Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Olympias le Lun 8 Aoû 2016 - 20:05

@Jacq a écrit:
@musa a écrit:J'ai quand même lu l'article... C'est une horreur et quelle prétention... Il a quitté l'enseignement à cause de la jalousie de ses collègues envieux du succès de ses livres. ben voyons Suspect

"À l’âge de dix ans, je faisais des réformes du système éducatif ! Un de mes copains avait redoublé. Cela m’avait un peu traumatisé et j’avais donc réfléchi à un système où cela serait impossible. Enseigner est pour moi une vocation profonde que j’ai toujours exercée librement. Je me souviens avoir travaillé pendant trois mois sur la question « naît-on ou devient-on homosexuel ? » – qui n’était évidemment pas au programme – parce qu’un jeune type avait eu des propos homophobes. Et pendant ces cinq années, j’ai pu constater que les enfants les plus lumineux, les plus intéressants et les plus matures étaient aussi ceux qui avaient les plus mauvaises notes."


Razz Razz Razz Razz
Je vais lui présenter certains élèves alors ...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Reine Margot le Lun 8 Aoû 2016 - 20:09

@ipomee a écrit:C'est quoi un enfant lumineux ?

ça?


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Gisèle le Lun 8 Aoû 2016 - 20:13

Au fond il tape sur les profs, le pouvoir politique d'aujourd'hui ne lui demande rien d'autre. Tant mieux pour lui et sa misérable "carrière".

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par ipomee le Lun 8 Aoû 2016 - 20:17

@Gisèle a écrit:Au fond il tape sur les profs, le pouvoir politique d'aujourd'hui ne lui demande rien d'autre. Tant mieux pour lui et sa misérable "carrière".
Oui, depuis plusieurs gouvernements, li est bon de taper sur les fonctionnaires en général (ne foutent rien, sont des nantis, coûtent cher) et sur les profs en particuliers (mêmes griefs + sont des incompétents, ont trop de vacances, ne comprennent rien aux chérubins, etc.)
Pourquoi avoir choisi ce métier ?

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par kamasolou le Lun 8 Aoû 2016 - 21:49

@the educator a écrit:Nan mais même de l'intérieur on peut un peut flipper de confier ses enfants à ce grand bazar et à certains de ses personnels, Cespedes n'a pas le monopole de ce point de vue.

Je trouverais flippant de confier mes enfants à un prof de philo aussi méprisant, haineux, insultant et à la rhétorique aussi déplorable.
Je trouve également assez scandaleux qu'un tel personnage ait pu être recruté, même pour une période relativement restreinte dans le temps.
D'ailleurs, il affirme avoir quitté l'enseignement de son plein gré, chose dont on peut se permettre de douter venant d'une personne aussi peu fiable (followers bidons, page wiki truquée...).

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Rendash le Lun 8 Aoû 2016 - 22:41

@the educator a écrit: penser que [...] la moitié des collègues sont des tanches

Encore une fois, il ne s'agit pas de le penser, mais simplement de l'affirmer : sur quoi fonde-t-il son "analyse", ce monsieur ? On est juste face à l'un de ces crétins en mal de reconnaissance qui ont trouvé un créneau pour vendre leur salade, ladite salade étant leur nom, ni plus, ni moins, et pas une éventuelle pensée. Evidemment, ça trouve un certain écho chez d'autres crétins en mal de reconnaissance, mais ça ne rend pas la chose plus crédible pour autant. Il n'y a aucune réflexion sur le système éducatif, dans ce qu'il propose ; il aligne les poncifs dans l'air du temps, ni plus ni moins.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Elise242 le Mar 9 Aoû 2016 - 7:41


Je viens de prendre connaissance de ce fil et j'ai bien ri Smile

Je ne dirais qu'une chose ...

Chers collègues.... Méfiez-vous de ce que vous enseignez... Voici un pur produit de l’Éducation nationale... il est même devenu... philosophe !... Quelle intelligence ! ... Il "est" puisqu'il "pense"...

Elise242
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par the educator le Mar 9 Aoû 2016 - 9:07

Mais tant qu'il enseignait, tout allait bien, il était l'un de nos collègues! Circulez!

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Rendash le Mar 9 Aoû 2016 - 9:27

@the educator a écrit:Mais tant qu'il enseignait, tout allait bien, il était l'un de nos collègues! Circulez!

Vraiment, tu ne vois pas la différence entre "Je trouve que Collègue, avec qui je bosse et que je connais, est un con et un branleur", et "un professeur sur deux est une tanche" ? Rolling Eyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Reine Margot le Mar 9 Aoû 2016 - 9:29

@the educator a écrit:Mais tant qu'il enseignait, tout allait bien, il était l'un de nos collègues! Circulez!

Et quand il était enseignant tous ses collègues étaient des nuls pédagogiquement et jaloux alors que lui était un super-prof qui écrivait des livres à succès (qui disaient à l'époque l'inverse de ce qu'il dit maintenant, faut savoir suivre le sens du vent) c'est pour ça qu'il est parti. Rolling Eyes

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par the educator le Mar 9 Aoû 2016 - 10:11

@Rendash a écrit:Vraiment, tu ne vois pas la différence entre "Je trouve que Collègue, avec qui je bosse et que je connais, est un con et un branleur", et "un professeur sur deux est une tanche" ? Rolling Eyes
Je ne trouve pas la première démarche beaucoup plus rigoureuse, non. Cela dit les situations d'énonciations sont très différentes. Mais soyons clair, Cespedes n'est pas le seul a penser ce genre de trucs, c'est une opinion largement répandue, dans des bords sociaux et politiques assez différents, et pour des tas de raisons différentes (et parfois valables).

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par fifi51 le Mar 9 Aoû 2016 - 10:27

@the educator a écrit:Mais tant qu'il enseignait, tout allait bien, il était l'un de nos collègues! Circulez!

Stéphane Furina, bien que toujours en poste, s'est largement fait allumer (à juste titre) sur le forum. Donc, je ne pense pas que le fait d'enseigner donne un blanc-seing.

fifi51
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Rendash le Mar 9 Aoû 2016 - 10:31

@the educator a écrit:
@Rendash a écrit:Vraiment, tu ne vois pas la différence entre "Je trouve que Collègue, avec qui je bosse et que je connais, est un con et un branleur", et "un professeur sur deux est une tanche" ? Rolling Eyes
Je ne trouve pas la première démarche beaucoup plus rigoureuse, non.

Je ne te demande pas si tu juges cette démarche rigoureuse ou non, je te demande si tu vois ou non une différence. (et..."démarche" ? "rigoureuse" ? Suspect Tu es prié de ne pas remplacer des termes par d'autres qui n'ont rien à voir, merci.)

Mais soyons clair, Cespedes n'est pas le seul a penser ce genre de trucs, c'est une opinion largement répandue, dans des bords sociaux et politiques assez différents, et pour des tas de raisons différentes (et parfois valables).

Oui, c'est exactement ce que je dis, Cespédès qui se présente comme un rebelle s'est juste engouffré dans un créneau très utilisé en ce moment, et donc vendeur. Si encore il avait inventé le concept du rebelle institutionnel ou sponsorisé par le CAC40 ; mais non, même pas.
Et, "valables", non : comment une telle généralisation peut-elle être valable ? "un professeur sur deux", ça ne repose sur absolument rien, c'est du doigt mouillé, ça n'est donc en aucun cas valable. Tandis que la première opinion, qu'on la juge acceptable ou non, repose au moins sur une observation. Et entre "je trouve" et "c'est comme ça", il y a un gouffre, aussi, que seul l'ego baudruchien d'un Cespédès peut combler.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par the educator le Mar 9 Aoû 2016 - 10:50

Valables portait sur raisons.
Cespedes n'est pas chercheur, il avance une opinion de manière pamphlétaire. Si toi non plus tu ne fais pas la différence entre les deux situations...
D'autres part vouloir vérifier ce que dit Cespedes (ou ce que l'on avance ici) se heurterait immédiatement à une levée de boucliers et une creusée de tranchées qui avant même d'aborder le problème de la méthode, rendrait la démarche impossible. Et heureusement pour nous tous, parce que vu l'audience d'Hanouna, on ne peut pas dire qu'on soit vraiment productifs.


Dernière édition par the educator le Mar 9 Aoû 2016 - 11:00, édité 1 fois

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Olympias le Mar 9 Aoû 2016 - 10:59

@Reine Margot a écrit:
@the educator a écrit:Mais tant qu'il enseignait, tout allait bien, il était l'un de nos collègues! Circulez!

Et quand il était enseignant tous ses collègues étaient des nuls pédagogiquement et jaloux alors que lui était un super-prof qui écrivait des livres à succès (qui disaient à l'époque l'inverse de ce qu'il dit maintenant, faut savoir suivre le sens du vent) c'est pour ça qu'il est parti. Rolling Eyes
Je sens les larmes qui montent...j'en suis tout émotionnée ...le pauvre...quel sort cruel ... Twisted Evil

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Reine Margot le Mar 9 Aoû 2016 - 11:16

@the educator a écrit: Et heureusement pour nous tous, parce que vu l'audience d'Hanouna, on ne peut pas dire qu'on soit vraiment productifs.

Ben ça tombe bien, les enseignants n'ont pas pour but de divertir comme Hanouna mais d'instruire. Et l'essentiel n'est pas que les élèves s'amusent mais qu'ils ressortent de l'école en ayant appris quelque chose.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Chamil le Mar 9 Aoû 2016 - 11:19

@Roumégueur Ier a écrit:
[/i]
VC : Mais assumée, c’est tout le système éducatif qu’il faut passer par-dessus bord ! Il n’est adapté qu’à la seule vision bourgeoise qui estime que l’école doit être un lieu de compétition. Or, près de 150.000 jeunes sortent chaque année du système éducatif sans diplôme.  Ce sont ces jeunes-là qui devraient tous nous interpeller… Nous n’avons pas une école de la passion, mais une école de la pression : pression des notes, du tri, du diplôme."

Soit dit en passant, cet argument ressassé ad nauseam des "150 000 décrocheurs" (en réalité aucun chiffre exact n'existe) dans le débat public est scientifiquement malhonnête. La France fait mieux que la plupart des pays européens comparables en la matière et elle a divisé les sorties sans diplôme par un facteur de 3,5 depuis les années 1970. Quitte à citer les chiffres, autant les citer rigoureusement- même si le statut de "philosophe vu à la télé" dispense peut-être de s'abaisser à de tels détails.

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Dame Jouanne le Mar 9 Aoû 2016 - 11:22

Vraiment... Vous en voyez combien de pamphlets où un ancien professionnel (donc sensé connaître bien son sujet) déclare que la moitié des médecins, des policiers,... ou tout autre profession sont des incapables? Que certains puissent prétendre que ces propos si clairement exagérés et volontairement outranciers sont vrais m'interroge...

Dame Jouanne
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Olympias le Mar 9 Aoû 2016 - 11:31

@Dame Jouanne a écrit:Vraiment... Vous en voyez combien de pamphlets où un ancien professionnel (donc sensé connaître bien son sujet) déclare que la moitié des médecins, des policiers,... ou tout autre profession sont des incapables? Que certains puissent prétendre que ces propos si clairement exagérés et volontairement outranciers sont vrais m'interroge...
Il n'y a que chez nous qu'on voit cela. Connaissant beaucoup de juristes (magistrats et avocats), je ne les ai jamais vus pondre un livre ou dire dans une interview qu'un confrère/juge sur deux est une buse.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par the educator le Mar 9 Aoû 2016 - 11:42

@Reine Margot a écrit:
@the educator a écrit: Et heureusement pour nous tous, parce que vu l'audience d'Hanouna, on ne peut pas dire qu'on soit vraiment productifs.

Ben ça tombe bien, les enseignants n'ont pas pour but de divertir comme Hanouna mais d'instruire. Et l'essentiel n'est pas que les élèves s'amusent mais qu'ils ressortent de l'école en ayant appris quelque chose.
c'est vrai, et on s'en sort tellement mieux à ce niveau là, la patrie peut être reconnaissante. Même nous nous confessons que c'est un carnage...
D'autre part, l'école pour instruire, c'est ton voeux, mais le cahier des charges a un peu changé, c'est regrettable à certains égards, mais c'est comme ça, jette un oeil à nos lois d'orientation.

Au final, heureusement que l'école est obligatoire, parce que se retrouver en concurrence avec Hanouna, ça ferait mal.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Reine Margot le Mar 9 Aoû 2016 - 11:47

@the educator a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@the educator a écrit: Et heureusement pour nous tous, parce que vu l'audience d'Hanouna, on ne peut pas dire qu'on soit vraiment productifs.

Ben ça tombe bien, les enseignants n'ont pas pour but de divertir comme Hanouna mais d'instruire. Et l'essentiel n'est pas que les élèves s'amusent mais qu'ils ressortent de l'école en ayant appris quelque chose.
c'est vrai, et on s'en sort tellement mieux à ce niveau là, la patrie peut être reconnaissante. Même nous nous confessons que c'est un carnage...
D'autre part, l'école pour instruire, c'est ton voeux, mais le cahier des charges a un peu changé, c'est regrettable à certains égards, mais c'est comme ça, jette un oeil à nos lois d'orientation.

Au final, heureusement que l'école est obligatoire, parce que se retrouver en concurrence avec Hanouna, ça ferait mal.

Je n'ai jamais dit que l'école réussissait à 100% (et avec les diverses réformes depuis 30 ans, on peut dire que l'on fait tout pour qu'elle échoue). Quant au cahier des charges oui il change, c'est d'ailleurs pour ça que tous ceux qui voudront une école un tant soit peu exigeante disciplinairement mettront leurs enfants dans le privé (hors-contrat pour ceux qui peuvent), et on pourra dire que le nouveau cahier des charges aura brillament réussi à lutter contre les inégalités.
Quant à Hanouna, je ne vois pas bien ce qu'il peut bien faire avec l'école.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Dame Jouanne le Mar 9 Aoû 2016 - 11:48

@the educator a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@the educator a écrit: Et heureusement pour nous tous, parce que vu l'audience d'Hanouna, on ne peut pas dire qu'on soit vraiment productifs.

Ben ça tombe bien, les enseignants n'ont pas pour but de divertir comme Hanouna mais d'instruire. Et l'essentiel n'est pas que les élèves s'amusent mais qu'ils ressortent de l'école en ayant appris quelque chose.
c'est vrai, et on s'en sort tellement mieux à ce niveau là, la patrie peut être reconnaissante. Même nous nous confessons que c'est un carnage...
D'autre part, l'école pour instruire, c'est ton voeux, mais le cahier des charges a un peu changé, c'est regrettable à certains égards, mais c'est comme ça, jette un oeil à nos lois d'orientation.

Au final, heureusement que l'école est obligatoire, parce que se retrouver en concurrence avec Hanouna, ça ferait mal.
Et donc seuls les enseignants sont responsables de cela... comme c'est pratique d'accuser seulement le lampiste, l'ouvrier de base...

Dame Jouanne
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Reine Margot le Mar 9 Aoû 2016 - 11:55

Oui, voila, maintenant on demandera aux enseignants de faire garderie, l'essentiel étant d'avoir une école publique à moindre coût où les savoirs vraiment appris importent peu, tandis que les vraies élites continueront d'avoir des écoles privées où on les instruit vraiment (Anne Coffinier, Natacha Polony et d'autres s'en occupent), ce qui leur permettra de conserver leur domination. C'est aussi pour ça qu'il importe de faire des enseignants de simples exécutants et surtout pas une profession intellectuelle.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Cespedes : "L’école dévitalise les enfants de leur envie de connaître, de lire et d’écrire." et autres joyeusetés... (VousNousIls)

Message par Jacq le Mar 9 Aoû 2016 - 12:06

@the educator a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@the educator a écrit: Et heureusement pour nous tous, parce que vu l'audience d'Hanouna, on ne peut pas dire qu'on soit vraiment productifs.

Ben ça tombe bien, les enseignants n'ont pas pour but de divertir comme Hanouna mais d'instruire. Et l'essentiel n'est pas que les élèves s'amusent mais qu'ils ressortent de l'école en ayant appris quelque chose.
c'est vrai, et on s'en sort tellement mieux à ce niveau là, la patrie peut être reconnaissante. Même nous nous confessons que c'est un carnage...
D'autre part, l'école pour instruire, c'est ton voeux, mais le cahier des charges a un peu changé, c'est regrettable à certains égards, mais c'est comme ça, jette un oeil à nos lois d'orientation.

Au final, heureusement que l'école est obligatoire, parce que se retrouver en concurrence avec Hanouna, ça ferait mal.

Hanouna c'est après l'école, mon cher The Educator, vous ne suivez pas !
Bon il reste la plage comme concurrence lorsque les beaux jours arrivent...

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum