Complètement perdue...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Complètement perdue...

Message par Sosprofendetresse le Sam 5 Sep 2015 - 8:51

Bonjour à tous,

Je suis neotit en anglais. J'ai bien évidemment été affectée dans une zep du 93, donc bien loin de chez moi, de ma famille et de mes amis. J'ai envoyé une fois bien évidemment dû déménager, meubler un appart...
Il s'avère que depuis mon année de stage, je me pose plein de questions sur le métier. Je ne crois pas me plaire dans ce monde. Je ne suis pas épanouie. Pleurs pour rien en permanence, toujours la boule au ventre, le stress de ne pas avoir préparé de séquences. La solitude, aussi. Je suis une personne très proche de ma famille. Certes, je rentre les week-ends. Mais la semaine me paraît bien trop longue loin de tous.
Je suis dégoûtée. Du métier. De ce système de points et de mutations. Je ne suis pas mariée ni pacsée et je n'ai pas d'enfants donc je suis leur pion.
J'ai besoin d'aide. De témoignages. De vous lire. Je suis perdue. Je dois retourner dans le 93 demain. Et je nAn ai vraiment pas envie, mais vraiment pas...

Sosprofendetresse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par amour le Sam 5 Sep 2015 - 9:07

Je ne sais que te conseiller...sinon de prendre le temps de découvrir ton nouveau métier, tes collègues et tes élèves. Ne perds pas de vue non pus les raisons qui t'ont poussée à passer ce concours, à travailler de sorte à être titularisée. Tu es je pense un peu angoissée par toutes ces nouveautés, et c'est normal. Dans quelques mois, il sera temps de faire des colonnes + et - courage fleurs

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sowana le Sam 5 Sep 2015 - 9:08

J'ai été à peu près dans ta situation après mon année de stage. Très loin de chez moi (beaucoup trop pour pouvoir envisager de rentrer les week-ends), j'ai traversé des périodes de totale déprime. Mais dis-toi que c'est probablement le début de l'année qui va être le plus pesant. Au fil des semaines j'avais rencontré quelques collègues avec lesquels je m'entendais très bien, et surtout les élèves étaient super (j'étais aussi en zep). Tu es en zep dans le 93, tu ne dois pas être la seule nouvelle, il doit y avoir pas mal de jeunes collègues qui pourront t'apporter du soutien. Le début de carrière des profs est souvent douloureux, établissements difficiles, éloignement de conjoint... Ton isolement est temporaire, bientôt tu trouveras des personnes avec lesquelles échanger, ces débuts difficiles ne reflètent pas ce que sera toute ta carrière. Et puis viens et échange sur ce forum, il n'existait pas quand j'ai commencé et je peux t'assurer qu'il m'aurait fait beaucoup de bien à l'époque.
Bon courage. fleurs2 bisous

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Ashtrak le Sam 5 Sep 2015 - 9:24

@Sowana a écrit:J'ai été à peu près dans ta situation après mon année de stage. Très loin de chez moi (beaucoup trop pour pouvoir envisager de rentrer les week-ends), j'ai traversé des périodes de totale déprime. Mais dis-toi que c'est probablement le début de l'année qui va être le plus pesant. Au fil des semaines j'avais rencontré quelques collègues avec lesquels je m'entendais très bien, et surtout les élèves étaient super (j'étais aussi en zep). Tu es en zep dans le 93, tu ne dois pas être la seule nouvelle, il doit y avoir pas mal de jeunes collègues qui pourront t'apporter du soutien. Le début de carrière des profs est souvent douloureux, établissements difficiles, éloignement de conjoint... Ton isolement est temporaire, bientôt tu trouveras des personnes avec lesquelles échanger, ces débuts difficiles ne reflètent pas ce que sera toute ta carrière. Et puis viens et échange sur ce forum, il n'existait pas quand j'ai commencé et je peux t'assurer qu'il m'aurait fait beaucoup de bien à l'époque.
Bon courage. fleurs2 bisous

C'est exactement cela. Sowana a dit l'essentiel. Courage !

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Zagara le Sam 5 Sep 2015 - 9:48

Plusieurs professeurs qui avaient connu un départ violent de ce type m'avaient dit qu'ils avaient trouvé un nouvel équilibre grâce à l'investissement dans des activités extra-scolaires dans l'établissement (ateliers de théâtre, de bridge, etc.). Ca permet d'installer un autre lien avec les élèves, de s'approprier son lieu de travail, de lui donner de nouvelles couleurs.. Je ne sais pas si ça pourrait t'aider, mais ça me semble être une bonne méthode pour changer d'air et rendre le temps d'école plus positif.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Naoo le Sam 5 Sep 2015 - 9:52

J'ai fait mon année de stage contrainte et forcée dans l'académie de Créteil (pas une zep, par contre). J'ai passé deux mois à pleurer tous les soirs. Après j'ai acheté des cachets aux plantes contre le stress, ça allait un peu mieux.
Pendant ces deux mois, j'ai pensé à la démission/l'abandon de poste tous les jours. Parce que je me sentais nulle, pas à ma place, que j'avais le sentiment que je n'apporterai rien aux élèves.
Heureusement que j'avais quelques collègues sympa, une chouette tutrice, et que je suis tombée sur le groupe ESPE avec le formateur détendu du slip.

Essaie de t'accrocher, ce n'est que la 1re semaine ! Trouve des gens à qui tu peux faire confiance, change-toi les idées !
De quelle académie viens-tu ? L'an dernier les barres étaient très basses en anglais, et j'ai pu revenir dans le sud au bout d'un an seulement, bien que je ne sois ni pacsée ni rien.
Courage !

_________________
2016-2017 : TZR lycée - 7 classes, 3 niveaux.
2015-2016 : TZR collège/lycée - 7 classes, 5 niveaux.
2014-2015 : stagiaire lycée - 2 classes, 2 niveaux.

Naoo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Paraffin le Sam 5 Sep 2015 - 9:59

@Sosprofendetresse a écrit:Bonjour à tous,

Je suis neotit en anglais. J'ai bien évidemment été affectée dans une zep du 93, donc bien loin de chez moi, de ma famille et de mes amis. J'ai envoyé une fois bien évidemment dû déménager, meubler un appart...
Il s'avère que depuis mon année de stage, je me pose plein de questions sur le métier. Je ne crois pas me plaire dans ce monde. Je ne suis pas épanouie. Pleurs pour rien en permanence, toujours la boule au ventre, le stress de ne pas avoir préparé de séquences. La solitude, aussi. Je suis une personne très proche de ma famille. Certes, je rentre les week-ends. Mais la semaine me paraît bien trop longue loin de tous.
Je suis dégoûtée. Du métier. De ce système de points et de mutations. Je ne suis pas mariée ni pacsée et je n'ai pas d'enfants donc je suis leur pion.
J'ai besoin d'aide. De témoignages. De vous lire. Je suis perdue. Je dois retourner dans le 93 demain. Et je nAn ai vraiment pas envie, mais vraiment pas...

Bon courage! Mon premier poste était dans un collège type ZEP mais dont les professeurs avaient refusé d'être mis en ZEP parce qu'ils avaient peur d'être stigmatisés. C'était dur mais l'équipe était très unie et en général les mômes avaient quelques points positifs. Les premières années sont de toutes façons assez compliquées pour la plupart des profs. Cela va faire une 20aine d'année que j'enseigne et je peux enfin déstresser et m'amuser la plupart du temps. Si vraiment tu as choisi ce métier, tiens bon, ça finira par te plaire. Sans quoi, effectivement, il est temps de chercher autre chose.

Paraffin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sosprofendetresse le Sam 5 Sep 2015 - 10:07

Merci à tous pour vos mots qui me rassurent.
J'ai oublié de préciser une chose. L'établissement dans lequel je travaille est très pauvre. Je me demande vraiment où vont les aides sachant qu'en zep, il y en a. Je n'ai pas d'ordinateur, pas de rétro, à peine assez de craies (oui oui, j'ai un tableau à craie), les manuels sont désuets donc rien à en tirer, j'ai dû batailler pour obtenir ne serait ce qu'une clé de casier, sinon je devais faire le double moi même. L'entente entre l'administration et le corps enseignant n'est vraiment pas au beau fixe. C'est très tendu, donc pesant (au bout d'une semaine, j'ai déjà fait les frais des stratégies de manipulation de la chef...). Donc difficile de ne pas se dire que l'année risque d'être bien longue !
Pour me changer les idées, j'essaie de rencontrer de nouvelles personnes. Mais ce n'est pas facile. Je n'ai pas tellement confiance en cette population douteuse ! (Il y a vraiment des gens bizarres, dans le coin où je travaille).
Je viens de l'académie de Nantes. L'an dernier, elle était à 228 points... Je doute que cela diminue car cette académie est plutôt chère en anglais.
Ce qui me dégoûte, c'est que je n'ai jamais demandé Paris dans mes voeux. Sachant que l'académie d Orléans Tours est accessible, je l'ai mise en second voeu. Elle était à 21 points (donc pile ce que j'ai) et je ne l'ai pas eue...
Je suis conscienteque ce n'est que le début, qu'il faut laisser du temps au temps. Mais j'en peux plus de ne plus dormir tranquillement, de me réveiller avec la gorgé nouée, de ne plus avoir d'appétit... Je suis en pleine recherche de voie de reconversion...En vain.
Encore merci pour vos témoignages. C'est rassurant de voir qu'on n'est pas seuls à vivre ce genre de situations.
Au plaisir de vous lire.

Sosprofendetresse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par A Tuin le Sam 5 Sep 2015 - 10:30

Pour tes séquences sinon tu choisis deux manuels que tu trouves bien et tu crées à partir de ces deux. Le plus difficile est souvent de faire des synthèses à partir d'un grand ensemble manuels+web, quand on est malheureux. S'arrêter à deux appuis permettrait de se concentrer sur l'essentiel.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par kumran le Sam 5 Sep 2015 - 10:48

J'ai connu la même chose l'an passé. Muté à plus de 1000km de chez moi, seul au fin fond de la Picardie, ma seule "chance" (je le mets entre guillemets car ça va retarder mon retour chez moi) a été de ne pas être muté en rep.
Personnellement, pour combler le vide, je me suis investi à 100% dans le boulot et dans ma matière (et d'autre chose que je ne peux écrire ici ..). En revanche, je ne pense pas qu'il y ait de méthode miracle pour surmonter ça. J'ai mis plus de 6 mois à m'y faire, mais petit à petit tu sympathises avec certains collègue, tu t'attaches à certains élèves, tu rencontres d'autres personnes, tu t'adaptes à ton nouvel environnement et aux nouvelles coutumes de ton nouveau pays Laughing
Un an plus tard, ça va mieux. Je me sens dans mon élément, je me suis adapté.

Les débuts dans un nouveau monde sont difficiles, mais il faut s'accrocher, il y a de grandes chances que ça finisse par aller bien. Six mois ça semble long aujourd'hui, mais je suis sûr qu'à un moment tu finiras, sans t'en rendre compte, par sortir la tête de l'eau et retrouver le sourire.

Prends ça comme une nouvelle étape de ta vie. Une étape douloureuse, mais dont tu ressortiras plus forte et plus épanouie fleurs2

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Paraffin le Sam 5 Sep 2015 - 10:49

La population locale te change des Bretons et doit te faire un peu peur. Une fois que tu les connaitra en tant que parents d'élèves, tu verras qu'ils sont comme tous les parents, soucieux du futur du trésor qu'ils ont mis au monde, et ils te feront moins peur. Essaie de t'attacher à tes élèves, même s'ils ne son pas très bons, l'année passera plus vite si tu te concentres sur les points positifs.

C'est vrai que ton établissement n'est pas top! J'espère que l'équipe d'anglais te soutiendra. Trouve les profs qui ont tenu de nombreuses années, ils ont sans doute de bons conseils.

Je me souviens d'un prof de Maths d'un certain age qui avait passé de nombreuses années dans l'espèce de jungle qu'était mon premier établissement, il était très zen et utile comme manuel de survie.

Paraffin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sowana le Sam 5 Sep 2015 - 10:49

je t'ai envoyé un mp

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sambre le Sam 5 Sep 2015 - 14:12

Courage!
La première année est difficile, mais je rejoins tout ce qui a été dit, il faut quelques semaines pour ouvrir les yeux et découvrir juste sous notre nez de chouettes collègues, des élèves attachants à qui ton boulot est vraiment utile.
Prends une grande inspiration et positive, en regardant les choses différemment elles se révéleront meilleures qu'elle ne semblaient l'être. Tu trouveras aussi du réconfort, de l'aide pour les séquences sur ce forum aussi.
fleurs2

_________________
2016-2017: TZR, 3 classes de 4e, 1 classe de 3e

2015-2016: TZR, 1 classe de 6e, 1 classe de 4e, 1 classe de 3e 

2014-2015: Stagiaire (2 classes de 4e)

2008-2014: l'Age d'Or

Sambre
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par artemis71 le Sam 5 Sep 2015 - 14:29

Prof d'anglais aussi, je peux te dire que l'année du stage est probablement un cauchemar pour tout le monde. Pas encore titularisé et avec un tuteur, on n'a pas vraiment le respect des autres collègues de son établissement, de l'administration et des élèves qui se rendent vite compte que leur prof est "stagiaire".

Le pire et j'espère ne pas te décourager, c'est que même si je suis titularisée, je n'ai jamais vraiment trouvé l'épanouissement que j'aurais voulu avoir dans le métier. Mes premières années ont vraiment été difficiles et j'essaie toujours de surmonter tout ça.

Mais j'accroche. Je reste positive et je garde l'espoir. aaz

Je ne peux que te conseiller de faire de même.

artemis71
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sosprofendetresse le Dim 6 Sep 2015 - 9:59

@kumran Où as tu été muté ? Où es tu maintenant ? Qu enseignes tu ? Pourrais tu passer en privé, ton récit me parle énormément.

L'ambiance au collège est très pesante. Et ce ne sont que les premiers jours. Je songe à rester seule dans ma salle afin de ne plus entendre toutes ces histoires et tensions.
Je ne pense qu'à une chose, c'est rentrer chez moi le plus vite possible.
De plus, le manque de matériel me déprime : je ne peux rien préparer.
Merci pour vos messages. Merci beaucoup.

Sosprofendetresse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par ore le Dim 6 Sep 2015 - 10:10

Rester dans ta salle n'est pas une bonne idée pour le moment.
Sors de ta salle, discute avec tes collègues et fais le tri. Il y en a forcément qui sont sympathiques...

Courage!

ore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par COCOaine le Dim 6 Sep 2015 - 10:11

Dès l'an prochain utilise tes 50 points de nouvel arrivant Smile

Et surtout propose le pacs à n'importe qui en Bretagne...

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sosprofendetresse le Dim 6 Sep 2015 - 10:16

Je vais essayer de faire comme tu dis, Paula54, alors.
@cocoaine Oui ! Je les joue direct ! Figure toi que j'ai essayé pour le pacs, mais les procédures sont devenues très compliquées donc je ne peux pas...

Sosprofendetresse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par AmyR le Dim 6 Sep 2015 - 10:43

*


Dernière édition par AmyR le Mar 24 Mai 2016 - 20:01, édité 1 fois

AmyR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par User5899 le Dim 6 Sep 2015 - 10:48

@Sosprofendetresse a écrit:Bonjour à tous,

Je suis neotit en anglais. J'ai bien évidemment été affectée dans une zep du 93, donc bien loin de chez moi, de ma famille et de mes amis. J'ai envoyé une fois bien évidemment dû déménager, meubler un appart...
Il s'avère que depuis mon année de stage, je me pose plein de questions sur le métier. Je ne crois pas me plaire dans ce monde. Je ne suis pas épanouie. Pleurs pour rien en permanence, toujours la boule au ventre, le stress de ne pas avoir préparé de séquences. La solitude, aussi. Je suis une personne très proche de ma famille. Certes, je rentre les week-ends. Mais la semaine me paraît bien trop longue loin de tous.
Je suis dégoûtée. Du métier. De ce système de points et de mutations. Je ne suis pas mariée ni pacsée et je n'ai pas d'enfants donc je suis leur pion.
J'ai besoin d'aide. De témoignages. De vous lire. Je suis perdue. Je dois retourner dans le 93 demain. Et je nAn ai vraiment pas envie, mais vraiment pas...
Au début, avant que je rencontre mon chéri, je rentrais dans ma famille toutes les semaines, en train ou en voiture. C'était très fatigant, mais il me semblait que j'en avais besoin. Et puis je me suis dit que ça instaurait dans ma tête une idée de fuite nécessaire, et que cette idée finissait par me rendre les semaines insupportables. Du coup, je me suis forcé à rester un we sur 4, puis sur 3, sur 2... Découvrir l'endroit, les environs, vadrouiller, rencontrer des gens etc. J'en témoigne ici parce que ça m'a aidé. Mais c'est vrai que déjà à l'époque, je ne préparais rien pour le boulot, je n'ai jamais su préparer un cours. J'avais donc du temps.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sosprofendetresse le Dim 6 Sep 2015 - 10:54

@AmyR Non, en banlieue parisienne pour ne pas avoir trop de trajet à faire pour me rendre au collège. Je n'aime tellement pas sortir, là bas. J'ai essayé. Mais tout est toujours bondé. C'est pénible !
Pour ce qui est des points, c'est vraiment dégueulasse comme système. Résultat : je suis dégoûtée du métier.
Mais tu as raison, une année passe très vite ! J'ai hâte !

@Cripure Où travaillais tu ? Je pense comme toi. C'est à dire que plus je vais rentrer tous les week-ends, moins je vais m'habituer à ce nouvel environnement. Seulement, c'est une nécessité. C'est un grand besoin que je ressens que de partir. Je me dis qu'avec le temps, je réussirai peut être à espacer mes allers retours comme tu as fait.
Comment ça tu ne préparais rien pour le boulot ?

Sosprofendetresse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par livie le Dim 6 Sep 2015 - 11:52

@Sosprofendetresse a écrit:Merci à tous pour vos mots qui me rassurent.
J'ai oublié de préciser une chose. L'établissement dans lequel je travaille est très pauvre. Je me demande vraiment où vont les aides sachant qu'en zep, il y en a. Je n'ai pas d'ordinateur, pas de rétro, à peine assez de craies (oui oui, j'ai un tableau à craie), les manuels sont désuets donc rien à en tirer, j'ai dû batailler pour obtenir ne serait ce qu'une clé de casier, sinon je devais faire le double moi même. L'entente entre l'administration et le corps enseignant n'est vraiment pas au beau fixe. C'est très tendu, donc pesant  (au bout d'une semaine, j'ai déjà fait les frais des stratégies de manipulation de la chef...). Donc difficile de ne pas se dire que l'année risque d'être bien longue !
Pour me changer les idées, j'essaie de rencontrer de nouvelles personnes. Mais ce n'est pas facile. Je n'ai pas tellement confiance en cette population douteuse ! (Il y a vraiment des gens bizarres, dans le coin où je travaille).
Je viens de l'académie de Nantes. L'an dernier, elle était à 228 points... Je doute que cela diminue car cette académie est plutôt chère en anglais.
Ce qui me dégoûte, c'est que je n'ai jamais demandé Paris dans mes voeux. Sachant que l'académie d Orléans Tours est accessible, je l'ai mise en second voeu. Elle était à 21 points (donc pile ce que j'ai) et je ne l'ai pas eue...
Je suis conscienteque ce n'est que le début, qu'il faut laisser du temps au temps. Mais j'en peux plus de ne plus dormir tranquillement, de me réveiller avec la gorgé nouée, de ne plus avoir d'appétit... Je suis en pleine recherche de voie de reconversion...En vain.
Encore merci pour vos témoignages. C'est rassurant de voir qu'on n'est pas seuls à vivre ce genre de situations.
Au plaisir de vous lire.

Elle était à 21 points mais quel âge avait le dernier entrant ?
Dans ma matière, l'académie d'Aix-Marseille était aussi à 21 points cette année mais le dernier entrant était né en 1984, ce qui veut dire que tous ceux nés après n'ont pas été pris dans l'académie alors qu'ils avaient aussi 21 points... c'est encore une autre des règles du mouvement..

Bon courage, je ne sais pas quoi te conseiller. Il faut absolument trouver des choses positives à quoi te raccrocher. C'est un peu naïf, mais tente sur une feuille de trouver le pour et le contre de chacune de tes journées. Essaye de sympathiser avec des collègues qui viennent d'arriver et qui se trouvent sûrement dans la même solitude que toi. Tu peux aussi découvrir Paris, car tu n'es pas trop loin. Tous mes amis voulaient absolument être nommés dans 93 une fois dans l'aca de Créteil car ils voulaient avoir Paris à proximité.
Moi aussi je suis Nantaise mais j'ai mis Créteil en voeu 1 pour mon année de stage et en voeu 1 pour le premier mouvement mais j'ai un mari que je retrouve tous les soirs. Je ne peux qu'imaginer cette solitude pesante, peut-être que la collocation t'aiderait à traverser cette première année ? une activité pour rencontrer du monde ? Fais venir une copine le temps d'un weekend sur Paris ?

Et je pense comme Cripure, rentrer chez toi tous les weekends doit être un coût en terme d'argent et de fatigue. Pendant que tu rentres, tu ne prépares pas tes cours et c'est le cercle vicieux. Essaye d'admettre l'idée que "chez toi " c'est ici maintenant au moins pour un an et qu'il va falloir t'approprier cet environnement.
Je ne sais pas comment tu fonctionnes pour la préparation de séquences, mais moi j'essaye de préparer tout pour un mois au moins ( ce qui impliquer de sacrifier quelques weekends) mais au moins, quand tu veux vraiment te reposer un weekend, tu le fais, l'esprit tranquille.

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par skindiver le Dim 6 Sep 2015 - 12:03

Il faut surtout sortir du quotidien boulot dodo.
L'ile de France est une région top ou il y a plein de choses à faire et surtout plein de choses très peu chères.
Demandes déja le pass eduction qui te donne la gratuité dans beaucoup de musées parisiens, et prends aussi le temps de découvrir le coin où tu habites.

Pour ce qui est des collègues il y en a forcément des sympas qui peuvent te faire rencontrer un peu de monde à l'extérieur, mais je pense que tu devrais suivre la méthode qu'à eu Cripure, c'est à dire te forcer à rester de temps en temps le week-end.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sosprofendetresse le Dim 6 Sep 2015 - 12:10

Justement je ne sais pas. Je n'ai pas réussi à trouver. Cette histoire d'âge rend les choses encore plus difficiles, alors qu'elles le sont déjà assez !

La distance me pèse énormément. J'ai déjà essayé de mettre par écrit les avantages et inconvénients, je me retrouve toujours en larmes sur ma feuille. J'aimerais pouvoir retrouver mon vrai chez moi tous les soirs. Mais non, je ne peux pas. Je suis en colocation, justement. Mais honnêtement, ça ne change rien à mon mal être. Une amie et de la famille sont déjà venus passer du temps avec moi, je crois que ça n'a fait qu'empirer les choses. Le fait de les voir repartir, mener leur vie paisiblement près de chez eux me fait mal. J'aimerais être comme eux, moi aussi.
Pour ce qui est du travail, l'an dernier, en tant que stagiaire, j'y passais des jours et des nuits. Plus de week-ends, plus de sorties, plus de vie sociale. Je m'étais énormément investie dans le travail. Je l'ai mal vécu. Je me suis promis cette année de me ménager. J'ai décidé de ne travailler qu'au collège. Chez moi, je ne ferai plus rien. Du moins, je vais essayer. Car le fait de penser au travail, au collège, et tout ce qui s'en suit me met très mal. Plus d'appétit (2 kgs perdus en une semaine), plus de sommeil, plus de force. Boule au ventre dès le réveil, nausées, débuts d eczéma. Je dois repartir cet après midi. J'en suis sincèrement malade. Je ne sais plus quoi faire. Je vais jouer mes 50 points cette année. Si je n obtiens pas qqch proche de chez moi, qui m éviterait des allers retours chaque week-end, je crois que je me mettrais en disponibilité...

Sosprofendetresse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sosprofendetresse le Dim 6 Sep 2015 - 12:12

@kumran Merci pour ton mp ! Mais étant nouvelle sur le site, je ne suis pas encore autorisée à envoyer de mp à mon tour Sad

Sosprofendetresse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum