Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par coindeparadis le Sam 22 Aoû 2015 - 20:42

Le mouvement à 1 tour (je n'ai pas connu) fonctionnait comment ? J'aurais pu dès le "début" demander par exemple : Nantes,St Brieuc, Montpellier, Narbonne, Bayonne et La Rochelle ?

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Isis39 le Sam 22 Aoû 2015 - 20:50

@coindeparadis a écrit:Le mouvement à 1 tour (je n'ai pas connu) fonctionnait comment ? J'aurais pu dès le "début" demander par exemple : Nantes,St Brieuc, Montpellier, Narbonne, Bayonne et La Rochelle ?

Tu pouvais même demander un établissement quelque part en France.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Dimka le Sam 22 Aoû 2015 - 21:00

@kumran a écrit:Et être originaire d'un coin ça veut dire quoi ? Y être né ? y avoir vécu ? Avoir de la famille ? Des amis ?  Si je ne suis pas né dans une région mais que j'y ai vécu 20 ans, je suis plus ou moins de cette région que celui qui y est né mais qui n'y a jamais vécu ? On ne privilégie qu'une seule de ces possibilité ? On fait un mix ?
Eux parlent de la culture corse, si j’ai bien compris. Il me semble qu’il y a des critères, aussi pour certains coins d’outre-mer (pour privilégier les gens du coin), donc c’est déjà un truc qui se fait. Après, je suppose qu’on peut faire des règles claires (avoir passé le concours a tel endroit, parler la langue pour les bleds à langue régionale vivante, etc.).

@kumran a écrit:Non, mais personnellement, une revendication sociale, c'est fait dans l'intérêt général, pas dans la défense de son cas personnel. Là ce n'est pas une revendication sociale, c'est une tentative de faire passer son cas perso (voir un caprice) avant celui des autres. Je sais que c'est une réaction très humaine, mais ça reste difficilement défendable de mon point de vue.
Je vois pas en quoi l’intérêt général serait de dire aux Corses d’aller se faire voir, histoire que tout le monde ait les mêmes conditions pourries. Chacun son point de vue, mais perso, je préfère soutenir les revendications corses en demandant un élargissement à tous (ça, c’est dans l’intérêt collectif), plutôt que d’en plomber les bases (pas ça). Surtout que si on considère que les Corses qui veulent rester chez eux font un caprice, ça signifie que tous les jeunes profs qui souhaitent rester chez eux font un caprice, autant dire qu’on peut faire une croix sur cette revendication.

@kumran a écrit:Le jour où quelqu'un viendra avec un idée géniale pour les mutation des profs, je le soutiendrais à 100%.
Et en attendant, tu travailleras dur à décrédibiliser toute plainte, à faire passer toute revendication pour un caprice, toute plainte pour de l’égoïsme : ça, c’est un super esprit de lutte et de solidarité, irréprochable, moral et droit dans ses bottes.



Cherche pas, l’idée géniale que tu soutiendras, elle n’arrivera jamais, et dans vingt ans, ça sera toujours aussi pourri, il n’y aura toujours aucun avantage financier ou matériel à être mobile et disponible. Les politiques n’auront même pas à lever le petit doigt, ni pour lutter contre des revendications, ni pour améliorer les conditions de leurs personnels, puisque lesdits personnels se chargent eux-mêmes de se tirer dans les pattes les uns des autres, et de défendre les intérêts de leurs maîtres.

@kumran a écrit:Si c'est pour entendre des gens bouder parce qu'ils ont eu quelque chose qui ne leur plaisait pas et qui respecte les règles qu'ils connaissaient ...
Le principe d’une revendication politique, c’est de faire changer les règles : c’est le principe, donc dire que « bouh, ils râlent contre les règles qui ne leur plaisent pas »… bah oui, comme tous les gens qui font de la politique, en fait. Critiquer les règles et proposer des changements, ce n’est pas interdit, ni ridicule, dans une démocratie. Et les gens qui militent ne « boudent » pas, ne font pas de caprices (ou alors les profs qui luttent contre la dernière réforme sont aussi des boudeurs qui font un caprice contre un truc qui ne leur plaît pas ?) : ce sont les enfants qui boudent et font des caprices. Sérieux, après on se plaint que le ministère infantilise ses personnels ? Ils le font eux-mêmes très bien… Rolling Eyes

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par coindeparadis le Sam 22 Aoû 2015 - 21:05

@Isis39 a écrit:
@coindeparadis a écrit:Le mouvement à 1 tour (je n'ai pas connu) fonctionnait comment ? J'aurais pu dès le "début" demander par exemple : Nantes,St Brieuc, Montpellier, Narbonne, Bayonne et La Rochelle ?

Tu pouvais même demander un établissement quelque part en France.
hearts

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Daphné le Dim 23 Aoû 2015 - 0:56

@coindeparadis a écrit:
@Isis39 a écrit:
@coindeparadis a écrit:Le mouvement à 1 tour (je n'ai pas connu) fonctionnait comment ? J'aurais pu dès le "début" demander par exemple : Nantes,St Brieuc, Montpellier, Narbonne, Bayonne et La Rochelle ?

Tu pouvais même demander un établissement quelque part en France.
hearts

Mais cela ne veut pas dire que tu l'aurais obtenu Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Marlou.Bassboost le Dim 23 Aoû 2015 - 7:33

@Dimka a écrit:
@Dinaaa a écrit:Dimka, je suis d'accord, mais on met quels profs en face des élèves des banlieues pourries si tous ceux qui viennent d'un coin sympa demandent à rester chez eux ? Personne n'a envie d'aller enseigner dans le 9-3, c'est un fait.
On les paye mieux ? Razz

Je veux dire : d’un point de vue de profs, si on décide de défendre ses propres conditions de travail, et non pas simplement de défendre le système (le sens du devoir, ça va cinq minutes), le problème de gestion des ressources humaines, on s’en fiche, et si on décide de ne pas s’en foutre, alors on peut chercher des solutions favorables à soi-même et à ses pairs. Dire : on accepte de partir loin de chez soi parce que 1/ c’est comme ça pour tout le monde, 2/ ça a toujours été comme ça et on le sait en signant, 3/ sinon le patron aura des problèmes… ce n’est pas défendre ses propres intérêts, mais ceux du patron et c’est en quelque sorte contribuer à maintenir un état de fait insatisfaisant.

Et que les gens soient satisfaits de leur mutation (donc rendre les mutations attractives, suffisamment pour qu’un certain pourcentage de gens trouvent un intérêt à aller passer du temps dans le 93), au final, ce n’est pas que défendre ses intérêts personnels, la collectivité (et le 93 en particulier) a tout intérêt à avoir des profs satisfaits. Il doit y avoir un équilibre possible (plus il y a d’avantages, plus de gens seront disposés à partir loin, donc il doit y avoir un niveau d’avantage permettant d’attirer le bon nombre de personnes (pas trop non plus) : les entreprises qui veulent envoyer des gens compétents loin ou dans des conditions difficiles les trouvent parfaitement… en y mettant les moyens. L’Éducation nationale remplace les moyens par la contrainte et la soumission de ses personnels).

Personnellement, je ne sais pas exactement ce qui pourrait rendre le 93 (et d’autres endroits) attractif, mais j’imagine que ça doit taper dans les conditions de travail, dans le salaire, dans certains avantages qui pourraient compenser ce qui est répulsif… En tous cas, ça me semblerait plus logique de chercher des solutions qui favoriseraient les choix des gens (dans le sens où on offre une palette de choix : rester chez soi, ou aller ailleurs en ayant des avantages, etc.), plutôt que de défendre un état de fait qui se base sur la contrainte (à la fois celle du système, puisque les mutations sont très contraignantes, mais également celle des pairs, puisqu’il y a une certaine pression sociale de la part des profs eux-mêmes sur leurs collègues qui rend normale la contrainte, mais qui la défend carrément contre ceux qui la critiquent).

je suis entièrement d'accord avec toi. Il faut les bichonner les profs qui vont dans des coins pourris, avec une formation spécifique.
Cette demande corse ne me choque pas et ne me surprend pas de leur part... ensuite, y a t'il les postes ... ça... humhum

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par stephielucky le Dim 23 Aoû 2015 - 7:49

Bonjour

Nous sommes nombreux à vivre à plus de 700 km de notre académie d'origine. Alors pourquoi les Corses auraient ils des bonifications spécifiques ?

stephielucky
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Hérodoute le Dim 23 Aoû 2015 - 7:56

Un seul mot : République.
Synonyme : Egalité.
Donc logiquement : Pas de bonification pour les Corses.

...


Ceci dit, si on s'amuse pour les bonifications, serait-il possible d'en bénéficier aussi : Mes origines Alsaco-magalcho-varoises me feraient gagner tout plein de pts de bonif pour ces coins là. Smile



Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Catalunya le Dim 23 Aoû 2015 - 8:35

@Daphné a écrit:
@coindeparadis a écrit:
@Isis39 a écrit:
@coindeparadis a écrit:Le mouvement à 1 tour (je n'ai pas connu) fonctionnait comment ? J'aurais pu dès le "début" demander par exemple : Nantes,St Brieuc, Montpellier, Narbonne, Bayonne et La Rochelle ?

Tu pouvais même demander un établissement quelque part en France.
hearts

Mais cela ne veut pas dire que tu l'aurais obtenu Laughing
Et du coup, ça devait être super dur d'obtenir tel ou tel établissement si toute la France pouvait poser sa candidature.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Elyas le Dim 23 Aoû 2015 - 8:36

@Catalunya a écrit:
@Daphné a écrit:
@coindeparadis a écrit:
@Isis39 a écrit:

Tu pouvais même demander un établissement quelque part en France.
hearts

Mais cela ne veut pas dire que tu l'aurais obtenu Laughing
Et du coup, ça devait être super dur d'obtenir tel ou tel établissement si toute la France pouvait poser sa candidature.

Le mouvement était beaucoup plus fluide que de nos jours. Cela doit répondre à ta question Wink

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Marlou.Bassboost le Dim 23 Aoû 2015 - 8:57

ce mouvement est vraiment mal fichu. Si je veux demander le collège à 15 km de chez moi mais dans une académie limitrophe, il faut que je passe par l'inter Evil or Very Mad
quels sont les "bonnes intentions" du ministre de l'époque d'avoir changé ça? Rolling Eyes

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Ruthven le Dim 23 Aoû 2015 - 9:03

marlène.N a écrit:ce mouvement est vraiment mal fichu. Si je veux demander le collège à 15 km de chez moi mais dans une académie limitrophe, il faut que je passe par l'inter Evil or Very Mad
quelles sont les "bonnes intentions" du ministre de l'époque d'avoir changé ça? Rolling Eyes

L'argument officiel était de donner le résultat des mutations plus tôt pour faciliter les déménagements, argument de façade bien évidemment. Les enjeux sont économiques (les commissaires paritaires étaient nombreux à être mobilisés pendant plus longtemps et à Paris). La réforme a reçu l'appui des syndicats réformistes (une de plus, dirais-je Rolling Eyes ), il me semble avoir vu encore récemment qu'elle était encore présentée comme favorable.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Edgar le Dim 23 Aoû 2015 - 9:11

@Audrey a écrit:
@miss terious a écrit:Je ne sais pas si ça se fait encore, mais quand je faisais ma demande de mut' il y a quelques années, il me semble que les natifs de Corse avaient une bonif. de 600 pts (ou qqch comme ça) pour un poste sur l'île. Me trompé-je ? 
Quant à moi, comme JEMS : in breizh i trust. Mais je me fais de moins en moins d'illusions.

Oui, mais elle ne suffit pas pour retourner en Corse quand on débute. Trop de Corses pour trop peu de postes offert là-bas, j'imagine...


Je suis natif de Paris intra-muros et donc souhaiterais à ce titre une bonif pour un poste dans Paris, si possible dans mon arrondissement de naissance, afin de faire valoir mon particularisme de Parisien de souche. ( Et par la même occasion pouvoir préempter des appartements à prix réduit dans la capitale en face de néo-parosizns d'importation.) J'encourage les Réunionais à faire de même pour les postes de profs de la Réunion et les Picards, et les Normands aussi .

Ou sinon, on peut aussi choisir de ne pas être prof du secondaire si on ne veut pas se déplacer, ou ne pas être militaire si on a peur des armes et du voyage, ou vendeur d'alcool si on est musulman pratiquant.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Isis39 le Dim 23 Aoû 2015 - 9:12

marlène.N a écrit:ce mouvement est vraiment mal fichu. Si je veux demander le collège à 15 km de chez moi mais dans une académie limitrophe, il faut que je passe par l'inter Evil or Very Mad
quels sont les "bonnes intentions" du ministre de l'époque d'avoir changé ça? Rolling Eyes

Avec le risque de te retrouver à l'autre bout de cette académie.
C'est arrivé à une collègue. Elle bossait dans mon collège, en habitant à la limite dans l'académie d'à côté. Quand son fils a grandi, elle a voulu être dans la même académie que lui car les zones de vacances étaient différentes. Elle s'est retrouvée nommée à plus de 100 km... Galère.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par coindeparadis le Dim 23 Aoû 2015 - 9:24

@Daphné a écrit:
@coindeparadis a écrit:
@Isis39 a écrit:
@coindeparadis a écrit:Le mouvement à 1 tour (je n'ai pas connu) fonctionnait comment ? J'aurais pu dès le "début" demander par exemple : Nantes,St Brieuc, Montpellier, Narbonne, Bayonne et La Rochelle ?

Tu pouvais même demander un établissement quelque part en France.
hearts

Mais cela ne veut pas dire que tu l'aurais obtenu Laughing
Bien-sûr mais l'espoir fait vivre ! Wink

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Marlou.Bassboost le Dim 23 Aoû 2015 - 9:53

@Isis39 a écrit:
marlène.N a écrit:ce mouvement est vraiment mal fichu. Si je veux demander le collège à 15 km de chez moi mais dans une académie limitrophe, il faut que je passe par l'inter Evil or Very Mad
quels sont les "bonnes intentions" du ministre de l'époque d'avoir changé ça? Rolling Eyes

Avec le risque de te retrouver à l'autre bout de cette académie.
C'est arrivé à une collègue. Elle bossait dans mon collège, en habitant à la limite dans l'académie d'à côté. Quand son fils a grandi, elle a voulu être dans la même académie que lui car les zones de vacances étaient différentes. Elle s'est retrouvée nommée à plus de 100 km...  Galère.

c'est exactement la raison pour laquelle je n'ai jamais demandé ce collège... Neutral

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par COCOaine le Dim 23 Aoû 2015 - 10:14

@Duplay a écrit:On me glisse dans l'oreillette que le mouvement s'étendrait jusqu'au 7-7, où fleuriraient un peu partout des pancartes reprenant cette revendication :

LA SEINE ET MARNE AUX SEINE-ET-MARNAIS
ETRANGERS, GO HOME !

A vous Cognacq-Jay, à vous les studios !

Tu n'imagines même pas à quel point je suis favorable à cette revendication!!!!

Je veux rentrer dans mes vert pâturages cheers

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Karine B. le Dim 23 Aoû 2015 - 10:25

@coindeparadis a écrit:
@Daphné a écrit:
@coindeparadis a écrit:
@Isis39 a écrit:

Tu pouvais même demander un établissement quelque part en France.
hearts

Mais cela ne veut pas dire que tu l'aurais obtenu Laughing
Bien-sûr mais l'espoir fait vivre ! Wink

et au moins, tu ne perdais pas ton poste pour te retrouver n'importe où dans une académie. Tu avais ce que tu voulais où tu restais

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Karine B. le Dim 23 Aoû 2015 - 10:26

@Ruthven a écrit:
marlène.N a écrit:ce mouvement est vraiment mal fichu. Si je veux demander le collège à 15 km de chez moi mais dans une académie limitrophe, il faut que je passe par l'inter Evil or Very Mad
quelles sont les "bonnes intentions" du ministre de l'époque d'avoir changé ça? Rolling Eyes

L'argument officiel était de donner le résultat des mutations plus tôt pour faciliter les déménagements, argument de façade bien évidemment. Les enjeux sont économiques (les commissaires paritaires étaient nombreux à être mobilisés pendant plus longtemps et à Paris).

Sur l'économie, j'ai des doutes, car on a remplacé 30 commissaires paritaires par 30 x 30 (avec des frais de déplacement, voire d'hébergement dans certaines grandes académies)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Isis39 le Dim 23 Aoû 2015 - 10:30

marlène.N a écrit:
@Isis39 a écrit:
marlène.N a écrit:ce mouvement est vraiment mal fichu. Si je veux demander le collège à 15 km de chez moi mais dans une académie limitrophe, il faut que je passe par l'inter Evil or Very Mad
quels sont les "bonnes intentions" du ministre de l'époque d'avoir changé ça? Rolling Eyes

Avec le risque de te retrouver à l'autre bout de cette académie.
C'est arrivé à une collègue. Elle bossait dans mon collège, en habitant à la limite dans l'académie d'à côté. Quand son fils a grandi, elle a voulu être dans la même académie que lui car les zones de vacances étaient différentes. Elle s'est retrouvée nommée à plus de 100 km...  Galère.

c'est exactement la raison pour laquelle je n'ai jamais demandé ce collège... Neutral

Du coup, pas mal de gens n'essaient plus de bouger...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Ruthven le Dim 23 Aoû 2015 - 10:31

Mais alors quel intérêt à pourrir à ce point les conditions de mutation ?

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par coindeparadis le Dim 23 Aoû 2015 - 10:33

Quel intérêt à pourrir les conditions de travail des enseignants, en général ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Cath le Dim 23 Aoû 2015 - 10:42

Oui, et c'était déjà la gauche... Rolling Eyes

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 23 Aoû 2015 - 10:43

@Cath a écrit:Oui, et c'était déjà la gauche... Rolling Eyes

C'est vrai, quel gauchiste Allègre Razz Razz

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par Duplay le Dim 23 Aoû 2015 - 10:50

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Cath a écrit:Oui, et c'était déjà la gauche... Rolling Eyes

C'est vrai, quel gauchiste Allègre Razz Razz

A noter que le couteau, ce n'est pas entre les dents qu'il le garde, mais à la main, pour mieux dépecer le mammouth ! professeur

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

Message par the educator le Dim 23 Aoû 2015 - 10:55

Au dela de cette prétendue égalité républicaine (qui ne s'appliquerait qu'aux fonctionnaires, et qui privilégie les vieux, dont le seul mérite récompensé est celui d'avoir laissé passer le temps, merci pour les autres), il y a quand même quelques arguments en faveurs de ces corses:
En premier lieu, éviter la déperdition financière tout azimut: transport, logement, etc
Ensuite, ne pas bousiller le lien social et isoler les individus. Ce qui aggrave le premier problème.
Travailler avec des populations que l'on connait.
Gagner du temps (de travail?).
Dans les académies excédentaires, ne pas éloigner les bons candidats soucieux de leurs liens familiaux ou sociaux du concours.

Enfin bref, je suis tout acquis au recrutement local, mais déjà, si on évitait les drames humains liés à la misère de l'éloignement... Moi, rien que ça, ça vaut bien que l'on brise cette stupide égalité théorique.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum