26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par User5899 le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:08

Najat, t'es promue !
Il nia person'dans les rues !
acc

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Ergo le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:21

@Septimus a écrit:
Je ne sais pas mais, je pense que si on veut arriver au retrait il faudra aller plus loin que la petite grève de boy scout. Je suis certain que si on décidait de bloquer, mais bloquer vraiment, les rectorats les choses commenceraient à bouger.
Maisouimais lesélèves/lebac/lednb/leprogramme/lopinionpublique...
On peut d'ores et déjà faire une jolie cérémonie d'enterrement du collège...mettons le 1e septembre 2016. Pas trop tôt, hein, y a cours.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Lefteris le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:23

@Septimus a écrit:Petite comparaison:

-Éducation nationale: Hostilité contre la réforme du collège: petites grévounettes d'une journée en fin d'année. De nombreux collègues qui sont contre la réforme mais qui ont peur de la critique de l'opinion, de pénaliser les élèves. Résultat: Valls et Belkacem rigolent bien et maintiennent leur projet néfaste.

-Transport: Hostilité des Taxis contre UBER: Blocages massifs des routes et périph, opérations escargots. Résultat: UBER interdit en France dans le mois qui suit.

-Agriculture: Agriculteurs voulant une revalorisation de leurs prix d'achat et des aides pour faire face à la concurrence: Plusieurs villes bloquées, dont Caen pendant plus d'une semaine, des préfectures bloquées, opérations escargots. Résultat: Robinet à millions ouvert et aides débloquées dans la semaine qui suit.

De là à en tirer une conclusion... Rolling Eyes

Je ne sais pas mais, je pense que si on veut arriver au retrait il faudra aller plus loin que la petite grève de boy scout. Je suis certain que si on décidait de bloquer, mais bloquer vraiment, les rectorats les choses commenceraient à bouger.
Je suis d'accord,  assez des grèves sporadiques , j'en ai fait 5 je crois l'année passée, juste pour donner plus de 500 roros à l'Etat,  et j'étais seul  de mon établissement lors de la dernière. Et comme je l'ai mentionné rapidement dans un autre fil  , pour le brevet, des collègues sont venus corriger dans leur établissement des copies de grévistes sur coup de fil.  Il faut une action à la fois percutante et légale. Mais que  bloquer dans un avenir proche ? Il n'y a pas d'examens en vue.
Hormis une action hors temps scolaire, maintenant, je ne vois pas grand chose.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Balthazaard le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:29

@Septimus a écrit:Petite comparaison:

-Éducation nationale: Hostilité contre la réforme du collège: petites grévounettes d'une journée en fin d'année. De nombreux collègues qui sont contre la réforme mais qui ont peur de la critique de l'opinion, de pénaliser les élèves. Résultat: Valls et Belkacem rigolent bien et maintiennent leur projet néfaste.

-Transport: Hostilité des Taxis contre UBER: Blocages massifs des routes et périph, opérations escargots. Résultat: UBER interdit en France dans le mois qui suit.

-Agriculture: Agriculteurs voulant une revalorisation de leurs prix d'achat et des aides pour faire face à la concurrence: Plusieurs villes bloquées, dont Caen pendant plus d'une semaine, des préfectures bloquées, opérations escargots. Résultat: Robinet à millions ouvert et aides débloquées dans la semaine qui suit.

De là à en tirer une conclusion... Rolling Eyes

Je ne sais pas mais, je pense que si on veut arriver au retrait il faudra aller plus loin que la petite grève de boy scout. Je suis certain que si on décidait de bloquer, mais bloquer vraiment, les rectorats les choses commenceraient à bouger.

Ce sont hélas, des comparaisons qui ont leurs limites. Les agriculteurs, les taxis sont leurs propres patrons, on ne peut pas grand chose contre eux tant que leurs débordements restent contenus ( et quoiqu'on en dise c'est globalement le cas...ils n'ont pas crée d’émeutes) nous avons un employeur qui peut agir en amont par des mesures de rétorsion, faciles à mettre en place sur le plan administratif et je crois que malgré les bonnes paroles, tout le monde en est plus ou moins conscient.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Ronin le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:31

Cripure a écrit:
@Cath a écrit:Oui, c'est tout à fait vrai.

Franchement, quelle mesure faudrait-il pour que les enseignants manifestent massivement et cessent le travail ?
Que les profs soient moins aveugles, moins bornés et moins gnangnans.

J'irai plus loin mais j'ai promis d'être gentil.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Osmie le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:39

@Ronin a écrit:
Cripure a écrit:
@Cath a écrit:Oui, c'est tout à fait vrai.

Franchement, quelle mesure faudrait-il pour que les enseignants manifestent massivement et cessent le travail ?
Que les profs soient moins aveugles, moins bornés et moins gnangnans.

J'irai plus loin mais j'ai promis d'être gentil.


Qu'ils aient le sens du service public et se mobilisent pour le défendre ; qu'ils (re)trouvent le sens de l'honneur. Du panache, nom d'une pipe !

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Ergo le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:46

@Balthazaard a écrit:
Ce sont hélas, des comparaisons qui ont leurs limites. Les agriculteurs, les taxis sont leurs propres patrons, on ne peut pas grand chose contre eux tant que leurs débordements restent contenus ( et quoiqu'on en dise c'est globalement le cas...ils n'ont pas crée d’émeutes) nous avons un employeur qui peut agir en amont par des mesures de rétorsion, faciles à mettre en place sur le plan administratif et je crois que malgré les bonnes paroles, tout le monde en est plus ou moins conscient.
Certes, on l'a encore vu en début d'été. Mais s'il y avait 100 000 enseignants sur une action coordonnée, ça deviendrait plus difficile. Mais pour ça, voir ce qu'a écrit Osmie...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par trompettemarine le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:57

A mon avis (pessimiste), beaucoup de collègues ne sortiront de leur torpeur que lorsque les salaires seront devenus insupportables et que le statut de fonctionnaire d'Etat leur sera supprimé.

La multiplication des réformes tous les six mois, la main-mise idéologique des pédagogistes sur l'EN, la perte de pouvoir des IG au profit de certains IPRs parfois cooptés, le terrible échec des grèves de 2003 qui a profondément divisé les collègues, la fin (voire la casse délibérée) de la solidarité syndicale dans de nombreux bahuts, l'individualisme rampant, la perte pour ainsi dire intellectuelle du statut du professeur dont l'autorité n'est plus garantie (parfois même par lui-même !) par la reconnaissance du savoir qu'il possède, le faible nombre d'outils légaux que nous possédons (en gros la grève), la presse longtemps incapable de s'emparer sérieusement d'un sujet sur l'EN et malhonnête lors des grandes manifestations présentées comme s'il s'agissait de marronniers folkloriques, notamment dans les gros JT (c'est différent localement) surtout l'absence d'une vision sur long le terme de ce qu'est l'école par un ministre qui ne cherche pas qu'à dégraisser ou à copier ses voisins.
Pourquoi est-il impossible d'imaginer qu'il y a ait un système scolaire français ?

Néanmoins, la désaffection énorme pour le métier d'enseignant, le risque électoral mais aussi la grande inquiétude qui grandit chez les parents qui ont bien compris qu'ils étaient en train d'être trompés par les rythmes scolaires et qui perçoivent bien l'inégalité imposée de fait par la réforme des collèges ne me semblent pas des facteurs à prendre à la légère.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Ronin le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:08

Il est inévitable que ça pète. Problème, ça pétera à la tronche de tout le monde et tant pis pour nous et les élèves. Quant aux politiques, seul leur importe la prochaine élection. L'avenir du pays ils s'en cognent comme de leur premier pot de vin.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Olympias le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:10

@trompettemarine a écrit:A mon avis (pessimiste), beaucoup de collègues ne sortiront de leur torpeur que lorsque les salaires seront devenus insupportables et que le statut de fonctionnaire d'Etat leur sera supprimé.

La multiplication des réformes tous les six mois, la main-mise idéologique des pédagogistes sur l'EN, la perte de pouvoir des IG au profit de certains IPRs parfois cooptés, le terrible échec des grèves de 2003 qui a profondément divisé les collègues, la fin (voire la casse délibérée) de la solidarité syndicale dans de nombreux bahuts, l'individualisme rampant, la perte pour ainsi dire intellectuelle du statut du professeur dont l'autorité n'est plus garantie (parfois même par lui-même !) par la reconnaissance du savoir qu'il possède, le faible nombre d'outils légaux que nous possédons (en gros la grève), la presse longtemps incapable de s'emparer sérieusement d'un sujet sur l'EN et malhonnête lors des grandes manifestations présentées comme s'il s'agissait de marronniers folkloriques, notamment dans les gros JT (c'est différent localement) surtout l'absence d'une vision sur long le terme de ce qu'est l'école par un ministre qui ne cherche pas qu'à dégraisser ou à copier ses voisins.
Pourquoi est-il impossible d'imaginer qu'il y a ait un système scolaire français ?

Néanmoins, la désaffection énorme pour le métier d'enseignant, le risque électoral mais aussi la grande inquiétude qui grandit chez les parents qui ont bien compris qu'ils étaient en train d'être trompés par les rythmes scolaires et qui perçoivent bien l'inégalité imposée de fait par la réforme des collèges ne me semblent pas des facteurs à prendre à la légère.
topela Et la perspective de la dérouillée électorale de décembre devrait faire réfléchir le PS

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par may68 le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:12

Le Snes fait un peu le même coup que pour les rythmes : ils ne demandent pas le retrait du projet , juste à le "repenser" (pour les rythmes ils demandaient la réécriture et n'ont jamais voulu demander l'abrogation ) et des moyens pour le mettre en place !

Enfin il me semble .

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Ronin le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:16

FSU : Janus power !!! youou !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par ylm le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:18

@Olympias a écrit:Et la perspective de la dérouillée électorale de décembre devrait faire réfléchir le PS
Depuis le début de cette histoire c'est ce que je n'arrive pas à comprendre: tous les sondages, toutes les études montrent que le PS est en train de perdre le vote enseignant avec ses réformes éducatives de droite, après avoir perdu le vote populaire avec ses réformes économiques de droite. Et pourtant ils continuent. Comment espèrent-ils échapper à des dérouillées électorales historiques en décembre et en 2017, ça m'échappe. Ils voient qui voter pour eux?

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Osmie le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:20

@may68 a écrit:Le Snes fait un peu le même coup que pour les rythmes : ils ne demandent pas le retrait du projet , juste à le "repenser" (pour les rythmes ils demandaient la réécriture et n'ont jamais voulu demander l'abrogation ) et des moyens pour le mettre en place !

Enfin il me semble .

Le SNES veut l'abrogation d'un des deux textes : on garde le décret qui officialise une réforme du collège et on réécrit totalement l'arrêté qui développe cette réforme et fixe les horaires. Le gouvernement sauverait la face, ou ce qu'il lui en reste à supposer qu'il en ait eu une, car le décret ne serait pas abrogé, et on réécrirait l'arrêté avec des horaires corrects, des options, etc. Mais pour cela, il faut que la profession agisse ; si cette réforme est appliquée, ce sera dû en bonne partie à la complicité passive des professeurs.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par PabloPE le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:21

@ylm a écrit:
@Olympias a écrit:Et la perspective de la dérouillée électorale de décembre devrait faire réfléchir le PS
Depuis le début de cette histoire c'est ce que je n'arrive pas à comprendre: tous les sondages, toutes les études montrent que le PS est en train de perdre le vote enseignant avec ses réformes éducatives de droite, après avoir perdu le vote populaire avec ses réformes économiques de droite. Et pourtant ils continuent. Comment espèrent-ils échapper à des dérouillées électorales historiques en décembre et en 2017, ça m'échappe. Ils voient qui voter pour eux?
Justement et si au lieu de 2017 ils "jouaient" pour 2022? Pour l'instant là ils sauvent les meubles en plaçant leurs amis un peu partout à l'abri (un emploi fictif à 9000€ mensuels permet de voir venir), ça sent le pantouflage en attendant des jours meilleurs.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Osmie le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:23

@ylm a écrit:
@Olympias a écrit:Et la perspective de la dérouillée électorale de décembre devrait faire réfléchir le PS
Depuis le début de cette histoire c'est ce que je n'arrive pas à comprendre: tous les sondages, toutes les études montrent que le PS est en train de perdre le vote enseignant avec ses réformes éducatives de droite, après avoir perdu le vote populaire avec ses réformes économiques de droite. Et pourtant ils continuent. Comment espèrent-ils échapper à des dérouillées électorales historiques en décembre et en 2017, ça m'échappe. Ils voient qui voter pour eux?

Bof, les profs rentreront au bercail quand on leur dira en 2017 qu'il leur faut voter de manière à éviter un nouveau 22 avril ; ça a déjà marché en 2012, nombreux sont les profs qui n'ont pas voté Front de gauche pour "éviter un nouveau 22 avril tu comprends". Des baffes.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par User5899 le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:23


_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Olympias le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:25

@ylm a écrit:
@Olympias a écrit:Et la perspective de la dérouillée électorale de décembre devrait faire réfléchir le PS
Depuis le début de cette histoire c'est ce que je n'arrive pas à comprendre: tous les sondages, toutes les études montrent que le PS est en train de perdre le vote enseignant avec ses réformes éducatives de droite, après avoir perdu le vote populaire avec ses réformes économiques de droite. Et pourtant ils continuent. Comment espèrent-ils échapper à des dérouillées électorales historiques en décembre et en 2017, ça m'échappe. Ils voient qui voter pour eux?
Et ça, ca m'exaspère.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Condorcet le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:28

@Balthazaard a écrit:
@Septimus a écrit:Petite comparaison:

-Éducation nationale: Hostilité contre la réforme du collège: petites grévounettes d'une journée en fin d'année. De nombreux collègues qui sont contre la réforme mais qui ont peur de la critique de l'opinion, de pénaliser les élèves. Résultat: Valls et Belkacem rigolent bien et maintiennent leur projet néfaste.

-Transport: Hostilité des Taxis contre UBER: Blocages massifs des routes et périph, opérations escargots. Résultat: UBER interdit en France dans le mois qui suit.

-Agriculture: Agriculteurs voulant une revalorisation de leurs prix d'achat et des aides pour faire face à la concurrence: Plusieurs villes bloquées, dont Caen pendant plus d'une semaine, des préfectures bloquées, opérations escargots. Résultat: Robinet à millions ouvert et aides débloquées dans la semaine qui suit.

De là à en tirer une conclusion... Rolling Eyes

Je ne sais pas mais, je pense que si on veut arriver au retrait il faudra aller plus loin que la petite grève de boy scout. Je suis certain que si on décidait de bloquer, mais bloquer vraiment, les rectorats les choses commenceraient à bouger.

Ce sont hélas, des comparaisons qui ont leurs limites. Les agriculteurs, les taxis sont leurs propres patrons, on ne peut pas grand chose contre eux tant que leurs débordements restent contenus ( et quoiqu'on en dise c'est globalement le cas...ils n'ont pas crée d’émeutes) nous avons un employeur qui peut agir en amont par des mesures de rétorsion, faciles à mettre en place sur le plan administratif et je crois que malgré les bonnes paroles, tout le monde en est plus ou moins conscient.

Actions très "légales" :
http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/crise-des-eleveurs/crise-des-agriculteurs-action-coup-de-poing-a-la-prefecture-de-saint-lo_1048271.html
http://www.sudouest.fr/2015/07/23/blocages-operations-coup-de-poing-les-images-de-la-colere-des-eleveurs-2077170-5138.php
...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Ronin le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:30

Ah la recette du "c'est pire avec la droite" permettra encore au PS de sauver les meubles. Ils le savent, ils en profitent.


Dernière édition par Ronin le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:30, édité 1 fois

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par may68 le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:30

@Osmie a écrit:
@may68 a écrit:Le Snes fait un peu le même coup que pour les rythmes : ils ne demandent pas le retrait du projet , juste à le "repenser" (pour les rythmes ils demandaient la réécriture et n'ont jamais voulu demander l'abrogation ) et des moyens pour le mettre en place !

Enfin il me semble .

Le SNES veut l'abrogation d'un des deux textes : on garde le décret qui officialise une réforme du collège et on réécrit totalement l'arrêté qui développe cette réforme et fixe les horaires. Le gouvernement sauverait la face, ou ce qu'il lui en reste à supposer qu'il en ait eu une, car le décret ne serait pas abrogé, et on réécrirait l'arrêté avec des horaires corrects, des options, etc. Mais pour cela, il faut que la profession agisse ; si cette réforme est appliquée, ce sera dû en bonne partie à la complicité passive des professeurs.


Totalement d'accord . Ce qui ne les empêchera pas de dire que les syndicats n'ont rien fait ... c'est comme d'hab' !

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par User5899 le Jeu 27 Aoû 2015 - 14:09

Et sinon, hallu complète sur la liste Profs-fr (liste dirigée jusqu'à l'année dernière par V. Marchais, que nous lisons ici, et quittée par elle pour le genre de raison qui suit) : on y échange gaiement des projets d'EPI avec un an d'avance.
Voilà. C'est la profession aujourd'hui.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Ronin le Jeu 27 Aoû 2015 - 14:21

La profession se saborde en chantant joyeusement, sans se rendre compte de rien. C'est beau à en pleurer. Pas besoin de grands méchants patrons, nous faisons le boulot très bien.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par HORA le Jeu 27 Aoû 2015 - 14:29

@PabloPE a écrit:
Justement et si au lieu de 2017 ils "jouaient" pour 2022? Pour l'instant là ils sauvent les meubles en plaçant leurs amis un peu partout à l'abri (un emploi fictif à 9000€ mensuels permet de voir venir), ça sent le pantouflage en attendant des jours meilleurs.

+ 1
Depuis des décennies, c'est ça l'alternance : un coup, je suis au pouvoir et je gère la casse du compromis social d'après guerre, le coup suivant j'occupe un petit nid douillet que j'aurai pris soin de préserver de la casse. Au bout du bout, un corps électoral complètement désabusé. Ce qui n'augure rien de bon.

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par Ronin le Jeu 27 Aoû 2015 - 14:30

Et certains s'étonnent que MLP ne cesse de progresser...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 26/08 Le Snes égratigne la réforme du collège et appelle à la grève

Message par VanGogh59 le Jeu 27 Aoû 2015 - 14:30

J'ai le regret que les élections régionales vont avoir lieu tard... 4 mois avant la dérouillée du PS. Sinon, je pense aussi qu'on obtiendra rien sans véritable opération type agriculteurs ou taxis. Nous sommes très clairement dans une situation de dégradation très grave de nos conditions de vie et de travail. Si nous ne montrons pas notre colère, les réformes ineptes et dégradantes vont continuer à s'empiler ad nauseam...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum