Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par piesco le Dim 6 Sep 2015 - 18:07

@CarmenLR a écrit:+ 1, Piesco.
Et ça me semble redoutablement efficace...

Avec ce genre de personnes je pense qu'il faut se montrer froid et détaché.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par Lefteris le Dim 6 Sep 2015 - 18:08

Un avant-goût des EPI ? le problème pour qu'il y ait harcèlement, c'est qu'il faut une relation hiérarchique.  le mieux est de l'envoyer vertement  paître, tout en notant à toutes fins utiles ses agissements, si la cour de récré doit un jour  transporter ses petits conflits chez le CDE...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par amalricu le Dim 6 Sep 2015 - 18:09

J'avais une collègue sentencieuse qui faisait suer tout le monde...elle donnait même des leçons aux jeunes collègues pour tenir son congélateur et réaliser les plats familiaux. Et en réunion parents/profs, elle se présentait en tant que tel : "je ne fais pas de l'histoire, je fais du....et elle donnait son NOM (véridique).... affraid . Les parents hallucinaient. Bien évidemment, elle donnait des conseils à tout le monde que par ailleurs elle se gardait bien d'appliquer....

Les malades mentaux, c'est d'un pénible.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par amour le Dim 6 Sep 2015 - 18:14

J'ai vraiment, mais vraiment envie de tout vous déballer, pas seulement pour moi, mais je ne peux vraiment pas prendre le risque d'être reconnu. En tous cas merci pour vos messages.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par Reine Margot le Dim 6 Sep 2015 - 18:23

Transmettre au CDE et à l'IPR en la mettant en copie: "transmis pour réponse".

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par kumran le Dim 6 Sep 2015 - 18:28

J'ai l'impression de lire la même situation que dans mon établissement. Les collègues avec un tel besoin de se sentir supérieur et de nuire sont vraiment

Tu ne pourrais pas trouver des soutiens pour la remettre à sa place ? Habituellement ce genre de personne aime être admirée, si elle sent que plus personne ne peut la voir ...

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par thrasybule le Dim 6 Sep 2015 - 18:31

On a vraiment l'impression d'être dans le conte de Poe, le système du docteur Goudron et du professeur Plume dans certains asiles, pardon, établissements.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par Invité le Dim 6 Sep 2015 - 18:34

Un conseil à te donner, échaudée par un souci disons voisin: si ce n'est pas le cas, tu pries cette brave dame de t'envoyer ses missives sur ta boîte académique. Condition nécessaire si jamais tu veux passer à un autre registre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par Peinard le Dim 6 Sep 2015 - 18:39

Tu peux aussi remplir le Registre Santé et Sécurité au Travail, tu l'imprimes et tu déposes une copie dans le casier de la personne concernée. C'est une trace à valeur juridique. De préférence ne pas employer le mot "harcèlement" (risque de poursuite pour diffamation) mais décrire les faits.

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par ysabel le Dim 6 Sep 2015 - 19:09

Je la préviendrais calmement, en sdp, d'arrêter de m'emmerder...
Et la fois suivante, je lui rentrerais dans le lard.
Mais, ça, c'est moi... tout dépend de son tempérament.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par Diclonia le Dim 6 Sep 2015 - 19:42

Et bé...
Tout dépend des personnes, des caractères, des passifs...

De mon côté, j'expliquerais clairement en sdp, devant collègues, que j'apprécierais que la personne s'occupe de ses cours et me fiche la paix, qu'elle n'est pas inspecteur, je mettrais en indésirable, et ensuite, j'ignorerais complètement, totalement...
la personne est invisible, je ne la vois pas, je ne l'entends pas... (je pratique cela depuis quelques mois, et l'autre aussi apparemment... donc ça va ! )
L'ignorance et l'indifférence sont très efficaces.

courage pour cette année !

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par pignolo le Dim 6 Sep 2015 - 20:27

Lorsque j'étais stagiaire, j'avais reçu un appel -- en voiture pour les vacances -- d'une collègue qui m'avait dit que le sujet du devoir commun que j'avais -- gracieusement -- tapé n'allait pas du tout, sur un ton outré. En cause : une virgule que j'avais rajoutée à son énoncé originel (forcément parfait, donc). Le tout dans une feuille recto-verso complète... Véridique et pathétique.

Il faut garder en effet toutes les traces (avec les en-têtes complets des mails, càd adresse IP etc.). Au cas où ça ne se règle pas par le vatefairefoutrage susmentionné...

pignolo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par amour le Dim 6 Sep 2015 - 21:28

Merci à tous pour vos conseils éclairés. Me voilà un peu rasséréné et armé d'une plus grande confiance et combativité aac darkvador

Et, pour que ça serve éventuellement à d'autres, je vais vous tenir au courant des avancées.

Dès demain, step one: mesure Holderfar: boîte académique en fonction

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par nightowl le Lun 7 Sep 2015 - 1:02

Personnellement, je noterais tout et je ne répondrais pas :
- Cela évite de se retourner contre toi (enregistrement, traces écrites)
- Cela va l'énerver
- Quand elle va te demander pourquoi tu ne réponds pas, deux choix : Tu n'es pas mon supérieur hiérarchique ou je ne réponds pas aux mails professionnels sur ma boite personnelle (et du coup après tu lui donne la 1ère)
- Quant elle t'énerve, tu tournes le dos et tu t'en va Smile

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par Miffy le Lun 7 Sep 2015 - 1:54

Tu as eu un bon réflexe (envoie de copie à la hiérarchie). Ne jamais perdre contenance face à ces énergumènes toxiques, ne pas s'énerver devant elle en public ou en privé (elle peut mythonner dessus après, ces gens manient très bien l'amnésie partielle, le fantasme, les leviers de culpabilisation etc), toujours répondre avec le minimum syndical de mots (ne lui donne pas de failles dans lesquelles elle va s'engouffrer comme la morte de faim qu'elle est), ne pas chercher à se justifier (ça sous-entends qu'elle peut avoir raison dans ses remarques pourries) et montrer que l'on a confiance en soi (par ex dire que l'on est fière de son dernier cours donné, de sa dernière initiative prise avec les élèves etc. ça va la rendre dingue).
Garder toutes les preuves et traces possibles au cas où cela va trop loin, si vraiment tu te sens mal face à ça, prévenir la médecine du travail.

Miffy
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par User5899 le Lun 7 Sep 2015 - 8:37

Vous lui faites savoir que si elle veut vous parler boulot, il lui faut désormais passer le concours d'IPR et être nommée dans votre académie. Et retirez-lui le bonjour, tant qu'à faire (j'aime bien cette procédure désuète et conviviale Very Happy).

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par fracflo le Lun 7 Sep 2015 - 14:42

@pignolo a écrit:Lorsque j'étais stagiaire, j'avais reçu un appel -- en voiture pour les vacances -- d'une collègue qui m'avait dit que le sujet du devoir commun que j'avais -- gracieusement -- tapé n'allait pas du tout, sur un ton outré. En cause : une virgule que j'avais rajoutée à son énoncé originel (forcément parfait, donc). Le tout dans une feuille recto-verso complète... Véridique et pathétique.

Il faut garder en effet toutes les traces (avec les en-têtes complets des mails, càd adresse IP etc.). Au cas où ça ne se règle pas par le vatefairefoutrage susmentionné...

Une virgule peut complètement changer le sens d'un texte.
L'appel était justifié.

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par Flof le Lun 7 Sep 2015 - 14:45

@fracflo a écrit:
@pignolo a écrit:Lorsque j'étais stagiaire, j'avais reçu un appel -- en voiture pour les vacances -- d'une collègue qui m'avait dit que le sujet du devoir commun que j'avais -- gracieusement -- tapé n'allait pas du tout, sur un ton outré. En cause : une virgule que j'avais rajoutée à son énoncé originel (forcément parfait, donc). Le tout dans une feuille recto-verso complète... Véridique et pathétique.

Il faut garder en effet toutes les traces (avec les en-têtes complets des mails, càd adresse IP etc.). Au cas où ça ne se règle pas par le vatefairefoutrage susmentionné...

Une virgule peut complètement changer le sens d'un texte.
L'appel était justifié.
Rien ne dit que c'était le cas ici, et il y a d'autres manières de faire qu'appeler de façon outrée pendant les vacances.

Flof
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par fracflo le Lun 7 Sep 2015 - 14:55

@Flof a écrit:
@fracflo a écrit:
@pignolo a écrit:Lorsque j'étais stagiaire, j'avais reçu un appel -- en voiture pour les vacances -- d'une collègue qui m'avait dit que le sujet du devoir commun que j'avais -- gracieusement -- tapé n'allait pas du tout, sur un ton outré. En cause : une virgule que j'avais rajoutée à son énoncé originel (forcément parfait, donc). Le tout dans une feuille recto-verso complète... Véridique et pathétique.

Il faut garder en effet toutes les traces (avec les en-têtes complets des mails, càd adresse IP etc.). Au cas où ça ne se règle pas par le vatefairefoutrage susmentionné...

Une virgule peut complètement changer le sens d'un texte.
L'appel était justifié.
Rien ne dit que c'était le cas ici, et il y a d'autres manières de faire qu'appeler de façon outrée pendant les vacances.

Les voix sont souvent déformées au téléphone.
Je suis certain que ce collège était de bonne foi.

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par Thalia de G le Lun 7 Sep 2015 - 14:57

Collègue, fracflo, pas collège. Lapsus calami intéressant. Wink

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par pignolo le Lun 7 Sep 2015 - 15:16

@fracflo a écrit:Les voix sont souvent déformées au téléphone.
Je suis certain que ce collège était de bonne foi.

Les voix, oui, les paroles, non...
Et la virgule ne changeait rien.

Pourquoi nier qu'il y a des malades mentaux parmi nous ?

pignolo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par Hermione0908 le Lun 7 Sep 2015 - 15:19

@pignolo a écrit:
@fracflo a écrit:Les voix sont souvent déformées au téléphone.
Je suis certain que ce collège était de bonne foi.

Les voix, oui, les paroles, non...
Et la virgule ne changeait rien.

Pourquoi nier qu'il y a des malades mentaux parmi nous ?

Pignolo, Fracflo.
Fracflo, Pignolo.
Les présentations sont faites.
A l'attention de Pignolo:
Fracflo est notre troll domestique, si ça t'insupporte, le plus simple est d'appliquer l'adage suivant

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre collègue abuse (harcèlement professionnel)

Message par MaB le Lun 7 Sep 2015 - 15:19

Pour avoir vécu la chose l'an dernier, au départ, j'ai voulu mettre les choses au point en lui parlant. Je me heurtais à un mur à chaque fois. Elle me disait que j'interprétais mal et qu'il n'y avait aucun problème. Puis rebelote dans la semaine j'avais droit à un mail bien senti me reprochant certaines (beaucoup) de choses. Un ami psy m'a parlé de personnes qui était "agressive-passive". Elle collait tout à fait à la définition qu'il me donnait de ce genre de personne. La solution: le cynisme et l'ignorance. J'ai aussi arrêté toute correspondance par mail. Si elle voulait une réponse elle venait me voir sinon rien. Et là miracle: elle m'a ignoré aussi. Comme elle n'était jamais contente de nos devoirs communs (après 3h de brainstorming intense) du coup je n'y participais plus et elle se retrouvait à tout faire.
Ce qui m'a convaincu que le problème venait en grande partie d'elle est que mis à part un collègue, personne ne la supportait.
Donc bon courage. C'est pas facile car je reste convaincu qu'un travail d'équipe apporte énormément aux élèves.
Enfin n'oublie pas que ce n'est pas ta chef et qu'elle ne peut rien faire contre toi.

MaB
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum