Les huit journées de formation à "collège 2016" : plus pendant les vacances ?

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les huit journées de formation à "collège 2016" : plus pendant les vacances ?

Message par Fires of Pompeii le Dim 13 Sep 2015 - 13:19

@ysabel a écrit:
@Tangleding a écrit:
@Elyas a écrit:
@Tangleding a écrit:
A la Toussaint généralement je ne bouge pas. Et les autres vacances je ne vais pas bien loin vu comme on croule sous le fric en faisant ce métier.

Passer deux jour à Paris pour foutre en l'air ne réforme idiote et toxique, je le fais gratuitement dès que l'occasion s'en présente. Alors pour 50€ même si ce n'est qu'une bouchée de pain à l'heure (au sens propre), sachant que ca sort de la poche du ministère le plus toxique qu'on ait eu depuis un moment.

A titre de comparaison pour 2 jours de correction de brevet je crois qu'on reçoit moins de 20€... Une autre forme d'exploitation et on n'est pas volontaire...

Je te rassure. A Versailles, rien n'aura lieu sur les vacances. La première vague de formation a déjà ses dates. Ce sont des mardis et jeudis principalement.
Merci Elyas, bien que je ne fusse pas inquiet.

De toute façon personne n'appliquera la réforme. Et si la nouvelle version des programmes de français est aussi idiote que celle qu'on a eue entre les mains en avril dernier, je ne donne pas cher de son application par les collègues de lettres modernes et de lettres classiques (plus encore ces derniers, d'ailleurs, car la mise à sac du latin/grec leur reste violemment en travers de la gorge).

Alors là, j'en suis moins certaine... J'ai toujours des élèves qui arrivent en seconde en n'ayant lu que des daubes.
D'ailleurs cette semaine j'en parlais à une collègue d'espagnol qui a fait pas mal de  collèges ces dernières années et qui avait vu de nombreux collègues de lettres qui ne faisaient rien lire aux gamins hormis de la littérature jeunesse.

affraid Mon dieu ! A ce moment-là je crois qu'il vaut mieux démissionner, ils feront moins de mal ainsi qu'en faisant lire n'importe quoi aux gamins...

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les huit journées de formation à "collège 2016" : plus pendant les vacances ?

Message par Kapellmeister le Dim 13 Sep 2015 - 13:27

@ysabel a écrit:
@Tangleding a écrit:
@Elyas a écrit:
@Tangleding a écrit:
A la Toussaint généralement je ne bouge pas. Et les autres vacances je ne vais pas bien loin vu comme on croule sous le fric en faisant ce métier.

Passer deux jour à Paris pour foutre en l'air ne réforme idiote et toxique, je le fais gratuitement dès que l'occasion s'en présente. Alors pour 50€ même si ce n'est qu'une bouchée de pain à l'heure (au sens propre), sachant que ca sort de la poche du ministère le plus toxique qu'on ait eu depuis un moment.

A titre de comparaison pour 2 jours de correction de brevet je crois qu'on reçoit moins de 20€... Une autre forme d'exploitation et on n'est pas volontaire...

Je te rassure. A Versailles, rien n'aura lieu sur les vacances. La première vague de formation a déjà ses dates. Ce sont des mardis et jeudis principalement.
Merci Elyas, bien que je ne fusse pas inquiet.

De toute façon personne n'appliquera la réforme. Et si la nouvelle version des programmes de français est aussi idiote que celle qu'on a eue entre les mains en avril dernier, je ne donne pas cher de son application par les collègues de lettres modernes et de lettres classiques (plus encore ces derniers, d'ailleurs, car la mise à sac du latin/grec leur reste violemment en travers de la gorge).

Alors là, j'en suis moins certaine... J'ai toujours des élèves qui arrivent en seconde en n'ayant lu que des daubes.
D'ailleurs cette semaine j'en parlais à une collègue d'espagnol qui a fait pas mal de  collèges ces dernières années et qui avait vu de nombreux collègues de lettres qui ne faisaient rien lire aux gamins hormis de la littérature jeunesse.

Ils venaient peut-être de mon bahut, va savoir ? Ne faire lire que des daubes a longtemps été la politique de mon équipe de Lettres. Révolte lorsque les programmes de 2008 furent révélés : "Non mais c'est pas possible ! Comment on va pouvoir leur faire étudier ça ?!" ("Ça" désignant la liste d’œuvres quasi exclusivement classiques concoctée par Philippe Le Guillou, IG de Lettres). Rolling Eyes

La résistance s'établit d'emblée ! Alors qu'en conseil d'enseignement, je suggérais qu'on fît commander au collège Œdipe roi, Les Croix de bois (pourtant pas bien difficile, Dorgelès) ou un Zweig pour nos 3e, la coordo m'envoya bouler sèchement ("trop dur, y comprendront rien") afin de faire commander à la place un chef d'oeuvre de la littérature contemporaine : Échec et rap ... Rolling Eyes


Dernière édition par Kapellmeister le Dim 13 Sep 2015 - 13:57, édité 1 fois

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les huit journées de formation à "collège 2016" : plus pendant les vacances ?

Message par Ronin le Dim 13 Sep 2015 - 13:28

Si j'étais parent d'élève je ferai un scandale...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les huit journées de formation à "collège 2016" : plus pendant les vacances ?

Message par Lefteris le Dim 13 Sep 2015 - 14:03

@Jane a écrit:Aucune idée. J'en vois bien un ou deux faire les bons petits toutous et mouiller la culotte à l'idée de se prendre pour des formateurs. Qu'ils soient pour ou contre la réforme, d'ailleurs. Moi, en tous cas, je ne pourrai pas y aller, j'ai poney (la piscine étant en travaux).


@may68 a écrit:Créer des hiérarchies intermédiaires ( coordonnateurs , pilotes , chargés de missions , ici en l'occurence collègues "formateurs" ) pour mieux diviser , ça me parait être un des buts de toutes ces réformes : collège 2016 / REP REP+ /Rythmes .
Pour répondre à Jane , il n'y a pas que des femmes, dans l'EN, Jane Rolling Eyes des hommes aussi peuvent se précipiter pour jouer les zélés. Blague à part cette réforme joue aussi en effet sur les instincts les plus gerbants, que l'on retrouve partout (être bien vu, avoir la caresse du chef, jouer les importants, avoir éventuellement un peu plus que son voisin...).

Et la conséquence, dont parle May , c'est aussi les hiérarchies intermédiaires qui se mettent en place , officieuses et temporaires, données comme des hochets. C'est typique du management transversal qui gagne l'administration en général et qui est parfaitement adapté à la réforme. Ca permet de faire travailler tout le monde sous l'oeil de tout de monde, avec la défiance qui en découle (méthode de l'open space, décliné en grands bureaux collectifs dans certaines administrations) qui permet à la hiérarchie officielle de se contenter de donner le kit pour construire ses propres chaînes , de faire "émerger des leaders" (élément de langage fréquent dans les document qui prônent les techniques managériales) parmi des gens de même rang théorique qui rendent compte.
Et l'avantage est aussi de faire plus peser le poids de l'échec sur les épaules de ceux qui sont en dessous.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les huit journées de formation à "collège 2016" : plus pendant les vacances ?

Message par tiptop77 le Dim 13 Sep 2015 - 14:14

@Jane a écrit:Aucune idée. J'en vois bien un ou deux faire les bons petits toutous et mouiller la culotte à l'idée de se prendre pour des formateurs. Qu'ils soient pour ou contre la réforme, d'ailleurs. Moi, en tous cas, je ne pourrai pas y aller, j'ai poney (la piscine étant en travaux).
Tout pareil! Evil or Very Mad

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum