TZR affecté hors zone - besoin d'aide et de conseils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TZR affecté hors zone - besoin d'aide et de conseils

Message par TZR92 le Sam 5 Sep 2015 - 12:07

Bonjour à tous,

Nouveau sur Neoprofs, je rédige ce post dans l'espoir d'avoir vos conseils avisés et votre soutien. Parfois, on se sent bien seul et démuni face à l'opacité de l'Administration. D'avance, merci beaucoup pour votre aide !

Je suis TZR agrégé affecté dans la zone des Hauts-de-Seine pour la cinquième rentrée consécutive. Durant l'année scolaire précédente, j'avais sollicité un détachement auprès du rectorat de Versailles afin de travailler dans un lycée en Afrique (le contrat avec l'établissement était signé depuis janvier 2015 et la demande de détachement envoyée dans le même temps). N'ayant pas eu de réponse du rectorat, suite à plusieurs relances de ma part, il m'a été signifié par téléphone fin juin que le détachement était refusé au motif de la fameuse "nécessité de service". Il a fallu encore plusieurs échanges de mails pour obtenir un document officiel de refus de détachement. Une fois ce papier en main, j'ai tenté un recours hiérarchique - qui pointait notamment les dysfonctionnements et les retards des services de la DPE - qui a, semble t-il, lui aussi été rejeté. Toutefois je n'ai toujours pas reçu de document officiel stipulant le refus, et je n'ai pas non plus été avisé du refus par téléphone.

Toujours fin juin, voyant la tournure que prenaient les événements et afin d'éviter les mauvaises surprises de rentrée, j'avais fait parvenir au rectorat ainsi qu'au SNES une fiche de voeux pour une éventuelle affectation TZR pour la rentrée 2015 / 2016 (voeux formulés dans ma Zone de titularisation des Hauts-de-Seine, toujours globalement respectés durant les quatre années précédentes).
A la rentrée, le 31/08, toujours pas d'affectation. Je me suis donc rendu dans mon RAD afin de signer un PV d'installation (chose d'ailleurs difficile à obtenir car ce document doit être daté du 1er septembre, il a donc fallu convaincre la secrétaire...).

En fin de semaine, j'ai reçu un message téléphonique de la part de la DPE (à environ 19h!), me signifiant que j'étais affecté sur deux établissements dans l'Essonne, donc hors-zone, et que j'étais tenu de m'y rendre dès lundi. Après rapide coup d'oeil sur le site de la RATP, j'ai pu voir que ces deux établissements se situaient à 1H40 de mon domicile en transport en commun et qu'il fallait pas moins de trois changements pour s'y rendre (bus - métro - métro - car partant d'une gare routière). Enfin, j'ai pu constater que l'affectation venait d'être notifiée ce matin dans I-Prof. Cette affectation : punition personnelle ou simple négligence généralisée des TZR de la part du rectorat ?

Mes questions sont les suivantes : cette affectation hors zone est-elle "légale"? Ai-je le droit de la refuser, de la contester, et sous quelles conditions ? Quels sont les recours possibles afin d'obtenir une affectation plus proche de mon domicile ? Suis-je tenu de prendre le poste si je n'ai pas reçu d'arrêté de nomination papier ?

Merci encore pour votre aide et vos lumières, j'ai vraiment le sentiment de m'être fait flouer par le rectorat ... pour ne pas dire plus.

TZR92
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR affecté hors zone - besoin d'aide et de conseils

Message par Ingeborg B. le Sam 5 Sep 2015 - 12:18

Bonjour
Le rectorat peut t'affecter dans une zone limitrophe mais la note de service indique que l'administration doit prendre en compte dans toute la mesure du possible tes contraintes personnelles. Appelle la permanence du Snes Versailles lundi (elle est ouverte a partir de 10h )et envoie un mail (s3ver@snes.edu).

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR affecté hors zone - besoin d'aide et de conseils

Message par TZR92 le Sam 5 Sep 2015 - 15:06

Merci beaucoup pour ta réponse Ingeborg,

Concis et précis. Je vais suivre ton conseil lundi.
Est-ce que qu'une personne ayant lu ce topic s'est déjà retrouvé dans ce cas précis et pourrait faire part de son expérience personnelle ?
Merci à tous.

TZR92
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR affecté hors zone - besoin d'aide et de conseils

Message par gwennpi le Sam 5 Sep 2015 - 19:34

Je suis aussi affectée hors zone (RAD à Blois et suppléance à Orléans à partir de mardi à priori). Je vais donc faire remplir une fiche pour me faire rembourser l'ISSR. Mais connaissez-vous le délai de mise en paiement de cette indemnité?

gwennpi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR affecté hors zone - besoin d'aide et de conseils

Message par Artysia le Sam 5 Sep 2015 - 19:46

Je me répète mais il n'y a pas de délai officiel. Les rectorats tardent souvent à mettre en paiement les ISSR. Certains attendent même la fin de la suppléance pour le faire. L'enveloppe des ISSR n'est pas prioritaire donc elle se fait souvent attendre et les syndicats doivent fréquemment relancer les rectorats pour que les TZR soient indemnisés.


Dernière édition par Artysia le Sam 5 Sep 2015 - 19:54, édité 1 fois

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR affecté hors zone - besoin d'aide et de conseils

Message par MelanieSLB le Sam 5 Sep 2015 - 19:53

Un jour, peut-être... A relancer régulièrement.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum