Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Page 22 sur 23 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par zeprof le Ven 17 Fév 2017 - 11:54

je me suis posée la question mais ça m'est difficile de développer plus, cette partie du forum est publique non ?

zeprof
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par elisa18 le Ven 17 Fév 2017 - 20:21

Dans mon collège, j'ai 1h de latin en 5° (les horaires plancher sur le cycle), et nous n'avons pas encore commencé l'EPI! (prévu au 2° semestre, faudrait qu'on s'y mette....)

elisa18
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par zeprof le Mer 15 Mar 2017 - 14:50

@elisa18 a écrit:Il y a maintenant 5h de latin en cycle 4: certains collèges ont décidé de ne pas en faire en 5°, et de faire 2h30 en 4° et 3°, d'autres 3h en 4° et 2h en 3°, d'autres encore 2h au 2° semestre de 5° (recrutement après l'EPI au 1° semestre....) L'autonomie des établissements, quoi!

donc c'est bien 5 h / élèves sur le cycle ?
sachant donc que dans le collège de ma grande, ils ont choisi une "initiation" de 7 séances d'1h en 5e, initiation faite pour tous les élèves, est-ce que ça rentre dans le calcul du total à votre avis ?

j'aurais tendance, pour ma part, à dire que non et que les 5 h / élève restent dûes mais je m'attends à tout Rolling Eyes

ceci étant, je ne suis pas certaine que 3 h en 4e et 2 h en 3e ou 2h30/2h30 soit une bonne chose non plus...
1h/semaine en 5e aurait permis de lisser le total et la répartition sur le cycle...
enfin, je m'interroge peut-êre pour rien, si ça trouve, ils vont nous annoncer 2 h et 2 h au prétexte que les heures de 5e auront été faites !!!

qu'en pensez-vous ?

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
zeprof
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Derborence le Mer 15 Mar 2017 - 16:15

J'en pense que c'est n'importe quoi dans le collège de ta fille.
En 5e, c'est 1h sur toute l'année pour l'EC. 2h en 4e et 2h en 3e.
L'EPI LCA peut être mis sur n'importe quel niveau (c'est plus judicieux en 5e tout de même).
L'initiation de 7 x 1h ne rime à rien : ce n'est ni l'EC ni l'EPI.
S'il y a présentation ou initiation (1 ou 2h par classe), cela n'a du sens qu'en fin de 6e.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Vautrin84 le Mer 15 Mar 2017 - 16:54

Dans mon collège, nous avons décidé de mettre en place l'EC latin de la manière suivante pour cette année 2016-2017 : 2h sur le second semestre en 5e, 2h en 4e et 2h en 3e.

Au premier semestre de 5e nous avons réalisé un EPI dérogatoire LCA d'1h/quinzaine pour tous les élèves et assuré par la collègue de LCA, sur la demi-heure de français (le ",5" des 4,5h hebdo !) qui a été dédoublée : EPI français/LCA bancal mais qui a fonctionné (j'ai deux 5e, nous avons travaillé sur "forces et faiblesses du héros" en collaboration avec ma collègue LC). J'ai donc dans ma VS 4,5h de français lissées sur l'année par classe de français (4h au semestre 1 et 5h au semestre 2), et ma collègue de LC 0,5h lissées sur l'année (dédoublement de la demi-heure sur le semestre 1, donc 1h semestre 1 et rien semestre 2, où elle assure les 2h de l'EC latin).

L'année prochaine... vu la marge qui est mangée par les LV, nous ne faisons rien et attendons des jours meilleurs (hahaha) l'année suivante, pour éventuellement mettre l'EPI LCA sur le niveau 4e, histoire que les élèves du cycle le fassent...

_________________
- 2017/2018 (T6) : une 5e + deux 4e + une 3e (PP)
- 2016/2017 (T5) : deux 5e + deux 3e (PP)
- 2015/2016 (T4) : une 6e + une 4e + deux 3e (PP)
- 2014/2015 (T3) : une 6e + une 5e + deux 3e (PP)
- 2013/2014 (T2) : une 6e (PP) + deux 4e + une 3e
- 2012/2013 (T1) : deux 5e + deux 3e
- 2011/2012 (stagiaire) : deux 5e + deux 4e
- 2009/2011 (AP Lettres) : 2de + 1res ES/L/S + Tle L

Vautrin84
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par zeprof le Mer 15 Mar 2017 - 17:18

@Derborence a écrit:J'en pense que c'est n'importe quoi dans le collège de ta fille.
En 5e, c'est 1h sur toute l'année pour l'EC. 2h en 4e et 2h en 3e.
L'EPI LCA peut être mis sur n'importe quel niveau (c'est plus judicieux en 5e tout de même).
L'initiation de 7 x 1h ne rime à rien : ce n'est ni l'EC ni l'EPI.
S'il y a présentation ou initiation (1 ou 2h par classe), cela n'a du sens qu'en fin de 6e.

je suis bien d'accord, malheureusement nous n'avons pas eu le choix...
l'ragument c'est que ainsi tous les élèves bénéficient du latin (entre tous et personne, là pour moi ça revient au même, mais il parait que je suis une emmerdeuse Rolling Eyes )

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
zeprof
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Mer 19 Avr 2017 - 18:12

Mais de quoi se plaint-on ??????
(Et compétence langue : non acquise !)


_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par RogerMartin le Mer 19 Avr 2017 - 18:19

Il ne partage pas nos inquiétudes, mais qu'il ne s'inquiète pas, il ne partagera pas mon vote.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Mer 19 Avr 2017 - 18:20

Mais quel professeur peut voter Hamon et la clique qu'il amènerait avec lui ? affraid

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Anaxagore le Mer 19 Avr 2017 - 18:21

Absolument. Et je vais le regarder prendre une veste avec délectation.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Mer 19 Avr 2017 - 18:26


_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par RogerMartin le Mer 19 Avr 2017 - 18:30

Il a donc toute ma gratitude, car on ne s'amuse pas des masses dans cette campagne : au moins un sujet de rigolade assurée le soir des résultats.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Mer 19 Avr 2017 - 18:32


(c'est bien ces smilies) !

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par RogerMartin le Mer 19 Avr 2017 - 18:34

Oui.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Mer 19 Avr 2017 - 18:35

topela

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Aurevilly le Mer 19 Avr 2017 - 18:49

+1000. Le foutage de gueule cynique de ces gens me sidère.
avatar
Aurevilly
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par William Foster le Mer 19 Avr 2017 - 19:01

Il a écrit "je consacrerai", mais n'aurait-il pas fallu un conditionnel ? genre avec un -s à la fin : "je consacrerais" ?
Cet emploi de l'indicatif me fait froid dans le dos pale

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Aurevilly le Mer 19 Avr 2017 - 19:19

Non, il aurait dû écrire : "J'aurais consacré (si j'avais été élu)..." Very Happy
avatar
Aurevilly
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Sphinx le Mer 19 Avr 2017 - 19:24

Je n'ai pas lu la deuxième page de sa prose, parce que dans la première page il y avait
Dans le nouveau collège, comme c'était le cas précédemment, les élèves peuvent apprendre le latin de la 5e à la 3e, et le grec en 3e, avec le même nombre d'heures qu'aujourd'hui (sic)
et après j'allais m'énerver. Or je n'ai pas envie de m'énerver toute seule sur mon canapé, j'ai déjà les heures de classe pour ça.
(Je suppose qu'il voulait dire "le même nombre d'heure qu'auparavant", ou bien c'est une subtile manière de nous vendre la réforme sans pouvoir être accusé de mensonge, de nous dire que maintenant les élèves ont le même nombre d'heures que maintenant ? )

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par archeboc le Mer 19 Avr 2017 - 19:25

@Puck a écrit:Mais quel professeur peut voter Hamon et la clique qu'il amènerait avec lui ? affraid

J'en connais. Leur objectif, c'est que le PS soit au moins remboursé de ses dépenses de campagnes.

Le plus grotesque, c'est la phrase qui dit : "dans le nouveau collège, les élèves peuvent apprendre [..] le grec en 3e avec le même nombre d'heures qu'aujourd'hui". On sent qu'ils ont cherché à noyer le poisson avec une phrase la moins fausse possible, mais c'est un échec.

PS : grillé par Sphinx.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3

archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Sam 6 Mai 2017 - 18:06

Lettre de Macron à la Cnarela qui lui demandait ses projets pour les LC :
http://www.cnarela.fr/LinkClick.aspx?fileticket=bH6a3SLfKpY=&tabid=36&language=fr-FR

Réponse de la Cnarela 
http://www.cnarela.fr/LinkClick.aspx?fileticket=romfI9aKHDU=&tabid=36&language=fr-FR

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Sphinx le Lun 8 Mai 2017 - 15:35

Donc rien du tout, c'est ça ? Bien, je saurai quoi répondre à mes collègues qui me répètent en boucle "rho ben t'as vu, Macron il veut remettre le latin et les bilangues" (sous-entendu : pourquoi tu râles ?)

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Lun 8 Mai 2017 - 15:39

Et apparemment, il semble agiter le hochet des bilangues et avoir laissé tomber les LC si l'on se fié aux titres de presse ...
Va voir sur J'hallucine. Le bashing continue. 
http://www.lepoint.fr/politique/les-premieres-mesures-du-quinquennat-macron-07-05-2017-2125505_20.php

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Anaxagore le Lun 8 Mai 2017 - 15:42

En avant marche!

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Sphinx le Lun 8 Mai 2017 - 15:42

Oui, j'ai vu ton autre post Neutral

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Lun 8 Mai 2017 - 15:46

Anax, tu es au soleil, tranquillou, pendant que d'aucuns corrigent car ils ont ont attendu le réveil de l'enfant prodigue ... jusqu'à 19h !
(Private joke) !
Sphinx, on est pas sortis des trepalia !

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 23 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum