Françoise Fressoz étrille François Hollande dans "Le Stage est fini" (Albin Michel).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Françoise Fressoz étrille François Hollande dans "Le Stage est fini" (Albin Michel).

Message par John le Mar 01 Sep 2015, 21:24

C’est l’histoire d’un homme aimable qui, voulant  plaire à chacun, finit par se faire détester de tous. La chronique d’un roi qui a promis l’apaisement et ne fait qu’exacerber les tensions.  

Son règne n’est jusqu’à présent qu’une succession d’épisodes tragi-comiques ; rien n’a préparé François Hollande à affronter l’une des pires crises économiques de l’Histoire. Lorsqu’il s’installe sur le trône, il est encombré d’une compagne instable, d’équipes faibles, d’un projet incertain. Son seul guide : un inébranlable optimisme.

Dans ce livre qui dresse le bilan du règne des amateurs qui nous gouvernent, Françoise Fressoz, journaliste politique au Monde, co-auteur de La malédiction de Matignon, raconte avec une joyeuse férocité les coulisses du « tweet fatal de Marie-Antoinette » qui fait éclater le couple Hollande-Trierweiler un mois après la victoire. Mais aussi le refus de la main tendue par François Bayrou, la domination exercée par « Mutter Merkel » sur une France rongée par ses déficits, les négociations burlesques que le monarque se croit obligé de conduire avec des ministres qui ne dissimulent pas leur mépris à son égard, le complot qui aboutit à la nomination de Valls et l’apprentissage du régalien dans le drame de la guerre...

Le stage est fini mais les enjeux restent vertigineux : c’est ce que nous apprend cette enquête inquiétante sur un pouvoir qui ne sait pas où il va.
http://www.albin-michel.fr/Le-Stage-est-fini-EAN=9782226318985

Quelques passages du livre : - François Hollande aurait dit qu'il regrette d'avoir annulé la hausse de la TVA décidée par Nicolas Sarkozy.
- Françlis Hollande aurait déclaré :  « J'ai engagé des réformes qui ne sont pas toutes de gauche mais servent l'intérêt général »

Pour Françoise Fressoz, le mandat de François Hollande est "un règne qui n’est jusqu’à présent qu’une succession d’épisodes tragi-comiques".
http://www.leparisien.fr/politique/tva-hollande-regrette-d-avoir-supprime-la-hausse-voulue-par-sarkozy-01-09-2015-5053121.php


Dernière édition par John le Mer 02 Sep 2015, 00:16, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Françoise Fressoz étrille François Hollande dans "Le Stage est fini" (Albin Michel).

Message par Celadon le Mar 01 Sep 2015, 21:31

et ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Françoise Fressoz étrille François Hollande dans "Le Stage est fini" (Albin Michel).

Message par Whypee le Mar 01 Sep 2015, 21:47

@Celadon a écrit:et ?

Révolution... ?

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Françoise Fressoz étrille François Hollande dans "Le Stage est fini" (Albin Michel).

Message par Handsome Devil le Mer 02 Sep 2015, 00:09

Au moins il a une bonne tête de Louis XVI.

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Françoise Fressoz étrille François Hollande dans "Le Stage est fini" (Albin Michel).

Message par C'est pas faux le Mer 02 Sep 2015, 00:15

Souvenons-nous quand même que, vu de notre fenêtre, soutenir aveuglément le mépris pour les disciplines et approuver le passage en force d'une réforme honnie n'est pas à proprement parler une manifestation du désir de plaire à chacun.
Vouloir plaire, peut-être, mais pas à nous.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Françoise Fressoz étrille François Hollande dans "Le Stage est fini" (Albin Michel).

Message par Maieu le Mer 02 Sep 2015, 15:04

@John a écrit:
C’est l’histoire d’un homme aimable qui, voulant  plaire à chacun, finit par se faire détester de tous. La chronique d’un roi qui a promis l’apaisement et ne fait qu’exacerber les tensions.  

Son règne n’est jusqu’à présent qu’une succession d’épisodes tragi-comiques ; rien n’a préparé François Hollande à affronter l’une des pires crises économiques de l’Histoire. Lorsqu’il s’installe sur le trône, il est encombré d’une compagne instable, d’équipes faibles, d’un projet incertain. Son seul guide : un inébranlable optimisme.

Dans ce livre qui dresse le bilan du règne des amateurs qui nous gouvernent, Françoise Fressoz, journaliste politique au Monde, co-auteur de La malédiction de Matignon, raconte avec une joyeuse férocité les coulisses du « tweet fatal de Marie-Antoinette » qui fait éclater le couple Hollande-Trierweiler un mois après la victoire. Mais aussi le refus de la main tendue par François Bayrou, la domination exercée par « Mutter Merkel » sur une France rongée par ses déficits, les négociations burlesques que le monarque se croit obligé de conduire avec des ministres qui ne dissimulent pas leur mépris à son égard, le complot qui aboutit à la nomination de Valls et l’apprentissage du régalien dans le drame de la guerre...

Le stage est fini mais les enjeux restent vertigineux : c’est ce que nous apprend cette enquête inquiétante sur un pouvoir qui ne sait pas où il va.
http://www.albin-michel.fr/Le-Stage-est-fini-EAN=9782226318985

Quelques passages du livre : - François Hollande aurait dit qu'il regrette d'avoir annulé la hausse de la TVA décidée par Nicolas Sarkozy.
- Françlis Hollande aurait déclaré :  « J'ai engagé des réformes qui ne sont pas toutes de gauche mais servent l'intérêt général »

Pour Françoise Fressoz, le mandat de François Hollande est "un règne qui n’est jusqu’à présent qu’une succession d’épisodes tragi-comiques".
http://www.leparisien.fr/politique/tva-hollande-regrette-d-avoir-supprime-la-hausse-voulue-par-sarkozy-01-09-2015-5053121.php

Quand il s'est présenté, Hollande n'était pas un inconnu. Tout le monde ou presque connaissait la manière ironique et cruelle dont le traitaient ses pairs au PS (et pas seulement eux), son goût pour les synthèses artificielles et son incapacité à exprimer une idée claire.
Il a été élu.

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum