Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Page 4 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Ingeborg B. le Dim 30 Aoû 2015 - 20:01

@Old Talley a écrit:"Il doit y avoir 2 EPI par an..Donc, si tu le fais sur un trimestre, par définition, tu dois consacrer deux fois plus de temps à ton epi."

Il faut regarder sur l'année le nombre d'heures qui est utilisé. Ce n'est pas la durée qui compte.

Dans l'exemple que j'ai donné sur la Ferme des animaux, je bossais 4 heures dessus sur mes heures de Français et ma collègue d'Histoire environ 3 heures. Donc on dépassait largement l'horaire moyen indiqué pour les EPI.

Donc la durée pouvait être plus courte (là un petit trimestre).
Cela ne veut rien dire....

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Luigi_B le Dim 30 Aoû 2015 - 20:03

@Old Talley a écrit:Dans cette réforme, on peut faire pas mal de choses...
Pas du latin ou du grec "pour tous" en tout cas. Et bien peu pour ceux qui auront la chance d'en faire.


Dernière édition par Luigi_B le Dim 30 Aoû 2015 - 20:04, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Isis39 le Dim 30 Aoû 2015 - 20:04

Il me semblait bien qu'il y avait un horaire global pour les ÉPI.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Ingeborg B. le Dim 30 Aoû 2015 - 20:07

@Isis39 a écrit:Il me semblait bien qu'il y avait un horaire global pour les ÉPI.
Evidemment et ils seront inscrits dans les edt ! Un peu comme les tpe.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Isis39 le Dim 30 Aoû 2015 - 20:13

@Ingeborg B. a écrit:
@Isis39 a écrit:Il me semblait bien qu'il y avait un horaire global pour les ÉPI.
Evidemment et ils seront inscrits dans les edt ! Un peu comme les tpe.

je me demande si je ne vais pas sacrifier systématiquement l'EMC pour ces ÉPI... Twisted Evil

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Tangleding le Dim 30 Aoû 2015 - 20:16

De toute façon, on fera cours comme avant dans ces EPI de m*rde et puis c'est tout. Sauf que quand ca disparaitra comme les IDD, hors de question que ça ne revienne pas aux disciplines.
NVB aura rejoint les poubelles de l'histoire de l'EducNat', avec l'honorable Allègre. Rideau.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Olympias le Dim 30 Aoû 2015 - 20:37

@Luigi_B a écrit:
@Old Talley a écrit:Dans cette réforme, on peut faire pas mal de choses...
Pas du latin ou du grec "pour tous" en tout cas. Et bien peu pour ceux qui auront la chance d'en faire.
Et les collègues de lettres classiques du lycée n'auront plus de latinistes ni d'hellénistes à terme.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Ingeborg B. le Dim 30 Aoû 2015 - 20:44

@Olympias a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@Old Talley a écrit:Dans cette réforme, on peut faire pas mal de choses...
Pas du latin ou du grec "pour tous" en tout cas. Et bien peu pour ceux qui auront la chance d'en faire.
Et les collègues de lettres classiques du lycée n'auront plus de latinistes ni d'hellénistes à terme.
+1000

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Elyas le Dim 30 Aoû 2015 - 20:52

@Ingeborg B. a écrit:
@Olympias a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@Old Talley a écrit:Dans cette réforme, on peut faire pas mal de choses...
Pas du latin ou du grec "pour tous" en tout cas. Et bien peu pour ceux qui auront la chance d'en faire.
Et les collègues de lettres classiques du lycée n'auront plus de latinistes ni d'hellénistes à terme.
+1000

D'où l'idée de proposer en CP d'utiliser les marges pour offrir le latin ou le grec à toutes les classes comme l'a dit à plusieurs reprises notre ministre ("le latin pour tous !" dit et redit à de multiples reprises). La lutte sera sauvage en CP mais si les professeurs de LC sont suivis par un groupe de professeurs déterminés, ça peut permettre de créer plusieurs groupes par niveau de latin et d'ouvrir du grec assez souvent.

On me rétorquera tous les arguments obtenus aujourd'hui : la culture sera dissociée de la langue (car civilisation dans l'EPI et non l'enseignement complémentaire), que les autres disciplines ne seront pas d'accord, que le cde hallucinera... Sauf qu'on parle tout de même de préserver tout un pan de notre civilisation et de continuer à assurer un service public pour tous.

Dès lors, les collègues peuvent créer des listes au CA et proposer leurs propres DHG et convaincre les parents d'élève de se battre avec eux.

Si la réforme passe, c'est la guerre. Les latinistes et hellénistes ont des références guerrières et impitoyables nombreuses : César, Alexandre, Héraklès et compagnie !

On parle tout de même de sauver deux langues et une culture incroyables.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Presse-purée le Dim 30 Aoû 2015 - 21:01

@Old Talley a écrit:
Pour l'instant, je préfère une circulaire. Il est vrai que son intérêt littéraire est modique voire inexistant mais c'est un cadre.
Cet article de la Vie moderne est assez peu objectif pour l'instant. En tout cas, il est orienté mais chacun a ses idées.
Mais je suis peut-être trop naïf concernant les intentions du ministère.

On voit que tu ne te fais pas saboter ton boulot.

Si je puis me permettre, le sujet de la discussion n'est pas la viabilité ou non des EPI dans l'ensemble, c'est le problème posé par le fait que les LCA sont transformées en EPI. Problèmes par rapport aux programmes, problèmes de RH, problèmes de fond...


Dernière édition par Presse-purée le Dim 30 Aoû 2015 - 21:04, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par HORA le Dim 30 Aoû 2015 - 21:03

@Tangleding a écrit:De toute façon, on fera cours comme avant dans ces EPI de m*rde et puis c'est tout. Sauf que quand ca disparaitra comme les IDD, hors de question que ça ne revienne pas aux disciplines.
NVB aura rejoint les poubelles de l'histoire de l'EducNat', avec l'honorable Allègre. Rideau.

Pour les poubelles, le plus vite sera le mieux. Disons vers décembre. Pour Noël. bounce

Mais en attendant ce moment de pure félicité, le PS aura réussi à sucrer une bonne partie des postes de LC et de LV ; ça, c'est pour le budget immédiat. Sans compter les promesses de rationalisation (= toujours moins de moyens) dans la gestion des personnels, comme cela a été évoqué plus haut. Bien joué.

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Dalva le Dim 30 Aoû 2015 - 21:26

@Tangleding a écrit:De toute façon, on fera cours comme avant dans ces EPI de m*rde et puis c'est tout. Sauf que quand ca disparaitra comme les IDD, hors de question que ça ne revienne pas aux disciplines.
NVB aura rejoint les poubelles de l'histoire de l'EducNat', avec l'honorable Allègre. Rideau.
Pas comme pour les IDD, alors.
Sad

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Tangleding le Dim 30 Aoû 2015 - 21:28

Oui. Mais pour l'instant la réforme peut être renvoyée dans les limbes... Very Happy

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par HORA le Dim 30 Aoû 2015 - 21:40

@Tangleding a écrit:Oui. Mais pour l'instant la réforme peut être renvoyée dans les limbes... Very Happy

C'est vrai, mais une fois dans les limbes, la réforme peut revenir nous hanter... C'est coriace, ces bestioles.
Ou alors il faut l'exorciser. Mais c'est tout un bazar :
Quand la nuit est au milieu de son cours et amène le silence nécessaire au sommeil, quand les chiens se sont tus, et vous aussi, oiseaux multicolores, l'homme fidèle au rite ancien, l'homme qui craint les dieux se lève - ses pieds sont sans chaussures - et il fait un signe avec le pouce au milieu de ses autres doigts joints, de peur qu'une ombre légère ne vienne à sa rencontre dans sa marche silencieuse. Après s'être purifié les mains dans une eau courante, il se retourne - auparavant il a pris des fèves noires - et il les jette en détournant les yeux, mais en les jetant il dit: «Je lance ces fèves, par elles je me rachète, moi et les miens». Il le dit neuf fois sans regarder derrière lui: on pense que l'ombre ramasse les fèves et le suit sans être vue. Il fait une nouvelle ablution, il fait retentir le bronze de Témésa et il demande à l'ombre de quitter sa demeure. Quand il a dit neuf fois « Mânes de nos pères, sortez ! » il regarde derrière lui et il pense avoir accompli régulièrement les rites.
Ovide, Fastes, V, v.429-444


Bon, qui s'y colle a des fèves ?   Very Happy

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Ronin le Dim 30 Aoû 2015 - 22:22

Cripure a écrit:Oui, et puis en seconde, on fera les conjugaisons.

Je regrette mais ça c'est pour la L1. Sinon ils vont être traumatisés.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Dalva le Dim 30 Aoû 2015 - 22:24

C'est bon, j'arrête de suivre ce fil. Je veux bien souffrir mais faut pas exagérer. Cripure et Ronin, vous allez trop loin dans la torture.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par HORA le Dim 30 Aoû 2015 - 22:54

@Dalva a écrit:C'est bon, j'arrête de suivre ce fil. Je veux bien souffrir mais faut pas exagérer. Cripure et Ronin, vous allez trop loin dans la torture.

Mode paratonnerre de Zeus  : on, Sans prétendre me prendre pour Cripure ou Ronin,  mode supra : off,
je te comprends, Dalva ; mais pour ma part, si je ne propose pas de plan d'attaque contre ce qui nous tombe sur le crâne (je suis LC et il y a de fortes probas pour que mon poste saute), c'est que bien entendu je n'en ai pas, mais qu'en plus je pense que notre sort est scellé : les économies induites par ce truc sont trop substantielles et déjà par trop coulées dans la loi d'airain du pacte budgétaire (la honte qu'est le TSCG) pour que le Men (ou plutôt, en l'occurrence, Bercy) revienne dessus.
Je sais, j'aide pas.   Neutral

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Docteur OX le Dim 30 Aoû 2015 - 22:59

C'est incroyable, les profs comme nous se cassent la tête afin de comprendre la mise en place ubuesque de cette réforme tordue et néfaste. Rien qu'à vous lire, j'ai la migraine. Et les parents et les élèves ? Ils vont piger quoi à ce micmac ? Bravo pour la simplicité. Mais quel b.... dans un an.


Dernière édition par Docteur OX le Lun 31 Aoû 2015 - 7:12, édité 2 fois

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Ronin le Dim 30 Aoû 2015 - 23:17

Moi je me sens LC. Donc je dis tout le mal que je pense de cette saleté, à en saouler mon entourage. Quand les gens commenceront à comprendre que le MEN saborde le coeur de notre culture, de nos origines, mais aussi savonne la planche des classes populaires et moyennes, ça commencera peut-être à bouger.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Serge le Lun 31 Aoû 2015 - 4:13

Plus de 4h du mat et le fait d'avoir pensé au sujet de cette discussion m'a encore ôté le sommeil ...
Ça va être sympa cette prérentrée tout à l'heure si je n'ai pas dormi de la nuit ...

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Audrey le Lun 31 Aoû 2015 - 4:15

Tout pareil.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Ragnetrude le Lun 31 Aoû 2015 - 8:08

À peine levée et j'assiste à un duplex sur BFM TV avec une bénie oui-oui prof d'EPS qui expérimente la réforme dès cette année.

Avez-vous vu la couverture du Parisien ce matin ??

Comment dire que je suis dans cet état : furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Sphinx le Lun 31 Aoû 2015 - 22:21

Mon CDE a d'ores et déjà décidé qu'il y aura EPI latin et enseignement complémentaire (1h en 5e et 2h en 4e-3e, l'horaire maxi autorisé). J'ai demandé à quelles matières il compte prendre les heures de l'EPI : il ne sait pas (mais il m'a dit qu'on fera remonter tous les problèmes, quand on aura clairement vu tout ce qui ne marche pas. Je vous ai dit que mon CDE n'est pas très pro-réforme ?) J'ai aussi demandé comment j'étais censée faire avec des groupes commençant des élèves qui auront commencé en 5e, des élèves qui ne voudront faire qu'un semestre en 4e, etc. Il m'a répondu que s'il veut décider que l'EPI latin se poursuit sur trois ans épicétou, cela fait partie de ses prérogatives, au titre de l'autonomie des établissements.

Je commence ma liste des trucs qui ne marchent pas.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Luigi_B le Lun 31 Aoû 2015 - 22:30

Continuez ce genre de remontées, c'est très instructif.

Un point me chiffonne dans l'interview de NVB ce matin : http://avenirlatingrec.fr/actualite/ministere/424-n-vallaud-belkacem-le-latin-et-le-grec-ne-disparaissent-pas-avec-la-reforme-du-college-bien-au-contraire

Najat Vallaud-Belkacem a écrit:Alors je le redis ici : le latin et le grec ne disparaissent pas avec la réforme du collège. Bien au contraire. Ils sortent, le latin et le grec, ils sortent de la case « option » qu’ils occupaient jusqu’à présent, une option étant forcément réservée à un nombre limitée d’élèves, pour intégrer une case « enseignement à part entière » qui s’appelle « langues et cultures de l’Antiquité » et qui, lorsqu’elle sera offerte à un établissement, le sera à tous les élèves

Des suggestions ?  scratch

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Audrey le Lun 31 Aoû 2015 - 22:36

Elle veut juste dire que tous auront la possibilité de choisir l'EPI LCA si cet EPI est proposé dans l'établissement... mais pour un naïf, quelqu'un qui ne connaît pas le système, le sens de l'expression "offerte à tous les élèves" sera synonyme de "sera suivie par tous les élèves"...

Elle ne ment pas... elle se contente de laisser l'ambiguïté convaincre les moins critiques, naïfs ou aguerris à ce type de communication.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Luigi_B le Lun 31 Aoû 2015 - 22:37

Quand c'est une option offerte à tous, elle est "réservée". Mais quand c'est un EPI, ce n'est pas le cas. J'ai bon ? Very Happy

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum