Professeur stagiaire: comment démissionner?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Saltaojos le Dim 6 Sep 2015 - 11:50

Isabe je suis tout à fait d'accord, repasser un concours est une décision vraiment... dure envers soi-même. Personnellement je n'en aurais pas le courage. Mais j'imagine que si Lezscynska en est là c'est qu'elle est désespérée...
J'espère sincèrement que la DPE se rendra compte de ses erreurs et trouvera une autre solution. Rolling Eyes

Saltaojos
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 6 Sep 2015 - 11:52

@Rabelais a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oui, tu as raison, je partage ton scepticisme sur cette stratégie. Cette dernière est peut-être aussi révélatrice d'une forme de légèreté.
Mais je crois que nous avons une vision biaisée des concours, que nous avons passés quand ils étaient difficiles à décrocher. Pour certains d'entre eux, aujourd'hui, il suffit de se présenter et de ne pas faire (trop) d'erreurs primaires pour les décrocher.

yesyes  J'ai juste coché quelques croix sur un coupon au rectorat, mis dans l'urne et hop, tirage au sort favorable.
Quelle blague ce Capes, n'est-ce pas ?

Les lauréats, le plus souvent très bons et parfaitement légitimes, ne sont heureusement pas responsables de la mascarade du recrutement dans certains concours. Juger la piètre qualité d'ensemble d'un concours (souvent par manque de candidats) ne revient pas à préjuger du niveau des reçus.
Donc désolé, mais tu ne me feras pas dire ce que je n'ai pas dit, et regretter le faible niveau de certains CAPES ne signifie pas que tous les reçus aient un niveau faible. Même si je comprends qu'on puisse le prendre pour soi. Mais fort heureusement, la valeur d'un enseignant ne réside pas dans le niveau du concours qu'il passe.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par isabe le Dim 6 Sep 2015 - 11:53

Lezscynska, tu es dans quelle matière ?

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Rabelais le Dim 6 Sep 2015 - 12:00

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Rabelais a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oui, tu as raison, je partage ton scepticisme sur cette stratégie. Cette dernière est peut-être aussi révélatrice d'une forme de légèreté.
Mais je crois que nous avons une vision biaisée des concours, que nous avons passés quand ils étaient difficiles à décrocher. Pour certains d'entre eux, aujourd'hui, il suffit de se présenter et de ne pas faire (trop) d'erreurs primaires pour les décrocher.

yesyes  J'ai juste coché quelques croix sur un coupon au rectorat, mis dans l'urne et hop, tirage au sort favorable.
Quelle blague ce Capes, n'est-ce pas ?

Les lauréats, le plus souvent très bons et parfaitement légitimes, ne sont heureusement pas responsables de la mascarade du recrutement dans certains concours. Juger la piètre qualité d'ensemble d'un concours (souvent par manque de candidats) ne revient pas à préjuger du niveau des reçus.
Donc désolé, mais tu ne me feras pas dire ce que je n'ai pas dit, et regretter le faible niveau de certains CAPES ne signifie pas que tous les reçus aient un niveau faible. Même si je comprends qu'on puisse le prendre pour soi. Mabis fort heureusement, la valeur d'un enseignant ne réside pas dans le niveau du concours qu'il passe.
Bien.
Sans commentaire.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Rendash le Dim 6 Sep 2015 - 12:00

Ha mais mon cher MK, je fais absolument partie des lauréats dont le niveau relativement faible n'aurait sans doute pas permis d'espérer grand chose lorsque les candidats se pressaient au portillon du CAPES Razz Et malgré la crise de recrutement et le niveau relativement bas, j'ai trouvé le moyen de passer en mode raccroc via liste complémentaire, c'est dire.

Le tout c'est d'en avoir conscience, et de faire ce qu'il faut pour se mettre à niveau, même après avoir eu le CAPES. Autrement dit, de considérer que le concours n'est pas une fin en soi, mais un début. De ce que je vois à droite et à gauche, c'est bien là le problème =/

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Rendash le Dim 6 Sep 2015 - 12:01

@Rabelais a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oui, tu as raison, je partage ton scepticisme sur cette stratégie. Cette dernière est peut-être aussi révélatrice d'une forme de légèreté.
Mais je crois que nous avons une vision biaisée des concours, que nous avons passés quand ils étaient difficiles à décrocher. Pour certains d'entre eux, aujourd'hui, il suffit de se présenter et de ne pas faire (trop) d'erreurs primaires pour les décrocher.

yesyes  J'ai juste coché quelques croix sur un coupon au rectorat, mis dans l'urne et hop, tirage au sort favorable.
Quelle blague ce Capes, n'est-ce pas ?
Et encore, ça c'était pour l'externe.

J'ai réussi à me tromper de case, de coupon, d'urne et de rectorat  bounce
Je crois même que je me suis trompé de candidat scratch
Ils me l'ont donné quand même. C'est dire.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 6 Sep 2015 - 12:09

Désolé si j'ai été caricatural.
Il n'y a donc aucun problème de recrutement chez les enseignants et nous pouvons être fiers du niveau exigé. D'ailleurs, c'est au point que certains jurys augmentent le nombre de postes tellement le niveau est élevé.
Non? Ah bon.

Moi j'ai obtenu l'agreg une année où il y avait 115 reçus. On me l'a souvent fait remarquer, pour me signifier qu'il y avait des années bien plus dures.
Ben oui, c'est comme ça. On n'y peut rien si on est recruté à un moment où le concours est moins difficile. Ou si on a passé le bac en 1968 par exemple.
Et tant pis pour les susceptibilités. Pour ma part, je ne me sens pas responsable de ça et je ne définis pas ma "valeur" d'enseignant en fonction du niveau des concours que j'ai obtenus.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Rendash le Dim 6 Sep 2015 - 12:23

@Marcel Khrouchtchev a écrit: On n'y peut rien si on est recruté à un moment où le concours est moins difficile.

A part se frotter les mains, tu veux dire? Ce que je ne me prive pas de faire, sans aucune vergogne yesyes

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Olympias le Dim 6 Sep 2015 - 12:40

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oui, tu as raison, je partage ton scepticisme sur cette stratégie. Cette dernière est peut-être aussi révélatrice d'une forme de légèreté.
Mais je crois que nous avons une vision biaisée des concours, que nous avons passés quand ils étaient difficiles à décrocher. Pour certains d'entre eux, aujourd'hui, il suffit de se présenter et de ne pas faire (trop) d'erreurs primaires pour les décrocher.
Oh oui.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Kapellmeister le Dim 6 Sep 2015 - 13:55

@Olympias a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oui, tu as raison, je partage ton scepticisme sur cette stratégie. Cette dernière est peut-être aussi révélatrice d'une forme de légèreté.
Mais je crois que nous avons une vision biaisée des concours, que nous avons passés quand ils étaient difficiles à décrocher. Pour certains d'entre eux, aujourd'hui, il suffit de se présenter et de ne pas faire (trop) d'erreurs primaires pour les décrocher.
Oh oui.

Le Capes de LC en est le parfait exemple : quand il y a plus de postes que de candidats présents aux épreuves ... Remarquez, je parle du Capes, mais pour l'agreg de LC, la donne aussi a changé : taux de réussite de presque 40% désormais, si je ne m'abuse, faute de candidats, alors qu'il n'était pas même de 10% quand je l'ai passée.
avatar
Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par User5899 le Dim 6 Sep 2015 - 14:15

@Kapellmeister a écrit:
@Olympias a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oui, tu as raison, je partage ton scepticisme sur cette stratégie. Cette dernière est peut-être aussi révélatrice d'une forme de légèreté.
Mais je crois que nous avons une vision biaisée des concours, que nous avons passés quand ils étaient difficiles à décrocher. Pour certains d'entre eux, aujourd'hui, il suffit de se présenter et de ne pas faire (trop) d'erreurs primaires pour les décrocher.
Oh oui.
Le Capes de LC en est le parfait exemple : quand il y a plus de postes que de candidats présents aux épreuves ...
Seulement un poste pourvu sur trois...
Un de mes amis corrige le Capes externe de LM et j'ai pu voir des copies de deux sessions différentes. J'ai été très surpris : un pourcentage non négligeable des copies étaient écrites dans un français qui, en 1976, aurait fermé la porte de la 6e normale et aurait aiguillé vers la 6e "type III" (pré-professionnelle).
Bon, après, heureusement qu'on continue à se former après la réussite au concours, le renne a raison.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Kapellmeister le Dim 6 Sep 2015 - 15:42

Cripure a écrit:
@Kapellmeister a écrit:
@Olympias a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oui, tu as raison, je partage ton scepticisme sur cette stratégie. Cette dernière est peut-être aussi révélatrice d'une forme de légèreté.
Mais je crois que nous avons une vision biaisée des concours, que nous avons passés quand ils étaient difficiles à décrocher. Pour certains d'entre eux, aujourd'hui, il suffit de se présenter et de ne pas faire (trop) d'erreurs primaires pour les décrocher.
Oh oui.
Le Capes de LC en est le parfait exemple : quand il y a plus de postes que de candidats présents aux épreuves ...
Seulement un poste pourvu sur trois...
Un de mes amis corrige le Capes externe de LM et j'ai pu voir des copies de deux sessions différentes. J'ai été très surpris : un pourcentage non négligeable des copies étaient écrites dans un français qui, en 1976, aurait fermé la porte de la 6e normale et aurait aiguillé vers la 6e "type III" (pré-professionnelle).
Bon, après, heureusement qu'on continue à se former après la réussite au concours, le renne a raison.

Ça dépend pour qui ... Les collègues de Lettres de mon bahut n'ouvrent pas de classiques, si ce n'est ceux qui sont au programme du collège. Les seuls bouquins avec lesquels je les vois à la main sont signés Lévy, Musso, Gavalda ou Pancol. Dernier gros succès en date dans la salle des profs : Cinquante nuances de Grey. Et je jure, JE JURE, que je n'exagère pas. Hélas ...

Quant à la qualité des copies, je ne la connais que par les rapports, mais je dois dire que ce que j'ai parfois pu lire dans les derniers rapports de l' agreg externe de Lettres (Classiques ou Modernes) m'a laissée : affraid
avatar
Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Jenny le Dim 6 Sep 2015 - 15:53

@Rendash a écrit:Le tout c'est d'en avoir conscience, et de faire ce qu'il faut pour se mettre à niveau, même après avoir eu le CAPES. Autrement dit, de considérer que le concours n'est pas une fin en soi, mais un début. De ce que je vois à droite et à gauche, c'est bien là le problème =/

topela
J'ai l'impression d'avoir plein de lacunes, mais j'essaie de lire un maximum sur les sujets que je connais moins bien, d'aller régulièrement au musée. C'est ça aussi qui rend le travail intéressant.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Rabelais le Dim 6 Sep 2015 - 18:06

@Kapellmeister a écrit:
Cripure a écrit:
@Kapellmeister a écrit:
@Olympias a écrit:
Oh oui.
Le Capes de LC en est le parfait exemple : quand il y a plus de postes que de candidats présents aux épreuves ...
Seulement un poste pourvu sur trois...
Un de mes amis corrige le Capes externe de LM et j'ai pu voir des copies de deux sessions différentes. J'ai été très surpris : un pourcentage non négligeable des copies étaient écrites dans un français qui, en 1976, aurait fermé la porte de la 6e normale et aurait aiguillé vers la 6e "type III" (pré-professionnelle).
Bon, après, heureusement qu'on continue à se former après la réussite au concours, le renne a raison.

Ça dépend pour qui ... Les collègues de Lettres de mon bahut n'ouvrent pas de classiques, si ce n'est ceux qui sont au programme du collège. Les seuls bouquins avec lesquels je les vois à la main sont signés Lévy, Musso, Gavalda ou Pancol. Dernier gros succès en date dans la salle des profs : Cinquante nuances de Grey. Et je jure, JE JURE, que je n'exagère pas. Hélas ...

Quant à la qualité des copies, je ne la connais que par les rapports, mais je dois dire que ce que j'ai parfois pu lire dans les derniers rapports de l' agreg externe de Lettres (Classiques ou Modernes) m'a laissée : affraid

De même...mais tout ce petit monde est très bien noté, ça fait des projets et ça video -projette à fond.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Dimka le Dim 6 Sep 2015 - 21:14

@Olympias a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oui, tu as raison, je partage ton scepticisme sur cette stratégie. Cette dernière est peut-être aussi révélatrice d'une forme de légèreté.
Mais je crois que nous avons une vision biaisée des concours, que nous avons passés quand ils étaient difficiles à décrocher. Pour certains d'entre eux, aujourd'hui, il suffit de se présenter et de ne pas faire (trop) d'erreurs primaires pour les décrocher.
Oh oui.
Je ne crois pas, en tous cas je ne suis pas d’accord avec l’idée de légèreté. La logique globale de ce raisonnement estime, il me semble, que c’est parce qu’un concours a été dur que le lauréat doit se soumettre, subir, endurer au delà de ce qu’il peut supporter (moralement, intellectuellement, matériellement… n’importe). Comme si la réussite à un concours difficile ne permettait qu’une forme d’emprise plus forte sur le lauréat, et que la démission ne pouvait donc être qu’un signe de facilité du concours. Il y a, je trouve, une certaine forme de dévalorisation voire de négation de la liberté individuelle, alors qu’elle prend justement toute sa valeur le jour où on rejette un honneur ou bénéfice que l’on a eu du mal à obtenir parce qu’il se transforme en chaîne.

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dimka
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par roxanne le Dim 6 Sep 2015 - 21:50

Admettons mais pourquoi alors recommencer dans des conditions qui foncièrement ne changeront pas beaucoup?
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Ragnetrude le Dim 6 Sep 2015 - 22:05

J'imagine que la solution a déjà été envisagée mais ne peut-on pas obtenir une dispo de droit pour suivre son conjoint ? Ça permettrait de refaire un dossier de muts pour l'an prochain sans perdre le bénéfice du concours, non ?
avatar
Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Nannnie le Dim 6 Sep 2015 - 22:19

Et pourquoi ne pas essayer un détachement dans le privé ? 
(Je sais bien que pour beaucoup le privé ne devrait pas avoir sa place dans lEducation nationale mais là c'est peut-être une solution à tenter, si ce n'est pas trop tard)
avatar
Nannnie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Condorcet le Lun 7 Sep 2015 - 1:00

@Dimka a écrit:
@Olympias a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Oui, tu as raison, je partage ton scepticisme sur cette stratégie. Cette dernière est peut-être aussi révélatrice d'une forme de légèreté.
Mais je crois que nous avons une vision biaisée des concours, que nous avons passés quand ils étaient difficiles à décrocher. Pour certains d'entre eux, aujourd'hui, il suffit de se présenter et de ne pas faire (trop) d'erreurs primaires pour les décrocher.
Oh oui.
Je ne crois pas, en tous cas je ne suis pas d’accord avec l’idée de légèreté. La logique globale de ce raisonnement estime, il me semble, que c’est parce qu’un concours a été dur que le lauréat doit se soumettre, subir, endurer au delà de ce qu’il peut supporter (moralement, intellectuellement, matériellement… n’importe). Comme si la réussite à un concours difficile ne permettait qu’une forme d’emprise plus forte sur le lauréat, et que la démission ne pouvait donc être qu’un signe de facilité du concours. Il y a, je trouve, une certaine forme de dévalorisation voire de négation de la liberté individuelle, alors qu’elle prend justement toute sa valeur le jour où on rejette un honneur ou bénéfice que l’on a eu du mal à obtenir parce qu’il se transforme en chaîne.

Je souscris à l'analyse de Dimka. Ceci est fort inquiétant dans une profession où la réflexion et l'esprit critique jouent un rôle important : reconnaître à chacun la faculté de décider pour lui-même me semble constituer un des ressorts de la citoyenneté.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par Fires of Pompeii le Lun 7 Sep 2015 - 6:24

Je suis d'accord aussi avec Dimka et Condorcet.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par roxanne le Lun 7 Sep 2015 - 6:24

En fait, ce qui me "dérange" un peu dans tous ces messages sur la démission c'est qu'ils arrivent si tôt et essentiellement pour des questions matérielles ou d'affectation. Evidemment , ça a son importance mais un stage c'est un an, ça passe vite. Et surtout , c'est passer 5 ans d'étude, passer un concours (que je ne sous-estime pas pour ma part) et au moment où on touche au but, partir sans avoir essayé, et surtout sans s'être confronté à ce qui fait l'essentiel de notre métier : être dans sa classe avec ses élèves et enseigner sa matière. C'est peut-être parce que mon parcours est exactement l'inverse, sans concours, j'avais tout fait pour enseigner (et dans des conditions compliquées parfois).
Et pour revenir àDimka, je peux comprendre son analyse, en théorie, mais en pratique démissionner pour refaire le même parcours et se soumettre aux mêmes conditions ou presque (parce que même si l'affectation est meilleure, l'année de stage reste difficile sans parler de la suite si on est TZR) m'échappe. Mais bien-sûr chacun fait comme il veut.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par roxanne le Lun 7 Sep 2015 - 6:35

Je suis étonnée que l'impatience d'être confronté à son métier enfin , après des années d'étude ne l'emporte pas sur le reste , sans parler de l'aspect financier. Avoir un salaire, être indépendant.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par leszczynska le Lun 7 Sep 2015 - 9:55

Je suis en Lettres- Hre, je pense que ceux qui émettent des doutes n'ont pas tout lu.

Je suis d'Alsace, on me mute à Créteil. Les loyers n'ont rien à voir. Je ne peux pas me le permettre: ça c'est la 1ère chose... Quasiment du simple au double.. Je n'ai pas de solidarité familiale qui me permette d'absorber le coût d'un déménagement (les services sociaux du rectorat sont injoignables depuis le début et de toute façon a priori je n'ai droit à rien), avec mon dossier on ne m'a rien loué... (le garant devait gagner 3*  le loyer....)

Ensuite mon conjoint est bloqué en Alsace contrat de professionnalisation ( et on avait des projets familiaux: à long terme, un bébé, sauf que l’éloignement, c'est jamais bon).

Le caplp n'était pas forcément le concours dont je rêvais donc si je le perds, c'est une chance aussi de repasser le capes. (pour lequel j'ai été hors normes)

J'ai enseigné 4 ans, ds plusieurs cas de figures différents, voir tout mon post et je ne fais pas de chichis pour quelque chose de futile comme juste l'emploi du temps. J'ai largement été confrontée au métier (prof principale, en REP+, contrat sur deux établissements...etc)

Ce qui pose problème c'est le changement de région et la peur d'y rester "coincée" des années (finis les projets bébés et autres)

Ensuite quant à la valeur du concours et de ces candidats, j'ai passé le CAPLP, je suis doctorante, j'ai bossé au CRCV (Centre de Recherches du Château de Versailles) en 2011 ( là j'étais logée), et on a déjà bien voulu me publier...donc je ne pense pas être une crétine de base...

Je ne suis pas "enchantée" de laisser tomber mon concours et je sais que c'est un coup de poker. Mais je refuse ce système à l'aveugle, car ces bonifications, j'y avais droit... J'ai passé deux mois à prendre des anxiolytiques en attendant ma révision d'affectation. On  n'a même pas jugé bon de me faire ne serait-ce qu'un courrier de refus. J'ai dû harceler le ministère avec mon syndicat.


Dernière édition par leszczynska le Lun 7 Sep 2015 - 9:58, édité 1 fois
avatar
leszczynska
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par profEPS le Lun 7 Sep 2015 - 9:57

Je pense que le stagiaire qui pense démissionner ici c'est parce qu'il se rend compte que dans cette maison qui rend fou, quand erreur il y a au départ, c'est erreur en cascade et ça n'arrête pas....
J'ai un problème similaire et c'est l'enfer de se buter à cette foutue administration qui ne reconnaît jamais ses tords et dont on a l'impression qui prend un malin plaisir à continuer....
Le gros problème étant que le rectorat/ le MEN (l'administration en général) ne reconnait JAMAIS ses erreurs et que tu peux accepter de "subir" une erreur mais qu'à un moment donner c'est plus possible!!!!!!!
Donc en recommençant à zéro, si tu rentres dans la bonne case, dont tu avais droit au départ, ben ça peut bien se passer et remettre les compteurs à 0....


Donc oui, ça peut être difficile au début mais quand c'est l'administration qui te met des bâtons dans les roues sans cesse, à un moment faut dire stop aussi!!!

profEPS
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par leszczynska le Lun 7 Sep 2015 - 10:02

@profEPS a écrit:Je pense que le stagiaire qui pense démissionner ici c'est parce qu'il se rend compte que dans cette maison qui rend fou, quand erreur il y a au départ, c'est erreur en cascade et ça n'arrête pas....
J'ai un problème similaire et c'est l'enfer de se buter à cette foutue administration qui ne reconnaît jamais ses tords et dont on a l'impression qui prend un malin plaisir à continuer....
Le gros problème étant que le rectorat/ le MEN (l'administration en général) ne reconnait JAMAIS ses erreurs et que tu peux accepter de "subir" une erreur mais qu'à un moment donner c'est plus possible!!!!!!!
Donc en recommençant à zéro, si tu rentres dans la bonne case, dont tu avais droit au départ, ben ça peut bien se passer et remettre les compteurs à 0....


Donc oui, ça peut être difficile au début mais quand c'est l'administration qui te met des bâtons dans les roues sans cesse, à un moment faut dire stop aussi!!!

Merci à toi! C'est exactement ça, l'erreur de base en a entrainé tant d'autres.. C'est l'idée, tout reprendre de zéro! Cela me soulage de te lire, car je ne vis pas très bien ce renoncement, même si au final, je sais que je n'aurai pas non plus pu donner le meilleur de moi-même à mes élèves, en étant dans cette académie à contre-coeur et avec des soucis financiers en plus.
avatar
leszczynska
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Professeur stagiaire: comment démissionner?

Message par leszczynska le Lun 7 Sep 2015 - 10:04

Mes tribulations avec le ministère, ça ressemblait à ça:
avatar
leszczynska
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum