Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par coindeparadis le Lun 7 Sep 2015 - 9:32

Au JO, on découvre que les discours de nos dirigeants ne correspondent pas tout à fait au budget qu'ils affectent... Ainsi l 'armée bénéficie de crédits retirés notamment à l'EN...
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031131409&dateTexte=&categorieLien=id

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par henriette le Lun 7 Sep 2015 - 10:38

Ah oui, carrément ! Shocked
Entre autres changements on notera :
- 200 000 à l'EN (-160 000 au 2nd degré public, - 40 000 au 2nd degré privé)
- 200 000 à la culture
- 200 000 au patrimoine


_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par egomet le Lun 7 Sep 2015 - 11:02

Bof, ça ne signifie pas grand-chose. 800 000 euros, c'est très peu dans un budget comme celui de l'éducation nationale ou de l'armée.

C'est à peu près un dixième du coût d'un seul char Leclerc. Et encore, je ne tiens pas compte des faux frais...

On ne va pas aller loin, si on doit lutter contre Daesh.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par egomet le Lun 7 Sep 2015 - 11:06

En fait, je m'étonne que le gouvernement perde son temps sur des détails pareils, alors qu'il a des milliards à trouver.

Lâcheté de ceux qui ne veulent pas choisir.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par egomet le Lun 7 Sep 2015 - 11:08

800 000 euros, ça ne représente même pas 1 euro par professeur.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par Condorcet le Lun 7 Sep 2015 - 11:36

Une suggestion incongrue et saugrenue : pourquoi
1/ ne pas diminuer assez sensiblement  les effectifs de la haute fonction publique d'État et songer à augmenter les effectifs des catégories B et C des administrations fiscales (entre autres) ?
2/ limiter à  un maximum de 5 000 euros mensuels les pensions versées individuellement par l'État (provisionner le reste pour garantir la pérennité du régime de retraite des fonctionnaires) ?
3/ sauf menace imminente sur l'intégrité du territoire, se dispenser de toute nouvelle opération extérieure pour les trois prochaines années ? (affecter la somme ainsi dégagée au lancement de la construction d'un second porte-avions) ?
4/ réaffecter un tiers du crédit impôt-recherche à l'emploi effectif de docteurs soit dans les fonctions publiques, soit dans les sociétés d'économie mixte et agences de l'État, soit dans les entreprises dont l'État détient une part du capital ?
5/ réduire le budget de communication de tous les ministères ?


_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par egomet le Lun 7 Sep 2015 - 11:51

@Condorcet a écrit:Une suggestion incongrue et saugrenue : pourquoi
1/ ne pas diminuer assez sensiblement  les effectifs de la haute fonction publique d'État et songer à augmenter les effectifs des catégories B et C des administrations fiscales (entre autres) ?
2/ limiter à  un maximum de 5 000 euros mensuels les pensions versées individuellement par l'État (provisionner le reste pour garantir la pérennité du régime de retraite des fonctionnaires) ?
3/ sauf menace imminente sur l'intégrité du territoire, se dispenser de toute nouvelle opération extérieure pour les trois prochaines années ? (affecter la somme ainsi dégagée au lancement de la construction d'un second porte-avions) ?
4/ réaffecter un tiers du crédit impôt-recherche à l'emploi effectif de docteurs soit dans les fonctions publiques, soit dans les sociétés d'économie mixte et agences de l'État, soit dans les entreprises dont l'État détient une part du capital ?
5/ réduire le budget de communication de tous les ministères ?

Il me semble que les totaux sont erronés : 1,8 milliards d'euros seraient économisés et non 800 millions d'euros.
1/ Réduire la haute fonction publique d'Etat est sans doute une bonne idée. L'idée d'augmenter les impôts ou de renforcer les contrôles fiscaux n'est pas forcément très opportune.
2/ Pourquoi pas, mais il est délicat de rendre une telle mesure rétroactive. Donc l'effet serait mesuré dans l'immédiat.
3/ la construction d'un porte-avion coûte très cher et le bâtiment ne se justifie qu'en tant que force de projection, donc pour les opex. Par ailleurs, on ne fait pas la guerre quand on le peut, mais quand c'est nécessaire. On peut certes réduire ses ambitions et ses interventions, mais dans le principe, on n'a pas vraiment l'initiative de la guerre, à moins d'être une puissance coloniale.
4/ Bof, pas sûr que les moyens soient beaucoup mieux affectés.
5/ Mais que vont faire les ministres, alors? Twisted Evil

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par Condorcet le Lun 7 Sep 2015 - 11:58

1/ Garantir à l'État des moyens de contrôle décents.
2/ Oui, il faudrait attendre quelques années pour que les économies suscitées par la mesure soient substantielles.
3/ Ne posséder qu'un seul porte-avions implique son indisponibilité une partie de l'année.
4/ Cela permettrait déjà d'embaucher donc de s'attaquer réellement au chômage au lieu de verser des aides sans s'assurer de réelles contreparties.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par egomet le Lun 7 Sep 2015 - 12:10

Admettons, mais
1/ Les taux d'imposition sont trop hauts. Un meilleur contrôle fiscal est une mesure de justice, mais dans la situation présente un durcissement du recouvrement risquerait d'être contre productif sur le plan financier, notamment en précipitant des faillites. Une rationalisation de la fiscalité doit être faite en parallèle, sans quoi, on s'expose à des troubles sérieux.
3/ C'est bien le problème.
4/ L'embauche directe par l'Etat n'est pas forcément le meilleur moyen de réduire le chômage, parce qu'en prélevant des impôts il détruit des emplois par ailleurs. C'est au mieux un jeu à somme nulle. En fait, c'est l'utilité du poste qui doit nous guider, pas la volonté de recaser des chômeurs. On doit embaucher des chercheurs parce qu'on a des pistes de recherche prometteuses. Sinon, il vaut mieux s'abstenir.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par Leclochard le Lun 7 Sep 2015 - 13:37

@Condorcet a écrit:1/ Garantir à l'État des moyens de contrôle décents.
2/ Oui, il faudrait attendre quelques années pour que les économies suscitées par la mesure soient substantielles.
3/ Ne posséder qu'un seul porte-avions implique son indisponibilité une partie de l'année.
4/ Cela permettrait déjà d'embaucher donc de s'attaquer réellement au chômage au lieu de verser des aides sans s'assurer de réelles contreparties.

1) Réformer les impôts : déclaration électronique obligatoire; supprimer la plupart des niches fiscales; fusionner certains impôts; calculer autrement les taxes locales etc..

2) C'est à dire que tu fixes la barre très haut. A-t-on besoin de 4000 euros à la retraite ? Je m'interroge. Que ne peut-on pas faire d'indispensable à 4000 qu'on peut faire à 5000 ? Est-il raisonnable et décent de donner autant à des inactifs, souvent propriétaires et qui n'ont pas de frais de déplacement par ex - et de les distinguer à ce point ? A mon avis, il faut plafonner plus bas 2500 ou 3000 dans un premier temps tout en intégrant les primes. Puis instaurer un forfait universel.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par egomet le Lun 7 Sep 2015 - 14:56

@Leclochard a écrit:
@Condorcet a écrit:1/ Garantir à l'État des moyens de contrôle décents.
2/ Oui, il faudrait attendre quelques années pour que les économies suscitées par la mesure soient substantielles.
3/ Ne posséder qu'un seul porte-avions implique son indisponibilité une partie de l'année.
4/ Cela permettrait déjà d'embaucher donc de s'attaquer réellement au chômage au lieu de verser des aides sans s'assurer de réelles contreparties.

1) Réformer les impôts : déclaration électronique obligatoire; supprimer la plupart des niches fiscales; fusionner certains impôts; calculer autrement les taxes locales etc..

2) C'est à dire que tu fixes la barre très haut. A-t-on besoin de 4000 euros à la retraite ? Je m'interroge. Que ne peut-on pas faire d'indispensable à 4000 qu'on peut faire à 5000 ? Est-il raisonnable et décent de donner autant à des inactifs, souvent propriétaires et qui n'ont pas de frais de déplacement par ex - et de les distinguer à ce point ? A mon avis, il faut plafonner plus bas 2500 ou 3000 dans un premier temps tout en intégrant les primes. Puis instaurer un forfait universel.

Oui, la solidarité nationale n'a pas vocation à offrir de longues vacances, mais de permettre aux vieux de finir leur vie décemment.
Ensuite, il revient à chacun de compléter sa retraite comme il l'entend.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par coindeparadis le Lun 7 Sep 2015 - 15:00

Oui, la solidarité nationale n'a pas vocation à offrir de longues vacances, mais de permettre aux vieux de finir leur vie décemment.
Je trouve ce propos indécent. Je vous souhaite malgré tout de ne jamais vous retrouver dans ces situations...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par egomet le Lun 7 Sep 2015 - 15:30

@coindeparadis a écrit:
Oui, la solidarité nationale n'a pas vocation à offrir de longues vacances, mais de permettre aux vieux de finir leur vie décemment.
Je trouve ce propos indécent. Je vous souhaite malgré tout de ne jamais vous retrouver dans ces situations...

Quelle situation? Indécent? En quoi?

Je n'ai pas dit qu'il fallait négliger les vieux, mais qu'il fallait s'interroger sur le sens de la retraite. S'il s'agit vraiment de solidarité nationale, pourquoi les retraites dépendent-elles des revenus? S'il s'agit d'une forme d'épargne ou d'assurance, pourquoi cotise-t-on à un régime obligatoire?
Pour ma part, j'aurais tendance à penser que le minimum vieillesse est trop bas, que la retraite obligatoire devrait être forfaitaire, et que le souci de maintenir son train de vie ou de s'offrir une longue période de loisir relève de la responsabilité individuelle.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par Leclochard le Lun 7 Sep 2015 - 15:43

@egomet a écrit:
@coindeparadis a écrit:
Oui, la solidarité nationale n'a pas vocation à offrir de longues vacances, mais de permettre aux vieux de finir leur vie décemment.
Je trouve ce propos indécent. Je vous souhaite malgré tout de ne jamais vous retrouver dans ces situations...

Quelle situation? Indécent?  En quoi?

Je n'ai pas dit qu'il fallait négliger les vieux, mais qu'il fallait s'interroger sur le sens de la retraite. S'il s'agit vraiment de solidarité nationale, pourquoi les retraites dépendent-elles des revenus? S'il s'agit d'une forme d'épargne ou d'assurance, pourquoi cotise-t-on à un régime obligatoire?
Pour ma part, j'aurais tendance à penser que le minimum vieillesse est trop bas, que la retraite obligatoire devrait être forfaitaire, et que le souci de maintenir son train de vie ou de s'offrir une longue période de loisir relève de la responsabilité individuelle.

Absolument d'accord. Si la retraite est la période d'inactivité où chacun doit pouvoir vivre décemment, il faut un forfait universel réaliste qui l'assure vraiment. Mais c'est impossible tant qu'on considérera que la pension dépend du revenu antérieur.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par coindeparadis le Lun 7 Sep 2015 - 15:44

@egomet a écrit:
@coindeparadis a écrit:
Oui, la solidarité nationale n'a pas vocation à offrir de longues vacances, mais de permettre aux vieux de finir leur vie décemment.
Je trouve ce propos indécent. Je vous souhaite malgré tout de ne jamais vous retrouver dans ces situations...

Quelle situation? Indécent?  En quoi?

Je n'ai pas dit qu'il fallait négliger les vieux, mais qu'il fallait s'interroger sur le sens de la retraite. S'il s'agit vraiment de solidarité nationale, pourquoi les retraites dépendent-elles des revenus? S'il s'agit d'une forme d'épargne ou d'assurance, pourquoi cotise-t-on à un régime obligatoire?
Pour ma part, j'aurais tendance à penser que le minimum vieillesse est trop bas, que la retraite obligatoire devrait être forfaitaire, et que le souci de maintenir son train de vie ou de s'offrir une longue période de loisir relève de la responsabilité individuelle.
Désolée, je croyais que votre message faisait écho à un précédent sur le chômage. fleurs

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement déshabille la Culture, l'EN, l'Administration Territoriale pour financer l'Armée

Message par egomet le Lun 7 Sep 2015 - 16:05

On peut aussi s'interroger sur le sens de l'assurance chômage, mais c'est un autre problème.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum