Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
sena
Niveau 8

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par sena le Mer 26 Aoû 2015 - 18:16
Elle veut nous refiler les vieux éléphants du PS?
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Volubilys le Mer 26 Aoû 2015 - 20:34
Je suis étonnée à vous lire, pour vous école = collège/lycée?
Pour moi école = école primaire.
Et dans ce cadre là, le délire de Ségogo est tout à fait dans l'air du temps.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Isis39
Bon génie

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Isis39 le Mer 26 Aoû 2015 - 20:38
@Volubilys a écrit:Je suis étonnée à vous lire, pour vous école = collège/lycée?
Pour moi école = école primaire.
Et dans ce cadre là, le délire de Ségogo est tout à fait dans l'air du temps.

Lis l'article ! Il s'agit des écoles, collèges et lycées.
avatar
menerve
Prophète

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par menerve le Mer 26 Aoû 2015 - 21:16
@Serge a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Pourquoi pas des poules.. ou des cochons?

Ben, tu rigoles, mais nous avons fait ça dans notre collège : un potager ... et un poulailler !
Le pain de la cantine sert à les nourrir, les élèves s'occupent d'elles pendant les récréations, les oeufs sont vendus au profit du foyer, les élèves sèment les graines, récoltent.
Notre collègue de SVT leur apprend aussi par ces différents biais plein de choses concrètes.

J'ai proposé à mon chef ....des poules pour limiter les déchets, il m'a dit que c'était impossible pour des questions d'hygiène...et il faut aussi s'en occuper durant les vacances.
avatar
Serge
Médiateur

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Serge le Mer 26 Aoû 2015 - 21:29
Elles sont "hébergées" par roulement chez des élèves volontaires, inscrits sur liste d'attente Razz

Elles font un peu office de mascottes.

D'ailleurs, les parents ne disent plus : "j'ai fait un gâteau au chocolat" mais "J'ai fait un gâteau avec des oeufs du collège" Laughing

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Marie Laetitia le Mer 26 Aoû 2015 - 21:36
@Serge a écrit:
@A Tuin a écrit:
@Serge a écrit:Ben, l'un n'empêche pas l'autre. On ne vit pas que dans un univers de connaissance uniquement théorique non plus, faut pas déconner, et dans toutes les matières nous avons aussi des passages au concret.
Le signaler ne signifie pas autre chose. Les activités concrètes peuvent être très intéressantes quand elles ne sont pas artificielles et qu'elles apportent une plus value à l'enseignement.

Oh c'est bon ce sont des poules quoi. Je ne vois pas le rapport avec l'enseignement.

Alors, d'une part, si tu ne le vois pas toi, ce n'est pas important, puisque ça concerne essentiellement le collègue de SVT : lui seul sait précisément en quoi ça peut lui servir de point d'ancrage dans l'étude du vivant, du développement, la reproduction ovipare, ou que sais-je encore. De deux, je pense qu'il est dans une démarche globale et qu'il veut aussi et surtout que les gamins renouent par ce biais - comme par d'autres- avec les produits du terroir (on se rappelle d'une enquête récente montrant que beaucoup de jeunes ne savent plus reconnaitre les légumes, ignorent même qu'une pomme de terre pousse sous terre, etc.),  le fait de savoir cultiver pour ses besoins personnels (plusieurs gamins ont recréé un coin potager chez eux, suite à ça), de ne pas utiliser de pesticides, et aussi pour les responsabiliser (les gamins se relaient selon les récréations du matin, du midi et de l'après midi, collectent le pain jeté, etc.) et ce n'est pas pris sur son temps de cours. C'est une forme de prolongement pour lui, allant de l'éducation au goût, au bio, au recyclage, tout en étant une façon de donner goût à ses métiers de l'agriculture souvent délaissés par les jeunes. Il a sans doute d'autres objectifs, sans prétendre révolutionner quoi que ce soit. Ne serait-ce que l'ambiance aux récrés, où des jeunes nourrissent des poules, enlèvent les mauvaises herbes, etc., comme d'autres tapent dans un ballon, ça contribue mine de rien à un climat convivial, serein, un côté sympa et participatif. Et si ça ne nourrit pas 200 gamins à la cantine, les produits (oeufs, légumes) sont vendus au profit du foyer. Et si ça n'apporte pas des milliers d'euros, curieusement on ne crache pas dans la soupe (bio) non plus. Je ne vois pas en quoi le fait qu'un collègue de SVT fasse un jardin éducatif de façon annexe peut susciter tant de mépris.

Moi non plus.

@Isis39 a écrit:
@Celeborn a écrit:On a une collègue de SVT qui s'occupe d'un jardin sur le temps de midi avec des élèves.

Enfin, qui s'occupait, vu qu'on n'aura plus d'heures d'accompagnement éducatif à la rentrée…

C'est pareil ici, je pense que le potager va s'arrêter.

Et ce n'est pas le moindre paradoxe.

à moins que... ce ne soit de la com', une fois de plus. Dire qu'il y en aura encore pour s'étonner. Neutral

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Marie Laetitia le Mer 26 Aoû 2015 - 21:38
@Celeborn a écrit:
@Pseudo a écrit:Y a quand même un sujet de roman là. Imaginons une enseignante hyper motivée, qui lancerait ses élèves dans une lutte contre le gaspillage alimentaire, dépenserait là-dedans énergie et pognon de l'établissement (et le sien aussi tant qu'à faire) pour faire une campagne d'affichage, des conférences, l'achat de matériel classe A+ ou que sais-je encore, mobiliser le cuistot qui s'en fout et veut juste la baiser sur son piano, etc... Et qui se retrouve en fin d'année, sur les rotules, en plein burn out, affligée d'un herpes génital collé par le cuistot qui a lutté contre le gaspillage de préservatif en la violant, avec une mini cérémonie organisée par la commune qui offre le jus d'orange chimique et les petits lus pour accueillir Ségolène qui vient remettre deux sacs de terreau et quelques graines à l'enseignante valeureuse.

Je t'en supplie, Pseudo, écris-le !!

En +, on va pouvoir s'amuser sur le titre, à base de variations sur "les carottes sont cuites", "une sacrée courge", "le poireau du cuistot", etc.


Plus qu'un sujet de roman, je vois un sujet de pièce de théâtre. Écrite par Pseudo, mise en scène par Celeborn. Féroce. Twisted Evil

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
menerve
Prophète

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par menerve le Mer 26 Aoû 2015 - 22:08
@Marie Laetitia a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pseudo a écrit:Y a quand même un sujet de roman là. Imaginons une enseignante hyper motivée, qui lancerait ses élèves dans une lutte contre le gaspillage alimentaire, dépenserait là-dedans énergie et pognon de l'établissement (et le sien aussi tant qu'à faire) pour faire une campagne d'affichage, des conférences, l'achat de matériel classe A+ ou que sais-je encore, mobiliser le cuistot qui s'en fout et veut juste la baiser sur son piano, etc... Et qui se retrouve en fin d'année, sur les rotules, en plein burn out, affligée d'un herpes génital collé par le cuistot qui a lutté contre le gaspillage de préservatif en la violant, avec une mini cérémonie organisée par la commune qui offre le jus d'orange chimique et les petits lus pour accueillir Ségolène qui vient remettre deux sacs de terreau et quelques graines à l'enseignante valeureuse.

Je t'en supplie, Pseudo, écris-le !!

En +, on va pouvoir s'amuser sur le titre, à base de variations sur "les carottes sont cuites", "une sacrée courge", "le poireau du cuistot", etc.


Plus qu'un sujet de roman, je vois un sujet de pièce de théâtre. Écrite par Pseudo, mise en scène par Celeborn. Féroce. Twisted Evil

Je veux bien faire les costumes!!!!
Invité
Invité

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Invité le Mer 26 Aoû 2015 - 22:33
@Volubilys a écrit:Je suis étonnée à vous lire, pour vous école = collège/lycée?
Pour moi école = école primaire.
Et dans ce cadre là, le délire de Ségogo est tout à fait dans l'air du temps.

Les discours de Ségo sont toujours dans l'air du temps. Sont-ils intéressants pour autant ?
J'aurais préféré qu'elle décrétât la maîtrise des mathématiques/français pour tous comme objectif premier. Mais bon, n'en demandons pas trop à nos incompétents de service. Le potager, c'est bien. Qui s'occupera des tomates en été est une autre question.
Ils me fatiguent.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Daphné le Jeu 27 Aoû 2015 - 9:27
@Marie Laetitia a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pseudo a écrit:Y a quand même un sujet de roman là. Imaginons une enseignante hyper motivée, qui lancerait ses élèves dans une lutte contre le gaspillage alimentaire, dépenserait là-dedans énergie et pognon de l'établissement (et le sien aussi tant qu'à faire) pour faire une campagne d'affichage, des conférences, l'achat de matériel classe A+ ou que sais-je encore, mobiliser le cuistot qui s'en fout et veut juste la baiser sur son piano, etc... Et qui se retrouve en fin d'année, sur les rotules, en plein burn out, affligée d'un herpes génital collé par le cuistot qui a lutté contre le gaspillage de préservatif en la violant, avec une mini cérémonie organisée par la commune qui offre le jus d'orange chimique et les petits lus pour accueillir Ségolène qui vient remettre deux sacs de terreau et quelques graines à l'enseignante valeureuse.

Je t'en supplie, Pseudo, écris-le !!

En +, on va pouvoir s'amuser sur le titre, à base de variations sur "les carottes sont cuites", "une sacrée courge", "le poireau du cuistot", etc.


Plus qu'un sujet de roman, je vois un sujet de pièce de théâtre. Écrite par Pseudo, mise en scène par Celeborn. Féroce. Twisted Evil

Vous la jouez quand ?
Je réserve déjà ma place, j'ai hâte de voir ça : une bonne soirée en perspective Laughing Twisted Evil
avatar
menerve
Prophète

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par menerve le Jeu 27 Aoû 2015 - 13:14
Alea_m a écrit:
@Volubilys a écrit:Je suis étonnée à vous lire, pour vous école = collège/lycée?
Pour moi école = école primaire.
Et dans ce cadre là, le délire de Ségogo est tout à fait dans l'air du temps.

Les discours de Ségo sont toujours dans l'air du temps. Sont-ils intéressants pour autant ?
J'aurais préféré qu'elle décrétât la maîtrise des mathématiques/français pour tous comme objectif premier. Mais bon, n'en demandons pas trop à nos incompétents de service. Le potager, c'est bien. Qui s'occupera des tomates en été est une autre question.
Ils me fatiguent.


Bonjour la démagogie. Certes il y a du gaspillage partout mais les premiers à gaspiller sont les français eux mêmes et s'ils gaspillaient moins, ils consommeraient moins aussi et là on crierait au scandale que les entreprises doivent licencier faute de commandes...

Quant à offrir un potager...ben il suffit d'un bout de terrain, d'outils qu'on peut se prêter et de quelques graines qu'on peut aussi récolter soi même.

A mon avis, ce soudain intérêt pour le gaspillage, ça pue la démagogie et la préparation des élections....

Je serais curieuse de comparer...entre l'élysée et une cantine scolaire.... Qui gaspille le plus? Qui dépense le plus?
avatar
A Tuin
Sage

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par A Tuin le Jeu 27 Aoû 2015 - 15:26
@Serge a écrit:
@A Tuin a écrit:
Oh c'est bon ce sont des poules quoi. Je ne vois pas le rapport avec l'enseignement.

Alors, d'une part, si tu ne le vois pas toi, ce n'est pas important, puisque ça concerne essentiellement le collègue de SVT : lui seul sait précisément en quoi ça peut lui servir de point d'ancrage dans l'étude du vivant, du développement, la reproduction ovipare, ou que sais-je encore. De deux, je pense qu'il est dans une démarche globale et qu'il veut aussi et surtout que les gamins renouent par ce biais - comme par d'autres- avec les produits du terroir (on se rappelle d'une enquête récente montrant que beaucoup de jeunes ne savent plus reconnaitre les légumes, ignorent même qu'une pomme de terre pousse sous terre, etc.),  le fait de savoir cultiver pour ses besoins personnels (plusieurs gamins ont recréé un coin potager chez eux, suite à ça), de ne pas utiliser de pesticides, et aussi pour les responsabiliser (les gamins se relaient selon les récréations du matin, du midi et de l'après midi, collectent le pain jeté, etc.) et ce n'est pas pris sur son temps de cours. C'est une forme de prolongement pour lui, allant de l'éducation au goût, au bio, au recyclage, tout en étant une façon de donner goût à ses métiers de l'agriculture souvent délaissés par les jeunes. Il a sans doute d'autres objectifs, sans prétendre révolutionner quoi que ce soit. Ne serait-ce que l'ambiance aux récrés, où des jeunes nourrissent des poules, enlèvent les mauvaises herbes, etc., comme d'autres tapent dans un ballon, ça contribue mine de rien à un climat convivial, serein, un côté sympa et participatif. Et si ça ne nourrit pas 200 gamins à la cantine, les produits (oeufs, légumes) sont vendus au profit du foyer. Et si ça n'apporte pas des milliers d'euros, curieusement on ne crache pas dans la soupe (bio) non plus. Je ne vois pas en quoi le fait qu'un collègue de SVT fasse un jardin éducatif de façon annexe peut susciter tant de mépris.

Vu comme ça pourquoi pas ... C'est triste surtout que certains parents ne fassent pas la démarche d’expliquer ou de montrer, ou d'aller voir des bestioles. Dans le fond c'est surtout cela qui me chagrine car le point de départ est encore et toujours une défaillance extérieure à pallier ces manques, et ce serait à l'école d'y remédier. Effectivement c'est pas désagréable d'aller nourrir ses poules à la récré on est bien d'accord, cela entraîne forcément un état d'esprit plus léger et une mentalité plus intéressante que ceux qui n'attendent que la récré pour aller fumer ou vendre du cannabis. Evidemment.

@menerve a écrit:
Bonjour la démagogie. Certes il y a du gaspillage partout mais les premiers à gaspiller sont les français eux mêmes et s'ils gaspillaient moins, ils consommeraient moins aussi et là on crierait au scandale que les entreprises doivent licencier faute de commandes...

Quant à offrir un potager...ben il suffit d'un bout de terrain, d'outils qu'on peut se prêter et de quelques graines qu'on peut aussi récolter soi même.

A mon avis, ce soudain intérêt pour le gaspillage, ça pue la démagogie et la préparation des élections....

Exactement, tout-à-fait d'accord. On est toujours dans ce même principe de démagogie et d'arrières-pensées intéressées, ce qui est particulièrement lourd à la fin. Ils feraient mieux de faire leur boulot pour les gens, ça les changerait. Plutôt que de toujours penser à leur gueule et leur carrière à venir.
avatar
Laura Ingalls
Niveau 6

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Laura Ingalls le Jeu 27 Aoû 2015 - 16:17
@Serge a écrit:
@A Tuin a écrit:
@Serge a écrit:Ben, l'un n'empêche pas l'autre. On ne vit pas que dans un univers de connaissance uniquement théorique non plus, faut pas déconner, et dans toutes les matières nous avons aussi des passages au concret.
Le signaler ne signifie pas autre chose. Les activités concrètes peuvent être très intéressantes quand elles ne sont pas artificielles et qu'elles apportent une plus value à l'enseignement.

Oh c'est bon ce sont des poules quoi. Je ne vois pas le rapport avec l'enseignement.

Alors, d'une part, si tu ne le vois pas toi, ce n'est pas important, puisque ça concerne essentiellement le collègue de SVT : lui seul sait précisément en quoi ça peut lui servir de point d'ancrage dans l'étude du vivant, du développement, la reproduction ovipare, ou que sais-je encore. De deux, je pense qu'il est dans une démarche globale et qu'il veut aussi et surtout que les gamins renouent par ce biais - comme par d'autres- avec les produits du terroir (on se rappelle d'une enquête récente montrant que beaucoup de jeunes ne savent plus reconnaitre les légumes, ignorent même qu'une pomme de terre pousse sous terre, etc.),  le fait de savoir cultiver pour ses besoins personnels (plusieurs gamins ont recréé un coin potager chez eux, suite à ça), de ne pas utiliser de pesticides, et aussi pour les responsabiliser (les gamins se relaient selon les récréations du matin, du midi et de l'après midi, collectent le pain jeté, etc.) et ce n'est pas pris sur son temps de cours. C'est une forme de prolongement pour lui, allant de l'éducation au goût, au bio, au recyclage, tout en étant une façon de donner goût à ses métiers de l'agriculture souvent délaissés par les jeunes. Il a sans doute d'autres objectifs, sans prétendre révolutionner quoi que ce soit. Ne serait-ce que l'ambiance aux récrés, où des jeunes nourrissent des poules, enlèvent les mauvaises herbes, etc., comme d'autres tapent dans un ballon, ça contribue mine de rien à un climat convivial, serein, un côté sympa et participatif. Et si ça ne nourrit pas 200 gamins à la cantine, les produits (oeufs, légumes) sont vendus au profit du foyer. Et si ça n'apporte pas des milliers d'euros, curieusement on ne crache pas dans la soupe (bio) non plus. Je ne vois pas en quoi le fait qu'un collègue de SVT fasse un jardin éducatif de façon annexe peut susciter tant de mépris.

+ 1 professeur
may68
Neoprof expérimenté

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par may68 le Dim 30 Aoû 2015 - 12:13
J'me disais comme ça en passant , la cantine c'est pas l'école , pas du temps scolaire quoi ...
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par e-Wanderer le Dim 30 Aoû 2015 - 13:01
@Serge a écrit:Elles sont "hébergées" par roulement chez des élèves volontaires, inscrits sur liste d'attente Razz

Elles font un peu office de mascottes.

D'ailleurs, les parents ne disent plus : "j'ai fait un gâteau au chocolat" mais "J'ai fait un gâteau avec des oeufs du collège" Laughing
Ils sont un peu nigauds, ces parents. Ils devraient plutôt dire "J'ai fait une poule au pot, certifiée 100% bio. Et raconter à la rentrée que la poularde s'est malencontreusement fait écraser / dévorer par le chien du voisin / s'est étouffée avec un ver de terre récalcitrant. Ce ne sont pas les prétextes qui manquent.
:gouteur:
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Iphigénie le Dim 30 Aoû 2015 - 16:48
@Serge a écrit:
Ben, l'un n'empêche pas l'autre. On ne vit pas que dans un univers de connaissance uniquement théorique non plus, faut pas déconner, et dans toutes les matières nous avons aussi des passages au concret.
Le signaler ne signifie pas autre chose. Les activités concrètes peuvent être très intéressantes quand elles ne sont pas artificielles et qu'elles apportent une plus value à l'enseignement.
Vouais, enfin, proposer de créer des potagers l'année où on supprime le latin, c'est quand même nous prendre royalement pour des cucurbitacées ou des gallinacés, non?
User25249
Niveau 5

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par User25249 le Sam 13 Fév 2016 - 21:47
l'info FranceTV info

Eh bien non, finalement...

Comme le disait si bien tout à l'heure Stéphane GUILLON dans SLT "Ça apprend aux enfants, à ne pas croire les promesses des politiques" Very Happy

_________________
"Ce n'est pas un gage de bonne santé, que d'être bien intégré dans une société profondément malade" (Jiddu Krishnamurti)
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par VicomteDeValmont le Sam 13 Fév 2016 - 21:53
C'est quand même pas bien dur d'acheter pour quelques euros de graines et bêcher un carré de terrain.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Pseudo le Sam 13 Fév 2016 - 21:55
Ah, heureusement que j'écris finalement ce roman inspiré par ce fil ! Là, au moins, il y aura des potagers ! Mais pas que...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
géohistoire
Niveau 10

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par géohistoire le Sam 13 Fév 2016 - 22:00
Certains ont compris depuis plusieurs jours déjà à ne pas croire la ministre :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/02/08/des-eleves-de-cm1-decus-par-leur-ministre-du-potager_4861475_3224.html?xtmc=potager&xtcr=1


Dernière édition par géohistoire le Sam 13 Fév 2016 - 22:01, édité 1 fois
avatar
Olympias
Prophète

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Olympias le Sam 13 Fév 2016 - 22:00
@Laura Ingalls a écrit:
@Serge a écrit:
@A Tuin a écrit:
@Serge a écrit:Ben, l'un n'empêche pas l'autre. On ne vit pas que dans un univers de connaissance uniquement théorique non plus, faut pas déconner, et dans toutes les matières nous avons aussi des passages au concret.
Le signaler ne signifie pas autre chose. Les activités concrètes peuvent être très intéressantes quand elles ne sont pas artificielles et qu'elles apportent une plus value à l'enseignement.

Oh c'est bon ce sont des poules quoi. Je ne vois pas le rapport avec l'enseignement.

Alors, d'une part, si tu ne le vois pas toi, ce n'est pas important, puisque ça concerne essentiellement le collègue de SVT : lui seul sait précisément en quoi ça peut lui servir de point d'ancrage dans l'étude du vivant, du développement, la reproduction ovipare, ou que sais-je encore. De deux, je pense qu'il est dans une démarche globale et qu'il veut aussi et surtout que les gamins renouent par ce biais - comme par d'autres- avec les produits du terroir (on se rappelle d'une enquête récente montrant que beaucoup de jeunes ne savent plus reconnaitre les légumes, ignorent même qu'une pomme de terre pousse sous terre, etc.),  le fait de savoir cultiver pour ses besoins personnels (plusieurs gamins ont recréé un coin potager chez eux, suite à ça), de ne pas utiliser de pesticides, et aussi pour les responsabiliser (les gamins se relaient selon les récréations du matin, du midi et de l'après midi, collectent le pain jeté, etc.) et ce n'est pas pris sur son temps de cours. C'est une forme de prolongement pour lui, allant de l'éducation au goût, au bio, au recyclage, tout en étant une façon de donner goût à ses métiers de l'agriculture souvent délaissés par les jeunes. Il a sans doute d'autres objectifs, sans prétendre révolutionner quoi que ce soit. Ne serait-ce que l'ambiance aux récrés, où des jeunes nourrissent des poules, enlèvent les mauvaises herbes, etc., comme d'autres tapent dans un ballon, ça contribue mine de rien à un climat convivial, serein, un côté sympa et participatif. Et si ça ne nourrit pas 200 gamins à la cantine, les produits (oeufs, légumes) sont vendus au profit du foyer. Et si ça n'apporte pas des milliers d'euros, curieusement on ne crache pas dans la soupe (bio) non plus. Je ne vois pas en quoi le fait qu'un collègue de SVT fasse un jardin éducatif de façon annexe peut susciter tant de mépris.

+ 1 professeur
avatar
olive-in-oil
Grand sage

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par olive-in-oil le Sam 13 Fév 2016 - 22:04
Moi j'ai déjà l'impression de faire pousser des navets et des courges au sein de mes classes... ça compte comme potager ?
Sinon, lutter contre le gaspillage des neurones, ça compte aussi (quoique les neurones ne nourrissent plus hélas !)
User25249
Niveau 5

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par User25249 le Sam 13 Fév 2016 - 22:09
@VicomteDeValmont a écrit:C'est quand même pas bien dur d'acheter pour quelques euros de graines et bêcher un carré de terrain.

Eh oui, même les choses simples qui coûtent pas top cher, ils savent pas faire...

_________________
"Ce n'est pas un gage de bonne santé, que d'être bien intégré dans une société profondément malade" (Jiddu Krishnamurti)
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par RogerMartin le Sam 13 Fév 2016 - 23:55
@pamplemousses4 a écrit: ce titre!

Et voyez la fin de la citation: "un coin nature". Quelle odieuse expression.
Spoiler:
sinon, il y a "ouverture fraîcheur", "code client",...: j'aime la communication des communicants.

Un coin nature, c'est un petit coin, ou un coin qui n'a pas de parfum ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par JPhMM le Sam 13 Fév 2016 - 23:58
Le petit coin peut avoir un parfum, parfois très nature, mais pas nécessairement agréable.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par RogerMartin le Dim 14 Fév 2016 - 0:14


Les deux mille établissements suivants pourraient être dotés de toilettes sèches, qu'on rigole un peu Rolling Eyes

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Contenu sponsorisé

Re: S. Royal : "Les mille premières écoles qui feront un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire seront dotées d'un potager".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum