Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Osmie le Mer 30 Sep 2015 - 19:14

@Thierry30 a écrit:
@Celadon a écrit:Ils s'en fichent.

Pas sûr...
Ils vont perdre des postes grassement rémunérés par le contribuable (conseils régionaux, députés, sénateurs...) et donc les subventions aux partis qui vont avec.

Pas grave, ils changeront de parti ! On s'en fout des idées.
Ces gens me rappellent Zola et la famille Rougon ; quand je lis ces textes, j'ai mal au cœur de voir qu'ils sont criants d'actualité.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par ethelred le Mer 30 Sep 2015 - 19:17

Cripure a écrit:
@MUTIS a écrit:Quand je pense qu'il y a quelques mois, au cours d'un repas avec des potes, je défendais Hollande, seul contre tous ! Laughing
Ils vont bien se marrer quand on va refaire notre réunion d'anciens du lycée ! Et maintenant, je milite contre ! Et je me demande même, moi qui ai toujours voté à gauche si le FN ne serait pas mieux !!! Car le SNES et les profs se bougeraient davantage! Twisted Evil
C'est un raisonnement qui assurément n'est plus du tout marginal dans la profession, et Philippot (voir l'autre fil) ferait sans doute un tabac dans la profession sur un referendum...

Pour les bulletins barrés, au fait, au vu de ce qui s'est passé aujourd'hui avec la décision de Valls de s'assoir sur la loi concernant le PPCR, je me demande si on n'aurait pas un coup de menton et une déclaration solennelle : "J'ai décidé de sortir la France de l'immobilisme et de comptabiliser comme valables les bulletins PS rayés !" Rolling Eyes

du coup, je pense rajouter "non à VALLS et ses décrets" en plus du "non à la réforme, citoyen en colère" dans l'urne

ethelred
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Ponocrates le Ven 13 Nov 2015 - 9:32

Je remonte le fil: le résultat du second tour est dans un mois. Je prépare déjà le popcorn... Wink

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"

Ponocrates
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par MUTIS le Ven 13 Nov 2015 - 9:57

En attendant, je vais diffuser le bulletin de vote barré REFORME DU COLLEGE autour de moi !
Et si je rencontre des militants PS, ils ont intérêt à la mettre en veilleuse...
La déroute arrive mais je crains qu'ils ne comprennent pas :

1) Qu'ils ont perdu l'électorat des ouvriers avec la refiscalisation des HS (témoignage de mon voisin...)
2) Qu'ils ont perdu l'électorat des classes moyennes avec l'augmentation des impôts... sans résultats tangibles
3) Qu'ils ont perdu l'électorat des intellectuels et des profs (je distingue !) avec la réforme du collège
4) Qu'ils sont perdu l'électorat des fonctionnaires avec le blocage du point d'indice...

En fait qui va voter pour eux ? Quelques bobos qui ont continué à prospérer tranquillement ? J'en connais effectivement autour de moi qui gagnent des fortunes et ne se plaignent pas trop... Laughing

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par RogerMartin le Ven 13 Nov 2015 - 10:03

@MUTIS a écrit:En attendant, je vais diffuser le bulletin de vote barré REFORME DU COLLEGE autour de moi !
Et si je rencontre des militants PS, ils ont intérêt à la mettre en veilleuse...
La déroute arrive mais je crains qu'ils ne comprennent pas :

1) Qu'ils ont perdu l'électorat des ouvriers avec la refiscalisation des HS (témoignage de mon voisin...)
2) Qu'ils ont perdu l'électorat des classes moyennes avec l'augmentation des impôts... sans résultats tangibles
3) Qu'ils ont perdu l'électorat des intellectuels et des profs (je distingue !) avec la réforme du collège
4) Qu'ils sont perdu l'électorat des fonctionnaires avec le blocage du point d'indice...

En fait qui va voter pour eux ? Quelques bobos qui ont continué à prospérer tranquillement ? J'en connais effectivement autour de moi qui gagnent des fortunes et ne se plaignent pas trop... Laughing

Qui ne prospèrent pas nécessairement, justement, mais qui méprisent l'ensemble des catégories susdites (c'est exactement le profil des militants PS par chez moi), qu'il faille faire leur bien malgré eux (les ouvriers qui doivent apprendre à partager le travail -- super quand tu essaies de nourrir tes mômes), leur piquer leur pognon de bourgeois (les classes moyennes beurk), les remettre à leur place (les intellos) et les forcer à faire le bien du peuple (les profs), ou les mettre au boulot ces feignasses (les fonctionnaires).

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par amalricu le Ven 13 Nov 2015 - 10:11

A titre personnel de citoyen, l'électeur de François Hollande que je fus en 2012, se réjouit à l'avance de la branlée mémorable du PS aux régionales. Même le FN ne me fera pas bouger de ma chaise : ras le bol de mettre ma tête sur le billot de la réforme en attendant le coup fatal.

Ca leur servira de leçon. On ne méprise pas ses électeurs.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Oonnay le Ven 13 Nov 2015 - 10:27

@amalricu a écrit:A titre personnel de citoyen, l'électeur de François Hollande que je fus en 2012, se réjouit à l'avance de la branlée mémorable du PS aux régionales. Même le FN ne me fera pas bouger de ma chaise : ras le bol de mettre ma tête sur le billot de la réforme en attendant le coup fatal.

Ca leur servira de leçon. On ne méprise pas ses électeurs.

Je m'y retrouve à 100%, on est donc au moins deux dans cet état d'esprit.

D'autres... ?


Oonnay
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Tomoe Gozen le Ven 13 Nov 2015 - 10:39

@Oonnay a écrit:
@amalricu a écrit:A titre personnel de citoyen, l'électeur de François Hollande que je fus en 2012, se réjouit à l'avance de la branlée mémorable du PS aux régionales. Même le FN ne me fera pas bouger de ma chaise : ras le bol de mettre ma tête sur le billot de la réforme en attendant le coup fatal.

Ca leur servira de leçon. On ne méprise pas ses électeurs.

Je m'y retrouve à 100%, on est donc au moins deux dans cet état d'esprit.

D'autres... ?


Je suis tout à fait d'accord à une exception près : je compte bien bouger de ma chaise et me rendre dans mon bureau de vote pour exprimer mon mécontentement et ma colère par un bulletin de vote "PS" barré et la mention "Prof en colère". furieux

Tomoe Gozen
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par pamplemousses4 le Ven 13 Nov 2015 - 10:43

@Tomoe Gozen a écrit:
@Oonnay a écrit:
@amalricu a écrit:A titre personnel de citoyen, l'électeur de François Hollande que je fus en 2012, se réjouit à l'avance de la branlée mémorable du PS aux régionales. Même le FN ne me fera pas bouger de ma chaise : ras le bol de mettre ma tête sur le billot de la réforme en attendant le coup fatal.

Ca leur servira de leçon. On ne méprise pas ses électeurs.

Je m'y retrouve à 100%, on est donc au moins deux dans cet état d'esprit.

D'autres... ?


Je suis tout à fait d'accord à une exception près : je compte bien bouger de ma chaise et me rendre dans mon bureau de vote pour exprimer mon mécontentement et ma colère par un bulletin de vote "PS" barré et la mention "Prof en colère". furieux

Idem. furieux

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par amalricu le Ven 13 Nov 2015 - 10:47

Bien évidemment je me ferai un malin plaisir à déposer mon bulletin PS barré....il faut que les dépouilleurs de vote fassent remonter l'info pour enrager les rentiers électoraux de la rue de Solferino...

Mercredi, lecture attentive du Canard enchaîné pour savourer les ragots de la page 2...

Un carton aux régionales peut les mutliplier Rue de Grenelle yesyes

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Daphné le Ven 13 Nov 2015 - 10:50

Pareil topela


Autant qu'ils comprennent bien pourquoi ils prennent un claque Twisted Evil

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par RogerMartin le Ven 13 Nov 2015 - 10:55

@pamplemousses4 a écrit:
@Tomoe Gozen a écrit:
@Oonnay a écrit:
@amalricu a écrit:A titre personnel de citoyen, l'électeur de François Hollande que je fus en 2012, se réjouit à l'avance de la branlée mémorable du PS aux régionales. Même le FN ne me fera pas bouger de ma chaise : ras le bol de mettre ma tête sur le billot de la réforme en attendant le coup fatal.

Ca leur servira de leçon. On ne méprise pas ses électeurs.

Je m'y retrouve à 100%, on est donc au moins deux dans cet état d'esprit.

D'autres... ?


Je suis tout à fait d'accord à une exception près : je compte bien bouger de ma chaise et me rendre dans mon bureau de vote pour exprimer mon mécontentement et ma colère par un bulletin de vote "PS" barré et la mention "Prof en colère". furieux

Idem. furieux

Après des hésitations et chinoiseries diverses, je compte mettre "prof en colère" plutôt que parent, par solidarité avec les collègues de collège. Je repense à ma prof de français latin I love you , à mon prof d'allemand dans mon collège pourri, et j'ai le coeur serré.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Daphné le Ven 13 Nov 2015 - 11:01

@RogerMartin a écrit:
@pamplemousses4 a écrit:
@Tomoe Gozen a écrit:
@Oonnay a écrit:

Je m'y retrouve à 100%, on est donc au moins deux dans cet état d'esprit.

D'autres... ?


Je suis tout à fait d'accord à une exception près : je compte bien bouger de ma chaise et me rendre dans mon bureau de vote pour exprimer mon mécontentement et ma colère par un bulletin de vote "PS" barré et la mention "Prof en colère". furieux

Idem. furieux

Après des hésitations et chinoiseries diverses, je compte mettre "prof en colère" plutôt que parent, par solidarité avec les collègues de collège. Je repense à ma prof de français latin I love you , à mon prof d'allemand dans mon collège pourri, et j'ai le coeur serré.

On peut être les deux, professeur et parent : dans les deux cas on est concerné humhum

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par pamplemousses4 le Ven 13 Nov 2015 - 11:17

En l'occurrence, moi, j'ai le questionnement inverse: on est si peu nombreux dans mon bled, que si je mets "prof en colère", on saura que c'est moi (disons qu'on doit être 5 ou 10 à tout casser à être prof ou PE dans mon bureau de vote). Bon, je m'en fous, hein, qu'on m'identifie. Mais je me demande si des "parent en colère", plus diffus et anonymes, ne seraient pas plus inquiétants pour la déléguée PS qui sera au dépouillement.

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Daphné le Ven 13 Nov 2015 - 11:22

@pamplemousses4 a écrit:En l'occurrence, moi, j'ai le questionnement inverse: on est si peu nombreux dans mon bled, que si je mets "prof en colère", on saura que c'est moi (disons qu'on doit être 5 ou 10 à tout casser à être prof ou PE dans mon bureau de vote). Bon, je m'en fous, hein, qu'on m'identifie. Mais je me demande si des "parent en colère", plus diffus et anonymes, ne seraient pas plus inquiétants pour la déléguée PS qui sera au dépouillement.
C'est déjà pas mal !
Ici nous ne sommes que trois ou 4, donc bien plus identifiables, mais je m'en moque totalement !
Et un collègue est adjoint au maire, donc il risque de savoir......et de faire pareil  Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par benjy_star le Ven 13 Nov 2015 - 11:50

Rester à la maison, ça ne fait rien.

Aller voter pour quelqu'un d'autre, ça fait baisser les scores.

Mettre un bulletin avec le PS barré, ça peut faire des remontées.

Bref, ceux qui désespèrent de la politique sont ceux dont le déplacement vers les urnes serait le plus salutaire pour le pays, il faut donc y aller.

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Ponocrates le Ven 13 Nov 2015 - 12:23

@benjy_star a écrit:

Bref, ceux qui désespèrent de la politique sont ceux dont le déplacement vers les urnes serait le plus salutaire pour le pays, il faut donc y aller.
aat

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"

Ponocrates
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 13 Nov 2015 - 12:28

Va falloir se lever de bonne heure pour me faire revoter moi.
C'est fini, et pour un bon bout de temps je le crains.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Tomoe Gozen le Ven 13 Nov 2015 - 12:33

Et pis quand on va voter on peut se plaindre des résultats (par exemple si le FN arrive à obtenir une région). J'entends déjà certains de mes amis ou membres de ma famille qui ne vont plus voter se plaindre : "Ouin les français sont méchants avec les étrangers, ils votent FN, vite faisons une manif à Paris pour montrer qu'on a honte d'être français".

Pour ma part je prends mon rôle de citoyenne très au sérieux et quand j'ai un avis à donner (par exemple : "Le PS m'a trahi, on ne m'y reprendra plus" Laughing ), je le donne !

Tomoe Gozen
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 13 Nov 2015 - 12:44

Je ne vote plus, mais ne me plaindrai pas non plus.
Si ceux qui votent veulent le FN, qu'ils l'aient. On n'a que ce qu'on mérite.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Condorcet le Ven 13 Nov 2015 - 12:50

Ah non, je ne pense avoir mérité cela ou alors le mérite ne se conçoit que négativement.
Je me demande si les paroles d'électeurs (je ne parle pas de ce fil mais de celles que je lis ça et là sur les courriers des lecteurs) ne sont pas plus terrifiantes que celles de leurs élus.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Tamerlan le Ven 13 Nov 2015 - 12:59

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne vote plus, mais ne me plaindrai pas non plus.
Si ceux qui votent veulent le FN, qu'ils l'aient. On n'a que ce qu'on mérite.

Certes, mais en général avec l'extrême droite ceux qui morflent le plus ne sont pas ceux qui ont voté pour elle.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 13 Nov 2015 - 13:02

@Tamerlan a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne vote plus, mais ne me plaindrai pas non plus.
Si ceux qui votent veulent le FN, qu'ils l'aient. On n'a que ce qu'on mérite.

Certes, mais en général avec l'extrême droite ceux qui morflent le plus ne sont pas ceux qui ont voté pour elle.

Peut-être, mais je vois cela de façon très pessimiste comme inéluctable. Nous sommes en train de former des générations de décérébrés qui voteront très facilement pour le FN.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par Tamerlan le Ven 13 Nov 2015 - 13:10

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne vote plus, mais ne me plaindrai pas non plus.
Si ceux qui votent veulent le FN, qu'ils l'aient. On n'a que ce qu'on mérite.

Certes, mais en général avec l'extrême droite ceux qui morflent le plus ne sont pas ceux qui ont voté pour elle.

Peut-être, mais je vois cela de façon très pessimiste comme inéluctable. Nous sommes en train de former des générations de décérébrés qui voteront très facilement pour le FN.

Pessimiste je le suis moi aussi. Par contre je ne suis pas sûr que notre formation en baisse soit le facteur le plus important par rapport aux effets de la crise sociale, la perte des repères idéologiques, le désenchantement des rêves de la gauche, le brouillage complet du sens des mots dû à l'omniprésence des "communicants"... A long terme, sans doute mais ce n'est pas ça qui fera gagner l'extrême droite.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par JPhMM le Ven 13 Nov 2015 - 13:23

Une, deux, ou trois régions en tout et pour tout, ça leur fera les pieds.

VENGEANCE !!!!!!

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Régionales : les socialistes craignent une déroute.

Message par JPhMM le Ven 13 Nov 2015 - 13:23

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne vote plus, mais ne me plaindrai pas non plus.
Si ceux qui votent veulent le FN, qu'ils l'aient. On n'a que ce qu'on mérite.
+1

Ils votent FN, ils assument.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum