doit donner plus à moyens constants.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Balthazaard le Sam 22 Aoû - 12:40

Neo-fit, en désaccord total avec toi, sans haine...(encore que je ne me maitrise pas toujours...) cela illustre bien les difficultés d'avoir un accord dans notre métier.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Balthazaard le Sam 22 Aoû - 12:53

@Thalia de G a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:
@Thalia de G a écrit:
C'est pas bien de soupçonner les gens de n'obeir qu'à une logique comptable. En réalité, c'est pour le bien des zenfants. diable

Ils ont répondu sur ce point:

UDI a écrit:. Sur la question du temps de travail des enseignants, il ne s’agit en aucun cas d’imposer 25h de cours aux enseignants : cela relève de l’impossible. Nous proposons simplement d’officialiser 25h minimum de présence dans les établissements afin de légitimer une hausse sensible et inédite du traitement salarial des enseignants. Ce temps de présence correspond à quelque chose de raisonnable, comprenant les temps de concertation, les rendez-vous et les différentes tâches « administratives » que réalisent les enseignants, notamment dans les établissements difficiles.

Ok, donc le but est de cadrer et de surveiller mieux le temps de présence des enseignants dans leur établissement, afin d'en finir avec l'idée de profession intellectuelle qui va avec une certaine liberté d'organiser son temps. Et au passage mieux contrôler ces fonctionnaires nombreux et assez critiques.
D'autant plus que ces 25 heures correspondraient éventuellement à une moyenne consacrée à ces tâches et cela ne correspond donc pas avec la réalité.

Ils n'ont pas répondu, ils ont donné une réponse...pour moi ce n'est pas tout à fait pareil!

Je note au passage que si l'augmentation du temps de travail est précisée (pour moi je ne fais aucune différence entre présence et travail, à priori si je suis là ce n'est pas pour jouer aux cartes), celle du salaire reste dans une fourchette très floue...

Au fait, le passage en gras avait été relevé très justement dans le rapport Descoings (RIP) comme une des caractéristiques de notre profession.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Cath le Sam 22 Aoû - 13:02

@Elyas a écrit:
@Cath a écrit:Je crois quand même qu'il s'agit d'un TBI. Je n'ai pas le modèle en tête...

La réponse est simple : as-tu un tableau blanc lambda ou un tableau blanc un peu spécial (plus épais que ceux velleda) ? Si tableau lambda, c'est un VPI, si spécial, TBI. Il y a un troisième cas, je crois mais là, cela sort de mon niveau d'expérience.
Tableau blanc ordinaire.
Alors c'est un VPI ?
Remarque, je n'ai pas compris la différence...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par doctor who le Sam 22 Aoû - 13:11

A propos du topic ouvert sur Neo, le pôle projet des Jeunes Forces Démocrates – UDI a écrit:
Sur la question du temps de travail des enseignants, il ne s’agit en aucun cas d’imposer 25h de cours aux enseignants : cela relève de l’impossible. Nous proposons simplement d’officialiser 25h minimum de présence dans les établissements afin de légitimer une hausse sensible et inédite du traitement salarial des enseignants. Ce temps de présence correspond à quelque chose de raisonnable, comprenant les temps de concertation, les rendez-vous et les différentes tâches « administratives » que réalisent les enseignants, notamment dans les établissements difficiles.
Je ne connais pas beaucoup de prof qui soit présent - de 25 h dans leur établissement. Si c'est une manière de faire passer l'augmentation au grand public pourquoi pas.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par neo-fit le Sam 22 Aoû - 13:18

@Balthazaard a écrit:Neo-fit, en désaccord total avec toi, sans haine...(encore que je ne me maitrise pas toujours...) cela illustre bien les difficultés d'avoir un accord dans notre métier.
None taken Wink
Désaccord sur la partie temps de travail… ? ou même 1,2,3 ?
Petite précision mais je suis sûre que tu as bien lu.
Pour temps de travail, j'ai bien dit "si ça devait vraiment changer", je me demande si ce n'est pas ce que je préfèrerais mais sans aucune certitude puisque n'ayant jamais essayé.
Je n'ai pas dit non plus que temps de travail = temps de présence, il est bien évident que temps de présence est strictement inclus dans temps de travail.

@doctor who : je comprends mais attention n'y-a-t-il pas risque de dérive possible : 25h devenant insidieusement (au gré des besoins) entre 18 et 25 devant élèves ?

@cath : si le tableau installé est très récent, il peut être interactif sans que ça empêche d'écrire au feutre dessus
Si c'est le tableau qui existait déjà avant l'installation du vidéoprojecteur et qu'il y a interactivité possible, c'est plutôt un VPI.
En gros, je crois avoir compris que dans le VPI, c'est le videoprojecteur qui "détecte tes actions" et les communique à l'ordinateur, avec un TBI c'est le tableau qui "détecte tes actions" et les communique à l'ordinateur, le videoprojecteur est finalement "normal".

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par doctor who le Sam 22 Aoû - 13:21

@neo-fit a écrit:

@doctor who : je comprends mais attention n'y-a-t-il pas risque de dérive possible : 25h devenant insidieusement (au gré des besoins) entre 18 et 25 devant élèves ?

Si on spécifie "heures de présence en établissement", pas de danger. Ca vaut une revalo, me semble-t-il (pour la plupart des collègues, rien n'aura changé.)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Fernand Braudel le Sam 22 Aoû - 13:36

Vous en connaissez des collègues qui sont moins de 25h au total dans l'établissement scolaire? Entre réunions ceci ou cela, heures de trous et autres, ...

Fernand Braudel
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Balthazaard le Sam 22 Aoû - 13:36

@doctor who a écrit:
A propos du topic ouvert sur Neo, le pôle projet des Jeunes Forces Démocrates – UDI a écrit:
Sur la question du temps de travail des enseignants, il ne s’agit en aucun cas d’imposer 25h de cours aux enseignants : cela relève de l’impossible. Nous proposons simplement d’officialiser 25h minimum de présence dans les établissements afin de légitimer une hausse sensible et inédite du traitement salarial des enseignants. Ce temps de présence correspond à quelque chose de raisonnable, comprenant les temps de concertation, les rendez-vous et les différentes tâches « administratives » que réalisent les enseignants, notamment dans les établissements difficiles.
Je ne connais pas beaucoup de prof qui soit présent - de 25 h dans leur établissement. Si c'est une manière de faire passer l'augmentation au grand public pourquoi pas.

Si tu enlèves la pause de midi (2h..ne rêvons pas) cela fait quand même un sacré edt à trous...si tu la comptes, il est évident que ça ne change pas grand chose...mais j'ai fini d'être naïf.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education, enseignement, vers un nouveau départ ? - Le projet pour l'école des Jeunes de l'UDI

Message par Balthazaard le Sam 22 Aoû - 13:39

secondement, je fais la différence entre une ou deux heures de trous dans une journée qui te permettent souvent de souffler un peu et de vaguement travailler (en discutant plus ou moins en salle des profs) et une ou deux heures de réunion où tu sors la tête comme un melon , ou encore bien pire du temps pour recevoir et rendre des comptes à des parents obtus.
je suppose que les 25 heures seront comme ça pour souffler, boire un café ou discuter du weekend ...


Dernière édition par Balthazaard le Sam 22 Aoû - 13:41, édité 1 fois

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum